CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Spécialiste français de la vision nocturne, Photonis pourrait passer sous pavillon étranger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. garance dit :

    Nous ne changerons jamais, enfin quand je dis nous, je pense à nos premiers de cordées âpres aux dividendes.

  2. Albatros24 dit :

    Nous n’avons pas fini de voir nos pépites rachetées par les fonds de pension ou d’investissements US et à moindre coût au final pour eux car ils sauront en retirer la substantifique moelle (les brevets voire les machines à délocaliser).
    Axa va donc dégager son profit, normal c’est le rôle de toute boite privée, mais quand cela concerne l’industrie de pointe et stratégique .
    Nous sommes incapable de financer nos industries stratégiques via des fonds publics (alimentés par des fonds du privé et des épargnants par exemple à un taux très attractif) : tout cela a un arrière goût de déjà vu de plus en plus nauséeux.

    • EchoDelta dit :

      Il faut bien voir que les fonds publiques ne servent pas et à mon sens ne doivent pas servir à financer des sociétés. L’état doit créer des conditions économiques et sociales favorables au développement des entreprises, de l’éducation aux infrastructures en passant par la fiscalité. L’avantage des USA c’est d’avoir des fonds de pensions qui ont des masses énormes d’argents et peuvent investir tous azimut, qu’est qui nous empêche d’en faire autant ? Les USA ont aussi beaucoup d’entreprises détenues par des personnes physique, pourquoi en France c’est pas possible ? Changer la fiscalité Permettrait déjà de se protéger un peu et surtout de garder des entreprises françaises.

      • albatros24 dit :

        on n » a pas de fonds de pension en France du fait des retraites par répartition
        Sinon un fonds privé se moque pas mal de l’intérêt général
        En France c’est l’Etat qui finance les grands programmes depuis Colbert et surtout De Gaulle
        Deux personnes qui n’étaient ni énarques ni commerciaux

        • EchoDelta dit :

          Oui mais statistiquement il y a moins de grands hommes politique que de grands industriels. En france nous avons eu Napoléons, De Gaulle, Colbert en politique
          En industrie c’est beaucoup plus fournis de Dassault, Michelin, Peugeot, Schneider, Renault, rien qu’au 20e siècle. C’est pourquoi les sociétés de capitaux (fonds de pension ou autre) permettent de développer ce genre de société. Si vous attendez des énarques / avocats qu’ils aient une vision industrielle ou même d’entreprise de la France, il va falloir attendre longtemps et à ce train je ne me fait que peu d’illusion sur mes chances d’en voir un nouveau avant ma mort, au contraire du nombre de pépites industrielles qui naissent en France. Il faut que ces société accèdent à des capitaux et avec des gens dont c’est le métier de développer ces entreprises. Et je ne pense pas que ce soit l’état qui soit le mieux placé pour faire ce travail.

    • laurent dit :

      Exactement Albatros. Le problème en France est qu’on met des boulets aux pieds à nos entreprises. Il suffit de voir les polémiques futiles à propos du CICE. D’ailleurs mêmes avec le CICE nos entreprises affrontent toujours leurs concurrents mondiaux avec des handicapes. Alors faut pas s’étonner de ne pas voir de repreneurs français pour cette entreprises.
      De plus ce problème concernant cette entreprise illustre ce que connaissent nos start up qui innovent mais dés qu’il faut trouver des financements ça se corse. D’ailleurs une startup de Montpellier qui avait créé un robot pour la chirurgie n’avait pas trouver de fonds en France pour se développer, résultat cette techno est aux USA.

      • jean dit :

        Notre particularité a toujours été de disposer d’un État fort.
        Mais depuis l’avènement de l’Europe et de ses politiques extrêmistes, ultralibérales, notre puissance publique est affaiblie, de même que nos grands groupes, souvent des champions mondiaux, qui sont ratatinés uns à un.
        Nous devons d’urgence infléchir ces politiques européennes qui nous détruisent à petit feu. Parmi les États européens, c’est la France qui paie la plus grosse facture de ces politiques qui sont finalement mortifères pour nous. Un organisme allemand (je ne sais plus lequel) avait évalué ce que cela nous a coûté à nous Français, c’est faramineux.
        Il devrait tout à fait être dans notre manière de fonctionner d’avoir un État capable de jouer le rôle de puissance financière au service des intérêts souverains. Les entreprises que vous citez, ce sont de mon point de vue des sociétés, qui devraient faire partie de notre patrimoine, à nous Français. Évidemment que les créateurs, ceux qui ont lancé cette société doivent être rémunérés pour ce qu’ils ont créé, mais à terme, c’est aux personnes qui y travaillent et aussi au reste de la société Française qui aurait, via les fonds publics, contribué à développer le projet qui en deviennent les héritiers, contribuant à assurer la souveraineté de notre pays, le garantissant même.

  3. Cesar dit :

    Il y a la BPI France (CDC)qui pourrait racheter cette entreprise, pour quelle reste Française.

  4. Alain d dit :

    C’est à redouter
    L' »Europe de la Défense » va encore avoir mal au cul.
    Les fonds Français comme de trop nombreuses grandes entreprises françaises se foutent du « bien commun » et nos dirigeants sont mauvais !
    Plus les fonds américains auront des intérêts dans les entreprises pointues françaises et allemandes et moins l’Europe sera indépendante, et plus les Etats-Unis pourrons nous manipuler!
    Entre les discours et la réalité: un gouffre !
    Comme Technip et FMC
    Apres Alstom Energie et avant CGG (Compagnie Générale de Géophysique) >> le désossage des fleurons français par les Etats-Unis.
    Fusion, grand mariage, leader mondial, synergies, c’est beau l’amour :
    https://www.challenges.fr/industrie/technip-annonce-fusionner-avec-l-americain-fmc-technologies_23820
    Siège à Londres, Paris et Houston, le baratin habituel, synergies et Cie, le temps que les actionnaires, les banques d’affaire et le patron s’en mettent plein les poches.
    Mais quelque temps plus : Allo, ici Paris, à vous Houston, on ne vous capte plus?
    Ou comment on a offert aux américains des projets chinois ou russes (Yamal LNG 1 et 2), comme ils les ont maintenant les bottes dans nos projets de centrales nucléaire, par exemple en Inde.
    Superbe politique industrielle d’indépendance.
    On devrait remplacer nos élus par ânes, qui ne pourraient pas faire pire, mais qui au moins nous couteraient moins cher !Dans la construction offshore Technip pesait plus que FMC, et seul Saipem/ENI faisait mieux.
    Technip avait un CA double de celui de FMC avant fusion. Si, c’était bien la réalité, les chiffres ne mentent pas, ça peut se vérifier !
    Et après tout ce baratin :
    La scission Technip-FMC, un beau gâchis made in France
    https://www.usinenouvelle.com/article/la-scission-technip-fmc-un-beau-gachis-made-in-france.N879560
    Le siège va se planquer au Pays-Bas, paradis fiscal. Ca me rappelle une autre traitrise américaine : Gemplus maintenant Gemalto.

    Ardian + CNES (nos impôts) et Ifremer (nos impôts) cèdent aussi une autre pépite stratégique CLS (Collecte Localisation Satellites).
    Est ce que le sens du bien commun va s’imposer, ou pas ?

  5. Czar dit :

    Elles sont où nos groupies de « l’Europe puissance » qui ont oublié de préciser que le dogme de la « concurrence libre et non faussée » empêche toutesp mesure de sauvegarde de ces entreprises, par exemple en la faisant racheter par l’Etat dans un consortium ad-hoc regroupant les entreprises de défense trop petites pour garantir leur autonomie par leurs propres moyens.

    Pour rappel, deux MILLIARDS d’euros ANNUELS pour financer l’entretien des soi-disants »mineurs isolés ».

  6. Auguste dit :

    Le peuple et les médias se lèvent,aux cris de la Patrie en danger et au savoir faire vendu aux étrangers, pour des bagnoles ou des promène-couillons.Mais sur les dizaines de start up,qui vont de l’intelligence artificielle aux logiciels,en passant par la robotique,autrement plus important technologiquement et de savoir faire, qui sont cédées aux étrangers, personne ne pipe mot.

  7. Alternative économique dit :

    Droits de douane, mesures anti dumping, tout cela a été délégué à l’Europe qui ne fait pas ce boulot car trop d’intérêts divergents.
    Le gouvernement dispose d’un droit de veto, le décret « Montebourg » afin de bloquer une vente contraire au intérêt de la France. Mais par aveuglement idéologique ou par manque de courage, les politiques ne l’ont pas utilisé dans l’affaire Alsthom et ne l’utiliseront certainement dans ce cas là
    ( voyons, nous ne sommes pas au Venezuela. ..).

    • albatros24 dit :

      ni manque de courage ni idéologie…seulement de l’intérêt pécuniaire de nos énarques complices car pantouflards

  8. MAS 36 dit :

    C’est pas possible, ça continue . Ce capitalisme de hyène, et français de plus. Dans quelques années notre pays ne sera qu’un immense disneyland pour touristes. Nous perdons chaque jours nos capacités industrielles et de haute technologie.

    • Stoltenberg dit :

      Dans tous les cas, c’est l’État français qui fait le plus de mal aux entreprises françaises, par son interventionnisme socialiste (charges, taxes, impôts, régulations…).
      .
      Ensuite, en ce qui concerne les entreprises stratégiques, il est normal que l’État fasse en sorte qu’elles restent sous le contrôle de la France. Mais il faut de l’argent…. Et comme tout va pour les 2 grosses tumeurs de la France : le social et l’administration, il n’y a plus d’argent pour la défense. Il est honteux qu’une entreprise stratégique pour la France se retrouve dans une telle situation. Il suffirait qu’ils transforment leurs bureaux en un centre d’accueil de « réfugiés » albanais et l’État va trouver l’argent immédiatement, après que Le Monde ou autre journal pamphlétaire aura écrit un article du genre « Site accueillant des migrants menacé de vente ».
      .
      Donc ouai, vous pouvez critiquer le capitalisme mais le problème se trouve ailleurs.

      • John dit :

        C’est fou tout ce que l’état arriverait à financer en retirant les migrants de l’équation…
        Sauf qu’utiliser cette excuse à chaque fois, ça ne fonctionne pas vraiment…
        Pour rappel, bien des pays arrivent à financer un nombre bien plus grand de migrants sans le moindre déficit budgétaire.
        Et oui, le problème est bien que ces fonds français préfèrent investir à l’étranger pour de meilleurs retours sur investissement. Pour que ces fonds investissent en France (et même dans de nouveaux emplois), les conditions économiques et de commerce devraient être plus favorables.
        Les écoles d’ingénieurs forment de bons ingénieurs, mais le problème c’est que ça s’arrête là. Une fois leur business développé, ils le revendent. Si ils avaient intérêt à le garder, ça resterait même des entreprises familiales qui sont les meilleures pour l’économie, car en général elles travaillent sur le long terme contrairement aux groupes cotés en bourse.

        • Stoltenberg dit :

          Ouai, votre commentaire me fait penser à la blague sur la clope et la Ferrari. Les pays qui ne prennent pas de migrants et ne dégagent pas d’excédents aussi spectaculaires que l’Allemagne se retrouvent dans la même situation que le non-fumeur qui n’a pas de Ferrari. On verra si d’ici 20-30 ans la situation sera la même (eh ouai, la clope ça provoque le cancer)… Et puis, en effet, chaque euro consacré à la baisse d’impôts ou pour l’éducation, la recherche ou la défense serait plus bénéfique pour la France que quand il est gaspillé pour payer des cartes bancaires et plein d’autres prestations et services auxquels ont droit ces migrants dont la plupart sont des faux réfugiés (y a t-il une guerre en Albanie ? ).
          .
          En ce qui concerne la situation économique de la France, on est bien d’accord. La gauche a étouffé méthodiquement tout esprit d’initiative et d’entreprenariat en favorisant le clientelisme et le culte de la paresse. C’est pour cette raison que les entreprises françaises sont pénalisées.

        • Czar dit :

          « Bien des pays », ça n’existe pas en économie, petit chouize verbeux, chaque pays ayant sa propre équation issu de ses particularités géographiques, humaines, sociakes, économiques.

          Comparer par exemple le coût des services publics en France et en Allemagne comme le font la plupart des petits crétins néolibéraux en oubliant que la France est un tiers plus vaste que l’Allemagne tout en étant un tiers moins peuplée, ça n’a aucun sens dès lors qu’on est apte à réfléchir avec tous les éléments entrants en ligne de compte.

          d’ailleurs pourquoi « financer des migrants » comme tu l’avoues toi-même puisque ces migrants sont censés « nous enrichir »

          Tu es foutu de me citer UN avantage que nous aurions à voir ces gens débarquer chez nous ?

          D’ailleurs puisque tu babilles sans fin sur les conditions « défavorables » du commerce en France, peux-tu nous rappeler quelle est la charge du social et le poids qu’elle exerce sur l’économie nationale, social dans lequel ces migrants, première ou deuxième génération, sont surreprésentés ?

          Tu crois qu’un pays qui a 6 millions de chômeurs a « besoin » de populations inadaptées, sous-éduquées, et qui de plus n’en ont strictement rien à foutre de s’assimiler à une culture européenne, promettant des lendemains brûlants et des artifices de compromis permanents pour éviter que la marmite n’explose.

          ah, tu peux bavasser pendant des heures sur les mérites comparés du gripen et du F18 tu n’es jamais,toi et tes jumeaux obsédés à bien éviter de voir l’éléphant au centre de la pièce, qu’un petit Gamelin 2. 0, sans même les excuses du premier.

          Non seulement la postérité ne se montre jamais bienveillante avec les lâches, particulièrement s’il s’agit de lâcheté morale, mais il se pourrait que tes contemporains ne le soient pas plus le moment venu.

  9. Thaurac dit :

    L’état n’avait pas dit qu’il interviendrait en cas de vente de pépites françaises.
    Qu’il vende les fabriques à grèves, RATP,Air France,SNCF…mais pas des entreprises qui tiennent la dragée haute au monde entier!

    • Fgni dit :

      j’aime bien cette remarque, frappée.. Boum..de « bon sens »
      Mais de là à réveiller nos gouvernants, il y a un désert d’incertitude
      cordialement

      • Czar dit :

        Ah que ferait-on sans le bon sens, bien con, bien de chez nous..

        Pour votre information, Air France a déjà été vendue, son siège se trouve aujourd’hui à Amsterdam, ainsi qu’il convient au dogme du triomphe industriel du libéralisme français (à moins qu’il n’y ait quelques plans de billard à 8 bandes pour préparer la future annexion des Pays-Bas)

        Quant au rail, si vous aviez un peu de culture économique, vous sauriez que c’est une activité qui n’a JAMAIS fait de bénéfices (c’est d’ailleurs ce qui a poussé l’État à exproprier les compagnies privées déficitaires et à les fusionner pour essayer de rentabiliser un peu le système).
        Le rail comme la route, c’est un outil d’infrastructuresp et d’aménagement du territoire et rien d’autre.
        vouloir que la SNCF soit en soit bénéficiaire c’est comme vouloir que le système d’assurance maladie français rapporte de l’argent.

  10. MasCal dit :

    Après HGH IR, vlan au suivant…
    Triste industrie française.

  11. Max dit :

    D’un sujet à un autre on retrouve les mêmes : Pierre-Olivier Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Olivier Sarkozy…Patron du Groupe Carlyle ! On se pince…

  12. Ping dit :

    Il est difficile de déverser des centaines de millions de subventions déguisées dans de grosses entreprises complètement sclérosée et rétives une l’innovation qui concurrence leurs lignes de produits courant,s mais adeptes du chantage à l’emploi et de simultanément soutenir la vraie excellence, fut-elle stratégique.

    • FredericA dit :

      Le seul commentaire pertinent parmi le flot habituel de « yakafokon » démagogiques et autre « l’Etat naka payer »… pour mieux dire plus tard « KOUAAA ! Nos impôts servent à acheter des sociétés PRIVEES !!! Favoritisme ! Corruption ! »

    • ScopeWizard dit :

      @Ping

      Pourriez-vous préciser ?

  13. Plusdepognon dit :

    Et l’OTAN continue d’écouler les produits américains :
    http://forcesoperations.com/copenhague-debloque-134me-pour-booster-sa-capacite-istar/

    Et ensuite on nous bassine avec « la libre concurrence « …

  14. Plusdepognon dit :

    @ lxm
    Le fil de l’article sur les hélicoptères danois est fermé, alors je vous réponds ici.
    Je ne sais pas si les danois ont tiqué très fort pour le Groenland, mais il n’arrête pas de montrer leur loyauté avec l’achat de matériels militaires américains et d’applaudir l’OTAN.

    Sans compter qu’ils donnent des gages dans tous les domaines, notamment énergétique :
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-danemark-bloque-toujours-le-nouveau-gazoduc-russe-nord-stream-20190603

    Donc oui, les USA sont chez eux en Europe, nous sommes leur premier marché et nos dirigeants sont aux ordres. Ils peuvent faire leur marché avec leur papier monnaie imprimable à l’infini…

  15. Eric dit :

    Beaucoup hurlent… Comme prévu. Et pourtant, il suffit d’aller sur le site d’Ardian (combien ici l’ont fait ? bien entendu, il faut pouvoir lire l’anglais…) pour voir que ce fond d’investissement français, un des plus importants au monde, possède pas mal de pépites de haute technologie, dont un certain nombre sont… américaines.
    Et jetez donc un oeil à la liste des entreprises étrangères rachetées ces dernières années par un groupe comme Thalès (contrôlé à 25 % par l’état français) pour vous rendre compte que le secteur de la défense et de la haute technologie n’intéresse pas que Carlyle et les méchants Etats-Unis, loin de là. Nous faisons exactement la même chose.

    • Plusdepognon dit :

      @’Eric
      Sans les mêmes moyens. Bien vu pour Ardian. Merci.
      https://www.bertrand-renouvin.fr/economie-francaise-france-vendue-france-a-vendre/

      Le LBO permet d’acquérir une entreprise sans en avoir les fonds en propre. Le gain se fait en découpant les parties intéressantes des sociétés acquises à un prix supérieur. L’entreprise n’y survit pas.
      https://youtu.be/jBGCxKua7FU

      Et un fond d’investissement n’a pas de nationalité, seulement des rendements à obtenir. D’ailleurs, ils sont chargés de la privatisation de l’aéroport de Paris:
      https://www.lesechos.fr/finance-marches/ma/ardian-leve-le-plus-gros-fonds-dinfrastructure-europeen-792752

      L’hyperconcentration des capitaux et l’exigence de rendements délirants des actionnaires detruisent la valeur réelle de l’économie.
      Cette espèce de pyramide de Ponzi qu’est devenue la finance mondiale a transformé les personnes aux plus hautes strates de la société humaine en escrocs.

      Vous me direz, c’est un état d’esprit très répandu. Lorsqu’un Balkany dit « moi je suis pas plus malhonnête qu’un mec normal » dans le style celui qui fraude le RER ou ne paye pas un horodateur pour se garer… et qu’il se fait applaudir par son conseil municipal pour ses exploits !
      Les États nations sont vendus des bouchées de pain aux acteurs privés et le commun des mortels seront privés de tout avenir.

      Depuis le début des années 80, la croissance économique n’est due qu’à l’endettement et aux gains de l’économie casino. L’économie virtuelle rapportent beaucoup plus que d’investir l’économie réelle. Cette « économie » remplie d’effets de levier et de ventes à découvert a montré sa nocivité.
      Et l’ignorance de ces mécanismes économiques de la plupart des citoyens, entretenue par les médias est la seule chose qui fait tenir l’ensemble.

    • albatros24 dit :

      On fait la même chose…mais à toute petite échelle
      Et on perd nos industries, nous ne sommes plus qu’à 12% d industries dans la part du PIB

  16. Plusdepognon dit :

    D’ailleurs un article sur ce sujet entre activités humaines, qui ont toutes un point commun:
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/08/savoir-ou-sarrete-ce-qui-suffit.html

  17. Paul Bismuth dit :

    Tout est confié aux cabinets privés, même la recherche de l’avenir de la défense, domaine on ne peut plus régalien.
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/09/comment-ceis-innovera-eurosatory.html

  18. SCAtastrophe dit :

    Au passage, le patron de General Eletric France a été mis en examen pour prise illégale d’intérêt… Le capitalisme des copains.
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-patron-de-general-electric-france-vise-par-une-enquete-pour-prise-illegale-d-interet-source-judiciaire-20190910