CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les États-Unis ont obtenu l’activation du Traité interaméricain d’assistance réciproque face au Venezuela

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. v_atekor dit :

    Merci pour cet article qui explique clairement l’état des choses.
    .
    Même si Je sais que ça ne convaincra pas ceux qui veulent absolument faire du Vénézuela le nouveau terrain de jeu entre la Russie et les États-Unis (la situation locale étant sans doute trop simple… )

  2. Belzébuth dit :

    Les assassins économiques ont échoué, les chacals aussi, l’étape trois est d’envoyer les militaires.
    Monsieur Perkins est à écouter pour comprendre la doctrine Monroe, comme la reconstruction des Etats et le « nation building » au Moyen-Orient :
    https://youtu.be/iYt7mfy0YkM

    Pour le Venezuela, 17 ans nous sépare de ce document et seul le nom du lampiste a changé :
    https://youtu.be/A49_IuN7VL0

  3. Raymond75 dit :

    De l’utilisation des militaires vénézuéliens à des fins de survie d’un pouvoir incapable …

  4. Plusdepognon dit :

    L’information est devenue la véritable monnaie de nos sociétés. Il y a ceux qui la maîtrise et ceux qui la consomme.

    Pour que l’on s’approche d’une démocratie, il faut un citoyen éduqué et avec l’esprit critique par rapport au prêt-à-penser continuel proposés par les pros du marketing (un président, une savonnette ou une guerre, c’est juste un produit à vendre pour eux, emballé dans une histoire).
    https://youtu.be/krKi0RNMxgU

    Le savoir est une arme, être ignorant, c’est donner à l’autre le pouvoir de tout se permettre avec notre propre existence.

    • lxm dit :

      Pas forcément, il y a maintenant pléthores de citoyens hyper éduqués ayant écumé les librairies d’internet qui donnent leur avis, mais pour autant ils ne s’agitent pas plus qu’avant pour améliorer le monde, voir moins qu’avant. L’information est aussi une charge supplémentaire et il faut se démener encore plus.
      un idiot qui avance ira toujours plus loin qu’un sage assis.
      et puis, qui ose gagne comme on dit, on ose souvent sur une méprise, une erreur de jugement, une pulsion.

      • Électeur dit :

        @lxm, d’accord avec vous excepté que si : l’on s’agite.
        Mais chez nous (et à juste raison) l’on s’agite en supposant que l’agitation pèsera sur la prochaine élection.
        .
        Et c’est là que notre problème commence : l’élection ne change rien parce que la classe politique a verrouillé le système en s’attribuant le monopole des candidatures.
        .
        Mais nous résoudrons ce problème parce qu’internet nous permet de l’évoquer, ce qui était impossible au siècle dernier.

    • Thaurac dit :

      Information, désinformation, réinformation, faut trier…

  5. RastaLapin dit :

    Trump toujours la gueule ouverte mais jamais aucune action. Le coréens du nord l’ont bien compris comme les iraniens qui se moquent ouvertement des américains… Quand on parle sans arrêt mais que les actions ne suivent pas on n’est plus pris au sérieux par personne. Et la situation au vénézuela le montre bien, maduro continue de profiter de sa dictature narcotrafiquante sans aucun soucis.

  6. Félix GARCIA dit :

    Pauvres Latinos, pauvres habitants des Caraïbes …
    Déjà que quand j’y étais c’était pas simple la situation sécuritaire … alors maintenant …
    Pourtant les Latinos que j’ai rencontré sont des gens chaleureux et généreux … bon … sauf ceux qui vous braquent et tirent sur des gens à bout portant devant vous …
    Mais comme partout ,c’est surtout dans les villes (non pas que les campagnes soient épargnées, mon hôte au Costa Rica était un ancien Mercenaire « Iran-Contras », c’était un « Contras » du Costa Rica, il n’a d’ailleurs fait qu’un seul mois de prison pour cela en retournant chez lui (un peu comme les Djihadistes français quoi …) …

    Pauvres Latinos … Pauvres cousins latins …

    Colombiens, je vous aime, n’engouffrez pas votre pays dans un chaos plus grand encore ! (Bon, y’a pas de Colombiens ici, mais par principe …)
    Salopards de « Tête de Porc » (le p’tit surnom que les Colombiens donnent à Santos, ancien président de la Colombie) et Duque !

    Pauvres Vénézuéliens …

    Félix LECLERC, « L’Encan, Chant d’un Patriote »
    https://www.youtube.com/watch?v=1gdpqQf-Q4A

    Félix LECLERC, « Complainte d’un phoque en Alaska »
    https://www.youtube.com/watch?v=HLW0_wCYyqY

    Donc, Caraïbes + Proche Orient + Sahel + Maghreb/Mashrek + Asie Centrale + Mer d’Asie + Frontière Mexico-U.S … mais c’est bien tout ça !

    Il est pas beau le monde de 2019 ? Vivement 2020 !

    Combien de temps avant que nos dirigeants nous traite de la même manière ? Oh, attendez, je crois que j’ai déniché un truc … ah oui, voilà : First Responders Urge 9/11 Investigation — Sept. 11, 2019 Press Conference https://www.youtube.com/watch?v=HLW0_wCYyqY

    Cordialement,

    Félix GARCIA

    Cordialement,

    Félix GARCIA

    • v_atekor dit :

      Pour le moment le chaos grandit par lui même à cause des réfugiés et des farcs. Je ne sais pas si tu as encore des contacts en Colombie; mais ils sont d’autant plus dégoûtés qu’ils commençaient à relever la tête depuis 10 ans, même au niveau sécuritaire. Tout est relatif : on braque toujours les bagnoles au fusil d’assaut, mais au moins les braqueurs ne tirent pas…pas systématiquement en tous cas. Et en Équateur, un « colombien » est aussi un narco ayant une activité « bancaire », et qui est assez peu arrangeant lorsqu’il faut renégocier les échéances (tireur à gage… )

      • Félix GARCIA dit :

        Tout à fait.

        Cordialement,

        Félix GARCIA

        • v_atekor dit :

          Pour le moment, c’est quand même la Colombie qui est à la manœuvre côté traité inter-américain… et qui s’en félicite. La pomme de la discorde est ancienne, je sais bien que le problème avec les farcs est vital pour la Colombie qui s’épuise dans cette guerre d’usure, mais le remède risque d’être plus dévastateur que le mal.
          .
          Un peu plus au sud, la guerre du Cenepa avait ruiné le Pérou et l’Équateur, l’Équateur a même dû en finir avec ses sucres et se mettre au dollar (dollars que les équatoriens ne veulent plus quitter depuis contrairement à leur gouvernement qui verrait bien un moyen de se désendetter rapidement… ).

  7. Namroud dit :

    Je ne suis pas un fan de maduro et son régime d’extrême gauche ( que melenchon le bolchevique admire ) et c’est vrai qu’il n’est pas démocratique à 100% , ceci dit je ne peux m’étonner de constater que les gouvernements de pays occidentaux se montrent plus fermes en matière de respect des droits de l’homme et de démocratie envers certains pays et ferment les yeux vis à vis d’autres pays, surtout si ces derniers sont de bons clients de leurs entreprises d’armement. On a l’exemple du Yémen

    • lxm dit :

      Faut distinguer les pays qui sortent du moyen-âge et ceux qui y retournent. Le vénézuela était très évolué à une époque pas si lointaine, et donc on est sévère sur sa chute. On est ainsi plus tolérant par rapport à un régime dure mais dont on sait qu’il part de loin. C’est aussi une forme de mérite, d’où que tu partes, tant que tu avances c’est bon, le roi d’arabie donne ainsi plein de gages sur la montée en puissance et de la liberté des femmes.
      J’étais plus choqué par les remontrances occidentales entre 2000 et 2008 sur la russie à propos de bizarreries comme les femens, russie qui avait pourtant en gros le modèle de l’occident des années 70, largement moins éloigné que tant d’autres pays, c’est là que j’ai compris qu’il y avait autre chose, une russophobie orchestrée, et qui a généré la catastrophe de la guerre en géorgie, j’ai compris trop tard que c’était lié à la finance( les guerres se passent d’abord dans ce domaine), la russie étant trop indépendante.

  8. aleksandar dit :

    Les US veulent le pétrole vénézuélien.
    Après l’échec de la marionnette Guaido, les colombiens vont peut être choisir de mourir pour l’empire ?
    Quand a la reprise de la lutte armée des FARC, elle est logique, le nouveau narco-gouvernement colombien ayant peu a peu vidé l’accord de sa substance.

    • Plusdepognon dit :

      @ aleksandar
      Vu les méthodes employées et le trafic de drogue de chaque côté, il n’y a que l’allegeance qui change.
      https://youtu.be/yw26atAo_j0

      https://youtu.be/BLmoRawFJuw

    • lxm dit :

      les US sont les clients du pétrole vénézuelien, ils en ont rien à faire, le vénézuela produit peu par rapport à son potentiel ce qui participe à maintenir des prix hauts, favorisant le pétrole de schiste nord-américain et le pétrole de l’allié saoudien.

    • Erril dit :

      Les USA n’ont rien à faire du pétrole vénézuélien, leurs schistes bitumineux en font les premiers producteurs de pétrole au monde avant l’AS. Par contre, ils ont intérêt à voir un pétrole cher et pour cela participe de l’agitation au Venezuela.
      Ceci dit cela n’en rend pas le régime de Maduro sympathique pour autant !

      • Pluton dit :

        une explication sur l’importance du petrole venezuelien pour les usa : une question de type de petrole que les couteuses installations industrielles sont capables de raffiner.
        https://www.letemps.ch/opinions/lavenir-petrolier-etatsunis-depend-venezuela
        https://www.usinenouvelle.com/article/comment-les-etats-unis-destabilisent-le-raffinage-mondial-du-petrole.N817535
        on peut trouver d’autres articles dans la meme veine, qui expliquent que les raffineries sont en general concues pour raffiner un certain type de petrole, et que selon les types de petrole on obtient pas les memes produits ( certains produits qui eux meme sont destines a un parc d’equipement qui ont ete adapte pour).
        le gaz de schiste, c’est bien, mais foutent un peu la merde a ce niveau.

      • aleksandar dit :

        1 – Vous raisonnez a court terme. Contrôler les réserves de pétrole du Venezuela est une politique a long terme.
        2 – Le gaz de schiste est complétement déficitaire et ne vit que grâce a une montagne de crédit bancaire . Cette bulle spéculative finira par éclater. Les gisements s’épuisent vite, ce pétrole est impropre a de nombreuses utilisations, les puits les plus rentable sont déjà sur le déclin, ceux a venir provoque une augmentation des couts d’extraction, etc etc.
        Plus dure sera la chute.

      • v_atekor dit :

        Non, les USA n’ont aucun intérêt à avoir un pétrole cher car ils sont leur principal client.
        .
        Contrairement à des économies de rente pétrolière (type AS ou Vénézuela) l’économie des USA est ultra diversifiée. Si les cours montent, ils exportent plus cher et consomment un peu moins, si les cours baissent ils consomment un peu plus et produisent un peu plus… à la fin des comptes ils gagnent un peu plus avec des cours bas, mais ne perdent pas beaucoup avec des cours hauts. Le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte… ou l’avantage d’une économie très diversifiée avec accès aux matières premières.
        .
        En outre, on ne le répétera pas assez, mais le gisement Vénézuelien n’est pas en état d’être exploité correctement et ne le sera pas sans investissements lourds.

        • Thaurac dit :

          Mais les nationalisations ont refroidi tout les investisseurs qui se sont tirés du pays.Faire du lénine a notre époque, est impossible, zut!

    • Plusdepognon dit :

      Disons que l’immense chiffre d’affaires de la drogue (63 milliards de $ par an) dans la région peut financer bien des aventures :
      https://youtu.be/V5OkyFHUbDQ

      https://youtu.be/hT_ljyHiCs4

      Et c’est la plus longue guerre américaine:
      http://www.irenees.net/bdf_fiche-analyse-903_fr.html

      Pour les cinéphiles en herbe, le film « Traffic » est très bien fait :
      https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2015/10/27/no-end/

  9. Plusdepognon dit :

    Du coup, si vous avez une heure et demie devant vous (conférence de l’IRIS datant d’avril 2019):
    https://youtu.be/SQRgD0hJc68

  10. lxm dit :

    150000 soldats vénézueliens proches de la frontière colombienne, c’est effectivement préoccupant, cela fait vraiment beaucoup pour un « exercice ». Le vénézuela avait déjà menacé par le passé le guyana, incitant les britishs à poser ouvertement la question d’y placer une base pour dissuader en montrant l’étendue de leur protectorat. On dit souvent que pour unifier une foule il faut lui désigner un ennemi.

  11. Pluton dit :

    Mr lagneau, meme pas un petit mot sur le « manque » de respect des accords de la part du gouvernement colombien, dont notamment le fait que de nombreux militants ayant depose les armes ont ete tue.
    meme pas besoin d’etre un specialiste ou suivre specialement les infos de la region, on peut lire par exemple, des journaux francais qui ne sont pas repute etre « chaviste » :
    http://www.leparisien.fr/international/colombie-trois-ans-apres-les-accords-avec-les-farc-la-paix-reste-tres-fragile-24-05-2019-8078691.php
    http://www.rfi.fr/ameriques/20190312-accord-paix-farc-duque-jep-justice-transitionnelle-modifier
    https://www.liberation.fr/planete/2019/08/29/en-colombie-une-partie-des-farc-reprend-les-armes_1748097
    Etc…

    meme pas,ne petite ligne pour indiquer ce fait qui semble quand meme pertinent pour expliquer une partie de la situation en colombie…

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Pluton,

      Si vous voulez vous adresser à quelqu’un qui à un oeil sur tout et qui pense à tout, faites donc une prière à Dieu.
      Pour ma part, j’essaie de faire de mon mieux, en tâchant d’être objectif. Essayez, l’exercice n’est déjà pas simple.

      • Pluton dit :

        Je vous trouve relativement de mauvaise foi, c’est pas surhumain ce que j’evoquais…. vu le nombre de faits que vous evoquez, oui ca m’interroge sur votre hierarchisation de vos infos. On peut penser, peut etre a tort, que sur un billet qui evoque colombie, venezuela, et au centre les farcs, que vous auriez evoque la situation post-accord en colombie, qui semble ici relativement importante dans cette joute qui oppose les deux pays… Et encore une fois on parle pas d’une info ultra-confidentielle, accessible aux seuls inities, ces infos sont couvertes par nos media/presse generaliste.

        • Laurent Lagneau dit :

          @ Pluton,

          Si vous n’avez que le Venezuela pour occuper vos journées, moi, j’ai d’autres sujets à traiter, du mieux que je peux (et je ne vais pas vous donner la liste, ce serait trop long et fastidieux). Après l’article fait presque 1.000 mots et la liberté vous est donnée de le compléter si nécessaire. Alors pourquoi venir me faire un procès d’intention et se plaindre? Et, encore une fois, le sujet n’est pas le Venezuela et la Colombie (il rappelle le contexte) mais l’activation du TIAR.

    • v_atekor dit :

      Pluton. C’est intéressant que tu ressortes ces journaux, mais ce n’est (hélas) qu’une partie de l’histoire. Il y a eu une tentative de paix qui a partiellement marché. Ca a marché à la Corse : une partie des convaincus a lâché le morceau contre un accord politique. L’autre, celle liée aux mafia a repris a la lutte armée, pas trop pour les beaux yeux de Lénine, mais beaucoup plus pour le prix du gramme de cocaïne… Pur hasard (<=forme rhétorique), ce sont justement ceux qui maîtrisent des zones très larges, frontalières du Vénézuela (et anciennement de l'Equateur) ce qui leur permet d'exporter la drogue et d'importer le reste.
      .
      L'Equateur et la Colombie ont réglé le problème des transferts de drogue et de devises par la frontière nord l'Equateur à coup de champs de mines et de bombardements par hélos. Ca a donné un gros pb diplomatico-cinématographique ; ta mine a pété 30cm dans mon terrain, et t'as pulvérisé le camps de Farcs du mauvais côté de la frontière…, d'autant qu'en AL, même les deux pieds dans la m*** et avec des failles tectoniques dansent la Salsa, on est sourcilleux avec un truc avant tout : le nationalisme. Mais enfin, ça s'est bien calmé, sauf pour les journalistes assassinés il y a 2 mois, mais on ne va pas chippoter.
      .
      Mais du côté de la frontière Vénézuélienne est une autoroute pour la cocaïne, les armes… et le flot de réfugier qui vient complexifier le problème.

      • aleksandar dit :

        Pourtant le Venezuela ne produit pas de cocaïne
        Et selon les chiffre de la DEA 94% du trafic passe par le pacifique donc très très loin du Venezuela.
        Concernant la drogue, votre autoroute est plutôt un chemin vicinal.

        • v_atekor dit :

          La DEA s’occupe de la drogue qui va aux Etats-Unis et qui entre par la côte Ouest. En outre, le problème colombien n’est pas celui de la ++ drogue++ mais celui de la ++ drogue qui finance les armes pour les Farcs qui font la lois sur de grands territoires ++. Franchement, si c’était pour aider des camés aux USA et en Europe, ils n’en auraient strictement rien à f****.

  12. Bob dit :

    C’est bizarre. John Bolton est parti. Trump a-t-il trouvé un faucon encore plus agressif?

    • Thaurac dit :

      Au contraire, les élections approchant, il en prend un moins agressif, du moins je pense…pour un effet de consensus chez les républicains qui l’accusaient de va en guerre, mais avec lui, on ne sait jamais, il est totalement imprévisible.

  13. Daniel BESSON dit :

    1- Le journal Colombien  » Semana  » a publié des  » SEBIN leaks  » – dont il faut bien sûr questionner l’authenticité – montrant que M. Nicolas MADURO aurait ordonné à ses forces armées de donner appui aux  » groupes rouges  » présents à la frontière avec la Colombie . « Manguala contra Colombia: los secretos de la alianza entre el gobierno de Maduro, las disidencias y el ELN »
    2- Mobiliser les forces armées à la frontière a un  » effet Kiss-cool™  » : Remobiliser l’opinion publique en la détournant des préoccupations quotidiennes tout en  » occupant  » la hiérachie militaire hors de la capitale . C’est un grand classique depuis la Rome Antique …
    3 – Il ya une leçon politique à tirer de ce qui s’est passé ces dernières années en AL : Les chefs politiques comme MM. Lula , Chavez , Correa et Mme. Kirrchner ont créé un vide politique au sein de leur propre camp en y éliminant – politiquement – toutes le personnel politique un tant soit peu critique à leur égard ou susceptible d’apparaître comme un sucesseur  » naturel  » . Ce faisant ils ont provoqué et favorisé l’émergence de  » seconds couteaux  » sans grande envergure politique comme M. Maduro et Mme. Rousseff ou M. Lenin Moreno . L’échec de la  » nouvelle gauche  » Latino-Américaine réside dans cette politique de la terre brûlée au sein de son propre camp . Quoique que l’on puisee dire du personnage – très – controversé de M. Norberto Ceresole , celui-ci avait parfaitement analysé cet échec juste avant sa mort au début des années 2000 .
    Personnellement dés les années 2006-2007 je me suis rappellé en regardant l’évolution politique en AL ce qui s’est passé au RPR avec  » Les rénovateurs  » .

  14. Norad dit :

    Enfin ca bouge un peu de nouveau. Il faut empêcher la chienlit russe de s’installer au Venezuela, sous peine de voir le pays sous la férule russe qui défendra bien sur le dictateur en place pour des décennies, comme c’est le cas en Syrie.