CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Le renseignement américain aurait eu une « taupe » au Kremlin

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

67 contributions

  1. batgames dit :

    ah le vilain traître ,il faut le truffer ,et l’éliminer …c’est pour notre grande Russie un sacrilège …da da

  2. Robert dit :

    J’aime bien la conclusion
    « Évidemment, il est toujours compliqué, dans ce genre d’affaires, de démêler le vrai du faux. Si les informations de CNN et du New York Times sont justes, alors le Kremlin a tout intérêt à laisser entendre que les renseignements communiqués par la « taupe » de la CIA sont sujets à caution. »
    Si, par exemple, la CIA faisait partie de l’état profond que bousculait les buts et méthodes de Trump, il se pourrait que cela contribue à la désinformation concernant la campagne de Trump. Des ingérences, il y en a eu en faveur de Clinton qui aurait du gagner. Mais elle a perdue et cela est insupportable pour le système en place.
    A ce jour, il a été impossible de trouver de véritables preuves attestant cette manipulation par les russes de la campagne en faveur de Trump. Quand aux manipulations des conflits raciaux, les démocrates et l’extrême gauche faisaient très bien cela sans le soutien de Trump ou des russes. Est-ce justement de n’avoir pas adoré la pensée unique qui serait considéré comme raciste ?
    Les démocrates et leur amis ont tout essayé, continuent de nier les conclusions du rapport de Mueller en jouant sur un de ses propos pour insinuer qu’il y a quelque chose. Même sur l’affaire Epstein, ils ne cessent d’insister sur son ancienne amitié avec Trump, glissant sur les dizaines de voyages de Clinton l’obsédé sexuel dans l’avion d’Epstein surnommé « lolita express. »
    Pendant ce temps-là, le bien commun des américains ils s’en balancent.
    J’aime beaucoup ce genre d’article, cela me conforte de ne pas être républicain ou démocrate, au sens français.

    • L'autreTom dit :

      Vous êtes drôlement au fait des fratras de la vie politique américaine pour un militaire français à la retraite…

      • Robert dit :

        L’autre Tom,
        Il n’est pas réservé aux initiés de s’informer, même si on peut toujours me contester ou me trouver partial. Par contre, il faudra argumenter sérieusement.
        Ou avez vous lu que j’étais un ancien militaire ?

    • John dit :

      Ce que vous dites n’est pas tout à fait juste…
      Parmi les personnes dans la campagne de Trump, il y a eu des contacts avec les Russes.
      Trump a ouvertement appelé les Russes à hacker Clinton. (perso çq ne me choque pas, mais il semblerait que ce ne soit pas légal, les lois électorales sont très précises vis-à-vis des pays extérieurs).
      Müller ne peut pas poursuivre Trump car la loi protège le président, d’où le fait qu’il n’a attaqué que son entourage et que son rapport ne présente que des faits constatés.
      Son rôle étant procureur, il ne peut pas poursuivre quelqu’un de protégé par la loi, d’où le fait qu’il a dit qu’avec les faits présentés, c’est aux élus de prendre des décisions car eux ont le pouvoir d’aller plus loin.
      Ensuite, concernant les renseignements, ils ont clairement affirmé des dizaines de fois qu’il y a eu ingérence de la part de la Russie avec preuves à l’appui.
      Ce qui n’a pas été prouvé par contre, c’est la collusion, et cela ne peut pas être prouvé sans jugement, et il ne peut pas être jugé.
      Donc en étant honnête, ni les opposants, ni les partisans de Trump n’ont raison.
      La loi protège le Trump président, donc aucun moyen de le juger, d’autant plus avec des élus aussi partisans dans les 2 bords politique qui ne se baseraient pas sur des faits…

      Maintenant cet article est tout à fait plausible. Trump fait des gaffes, et il mentionne des renseignements top secret sans penser aux conséquences.
      Trump lors du sommet en Finlande avait quand même mis la parole de Poutine au-dessus de celle de ses renseignements.
      Moi le problème que j’ai avec les USA maintenant, et ça fait partie de leur système éducatif, c’est que tout est opinion.
      Un enfant dans une classe qui répond un truc à côté de la plaque, à la place d’être honnête avec lui, un enseignant lui dira « oui ton opinion / tes idées sont intéressantes mais blablabla »…
      Résultat, aujourd’hui les USA sont le centre mondial des théories complotistes, théories relayées d’ailleurs par Trump pour certaines, et les faits ou connaissances sont mis sur le même plan que les opinions.
      Et quand on est à ce niveau tout dialogue devient impossible. Trump peut aujourd’hui tout dire sans que cela ne pose de problème à ses partisans.
      Personnellement, j’aurais beau soutenir « mon » candidat, si il dit des absurdités, si il invente des faits (genre l’ouragan qui irait jusque tel état alors que personne ne lui avait dit ça et ayant fait paniquer la population) je ne pourrais pas le soutenir derrière. Et ce qui est le plus problématique, c’est son incapacité à reconnaître des erreurs qui arrivent à tout le monde, et qui sont humaines.
      C’est effrayant selon moi de voir une personne qui se bat pour convaincre que ce qu’il a dit était juste, même quand c’est évident que ça ne l’était pas, et qui passe des jours sur ça.
      Sur ses erreurs, il n’est ni meilleur ni pire qu’un autre « vieux » politicien.

      • Robert dit :

        John,
        comme le pratiquent les opposants à Trump dont les démocrates, vous tournez sans cesse autour des faits. Ils affirmaient haut et fort que le rapport Mueller accablerait sans le moindre doute Trump, sauf que procès ou pas, il n’a rien trouvé de sérieux. Et sa formule laissant entrevoir que peut-être cela ne laverait pas complètement Trump est une petite revanche mesquine mais elle ne veut rien dire.
        On ne fonde pas une affirmation sur des « il semblerait, « est tout à fait possible. » Il n’y a pas de preuve de collusion avec les russes ayant influencé la campagne pour empêcher Clinton de l’emporter. Aucune, rien.
        Fonder des accusations sur des insinuations, des rapprochements arbitraires, des calomnies, c’est cela qui devrait choquer les honnêtes gens et cela relève clairement de l’organisation de la diffusion de fausses nouvelles.
        Quand on accuse Trump comme il l’a été sans fondement, fréquenter des russes n’est pas un crime, cela n’est pas du complotisme ?

        • John dit :

          Il ne peut pas par définition pas y avoir d’affirmation dans ce sujet parce qu’il n’y a pas eu de procès.
          Condamner publiquement sans procès ou affirmer avec certitude sans procès n’a pas de sens, d’où mon utilisation du conditionnel.
          Maintenant, dire qu’il n’y a rien eu est absolument faux.
          Par contre, ce qui est reproché à la campagne de Trump ne me choque absolument pas, car si on ne se voile pas la face c’est ce que les USA ont fait dans bien des pays très longtemps, qu’ils se prennent un retour de bâton n’est pas grand chose. Et ce que Clinton a fait, elle l’a fait. Donc dans les faits, cette partie là ne me choque absolument pas.
          Dire qu’il ne s’est rien passé par contre, c’est se voiler la face. Les USA sont plus ou moins un pays de droit, et il y aux USA des lois électorales qui doivent être respectées.
          En France c’est le financement libyen de Sarkozy qui est remis en question.
          Aux USA, c’est plusieurs éléments.
          – les paiements de Stormy Daniel de la part de Trump sont contre la loi américaine. A nouveau je ne comprends pas vraiment pourquoi c’est illégal, mais il n’empêche que ça l’est.
          – l’obstruction à la justice a été faite ouvertement, les propos de Trump ont été filmés, et ceux de son avocat aussi. Dire qu’il n’a pas fait ça est faux.
          – il y a bien eu collusion entre la campagne électorale de Trump et un avocat russe proche du Krémelin. Cette réunion faite dans la Trump Tower et étaient présents Donald Trump Jr., Jared Kushner, et Paul Manafort. Soit le fils, le beau-fils et le président de la campagne de Trump.

          Dire qu’il ne s’est rien passé est faux. Dire que Trump est coupable est faux aussi, seul un juge peut l’affirmer en entendant la défense et le procureur.
          Le procureur lui instruit la loi, et n’a pas vocation à dire si oui ou non il faut destituer un président. L’enquête de Mûller a malgré tout condamné pas mal de monde dans l’entourage de Trump.
          Et il y a des preuves de l’influence des Russes pour faire élire Trump. Mais en effet, le lien direct entre les actions « majeures » ayant permis ça n’a pas été établi.
          Mais par contre, il y a eu un aveu de collusion entre la campagne électorale et les Russes, le fameux rendez-vous entre l’avocat russe, le fils, le beau-fils et le directeur de campagne.
          Et il y a des preuves par dizaines sur ces faits, désolé de vous le dire.
          https://edition.cnn.com/interactive/2017/07/politics/donald-trump-jr-full-emails/

          Et c’est bien ce que j’explique… D’un côté et de l’autre, partisans et opposants ne veulent pas admettre les faits.
          Dire que la campagne n’a rien fait est faux, il y a des personnes en prison pour cela.
          Dire que toute cette enquête c’est une vengeance, la justice a rendu des verdicts de culpabilité démontrant qu’il y a bien eu des actes illégaux.
          Par contre dire que Trump est coupable est absolument faux. Qu’il y ait de fortes suspiscions et qu’elles soient basés sur des faits connus, certes. Mais nous ne sommes pas juges, nous ne connaissons pas le système judiciaire américain. Et jusqu’à ce qu’il soit condamné par la justice, par définition, il est non coupable. Et non coupable ne signifie pas innocent non plus. Tout au plus en peut dire qu’il y a des problèmes de moralité.
          Ensuite… Concernant la mesquinerie, et les jugements de valeur des uns et des autres… Trump ne cesse de faire ça, il l’a fait toute sa vie, il ne peut pas se plaindre d’être traité de manière désagréable.
          Ensuite, pour information, Muller a été républicain toute sa vie. Beaucoup pensent qu’il est partisan des démocrates, ce n’est pas vrai. Et en plus de ça, il a une réputation assez impressionnante, et surtout, il se base sur les faits et la loi.
          Lorsque des questions posées par le comité lui ont été posées, il a répondu honnêtement.
          Quand il dit que le rapport ne dit pas que Trump est innocent, c’est simplement vrai. Et il explique aussi que système judiciaire répond à la question coupable vs non-coupable et pas innocent ou coupable. Donc il est simplement extrêmement précis sur le jargon légal, c’est son travail, et c’est dans le cadre de son travail qu’il y a eu l’audition.
          Je vous rappelle que malgré le fait que l’audition sénatoriale (sauf erreur) était publique, il ne s’adresse pas à monsieur et madame tout le monde. Muller s’adressait à des élus écrivant et modifiant les lois donc ayant une compréhension du jargon et du système judiciaire.
          Trump affirmant haut et fort que le rapport le disculpe et qu’il affirme qu’il n’y a ni eu collusion, ni obstruction à la justice, c’est absolument faux. Et je le répète, simplement par la définition même du système judiciaire, la seule question est de savoir si il est coupable, pas de savoir si il est innocent. Et il n’a pas le pouvoir d’attaquer Trump.

          Donc je conclus à nouveau que des 2 côtés il y a beaucoup de populismes, en voulant simplifier le sens des termes employés, en tirant des conclusions qu’ils ne sont pas sensés tirer…

          Pour ce qui est de la procédure d’impeachment, il faudrait aussi s’intéresser aux procédures ayant eu lieu par le passé… Il y en a eu 19, pas seulement concernant le président.
          Mais une de ces procédures a concerné Clinton pour obstruction à la justice justement et parjure. Alors oui il a commis ces crimes, mais le contexte n’est absolument pas comparable, et surtout la constitution définit la procédure d’impeachment comme devant se produire pour des faits de: « Treason, Bribery, or other high Crimes and Misdemeanors ». Pas sûr qu’une pipe sous le bureau entre réellement dans cette catégorie ».
          Ensuite durant la présidence Obama il y a aussi eu la volonté de lui faire subir cette procédure de la part de certains républicains et l’une des raisons invoquées, sa naissance présumée à l’étranger justement fortement relayée par Trump.

          Maintenant, il faut regarder la vérité en face. Trump ment énormément. Et Trump invente les faits et invente une réalité alternative. Dans les cas que je connais parce que j’ai vu ses interventions, je ne crois pas que ce soit illégal. Par contre, il me semble qu’il n’a pas les compétences pour être président. Il n’a aucun respect pour personne et ça me gêne.
          Mais ce n’est qu’une opinion, et à ce niveau là, chacun a la sienne.

          • Robert dit :

            John,
            Vous tournez la situation, comme les démocrates, pour conclure sans preuve ou lourdement insinuer. Il n’y a rien de probant et Mueller l’a admis, pour un procès il faut de véritables éléments qui n’existent pas. Trump a raison, si Mueller avait donné des éléments, procès ou pas, ce serait différent. Dire qu’il n’y a pas de preuve de son innocence, c’est insinuer, il n’apporte aucun élément pour appuyer cette assertion. Je rappelle que toutes les entreprises pour monter les noirs, ou d’autres, contre les blancs aux USA sont issues de proches du parti démocrate ou plus à gauche, sans aucune exception. Le racisme aux USA est une affaire démocrate, leur fond de commerce, comme en France avec la gauche
            Votre point de vue sur Trump n’a aucun intérêt, seule compte la formidable entreprise de démolition dont il est l’objet. Et elle est orchestrée directement par les démocrates.

    • Goulag dit :

      Robert, je vous invite à regarder le documentaire sur Cambridge Analytica. On y a apprend plein de choses croustillantes dont les rapports entre l’équipe de Trump et le régime de Mr Poutine. Dire que « rien ne confirme que » relève de la mauvaise foi la plus totale. Un peu comme pour la boulette dramatique du MH17 au dessus de l’Ukraine.

      • Robert dit :

        Goulag,
        Mueller était mis en avant par les démocrates qui avaient échoué partout ailleurs à fournir la moindre preuve. Il est difficile de faire plus clair.
        Des rapprochements arbitraires, des insinuations voire des inventions, ne font pas une vérité.
        Je ne dis pas que Trump est forcément tout blanc mais ceux qui ont grimé au cocotier contre lui n’ont pas pu fournir la preuve. Et les démocrates qui croient être les représentants légitimes du peuple n’ont jamais accepté que celui-ci, selon les règles américaines qui auraient valu s’ils avaient été élus, aie pu choisir Trump.

      • Robert dit :

        En ce moment sort une accusation contre Netanyahu de faire espionner les bureaux de Trump.
        https://www.thenational.ae/world/the-americas/israel-denies-spying-on-trump-s-white-house-1.909669
        Je rappelle que Trump a déçu Israël malgré son allégeance à leur cause et qu’il n’est pas parti pour déclencher une guerre à leur profit comme l’aurait déjà fait Clinton.

  3. Polymères dit :

    René?

  4. Starbuck dit :

    En voilà un qui a des soucis à se faire. Et hop une dose de polonium en supo.

  5. Appolo dit :

    Ce qui est proprement hallucinant dans cette histoire est que cette personne ait du être exfiltrée à cause des bourdes de Trump !
    Une autre péripétie qui ne glorifie pas vraiment le renseignement russe (dans ce cas le contre espionnage). Entre les 2 clowns de Skripal obligée de se ridiculiser à la TV, les 4 agents du GRU coincés à Amsterdam en train de tenter de pirater l’OIAC, les 300 noms d’espions révélés par Belligcat, l’infiltration à la barbe du FSB de l’institut central de recherche scientifique sur les constructions mécaniques (fuite de nombreux documents classés sur les missiles hypersoniques russes), cela fait beaucoup ! le KGB/GRU n’est plus ce qu’il était 🙂

    • John dit :

      Le truc, c’est que lorsqu’on parle du renseignement, ce qu’on sait c’est lorsqu’un pays balance une découverte faite sur les service de renseignement d’un autre pays.
      Il y a certes eu de grosses bourdes.
      Après, rien ne nous dit qu’ils n’ont pas d’espions tout aussi bien placés (voire éventuellement mieux) ailleurs.
      Et c’est le cas pour tous les « grand pays » dans le monde du renseignement, donc la France, le Royaume Uni, la Chine qui grandit beaucoup…
      Les succès eux ne sont pas connus. Je doute qu’un de ces pays ne communique si quelqu’un piratait certaines installations militaires pour le compte d’un pays étranger. Par contre ils communiquent sur les succès défensifs si l’espion est du côté de « l’ennemi »

    • Romain COISPINE dit :

      + l’assassinat en Allemagne

  6. werf dit :

    CNN et le New York Times veulent faire plonger Trump en le rendant responsable de la non élection d’Hilary Clinton. Ils ont tout essayé et, aujourd’hui, ils ont trouvé un second couteau grâce soit disant à des fuites de la CIA qui l’aurait exfiltré de Russie. C’est bizarre que cela sorte maintenant car, si les documents étaient si importants, ils seraient sortis lors de l’enquête Muller, moment plus adéquate. Cela montre qu’il y a aussi de taupes démocrates à la CIA. Quant à la Russie, ils doivent rigoler en lisant que des documents ont été photographiés sur le bureau du président Poutine. Il n’y a jamais rien sur son bureau et il n’utilise pas de portable d’après les journalistes accrédités…

    • Nico St-jean dit :

      @werf
      .
      « Quant à la Russie, ils doivent rigoler en lisant que des documents ont été photographiés sur le bureau du président Poutine. Il n’y a jamais rien sur son bureau et il n’utilise pas de portable d’après les journalistes accrédités… »
      .
      Nommez-moi un seul journal/journaliste russe qui n’est pas acheté par l’État russe … Surtout ceux qui sont directement accrédités aux Kremlin […]

      • Robert dit :

        Nico,
        Poutine n’est plus un ancien colonel du KGB, il laisserait la possibilité de venir copier des documents sur son bureau ?

        • Lagaffe dit :

          Parce que vous croyez que c’est Poutine qui cherche, trie, classe, range, photocopie, prépare, transmet ou détruit tous les documents qu’il consulte ou signe ?
          Comme tout président, il a toute une équipe d’assistants et de secrétaires qui s’occupe de la paperasse et des communications… et parmi eux, une taupe.

      • aleksandar dit :

        Votre naïveté est bien nord américaine, pas de doute !
        Programme  » Mockingbird  »
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Mockingbird

        • Robert dit :

          Aleksandar,
          Je ne sais pas la fiabilité de cette information, mais il est étonnant que quand on veut confirmer ce que l’on croit on est prêt à accueillir toute information qui va dans ce sens et prêt à la défendre bec et ongles.
          L’état profond américain n’aime pas Trump qui s’est imposé sans la corruption des financements grâce sa richesse et une certaine liberté de penser qui remet en cause les accords avec certains lobbys comme la connivence avec la pensée unique.
          Pour ma part, je ne serais jamais assez reconnaissant à Trump d’être pro life, il remet en cause toutes les lois mortifères contre les enfants à naître, et dans certains états jusqu’après la naissance et par des méthodes d’avortements particulièrement barbares.
          Mais sans être un de ses partisans politiques excepté pro life et pour la liberté religieuse, je ne suis pas dupe que la marche inéluctable du progrès au service de la société marchande a été remis en cause par son pragmatisme et son courage.
          L’état profond perd de son pouvoir si on peut le contourner, le lobby israélien n’a pas réussi à soumettre Trump à son plan contre l’Iran, et les lobbys de mort, excepté certes la NRA qui l’a soutenu et qui est critiquable sur certains aspects, qui sont un immense business cynique déguisé en oeuvre philanthropique, ont pris un coup d’arrêt alors qu’ils croyaient avoir définitivement remporté la victoire.
          Et les chiens sont lâchés contre Trump.
          Il faut être bien naïf pour croire que les fuites opportunes sont dénuées d’arrière pensées.

    • John dit :

      Vous confondez quand même certaines choses…
      Cette histoire ne rend absolument pas Trump coupable de crimes.
      Si c’est vrai, la crainte pour la sécurité de cet espion a décidé la CIA à le retirer de son poste. Et la crainte serait celle d’un Trump mentionnant des renseignements confidentiels qu’il ne devrait pas partager.
      Donc cette histoire montrerait que la confiance n’est pas là entre la maison blanche et une partie du renseignement.
      Et l’enquête de Müller s’est intéressée à la question de la collusion de la campagne de Trump avec Russie durant l’élection. Les éventuels crimes recherchaient se limitaient à cette période dans le temps, et sont venus s’ajouter à cela les questions d’obstruction à la justice dans le cadre de cette affaire.
      Donc non, je ne vois absolument pas la moindre raison pourquoi cette question devrait concerner Müller. A la limite, si il avait donné cette information à la Russie, Müller aurait pu intégrer ça à cette collusion peut-être en parlant de retour d’ascenseur pour aider la Russie au détriment des USA.
      Mais ici, on ne parle que de confiance et de crédibilité, et pas d’illégalité. Dans ce cas précis, Trump n’a rien fait.

  7. A notre époque on ne tue plus ceux qui échangent des informations, on tue ceux qui ne veulent pas en partager. On aime pas ceux qui sont trop pointilleux sur la loi, car généralement les politiciens n’arrivent pas à les manipuler, et ça ce n’est pas tolérable dans un monde où la néo-finance pulvérise tout sur son passage. La preuve a ce que je dis est simplement dans l’article: La Russie a aidé Trump!…

    Et qui n’a donc pas été tolérer? James Comey, et tous ceux qui n’ont pas voulu jouer à ce jeu de dupe fratricide. La France ne fait pas exception, alors à vous de débusquer les agents d’influences qui sapent l’équilibre sociétal et l’ordre publique. Nan pas les GJ, je sais que ça arrangerait tout le monde mais c’est pas eux, eux ce sont des victimes comme nous tous. Je ne me fais aucun illusion sur la vacuité de mes chères compatriotes dans ce domaine, je ne dis pas que je suis un spé, mais juste un.., contemplatif, ahuri de la pente sur laquelle on nous mit?!

    • John dit :

      Toujours dans ce domaine, les lanceurs d’alerte son bien souvent victimes ensuite de la justice, malgré une volonté de bien faire…
      Bien souvent au sein d’entreprises, une personne voulant faire certaines choses dans les limites de la loi sera remplacé car moins efficace que des collègues qui eux suivent les indications officieuses et contournent la loi, ou alors vont à l’encontre de celle-ci.

      Après il ne faut pas prendre pour argent comptant les mots de chaque lanceur d’alerte. Et pour Comey, c’est aussi le cas, il en faut plus derrière.
      Et en ce moment, peu importe les faits aux US, les républicains veulent conserver Trump au pouvoir car il satisfait les gros investisseurs ce qui garantit les financements électoraux.
      Et comme l’intérêt personnel (et pas seulement celui de Trump) passe avant l’intérêt général, ils protègent Trump en évitant d’en parler, position très stratégique de leur part.

  8. Alain d dit :

    Un taupe à Moscou, ah bon, pas vu quand j’avais visité le Kremlin, mais des gros corbeaux ou corneilles, certainement pour bouffer les taupes !
    Mais qui n’a pas sa taupe à Moscou ? :>))
    Mais quelle est la définition exacte d’une taupe à notre époque?
    La Russie et l’Occident ont éjecté nombre de diplomates assez récemment, des taupes parmi ces éléments ?
    Et la musaraigne, bien plus furtive ?

  9. Degourba dit :

    Un peu de Novitchok fera l’affaire.

  10. Anaxagore dit :

    Il est bien possible que CNN et le NYT mettent en danger par leurs révélations cette personne que les Russes croyaient morte. Mais les journalistes se foutent des conséquences de leurs révélations.

    • Pluton dit :

      Si CNN et le NYT font ce genre de revelation ( et qu’elles sont vraies), c’est que les services pour une raison x ou y, ont voulu faire fuiter cette info, vous croyez que les infos viennent d’ou ? ( les services us ? la partie russe ?, l’exfiltre presume ?)
      Et cette histoire tombe a pique pour les medias, l’accusation de trump compromis se degonflant,risquant d’entrainer avec elle, dans l’opinion publique US, les accusation sur la russie, et globalement une grosse perte de credibilite pour les medias en pointe (dont CNN et le NYT), (l’exemple du dossier steel qui s’est avere douteux, mais dont le contenu ayant servi abondamment a nourrir la noria mediatique).
      du coup, on peut se demander : a quel point est ce une histoire d’espionnage ? et a quel point est ce une histoire « mediatique » ?
      tant que des elements concrets n’ont pas ete avance, ca restera hypothetique.
      c’est le probleme des medias et aussi de l’accusation sur trump et/ou le role de la russie dans l’election, c’est qu’aucune preuve suffisante pour maintenir une accusation formelle n’ont ete fournie, et si elles existent, elles ne peuvent visiblement pas etre produite devant le systeme judiciaire.

      • John dit :

        Le fait que le système judiciaire ne peut pas être appliqué au président en exercice est un réel problème ici, parce que des 2 côtés (Républicains et Démocrates), les faits et les déclarations sont déformées. On assiste à du vrai populisme, et à ce niveau les 2 côtés (évidemment pas tous) sont responsables.
        Lorsque les Républicains ainsi que Trump déclarent Trump innocents ou critiquent Muller pour avoir dit que le rapport ne pouvait pas déclarer Trump innocent, ils lui sont tombés dessus, disant qu’il était anti-Trump et qu’il travaillait pour les démocrates, etc…
        Alors qu’en réalité, Muller est républicain. Et surtout, le système judiciaire que l’on connaît aussi en Europe répond à la question coupable vs non coupable et ce système cherche à démontrer des preuves de la culpabilité. Ce n’était pas le rôle de Muller de répondre à la question si Trump est coupable ou non coupable, d’où le fait qu’il ait affirmé qu’en effet il est faux de dire que Trump est innocent sur la base de ce rapport.
        Et en plus de ça, n’oublions pas que cette audience s’est faite devant des élus qui eux sont sensés pouvoir faire ce genre de distinction assez facilement, et accepter la complexité d’une situation.

        Et de l’autre côté, on ne peut pas affirmer que Trump est coupable et pour les mêmes raisons. Il ne peut pas être jugé, donc personne ne peut le déclarer coupable en ce moment. Il peut être « impeached » mais pas coupable.
        On peut dire que la campagne Trump a conspiré avec la Russie, Manafort directeur de campagne de Trump a été condamné pour cette charge, et il a plaidé lui-même coupable. Il y a son avocat et d’autres personnes autour de lui ayant été condamné.
        Pour autant, tant que Trump n’est pas jugé, on ne peut pas faire n’importe quoi avec la loi et donc on ne peut pas le déclarer coupable.
        Est-ce que l’attitude de Trump est suspecte? Oui, mais ce n’est pas illégal de faire ce qu’il fait en public.

        Ce qui me gêne sur le sujet, c’est la passion, et la volonté de vouloir prendre parti d’un côté ou de l’autre. Perso, je trouve que ces histoires de collusion, bien que définies comme telles aux USA, sont ridicules.
        Les USA sont champions du monde toute catégorie dans la manipulation d’élections. L’Europe et l’Amérique Latine l’ont connu en particulier durant la Guerre Froide.
        Personnellement, je serais plutôt partisan de ne plus avoir de commentaires sur ce qu’il a dit sur Twitter, et se limiter au contenu de ce qu’il fait réellement, c’est-à-dire toutes les lois signées, tous les votes et les visites démocratiques.
        Car ce qu’il dit, ce n’est que des mots. Il peut dire ce qu’il veut. Mais le peuple lui s’intéresse à ce qu’il fait. Et je ne considère pas que des insultes ou des attaques verbales soient des faits pertinents.
        Cela permettrait de dépassionner le débat, et d’arrêter de donner une plateforme à Trump. Ce genre de personnes charismatiques ont toujours eu au cours de l’Histoire plus de succès en se victimisant.
        Et la constance des paroles discutables de Trump se traduit en constante critique de Trump. En réalité, il crée cela, et il sait que ces critiques lui sont bénéfiques. Les médias jouent le rôle que Trump espère.
        Au niveau des stratégies, je doute qu’il soit le meilleur (opinion) et qu’il en ait beaucoup, mais par contre il est excellentissime pour attirer l’attention sur lui et je pense qu’il le fait exprès.

  11. aleksandar dit :

    Quelle rigolade !
    Comme par hasard cette taupe aurait réussi a photographier sur le bureau de Poutine des documents prouvant l’ingérence russe dans les élections de 2016.
    Ou comment CNN relance ce serpent de mer qui a du plomb dans l’aile aux USA;
    Pour mémoire, cette ingérence se résume a 200 000 $ d’annonce sur Facebook dont la moitié après les élections et pour la partie avant , un tiers contre Trump.
    A comparer avec le prix de la campagne elle même, 1.8 milliard de $
    Intéressante mise en œuvre aussi du TDS ( Trump Derangement Syndrome ) , si cette histoire est révélée c’est a cause de Trump.
    La mafia Clinton ne sait plus quoi inventer.
    En résumé, une histoire intéressante noyée dans la propagande anti-Trump.

    • Aymard de Ledonner dit :

      On peut se demander pourquoi un événement aussi insignifiant provoque des limogeages en série et autres mises à l’écart et pourquoi la Russie cherche à lancer Interpol aux trousses d’un fuyard dont selon vous elle n’a que faire…je dis ça, je dis rien….

  12. Czar dit :

    Et combien dans les arcanes ministérielles françaises, sous couvert de « défense du monde libre et de la démocratie » ?

  13. Plusdepognon dit :

    On parlai du Danemark, il n’y a pas longtemps :
    http://www.defens-aero.com/2019/09/baltic-air-policing-belgique-tcheque-danemark-aeronefs-russes.html

    Si personne ne l’a fait, je me dévoue : les russes en ont un à la maison blanche…

    Il faut dire que les russes ont en la matière fait également très fort (pour les plus jeunes, ça a été le plus gros scandale de l’après guerre froide en matière de sécurité nationale aux USA):
    https://youtu.be/RGovWTZJK9M

    Oncle Sam a certainement refait ses réseaux depuis longtemps, mais en matière d’espionnage, rien n’est jamais trop protégé.

  14. Lagaffe dit :

    Et un nom de plus sur la liste du Kremlin, il vont finir par manquer de Novitchok et de Polonium.

    • Parabellum dit :

      Clancy si visionnaire et expert nous manque.la presse de gauche us et les Clinton Obama régent toujours d avoir Trump élu et le considère comme un cretin ´ pareil ici ou toute pensée autre que La doxa unique vous condamne immédiatement à être un idiot et la propagande est lourde…toutes les chaînes d info continue sont devenues des vecteurs de ce matraquage a sens unique …jusqu à présent Trump n a pas déclenché de guerre ce qui aurait sans doute eu lieu avec Mme Clinton…

    • vrai_chasseur dit :

      @lagaffe
      Celui-là, pas assez cher, mon fils.

  15. Thomas dit :

    Décidément les vieux ressorts sont les meilleurs.
    Le renouveau des états-puissances va accélérer le dépoussiérage des vieux manuels de guerre :
    Clausewitz, Sun zu, Machiavel et consort font un comeback du tonnerre, et autrement que parmi les bancs des écoles de commerce !

  16. Nico St-jean dit :

    « Pour rappel, la Russie est accusée d’avoir interféré dans la campagne présidentielle américaine afin de faire élire Donald Trump à la Maison Blanche, aux dépens d’Hillary Clinton. Et cela, via la diffusion d’infox, le recours à des « trolls », des manipulations en vue d’exacerber les tensions raciales et des actions de piratage informatique, notamment contre le Parti démocrate. »
    .
    Nous on à Aleksandar et LeGlaive parmi nous. Mais pas besoin de la CIA pour le savoir tellement la qualité ici n’est pas au RDV .. 🙁
    .
    Pauvre Aleksandar qui travaille dur, sans la moindre preuve contre un journal US, l’un des plus puissants et reconnus au monde en matière de crédibilité journalistique. Je le comprend, si le « Job » n’est pas bien fait, j’ai peur pour lui d’un coup qu’un le Kremlin s’en prenne à ça personne tellement ils sont en panique.
    .
    @ Aleksandar
    .
    J’éviterais de boire le Bortsch que vos employeurs vous serrent pour les quelques mois à venir à moins que vous ne vous montriez beaucoup plus convainquant comme troll. (sans rancune camarade, oeil pour oeil) Dasvidaniya.

    • Auguste dit :

      Pourquoi,Trump n’interfère pas dans la campagne des autres pays?.Au hasard:RU ,Italie par exemple.
      En effet, il y a soupçon de manipulation de la campagne contre Trump.Et c’est le FBI qui est visé par une enquête.On attend la dizaine de documents, que Trump a promis de divulguer,prouvant que le FBI,avec l’aide des services secrets occidentaux,a tenté d’empêcher Trump de se présenter aux élections.
      Quant au « journal US le plus puissant et reconnu en matière de crédibilité »:ne nous faites pas rire à gorge déployée.

    • aleksandar dit :

      Mon pauvre petit Nico, vous pouvez m’attaquer autant que vous voulez…..
      Mais si voulez avoir l’air crédible, essayez de contester les chiffres que je donne.
      Quand a CNN ses chiffres d’audience sont en chute libre, les américains n’aiment pas les menteurs.
      Bisous

  17. aleksandar dit :

    TTG – vous semblez croire l’argument absurde que la crainte que Trump pourrait révéler la source a causé l’extradition.
    Mais alors pourquoi les services secrets ont-ils fait ça ? :
    « Le Président a été informé à l’avance de l’extraction, avec un petit nombre de hauts fonctionnaires. »
    CNN dit aussi:
    « La décision d’effectuer l’extraction a eu lieu peu de temps après une réunion de mai 2017 dans le Bureau ovale dans lequel Trump discuté de renseignements hautement classifiés avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov puis-Ambassadeur russe aux États-Unis Sergey Kislyak. »
    Mais ce « renseignement hautement classifié » sur les bombes portables potentielles sur les vols de certains pays avait déjà été diffusé par CNN avant la réunion Trump-Kislyak !
    Un peu de pub pour l’excellent site du colonel Pat Lang :
    https://turcopolier.typepad.com/sic_semper_tyrannis/2019/09/us-extracted-top-spy-from-inside-russia-in-2017-ttg.html#comment-6a00d8341c72e153ef0240a4818427200c

  18. DVA dit :

    Bon, une taupe ne pourrait pas tenir plus de 10 mois en Russie…because climat !!!

  19. Thaurac dit :

    Pour le prochain président des usa, il faut qu’il ne soit inscrit sur aucun réseaux sociaux, aucun smartphone personnel, qu’il soit sourd, muet, aveugle…

  20. bbnote dit :

    Je connais la taupe, elle s appelle Depardieu

  21. vrai_chasseur dit :

    Communication convenue, côté russe c’est « même pas mal » et côté américain le non-démenti ciselé au cordeau afin que la rumeur médiatique enfle toute seule.
    Dans les 2 cas cette exfiltration est un aveu de faiblesse. Les USA perdent un oeil à Moscou et la Russie est perméable aux taupes malgré la surveillance généralisée et la liberté d’action complète dont jouissent ses services.
    Sans oublier l’aspect cocasse, la peur des bourdes tweetesques de Donald…mais ça c’est sûrement dit exprès. Un tweet adressé à l’intéressé par la communauté du renseignement US, en quelque sorte…
    En attendant selon le quotidien russe Kommersant le dénommé Oleg Smolenkov a bien travaillé au Kremlin dans l’équipe Poutine, a été porté disparu en 2017 au Monténégro, et est bien ressuscité en 2018 et est installé avec sa famille aux USA.

  22. Nobody dit :

    J’espère bien que les USA ont des taupes partout en Russie !

  23. Tintouin dit :

    Si les services et apparentés sont doués dans un domaine, c’est bien dans la manipulation.
    Donc, prudence, ne pas prendre pour argent comptant ce que communiquent les médias, et ne pas prendre pour un fait acquis la gentillesse de l’occident face au méchant tsar. La vérité (si elle existe dans le domaine des barbouzes) est bien plus nuancée. Les coups peuvent venir de tous les côtés.
    La question centrale: à qui profitent ces « révélations » de CNN et du NYT ?
    Ne pas oublier l’affaire Skripal, dont le traitement médiatique profitait – aussi -à Theresa May (voir l’interview d’Alain Juillet avec son avis à ce sujet, dont j’ai communiqué le lien sur ce site il y a quelques jours).

    • Frédéric dit :

      Hum, vous ne suivez pas l’actualité ? Quand les médias US ont mit sur la place publique le démantèlement des réseaux américains en Chine qui s’est traduit par l’exécution sommaire de plusieurs agents doubles, le plus grave désastre de ces dix dernières années pour l’Intelligence Communauty américaine, ce n’était pas une  »manipulation ».

  24. lxm dit :

    Le héros phare de Tom Clancy, jack Ryan( un agent secret qui devient président), c’est Poutine.
    Allez-y, déballez les histoires d’espionnage en haut lieu, rendez poutine encore plus parano, moquez vous de lui pour qu’il cherche à devenir furax.

    • Goulag dit :

      L’OTAN c’est une organisation internationale dont la structure est transparente (cf site internet avec organigramme), pas une boîte d’espionnage. Ce que fait Trump en bilatéral ça le regarde mais c’est pas l’OTAN. Encore un troll russe qui a voulu se rendre malin.

      • Belzébuth dit :

        @ Goulag
        Le réseau Gladio, tout comme le SAC ne sont pas des blagounettes… même de mauvais goût.
        https://youtu.be/QjYGHh7O8ZM

        • Frédéric dit :

          Et rappelez donc que les réseaux Gladio ne sont que des émanations des services nationaux avec une coordination assez lache 😉

          • Robert dit :

            Le SAC est une structure semi mafieuse au service du parti gaulliste. De Gaulle niait son existence et ne l’a reconnu qu’en dernier recours quand Pasqua en a fait un service de criminels au service de la cause.
            Gladio a été créé par la CIA et le MI6 pour servir les intérêts de l’OTAN quand le SAC ne relevait pas des services qui le subissaient plutôt qu’autre chose et était exclusivement français pour servir les affaires d’un parti.

  25. Degourba dit :

    Et si ce monsieur taupe était un agent double! C’est aussi un cas plausible.

  26. Plusdepognon dit :

    Décidément, il y en a des interviews pour les gens du renseignement !
    https://youtu.be/mx5QlspmmE8