CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Pour l’armée de Terre, la culture est un « enjeu opérationnel à part entière »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Le langage, seul autre voie que la violence pour obtenir quelque chose de quelqu’un qui n’est pas forcément de votre avis:
    https://youtu.be/IBdj4Z0FtZU

    • tartempion dit :

      Vous croyez réellement que les actions civilos-militaires engagées par l’armée française au profit des naturels de la bande sahélo-saharienne demeurent d’une ampleur telle que leur incidence pourrait être de nature à influer leur perception de la situation ? Vaste fumisterie que ce programme qui consiste à distribuer quelques bonbons aux enfants et à faire au passage un peu de « bobologie » en espérant retourner ces populations musulmanes pour qui le blanc demeure avant tout un envahisseur , un infidèle qu’il convient de combattre et de bouter hors du pays .Ces peuplades vivent encore aujourd’hui comme elles vivaient bien avant que les premiers blancs viennent leur expliquer il y a moins de deux siècles , qu’à travers la colonisation , nous leur apportions le progrès , le savoir et toutes les connaissances nécessaires à leur développement. Maintenant si ces gens préfèrent la kalachnikov à la moukhala et le pick-up Toyota au dromadaire c’est en partie lié au fait qu’ils y trouvent un intérêt direct pour accroître leur hégémonie et augmenter les profits liés aux trafics auxquels ils s’adonnent depuis des lustres.En Afghanistan , le recours systématique à la choura par les autorités françaises n’avait absolument rien donné et nous avions fini par nous résoudre à abandonner ce théâtre devenu insupportable à nos politiciens car bien trop coûteux en vie humaine .

      • Carin dit :

        @Tartempion
        Il ne vous ai sûrement pas venu à l’esprit que nos gars sont les seuls à avoir été attaqués aussi sauvagement par les rebelles en afgha??
        Nous avons subit 10 morts et infligé (minimum)4 fois ça aux insurgés. Même les américains n’ont jamais été attaqués de cette façon!
        Savez-vous pourquoi??
        Je suis sûr que non!!! Je vais donc vous instruire en vous disant que cette attaque vient du fait que les insurgés perdaient beaucoup de terrain grâce aux actions des français!
        Et pour vous donner le fond de ma pensée, les insurgés se mordent encore les doigts d’avoir eu à faire aux français… n’importe quelle autre nation présente, et dans les mêmes conditions aurait perdu la totalité de ses soldats.. d’ailleurs ils n’ont jamais tenté de refaire le coup de l’embuscade, pourtant le contingent français a continué à faire de l’assistance sur le médical, sur les infrastructures, sur la scolarité etc…etc…

      • Pravda dit :

        Pour une fois d’accord avec vous, situation paradoxale d’une population qui majoritairement haït « les blancs » (même si nos soldats sont en bonne partie originaires de ce continent…) mais qui rêve d’Europe (pour y reproduire après les mêmes schémas culturels et religieux qui bloquent le développement de ces pays).

      • Plusdepognon dit :

        @ Tartempion
        Le pouvoir des mots permet de changer la représentation mentale du monde. Chez nous, cela se présente par l’invasion de mots du management dans le langage courant :
        https://youtu.be/7Gp4e5YnQa8

        En Afghanistan, les armées françaises ont redécouvert la guerre. Pas les politiques. Si nous ne sommes pas encore en Afghanistan, c’est qu’il n’y avait aucun intérêt pour nos hommes politiques et nos multinationales à y rester.

        Le discours « il savait bien avant de signer » marche très bien dans les milieux où aucun proche n’est touché. Les Invalides, le pont Alexandre III… c’est parce que les morts sont encore en nombre restreint. Ça humanise le roi de prendre en compte le malheur de son peuple. Sinon, les médias qui soutiennent le pouvoir eluderaient le problème.

        Pour rappel, la guerre la plus longue que mène la France est celle… du Tchad. Avec des interventions même pas communiquer au parlement, parfois dans le silence des médias et avouez qu’à moins d’être un proche de quelqu’un qui a participé à une opération sans qu’il s’agissent d’un blessé ou d’un mort, personne n’a fait attention aux pertes de soldats français.
        https://www.cairn.info/revue-les-temps-modernes-2017-2-page-221.htm?try_download=1

      • Sam dit :

        Complètement d’accord avec Tartempion. J’ai envie de répondre : « Gagner la paix ne suffit pas. Il faut savoir gagner la guerre ». Les actions civilo-militaires sont une goutte de déodorant dans une fosse sceptique. Commençons par se donner les moyens de nos opérations…

  2. jyb dit :

    une évidence prise depuis la fin du XIXème siècle par l’armée française. Mais il faut aller plus loin et briser des tabous. Le fait religieux est un fait culturel et (à ma connaissance) nous ne construisons toujours pas de mosquée dans la bss comme nous n’avons jamais batit de mosquée ou de madrasa en afghanistan laissant à notre ennemi la main mise culturelle sur les populations locales.

    • jyb dit :

      précision : ces possibilités ont à plusieurs été demandé par le « terrain » mais sans jamais avoir abouti ( ne serai ce qu’à titre expérimental)

      • PK dit :

        Le fait de ne pas avoir christianisé le Maghreb nous a coûté l’AFN… UN visionnaire l’avait prédit en 1912 (Charles de Foucault) alors je ne crois pas trop à cette solution.

        Par contre, christianiser pourrait amener des résultats. Mais là, effectivement, gros choc de culture pour la république…

        • jyb dit :

          @pk
          ? je vous parle de construire des mosquées et vous me parlez de christianisation ?
          Je n’ai pas compris votre propos.

          • PK dit :

            Le problème fondamentale – mais personne ne veut le voir – est l’islam. En favorisant la construction de mosquée, on va se faire bien voir sur l’instant des populations locales, mais on va à long terme développer le problème contre lequel on lutte.

            Comme cette opération risque de durer des lustres, autant employer la méthode qui donnera des résultats à cet horizon.

          • Robert dit :

            PK,
            Selon des sources proches de la Fondation AED, la population chrétienne est en train d’être systématiquement chassée de chez elle par des extrémistes musulmans dans le nord du Burkina Faso.
            Ce n’est pas « l’islam » mais dans un environnement majoritairement musulman, des islamistes qui peuvent compter sur la complaisance ou la complicité active de certains de ces musulmans, qui agressent, violent, tuent, enlèvent, ou chassent les chrétiens. Cela se passe aussi au Nigéria et bientôt dans d’autres pays. Au Pakistan ou l’islamisme règne en maitre, c’est le martyre quotidien pour les chrétiens. Des fausses accusations de blasphème, pour des motifs personnels ou pour prendre leurs maisons, valent à des chrétiens d’être tués ou emprisonnés et condamnés à mort, il y en a plusieurs en ce moment qui y sont depuis des années. Cela, c’est l’islam au Pakistan, pays qui prétend lutter contre l’islamisme.
            https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=IIE7w6P0r5w

        • Pluton dit :

          christianiser les musulmans de centreafrique ? vous avez fumer quoi ?
          il me semble que le but est pas de se mettre a dos la population locale…

        • Clément dit :

          Nous avons christianisé le Magreb. Enfin l’Empire Romain l’a fait et puis on a lâché l’affaire.

          • Robert dit :

            Clément,
            C’est le christianisme qui a converti l’empire romain qui a ensuite laissé le christianisme évangéliser l’Afrique, pas le contraire. Le christianisme n’a jamais « lâché l’affaire » quand l’empire romain s’est dissous puisqu’il a évangélisé les envahisseurs barbares.
            Le père de Foucault l’a bien constaté, l’islam empêche toute liberté des musulmans et toute réflexion métaphysique en dehors du cadre imposé. Pourtant, actuellement, des millions de musulmans sont attirés par le christianisme, dont beaucoup bénéficient de révélations privées. Beaucoup se convertissent mais doivent tenir caché cette conversion à cause des représailles pouvant aller jusqu’à la mort.

          • Clément dit :

            « C’est le christianisme qui a converti l’empire romain », oui après que l’Empire est permis les conditions de son émergence. D’ailleurs c’est plus l’Empire qui s’est converti au christianisme que le chrétiens qui ont converti l’Empire, tellement cette nouvelle religion était en phase avec l’époque et les besoins spirituels et matériels.
            Et l’Empire Romain a chuté bien plus tard que les migrations germaniques (elles datent d’entre les IV et VIIIe siècles, alors que l’Empire Romain prend fin en 1453 avec la chute de Constantinople.

          • Robert dit :

            Clément,
            Ce que vous dites est simplement faux. Comme à votre habitude, vous niez toujours une partie pour essayer de transformer la réalité des faits.
            Sans des siècles de persécution sanglante pour les chrétiens, ce que vous appelez « avoir permis les conditions de son émergence », ce qui est totalement faux, les chrétiens finissaient dans les jeux du crique pour l’amusement des romains, et l’évidence que Dieu était plus fort que les dieux puisque tant de martyrs préféraient donner leur vie sans haine que de se soumettre et continuaient à témoigner d’un amour inédit pour les romains, Constantin a pensé que Dieu l’aiderait à vaincre et c’est ce qui est arrivé. Les chrétiens ne convertissent pas, c’est Dieu qui le fait, et ce n’est jamais en vue d’un pouvoir temporel mais d’un bien spirituel. Autrement dit, la persécution n’a pas empêchée l’évangélisation, et les chrétiens sortaient des catacombes pendant les grandes épidémies pour porter secours aux païens qui les persécutaient. Les plus belles victoires du christianisme ont été muries par d’apparentes défaites. Le christianisme dissocie le spirituel du temporel, c’est l’empereur qui était demandeur de l’aide de Dieu, comme Louis XIII qui ne parvenait pas à avoir un héritier et qui a fait un voeu à la Sainte Vierge. Il n’y a pas de « en phase avec son époque et les besoins » les païens ont vus les limites de leurs religions et leur mode de société et le témoignage des chrétiens leur a permis de s’élever spirituellement. il n’y a ni fatalité ni déterminisme ni même calcul, juste la coopération entre la liberté et la grâce, la liberté de l’homme rencontre la liberté de Dieu.
            Quand à l’empire romain, après sa décadence ce n’est plus du tout la même réalité, ce sont des barbares qui le dirigent et malgré des résurgences de persécution, et des hérésies terribles qui auraient pu faire disparaître la civilisation, le christianisme l’a profondément transformé et pacifié, évangélisant les barbares qui l’avaient envahi et dominé. Un Saint Augustin qui aura tellement d’influence est né au 4eme siècle en Afrique du Nord alors empire romain.

        • Daniel BESSON dit :

          En fait nous n’avons pas rechristianisé le Maghreb mais nous avons islamisé une grande partie de la bande Sahélo-Sahélienne et même de l’ Afrique Sub-Saharienne en y favorisant l’ Islam contre les Animistes . C’est là la grande responsabilité de FAIDHERBE . Je ressors souvent ce document : La lettre du Père Yves SINSAULIEu au Mal. PETAIN :  » Que l’administration [ Française en Haute-Volta ] respecte l’Islam ,qu’elle lui reconnaisse les mêmes droits qu’aux autres religions c’est normal , mais qu’elle développe systématiquement l’Islam dans les régions où il n’existe pas c’est un crime inconscient contre la France  »

          Lettre au maréchal Philippe PÉTAIN en date du 18 septembre 1941 ANM 3 E/2

        • Fred dit :

          @ PK
          Pour un marteau, tous les problèmes ont une tête plate et en métal …
          Pour un Charles de Foucault « Bienheureux catholique », tous les problèmes sont en forme de génuflexion.

          https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Charles_de_Foucauld.jpg?uselang=fr

        • Fred dit :

          @ PK
          Substituer les musulmans modérés du Mali et pays alentours par des catholiques intégristes à tête de Robert, je ne suis pas sûr que ce soit un progrès pour la démocratie, l’intelligence, la liberté et la fraternité :o)

      • aleksandar dit :

        Sans parler de construction de mosquée, le fait d’avoir sur le terrain des aumôniers musulmans avait très largement surpris les Afghans et en particuliers les  » elders « .
        Toute la propagande talibane sur les  » croisés  » occidentaux ennemis de l’islam invalidée en quelques minutes.
        En plus la connaissance de l’islam de nos « imans  » était bien supérieure a celles des propagandistes talibans.
        Surprise supplémentaire.

      • Pluton dit :

        Quel est le degre d’interet des populations locales pour la reouverture du musee de bangui ?
        Ce genre d’action me semble plus a meme de donner une bonne opinion sur l’evaluation de l’action de nos militaires, dans les salons parisiens que dans la population locale en centrafrique… ca fait un bel article au monde ou dans le figaro, mai j’ai l’impression que la population locale a d’autres priorites…

        je suis sur qu’une approche des militaires que ce soit la strategie, ou sur le terrain est intelligent, mais on parle de comprehension de la culture des populations locales et de ses priorites… Et ca necessite une reflexion en amont, de competences, de soldats qui ont ete former a ce genre d’approche. bref une coherence globale du soldat aux decicisions politiques. et si tout ce qu’on a a proposer comme exemple est la reouverture d’un musee, ca rend pas tres optimiste…

        • Robert dit :

          Vinz,
          Vous parlez des frères musulmans qui maillent actuellement toutes les communautés musulmanes en Europe. Ils ont même des candidats aux prochaines élections municipales après avoir inventé le terme islamophobie et orchestrée toutes les provocations dans les piscines, les écoles, fausses agressions de musulmanes, etc…

          • Intox dit :

            J’ai même vu qu’un fiché S pour radicalisation se présentait aux élections sans qu’apparemment cela interpelle les autorités. Ce pays est foutu !

      • Vinz dit :

        Le problème c’est que l’islam préconise et même encourage haut et clair la lutte – armée au besoin – contre l’infidèle, surtout si celui-ci se trouve en dar al islam. On veut bien être l’idiot utile, mais jusqu’à un certain point.
        .
        Voilà le problème de ne voir une religion que sous son aspect culturel : on en néglige sa dimension cultuelle. Donc financer et construire des lieux qui seront le point de départ de la prédication armée, bof. Vaut mieux construire des endroits où on apprendra aux gosses de là-bas « au clair de la lune ».

    • Carin dit :

      @jyb
      Nous ne construisons pas d’églises non plus…
      Ressaisissez-vous jyb, vous perdez pieds.

      • jyb dit :

        @carin
        Vous n’avez pas compris.

      • Plusdepognon dit :

        @ Carin
        Il ne s’agit pas de construire selon la loi de 1905, mais de ne pas laisser le monopole de la construction ou de la formation des imams aux wahabites.

    • vrai_chasseur dit :

      La construction de mosquées en Afrique est souvent le fait d’ONG (Koweiti, Qatari, Saudi…) et non de forces armées ‘ennemies’. Ensuite, l’endoctrinement peut avoir lieu. mais ce n’est pas le critère principal.
      L’armée française ne peut tout faire, elle en fait déjà pas mal. Contrairement à la légende urbaine elle ne fait pas que distribuer des bonbons et des cahiers aux gamins africains. Si le fait religieux (l’islam, en clair) fait indéniablement partie de la culture sahélienne, le pastoralisme est tout autant ancré dans la culture locale. Et les puits que Barkhane construit, qui fonctionnent même en saison sèche pour abreuver les troupeaux et distribuer de l’eau potable, sont au moins autant appréciés que les mosquées par les populations locales. Ils constituent d’ailleurs un enjeu tel qu’ils sont bien gardés par des milices villageoises contre toute destruction de la part de ‘chefs de bande’.

      S’agissant des CIMIC, l’un des points de fond est l’articulation de nos forces armées avec l’action des ONG dites ‘occidentales’. Celles-ci, actives sur le terrain et souvent pour la bonne cause, sous-tendent la plupart du temps un ‘modèle idéal de société’ à l’occidentale. C’est là où les tabous résident. De nombreuses études militent en faveur d’une meilleure coordination (et complémentarité) entre les ONG civiles et les forces armées.

    • Auguste dit :

      Je vous comprend mal.Vous allez construire une mosquée en Afghanistan dans l’espoir que la population adhère à nos idées?.Lyautey a eu cette approche,mais c’était au temps de la colo et ça n’a pas empêché les rebellions.Aujourd’hui quoi qu’on fasse,on sera toujours des étrangers qui ne sont là que pour un certain temps et avec qui il ne faut pas trop collaborer sous peine de rétorsions.

      • jyb dit :

        @auguste
        non il ne s’agit pas de convertir les afghans à la démocratie parlementaire. Il s’agit de briser la propagande ennemie. Bien comprendre qu’en afghanistan les talibans sont tout autant des étrangers que les occidentaux, sauf que leur créneau idéologique est de dire que nous sommes des croisés et des infidèles et que eux vont importer la vraie foi musulmane. Dans les zones ou les français étaient déployés les talibans étaient des étrangers et nous avons eu des résultats tangibles (cf @aleksandar) Occuper le terrain religieux en apportant des perspectives de développement (basique) c’est mettre les talibans sur la touche.

        • Auguste dit :

          Les Talibans des étrangers….c’est quand même des Pashtounes,majoritaires dans le pays et répartis sur tout le territoire.Vous savez bien que pour un Afghan,quel qu’il soit,sauf peut-être pour une minorité occidentalisée,nous sommes des occupants et que le credo d’un Afghan c’est de transmettre à son fils un pays libre,comme il l’a reçu de son père.Cela à l’air plan plan,mais c’est bien ancré dans leurs moeurs.
          On va toujours trouver des gens qui vont collaborer,souvent pour des raisons de vengeance,mais ça sera une collaboration d’opportunité,peu fiable.

          • jyb dit :

            @auguste
            pachtoun ? moins de 35% de la population ET
            – fait linguistique : certains pachtouns parlent dari, d’autres parlent le pashto.
            – les pachtouns se divisent en 2 ethnies antagonistes ghilzai et saffi
            – chacune de ces ethnies se divisent en plusieurs clans. Dans l’ethnie ghilzai, 2 clan s’affrontent depuis des siècles…les durani et les hotaki…
            Les talibans afghans sont issus des hotaki.
            Ce qui vous donne une idée de la taille du noyau dur et des angles d’attaques possibles.
            J’ai un peu simplifié et n’ait pas abordé les talibans paki mais si vous continuer à decortiquer le truc vous arrivez aux tribus et aux familles…

    • fabrice dit :

      S’il y avait antinomie entre le langage et la force, l’épée n’aurait pas été soutenu par la soutane et la soutane par l’épée. La terreur soutient la dawaa, et la dawaa soutient la terreur. Les deux marchent de pairs. Pour les combattre il faut utiliser les deux, la force et le langage. J’en rajouterai un 3ème, l’intérêt économique.
      Concernant la com. Ce qui meut une personne est l’émotion, la peur, l’envie, l’amour, la haine. En second la raison (l »intérêt économique, la recherche d’alliés…). Pourquoi tu fais 100 km pour allez embrasser ta mère alors qu’il y a plein de vieilles femmes à côté solitaires ? Ce serait pourtant plus économique d’aller moins loin, bref ton intérêt. Là tu vois bien que l’intérêt économique est secondaire par rapport au sentiment
      Si tu veux « mouvoir » des hostiles sois tu leur fais peur, soit tu gagnes leur amitié. On n’aime jamais ceux qui nous font peur mais on les craint. Parfois il est nécessaire de se faire craindre avant de se faire aimer mais reste toujours dans la mesure. Sois cohérent blesser une personne pour le soigner ensuite n’est pas lui faire du bien mais le torturer. Le tiède n’est pas être bouillant puis être glacial. Sois tiède, pas dans l’hystérie. Le dur doit plutôt te craindre, le faible t’aimer.
      Comment tu gagnes leur amitié ? Sois présent, habille toi comme eux mange comme eux, partage leur quotidien, sois bienveillant, donne leur de bons conseils. Justifie tout ce que tu fais en leur montrant que c’est leur intérêt. Donne leur de la considération, connais leur nom, demande leur avis surtout aux plus faibles, rend un bien pour un bien. Sois prêt à user de violences mais justifie là , et surtout cible selon le principe biblique « Sois dur avec les durs et bons avec les bons ».
      Bref ne t’allie pas avec le seigneur de guerre local ou le landlord mais le paysan pauvre mais brave. N’épargne pas l’hostile. Ne fais pas preuve de fausse bonté avec les méchants, c’est être dur avec les faibles. ne t’enferme pas dans des fort alamo et ne patrouille pas en convois blindés. Ne canarde pas tout ce qui bouge.

  3. diego48 dit :

    Ça c’est le l’anticipation ! Bientôt nos cadres militaires pourront se lancer dans l’exploration de vastes territoires « perdus » de notre ripoublique, faire des études ethnologiques, étudier les civilisations « exo-endogènes » qui assimilent et ou supplantent peu à peu notre civilisation multi séculaire…Il fallait y penser !

    • Pravda dit :

      Pour reprendre les propos de Jyb, nous avons perdu la bataille des quartiers en laissant des puissances religieuses étrangères financer les mosquées et peu à peu remplacer l’autorité républicaine (le grand courage de nos élus locaux s’appuyant sur les imams pour faire régler le calme…)
      La loi de 1905 est là dessus une connerie, et les français musulmans (dans cet ordre d’écriture) payant des impôts il n’y a pas de raison pour ne pas créer un « clergé » musulman français et virer les prédicateurs étrangers.

      • jyb dit :

        @pravda
        ok bon parallèle.

        • jyb dit :

          « la France est une grande puissance musulmane » Foch
          mais reprise de Lyautey, clemenceau, picot etc
          Construire des mosquées dans la bss a probablement autant de sens qu’importer l’islam wahabite dans ces mêmes régions. Le constat est simple; nous laissons des mosquées et école en déshérence par dogmatisme alors qu’il est possible de promouvoir un islam endogène à ces populations.

          • Carin dit :

            @jyb
            En admettant que je n’ai pas compris. Nous construisons des mosquées en BSS, pour montrer que nous ne sommes pas les
            « croisés » décrit par les nuisibles… puis la population du coin désigne un Imam qui y professe… puis nous quittons les lieux… puis les nuisibles reviennent, déclarent que notre mosquée est harram, que Dieu n’y vient jamais etc…etc… et découpe en rondelles le pauvre con qui a accepté la charge d’Imam. Du coup sa famille va très vite penser que nous sommes responsables de la rondellisation du pauvre bougre, les plus jeunes vont grandir dans cette haine du soldat blanc, haine entretenue par les nuisibles qui prêcheront que l’Imam est mort parce que Dieu n’a pas élu cette mosquée, et que le soldat blanc savait, mais les a tous trompés…
            ça c’est pour vous montrer un déroulement possible… mais ma vraie réponse est : que faites-vous de notre laïcité? Que j’ai simplifié en : on ne construit pas d’église non plus.

          • jyb dit :

            @carin
            c’est mon premier propos supra. « briser des tabous »
            La laicité à 15000 km de la France dans un pays ou le fait religieux est un fait de guerre, je m’en tape ou du moins je le laisse à d’autres acteurs.

      • Auguste dit :

        Le problème c’est que l’Islam Français,ils n’en veulent pas.Il y a l’islamiste en herbe qui veut du Wahabite,le Marocain son imam marocain,l’Algérien,le Turc le leur et l’Africain sub-saharien le sien.Et les Imams formés par la France,s’ils veulent avoir une clientèle,doivent s’adapter à leurs goûts.

  4. Daniel BESSON dit :

    Encore que la culture cela suppose ne pas regarder le pays  » soumis  » au travers de son prisme Occidental et  » républicain » .
    C’est le  » syndrome Carbillet  » ( 1884-1940 ) : Vouloir imposer à une société clanique les  » valeurdlaépublik »©™ teintées de lute de classe .
    J’imagine un cours sur le  » vivre ensemble  » ou la  » théorie du genre  » au Mali ou au Centrafrique
    En matière de culture au Centrafrique dont il est question dans cet article, il y a aussi la méthode Russe : Apprendre les chants du pays natal ! ;0)
    https://www.youtube.com/watch?v=F0gQ4W3KQIU

    • Alexandre dit :

      @Daniel Besson. Mais non lidée c’est que les militaires sachent ou ils mettent les pieds et puissent entamer un dialogue enrichissant pouvant amener à du renseignement ou à de la cooperation.

    • jyb dit :

      ødaniel besson
      gros progrès en os.

    • Alain d dit :

      Daniel BESSON
      Mercie pour cette propagande.
      Les autorités russes sont fortes pour monter des écoles de danses classiques en Afrique, ce qui démontre qu’ils sont vraiment très rétrécis du bulbe !
      Il faut reconnaître qu’en Russie la culture c’est la danse classique, le cirque classique, la musique classique, les idées classiques, tout le reste c’est un risque d’insoumission au pouvoir! :>))
      Culture façon Chine et Corée du sud.
      Rétrécissement du bulbe : comique que vous associez le mot culture à cette marche militaire.

      • VinceToto dit :

        Ecoutez, regardez donc des groupes russes comme IC3PEAK, LITTLE BIG, LENINGRAD, Время и Стекло, etc. … Au niveau politiquement correct cela change de la France.
        Et pour note au français supérieur que vous êtes: les noirs aussi peuvent jouer de la musique classique, du piano, du violon, etc. , pas que du rap.
        En France il y a l’electro qui est créative: mais faut pas trop de paroles et pas d’images politiques…

      • Daniel BESSON dit :

        J’étais sûr que malgré le  » smiley  » j’allais mettre 50 cts dans une machine à bastringue !
        Gagné !
        La culture c’est avant tout la langue et pour le coup les Centrafricains sont doués car ce n’est pas du phonétique mais du chanté après lecture et assimilation du texte .
        En l’occurrence ce n’est pas aussi une marche militaire mais une chanson traditionnelle .

  5. Le Breton dit :

    Je suis pas contre le fait que l’armée s’adapte à la culture des pays visités mais contre le multiculturalisme dans l’armée, Rome en a fait les frais alors nous devons apprendre du passé.

    • Clément dit :

       » Rome en a fait les frais » => vous pouvez développer ?
      L’armée romaine, multiculturelle (quoi que on peut en débattre, tout le monde était à terme romanisé) a tenu plus d’un millénaire.

      • Vinz dit :

        Elle s’est délitée en incorporant tout et n’importe quoi. Quand tout le monde est Romain, ça veut dire que plus personne ne l’est.
        .
        Vous pouvez vous reporter au bouquin amusant de David Engel, « Le Déclin : La crise de l’Union européenne et la chute de la république romaine »

        • Robert dit :

          Vinz,
          Exact, avec sa décadence, l’empire laisse les barbares emplir ses armées, des étrangers devenir citoyens. Après la pire persécution des chrétiens sous Dioclétien à partir de 303, Constantin demande l’aide au Dieu des chrétiens, « In hoc signo vinces » à la bataille du Pont Milvius, par l’édit de Milan en 313 il accorde la liberté religieuse puis se convertit avant sa mort. Le christianisme devient religion d’état sous Théodose en 380.
          Est-ce raisonnable voire honnête de comparer l’empire romain avant ces évènements avec ce qu’il est devenu à cette période ?
          Sans le christianisme et malgré les multiples hérésies dont la crise arienne qui a failli tuer l’Eglise, l’empire aurait disparu.

  6. jyb dit :

    du bon usage à l’attention des troupes en rca, proscrire l’expression : aller parachuter bokassa, lui préferer parachuter moboutou sur cette rive de l’oubangui.

  7. Jm dit :

    Mouais, mais il aurait fallu que les intelligents qui ont pris les rênes du CIAE (les intellos PSYOPS de Lille….) ne virent pas ou ne fassent pas partir les professionnels des ACM de Lyon , qu’ils ont qualifiés d’emblée de mythos !!!
    Et en plus, les ACM sont considérés par le commandement comme la xième roue du carrosse, et surtout la partie finance n’est absolument pas au rendez-vous (souvent les ACM ont moins de moyens que les gens qu’ils côtoient ; par contre, pour faire imprimer des tracts avec des fautes d’orthographe, voire même des sens contraire dans la langue du pays, et créer des radios uniquement écoutées par ….eux-même, là il y a des sous…

  8. jyb dit :

    qcm :  » – Monsieur le consul, pendant que vous admirez cette superbe collection de fétiches baniziri, je vais… »
    a-libérer bokassa b-parachuter moboutou c- …un congolais
    une seule bonne réponse.

  9. momo40 dit :

    la culture de la terre….ah ben oui ….

  10. Xaintrailles dit :

    Honoré d’Estienne d’Orves louant l’étude des cultures pour comprendre et être estimé des hommes et peuples rencontrés, cela me reste un peu en travers… Il a fait une erreur de commandement fatale en méconnaissant la culture de la bière chez un subalterne germanophone, qui l’a donné et entraîné la chute de son réseau de résistance, un des premiers constitués ! Donc la culture et l’humanisme oui, la naïveté surtout quand elle est institutionnalisée, non… surtout pas.

    • Robert dit :

      Xaintrailles,
      De quoi parlez vous, le traître aimait surtout l’argent allemand. De cela, personne ne peut prétendre être à l’abri.

      • Xaintrailles dit :

        Le traitre aimait surtout la bière qui l’a rendu trop bavard… explication trouvée dans une biographie assez complète d’Honoré d’Estienne d’Orves parue il y a une quinzaine d’années…
        Il appartenait aussi à une communauté frontalière, mais c’est un autre problème, assez difficile à évoquer.

  11. Plusdepognon dit :

    A quoi ressemble un convoi (7 min 22):
    https://youtu.be/8y61L3g1ZOw

  12. vrai_chasseur dit :

    « Le rôle social de l’officier dans le service universel », écrit par Lyautey en 1891.
    Tous les officiers devraient le relire.

  13. Ghostrider dit :

    @ pk : christianiser la BSS ? il t’en faudrait des bataillons de trappiste ou de jésuite !! as tu vu la désaffection des églises , la moyenne d’âge est de 70 ans environ. c’est plié , « la grande prostituée », « babylone la grande » ( apocalypse de saint jean) a remplacé les cœurs par le Dieu argent. Les évangélistes anglo saxons sont encore vif mais le temps est compté. De toute façon l’islam est difficilement soluble, elle a plutôt une tendance à se cristalliser .. sans jeu de mots

    • jyb dit :

      @ghostrider
      plus ou moins vrai pour les catholiques mais faites un tour chez les prots…particulièrement sur le continent.
      Et si on regarde en face, le brésil, c’est encore plus flagrant.

      • Robert dit :

        Ghostrider et Jyb,
        Ce que vous dites ne concerne que l’écume, en profondeur les catholiques sont les plus présents partout ou il y a des misères à soulager et les gens voient la différence avec le prosélytisme intéressé des évangélistes sans parler de leur version africaine qui n’est qu’une gigantesque pompe à fric quasiment escroquerie spirituelle. La profondeur des conversions est parlante, beaucoup passent d’église en église sans stabilité et parfois même de changement de moeurs.
        L’évangélisation passe plus par le bien que vous faites que par la conviction religieuse proprement dite.

    • PK dit :

      Confondez pas l’Europe avec le reste du monde… Le christianisme est tout à fait dynamique ailleurs et taille même de large croupière dans les pays musulmans. La charia et la loi du silence, bien soutenu par nos médias occidentaux, évitent d’en parler…

      • Robert dit :

        Exact, PK, et l’autre versant de cette réalité, c’est qu’il y a eu plus de martyrs chrétiens au cours du 20eme siècle que durant toute l’histoire du christianisme. Athéisme d’état, islam, hindouisme, le 21eme siècle commence très fort.
        Et en Europe ou en Amérique aussi, les églises brulent ou sont souillées, les chrétiens sont harcelés, soumis à la diffamation, ce n’est pas du même ordre, mais l’idée reste la même, discréditer le christianisme qui menace leur pouvoir spirituel pour garder le pouvoir temporel.

  14. Bricoleur dit :

    L’ enjeu opérationnel, c’est la culture des dirigeants des pays du Sahel, pas celle des malheureux habitants qui ont eu la malchance de naître dans ces pays où la nature est si peu adéquate pour la vie de l’homme du XXI° siècle. Ces dirigeants ne pensent qu’à se remplir les poches, à s’accrocher au pouvoir, et se moquent bien de leur peuple. Mais pour faire changer cette culture de « rapetout » , personne n’a trouvé la martingale ! Les ACM, le CIMIC: de quoi faire plaisir à certaines bonnes âmes, et … occuper des soldats qui trouvent le temps bien long dans leurs camps super sécurisés.

  15. Allobroge dit :

    Les actions d’influence ? Des palabres du fort au faible ! Ça ne marche pas.Quand des indigènes palabres ils sont d’égal à égal et parlent la même langue, sont de la même religion ! Je doute que ce soit le cas !Nous serons toujours des envahisseurs sur le continent africain, blancs de surcroît, sûrs de nous même et dominateurs si j’ose dire !.Alors l’envahi se plie mais ne rompt pas !….

  16. breer dit :

    La culture, ou du moins le fait culturel est un terme généraliste qui a toujours entrainé de la confusion dans l’esprit des gens.
    Sur le plan créatif et artistique sur tous les continents et à toutes les époques de l’humanité ces domaines (sculpture, peinture, langage, musique, architecture, poésie, littérature, arts culinaires….) sont vantés, admirés, recherchés et suffisent à contenter l’intérêt des peuples et même de nombre d’intellectuels externes, ceci vaut d’ailleurs pour tous les continents, nations, ethnies.
    Il ne faut pas éluder le fait que cette notion de Culture (si on l’ appronfondit) est également source de conflits, de tensions, de violences et de désastres, dès que les populations qui en dépendent se rencontrent, puisqu’ elle s’enracine via un conditionnement de la pensée et de la parole, de générations en générations dans la psyché (et l’inconscient des individus) fixant des croyances et idées archaïques, des haines et peurs plus ou moins conscientes, des us et coutumes jamais remises en questions. Dès que des gens détenant un pouvoir (clanique, ethnique, religieux, politique) se sont mis à penser qu’une culture pouvait ou devait en supplanter une autre, aussitôt les guerres et destructions ont commencées. Aujourd’hui encore ce phénomène continue de perdurer, même s’il semble s’être atténué plus ou moins dans certain pays du monde, quoique les idéologies sociales, économiques et politiques actuelles représentent aussi des faits culturels….

  17. Arno dit :

    C’est beau, de s’intéresser à la culture locale en opérations, et ca crée du lien avec les indigènes.
    Les CRS ou les cowboys de la BAC pourraient s’en inspirer dans leurs confrontations avec les gilets jaunes, ca rendrait peut-être les échanges plus fructueux.

    • Carin dit :

      @arno
      Je vous invite à vous placer devant un cordon de CRS, ou au côté d’un équipage BAC pendant les 3/4 heures qui précèdent le « marche avant » bien entendu harnaché comme eux,(je ne vous veut pas de mal) ensuite vous serez apte à juger si oui ou non vous allez distribuer des bisous aux gilets jaunes. Enfin tout ça c’est si vous n’avez pas encore pris une bouche d’égout, un gros pavé, voir un gentil cocktail molotov dans la gueule.

  18. auxsan dit :

    Génial…..
    75 commentaires qui finalement pour la plupart ne sont qu’un ramassis de stéréotypes et de préjugés notamment ceux qui n’ont pas compris le texte de l’article.
    il s’agit, DANS le cadre des actions d’influences (Psyops & Cimic), de faire des actions en faveur de la culture au sens culturel du terme (au sens littéral, pour les nuls: peinture, sculptures, littérature,….).
    en aucuns cas l’armée ne va financer des mosquées. la laïcité n’a rien a voir là dedans…, l’exportation du christianisme : hors sujet…. quand aux quartiers …… rien a voir….
    on sait depuis longtemps que le coup de feu ne sert plus a rien sans approche globale et donc il est plus facile de tirer et d’abattre des terroristes c’est vite fait c’est visible, c’est réactif mais c’est toujours du court terme. c’est une bonne théorie pour les fan de Rambo. en gros ceux qui ne regarde que à 5 cm de leur nez et ne se remettent jamais en question… d’où les propos de certains.
    si on dit souvent « si tu veut la paix, prépare la guerre », il faut bien comprendre que maintenant si on veut la paix, il faut préparer l’après.
    c’est une chose de faire la technique de la terre brûlée c’ en est une autre de favoriser le retour a une normalisation de la société. ça c’est le travail des CIMIC et Psy. mais évidemment ça ne se voit pas de suite comme un cadavre, ça passe pas à la une des chaines d’infos, c’est frustrant car on ne voit pas souvent le résultat, c’est long et compliqué car on travaille sur les relations humaines et pas sur le cinétique. changer les comportement est aussi important voir plus que de défourailler pour avoir des médailles.
    si vous voulez moins de migrant messieurs, faites en sorte qu’il apprennent a se débrouiller pour rester chez eux et vous pourrez vous plaindre d’autres chose. (les écolos par exemple…).
    pour les super septiques encore en activité (parce en fait ceux qui sont pas ou plus en activité on peux se passer de leurs avis inutiles) je vous invite a faire les stages CIMIC au CIAE. ça risque d’être très drôle sur les représentations !!!!

    • Plusdepognon dit :

      @ auxsan
      La proposition de financement des mosquées est pour contrer les politiques religieuses de certains acteurs devenus bien plus conquérants ces dernières années :
      https://infoguerre.fr/2019/09/19930/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Infoguerre+%28Infoguerre%29

      99% des gens ont bien compris l’article. Vous vous laissez emporter par la colère, ce qui entraîne les offenses comme ceux que vous critiquez.
      Il est important d’encourager les gens à continuer à être en accord avec leurs valeurs et à permettre de tisser des liens.
      D’ailleurs, nous-mêmes, nous sommes bien plus américains qu’europeens par rapport à nos grands-parents (très belle action psyops d’Hollywood):
      https://youtu.be/luJBZfVWhXM

      En ce qui concerne la prise en compte des populations, il n’y a pas photo. En face, il y a des gens qui suivent ça :
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gestion_de_la_barbarie

      C’est aussi du psyops, ça demande peu de moyens et c’est très efficace. Des millénaires d’histoire humaine montre que des empires se sont édifiés et ont periclité avec ce genre d’actions.
      Et cela s’inscrit dans le temps, sans souci budgétaire ou de carrière, encore moins de retraite.

      Nos ennemis veulent conquérir le monde. Et quand ils le disent, ce n’est pas en riant.
      Et pour le moment, nous sommes en train de perdre.
      https://comptoir.org/2017/05/24/gerard-chaliand-pour-les-pays-occidentaux-les-attentats-cest-du-spectacle/

      Économiquement le monde sera de plus en plus asiatique, l’Afrique continuera à cracher ses matières premières et les valeurs d’universalité de la liberté et de la justice sont moquées jusque dans nos propres bouches, comme des caricatures.
      Mohamed Abdel Wahab est un contemporain de Voltaire. Visiblement, c’est son idéologie mortifère qui est à la mode et à le vent en poupe.
      « Celui qui se bat n’est pas sûr de gagner, mais celui qui ne se bat pas est sûr de perdre » (Brecht ).

    • fabrice dit :

      Actions « d’influence » qu’est ce que ce charabia veut dire ? Quand tu peux mettre dans « influence » n’importe quoi, tu te rends compte que ce mot ne veut rien dire.
      « Favoriser le retour à une normalisation de la société » autre exemple de novlangue. « Favoriser » « normaliser » « influer » sont des mots valises. Dire « cinétique » pour dire « combat », c’est aussi stupide que de dire « surface standardisée aquatique verticale » pour dire « piscine », ça sert juste à perdre du temps et à embrouiller l’esprit.
      Construire une route c’est construire une route ce n’est pas « entreprendre une normalisation sociétale grâce à une action civilo militaire » ou une EUNSGACM pour parler jargon novlangue ou branlette pour général intellectualisant qui a oublié le terrain…Faudrait arrêter d’employer des pseudo intellectuels pour enculer des mouches. Si ces « spécialistes » de la com parlent pour ne pas se faire comprendre, ils ont un moyen plus simple d’y parvenir, fermer leur gueule.
      Une personne qui « complexifie » en parlant compliqué pour dire des choses simples est juste quelqu’un qui utilise une trope rhétorique (une figure rhétorique, ça s’apprend au collège) aussi vieille que la Grèce ancienne qui vise à « impressionner » le gogo. Celà tente de masquer en général le vide total de la pensée.
      Je comprends mieux pourquoi les opérations « psy ops » au Mali sont un tel fiasco.
      Petit conseil « la nouvelle rhétorique de Perelman » c’est une grosse daube…