CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Le regroupement des états-majors à l’Hexagone-Balard « n’a pas encore généré toutes les synergies potentielles »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Jm dit :

    Ho ben alors, quelle surprise !!!
    Les GSBdD n’ont pas servi de leçon, on continue !!!
    Quant à la subsidiarité, il est normal que ce ne soit pas la norme; chacun ayant vu ce qui se passe dans les BdD et les GSBdD, les hauts EM ne veulent rien lâcher, et à juste raison, car d’une part, il y en a marre de l’omnipotence d’une armée qui veut tout commander et tout diriger même quand elle fait preuve d’incompétence dans des domaines qui ne sont pas les siens, et d’autre part, ont voit bien que partout, tous les Commandants de Base aérienne, de Base navale et les Chefs de corps rapatrient tous leurs effectifs et surtout leurs compétences afin de pouvoir fonctionner a minima normalement, , car tout part en sucette.
    Nos grands chefs sont bien conscients du « bordel » généré par ces montages alambiqués, et ils n’ont pas envie que cela soit à l’identique au Balargone.

    • max dit :

      Balard c’est d’abord la synergie Sarkosy-Bouygues…

      • Parigot dit :

        @ max
        Et Bouygues est allié à Sodexo.
        Cela augure bien de ce qui va suivre. Ceux qui parient sur leur pantouflage à l’economat des armées n’ont pas tout compris.

  2. Nicolas dit :

    Je me souviens en 2015, on avait fait un pot commun sur nos deniers personnels à l’échelle de la compagnie pour acheter du matos collectif avant de partir en OPEX, et chacun s’achetait des treillis de rechange, des chaussettes, des t shirts, des pochettes pour l’équipement. Tout le monde se disait que c’était les réductions budgétaires et que c’était comme ça dans toutes les autres unités. Et puis au retour de l’OPEX, pour régler des (éternels) problème administratifs, la BDD me passe par téléphone quelqu’un du Balargone. Au bout de 35 minutes au téléphone, elle m’annonce : »bon, il est bientôt midi et à midi pile le cours de zumba commence dans la salle de sport ». Elle raccroche donc le téléphone vers 11h45. Depuis j’ai toujours imaginé, peut-être à tort, que le Balargone était un immense placard où le budget était gaspillé pendant que les gars des régiments doivent faire attention à ne pas user trop vite les semelles de leurs chaussures. La citation de l’avant dernier paragraphe, aussi vague que pompeuse, me laisse penser que mon intuition est la bonne.

    • NRJ dit :

      @Nicolas
      Si ca peut vous rassurer, les grandes entreprises proposent aussi des cours d´anglais ou de sport à leurs employés. Après oui le Balardgone a eu des ratés importants notamment l´impossibilité de changer de prestataire (quand celui actuel demande 14 000 euros pour toute nouvelle imprimante ou 2000 euros pour toute nouvelle prise électrique).

    • Raspoutine dit :

      @Nicolas,
      Et depuis avez-vous au moins trouvé satisfaction en matière de nouvel équipement individuel?

  3. Non je ne veux absolument pas une carte d’adhérent, je ne fais que passer. Bon courage..pour vos buts de guerre, je comprend que la liberté civile irrite intellectuellement un militaire qui n’arrive pas à penser en terme de droits de l’homme et de société civilisé. Pour ces apeurés l’égalité et la fraternité doit être dure à supporter. Amusez-vous bien, la justice en France a été nassé, c’est open bar!
    Bien sûr pas la peine de faire un topo sur la guerre au Mali, Burkina, Afgha , etc, sinon on pourrait croire que notre armée ne sert à rien, sauf peut-être à transformer la BSS en no man’s-land… Surcouf avait raison, on ne se bat que pour ce que l’on a pas, sauf qu’à certaines périodes ce n’est plus seulement pour l’argent, mais pour l’honneur d’un peuple, pour l’honneur d’un pays, pour l’honneur d’une histoire. Prenez bien soin de vous.

  4. Claude dit :

    C’est limpide n’est ce pas .
    Les génies ont rassemblé les troupeaux au même endroit avec leurs bergers et le résultat attendu n’est pas là, mince, vite un marché d’audit pour comprendre.

    • Plusdepognon dit :

      @ Claude
      C’est tellement vrai ! Un cabinet de conseil avec un bon budget bien dodu et des places au chaud pour l’avenir…

      Il faut dire que pour écouter ceux qui ont des choses intelligentes à dire, une petite salle suffit:
      https://youtu.be/uy0O3cpybQM

  5. Robert dit :

    « Le regroupement des états-majors à l’Hexagone-Balard « n’a pas encore généré toutes les synergies potentielles » »
    C’est pas du français qu’ils nous causent, c’est de la peine.

  6. tartempion dit :

    Forcément lorsque les gens ne joue pas le jeu comme Le-Drian qui , lorsqu’il était Ministre de la défense sous Hollande préférait de loin , le confort cossu de l’hôtel de Brienne et les arts de la table à la française à la froideur des bureaux et de la cafétéria de la sodexo de Balard. Mais que le contribuable se rassure , les successeurs de Le -Drian affectent tout autant ce lieu gourmand où le homard géant peut être dégusté en toute discrétion .Vous l’aurez compris , la république est bien en marche ……

    • Spoof dit :

      @Tartempion,
      Ce super ministère en bordure de périphérique dont les travaux ont duré des années … le centre opérationnel (CPCO) est je suppose mieux installé qu’auparavant sous l’ilôt ?

    • Pierre dit :

      Je crois que l’article parle surtout des interactions entre militaires des différents échelons d’etat-major et les collaborateurs aux grandes directions. Le Minarm n’a pas besoin d’y être en permanence comme Macron n’est pas en permanence dans son bureau de l’Elysée. Il faut pas toujours regarder bêtement tout en haut, parfois à son niveau on peut aussi changer des choses, proposer…

    • Plusdepognon dit :

      @ Tartempion
      D’autant qu’outre le faible montant tiré de ces ventes vont au budget général de Bercy et ne sont pas affectées qu’au ministère des armées :
      https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/immobiliers-du-ministere-des-armees-la-braderie-perdure

  7. lxm dit :

    Mince, ça faisait longtemps que j’avais lu des phrases de technocrates, du blabla qui ne sert à rien.
    On savait tous dès le départ qu’il y avait embrouille, c’est toujours comme cela quand l’état veut forcer une privatisation ou forcer l’intrusion d’une grande entreprise dans une structure étatique. rassurez vous y’en a qui se sont bien goinfré dans le processus, mais vous ne verrez pas leur noms dans un tribunal.

  8. Thaurac dit :

    Synergie devant la machine à café et les photocopieuses ? 😉

  9. Czar dit :

    ‘amiral Jean Casabianca’

    Il a un lien avec celui d’Aboukir ?

    • ScopeWizard dit :

      @Czar

      Vu la provenance , la Corse , et qu’ en principe les chiens ne font pas des chats , c’ est bien possible ; en revanche , ce n’ est pas là-dessus que vous trouverez le plus d’ infos ………………

      Sans parler du nombre élevé de Casabianca dont la plupart n’ a certainement aucun lien de parenté avec nos héros ……………….

      • Czar dit :

        Faut péter un coup quand vous êtes tendu du slip, Royal Marine.

        Sinon, merci pour le renseignement, je viens de voir que cet amiral avait une fiche wikipédia, elle ne confirme pas pour la parenté directe, mais vu l’origine c’est assez probable, ou du moins possible. je pensais que la lignée avait été éteinte lors de l’explosion de l’Orient.

        « The boy stood on the burning deck..

    • Royal Marine dit :

      Bien sûr. C’est un descendant direct. Un courageux. Très pointu. Çà cous chagrine?

      • Paul dit :

        Pourquoi cet air condescendant monsieur le marin ? Vous pouvez être fier tout en restant humble. Ce serait royal!

  10. Plusdepognon dit :

    Le pantouflage et la corruption (appelée « lobbying ») ont pourri le système de pouvoir et l’ont sclérosé. Boeing le prouve, ça peut aller jusqu’à l’absurde et à l’auto-anéantissement (le gouvernement US interviendra avant cela, mais cela aurait dû être la sanction):
    https://infoguerre.fr/2019/09/limites-credo-liberal-americain-a-cause-de-crise-de-boeing/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Infoguerre+%28Infoguerre%29

    L’augmentation démentielle du coût du balargone devrait balayer toute volonté de recommencer pareille folie et faire réfléchir sur l’externalisation à tous crins… Que nenni !

    Cela se vérifie aussi au niveau au-dessus, celui de la finance internationale avec la dérégulation et le blanc-seing donné aux plus grands acteurs privés du monde, qui en plus de créer la monnaie, ne veulent pas accepter de prendre leurs pertes quand elles perdent à leur propre jeu:
    https://major-prepa.com/uncategorized/video-comprendre-la-crise-des-subprimes/

    D’ailleurs, je vous conseille le film « the big short » en version française. C’est un bon divertissement et très instructif sur l’état d’esprit de ceux qui se prennent pour des dieux. Vu que la titrisation a été réautorisée par les USA, comme par l’Europe, les mêmes causes engendrerons les mêmes effets:
    https://www.lalibre.be/culture/cinema/the-big-short-la-crise-des-subprimes-pour-les-nuls-56822ad13570ed3894d2ed0b

    Sauf que les Etats n’ont plus les moyens d’intervenir, les créanciers se serviront sur les comptes des clients que nous sommes tous.

    • ScopeWizard dit :

      @Plusdepognon

      Très-bien « The Big Short » ; film plutôt « surprenant » vu il y a peu dont l’ actualité pourrait rapidement lui donner une suite ……………

      • Twisted dit :

        À voir aussi « Vice » du même réalisateur.

        • ScopeWizard dit :

          @Twisted

          Merci ! 🙂

          Il me semble l’ avoir visionné , je ne sais plus …………..

        • Plusdepognon dit :

          @ Twisted
          Le film « Vice » devrait être diffusé dans toutes les écoles et institutions publiques.
          La grande force d’Hollywood est d’arriver à encore sortir des films de cet acabit malgré sans doute quelques amicales pressions.

    • GHOST dit :

      PATIENCE
      Si les militaires aiment bien le terme « RETEX », essayons d´avoir un peu de patience avant de tirer sur le nouveau « Pentagone » de Paris. C´est nouveau et il y aura des problèmes qu´il faut resoudre. Patience

  11. Certes... dit :

    Mais tant que ça « génère » des bénéfices pour Bouygues et d’autres parasites, chantres de la privatisation soutenue par l’argent public…

  12. floco dit :

    Tiens au faite…….. le regroupement des régions….. pour économiser…..rationaliser… ça porte ses fruits ???

  13. Euclide dit :

    @Plus de pognon
    Au sujet des actifs toxiques voir le film de 2011  » Margin Call  » en français Appel de marge ( terme de tradeurs) de JC Chandor .
    Le film existe, aussi en DVD , et dépeint d’une façon époustouflante la manière dont on b… les petits porteurs . Bref, les clients ayant fais confiance à leur banque pour placer leur argent .

    Au passage, ce film est à déconseiller au contributeur Thaurac , lui qui ne jure que par les bienfaits du monde anglosaxons et leurs annexes au Levant ou encore à Hong Kong.

  14. John dit :

    @Scope,
    « Mais quels « faits » ?
    Quel manque de respect ??
    Vous êtes fou ou quoi ??? »
    .
    Vous êtes sérieux? Vous trouvez le commentaire ci-dessous respectueux?

    « Ne vous faites pas plus idiot que vous n’ êtes et surtout ne me prenez pas pour un âne ; »

    Arrêtez avec tous ces sous-entendus et ces hypothèses ridicules à mon sujet…
    Concernant le contenu, si vous ne connaissez pas les règles de l’OMC, ce n’est pas mon problème. Certains pays signataires de l’OMC ont adapté la loi interne à ces accords internationaux en vigueur. Ainsi, éjecter un concurrent remplissant les conditions de l’appel d’offre peut violer la loi.
    Si ça ne se passe pas de cette manière en France, c’est parce que la France a dans ses appels d’offre la condition d’indépendance dans la défense, et développe ses propres programmes.
    Lorsqu’on achète un avion sur étagère, la situation n’est absolument pas la même.

    Un peu de lecture pour vous éduquer…
    https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19940096/index.html

    Maintenant, il est possible d’éjecter un appareil ou un autre en ajoutant des conditions qui éliminent un appareil ou n’en qualifient qu’un. Du genre la furtivité passive comme condition d’achat, ou encore bi-moteur.

    Ensuite, en quoi le lieu où sont basés ces organisations a un quelconque rapport avec quoi que ce soit? Vous voulez qu’on parle du douteux en France et qu’on joue à qui a la plus grosse?

    Et pour votre conclusion, totalement fausse… Lorsque je vous demande des précisions concernant vos affirmations, plutôt que de partir sur des tirades ridicules, insultantes pour certaines, peut-être pourrions nous parler de contenu… Lorsque j’expose clairement mon opinion, que je différencie totalement des faits, vous perdez votre temps à vouloir me faire la leçon tout en faisant de la psychologie de comptoir totalement absurde. Et pendant ce temps là, tout ce que je vous reproche, c’est votre manque de respect avec quelques insultes, de l’arrogance et de la condescendance parfois. Et chaque couche que vous rajoutez me conforte dans cela.

    Et vos généralités sur les suisses et toutes les catégories qui vous déplaisent… C’est pitoyable. Mais bon, digne de vos commentaires à mon sujet.

    • ScopeWizard dit :

      @John

      Mais oui , c’ est parfaitement respectueux dans la mesure où avec vous il n’ y a d’ autre choix que de fixer les limites sachant que me concernant il m’ a paru nettement plus approprié de le faire clairement et sans la moindre ambigüité ; on récolte ce qu’ on sème , John , voilà tout .

      Depuis que vous avez débarqué sur ZoneOPEX , vous n’ avez cessé de prendre certains intervenants de très haut et de vous comporter comme si vous deviez y faire la loi ; vous ne la faites pas et vous ne la ferez pas , ni moi , ni personne ; le seul qui puisse la faire c’ est notre hôte Laurent .

      Si encore , lorsque vous intervenez vous-vous montriez clair et précis , si possible exact , indépendamment du fait que vous ne saisissiez pas toujours le fond d’ un propos et que vous aimiez bien nous rentrer dedans , ça irait ; quelqu’ un comme moi se dirait « après tout , il est comme il est mais au moins on apprend des trucs , il nous enrichit » mais même pas , vous avez encore sorti une bêtise en voulant reprendre les propos d’ un de nos camarades comme s’ il avait pondu la plus grosse connerie qui soit mais de ce fait vous n’ avez guère fait mieux que lui tout en étant limite-limite niveau respect et savoir-vivre ……….
      Quant à moi , pareil ; soit vous ne comprenez pas et réagissez au quart de tour , soit vous vous méprenez et vous vous laissez aller ………….

      Que voulez-vous que je vous dise ?

      Je vais revenir sur tout ça histoire de remettre les choses en place , mais plus tard , là je n’ ai point le temps .

      Et toutes mes félicitations pour votre participation à « Questions pour un Champion » ! Si jeune …………. 😉

    • ScopeWizard dit :

      @John

      Suite

      1) « Ensuite, en quoi le lieu où sont basés ces organisations a un quelconque rapport avec quoi que ce soit? Vous voulez qu’on parle du douteux en France et qu’on joue à qui a la plus grosse? »

      La différence , c’ est qu’ il y a belle lurette que je ne me berce plus de la moindre illusion sur mon propre pays , ni sur aucun pays d’ Europe sans parles des USA bien évidemment .
      Concernant la Suisse il y aurait beaucoup à dire , ce serait trop long et fastidieux et de plus je ne ressens aucune espèce de besoin ou d’ envie d’ en débattre .
      Maintenant , jouez à qui a la plus grosse si ça vous chante , si vous-vous sentez seul dans cette occupation pour le moins « oiseuse » un miroir devrait vous aider .

      2) Quelle conclusion exactement ? Être un minimum précis , vous savez faire ?

      3) « Lorsque je vous demande des précisions concernant vos affirmations, plutôt que de partir sur des tirades ridicules, insultantes pour certaines, peut-être pourrions nous parler de contenu… »

      Oui ? Eh ben alors qu’ attendez-vous ? Ce n’ est point faute de vous avoir tendu dix fois la perche , si ?

      4) « Lorsque j’expose clairement mon opinion, que je différencie totalement des faits, vous perdez votre temps à vouloir me faire la leçon tout en faisant de la psychologie de comptoir totalement absurde. »

      Non , grossière erreur : vous faites de vos points de vue des faits , vous mélangez tout quand vous ne vous lancez pas dans de péremptoires affirmations s’ avérant être des plus sujettes à caution ; le résultat de tout ça c’ est que vous ne cessez de tomber dans le jugement envers le moindre de vos contradicteurs car vous êtes incapable de débattre si vous ne menez pas la partie ………. et il se trouve que vous ne la mènerez pas à chaque fois .

      5) « Et pendant ce temps là, tout ce que je vous reproche, c’est votre manque de respect avec quelques insultes, de l’arrogance et de la condescendance parfois. Et chaque couche que vous rajoutez me conforte dans cela. »

      Eh bien , tant-mieux ; alors , nous sommes deux parce que j’ en ai autant à votre service .

      6) « Et vos généralités sur les suisses et toutes les catégories qui vous déplaisent… C’est pitoyable. Mais bon, digne de vos commentaires à mon sujet. »

      Ah oui ?

      Alors dans ce cas , deux questions essentielles :

      _comprenez-vous toujours ce qui est exprimé ?
      Perso , non mais ne comprenant pas à chaque fois il m’ arrive de demander des précisions à l’ auteur ………….

      _Avez-vous un problème avec la liberté d’ expression ?
      Perso , je n’ en ai strictement pratiquement aucun parce qu’ à mes yeux ce qui compte le plus n’ est pas ce qui est exprimé mais POURQUOI ça l’ est et que je considère comme étant mille fois plus intéressant , quand ce n’ est pas instructif , et surtout beaucoup plus efficace que d’ essayer de faire taire quelqu’ un par des procédés aussi inefficaces que douteux que stupides en particulier quand on se revendique « pays démocratique » .

      Le reste , ce sera pour la prochaine fois …………..

      • tschok dit :

        Mais, Scope, comment vous avez fait pour vous engueuler avec un Suisse?

        J’espère que vous ne l’avez pas menacé de mort, quand même.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          In te llec tueeeel !

          De la même façon qu’ avec vous ; question de principes ………….

        • ScopeWizard dit :

          À côté de ça , ne vous plaignez donc pas ; vu que j’ aime bien m’ engueuler avec mon prochain -cela a le don de servir de distraction à ma si morne existence ; oh le pauvre chou !- ça me fait une variation -exotique de surcroît ce qui permet de m’ évader vers d’ autres contrées , helvétiques en l’ occurrence , ainsi je ne m’ éloigne pas de trop de l’ Europe , francophone en plus- tandis que vous , pendant ce temps-là , ça vous fait des vacances ; franchement , à bien y réfléchir c’ est pas si mal …………….. 😉

          • tschok dit :

            Oui bon, mais il n’y a pas beaucoup de commentateurs étrangers sur ce blog. Essayez de ne pas les faire fuir. En plus John apporte des contributions qui sont appréciés.

            Je parie que c’est ça qui vous rend jaloux.

          • ScopeWizard dit :

            Oui , ça doit être exactement ça ; au pays des aveugles le borgne est roi ………….

    • ScopeWizard dit :

      Ah , et puis avant de corriger le tir sur ce qui suivra plus tard , pour votre gouverne , le « politiquement correct » , ça n’ est pas pour moi et ça ne le sera jamais ; je ne suis pas un disciple de Bernays ……………….

      Par contre , vous , il est clair et net que vous y êtes en plein , aucun doute quant à votre adhésion à cet outil de propagande , de doxa ; d’ où vos appréciations autant irrespectueuses que déplacées concernant les formes d’ humour ou sur les catégories qui soit-disant me déplaisent alors que vous ne faites que torpiller tout débat avant même qu’ il vous en soit proposé un , ou dès que l’ occasion pourrait se présenter …………….
      En fait , ce que vous exprimez est orienté par votre subjectivité ce qui ne vous empêche nullement de généraliser sans chercher à comprendre ou de parler à la place de l’ autre .

      À part ça , c’ est vous l’ offensé et le vexé ; mais bien-sûr , tu m’ en diras tant , et pardi mais comment donc !

      Même pas fichu de répondre à la courte intervention de @Alpha qui a essayé avec intelligence et retenue de vous faire réaliser que vous vous fourvoyiez ; ce qui n’ a rien d’ étonnant dans la mesure où vous refusez de reconnaître ou d’ admettre la moindre erreur , non vous ce que vous voulez c’ est avoir en permanence gain de cause quitte à sortir des conneries .

      Bravo , mon gars , continue sur ta lancée , à cette vitesse tu es sûr d’ aller droit dans le mur .

      La suite au prochain numéro parce que je n’ en ai pas fini , reste encore quelques trucs à rectifier tels que vos bévues , méconnaissances , ou erreurs …………..

  15. Gandalf dit :

    Je suis d’accord pour le regroupement et plus de synergie, par contre construire ceci a Paris est absurde et hors de prix. Pourquoi pas choisir un site moins cher en region parisienne?

    • Clavier dit :

      L’Etat était propriétaire du terrain et c’est commode de ne pas être loin des centres de décisions ministériels….

  16. ScopeWizard dit :

    Hé ben , ce « langage » militaire se voulant « jargon » mais s’ apparentant de plus en plus à du « verbiage » voire à du charabia devient à chaque fois de plus en plus débile ……………..

    Quand la finalité recherchée est d’ être compris par le plus grand-nombre , hormis choses à mémoriser ou jargon technique pour lesquels un apprentissage pouvant être long et rigoureux s’ avère nécessaire , le but est que dès la lecture , cette compréhension soit possible et la plus immédiate qui soit .

    Si l’ officier s’ avisait de donner ses ordres de cette façon sur le champ de bataille surtout en pleine bagarre , je ne donne pas cher de l’ espoir de la moindre victoire …………….

    Ce recours systématique à ce type de langage technocratique est déplorable ; cette « rhétorique » s’ éloigne de plus en plus de tout cet art pourtant transmissible de l’ éloquence ……………

    « Le regroupement des états-majors à l’Hexagone-Balard « n’a pas encore généré toutes les synergies potentielles »

    Traduction : « va falloir penser à se coordonner parce que malgré notre mirobolante nouvelle structure , règne encore un gros boxon entre nous »

    Enfin , comme on dit : faut vivre avec son temps ………… en toute circonstance et même si c’ est de la merde . 😉

    • Le fils du boulanger ne fait pas forcément un bon boulanger. Le népotisme chez les militaires est souvent scabreux, cela est parfaitement accepter, cela peut parfois même fonctionner, mais si cela se fait au détriment d’un certain professionnalisme, au détriment du recul que demande certain sacrifice, on piétinera toujours dans une aristocratie qui se suffira à elle-même mais qui ne suffira à rien dans un conflit à couteau tiré. Les mots de ce communiquer résonne comme dans le vide spatial, c’est à dire sans bruit. On voit la bouche qui bouge, mais ce qui en sort ne capte pas l’attention de nos synapses, n’inspire pas, ne motive pas, ne stimule pas le patriotisme, on a plutôt l’impression d’un serveur décrivant le contenue du menu 5 étoiles chez Maxmimu’s… Faut arrêter de mythoner!

  17. Bob dit :

    La cour des comptes qui ne s’occupe pas que des comptes. Je ne comprends de quoi ils se mêlent ces gens là.
    Les PPP ne fonctionnent guère mais les bails de 30 ans empêchent de revenir en arrière.
    J’ai plutôt l’impression que le fonctionnement des entreprises s’insinue au sein des armées mais que les militaires n’en veulent pas.

    • ScopeWizard dit :

      @Bob

      Heu …… ça fait au moins 20 ans que les règles de l’ entreprise se sont insinuées ( terme très bien choisi ! ) au sein du fonctionnement et de la gestion de nos armées , pas étonnant que le langage suive …………. et le boxon avec !

      Depuis que notre Président Chirac bien-aimé a décidé de suspendre la conscription , en fait ……………..

      Il faisait donc si beau-temps sur votre planète ? 😉

      • PK dit :

        Il faut arrêter un peu les conneries…

        Les entreprises, en général, ça fonctionne. Donc les méthodes de l’entreprise aussi. Celles qui appliquent des méthodes farfelues meurent : un point c’est tout.

        Vous confondez entreprise et boite gérée par l’État, comme les grands groupes monopolistiques où l’on applique un rêve syndical dans un monde de concurrence. Évidemment, tout de suite, ça ne fonctionne plus.

        SI on ne peut pas appliquer les règles d’entreprise – qui fonctionnent – à l’armée, ce que l’armée n’est PAS une entreprise et donc ça ne s’applique pas. Vouloir gagner de l’argent avec l’armée est une hérésie. Toutes les pleureuses qui chouinent parce que l’armée coûtent un bras ont raison : l’armée coûte et ne rapporte pas d’argent.

        Elle apporte du soutien à une politique étrangère et une sécurité aux Français. Et ça, c’est pas cher payer comparé au coût de fonctionnement…

        Donc OUI il faut un armement national (même pour les munitions de petits calibres, même si c’est à peine rentable), oui il faut développer le Rafale, un ou deux (voire trois) GAN, etc. C’est un INVESTISSEMENT pour l’avenir, celui qui évite de pleurer un lendemain de mai 1940 par exemple ou, plus récemment, au Bataclan. ET tant pis s’il faut sabrer dans le budget des banlieues ou des associations suceuses de pognon qui vivent sur le dos des contribuables (comme SOS Racisme et autres hérésies)

        Après, ça n’empêche pas de gérer la chose militaire avec raison et de réformer quand c’est nécessaire. Je serais assez partisan de rationaliser un peu les affaires, en confiant ce qui vole à l’armée de l’air (donc l’ALAT serait une composante de l’air), ce qui flotte et coule à la Royale (donc les FUSCO & Co seraient à la terre, ainsi que les Coys), etc. Une composante transverse serait la log avec UN service des essences, chargé aussi bien de remplir le réservoir d’un Rafale que celui d’un Leclerc ou d’une FREMM. Avec une direction transverse qui impose à chaque arme d’agir en véritable synergie (tiens, on y revient !) plutôt que d’essayer de tirer le budget à soi.

        • ScopeWizard dit :

          @PK

          Je ne vous suis pas ; vos deux premiers paragraphes semblent exprimer une chose tandis que les suivants semblent (bis ) la contredire ………..

          Déjà , je vous ferais remarquer que tout dépend de l’ entreprise et des règles qui lui sont appliquées sachant que comme vous l’ avez souligné , nulle perspective de « rentabilité » à espérer ou à rechercher en matière de services publics donc quid d’ y appliquer des règles d’ évidence antinomiques qui ne feront que plomber davantage un fonctionnement déjà souvent déficient ?

          Ne confondons pas « rationalisation » et « rentabilité » ; m’ enfin indépendamment de tout ceci , quoi qu’ il en soit j’ apprécierais que vous précisassiez le fond de votre pensée ………………..

  18. bpapon60 dit :

    Somme qui couvre des prestations « externalisées », comme la restauration et l’informatique.
    Donc en cas de ‘vrai’ guerre plus de restauration, plus d’informatique !

  19. Royal Marine dit :

    N’oublions pas l’insistance tout à fait étonnante d’un certain Sarko pour créer de toute pièce ce regroupement imbécile. S’il avait fallu absolument regrouper les Etats Majors Opérations et le CPCO, le Bld Saint-Germain suffisait, au prix de quelques « évacuations » de Services centraux: DPSD, Service des Essences, etc., …, vers d’autres villégiatures. N’en ai-je pas entendu des Oh! et des Ah! d’extase sur l’hyper-intelligence de l’hyper-Président, à cette époque! Et tout çà pour faire des économies supposées, évidemment pas au rendez-vous, comme d’habitude!
    Ah! Qu’on était bien rue Royale! Une petite balade, et hop! Au CPCO! Et vice-versa… Au Balardgone, lorsqu’on frise la crise de neurasthénie ou le pétage de plomb, la balade ce n’est pas le jardin des Tuileries, mais le boulevard Martial Valin…

  20. Polymères dit :

    L’externalisation n’est pas un problème en soit, ce sont ses dérives qui le sont. Ces dérives n’ont point de responsables dans l’armée, c’est bien le secteur civil qui exploite l’État, ses failles, de l’entreprise au particulier, tout le monde cherche a gratter.
    L’État dans sa globalité, donc dépassant le cadre strictement de la défense a trop signé et signe encore des contrats ou il devient une vache a lait. Entre des sous-estimations des coûts finaux pour obtenir des marchés, pousser pour que l’État se retrouve devant un mur, une nécessité de « faire avec » , on finit par dépenser des sommes de folies pour le profit (ou la survie) de certains.
    L’absence ou le très peu de contrôles, de sanctions rend cela possible, on valide un changement d’ampoule a 100€ , une petite somme qui ne vaut pas la peine de se vérifier, de toute façon tant qu’il y a une justification, comment savoir si les 5h de mains d’œuvre indiquees dans la note de travaux ont bien été effectuées par les 2 agents? Si on justifie ce prix en y indiquant aussi la nécessité de mettre aux normes l’installation, vous imaginez que celui qui traite la facture était sur place pour vérifier ? Qu’il sait de quoi ça parle? Il peut trouver ça choquant, mais que va t-il faire pour contester? Rien ça passe donc, de toute façon, ça passe si bien dans les petites sommes.
    Dans la défense on se retrouve a payer 100€ une vis conçue spécialement par l’entreprise afin de s’assurer l’exclusivité du marché du soutien, tenant l’État par la gorge. Le pire c’est que bien souvent, la pièce est si spéciale que malgré que l’État paye le prix par nécessité, l’entreprise ne fait pas de bénéfices, elle a juste un marché. Tout cela alors qu’on pouvait prendre une vis à 1€ sur le marché.
    Répétons tout cela a l’infini et vous comprenez vite certains problèmes, tout comme on peut m’expliquer a quoi correspond mes 25€ quand je vais signer une feuille chez le medecin en 10 minutes, il y a des milliards qui tournent dans le vide et qui coûtent un paquet à gérer.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Pour moi ce type de partenariat public/privé est toxique et dispendieux par essence.
      Si l’Etat emprunte sur les marché et se finance lui-même son projet, grâce aux taux d’intérêts très faibles, les couts financiers seront faibles.
      Ici ce sont les entreprises privées qui empruntent, à des taux forcément plus élevés, et qui refacturent l’état. On voit ici que se sera forcément plus cher.
      Ensuite dans ce type de contrat l’Etat est pieds et poings liés pendant 30 ans et ne peut passer par d’autres prestataires. Donc toute modification du contrat est facturée au prix fort.
      D’où les ordinateurs de bureau facturés 2000€ et autres facturations hallucinantes.
      Mais on a transformé des dépenses d’investissement en dépenses de fonctionnement. C’est tout l’intérêt pour les politiques.

    • ScopeWizard dit :

      @Polymères

      Encore une fois , vous ne sortez que des conneries !!!!!

      ??? ??? ??? ! 🙂 ( air réjoui , con aussi …. )

      Mais non , c’ est moi qui déconne à pleins tuyaux telle une buse trop remplie ……. 😉

      Non , sérieusement , je partage entièrement votre avis d’ autant plus que j’ ai fait et continue de faire ces mêmes constats …………..

      Donc , à quoi sert tout ce pognon ?

      Ben , entre-autres à enrichir tous ceux qui tirent profit de tout ce système …..et en général de très gros profits …………. je suppose que vous-vous en seriez douté , n’ est-ce pas ?

      Concernant le « médical » , prenons un exemple tout récent : d’ après ce que j’ ai compris , Miss Buzyn avait dans ses cartons l’ intention très nette de ne plus autoriser les médecins urgentistes à se rémunérer à l’ acte -au vu de certaines sommes qui me sont revenues aux oreilles , il semble qu’ il y avait vraiment de quoi- eh bien et nous en devisions avec un ami pensant que ce ne serait jamais accepté par la corporation , ça n’ a pas loupé , ni une ni deux « ils » sont allés rendre une petite visite à Macron Président , et terminé plus question de faire un truc pareil des fois qu’ « ils » se sentiraient lésés , tombée à l’ eau , aux oubliettes la mesure !……………

      Autre chose et non des moindres , notre cher corps médical préfère depuis des années -alors que nous manquons de médecins depuis autant et de plus en plus- aller en chercher un peu n’ importe où quitte à les faire venir d’ Espagne , de Belgique , de Roumanie , du Zimbabwe ou de Papouasie Nouvelle-Guinée tandis que dans le même temps , par exemple , une infirmière FRANÇAISE expérimentée et diplômée qui en connaît déjà un bon rayon se voit empêchée de pouvoir devenir à son tour médecin car mis à part sur ses propres deniers nul ne lui permettra de financer l’ onéreux cursus d’ études pour y parvenir ……….. mais de ça , jamais un mot ou une phrase à ce sujet et surtout sur les médias …………… comme d’ habitude , quoi ………

      Par contre , concernant les diverses formations permettant entre autres de truander les chiffres statistiquement parlant , alors là pas de problème ………….. m’ enfin il faudra qu’ elle soit la plus courte possible , même si elle ne sert qu’ à ça ce sera tout de même mieux ……………

      La réalité , c’ est qu’ « on » se fout de notre gueule et que tout le « système » est vicié de l’ intérieur donc à moins de tout faire péter c’ est cuit , certains gilets jaunes l’ ont parfaitement compris .

      Enfin , vaste sujet !

  21. Tintouin dit :

    Définition de Synergie chez Larousse:
    nom féminin (grec sunergia, coopération)

    1 Association de plusieurs organes pour l’accomplissement d’une fonction physiologique.
    2 Mise en commun de plusieurs actions concourant à un effet unique et aboutissant à une économie de moyens : Profiter des synergies entre deux entreprises.
    3 Association de plusieurs médicaments dont les modes d’action différents se renforcent.

    • ScopeWizard dit :

      @Tintouin

      Merci ! 🙂

      Ainsi , au moins avons-nous une idée précise de quoi il serait en théorie question ……..

  22. Belzébuth dit :

    Si un jour la ministre voulait vraiment s’y installer contrairement à son prédécesseur, je vous raconte pas la guéguerre des mètres carrés qui va recommencer sur les moquettes. Il va falloir recommander du mètre ruban…
    http://www.opex360.com/2016/03/07/m-le-drian-invite-prendre-ses-quartiers-balard/

    C’est tout de même amusant vu le prix du mètre carré à Paris et le peu d’argent qu’en retire les armées que cet argument serve encore. Sachant que d’autres ministères sont dans le même cas, mais sont des « vaches sacrées ».

  23. vrai_chasseur dit :

    Ce n’est pas parce que l’on met les gens les uns à côté des autres que tout à coup, ils travaillent ensemble.
    C’est la différence entre organiser le travail (qui relève du management) et additionner ou soustraire les m² et les gens dedans (qui relève du comptage de haricots).
    J’espère ne pas évoquer un abyme culturel au ministère en disant cela.

  24. Plusdepognon dit :

    Ce qui est amusant, c’est de continuer à vouloir fonctonner comme au 19ème siècle. Là où il y a l’autorité, il y a sa cour et obligatoirement « le back office » (les bureaux importants) sur le même lieu. Or, ce qui se fait dans un bureau à distance, peut se faire n’importe où. Ce qui prouve bien que malgré les discours, le fonctionnement du ministère dans ses plus hautes strates est resté archaïque.
    Surtout dans des villes aux loyers hors de prix et au milieu du champ de bataille le plus certain. La métropole est un centre de pouvoir très facile à neutraliser dans des sociétés occidentales atteintes de sensibleries.
    https://comptoir.org/2017/05/24/gerard-chaliand-pour-les-pays-occidentaux-les-attentats-cest-du-spectacle/

    En général, dans une agglomération rendant impossible toute extension, au milieu d’un engorgement quotidien de la circulation (même sans crise, manifestations ou pire…), cerné de quartiers sensibles et avec du personnel majoritairement originaire d’autres endroits de France ne cherchant qu’à se barrer de cette affectation.

    Et des réunions générant des centaines de milliers de missions de déplacements, d’heures d’absence au bureau des intéressés (organisateurs et participants), réservations de petits fours, de salles, de chambres d’hôtels et de présentations « PowerPoint » à l’heure des réseaux, d’Internet et de la visioconférence.
    Puisque Bordeaux devient la banlieue de Paris, certains devraient y faire un petit tour:
    http://www.paxaquitania.fr/2019/09/sciences-po-bordeaux-accueille-les-tech.html

    Et à force d’anglicismes non maîtrisés et d’études de cabinets de conseil plus dispendieuses les unes que les autres, il faudrait applaudir ce « progrès » ?
    Si c’est une blague, elle est bonne !

    Et depuis 2005, on sait que c’est la trouille qui gouverne.
    https://youtu.be/Av5l4PsJwhM

  25. werf dit :

    Il ne faut pas s’étonner, il y a 30 % de personnels en trop dans les états majors parisiens, tout le monde le sait, et il n’y a pas de « turn over ». Beaucoup d’officiers et de sous officiers sont là depuis des années comme d’ailleurs ceux des régions militaires… Comment voulez vous avoir des synergies alors qu’ils défendent leur pré carré et leurs crédits becs et ongles. Quant à l’immobilier, j’ai pu constater le même immobilisme dû à la peur que la vente ne « profite » pas aux gestionnaires qui se considèrent comme des petits propriétaires. Les terrains et emprises sont très nombreux et pas adaptés à une armée moderne. Là aussi, il y a un manque de courage dans les arbitrages pour s’en défaire. Ajoutez le jeu des politiques concernés et vous comprendrez la situation ubuesque. Mais c’est un mal français, la situation est la même dans les entreprises publiques, du type SNCF….

  26. Paul Bismuth dit :

    Bon, ben elle était sortie par la fenêtre et la voilà revenue par la porte…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/09/10/union-europeenne-pas-de-commissaire-a-la-defense-mais-sylvie-20444.html

    Vertigineux.

    • ScopeWizard dit :

      @Paul Bismuth

      Rien d’ étonnant , dans tout ce cloaque toute cette clique qui mériterait des claques se coopte et ne rend jamais de comptes , ou alors , un en rendra pour cent qui n’ en rendront jamais tandis qu’ ils auront chacun fait dix fois pire que le « sacrifié » ……………

      Mais il est tellement plus urgent et vital de régler la question des « dérapages » stadistes de nature footballistique ; eh ouais faudrait pas déconner non-plus ……………..

      « On » est en train de découvrir que le Foot est un sport de cons …………. ben ouais , mais c’ est pas nouveau , ça fait même des décennies qu’ il en va ainsi ; par contre , ce n’ est dû ni au hasard , ni à cette discipline sportive en elle-même , ni même au fait de la pratiquer , non c’ est nettement plus complexe que cela sachant qu’ un résultat est une somme des parties , du moins dans cet exemple .

  27. Parigot dit :

    S’il n’y avait que le balardgone…
    Ce sont les soldes en permanence dans ce pays pour les investisseurs étrangers:
    https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre-dete/du-grain-a-moudre-dete-emission-du-lundi-12-aout-2019
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-mardi-26-mars-2019

    Au détriment du bien commun, bien entendu !

  28. Jean de Brest dit :

    On s’en fiche de tout cela. De toute façon, pour complaire aux politiques, un amiral ou un général n’affiche jamais assez de volonté de réformes, avec des mots séduisants comme « synergie » ou « subsidiarité » bons à impressionner les gogos et faire parler quelques idiots du civil, toujours prompts à geindre et critiquer sans savoir. Cela traduit surtout la candidature de l’Amiral Casabianca au poste de CEMA après celui de MGA (parcours du Général de Villiers par exemple), ce qu’il est tout à fait légitime pour lui d’espérer. Encore faut-il qu’il n’aille pas trop loin dans le discours car cela risquerait de souligner le fait que, contrairement à ce qui était prévu le ministre est resté à l’Hôtel de Brienne, au grand plaisir des chefs militaires qui se voyaient déjà venir faire la génuflexion à chaque instant sur un claquement de doigt des, trop nombreux, prétentieux du cabinet ministériel. Ce genre de discours, cela reste du pipeau générateur de groupes de travail qui vont occuper les officiers supérieurs réservistes. L’essentiel c’est pour de nombreuses personnes des états-majors l’amélioration des conditions de travail, des réseaux informatiques, de la sécurité, etc. Elles sont les loin les souris du, pourtant recherché, carré des officiers rue Royale, ils sont loin les rats qui mettaient de l’ambiance pour les pauvres hères enfermés au fond d’un CPCO lugubre et débordé. Et c’est tant mieux pour le succès des armes de la France.

  29. SCAtastrophe dit :

    Ça va externaliser tout azimuts…
    Attachez votre ceinture et préparez votre CV !

    Un exemple: « Atlas », accès en tout temps et en tout lieu au soutien. Remplacez « la poste » par « guichet ATLAS » et vous saurez les futurs recommandations faites à Balard sur comment vous passez de ce dont vous avez besoin :
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/reseau-la-poste-externaliser-7500-points-de-contact

    Et cela ne s’arrêtera pas qu’au seul soutien administratif…

  30. Plusdepognon dit :

    La présence de hauts fonctionnaires aux commandes se ressent aussi à travers le langage de plus en plus « managerial », malgré son faux-semblant militaire.
    Mais ceux qui murmurent à l’oreille des décideurs veulent depuis longtemps s’occuper de leurs cas.
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/civils-de-la-defense-francaise-plus-nombreux-quailleurs

    Ce qui est dommage, c’est que dans ces « think tank » qui ne sont que des groupes de pression ultra-liberaux à la botte du capitalisme des copains, les « experts » ne s’intéressent absolument pas à ce qu’est le domaine militaire.

    À l’armée, il y a un triptyque: un chef , une mission, des moyens.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/08/organiser-une-operation-militaire-pour.html#comment-form

    Quand il y a plusieurs chefs qui ont chacun leurs objectifs, une inflatin du nombre déjà considérable de missions non priorisées car toutes prioritaires et des moyens en diminution… devinez la suite !

  31. Paul Bismuth dit :

    @ Plus de pognon
    « Un chef, c’est fait pour cheffer », non ?

    Donc plusieurs chefs, c’est le bordel, normal !

    En plus, ils sont bien installés ceux qui restent selon votre lien :
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/immobiliers-du-ministere-des-armees-la-braderie-perdure

    Il est où le pognon ? Sous vos yeux ahuris…