CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Entre 23 et 28% des candidats à un engagement comme militaire du rang sont recalés pour inaptitude médicale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

129 contributions

  1. spad dit :

    sans parler des sourds pour usage immodéré du mp3 …Ce n’est pas mentionné mais fréquent

  2. Olivier 15 dit :

    L’effet MacDo, quand les lobbies bad-food anéantissent une génération entière… Bon, tout n’est pas perdu: les migrants sont des chats maigres. On ira chercher nos guerriers chez eux. 😉

    • Euclide dit :

      @ Olivier 15
      La malnutrition ou la mal bouffe ne sont pas uniquement responsable de l’obésité. Il y a aussi des causes psycho-affectives.
      Ce chômage qui n’en finit pas ainsi que l’indigence intellectuelle corrode notre société. Parce que lorsque on déprime on bouffe trop.
      Quand je dis indigence cognitive ou intellectuelle, je parle de l’aliénation par la culture du smartphone ne permet pas de nourrir l’individu.

      • Stoltenberg dit :

        Quel chômage qui n’en finit pas ? Alors qu’il y a de beaucoup de patrons qui cherchent de la main d’oeuvre et qui vont parfois jusqu’en Pologne, Roumanie ou Albanie pour trouver des travailleurs (comme dans le BTP). Après, il y a tous ceux qui ont entamé des « études » longues dans des filières merdiques sans débouchés et qui refusent de se requalifier ou de changer de domaine, ce sont des chômeurs « volontaires » entretenus par l’État qui prend l’argent à ceux qui bossent.
        .
        En ce qui concerne le reste de votre commentaire, ce ramassis de pseudo-théories bisounours gaucho, je passe.

        • Euclide dit :

          @ A vous lire Stolbenberg vous etes superman et Dieu sur terre . Les autres sont des  » déplorables  » selon votre pensée et celle d’H. Clinton.
          Pour votre gouverne  » Tout est dans tout ». C’est à dire que le bien est contenu dans le mal et inversement.

          Pour conclure .Je veux bien continuer à échanger avec vous mais pas pour lire vos commentaires d’une personne supérieure et imbu d’elle même.
          Capito.

        • Clément dit :

          Il y a un poste à pourvoir pour 4 demandeurs d’emplois en France.

          • Stoltenberg dit :

            Et si fait le calcul correctement et on y ajoute les postes occupés par des immigrés ou travailleurs détachés et que ces chômeurs professionnels ne veulent pas occuper ?

          • Clément dit :

            @Stoltenberg
            Plus de 3 millions de chômeurs et 300.000 travailleurs détachés. Il y a en effet plus de 12 millions d’immigrés et enfants d’immigrés (il faut rajouter ceux qui ont des grands parents où des arrières grands parents) mais ils sont compté comme les autres français (ne pas confondre « immigrés » et « travailleurs étrangers »).
            Donc si vous voulez parler des travailleurs étrangers, ils sont 1.7 millions en France (6% des travailleurs).
            Pour ce qui est des « chômeurs professionnels » ce ne peut être que temporaire (on ne touche l’indemnité chômage qu’un certain temps, et on cotise pour : c’est de l’argent qu’on récupère, mais il est à nous à l’origine).

          • Robert dit :

            Clément,
            Dans le bâtiment, la restauration, l’artisanat ?
            Ils manquent constamment de bras, mais le travail est assez dur et l’éducation nationale n’a pas assez préparé des jeunes à s’orienter vers ces métiers.
            Beaucoup de demandeurs d’emploi peuvent ainsi toucher chômage et aides tout en « se débrouillant » à côté. Et on ne parlera pas des postes indûment occupés, c’est à dire sans titre de séjour ni charges patronales versées à l’état, par des immigrés illégaux. Allez voir tous les restaurants qui exploitent à des prix cassés.

          • Clément dit :

            @Robert
            En même temps on ne demande pas à un policier d’être chirurgien, ni à un fleuriste d’être maçon. Et si les boulots durs payaient mieux, étaient plus valorisés, les bras ne manqueraient pas : on ne vas pas reprocher aux gens de « savoir combien ils valent ».

        • Czar dit :

          « ceux qui bossent » ? A en juger par le temps que tu passes ici et à la très dispensable longueur de tes commentaires, je finirais par croire que tu n’appartiens pas à cette catégorie de premiers de cordée ruisselants,
          après puisque comme tous les glands à mocassins madelinistes tu es un idolâtre de la religion du marché tu pourrais avoir l’élémentaire honnêteté intellectuelle de l’appliquer jusqu’au bout y compris lorsque le marché du travail est favorable au salarié et que dès lors il s’agit d’augmenter les salaires au lieu d’aller faire du dumping social en allant chercher des esclaves ailleurs pourra ce n’est que « les Français ne veulent pas travailler. », Ainsi que la scène confortablement la tranquille classe le parasite sociaux qu’on appelle les rentiers, actionnaires , et autres boursicoteurs qui s’enrichissent du travail des autres.

          • Stoltenberg dit :

            Au lieu de vous occuper de la façon dont je passe mon temps, vous feriez mieux de songer, avec le peu de neurones qui vous restent, au temps que vous passez à lire mes commentaires et à y répondre sans que quiconque vous y invite ou sollicite votre avis de pignouf vulgaire.
            .
            Félicitations pour cette analyse, tellement superficielle et grotesque qu’on peut dire qu’elle est vraiment à l’effigie de son auteur. Pensez-y la prochaine fois quand vous serez sur le point de dévoiler, une fois de plus, l’étendue de votre jobarderie.
            .
            Jusqu’à la preuve du contraire, c’est le législateur qui accepte, ou pas, l’arrivée de la main d’oeuvre étrangère. Et ce législateur est démocratiquement élu par le peuple, donc en grande partie par les salariés eux-mêmes. Ensuite, le patron peut faire du lobbying en faveur des forces politiques qui soutiennent ce « dumping social », mais c’est toujours au peuple de prendre la décision qui sera son chef.

      • Thaurac dit :

        Je vais pleurer..

    • Le Breton dit :

      Ils ne viennent pas ici pour retourner en Afrique en uniforme et quand ils sont là, ils disparaissent rapidement dans la nature et se livrent à la rapine.
      L’obésité n’est pas liée à la malbouffe (il y en a toujours eu, elle ne date pas de McDonald, moins on a de revenu, moins on a la possibilité de manger de la bonne nourriture) mais à la sédentarisation des gens, prendre des calories en mangeant n’est pas un problème mais il faut évacuer cette accumulation ensuite et c’est pas en restant assis sur un siège toute la journée que vous allez le faire.

    • Stoltenberg dit :

      Regardez quels sont les aliments qu’achète un Français moyen (donc celui qui fait partie des gens peu intelligents, parmi lesquels il y a le plus d’obèses, comme le précise l’article) au quotidien. Sucre, sel, sirop glucose fructose, nitrite de sodium, hormones dans la viande et beaucoup d’autres, ce sont ces éléments qui sont les plus dangereux pour la santé.
      .
      Aujourd’hui, être obèse est, dans la majorité des cas, un choix, conscient ou pas. Tout comme la qualité des aliments que l’on consomme est un choix.

      • Alain d dit :

        « donc celui qui fait partie des gens peu intelligents »
        Vous êtes lamentable et imbécile !

        • Stoltenberg dit :

          Soyez tranquille, Alain. Pas besoin de s’insurger comme un fou ! Quand je parle de la moyenne, je le dis au sens statistique. Pas besoin de se sentir visé personnellement.
          .
          Je vais vous donner un exemple : à votre avis, pourquoi les médecins prescrivent-ils des médicaments pour tout et n’importe quoi ? Incompétence flagrante ? Méchant lobby pharmaceutique ? Eh ben non, c’est très simple. Quand Monsieur ou Madame tout le monde vient chez un médecin pour un petit rhume, il ou elle s’attend à ce que le médecin lui prescrive quelque chose. Et s’il ne prescrit rien, cela veut sûrement dire qu’il n’a pas fait son travail correctement, auquel cas M. ou Mme tout le monde va aller se plaindre à la direction ou donner une opinion négative. Et même si le directeur est conscient de l’existence de ce phénomène, dû à l’insuffisance des capacités intellectuelles de la moyenne, si les plaintes arrivent chaque semaine (c’est ce qui se passe), le médecin risque de se faire renvoyer. Alors ce médecin se met à faire des prescriptions pour tout le monde, quitte à prescrire de la vitamine C (mais le nom du médicament doit être autre que « vitamine C », eh ben oui, M. et Mme tout le monde ne sont pas aussi stupides). À partir de ce moment, les plaintes s’arrêtent, bravo !

          • Bruno dit :

            @Stoltenberg
            « se plaindre à la direction  » ?
            « le médecin risque de se faire renvoyer » ?
            Euh, je dois faire partie des gens peu intelligents…

          • Czar dit :

            Bah oui, busard bavard, c’est bien connu les gens ‘choisissent’ les hormones qu’ils achètent dans la viande, c’est d’ailleurs pour ça qu’Intermarché vend des licences de de génie biologique à l’entrée de ses points de vente, tu savais pas? c’est presque fascinant de voir la tranquillité avec laquelle tu balances des énormités dignes de Jacky du Balto, option ‘courrier des chouineurs’ du Figaro

            Tu te reposes jamais, champion?
            Pour toi les 35 heures, ça ferait du bien. Au moins aux autres.

          • Stoltenberg dit :

            Czar :
            .
            Au fait, je dois à quoi ce déversement de rinçure intellectuelle de votre part? Est-ce la grève des feignasses gauchos pour le clientélisme de l’état qui vous pousse à vous ridiculiser encore plus en étalant vos pseudo-théories gauchos qui ne tiennent même pas 2 secondes face à un adversaire informé?
            .
            Le consommateur a le choix entre acheter de la viande poussée aux hormones (forcément moins chère) et autre type de viande. Et si la viande qui se trouve dans ses magasins locaux ne lui convient pas, il peut toujours limiter sa consommation. Et quand les industriels verront que leur produits ne se vendent plus à cause de leur mauvaise qualité, ils seront obligés de l’améliorer. Ils ne peuvent pas forcer les clients à en acheter.

      • tschok dit :

        @Stoltenberg,

        La qualité de l’alimentation, un choix?

        Pas au sens plein du terme. Il y a au moins quatre objections majeures à cette théorie:

        – Les produits que nous consommons contiennent des « invisibles »: quand on croit librement choisir un produit, en réalité on consomme des substances qu’on n’a pas vraiment choisies (sucres, sel, agents de texture, de saveurs, colorants, contaminants, etc). Le consommateur n’a pas vraiment la maîtrise de la qualité des produits qu’il consomme. Cette maîtrise provient plutôt de l’application plus ou moins efficaces de normes d’origine légale ou réglementaire par une chaine de production et de distribution.

        – L’alimentation est une construction sociale: les comportements alimentaires sont très variables d’un pays à un autre, ce qui implique donc qu’il y a des cultures alimentaires et, à partir de là, des comportements acquis, par exemple par l’éducation, ce qui engendre des habitudes. Et quand vous avez des habitudes, vous n’êtes plus tout à fait maître de vos choix. En réalité, il vous sont dictés par votre éducation ou par les pratiques sociales auxquelles vous adhérez plus ou moins consciemment.

        Reste que les individus ont des préférences alimentaires, ce qui est la part laissée par le fait sociale à l’individualité de tout un chacun.

        – Et puis il y a des questions de coût évidemment: la qualité se paye et tout le monde n’a pas le budget. L’argent reste un facteur limitant du libre choix.

        – Enfin, vous avez les circonstances locales: la qualité de l’alimentation dépend d’un environnement économique, technique, écologique. Comme par exemple un marché dynamique qui peut vous approvisionner en produits variés et de qualité justement. Si pour une raison ou pour une autre ce marché n’existe pas ou plus, la qualité du produit devient un concept évanescent. Vous avez des exemples de cela, y-compris dans les pays développés. Prenez le cas des fruits et légumes en France: l’écrasante majorité de ceux qui sont produits et vendus est d’une qualité faible, car les petits producteurs qui font dans la qualité ont été éjectés du marché par le système de distribution. La qualité est un choix, encore faut-il avoir de l’offre…

        Maintenant, je ne voudrais pas froisser vos convictions personnelles, mais simplement rappeler qu’elles peuvent subir de la part d’une réalité revêche quelques démentis qui incitent à y mettre de la nuance.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Stoltenberg est comme à son habitude, plutôt sans nuances, mais je suis assez d’accord avec lui sur ce point.
          Il y a peu d’invisibles dans la nourriture que vous consommez car les ingrédients sont mentionnés sur le produit. Il faut faire l’effort de lire ces petits caractères mais ils sont là. Vous êtes libres d’écarter les produits dont les ingrédients ne vous conviennent pas ou vous semblent obscurs. Vous pouvez aussi limiter votre consomation de produits transformés….Il n’est en effet pas interdit de cuisiner majoritairement à partir de produits de base, viandes, œufs et poissons, légumes, fruits et condiments…

          Les constructions sociales, l’éducation et les habitudes existent bien sur. mais on n’en est en rien prisonnier. Chacun est libre de prendre des libertés avec ses habitudes et son éducation. Il faut peut-être faire un minimum d’efforts pour cela mais ce n’est pas les 12 travaux d’Hercule non plus. Il s’agit simplement d’accepter de prendre en main son destin.

          Le coût est un problème sans en être un. Si vous voulez du poulet de Loué, du label rouge ou du bio, évidement c’est plus cher. Mais cuisiner avec des produits de base, même bas de gamme, est bien meilleur pour la santé qu’acheter des plats industriels et ce n’est pas tellement plus cher.

          Sur les circonstances locales, vous avez raison : il est évident que si vous habitez en province, il sera plus économique de bien manger…. mais vos revenus seront plus faibles…

        • Stoltenberg dit :

          Je vais me référer à vos postulats :
          .
          1. C’est complètement faux. Tout est écrit sur l’emballage de la plupart des aliments. Ingrédients et valeurs énergétiques et nutritionnelles. Tout le reste est disponible sur internet (l’indice glycémique par exemple). Il suffit de savoir les lire avec compréhension et choisir les bons produits.
          2. C’est vrai. Je vais donc reformuler ma phrase : aujourd’hui, être obèse est un choix, moyennant une certaine curiosité et capacité de réflexion (donc intelligence) ainsi qu’une force de volonté (donc conscienciosité) qui vous permet de ne pas bouffer des produits sucrés toute la semaine et de faire du sport.
          .
          3. Disons que la plupart des Français ont les moyens financiers de se nourir mieux. Après, peut-être que pour certains cela implique de ne pas s’acheter le smarphone dernier cri ou une télé énorme. Et je dis bien « la plupart », il existe, certes, des personnes qui n’ont pas l’argent pour se nourir mais, globalement, ils restent très minoritaires.
          .
          4. Disons que, dans la majorité des cas, la qualité des aliments disponibles dans un supermarché est quasiment la même que celle des marchés locaux. Et elle n’est pas mauvaise. Le fait que, par exemple, une baguette soit achetée dans un supermarché ou dans une boulangerie locale ne change rien à son IG qui, dans tous les cas, est mauvais (absence des fibres dans le pain blanc).

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          « aujourd’hui, être obèse est un choix, moyennant une certaine curiosité et capacité de réflexion (donc intelligence) ainsi qu’une force de volonté (donc conscienciosité) qui vous permet de ne pas bouffer des produits sucrés toute la semaine et de faire du sport. »

          Non , c’ est trop vite dit ; malheureusement , ça n’ est pas toujours faisable ou contrôlable …………..

          Déjà , d’ après ce que je comprends , il vous faut Internet , à quelques exceptions tout le monde ne l’ aura pas et certains n’ en voudront même pas -ce serait très facilement mon cas sauf que tout se « verrouille » de plus en plus sans parler du fait de devoir être à la page »- , ensuite vous estimez que chacun d’ entre-nous serait doté d’ une force de volonté , ce n’ est pas le cas , tout le monde n’ étant ni curieux ni intelligent au point d’ en être capable pour seulement s’ en rendre compte ou y penser sachant que de toute façon la prise de conscience n’ entraînera pas obligatoirement l’ apparition d’ une telle force de caractère -raison pour laquelle la souffrance peut réellement la forger voire renforcer celle qui existe- cela dépendra des individus que nous sommes ……..

          Pour terminer , vous sembler occulter le fait que nombre de ces produits de consommation massive bas de gamme donc souvent très accessibles niveau prix , contiennent des substances aux propriétés addictives qui vous rendent puissamment et durablement accro aux sucres et autres facteurs d’ obésité ou de telle ou telle perturbation pouvant toucher l’ individu dès son développement ………….

          Tout le monde ne peut se mettre au sport ou continuer à pratiquer surtout en cas de troubles ressentis comme tendinites , fatigue chronique , lassitude , douleur lancinante , etc ………..

          D’ où , me concernant , des trucs apparemment hyper-dérangeants sous forme de nombre de questions par rapport à la baisse du QI , aux temps de réponse plus lents , à la difficulté à perdre du poids quand il est si facile d’ en prendre , à la baisse de la qualité du sperme et à celle de la fécondité , à l’ augmentation très nette des troubles de la sexualité , à la féminisation de l’ Homme dont par exemple un élargissement des hanches sans parler de toute la problématique sociétale que suscite l’ homosexualité ou ceux qui ne savent plus s’ ils sont HOMME ou FEMME alors que d’ un point de vue chromosomique tout est pourtant clair , des questionnements portant aussi , indépendamment de l’ éducation ou de l’ instruction , sur l’ augmentation de la pulsion au détriment de la réflexion donc très souvent de l’ agressivité , à l’ accroissement d’ une fragilité autant physique ( moins d’ activité sportive ou de plein air au profit des écrans favorisant de surcroît l’ individualisme au dépens du collectif ) que morale ou mentale ( les gens s’ effondrent plus rapidement et plus profondément d’ où substances , médicaments , alcool , suicides ou TDS , etc …. ) , une alarmante progression de l’ autisme , etc ……….

          Vous constaterez aussi que très peu de jeunes hommes manquent de cheveux ; beaucoup ont une chevelure si abondante que l’ on ne distingue même plus le départ de leur chevelure , moins de déperdition capillaire c’ est bien , mais c’ est aussi un signe inquiétant si l’ on considère que c’ est notre taux de testostérone qui en serait à l’ origine , soit l’ hormone de la masculinité par excellence , auquel certains d’ entre-nous sont sensibles au niveau du cuir chevelu , ce qui entraîne une perte des cheveux , perte qui en toute logique ne se produit donc plus si le taux hormonal en testo n’ est plus élevé au point d’ affecter le cheveu de ceux qui y seraient sensibles ……………

          Cela fait longtemps que je le dis et redis , nous bouffons de la merde , de plus en plus , et cela ne sera pas sans conséquences …………..

          Ce sont de vraies questions ………………

          Je vais essayer de vous dénicher deux trois trucs intéressants ……………

          • Stoltenberg dit :

            « Déjà , d’ après ce que je comprends , il vous faut Internet , à quelques exceptions tout le monde ne l’ aura pas et certains n’ en voudront même pas »
            .
            85 % des ménages en France avaient accès à Internet en 2017. C’est quand-même beaucoup. Et, à défaut d’Internet, vous avez toujours les bouquins, magazines dédiés, l’avis des experts ou des médecins. « Qui cherche, trouve ».
            .
            « ensuite vous estimez que chacun d’ entre-nous serait doté d’ une force de volonté , ce n’ est pas le cas , tout le monde n’ étant ni curieux ni intelligent au point d’ en être capable pour seulement s’ en rendre compte ou y penser sachant que de toute façon la prise de conscience n’ entraînera pas obligatoirement l’ apparition d’ une telle force de caractère »
            .
            C’est exactement ce que j’ai dit. Mais, en même temps, si vous manquez de force de volonté et de motivation pour assainir votre mode de vie, vous êtes le seul responsable.
            .
            « Pour terminer , vous sembler occulter le fait que nombre de ces produits de consommation massive bas de gamme donc souvent très accessibles niveau prix , contiennent des substances aux propriétés addictives qui vous rendent puissamment et durablement accro aux sucres et autres facteurs d’ obésité ou de telle ou telle perturbation pouvant toucher l’ individu dès son développement »
            .
            Je n’occulte rien du tout ! Au contraire, l’argument que la « bouffe pour les masses » est dans une grande partie des cas néfaste pour la santé, occupe une place centrale dans mon commentaire ! Ensuite, ce ne sont pas ces produits qui rendent « accro » aux sucres. C’est notre organisme qui en demande car, en soi, le sucre n’est ni bon ni mauvais. En quantité raisonnable c’est une très bonne source d’énergie pour nos muscles, notre cerveau et les organes. C’est le carburant principal de notre corps. Ce n’est qu’en quantité excessive, que sa consommation conduit à des pathologies. Certains industriels exploitent ce mécanisme en ajoutant du sucre pour améliorer le goût de leurs produits. Ils savent très bien qu’à la fin, ce sera le seul critère (hormis le prix) qui permettra de fidéliser le consommateur moyen.
            .
            « Tout le monde ne peut se mettre au sport ou continuer à pratiquer surtout en cas de troubles ressentis comme tendinites , fatigue chronique , lassitude , douleur lancinante , etc »
            .
            En cas de fatigue chronique, le sport est considéré comme l’un des moyens d’y pallier ! Ensuite, en ce qui concerne tous les problèmes de santé, il faut parler avec le médecin afin de savoir quels sports peuvent être pratiqués et sous quelles conditions.
            .
            En ce qui concerne les problèmes évoqués dans le reste de votre commentaire, je ne suis pas assez informé sur le sujet afin d’y apporter une réponse. Ce sont, en effet, des problèmes auxquels doivent faire face nos états mais, à ce stade, je ne crois pas qu’on ait une réponse claire et précise.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Hé bê , vous n’ êtes pas resté « ravi » ben longtemps , vous ……………

            Pour un peu , je percevrais comme un agacement …………

            Bon , reprenons ……

            1) Hmm…….mal exprimé ; ce que je voulais dire c’ est que tout le monde n’ y a pas accès ou désire l’ avoir mais aussi que certains ne savent pas l’ utiliser , ce qui de facto limite la portée de cet outil .

            De plus , chacun a tendance à voir midi à sa porte et le « médical » est désormais un très gros et très juteux milieu d’ affaires où tous les coups sont permis .

            Donc oui , « qui cherche trouve » mais au final trouve quoi ? Pas sûr qu’ il trouve ce qu’ il cherche …………….

            2) Non ; vous faites la même erreur d’ appréciation que nombre d’ entre-nous , vous simplifiez et ne voyez pas les choses dans leur globalité , mais partiellement , ce dont vous-vous contentez .
            Vous n’ êtes pas « seul » responsable , les interactions avec les autres comptent autant ; si vous avez la bonne personne avec la bonne info vous avancerez , dans le cas contraire ……………
            De plus , pour que vous soyez « seul responsable » , il vous faudrait être en mesure d’ exercer un contrôle sur tous les paramètres ( il peut y en avoir un grand nombre ) , en règle générale ce ne sera jamais le cas donc a minima des éléments de réflexion voire de compréhension vous échapperont ……………
            Et puis , va entrer en ligne de compte l’ âge que vous avez ainsi que votre situation ; si vous êtes crevé par votre boulot , si vous avez suffisamment de temps , si vous êtes en couple ou avez des enfants en bas-âge , etc ………
            Faire du sport « sérieusement » , c’ est minimum une demi-heure à y consacrer au moins deux fois par semaine , mais si là-dessus se rajoute une partie cardio alors vous pouvez doubler voire tripler cette durée sachant que pour qu’ une séance soit complète vous devez afin que vos séances soient efficaces -à moins d’ être naturellement doué- travailler le cardio-vasculaire soit entre 1/2 h et 1 h , travailler tout ce qui est renforcement musculaire soit 1/4 h à 1 h , travailler votre souplesse et votre élasticité soit à peu près une durée équivalente ……….. si là-dessus vous pratiquez d’ autres activités , si vous devez compter du temps de transport , je vous dis pas ………….. une journée ne comptant que 24 heures ………………

            3) On se calme ; j’ ai bien précisé « vous sembler occulter » ( avec un magnifique infinitif qui n’ avait rien à faire là , au passage ! ) pas « vous occultez » , nuance !

            Certes ! Mais ces sucres se subdivisent en plusieurs catégories dont les sucres dits « lents » et ceux dits « rapides »

            En gros , les « lents » vous apporteront l’ énergie dont vous aurez besoin afin de soutenir un effort prolongé , les « rapides » sont ceux dont vous aurez besoin , ou dont vous pourriez avoir besoin , pendant l’ effort afin d’ obtenir l’ effet « coup de fouet » ou ne pas vous retrouver en état hypoglycémique si vous veniez à manquer de réserves une fois ces-dernières épuisées , raison pour laquelle il existe aussi ce que l’ on appelle le « rebond glucidique » qui peut s’ avérer fort utile juste à la suite d’ un effort prolongé comme un jogging par exemple ; je précise le truc : vous venez de courir pendant une heure ou plus sans boire ou manger quoi que ce soit entre-temps , eh bien durant un certain laps de temps qui varie suivant les individus ou selon vos besoins par rapport à votre métabolisme du moment , en moyenne entre 10 et 45 minutes , vous pourrez manger à peu près tout ce que vous voulez vous ne fixerez rien ou presque ( donc vous ne grossirez pas ) car tout sera « brûlé » afin d’ apporter tous les nutriments possibles et imaginables dont votre organisme aura alors besoin afin de récupérer …………

            Bon , pour autant , faut pas non-plus se croire tout permis et s’ imaginer qu’ on peut s’ avaler un Saint-Honoré ou un fraisier pour quatre personnes dans les minutes qui suivent une heure de trail ou une heure intensive de vélo , m’ enfin en gros c’ est ça l’ idée …………….

            Bien-entendu , il ne s’ agit pas davantage de se sustenter à l’ aide de ce seul rebond glucidique , il vous faudra manger quelque chose de plus consistant , autrement là aussi vous risquez l’ hypoglycémie …………….

            Au niveau du sucre , il n’ y a pas que le goût ; certes , la bouffe est tellement trafiquée qu’ il faut masquer certaines « choses » mais aussi vous rendre accro par son seul excès qui finit par entraîner très vite une addiction , une dépendance réelle mais d’ intensité variable suivant les individus ………… sachant que de surcroît tout cet excès de sucre sera transformé en graisse ou pire ………….. d’ où la survenue d’ un diabète et autres troubles ou maladies …………..

            4) En cas de fatigue chronique , à fortiori si cette-dernière est installée en vous depuis un certain temps , je vous garantis que vous allez éprouver les pires difficultés à passer outre ; peut-être aurez-vous recours à certaines drogues plus ou moins naturelles qui vous permettront de passer le cap sachant que de toute façon la fatigue chronique ne fera pas de vous un foudre de guerre , mais qu’ elle aura un autre effet , quand bien même réussiriez-vous à vous mettre le coup de pied aux fesses qu’ il faut , celui de vous empêcher de soutenir un effort prolongé ou simplement intensif notamment en retardant le relâchement d’ endorphines ou en provoquant en vous une sensation de fatigue prématurée sans parler de tout l’ aspect « blessure » ………

            Si vous souffrez de cette pathologie , il vous faudra donc un « booster », plus ou moins puissant sachant que certains vont aller jusqu’ à risquer de se charger en amphétamines ou en méthamphétamines ( ce qui est pour le moins dangereux ) , de la volonté donc du mental ( que tout le monde ne possède pas en quantité suffisante soit encore un truc qui se travaille et qui va demander du temps ) , de la patience et de la confiance tout en restant à l’ écoute de ce vous dira votre organisme ; bref , avec une « fatigue chronique » en guise de point de départ , c’ est pas gagné !

            Vous savez , la « médecine » ne fait plus tellement de médecine mais s’ avère beaucoup plus motivée par le fric …………….. et je vous parle d’ expérience .

            5) C’ est à dire que certains n’ ont aucun intérêt à ce que soit apportée une ou des réponses précises ……………….aussitôt ça flanquerait en l’ air beaucoup de théories vendues comme argent comptant ………………

            Nulle théorie du complot ; plutôt doutes et faisceau de présomptions …………..

            Donc , ne nous énervons pas et essayons de débattre …………..

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Tenez , j’ ai ça ; peut-être connaissiez-vous ?
          https://www.youtube.com/watch?v=BiqE43T4EeE

          Celui qui suit , je ne sais pas ce qu’ il vaut ………….
          https://www.youtube.com/watch?v=NOun_qMz3ZU

          Celui-ci est très-bien ( je crois qu’ il en existe une version plus complète ) , en ce moment il est rediffusé sur ARTE ; vous me direz mais ça devrait déjà vous donner quelques éléments de réponse par rapport à ce qu’est le Capitalisme à tendance Libérale voire Néo-Libéraleont dont je dénonce excès et dérives fréquemment si ardemment sachant que tout le contenu de ce doc vous ramène à la notion même de marketing …………..
          https://www.youtube.com/watch?v=vLh6DozYRPc

          Je vais bientôt me montrer plus loquace mais en attendant n’ hésitez pas à me poser vos questions ; je vous fournis des éléments , à vous d’ en faire ce que bon vous semble .

          Voilà , bon visionnage ! 🙂

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Alors ce qui suit est à prendre avec des pincettes , il n’ empêche qu’ il y a de quoi s’ interroger et vous pouvez m’ en croire les yeux fermés , je sais très-bien à quoi je fais référence ……….
          https://www.youtube.com/watch?v=gd_m1FtzJfg

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        En principe , un « choix » c’ est quelque chose de conscient et de volontaire par rapport à une opportunité , une offre qui se trouve à notre portée , à laquelle nous avons la possibilité d’ accéder , il serait donc pertinent que vous précisassiez le fond de votre pensée parce que je ne saisis pas en quoi mal se nourrir serait un « choix » et seulement un « choix » ……………

        Indépendamment de toute préférence , il me semble qu’ il s’ agirait précisément là d’ une impossibilité de choix ………… mais pas d’ addiction !

        • Stoltenberg dit :

          ScopeWizard 🙂
          .
          Ravis de lire votre réponse car, je ne cache pas que ce commentaire était censé répondre en partie à la question que vous m’avez posée il y a un moment déjà et à laquelle je n’ai pas eu l’occasion de répondre. Ainsi : « pourquoi mange-t-on de la merde » ? Personnellement, j’aurais plutôt préféré reformuler la question : « pourquoi manger de la merde est-t-il devenu un standard » ?
          .
          Donc oui, manger bien ou manger mal est un choix. Vous avez le choix entre savoir ce que vous mangez, planifier vos repas, faire du sport et manger de la merde en passant vos soirées devant la télé.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Ravi également ! 🙂

          Figurez-vous que je m’ étais posé la question ………..

          Nonobstant , avec tout ce que je vous ai mis en liens + mes quelques éléments de réflexion et points de vue , je pense que nous pourrons bientôt en converser de façon plus constructive , plus en détail si vous préférez , en étant en mesure d’ approfondir notre sujet , quoi ……………

          Vous me direz ! 😉

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Vous comprenez où je veux en venir ?

          Selon moi , toutes ces causes de troubles et autres « difficultés » , sont multifactoriels , pas seulement dus à la malbouffe ou à notre mode de vie moderne actuel mais un peu aux deux et probablement à d’ autres causes ou facteurs déclencheurs ; donc , la question essentielle qui suit indépendamment de la spécificité de chaque individu concerne la proportion ………….

          Quelle part revient à la malbouffe , quelle part revient au reste , aux autres facteurs ?

          Pour moi , c’ est à ça qu’il faut que les pouvoirs publics répondent mais pas n’ importe comment en ne s’ appuyant par exemple que sur une étude , il faut des enquêtes et des contre-enquêtes , des expertises et des contre-expertises de manière à ce que nous obtenions une vision globale mais aussi la plus exhaustive et précise qui soit ; le citoyen lambda doit savoir à quoi s’ en tenir en toute connaissance de cause sinon n’ importe qui peut sortir n’ importe quoi et rien n’ avance …………………..

          • ScopeWizard dit :

            Oh la la …… PFFFFFFRR …………….!

            « toutes ces causes de troubles et autres « difficultés » , sont multifactoriels , pas seulement dus à la malbouffe ou à notre mode de vie »

            « toutes ces causes de troubles et autres « difficultés » , sont multifactorielLEs , pas seulement duEs à la malbouffe ou à notre mode de vie »

            Eh oui , quand on reformule mais que l’ on ne se relit pas suffisamment voire que l’ on n’ est pas vigilant , voilà ce qui arrive ; le résultat obtenu manque d’ éclat , il n’ est guère brillant ………….. 😉

          • Stoltenberg dit :

            Le problème c’est que l’humain est devenu victime de son propre succès. Notre intelligence nous a permis de s’élever au dessus de tous les autres animaux. Le problème c’est que la dynamique du progrès que nous avons effectué est beaucoup plus grande que les constantes de temps de notre adaptation dues à l’évolution. Cet impact néfaste du progrès sur notre santé était même présent lors de la révolution néolithique et pratiquement tout le long de notre histoire.
            .
            Le problème c’est qu’à un moment donné, le législateur doit faire le choix entre le progrès technique et la sécurité. Prenons l’exemple de la 5G. En réalité, on ne sait pas quel sera son impact sur la santé publique. Toutefois, si on décide de ne pas l’implanter, on sera derrière ceux qui l’auront fait. Vous voyez, ce n’est pas si simple. Il ne faut pas avoir peur du progrès, tout en investissant dans la recherche pour déceler assez rapidement l’impact néfaste que cela pourrait avoir sur la santé des gens.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Déjà , quelle est la définition du « progrès » ?

            La 5G ?

            Mais la 5G c’ est encore une merde dont personne n’ a besoin , c’ est juste fait pour que certains se fassent des nouilles en or massif 4 Carats mais bien-entendu c’ est vendu comme si cela allait tout changer dans ta vie jusqu’ à en devenir un élément fondamental , ce qui est entièrement faux…………

            En réalité , tu n’ as même pas besoin de téléphone portable ! Alors d’ un Smartphone avec la 4G , la 5G , la 6G encore moins !

            Et non , personne ne sait l’ impact mais beaucoup se sentent dans l’ obligation de faire pour cause de concurrence , ce qui du reste me fait penser à la colonisation …………

            Nous en re-discuterons plus tard vu que les commentaires de ce fil vont très bientôt se clore ; il y a beaucoup à dire .

          • ScopeWizard dit :

            Pas exactement ! 🙂

            « en or massif 24 Carats »

            Il en manquait 20 à l’ appel quand-même ; excusez du peu ! 😉

      • Clément dit :

        En fait non.
        L’obésité a deux causes : la génétique ET le « mode de vie » (donc un facteur collectif et non individuel). La qualité des aliments où leur richesse ne rentre que très peu en compte.

        • ScopeWizard dit :

          @Clément

          Heu …. sur ce point précis je me montrerais beaucoup moins affirmatif que vous ……………

          • Clément dit :

            @Scope Wizard
            Allez voir une carte du monde l’obésité, et les études qui montrent la répartition de l’obésité selon le groupe social et le niveau de vie.
            Il n’y a pas une cause, elles sont multiple, mais c’est bien plus complexe que « trop manger ». Trop manger rend en surpoids, l’obésité c’est autre chose.

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Surpoids et obésité c’ est pareil ; la distinction ne vaut que par rapport aux effets sur la santé sachant que le poids qui serait « idéal » par rapport à une taille et une morphologie données se joue suivant les individus entre + – 3 et + – 5 kg à condition toutefois que ces individus soient à peu près en bonne forme et en aient fini avec leur croissance ; s’ ils sont trop vieux ou à moitié déglingués , ça ne marche plus ………….

            Exemple : afin de vous donner un ordre d’ idées , pour un homme qui mesurerait 1.80 m , le « bon » poids serait d’ environ 80 kg ( ça va dépendre également du poids de son squelette comme de celui de sa musculature s’ il a développé cette dernière ) mais ce « bon poids » peut aussi bien se situer à 75 ou 85 kg ……….
            Concernant les femmes , en règle générale comptez 10 kg de moins que la taille en cm .

            Maintenant , si vous êtes un homme , que vous mesurez 1.75 m et que vous courez longtemps et beaucoup , genre marathonien , il est évident que l’ amplitude en négatif sera plus importante que si « normalement » votre poids « idéal » devait osciller entre 70 et 80 kg , en effet dans un tel cas il sera beaucoup plus proche de 65 voire de 60 kg afin de vous pénaliser le moins possible dans cette activité fortement consommatrice d’ énergie pour laquelle un poids nettement plus léger que la normale est le plus souvent observé .

            Ce sera évidemment l’ inverse si vous pratiquez d’ autres disciplines pour lesquelles un poids de corps plus important est requis .

            Mais il ne sera question de surpoids ou d’ obésité qu’ à partir du moment où vous présenterez une surcharge pondérale qui ne vous sert pas à grand-chose sachant bien que depuis la nuit des temps , à l’ entrée de l’ hiver , donc du froid et de conditions moins abondantes en nourriture ce qui ne va pas ensemble étant-donné qu’ une résistance au froid exige un apport plus important en calories , nous prenons un peu plus de poids constitué de graisse , surplus de poids que nous perdons en nous rapprochant des mois d’ été donc de la chaleur , donc de meilleures conditions ………….

            Il faut savoir qu’ à partir d’ un certain seuil , ce « surpoids » constitue une première étape vers l’ obésité et ses degrés tels que modérée , sévère , morbide …………

            Raison pour laquelle , il est préférable de bien se connaître afin de savoir le plus précisément possible où nous en sommes , ce qui permet d’ exercer une sorte de contrôle plus ou moins efficace sur notre poids de corps …………..

            Comme vous pouvez le constater , je ne suis déjà pas d’ accord sur les notions de surpoids et d’ obésité car pour ce qui me concerne le terme « surpoids » s’ avère d’ entrée trop vague…………..

            Quant au groupe social et au mode de vie , soit vous ne savez pas ou cela vous importe peu et vous faites n’ importe quoi , soit vous êtes conscient des choses et vous avez la volonté de bien vous nourrir et de vous occuper de votre santé car quoi qu’ il en soit vous en avez le moyens donc pour vous c’ est faisable , c’ est à votre portée , et vous faite ce qui doit être fait ou ce que vous estimez qui doit l’ être ……….

            Maintenant , si malgré la conscience des choses , vos moyens sont trop limités , alors ce sera beaucoup plus compliqué pour vous de bien vous alimenter et d’ éviter tous les désagréments que peut causer une alimentation défaillante ou inadaptée voire nocive qui sera dans bien des cas la seule à laquelle vous pourrez espérer accéder……………..

          • ScopeWizard dit :

            Je précise …….

            « nous prenons un peu plus de poids constitué de graisse , surplus de poids que nous perdons en nous rapprochant des mois d’ été donc de la chaleur , donc de meilleures conditions …………. »

            nous prenons un peu plus de poids constitué de graisse CECI AFIN DE CONSTITUER DES RÉSERVES NOUS PERMETTANT DE PASSER L’ HIVER…………

            C’ est un « héritage » du passé , si vous voulez , lorsque nous étions en subsistance voire en pénurie durant les périodes hivernales ( pas que ) avant d’ atteindre le stade de l’ abondance en toutes saisons .

        • Stoltenberg dit :

          Donc, si j’ai bien compris vos propos, tous ceux qui ont des gènes qui les prédisposent à être obèses devraient l’être… Je connais des personnes qui ont ces gènes et qui arrivent à contrôler leur poids en faisant du sport et en s’alimentant correctement.

          • Clément dit :

            @Stoltenberg
            Ces personnes vous ont-elles montré leurs analyses génétiques ? et êtes vous capable de déchiffrer un séquençage génétique ? De plus il ne faut pas confondre « surpoids » (qui est un état, comme « grand », « maigre », « petit », … ) et « obésité » (une maladie).
            Enfin ce n’est pas par ce que nous somme porteur d’un gène que celui-ci s’exprime nécessairement.

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Le surpoids , un état ? Ainsi que brièvement exposé plus haut , faut le dire vite ……………

    • Omar dit :

      Evidemment, c le Destin de la France.
      On ne veut plus de migrants mais c’est ok si les populations deja installées (tells les germains federés pendant le Bas empire Romain) fournissent le gros des forces militaires. Ce qui est deja le cas.
      Ensuite c’est la prise de pouvoir. En mode Francs Saliens ou janissaires mais ce qui est clair c’est que l’avenir nous appartient, a nous le sang neuf

      • Robert dit :

        Omar, C’est faux.
        Les légionnaires sont soigneusement passé au moule légion ou éjectés et les français de papier d’origine étrangère ont déjà intégrés certaines habitudes françaises sinon ça ne passe pas pour intégrer l’armée.
        Les habitudes du bled empêchent toute intégration.
        Votre sang neuf est déjà vieux de mille quatre cent ans et la conquête n’a pas été une réussite.
        Sinon, pourquoi l’islamisme et l’émigration massive ?
        Les ethnies sont divisées entre elles, les arabes comme les autres, pareil pour les musulmans.
        A part tendre la main, brailler en mode comédie ou pleurnicher, la violence aura été le seul mode d’expression auquel on vous identifie. Nulle part, vous n’avez construit une société pacifique et harmonieuse.
        Il vous reste la parole, là vous êtes des champions.
        Sinon, je suis d’accord sur notre décadence, mais regardez donc la votre, l’islam et toutes les sociétés dont vous parlez connaissent le même phénomène sinon pire. C’est dans les sociétés musulmanes que la pornographie est la plus consommée et souvent dans ses tendance les plus crades.

    • La Confiance ou l'arrogance ? dit :

      Les migrants n’iront pas se faire peter la gueule contre les russes ou autres… deja que dans la moitie des pays africains une vingtaine de djihadistes un peu motive fait fuir des centaines d’hommes alors quand serguei va debarquer avec le char, je mise pas 20 balles sur moussa. Et il a bien raison, crever pour un pays qui n’est biologiquement pas le sien, le tout sponsorisé par un regime que seuls les bouffons apprecient…
      Ca falloir les payer chez vos gars, mais vous savez les byzantins ils en avaient du pognon, tout autour ventre. Un jour les turcs en ont eu marre de demander. Depuis on entend plus parler grec ancien autour de l’egée…

      • Thaurac dit :

        😉 c’est sur à dire mais je pense que c’est vrai, alors que jadis ,dans les ex colonies, avait des bons combattants

      • Paul Bismuth dit :

        @ La confiance ou l’arrogance ?
        Les sociétés militaires privées ont le vent en poupe dans les sociétés occidentales, où les citoyens blasés ne savent pas la chance qu’ils ont d’être nés ici, plutôt que dans des trous à merde.
        L’histoire enseigne que les civilisations meurent lorsqu’elles ne croient plus en ce qu’elles ont bâti et pourquoi elles se sont battues.
        https://www.polemos.fr/2011/05/smp-guerre-et-societe-le-cas-de-byzance/

        Comme un fruit trop mûr.

    • Johnny Goodfellow dit :

      Quant à l’effet cannabis, rien à dire?

    • Claude dit :

      Allez du côté de la Chapelle, il y a autant de gros que chez nous et beaucoup de mal foutus.
      Me faisant coiffer chez un coiffeur sans papier pakistanais, je vois passer de fait pas mal de monde et vadrouillant un peu dans toute la banlieue , je constate un état sanitaire général déplorable.
      Alors, ils sont où vos chats maigres ? Les mineurs marocains ? dépouilleurs en chef, vendeurs de clopes à la sauvette, cerveau grillé par la drogue etc … Quel QI ?
      Tout cela me fait bien rigoler.
      Juste pour parler et être dans l’air du temps , non ?.

  3. petaf dit :

    rien d’étonnant avec les vétérinaires qui cassent les candidats si difficiles a être trouvé par les recruteurs …

    • Marsouin.doc dit :

      Votre haine du SSA devient de plus en plus ridicule. Avez-vous été réformé pour cracher systématiquement sur ce service ?
      Même s’il y a des « brebis galeuses » comme partout, la majorité du personnel est particulièrement compétent et plus qualifié que dans le civil.

    • Buburoi dit :

      Il font leur travail en appliquant le réglement ( INSTRUCTION N° 1700/DEF/DCSSA/PC/MA relative à la détermination et au contrôle de l’aptitude médicale à servir du personnel militaire). Pas la peine de dénigrer ceux qui font consciencieusement leur travail. Les recruteurs savent très bien qu’ils ne recrutent pas l’élite.

      • Jm dit :

        « Les recruteurs savent très bien qu’ils ne recrutent pas l’élite »
        On va inverser le problème.
        Actuellement, il y a de plus en plus de recrutements de MTA (EVAT pour les terriens) à BAC +5 / BAC + 7 car ce sont des gens qui ne veulent pas bouger de leur zone….de confort, alors que dans le civil pur, ils savent pertinemment que la case embauche passe souvent par Paris ou la région parisienne.
        Et compte tenu d’une part du manque de personnels et de leurs compétences d’autre part, ils sont recrutés.
        Comme un MTA peut faire 20 ans à la même affectation, cela présente un double avantage pour eux : en parallèle de leur travail militaire, et à la vue de leurs compétences et qualifications, ils peuvent donner des cours particuliers de façon très organisée, puisqu’ils ont un un métier bien planifié et sans « surprise », et en cela doubler voire tripler leur solde, et compte tenu toujours de leurs compétences et qualifications, chercher en parallèle du travail dans la zone d’affectation voire même au sein de l’institution en qualité de civil, ce qui fait qu’il vont faire carrière jusqu’à 65 ans, avec une qualité de vie bien supérieure à celle d’un militaire d’active sous-officier et officier.

    • chico dit :

      Le SSA bassing est de retour par Mr pétaf qui fait d’un cas particulier une généralité. Merci de faire preuve de moins de partialité même si le cas de votre enfant peut être surprenant. J’ai rencontré des marins, des terriens et des aéro très incompétents, je n’en fait pas une généralité.

  4. Jm dit :

    Un point qui n’est pas mis en avant, et pour cause ; dans les 25 % de recalés pour inaptitude médicale, 50% le sont pour une durée allant de 1 à 3 mois pour cause de détection d’usage de produits stupéfiants.
    Cela permet de relativiser la notion d’échec pour cause de surpoids, car de nombreux candidats ayant connaissance des critères « sportifs » demandés en sélection voient d’eux-mêmes s’ils seront en capacité de réaliser les minima, donc s’ils seront aptes, ou pas.
    Quant à certains critères, comme une dentition imparfaite, je reste dubitatif sur le fait que cela devienne une « cible » d’inaptitude.
    Je m’explique.
    De nombreux jeunes profitent de l’escalier social qu’offrent les armées pour se sortir de situation souvent délicate.
    Alors pourquoi ne pas leur offrir une chance sous condition ; engagement signifie CNMSS, et l’institution les oblige à prendre une mutuelle en complément et à se soigner ladite dentition avec contrôle du SSA à l’issue.
    Cela aurait un double effet : les armées auraient dans leurs rangs des jeunes qui avaient initialement envie, et ceux-ci seraient en bonne santé.
    J’en vois certains me dire que c’est du « social », etc, mais bon, à ment donné, comme ils disent à Marseille,il faut savoir ce que l’on veut.

    • Buburoi dit :

      Le social, c’est pour les étrangers sans papiers et les demandeurs d’asile, mais pas pour les militaires. L’inaptitude temporaire, c’est pour les dents pourries, mais pas d’aptitude et pas de contrat tant que les dents ne sont pas parfaitement soignées.

      • Thaurac dit :

        L’armée leurs refait les ratiches contre 10 ans mini d’engagement 😉

        • Buburoi dit :

          Avant d’ètre engagé, il faut que les ratiches soient en bon état, et c’est dans le civil qu’ils se les font refaire, pas dans l’armée qui n’en a pas les moyens. D’autre part, je n’ai jamais vu de contrat de dix ans, et il n’y a aucune obligation de l’armée à refaire les ratiches.

  5. Polymères dit :

    N’oublions pas les recalés car détectés « positifs »…
    L’obésité est un critère comme un autre, mais globalement rare sont ceux qui poussent la porte de l’armée, ils connaissent l’aspect sportif et ils se savent en décalage. Si certains feront des efforts pour vraiment y arriver, l’essentiel ne poussera pas la porte.
    Pour ceux en surpoids, certains peuvent tirer les tests sportifs vers le bas, mais ça n’est pas non plus une grande quantité, vous en aurez un sur une série de candidats.
    D’une manière générale, dans notre armée, hormis des « anciens », vous ne trouverez pas beaucoup de gros comme on pourrait en voir du côté américain.
    Médicalement on a de tout, du problème au coeur à l’asthmatique, de celui qui a des problèmes visuels à celui qui se remet d’une blessure, d’une opération. Comme il est écrit, l’essentiel des inaptitudes ne sont que temporaires, afin de réaliser des soins, de confirmer certaines choses, de prendre du recul sur des opérations ou de faire passer le test drogue en négatif.
    Les recalés pour cause d’IMC trop grand il ne sont pas une majorité, tout comme on peut noter qu’on refuse aussi les trop maigres, ça aussi ça se voit.

  6. HA dit :

    Les inaptitudes physiques à l’engagement sont un peu l’arbre qui cache la foret:
    – generation jeux videos qui ne bouge plus lobotomisée devant ses ecrans (recul de la capacité aerobie
    – malbouffe et obesité qui gagnent du terrain depuis des annees sans pour autant que la jeunesse francaise soit arrive au point de rupture de nos voisins anglo-saxons
    – sédentarité organisee avec la complicité du systeme de santé francais et d’assurance maladie (nombre de pays ont mis depuis 20 ans des bonifications sur les assurances en function des pratiques sportives de leurs adherents)
    – viellissement de la population, plus lente et insidieuse que d’autres pays (Allemagne, Italie, ne parlons pas du Japon..) mais qui est quand meme là

    On pourrait aussi parler du système de tests sportifs annuels dans les armées, qui à mon sens n’empeche pas un paquet de gens d’etre « inaptes », et de l’espacement, pour beaucoup, des visites médicales à 2 ans… Combien partent en mission et sont RAPASAN parce-que un problème ou une inaptitude sont décelés à l’arrivée dans des conditions du theater plus « rustiques » que celles de la métropole ?

  7. HA dit :

    Les inaptitudes physiques à l’engagement sont un peu l’arbre qui cache la foret:
    – generation jeux videos qui ne bouge plus lobotomisée devant ses ecrans (recul de la capacité aerobie des enfants en primaire pqr rapport à il y a qq décennies, 30% !)
    – malbouffe et obesité qui gagnent du terrain depuis des annees sans pour autant que la jeunesse francaise soit arrive au point de rupture de nos voisins anglo-saxons
    – sédentarité organisee avec la complicité du systeme de santé francais et d’assurance maladie (nombre de pays ont mis depuis 20 ans des bonifications sur les assurances en function des pratiques sportives de leurs adherents)
    – viellissement de la population, plus lente et insidieuse que d’autres pays (Allemagne, Italie, ne parlons pas du Japon..) mais qui est quand meme là

    On pourrait aussi parler du système de tests sportifs annuels dans les armées, qui à mon sens n’empeche pas un paquet de gens d’etre « inaptes », et de l’espacement, pour beaucoup, des visites médicales à 2 ans… Combien partent en mission et sont RAPASAN parce-que un problème ou une inaptitude sont décelés à l’arrivée dans des conditions du theatre plus « rustiques » que celles de la métropole ?

  8. doc dit :

    Ha ce bon vieux Petaf aigri qui va nous ressortir l’inaptitude de son fils. Qualifier les médecins militaires de vétérinaires en revient à insulter votre fils. Je ne pense pas qu’il soit un animal (à moins d’un recrutement au 132ème BCAT?)…
    Bien cordialement,

  9. Raymond75 dit :

    80 % de la population est citadine ; les ados qui ont un faible niveau culturel passent leur vie à manger n’importe quoi et sont collés à leurs smartphones, et la majorité des activités sont sédentaires … Il ne faut pas attendre d’eux qu’ils se comportent comme Rambo !

    Avoir une vie saine, faire du sport, est aujourd’hui un indicateur de milieu classe moyenne ou aisé. Cela explique que les futurs sous officiers et surtout les officiers sont plus ‘sains’.

    Je suis surpris pour l’état dentaire : je pensais que les jeunes éteint mieux suivis maintenant que jadis.

    • Raymond75 dit :

      Tout cela montre que depuis une génération, le progrès social a cessé d’exister : nous régressons collectivement, nous vivons une époque d’une profonde tristesse, nous sommes aspirés par un goufre. Nos dirigeants (de droite, de gauche, du centre) se sont couchés devant les lobbies financiers, et c’est la société toute entière qui se délite.

      • Raymond75 dit :

        gouffre avec deux ‘f’ …

      • tschok dit :

        Meuh non, ralala.

        On vit une époque de transformation sociale, les anciens systèmes de protection sont en partie inadéquate. On redéploie le dispositif. Le redéploiement est freiné par la nécessité de préserver les « droits acquis » – c’est-à-dire des avantages qui ont été accordés à d’anciennes générations – tout en assurant le financement des droits à acquérir pour les nouvelles générations. Le tout dans un contexte de déficit des comptes publics qu’on se traine depuis une génération.

        C’est bien gentil de dire que les jeunes sont incultes et de vous navrer de la disparition progressive d’un ancien système de protection social auquel vous êtes attaché parce que vous en êtes un bénéficiaire, mais n’oubliez pas que les jeunes sont pauvres.

        Qui est riche, en France? Les vieux. Et ils défendent leur gamelle. Qui veut toujours plus de flics dans les rue pour aller taper sur la gueule des jeunes? Les vieux. Qui veut diminuer le budget de la culture et de l’éducation pour mettre plus de pognon dans les maisons de retraite et l’armée? Les vieux.

        Qui a creusé les déficits? Les vieux. Qui reproche aux jeunes de dépenser trop? Les vieux. Qui a mis en place un système économique qui a pourri la nature? Les vieux. Qui demande aux jeunes de payer pour ça? Les vieux. Je m’arrête là, mais je pourrais continuer.

        Le discours sur les lobbies financiers sert à faire diversion: les vieux lui collent tout sur le dos, comme ça les générations anciennes peuvent se dire que tout est de sa faute, et finalement s’en laver les mains.

        M’enfin bon Raymond, tout ça nous fait une société de vieux dégueulasses et c’est quand même injuste parce que les anciennes générations n’ont pas démérité autant qu’on le dit. Elles ont souvent fait les choses du mieux qu’elle ont pu, avec les moyens du bord et avec courage. Si elles tenaient un discours plus positif, ce serait tellement mieux. Les jeunes pourraient plus facilement se convaincre qu’ils reprennent un flambeau, plutôt que s’entendre dire en permanence qu’ils sont décevants.

        Vous croyez pas?

        • Raymond75 dit :

          « Les jeunes sont pauvres » … Et les jeunes d’il y a 30, 40 ou 50 ans ils étaient riches ? Et leurs parents des nantis ? Le chômage de masse existe depuis 1973 ; le nord et l’est de la France ont été dévastés par la désindustrialisation ; les ‘vieux’ de 50 ans ont commencé à être foutu dehors il y a 20 ans, mais les ‘anciens’ ont vécu dans l’aisance et l’insouciance, en ne foutant rien ?

      • Thaurac dit :

        Pourquoi, il y a 40 ans c’était pareil, tu pouvais aller gamin chez le dentiste, mais si le pétard, ou autre fumette , te déchaussait les dents, les implants ont toujours couté un bras!

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        La faute aux vieux ………….

        Ben , v’là que @tschok va nous pondre une plaidoirie en faveur d’ une euthanasie préventive avec récupération des richesses pour redistribution ……………….

        Enfin , moi je dis que c’ est la faute aux noirs ; alors , jeunes ou vieux ou entre deux-âges m’ importe peu , du moment que ce sont les noirs qui sont en cause , c’ est parfait ………….. et puis , je trouve ça plus simple …………. même s’ ils viennent d’ une autre planète !

        Raciste ? Pas beau ça ! 😉

    • vrai_chasseur dit :

      ah, les dents…
      c’est LA cause principale de recalage chez les jeunes candidats bien avant l’obésité (même si celle-ci est en hausse) ou le reste. Présence de caries et/ou de dents de sagesse à problème, et c’est l’inaptitude temporaire (temporaire = le temps que le candidat aille se faire soigner chez un dentiste).

      Le sujet dentaire n’est pas propre à l’armée. Il existe évidemment une corrélation statistique directe entre le niveau de précarité sociale et la santé bucco-dentaire au sein de la population française. Ce n’est pas dû à la grande finance, à la mondialisation ou aux jeux vidéo. C’est un problème de santé publique qui ne date pas d’aujourd’hui : on a toujours eu les soins dentaires parmi les plus chers en France. Aujourd’hui 38% des jeunes et des étudiants ne vont pas chez un dentiste. L’armée ne fait que constater ce problème de société. Et elle ne peut pas transiger : une carie mal soignée ou une dent à problème c’est un risque infectieux important – en OPEX, trop compliqué à gérer.
      Et le risque carieux est le plus élevé chez les jeunes de 16 à 18 ans (c’est justement à cet âge qu’ils s’engagent).

      • Czar dit :

        Et c’est pas son rôle de soigner des caries, le SSA ?

        Si l’armée, au lieu de payer des campagnes publicitaires, mettait l’équivalent du budget à recruter quelques dentistes pour remettre d’aplomb les candidats qui ont déjà la motivation de s’engager, ce serait peut-être un peu moins cin

  10. Plusdepognon dit :

    L’armée est issue de la société :
    http://notes-geopolitiques.com/hamburgers-frites/

    Ce problème est partagé par les anglo-saxons, qui ont légué au monde des multinationales de l’alimentation tellement puissantes qu’elles peuvent détruire tous les pare-feux d’une société qui ne serait pas obnubilée que par le profit (médecine, éducation, legislateur ).

    Ceux qui sont habitués à opex 360, connaissent les liens, mais pour les nouveaux ou les gens de passage:

    Les USA ont eu ce problème en premier :
    https://www.huffingtonpost.fr/2014/06/29/trop-gros-eduques-jeunes-americains-pas-aptes-recrutement-armee-americaine_n_5541124.html

    Le Royaume-Uni a suivi :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/08/l-armee-de-terre-britannique-19930.html

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/02/19/l-army-britannique-19073.html

    Ces deux pays ont du coup réagi:
    https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2013-4-page-621.htm

    La France s’americanise à grand pas et nous sommes à notre tour touchés par l’épidémie d’obésité induite par la malbouffe et la sédentarité :
    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15789-Obesite-la-carte-de-France-des-inegalites

    Ce qui couplé aux politiques de suppression des postes pour se payer des équipements, n’a pas eu d’effet en termes de nombre de candidats par poste. Le faible nombre de postulants possibles n’a pas été atténuée jusqu’aux attentats de 2015 et à la remontée des effectifs de la force opérationnelle Terre sur deux ans (où il y a eu un peu plus de candidats) :
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/capacites-operationnelles-des-armees-bilan-2010-2017

    Cependant la question était déjà creusée par les lobbies:
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/defense-faut-il-elargir-le-recrutement-aux-volontaires-europeens-et-etrangers

    En aparté, j’ai vérifié les dires d’un intervenant de ce site: les distributeurs automatique de pizzas et les « food truck » (camion à bouffe) sont vraiment présentés comme des progrès pour la restauration des militaires !

    Déjà que les jeunes et moins jeunes se gavent de boissons « énergétiques » bourrées de sucres et de substances chimiques, qui font qu’un homme de 30 ans a des ennuis de santé dans des proportions que n’avaient que les retraités dans les générations précédentes (cardiaque, diabète,…). Sans compter les mélanges avec l’alcool.
    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15789-Obesite-la-carte-de-France-des-inegalites

    Suiveur de tendance, plus qu’un métier, une vocation… Ce sont les médecins qui vont pouvoir constater les « progrès », d’autant qu’à titre personnel, je ne suis pas convaincu d’un quelconque impact en terme de fidélisation des troupes.

    Ne parlons pas de mentalité individualiste et de « je m’en foutisme », c’est un état d’esprit qui est le lot des sociétés occidentales depuis des dizaines d’années. Ce n’est donc pas propre aux jeunes d’aujourd’hui.

    À suivre…

  11. tchac dit :

    Le mauvais état des dents ? Ça se soigne non. On ne déchire plus avec les dents pour charger un fusils depuis bien longtemps.

  12. Un sapeur dit :

    Solution: on met un salaire de base de 3k euros et là on aura beaucoup plus de postulants.
    L armée est concurencée par les boites civiles.

    • Thaurac dit :

      M’étonnerait que les « sans dents  » de candidat peuvent émarger à ce prix dans le civil, ou alors comme guetteur ou dealer 😉

  13. tartempion dit :

    Je propose que Macron réserve le bénéfice de la CMU aux familles françaises dans le besoin plutôt que d’être généreux avec les étrangers et que l’on renoue avec les enfants de troupe de 13 à 17 ans avec pour objectif intégrer les armées dés 18 ans .

  14. PK dit :

    C’est bien connu : plus les salaires sont bas, et plus la nutrition est mauvaise… Allez demander aux instists de maternelle ce qu’elles en pensent… Des gamins nourris aux barres chocolatées… à des rythmes hallucinants.

    Après, en France aujourd’hui, sans tomber dans ces accès, faut être pété de thunes pour manger correctement. Les prix des fruits et légumes atteignent des sommets… sans parler du bio.

    • Clavier dit :

      l’obésité des enfants est plus liée à l’imbécillité des parents qu’à leurs salaires….

    • Thaurac dit :

      « C’est bien connu : plus les salaires sont bas, et plus la nutrition est mauvaise »
      Donc, les enfants de riche ne mangent pas de sucreries, chocolats, bonbons, gâteaux…

      • PK dit :

        C’est incroyable comment vous êtes mal câblé…

        AI-je dit cela ? Plus les salaires sont miséreux, plus les enfants sont miséreux. Dans les cités, on nourrit les gamins à coup de chips et de barres sucrées.

        Ça ne veut pas dire que le bobo des zones huppées nourisse bien son gamin (quand il en a, pour éviter de polluer la planète).

        Les gamins des cités sont les plus mal lotis : TV à gogo, bouffe, etc. Allez demander aux instits qui vous le raconteront.

        • Thaurac dit :

           » Plus les salaires sont miséreux, plus les enfants sont miséreux. Dans les cités, on nourrit les gamins à coup de chips et de barres sucrées. »
          Les misérables……
          Ces friandises coutent plus cher que trois carottes, pomme de terre, salade..faut pas prendre les gens pour des cons, ça marche plus.
          C’est une histoire d’éducation, de bon vouloir, mais de de « pouvoir », quand les parents procrastinent , les enfants trinquent…

  15. Robert dit :

    Merci aux écrans numériques et Mac Donald, pizzas à livrer et kebabs.
    Les imprimeurs doivent grossir les caractères pour les rares qui lisent encore des livres à cause des écrans.

  16. Plusdepognon dit :

    Il est vrai que la consommation française en matière de drogue est impressionnante. Merci @ Jm et @ Polymères.
    https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/cannabis/la-consommation-de-cannabis-en-france-est-au-plus-haut-niveau-depuis-25-ans_3073989.html

    https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/cannabis/cannabis-les-francais-plus-gros-consommateurs-en-europe_3404305.html

    On ne peut pas le mettre noir sur blanc dans un article officiel, mais l’armée française est le reflet de la société française, notamment de ses couches populaires en grande majorité.

  17. Thomas dit :

    Et oui, les salaires ont augmenté partout, et la bonne agriculture, c’est de la main d’oeuvre… Elle même difficile à trouver et conserver d’une saison à l’autre.
    Equation complexe, bonne bouffe = agri pas payé au lance pierre = main d’oeuvre agricole = moins de gavage des intermédiaires = production quand même pas donné !
    Le malheur, c’est que désormais les produits transformés sont bien plus accessibles que les légumes les composants.
    Ce qui fut un progrès est désormais un poison, mais maintenant que les habitudes et les industriels sont la, comment faire ?

  18. batgames dit :

    Rapporteur pour le gouvernement :
    on s’est procuré les questions :
    1 /quel est le % de Grosses coucougnettes qui ne rentrent pas dans le Treillis ?????
    2 le % de sans coucougnettes
    3 le % de femmes recalée
    4 le % de neuneu
    5 le % de fois où le Manuel a voulu s’engager pour faire du béton à l’armée
    6 le % de fois où on a eu un matheu qui voulait faire l’armée pour éplucher les patates
    7 le % d’idiots voulant être chef
    8 le % de vraiment cons
    9 le % de poètes voulant s’engager
    10 le nombre de gens qui se sont tromper de portes entre L’armée et la maison de la radio
    11 le nombre des gens qui n’avait pas de stylo dans leur poche en arrivant
    12 le nombre de pécores
    13 le nombre de candidat au départ à peine entendu le premier Garde à Vous
    14 le nombre de mou du genou dès le premier pas au parcours du combattant
    15 le nombre de mou du bulbe
    16 le nombre de généraux voulant se réengager parce que amnésie dû à leur grand âge
    17 le nombre de gens de mon coin
    18 le nombre d’humoristes voulant créer un corps d’armée du sourire
    20 le nombre d’intellectuel ne savant pas de qui était la phrase « On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. »

    dernière question
    avez vous menti dans ce rapport,si oui faite 20 pompes

  19. haut de games dit :

    il est clair qu’en ayant vu cette vidéo ,on trouve de plus en plus de candidat à l’engagement
    https://www.youtube.com/watch?v=RjB-cxhDAc0

  20. haut de games dit :

    Génie mécanique, génie civil ,le génie politique et génie Militaire

    Quelle différence y a-t-il entre le génie mécanique, le génie civil,génie politique et le génie militaire ?

    Dans le génie mécanique, on fabrique des armes ;même que certains font la gueule de venir le faire mais ils ont pas le choix il faut du pognon donc il faut bosser !
    Dans le génie civil, on fabrique des cibles. d’humeur neutre
    le génie politique dit La guerre est nécessaire pour préserver la paix.d’un ton grave (ou comment dire avec doigté aux militaires et aux civils je vais te faire le touché rectal tout en préservant une neutralité )
    dans le génie Militaire on se sert des trois et parfois même très souvent les trois à la fois (Cibles, armes et surtout touché rectal à la fois ,le génie militaire y ajoute le sourire ,la joie et la bonne humeur

  21. Bangkapi dit :

    Une question pour laquelle je n’ai pas la réponse.
    Est-il bien nécessaire pour des emplois au sein des armées tels que linguistes, informaticiens, guerre électronique etc… d’avoir dans des postes uniquement sédentaires et à l’arrière des militaires ayant la forme physique d’un fantassin.
    Pour analyser des documents dans un bureau ou faire des écoutes on s’en fout un peu que la personne soit obèse où bancale.

    • Thaurac dit :

      Oui, le recrutement doit être en adéquation au pré requis des postes, car ils peuvent passer à coté de « gros » bons gars.

  22. Bob dit :

    Le fait que les incultes et les fauchés sont moins apte physiquement que les autres n’est pas nouveau et se retrouve dans d’autres pays occidentaux. La faute aux inégalités croissantes. L’armée ne peut rien mise à part recruter des militaires de rang étranger avec comme carotte la nationalité aux bouts du contrat comme aux USA

  23. Frédéric dit :

    Chiffres américains prit sur un des liens de Plus de pognon montrant qu’un retour à la conscription lors d’une mobilisation générale serait un casse-tête :

    https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2013-4-page-621.htm

    selon les travaux de Seifert, Hogan et Moore (2007), près de 75 % des jeunes de 17 à 24 ans n’étaient pas en mesure de s’engager dans les armées. Les causes d’inéligibilité sont nombreuses et peuvent se résumer de la manière suivante : 35 % des jeunes présentaient des conditions physiques et médicales insuffisantes (en particulier pour cause d’obésité, d’asthme et de diabète) ; 19 % des jeunes sont inaptes pour des raisons de dépendance aux drogues et alcool ; et 11 % des jeunes ne sont pas admissibles car ils ont des charges familiales ou présentent des antécédents criminels.

  24. Schwarzwald dit :

    Il n’y a pas que l’obésité, pour les sélections il faut que le candidat ai un minimum au niveau du SIGYCOP, entre ceux qui n’ont pas une vue suffisante, ceux qui ont eu des opérations des membres inférieurs (pour les TAP c’est mort), ceux qui ont un souffle au cœur, ceux qui ont des caries (inaptitude temporaire), ceux qui ont des résultats d’urine avec des stup’ dedans, çà va vite à 25% en moins (définitifs ou temporaires).
    Il vaut mieux écarter des personnes ayant potentiellement un soucis de santé que de se retrouver devant les trib’ pour ne pas avoir fait son boulot. 🙂

    • Thaurac dit :

      Heureusement qu’il n’y a pas d’analyse des cheveux qui gardent les trace de cannabis ou autre des mois après,voire des ans..

  25. Czar dit :

    Honnêtement, je ne pense pas que si vous aviez fait ce test en 1914, on aurait eu des résultats foncièrement différents.

    Moins d’obésité, mais plus de rachitisme.

    Après, ce genre de stats suffit à oblitérer le grand mythe progressiste du « ce sera mieux demain »

  26. Thaurac dit :

    Dans les tranchées, sur les routes, ils ont vite perdu du bide.

  27. Plusdepognon dit :

    Je crois avoir entendu que le CEMA ou le CEMAT imputait l’état d’esprit civilisationnel au manque d’enthousiasme devant les CIRFA. C’est vrai que le métier de militaire est assez différent du boulot-dodo-chômage pour les gens sans diplôme ou avec un CAP dont l’intéressé ne veut pas se servir.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/08/do-ishi-n3-ressources-humaines.html

    D’autres articles, dont ici, ont fait état de la « concurence du privé sur les salaires ». Dans le privé, vous êtes heureux d’avoir un job. Et si vous avez le choix, c’est que vous avez une qualification. Sinon c’est payé des cacahuètes ou des horaires de merde, voire les deux pour les plus faibles comme une famille mono-parentale.

    Dans le civil, personne ne vous attend. Votre passé, tout le monde s’en cogne et votre futur c’est à vous de le rendre possible. Juste pour faire du fric et en général pas pour son propre compte. C’est un choix de vie.

  28. lxm dit :

    L’armée pourrait exiger plus de sport à l’école.
    Mais mieux, en corrélation avec le service national, la sécu, l’éducation nationale, créer un supra organisme qui s’occupera de maintenir la population en forme, en donnait des critères, des programmes, des formateurs, et un échéancier tout au long de la vie.

    • Plusdepognon dit :

      @ lxm
      Personnellement je n’ai jamais compris pourquoi le corps des sous-officiers pour la voie directe, on ne recrutait pas dans les STAPS qui n’ont pas d’avenir professionnel autre que prof de sport, ce qui échoue pour les trois quart d’entre eux faute de postes (ils ont un bon niveau de sport et y ont appris la pédagogie).

      Le physique a été dévalorisé depuis plusieurs générations dans nos sociétés car les emplois les moins penibles sont ceux qui sont le mieux rémunérés. Et les cadres vivent plus longtemps que les ouvriers.
      Ça se voit à l’école :
      https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/09/09/sport-a-l-ecole-peut-mieux-faire_5508055_1650684.html

      Mais ça se paiera en terme d’espérance de vie, car le corps humain a besoin d’activités. On le voit notamment aux USA…

    • Thaurac dit :

      Faut voir le sport que propose certains moniteurs aux élèves, sans compter sur les fameuses dispenses..

  29. wagdoox dit :

    Je serais curieux de voir le niveau de reproduction social dans les armées.
    Si on regarde dans la fonction publique c’est déjà à vomir et là « vous n’êtes pas stupide juste gras ».
    Bref l’aristocratie se porte bien en république

    • Thaurac dit :

      Ils sont même en grève aujourd’hui 😉

      • Thaurac dit :

        Tant pis, ça me pèse et je me jette à l’eau.
        Si délibérément , je paralysais un ville de plusieurs millions d’habitants, physiquement ou par le web ou autres procédés..etc, on appellerait comment cet acte
        Un acte de terrorisme
        Que font les Ratpistes et leur syndicat(e) aujourd’hui et comment en sommes nous arrivés à ce point sans réagir?

  30. Polymères dit :

    Voici une vidéo très intéressante des archives nationales pour la sélection des conscrits il y a une trentaine d’années.
    Passage chiffré intéressant sur les « recalés » à mettre en avant par rapport à l’article après 3 minutes.
    https://www.youtube.com/watch?v=bVmt-O7abao

  31. Plusdepognon dit :

    Restons légers sur le sujet (surtout grâce au magnifique progrès technique, pas du tout intrusif ):
    https://youtu.be/j_Ia_xRqiI4