CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Irak : L’aviation américaine a largué près de 40 tonnes de bombes sur une île « infestée » par l’État islamique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

103 contributions

  1. Clavier dit :

    Il faut prouver au monde que le F-35 est capable de bombarder: On dit tellement de vilaines choses sur ce malheureux avion….

  2. PK dit :

    Ça doit être ce que les Américains désignent par des bombardements chirurgicaux… C’est vrai que seuls les Russes envoient des tapis de bombes (peintes en rose) sur les méchants…

    • Bouli dit :

      la différence, c’est que les russes le font dans des zones urbaines en se fichant complètement de civils innocents

      l’autre différence, c’est qu’ils n’ont en réalité pas d’autres choix

      • Pluton dit :

        reveillez vous, regardez l’etat de raqqah, de mossoul, ca n’a pas ete plus « respectueux des civils » que ce qu’ont fait les russes.
        c’est con a dire mais quand l’ennemi est au milieu de civil, si on veut les combattre, y’a pas de solution propre quand on accepte d’utiliser des moyens en masse comme l’artillerie ou les bombardements aeriens.

        • Franz dit :

          …et que le prix à payer pour essayer de sauver des civils c’est la vie de ses propres soldats.

    • sonata dit :

      La différence c’est que les Russes vont ça sur une ville habitée, tandis que les Américains en l’occurrence ont bombardé une île inhabitée.

      • PK dit :

        Si l’île est inhabité, il n’y a personne… donc ça ne sert à rien.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « tandis que les Américains en l’occurrence ont bombardé une île inhabitée. » C’est pas un peu con de bombarder là ou il n’y a rien?

      • aleksandar dit :

        En effet si l’on considère que Mossoul et Raqqah, ou Falloudjah n’étaient pas des zones urbaines.
        Sans remonter jusqu’à Hiroshima ou Nagasaki ou toutes les villes de Corée du Nord rasées par les US, ce qui a eu pour résultat l’extermination d’un tiers de la population nord coréenne.
        Revenez quand vous voulez.

        • Goulag dit :

          Aleksandar qui est aveuglé par sa haine anti américaines et qui l’empêche d’avoir tout jugement objectif sur les frappes aériennes russes (Afghanistan, Tchétchènie, Géorgie, Ukraine, Syrie) et leur totale imprécision, faute de technologie, de sous ou de volonté des militaires, voire les 3 à la fois. Quand à la notion de vie humaine et dommage collatéral, quand on voit la réaction du Kremlin après les drames récents du sous-marin Losharik et du missile invincible Burevestnik, qui ont suscité autant d’émotion chez Poutine qu’un chien errant écrasé dans Moscou alors je ne parlons pas de la valeur d’un géorgien, ukrainien ou syrien!

          • aleksandar dit :

            Mon pauvre Goulag
            Essayez de relire ce que j’ai écrit, doucement, lentement pour bien comprendre.
            Si il y a des mots que vous ne comprenez pas, demandez moi, je vous expliquerai.
            Parce que, voyez vous mon brave,
            Je n’ai aucunement parlé de la russe ou des russes.
            C’est toujours amusant de voir les gens comme vous brailler  » C’est les russes, c’est les russes !
            Vous devriez essayer de faire soigner cette obsession pathologique
            Je n’ai parlé que de la réalité de la  » méthode  » américaine « , méthode que j’ai largement eu le temps de voir mise en œuvre en Afghanistan : on bombarde d’abord, on réfléchit après.
            Résultat, 18 ans de combat la bas et une guerre perdue.
            https://foreignpolicy.com/2019/09/11/we-lost-the-war-in-afghanistan-get-over-it/
            Bonne lecture !

          • Ion 5 dit :

            @goulag
            Si c’est vous l’expert en matière de haute technologie, on n’est pas sorti de l’auberge…
            C’est quoi la CLASSE DE PRECISION des armes russes qui ne vous dénoncez ?

          • Goulag dit :

            @aleksandar, d’habitude c’est vous (Et Le Glaive et quelques autres trolls) qui parlez de l’Amérique à chaque article sur la Russie. Pour une fois je me permets de vous rappeler que vos amis et maîtres russes usent des mêmes méthodes sauf que c’est systématique chez eux.

            @Ion 5, ne confondez pas capacité théorique (catalogue, liste Wikipedia) et capacité réelle. Les bombardements en Géorgie ont par exemple montré que bien que les russes disposait théoriquement d’armements guidés, ils utilisaient des bombes lisses sans guidage et devaient s’y reprendre à plusieurs fois avant de neutraliser les pistes d’aviation géorgienne et donc au passage nitrataient tout ce qui avait autour, civils compris. Sinon vous avez des exemples concrets à nous donner à part la pub faite sur Kalibr tirés depuis la Caspienne sur la Syrie et qui évidemment n’a pas été reconduit depuis, faut dire que le bestiau coûte cher. Les bombes lisses, obus et roquettes font l’affaire et tant pis pour les dégâts.

      • Ping dit :

        Et tout le monde se fout au passage des ravages sur l’écosystème… Ils auraient pu se contenter de défolier pour que les vilains ne puissent pas se planquer !

        • Barfly dit :

          Et pourquoi pas faire appel à une équipe de jardinier avec leurs tondeuses ect…
          C’est la guerre, et c’est malheureusement pas très beau à voir.

        • Franz dit :

          Allons, allons… pas besoin d’avoir la mémoire longue pour se souvenir des méfaits de l’agent orange sur les populations civiles.

  3. Donovan dit :

    Une vraie armée et une véritable lutte contre les sauvages islamistes. Bravo.

  4. stef dit :

    Le B52 est peut-être juste un « petit peu » moins précis…

    • Géo dit :

      @ Auguste, il s’agit peut-être aussi de survivre (bouffer, etc.).
      Pour ça une île fluviale, c’est mieux qu’une grotte dans la montagne.

  5. Nobody dit :

    Allah reconnaitra les siens …..

  6. rafi77 dit :

    Si c’est infesté, un nettoyage au Napalm serait bien plus efficace……..

  7. Sblurb dit :

    … et on est censé croire il n’existe pas sur l’île de Qanus les tunnels et installations souterrains aménagés du côté d’Idlib et Raqqa ?

    • v_atekor dit :

      Déjà les tunnels sous des fleuves, à la base, c’est très délicat, même avec une bonne ingénierie BTP ça a tendance à fuir.
      .
      Et d’après la vidéo, les bombes ont explosées dans un délais de 14 secondes, sur un damier couvrant l’ensemble de l’île. Il faut être sacrément réactif pour s’en sortir ; et avec des bombes d’1 tonnes, je ne suis pas sûr que tous les tunnels soient entiers. 40 tonnes de bombes ça a du assez secouer les tunnels pour que ce soient maintenant de bonnes canalisations.

    • Fred dit :

      @ Sblurb
      Une bombe de 1000 Kg, ça produit un drôle de tremblement ! D’autant que les impacts sont serrés.

      Si tunnels il y a, ils ne peuvent pas être très profonds, à cause de la nappe d’eau très proche de la surface ; et de plus, cette île est probablement constituée d’alluvions sablonneux dans lesquels il est difficile de creuser des tunnels sans une technologie sophistiquée et une mise en œuvre lourde. Les foreurs de tunnels détestent les roches molles et imprévisibles, qui génèrent de très nombreux accidents.

      De toutes les manières, les FS irakiennes devaient aller faire une « visite » sur place après le bombardement.

    • MAS 36 dit :

      Une île au milieu d’une fleuve, je doute que le sous-sol soit assez résistant et dur pour y creuser des tunnels. Un expert du génie pourra confirmer.

  8. Bob dit :

    La population locale qui reçoit 40 tonnes de bombes va rejoindre les troupes du califat. Je ne comprends pas ce genre de tactique militaire qui renforce in fine l’insurrection. Après 18 années de lutte contre les forces irrégulières (2001), on peut se demander ce que pensent les états-majors. Voir aussi l’opération sentinelle, Minusma et G5 Sahel…

    • Lechavenois dit :

      à Bob
      .
      « .. population locale qui reçoit 40 tonnes de bombes …. »
      .
      40 tonnes de bombes qui explosent, cela doit être effroyable.
      .
      Je me demande quelles sont les séquelles psychologiques pour quelqu’un qui sort vivant de telles déflagrations.
      .
      Que les membres de daesh soient pulvérisés, est une bonne chose. Cela évite les procès bidons et les remises de peines à la con : pas de temps ni d’argent à perdre pour ces raclures.
      .
      Mais on ne peut pas, au regard de telles opérations de bombardement, ne pas songer aux « dommages collatéraux ».

      • NRJ dit :

        @Lechavenois
        Si vous croyez que la population locale est défavorable à Daesh vous vous trompez. Les civils ne sont pas innocents, ils soutiennent l’EIIL. Les djihadistes n’ont pas choisi cette zone par hasard pour se regrouper. Par ailleurs, ce n’est pas à vous ni à moi de juger. Les seuls qui peuvent juger sont les soldats qui vont perdre leur vie en attaquant Daesh sur cette île donc in fine les irakiens. Et que je sache ils n’ont pas critiqué cette frappe aérienne. A partir de là, ce bombardement est ce qu’il fallait faire quitte à avoir des pertes collatérales. Là-bas c’est la guerre. On n’est pas chez les bisounours.

        • Lechavenois dit :

          NRJ :
          .
          « …Là-bas c’est la guerre…. »
          .
          Heureusement que vous intervenez sur ce site pour m’informer que : « ..Là-bas c’est la guerre…. » : ça , c’est de l’info pertinente ! vous m’en bouchez un coin ! Merci NRJ pour l’intérêt de votre post !
          .
          Aussi, je vous serai gré d’éviter d’utiliser dans vos commentaires quand vous m’interpellez , des expression à la con comme  » On n’est pas chez les bisounours !  »
          .
          Car le  » monde des bisounours « , croyez moi sur parole, cela fait un paquet de décennies que je l’ai définitivement quitté. Et je doute qu’un jour il me sera donner l’occasion d’y retourner.
          .
          Maintenant pour en revenir à votre tentative d’intervention pour me répondre :
          .
          « …Par ailleurs, ce n’est pas à vous ni à moi de juger…. »
          .
          Vous avez peut être la chance d’être non imposable. Moi pas !
          .
          Aussi au regard de ce que je lâche chaque moi aux impôts, j’estime avoir un droit de regard, par mon vote, sur l’utilisation de mon pognon par l’état français. Donc j’ai un droit de regard sur les interventions de la coalition en irak ( je reconnais qu’ici, les français ne sont pas intervenus et je devrais à priori m’en balancer).
          .
          De plus, je doute que tous les civils adoubent les membres de daesh . Et bombarder involontairement des civils même favorables à des terroristes n’est pas la solution la plus approprié pour mettre un terme à un conflit larvé.
          .

          Sur ce, je vous souhaite NRJ, une excellente fin de semaine.
          .
          Bien à vous.

    • Pravda dit :

      Les B52 n’ont pas été utilisés justement pour éviter de toucher le village « au sud ». Après les américains et irakiens font de la comm tout comme les djihadistes en font c’est de bonne guerre. Sans être un défi, ce bombardement s’est bien passé, pas de bombes à côté, peut-être 0 mort ennemi mais c’est une autre histoire.

    • Pierre dit :

      Je crois qu’il s’agit d’une demande d’assistance (des Irakiens) et l’ile semble isolée avec peu de risques de dommages collatéraux d’où le choix des bombes de 1000kg et non 500 ou 250. Quant aux locaux pas sûr que ça les rassurait d’avoir des tarés du Coran juste à côté.

    • Czar dit :

      Ouais enfin près 40 tonnes de bombes sur la gueule, je crois qu’il y a plus grand monde pour aller rejoindre grand-chose

    • Auguste dit :

      Et c’est peut-être pas fini.Trump menace les Talibans.
      « Si pour une raison quelconque notre pays est attaqué,nous irons là bas et utiliserons notre pouvoir par une force que les USA n’ont jamais utilisée auparavent.Et je ne parle pas de la bombe nucléaire »
      Une nouvelle arme?.Une chaine de Mac Do?

      • Thaurac dit :

        Sérieusement, sachant qu’il ne sait pas ce taire, je serais curieux de connaitre cette « arme nouvelle », plasma ?Est qu’une personne qui a twitter, peux lui demander simplement avec un « ? » ?

    • John dit :

      C’est aussi ce qui a renforcé les Talibans en Afghanistan…
      Les Talibans initialement pas très appréciés des locaux (bien évidemment, ça dépend du contexte), ils ont été « béni » par l’attaque américaine et de la coalition.
      Il faut imaginer quand même que c’est parmi les zones les plus reculées au monde, sans accès à l’électricité, aux nouvelles, etc… Du jour au lendemain, ils perdent un membre de leur famille par bombardement, alors qu’ils n’ont jamais entendu parler de New York, qu’ils ne savent pas ce qui s’y est passé (à voir des reportages où des journalistes présentent les vidéos de l’attaque à tous types de populations qui ne vivent pas dans le monde moderne, musulmans ou non, ils n’en reviennent pas).
      Bref, forcément, dans ce cas, celui qui rejoint les Talibans face à la coalition, sans connaître tout le contexte géopolitique, de sa perspective, il est dans la même approche que la résistance française durant la Seconde Guerre Mondiale.
      Ceux qui exploitent la colère et qui connaissent le contexte, c’est eux les pourris. Mais parmi les « terroristes » locaux, comme vous l’expliquez, certains décident de se défendre face à leur agresseur.
      Et en effet, l’Histoire récente dans ces pays a démontré que ce type de conflit n’aidait absolument pas.

      Et si on s’intéresse au passé, la Seconde Guerre Mondiale a vu quand même beaucoup de villes démolies (en France et en Allemagne) sous bombardements alliés, beaucoup de pertes civiles. Et certains ont moins souffert de l’occupation que de l’intervention alliée.

      • MAS 36 dit :

        « et certains ont moins souffert de l’Occupation que de l’intervention alliée ». Votre phrase est mal tournée. Les 3/4 de la production agricole française partait illico en Allemagne. Les restrictions alimentaires pour ne parler que de cela , sur quatre ans, c’est déjà pas mal.

        • John dit :

          En effet, ce que je voulais dire c’est que certains ont plus été touchés militairement par les alliés que l’Allemagne.
          Attention, je ne dis pas que l’intervention n’était pas justifiée ou que ce n’était pas la bonne tactique militaire.
          Mais il y a eu des souffrances conséquemment au débarquement

          • Ion5 dit :

            @John
            La bonne tactique? Ca m’étonnerait pour le « carpet bombing » américain. Evidemment la capacité d’emport d’un Pe-2 par rapport à un B-17 ou un B-24 est ridicule. MAIS, c’est un bombardier en piqué comme le Stuka; traduisez 6 à 8 fois plus de précision qu’un bombardier horizontal. Vaut mieux pulvériser un pont, une batterie, un bunker que tout Royan…

      • NRJ dit :

        @John
        Les pays occidentaux ne sont pas en Afghanistan pour apporter des fleurs. Ils ont été agressé avec le 11 septembre et ils ont répondu car l’Afghanistan était le point de départ d’Al-Quaida et soutenait le terrorisme. Penser qu’on peut apporter la guerre en arrivant à avoir le soutien des populations locales c’est bon pour les bisounours qui vivent dans les pays occidentaux et qui n’ont jamais vu la guerre.

        A partir de là éviter des victimes collatérales ne doit pas être un objectif en tant que tel. Je vous rappelle que les vrais innocents ce sont les victimes des attentats et les militaires que l’on envoie (sauf si on considère qu’ils sont simplement là pour mourir). Si les populations locales sont contre nous, elles se rendent complice des attentats et font donc partie de ce qu’on doit éliminer. Si elles s’allient à nous alors on peut commencer à discuter et à les soutenir (et les envoyer à la boucherie à notre place en les aidant du mieux qu’on puisse comme ce qui s’est passé sur cette île).

        • John dit :

          Vous êtes trop simplistes quant aux populations locales.
          Imaginez vous perdre votre enfant dans un bombardement en début d’intervention de l’OTAN. Cette famille n’a JAMAIS entendu parler du 11 septembre (car dans les montagnes isolées, c’est le cas),
          Est-ce que vraiment cette personne qui veut se battre contre l’intervention est complice? Je ne le pense pas !
          La situation a une complexité, et il faut accepter cette complexité. Cela veut aussi dire comprendre que l’on n’a pas que combattu des ennemis existants, mais qu’on a créés de nouveaux ennemis.
          La différence majeure et qui est importante, c’est que l’intention n’était pas de faire du mal à la population locale et que l’intention de l’attentat était de faire du mal.
          Et cette intention est la clé dans cette histoire. Mais le gars de mon exemple a aussi des intentions compréhensibles, celles de vouloir protéger sa famille, et sa colère est exploitée par des terroristes de mauvaise intention.

          Quand vous déniez le caractère de victime innocente à des familles afghanes absolument pas impliquées, je pense que vous faites une erreur. Je ne dis pas que c’est la majorité, mais il ne faut pas fermer les yeux sur cela.

          En Irak, les check-points et les attaques contre les forces américaines sur place se sont mutuellement nourries.
          Plus la crainte était grande, plus il y avait de mort civile innocente, et plus il y avait d’attaque contre les forces américaines.

          Dans certains cas, le désir de vengeance n’apporte rien sur le plan sécuritaire, et je pense que le Moyen Orient en 2003, et l’Afghanistan en 2001 en font partie.
          C’est une opinion personnelle. Mais la situation actuelle dans ces 2 régions a empiré il me semble.

          • aleksandar dit :

            Elle a effectivement empiré.
            En 2003 on sortant dans Kaboul a pied en binôme, armés avec un moyen de communication.
            Dès 2007 on n’y circulait plus qu’en convoi blindé.
            J’ai le souvenir d’un village ou les US ont vaporisé un  » compound « parce qu’un type sur son toit terrasse les observait….. soi disant.
            7 morts, le gars en question, sa femme sa belle-sœur et 4 enfants.
            Le père a demandé a la shura des anciens, le soutien du village selon le pashtoun walli.
            Le village est immédiatement passé du coté des Talebs.

    • Fred dit :

      @ Bob
      Peut-être ont-ils évacué les abords de l’île avant le bombardement ?

      Sans doute, même : une bombe de 1000 Kg peut endommager des bâtiments loin de son point de chute, par ses ondes de surface, et projeter des tonnes de matériaux dans l’atmosphère, dont les retombées peuvent être mortelles à très grande distance.
      D’ailleurs, sur les images, on voit des forces irakiennes qui probablement encerclaient l’île, refluer très loin des tirs lors du bombardement.

  9. berger dit :

    L’industrie militaire est satisfaite. Très !

  10. Raymond75 dit :

    Je croyais que la glorieuse coalition occidentale, sur équipée, avait définitivement vaincu l’état islamique comme elle avait triomphé en Afghanistan ? Allez : encore quelques milliers de tonnes de bombes ultra sélectives qui ne tuent que les rebelles en épargnant les civils, et la victoire sera proche : tout le Moyen Orient aime les occidentaux.

    • Thaurac dit :

      Qui est parti de l’Afghanistan, la queue entre les jambes sous les quolibets des moudjahidines

  11. jyb dit :

    – Le volume de bombes larguées est inversement proportionnel aux engagements sur le terrain. Dommage collatéral de la crise avec l’iran, la coalition a considérablement diminué son activité au sol.
    – incertitude sur la situation de daesh. Statistiquement le nombre d’exactions de darsh en irak a considérablement diminué depuis le début de l’été, et ses moyens d’action son plus erratiques et confus. On constate le recours (nouveau pour daesh) aux bétails piégés, destruction d’infrastructures secondaires, empoisonnement ou souillure des points d’eau…
    Encore une fois, ces actions ne visent pas à susciter l’adhésion et la pédagogie de la coercition et terreur fonctionne moins bien.
    Ajoutons que effectivement se sont des djihadistes étrangers qui tentent de se regrouper dans ces provinces clefs, et la encore le soutien local est faible…
    donc l’interrogation est : s’agit t-il d’une stratégie planifiée de maintien d’un seuil d’activité bas dans l’attente d’une conjoncture favorable, ou bien est ce que daesh est réellement sur le déclin?
    Depuis aout un certain nombre de cadres « civils » de daesh ont été arrétés ou tués dont le principal wali de bagdad.

    • Auguste dit :

      Al-Zawahiri qui montre son nez pour ranimer la flamme,serait-ce signe que al-qaida batterait aussi de l’aile?

  12. Jules dit :

    Sur la photo du F15 entre les deux tuyeres on voit quelque chose qui ressemble a une crosse d’apontage. Quelqu’un peut m’expliquer ce que c’est? Merci!

    • Dans le bayou dit :

      Lire le chapitre « Crosse d’arrêt sur des avions non-embarqués » dans l’article Crosse d’appontage

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Crosse_d%27appontage

    • Chanone dit :

      @ Jules
      C’est un crochet qui fonctionne comme une crosse d’appontage, pour tous les cas où il y a un problème à l’atterrissage. Le cas le plus extrême étant celui où l’avion est trop rapide pour freiner avant la fin de la piste… Et va subir de gros dégâts. Un câble est donc « levé » en travers de la piste et l’avion est stoppé comme sur un porte avion.
      Le Rafale « Armée de l’air » possède aussi cet accessoire, mais celui de la version « Marine » est bien plus gros et résistant.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « quelque chose qui ressemble a une crosse d’apontage. Quelqu’un peut m’expliquer ce que c’est? Merci! » Système d’arrêt d’urgence en cas de problèmes de freins. A priori génère moins de contraintes* sur la cellule que le dispositif de « barrière d’arrêt » qui se dresse** devant l’avion en émergency. En 1994 des F15C du « Fighting First » de Langley avaient été déployé sur la BA 103 de Cambrai en conséquence un système de brins d’arrêt avait été installé à chaque extrémité de la piste en supplément du dispositif de barrière d’arrêt. Peut être pour un problème de masse (il y a pas photo entre un MIR 2000 et une F15C)

      * Lors d’un « engagement barrière » l’avion était systématiquement contrôlé (passage à la luette) car la cellule pouvait être « vrillé » (déformé).

      ** Déclenché au niveau de la tour de contrôle ou déclenché automatiquement par des cellules photoélectriques.

  13. Le Glaive dit :

    Toujours les fines méthodes américaines, le tapis de bombes à l’aveugle . la France a connu ça en 1944 ( plus de 300 bombardements sur ma ville, rasée..) mais aussi des villes comme Dresde dont on peut se souvenir .. et ça n’a jamais cessé depuis, jusqu’à aujourd’hui, avec les résultats brillants qu’on connaît .. Comme le dit un autre commentateur, ça ne fait que générer des nouvelles vocations d’insurgé ou de terroriste..

    • Pravda dit :

      Et côté russe? Tapi de fleurs? Cocktails offerts à base de vodka sans alcool? Enlevez la poutre que vous avez dans l’œil Svp.

      • Le Glaive dit :

        @ Pravda : Dresde, Hambourg,( 160 villes allemandes en tout ) ; Brest, Lorient, Le Havre, Royan, St Nazaire.etc . (60 000 morts en France); Hiroshima, Nagasaki ( 1 million de morts ) ; puis Haïphong, puis Benghazi , pour ne citer que quelques exemples : l’oeuvre des bombardiers Russes ? c’est plus une poutre que vous avez, c’est un madrier !

        • Goulag dit :

          Le Glaive qui est aveuglé par sa haine anti américaines et qui l’empêche d’avoir tout jugement objectif sur les frappes aériennes russes (Afghanistan, Tchétchènie, Géorgie, Ukraine, Syrie) et leur totale imprécision, faute de technologie, de sous ou de volonté des militaires, voire les 3 à la fois. Quand à la notion de vie humaine et dommage collatéral, quand on voit la réaction du Kremlin après les drames récents du sous-marin Losharik et du missile invincible Burevestnik, qui ont suscité autant d’émotion chez Poutine qu’un chien errant écrasé dans Moscou alors je ne parlons pas de la valeur d’un géorgien, ukrainien ou syrien!

        • Barfly dit :

          Comme si les russes avaient fait dans la dentelle pendant la guerre.
          Arrêter ce concours macabre avec d’un côté les bons et les mauvais. C’est puérile.
          Tous les moyens étaient bons pour éradiquer les nazis.

        • Thaurac dit :

          A Berlin, les russes ont bombardé avec des fleurs…

        • Stoltenberg dit :

          Les Russes ont eu l’occasion de montrer leurs capacités en Afghanistan, Géorgie, Tchétchénie, Ukraine, Syrie etc…

        • Pravda dit :

          Les Russes n’utilisaient que peu l’aviation « lourde » plus l’artillerie.
          La plupart des combats « durs » se sont déroulés sur le territoire de l’ex URSS, mais regardez des photos de Berlin 1945 par exemple.
          On parle sur ce sujet du présent, Syrie, Irak…
          J’habite la Normandie, ma famille dont mon grand père, sergent chez les pompiers à Rouen en 44, ne m’ont JAMAIS dit le moindre mal sur les américains, ils savaient qu’il y a un prix à payer pour la liberté.
          D’ailleurs ils m’ont précisé que les allemands se comportaient globalement bien jusqu’en 44 et l’arrivée de troupes « de l’est » ( un de mes grands pères a été déporté pour résistance)

        • ULYSSE dit :

          @le Glaive. Mais comment donc auriez vous procéder pour libérer l’Europe des nazis?
          A coup de fleurs ?
          Hiroshima, Nagasaki ,1 million de morts : d’où tenez vous ce chiffre tellement supérieur à la malheureuse population des ces deux villes. Le nombre de victime est estimé à 250 000 .
          Ici encore comment auriez vous fait ?
          Facile de donner des leçons derrière son ordinateur…

      • Fred dit :

        @ Pravda
        Si on parle de bombardements aveugles et massifs* en 39-45 sur des civils, y compris en France, Le Glaive a raison, c’est une exclusivité américaine (et dans une moindre mesure anglaise : ils ont été un peu plus précautionneux sur l’Hexagone**).

        * rappelons-nous que c’est le sujet de l’article

        ** Mes grand-parents maternels (résistants) et ma mère qui attendaient la libération avec délice, n’avaient pas de mots assez durs pour les bombardements américains à haute altitude, qui rataient très souvent leurs cibles, mais pas les habitations alentours (Chambéry, Clermont-Ferrand : deux exemples qui m’ont été décrits par des témoins, deux fois des gares et entreprises largement ratées, totalement épargnées).

        • Pravda dit :

          Churchill a tenté d’imposer un « quota » maximum de morts à Einsenhower, paradoxalement une partie de ma famille a gardé de la rancune contre les anglais mais pas contre les américains…
          Quoiqu’il en soit, c’était il y a 75 ans, si on compare aux événements actuels, ce sont plutôt les Russes qui bombardent les civils à l’aveugle.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Toujours les fines méthodes américaines, le tapis de bombes à l’aveugle  » Pas dans le cas présent du fait de l’utilisation de F5 E et de F35 qui sont capables de délivrer de l’armement avec précision. Le « carpet bombing » aurait eu lieu si le bombardement avait été effectué par les B52 qui eux sont plutôt en mode « arrosage »

  14. Plus simple sous l'angle du doutr dit :

    Le but n’est pas de gagner la guerre…

  15. Sblurb dit :

    … tels que découverts du côté d’Idlib et Raqqa pardon

  16. Feufolet dit :

    Sa ne ressemble en rien à une politique de terre brûlée. C’est avant tout pour défendre la paix. C’est toujours les pays les plus pauvres qui ont les meilleurs feux d’artifice.

  17. nimrodwing dit :

    Ils ont du sacrément déguster nos barbus ! j’ai l’impression que la coalition ne souhaite pas se retrouver comme dans la situation a Iwo Jima, une Île pleine de planqués dans des tunnels, autant raser tout avant.
    Eviter de toucher la population va devenir très compliqué..

    • jyb dit :

      @nimrodwing
      désolé de casser l’ambiance, mais la population a été avertie de l’attaque avec des mesures de cantonnement (et d’évacuation?) On peut supposer que les djihadistes n’ont pas été les derniers au courant.
      D’ailleurs pour l’instant, cette opération n’a fait l’objet d’aucun bilan, ce qui n’est pas bon signe quand on voit que 2 bidons et 3 kalach découverts dans une cache font l’objet d’un communiqué de victoire.

      • Thaurac dit :

        Vu que le secteur était encerclé par l’armée irakienne, c’était soit tu sors, soit t’es déchiqueté..
        Alors, Jyb, indemne ?

  18. LaFederation dit :

    Pourquoi le F-35 est toujours obligé de se faire accompagner comme un gosse ?

  19. lxm dit :

    pauvre flore, pauvre faune.. et l’écologie ?
    si les animaux avaient des avocats.. avec toutes ces familles décimées.. gaffe aux végans, ils pourraient imposer la paix dans le monde juste pour sauver les animaux des bombes humaines.

  20. Ajm dit :

    Quand les russes avec leurs alliés de Damas envoient des bombes sur des  » terroristes » c’est très bien, mais quand c’est les US c’est très mal ou cela ne sert à rien. Ils ont toujours tort soit de ne rien faire soit d’agir. S’agissant des  » fines  » méthodes US pendant la deuxième guerre mondiale, tout le monde se souvient aussi de la délicatesse des soviétiques pour libérer l’Europe et même leur propre pays.

    • Le Glaive dit :

      @ ajm : je vous renvoie à la réponse que je fais à « Pravda »

    • Polymères dit :

      Ahh mais oui, vous n’avez toujours pas compris cette obsession que certains ont contre l’Amérique responsable de tout ce qui se passe (de mal de préférence) dans le monde? Quand les russes bombardent daesh ils détruisent des terroristes financés et armés par la CIA, quand les américains le font ils diront qu’ils effacent les preuves et les témoins gênants. Chaque attentat est le fruit des américains, chaque peuple qui se révolte, chaque maladie, chaque conflit, chaque gamin qui tombe dans la rue. Un déni de la réalité qui n’arrange pas cette obsession anti-américaine qui ferait presque dire que sans eux le monde ne connaitrait pas de guerre, vu que naturellement on ne fait que réciter leurs guerres en ignorant celles des autres, car oui, une guerre sans américains n’est pas une guerre, des victimes d’un conflit comme au Congo ne sont pas aussi importantes que les victimes d’un conflit impliquant les américains, même s’il y en a 1000 fois plus.
      D’ailleurs chez ces individus, la seule indépendance passe par l’opposition aux USA, tout allié des américains sont des vassaux, ne sont défendables et libres que ceux qui s’opposent aux USA, logique quand on s’imagine que les américains contrôlent tout et tout le monde via les hommes lézards juifs .
      En attendant, tout le monde est libre de faire des Grozny et Sarajevo, tant que les américains ne sont pas dedans, ça va, les morts et les drames ne comptent pas.

      • Le Glaive dit :

        @ Polymères :
        Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais écrit avoir une détestation globale de tout ce qui a trait aux États-Unis. J’ai même eu l’occasion de rappeler récemment à quel point je suis très impressionné favorablement, voire même plus, par plusieurs aspects des USA.
        Petit français né dans les années 50, j’ai subi comme tous les autres Français le bombardement médiatique et « culturel » américain par la musique et le cinéma notamment: j’y ai quasiment totalement adhéré.
        Je suis devenu aussi amoureux de la langue anglaise par l’Amérique et certains de ses génies comme Dylan, cela m’a motivé ensuite à en faire mon métier. De nombreux personnages américains me fascinent, de nombreux éléments de la mythologie américaine me conviennent parfaitement, je suis un gros consommateur de films, séries, musiques et documents de toutes sortes qui concernent les États-Unis. Je n’ai pas eu encore la chance de visiter ce pays mais j’en rêve, notamment les petites villes, les grands espaces, la vie simple pas très éloignée de celle qu’ont connue les premiers colons ou les explorateurs de l’Ouest.
        C’est à la suite de l’analyse des orientations militaires et stratégiques de mon pays et de l’Occident en général, et de notre attitude pendant la guerre froide, ainsi que pendant la guerre du Vietnam, que je me suis déterminé dans une opposition totale avec une certaine doctrine profonde des États-Unis sur le plan mondial: la notion d’impérialisme, de domination globale, l’installation partout sur la planète, l’intervention militaire dans quantité de pays du monde dès qu’un régime ne plaisait pas, des aventures comme la baie des cochons ou le Chili, le soutien aveugle à toutes les dérives d’Israël, et les tentatives systématiques de sabordage de nos contrats notamment d’armements, tout cela m’a effectivement dressé contre certains aspects des États-Unis.
        Et je conserve entièrement mes analyses d’alors: l’OTAN et surtout cette dichotomie insupportable du chevalier blanc de la liberté contre les méchants bolcheviques au couteau entre les dents.. la haine du communisme par principe idéologique, m’insupporte. Ce qui m’insupporte surtout c’est le matraquage quotidien antirusse. Un matraquage qui est aux frontières du racisme pur et dur.
        Le fait de voyager et de vivre sous d’autres régimes que le régime occidental a confirmé cette analyse, que le modèle incarné par les États-Unis n’est pas le meilleur et même qu’il est porteur de tares considérables au niveau de la civilisation: une culture souvent très bas de gamme, qui flatte seulement les bas instincts humains, et partout omniprésente la violence qui est à l’origine de la fondation des USA. Les USA ne connaissent que la résolution des conflits par la violence, par la violence d’État, par les armées, et par la destruction des régimes et des états qui ne leur conviennent pas. Faut-il rappeler le nombre hallucinant d’interventions armées américaine sur toute la planète depuis 1945 ?
        Les USA sont un pays avec des aspects passionnants (selon moi) mais aussi des aspects détestables, qui malheureusement influent directement sur notre vie quotidienne et notre capacité en tant que nation française à vivre de façon indépendante et qui convienne à notre spécificité et à notre génie historique, notamment sur les plans culturels et sociétaux.
        Je ne suis pas je ne serai jamais un antiaméricain primaire et total, mais je resterai farouchement opposé à certains aspects qui concernent principalement les agissements extérieurs et la volonté impérialiste de ce grand pays.

        • Polymères dit :

          Je ne sais pas si vous avez remarqué, je vous le dis ici, j’ai arrêté de répondre à des individus comme vous, je vous laisse lentement mais sûrement disparaitre avec votre aigreur et votre haine, seul.
          Peut-être que vous reprendrez de l’intérêt le jour ou vous arrêterez de défendre maladivement la Russie, je ne vous demande pas de la détester, ni d’approuver ceux qui peuvent en dire du mal (comme pour les USA, tout n’y est pas rose, ne jouons pas à l’aveugle qui va ignorer cela en se cachant systématiquement derrière des mauvaises manières américaines, par exemples d’ignorer un mensonge russe en rappelant Powell en 2003). Vous êtes français et non russe et on a bien du mal à trouver des commentaires de vous défendant la France, pire, vous n’éprouvez aucun complexe à vous opposer à votre pays pour défendre les intérêts et les positions russes.
          La Russie devrait vous être indifférente, mais visiblement elle semble un peu trop pour vous, on ne voit surgir Le Glaive que sur les sujets touchants à la Russie ou ceux pouvant amener à balancer des pics sur les USA.
          Alors vous avez beau me dire que vous « aimez » les USA, en réalité après tous vos commentaires c’est comme si vous me disiez qu’avant de tuer le cochon que vous voulez manger, vous lui faîtes un câlin, un truc qui ne sert à rien, car demain, vous serez de nouveau sur votre clavier à vouloir abattre le premier qui oserait dire une critique contre la Russie et ces critiques qui vous dérangent tant, sont loin très loin d’être une russophobie, souvent elles sont des vérités qui semblent agacer par rapport à votre idéologie.
          Concernant la propagande dont vous vous faîtes la victime, dont vous vous faîtes le diseur de bonnes vérités, vous finissez par oublier que si en occident on avait une mauvaise image de l’URSS, qu’elle se cultivait, ben en URSS c’était la même chose et visiblement vous ne vous y intéressez pas beaucoup. Pire même, à force de croire que la seule propagande vient de chez nous, des américains, vous devenez aveugle des autres propagandes, vous finissez par les répéter en pensant répéter la vérité que cache la propagande occidentale, mais au final vous n’amenez pas une vérité, vous apporter une propagande différente et vous jouez de facto le jeu de puissance extérieures et vous ne le comprenez pas, car vous êtes persuadé d’avoir la vérité vraie, persuadé que ce qui n’est pas dans l’intérêt des américains, va dans l’intérêt du monde du « bien » avec vos références de pays qui sont loin d’être des lieux dans lesquels des opposants à la doxa nationale comme vous en êtes un en France.
          Il est honorable de vouloir chercher à fuir une propagande, mais quand on vient à faire de la contre-propagande en répétant une propagande et en ne voulant pas voir des réalités, des faits, désolé, ne soyez pas surpris d’obtenir de nombreuses réactions et plutôt que prendre tout le monde pour des russophobes, remettez vous en question, le problème ce ne sont pas tous les autres.

          • Le Glaive dit :

            @ Polymères: vous avez une difficulté fondamentale à comprendre les choses un peu nuancées, un peu fines, un peu équilibrées : vous il vous faut du tranché, on est soit pour l’un soit pour l’autre .. je constate aussi votre mauvaise foi, car si vous aviez lu des commentaires de moi, réellement, vous y auriez constaté la permanence, le systématisme , de la défense d’un point de vue français, du rappel du génie de notre pays, du regret profond d’avoir vu mon pays colonisé par les USA .. vous êtes de mauvaise foi, volontairement sans doute, jusqu’à un point, je le répète, qui est dangereux, car vous refusez à priori tout ce qui vient contredire vos certitudes absolues, votre formatage inquiétant, qui rappelle effectivement celui de ceux que la haine antisoviétique avait poussé dans les bras des nazis, et contre d’autres français .
            Vous représentez le pire aspect de la France : l’intolérance sure de soi, le refus d’entendre un point de vue différent, avec une tonalité et une façon « d’argumenter »qui rappelle étrangement et tragiquement celle de Pétain. Restez donc dans ce clan qui est au stade terminal de son cancer ; ça ne sert à rien d’essayer de vous faire passer quelques bribes de questionnement . J’attendrai donc patiemment que le cancer ait fini son oeuvre.

          • Stoltenberg dit :

            Le Glaive : Ouai, s’il essaye de vous expliquer votre hypocrisie, c’est qu’il est certainement de mauvaise foi. Quand même M. Lagneau vous explique, de manière beaucoup plus subtile, la même chose, c’est sûrement qu’il est un suppôt de propagande occidentale. Tout le monde est mauvais sauf vous et vos « potes » russes et chinois. Et, par conséquent, on complote tous ici contre ce foutu Le Glaive… Soyons clairs, si ce que vous racontez est sérieux, si ce n’est pas juste une manoeuvre éristique visant à décrédibiliser l’adversaire, vous devriez aller vous soigner.
            .
            Bizarrement, les interventions anticommunistes américaines semblent vous déranger. On en parle des gens sauvagement assassinés dans les rues de Prague ou de Budapest par vos amis russes ? Si l’Occident c’est l’impérialisme alors c’est quoi la Russie, mis à part la mort, la faim et la misère ? Il me semble que l’intervention anticommuniste au Vietnam vous dérange, alors quid de l’intervention russe en Afghanistan où des villages entiers étaient rasés par l’artillerie ? On parle de l’agression chinoise contre la Corée du Sud ou le Vietnam, ou, selon vous, ces cas particuliers ne relèvent pas de l’impérialisme ?
            Et quand la France intervient en Norvège pour stopper l’avancée allemande, c’est aussi un acte impérialiste ?
            .
            Bref, comme d’habitude chez vous, tout le monde est mauvais sauf la Russie et la Chine. Et, bien sûr, nous sommes tous totalement subjectifs, il n’y a que vous et vos potes pro-russes qui êtes objectifs… Tout va bien dans le monde des pro-russes schizophrènes…

        • Euclide dit :

          @ Le glaive
          Votre analyse est pertinente mais malheureusement incomprise par d’autres.
          Si le comportement actuel de l’impérialisme américain est comparable sur certains côtés à celui de l’Empire romain.
          La disparition des States ne léguera pas grand chose à l’humanité .

        • Clavier dit :

          @Le Glaive
          Vous prenez chez les Américains ce qui vous arrange …..
          c’est certes une société violente et contrastée très différente de la nôtre mais beaucoup plus efficace
          leur intervention lors de deux conflits mondiaux où nous pataugions a été décisive.
          Leurs « aspect détestable » n’est que l’envers forcé de leur médaille et il faut l’accepter.
          Chez eux le tiers monde côtoie celui des milliardaires mais les meilleurs s’en sortent toujours en jouant des coudes ce qui garanti leur adaptation et leur survie.
          P.S. Dylan est un formidable compositeur mais un chanteur exécrable…je préfère Johnny Cash!

    • sillage13 dit :

      Il faudrait tout de même arrêter de faire référence à des Evénements passés il y a….
      Contexte politique et motivations totalement différentes, et technologie absolument pas comparable.
      De plus, qui a dit que c’était « pas bien » ?
      A chaque fois que l’on mets une claque à ces gens là, on ne peut qu’être satisfais, tous…A part les  » fous de Dieu » qui sont dessous, et leur sympathisants.

    • Czar dit :

      Le civil normand ayant brûlé vif sous les bombardements anglo-yankees ne partage peut-être pas votre point de vue sur le primat de la patate.

      Pour le coup, Inäbnit a raison

      • Thaurac dit :

        Et pourtant les faits sont là, les libérateurs ont été fêtés tout le long du parcours…..

        • Fred dit :

          @ Thaurac
          Pas par tout le monde, non, pas dans certaines villes françaises martyr ; parfois bombardées seulement pour encombrer de gravats la nationale qui la traversait.

      • ULYSSE dit :

        @Czar Et celui mort dans des conditions atroces , dans les camps de concentration qu’en penserait-il?

      • Barfly dit :

        @Czar
        Mon arrière grand mère est morte dans les bombardements sur la gare de Sotteville-lès-Rouen. J’ai assisté à de nombreuses discussions à ce sujet et je n’ai jamais entendu de propos anti-américain dans ma famille, de la part de ma grand mère, mes tantes, mes oncles, mon père, jamais, juste une forme de résignation, la résignation des civiles victimes d’un cauchemar, « c’est la guerre ». Idem dans la région de Suisse Normande que je connais assez bien, une région dévastée par les combats, je me souviens des témoins qui nous racontaient les semaines de combats dans le détail, l’horreur, la peur, et eux aussi avaient vu des familles entières décimées, le bétail tué par milliers, les villages rasés et bien sûr qu’il y avait parfois des reproches envers les alliés mais aucune haine. Il faut voir que c’était une époque où la mort était très banalisée. Il faut aussi voir que c’était une guerre de libération et que cela atténue sûrement le ressentiment. Dans l’ensemble, les gens de l’époque ne se trompaient pas d’ennemi, l’ennemi c’était les allemands, « les boches » mais pas les alliés.

        En tout cas, rien à voir avec les vietnamiens qui avaient de quoi avoir la haine des américains car ils étaient les victimes d’une sale guerre inutile, orchestrée par les dirigeants US au nom du combat idéologique contre le communisme.

        En ce qui me concerne, je ne vais pas bouder mon plaisir parce que ce sont des américains qui bombardent les fous de l’Etat islamique. Peu importe qui fait quoi, le principal est d’en venir à bout.

  21. Enfin bon quand il s’agit des USA, ça part vite en vrille et dans la mauvaise foi de « posture » ici …on se croirait plus dans une arène politique !!!

  22. HA dit :

    Juste pour remmettre dans le contexte: cette ile a déja été abordée par les FS de la Coalition debut aout et ca s’était moyennement passé on va dire… Le bouclage ratissage avait été interrompu rapidos. Elle avait ensuite deja été bombardée et il y avait eu du bilan chez Daech. Il est de notoriété publique qu’elle est vide de population civile…
    Donc désolé pour les us-bashers, mais ce n’est donc pas in tapis de bombes largué à l’aveugle mais une operation préparée des semaines/mois à l’avance, avec renseignement en amont, etc. C’est une unite irakienne du CTS (counter terror service) qui a ensuite procédé à la partie terrestre de l’opération. Et c’est pas parce-que les bilans n’ont pas (envore) été publiés qu’il n’y a pas eu de bilan. Les militaires irakiens qui ont eu 14000+ morts pendant la guerre contre Daech n’en ont certainement pas voulu aux US de forcer (peut-etre) un peu la dose sur cette preparation du terrain. En tous cas ils n’ont pas eu de pertes cette fois.
    Quant au F-35 on peut le critiquer autant qu’on veut, toujours est-il qu’il peut emporter 6 bombes de 2000 livres quand notre fameux Rafale n’en emporte qu’une…

  23. Frédéric dit :

    Et une victoire pour le systéme métrique 🙂 Les militaires américains abandonnent leurs  »pounds » pour cette opération !

  24. Degourba dit :

    Les américains sont toujours les bons et les russes sont toujours les mauvais.

  25. sillage13 dit :

    Il faudrait tout de même arrêter de faire référence à des Evénements passés il y a….
    Contexte politique et motivations totalement différentes, et technologie absolument pas comparable.
    De plus, qui a dit que c’était « pas bien » ?
    A chaque fois que l’on mets une claque à ces gens là, on ne peut qu’être satisfais, tous…A part les  » fous de Dieu » qui sont dessous, et leur sympathisants.

  26. vrai_chasseur dit :

    Vu la superficie de l’île ça fait en moyenne une bombe d’1 tonne tous les 80 mètres, le tout en moins de 3 minutes.
    Avec un tel assommoir, il faut ensuite « aller ramasser à la fourchette » comme disent poétiquement les Marines.

    On peut se demander pourquoi les B52 n’ont pas été utilisés. Pas pour la précision, ils lancent les mêmes JDAM. Sans doute pour l’effet de ‘surprise massive’ (plusieurs angles de tir simultanés des bombardiers) et un meilleur séquencement des bombes sur l’île.

    Le changement opératif du combat au sol vers le « déni de terrain » est probablement le signe concret de l’affaiblissement réel de Daech constaté sur le terrain : délogé des cités et obligés à une plus grande clandestinité, les djihadistes sont maintenus dans une constante précarité logistique, obligés de se déplacer constamment afin de leur enlever toute possibilité d’établir une base fixe.

    Et sur le plan tactique il est probable que la coalition et les irakiens aient volontairement laissé les djihadistes se regrouper dans l’île – pour mieux la passer au marteau-pilon ensuite.
    Manoeuvre de ‘rabattage’ dont les para-légion du 2eme REP avaient été les précurseurs en Afgha, et qui a essaimé ensuite : pas de combat direct, on rabat les insurgés par manoeuvre de feu rapide et très coordonnée au sol, vers un périmètre prédéfini à l’avance avec les artilleurs. Une fois tout le troupeau d’insurgés rabattu dans le périmètre, on donne le feu vert à l’artillerie qui peut « envoyer immédiatement la purée », le préréglage de tir ayant été fait. Le résultat est le plus souvent radical.

  27. Barfly dit :

    C’est assez étrange, vu la vidéo, on a vraiment l’impression d’assister à un bombardement de B52.

  28. Pierre dit :

    Genre Épandage de glyphosate ?

  29. précision dit :

    @lagneau
    Bonjour, une remarque de détail: je suppose que « infesté » est un élément de langage repris d’ailleurs. Il ne me semble néanmoins pas pertinent et pas digne d’un article de journaliste (ou assimilable 🙂 ).
    Déshumaniser l’adversaire ne me semble pas la bonne manière de mener un combat.