CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La France évoque une initiative « coordonnée » avec les États-Unis pour assurer la sécurité dans le détroit d’Ormuz

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. Auguste dit :

    On rentre dans le rang.Et au G7,il devient clair que Macron a servi de facteur à Trump, pour ses contacts avec les Iraniens.Au même titre que le numéro de téléphone laissé en Suisse par Trump.Il parle d’Europe et joue perso,voilà le résultat.

    • nexterience dit :

      Macron était la voix de l’Europe favorable à l’accord iranien. Fallait pas tenter pour éviter une guerre ?

      • Auguste dit :

        Il n’y a pas de guerre (encore) parce que Trump n’en veut pas.

      • revnonausujai dit :

        Daladier aussi a tenté ! in petto, il a ajouté  » ah, les cons « 

      • Thaurac dit :

        Il a même proposé 15 milliards pour des échanges commerciaux( surement payés avec le pétrole) avec l’iran qui a refusé, car en fait elle n’a jamais respecté l’accord( les officiels qui controlent les activités nucléaires de l’iran,ont récemment étaient interdits sur un site qu’israel avait révélé…)

        • Auguste dit :

          Les échanges commerciaux qui devaient contourner l’embargo,les Iraniens ne les ont pas refusés,ils attendent toujours le premier centime.

        • Briska dit :

          Non, l’Iran a refusé car la position européenne est lâche, médiocre, et insuffisante pour permettre à l’ économie iranienne de respirer. Les diplomaties européennes adoptent des circonvolutions de langage (un peu comme cet article) pour noyer les faits.
          Car les EU sont les seuls responsables de l’échec de l’accord, et nous faisons semblants de vouloir le sauver sans blâmer le responsable de l’échec car nous sommes tétanisés par les hypothétiques mesures de rétorsion américaines.

          • fabrice dit :

            L’Iran n’a jamais respecté cet accord et n’a jamais eu l’intention de le faire. Ils ont pris l’argent d’Obama et ils ont armé tous leurs proxies les incitant à commettre attentats, attaques, prises de contrôle etc…
            La France joue un jeu dangereux en s’alliant avec l’Iran contre les USA, l’Arabie, les EAU, Israël. Qu’est ce qu’on va y gagner ?
            Quand à une alliance avec la Russie il s’agit d’une véritable trahison envers nos partenaires Est-Européens.
            Macron mène une véritable guerre couverte contre les USA sous un nuage de faux semblants. Il croit qu’il va « dissocier » les dossiers. On condamne Israël à l’ONU en protégeant les terroristes assassins du Hezb tout en continuant à coopérer scientifiquement et dans le domaine du renseignement avec Israël. On manoeuvre pour coloniser l’Amazonie brésilienne mais on va continuer à vendre au Brésil nos Airbus….On crache sur les USA mais ces derniers vont continuer à nous prêter leurs drones et leurs avions au Mali, on cherche à humilier le RU sur le Brexit mais on continue à avoir le soutien de leurs hélicoptères lourds dans le Sahel…Bah, non, tout se paye. Un moment ou un autre on nous présentera l’addition. Et quand on est un nain on n’agresse pas des géants.

          • tschok dit :

            @ Fabrice,

            Avec l’Iran, c’est simple, vous avez trois options:
            – Les sanctions, mais ça n’a pas vraiment marché jusqu’à présent. Et l’exemple de la Corée du Nord ne rend pas très optimiste.
            – La guerre, mais Trump n’en veut pas. Il mise sur les sanctions. M’enfin c’est surtout pour mettre les entreprises européennes en porte à faux avec la législation extraterritoriale US.
            – Reste la négo, mais ça pédale dans la semoule pour l’instant.

            Là, on est dans une situation où on demande aux Iraniens de respecter un accord que nous ne sommes pas capables de faire respecter par notre allié, les Etats-Unis, qui l’ont envoyé balader après l’avoir négocié et accepté.

            On avait la signature américaine au bas d’un parchemin, mais finalement, non.

            Macron, là-dedans, essaye de faire un nœud avec deux bouts de ficelles qui ne sont pas assez longs. Alors, en attendant, il fait un câlin à la chèvre et aux chou, « en même temps ».

          • Briska. dit :

            Zéro preuve de non respect de la part de l’Iran, Mr Fabrice, sauf chez Times of Israël. Tiens en passant, voilà un pays qui n’est même pas signataire du TNP.

        • Alain d dit :

          L’Iran n’a pas refusé, il veut cette aide. Mais restent des points de désaccords ou non résolus entre Paris et Téhéran.
          https://www.latribune.fr/economie/international/nucleaire-l-onu-confirme-que-l-iran-possede-des-installations-non-conforme-aux-accords-de-2015-827535.html
          L’Iran met la pression, rien de définitif !
          La propagande anti-irakienne d’Israël ne vaut pas un Kopeck !
          Tout comme la propagande iranienne anti-israélienne !
          Deux régimes religieux et extrémistes, par vraiment de différence sur la communication minable !

        • Alain d dit :

          Une ligne directe avec Bolton?
          :>))

  2. Ancien des opex dit :

    J’imagine que ça va être difficile pour nos commandants de bâtiment de faire comprendre aux Américains que l’on se « coordonne » avec eux sans être à leurs ordres.
    Toujours l’incompétence congénitale de nos décideurs politiques incapables d’énoncer des missions clairement, laissant aux militaires toute la responsabilité (et la culpabilité, le cas échéant) des décisions qui seront prises en situation.
    Autre remarque, j’aimerais comprendre pourquoi (et pour qui, surtout) nous allons faire de la présence dans ce secteur où passe moins de 0,0001 % de nos approvisionnements énergétiques.

    • Eric dit :

      Nous sommes dépendants à 99 % du gaz et du pétrole importé : sachant que plus du tiers du commerce mondial du pétrole et près de 40 % de celui du gaz transite par la région du Golfe Persique, je suis pour le moins curieux de savoir comment diable vous avez pu parvenir à un chiffre aussi fantaisiste que celui de « 0.0001 % » !!!
      Pourquoi croyez-vous donc qu’on a établi une base militaire aux Emirats ? Qu’on est toujours présent depuis cinquante ans à Djibouti ?

      • Fred dit :

        @ Eric
        Il faut regarder la situation de la France, d’où proviennent notre gaz et notre pétrole, et non pas faire une déduction à partir de la situation mondiale ; et ne pas oublier que tous les transferts ne se font pas que par la mer (oléo-gazoducs, trains, camions)
        [on verra que nous sommes très peu dépendants du Golfe] :

        Gaz (voir figure 4)
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/3676848?sommaire=3696937&q=gaz#titre-bloc-3

        Pétrole
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/2119697

        • Alain d dit :

          Ah bah oui, 25% de notre pétrole vient du Moyen-Orient, presque rien !
          Et puis notre gaz depuis le Qatar?
          Et les intérêts de nos industriels dans la région : hydrocarbures, para-pétrolier, raffineries, BTP, verre, trains, métros, trams, énergie électrique, dont du nucléaire, le traitement et (ou) la gestion de l’eau ou des déchets, le transport maritime containérisé, la défense, nos distributeurs de biens (Décathlon, Fnac, Carrefour, etc.), chaines hôtelières, etc.
          El les contrats en négociations ?
          Nous sommes très peu dépendants du Golfe ?
          Comme la France est un très gros importateur et exportateur de biens et services, un gros investisseur à l’international, un gros négociant et aussi un gros exportateur de licences et d’expertise, la France a des intérêts partout sur cette planète, espèce de pl**c !
          Elle aussi beaucoup d’ambassades bien fournies et est membre de nombreuses organisations internationales, avec des engagements économiques diplomatiques et sécuritaires au 4 coins du globe, au cas ou cela vous aurait échappé.

      • Géo dit :

        @ Éric, nous ne sommes pas autant dépendants que vous semblez le croire.
        .
        Parce que les hydrocarbures ne constituent pas l’essentiel de l’énergie consommée en France (nucléaire, hydraulique, etc). IMais bien entendu le consommateur moyen comme vous et moi ne le voit pas dans sa vie quotidienne ( voiture, chauffage…).
        .
        Parce que nos approvisionnements ne passent pas par Ormuz : Kazakhstan, Arabie par oléoduc direct vers la Mer Rouge.
        .
        Nos bases dans la région (à l’exception de Djibouti, très ancienne) ont été établies récemment par nos petits politiciens pour des motifs qu’il serait bon d’éclaircir : probablement plus des motifs d’intérêt personnel que des motifs d’intérêt national mal analysé.

    • Namroud dit :

      La France est lié par des accords de défense avec le Qatar, le Koweït , les Émirats Arabes Unis ( où d’ailleurs il y a une base aérienne, une base navale ainsi qu’un détachement de l’armée de terre ) sans oublier que l’Arabie saoudite, le Sultanat d’Oman ( même si les Omanais ont plutôt de bonnes relations avec tous les pays de la région y compris Israël Netanyahou y a effectué une visite il y a quelques mois bref Oman c’est un peu la suisse du Moyen-Orient ils parlent avec tout le monde et préfèrent rester neutres ) sont avec les 3 pays cités de bons clients du complexe militaro-industriel français. À cela s’ajoute la présence de nombreux ressortissants français surtout à Dubaï. Je pense donc qu’une présence renforcée place est importante mais je suis d’accord avec vous en l’importance d’expliquer à nos amis Américains mais aussi aux mollahs de teheran que la France n’est pas un pion et qu’on pense à nos intérêts en premier. De toute façon trump ne prendra très probablement pas le risque de déclencher en premier les hostilités à 1 an des élections, l’histoire a toujours montré que tous les présidents américains qui ont choisi de se représenter ( exception Lyon Johnson qui ne s’est pas présenté aux élections de 1968 car il était dans une impasse au Vietnam ) n’ont jamais pris le risque de s’impliquer dans des opérations militaires à long terme qui pourraient se transformer en guerre à l’issue incertaine et de longue durée, l’opinion publique américaine peut soutenir une guerre mais pas si ça dure des années comme ça été au Vietnam. Les mollahs de teheran le savent très bien et savent que trump ne prendra pas ce risque.

    • ji_louis dit :

      Le détroit d’Ormuz est une zone hautement stratégique d’intérêt mondial. Ne pas y être durant une période de tension équivaudrait à dire qu’on a une Marine juste pour le tourisme. De plus, on a des clients à impressionner, des partenaires à rassurer, des intérêts à défendre.
      Enfin, imaginez un peu les conséquences si un navire français, un des marins français sur un navire d’un autre pavillon, venait (ou venaient) à être arraisonné (ou arrêtés) pour faire « chanter » le gouvernement français (ou un autre gouvernement ami)…

    • Desty dit :

      Moi j’avais plutôt lu 33% des approvisionnements pétro-gazier mondiaux et 20% de l’approvisionnement pétrolier français. Vu ces statistiques, à la limite on peut dire que c’est une zone un peu moins importante pour nous que pour d’autres pays dans le monde, mais dire que cette zone ne représente absolument rien pour nous, c’est n’importe quoi !
      Et au niveau du niveau du détroit de Bab-el-Mandeb, le pétrole qu’on importe du golf et les marchandises qu’on leur refourguent rejoignent nos échanges commerciaux avec l’Asie. J’ai cru comprendre 95 milliards d’euro de marchandise importé ou exporté. Je crois à peu près le quart de notre commerce extérieur annuel total. A titre de comparaison, les importations pétrolières de la France pèse 46 milliards d’euros.

    • Carin dit :

      @Ancien des opex
      Probablement pour rassurer nos partenaires stratégiques dans cette région… j’ai nommé les EAU..qui eux ont l’entièreté de leur production qui passe par là!
      Je ne serais pas étonné d’une prochaine annonce de ces derniers concernant une commande de matos mili (bateaux,avions,VBCI, voir plus)

    • Auguste dit :

      C’est pas complètement inutile.Même symboliquement c’est toujours bon de faire flotter le Drapeau,montrer qu’on est là,qu’on compte.C’est de jouer les supplétifs qui gâche.

      • Carin dit :

        @Auguste
        Libre à nous de ne pas jouer les supplétifs… il nous suffit de nous occuper que de nos partenaires… une FREMM française peut tout à fait accompagner un convoi de 4 ou 5 tankers sortants d’un port des EAU,
        (C’est eux nos vrais partenaire dans la région), le Qatar n’a pas besoin de sécuriser ses tankers (ils sont très copains avec l’Iran).

    • nexterience dit :

      l’Arabie Saoudite, c’est 15 % de notre pétrole.
      Pour le gaz, je n’ai pas cherché.
      Et puis il y a les promesses de marché.

    • Desty dit :

      Tenez je suis allé vous chercher un tableau INSEE de nos importations de brut:
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/2119697
      Attention les chiffres sont donnés en millions de tonnes de pétrole pas en baril ni en pourcent. Seul les pourcentages pour 2017 sont communiqués, une année où les achats en Arabie Saoudite étaient en forte baisse (quasiment une division par 2 !).
      Il ressort que, notre premier fournisseur est bien l’ex-union soviétique avec 34,2% dont 15,5% pour la Russie (et le reste sur le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan). Seulement 11% pour notre fournisseur le plus fiable, la mer du nord dont la production ne fera dorénavant que baisser. 27,4% qui vient d’Afrique (une proportion qui pourrait potentiellement augmenter) dont Algérie 8,4%, Nigeria 8,4%, et Libye 6,5%.
      On peut présenter le Moyen-Orient comme portion congrue si l’on veut, il n’en reste pas moins qu’en 2017, alors que c’était une année où les imports de cette région était en baisse au profit de l’ex-URSS et l’Afrique, on importait toujours 24,4% dont 10% d’Arabie Saoudite. Et tout ce pétrole passe par le détroit d’Ormouz et Bab-el-Mandeb, ou tout du moins l’écrasante majorité.
      C’est donc pire que les 20% que j’évoquais dans mon premier message.
      En 2014, quand l’Arabie Saoudite nous a vendu 11 millions de tonnes de pétrole, elle a été de loin notre premier fournisseur, fournissant 20% de notre consommation à elle seule, la Russie fournissait moitié moins cette année la, Poutine ayant annexé la Crimée par pure méchancetée. Voila que j’arrive à retomber tout même sur mon 20% des importations ! 🙂

      • Géo dit :

        Desty, d’accord avec vous excepté sur un point : notre pétrole, lorsqu’il vient des riverains du Golfe (Arabie, Emirats), ne passe pas par Ormuz mais par des oléoducs débouchant sur la Mer Rouge.

        • Desty dit :

          Il y a un gros oléoduc en Arabie vers la mer Rouge et un petit aux Emirats (vers le golf d’Oman). Celui d’Arabie Saoudite permet de faire transité 10% de la production nationale soit 1 milliard de barils. Largement de quoi alimenter l’intégralité de la conso française, et largement de quoi fournir la part de notre conso importé depuis l’Arabie Saoudite en temps normale (de 10 à 20% soit 70 à 150 millions de barils par an).
          Simplement…
          En tant de guerre cet oléoduc à ni plus ni moins que la capacité de transporter la part de production nationale saoudienne enlevée par les USA (10%). Ne vous faites pas d’illusion sur qui sera le client prioritaire !
          On a besoin du golf persique mais sans doute pas autant que d’autres clients importateur. Pour les Asiatiques la part de leur consommation importée de la région et par le détroit est clairement beaucoup plus importante.
          Les alliés des Iraniens ont en prime montré qu’ils pouvaient porter préjudice au fonctionnement des solutions alternatives…

    • laurent dit :

      et c’est parti pour les « ouin ouin ouin on est des supplétifs ouin ouin complot méidatico-otano-europeiste et des hommes en noir ouin ouin »

      • Gil & Joan dit :

        Il y a effectivement de quoi pleurer quand on voit la facilité avec laquelle nous semblons nous positionner partout en vassaux des Américains.
        Y compris et surtout en Mer de Chine où nous sommes fondés à faire respecter la Convention de Montego Bay que nous avons signée, comme les Chinois, alors que les USA y sont hors-jeu.
        Dans cette affaire d’Ormuz notre classe politique euro-atlantiste nous positionne encore en vassaux des Américains : c’est d’autant plus déplorable que cette zone géographique ne nous concerne pas.

        • Thaurac dit :

           » notre classe politique euro-atlantiste nous positionne encore en vassaux des Américains  »
          Pourquoi « notre » quand il y a de fortes chances que vous postiez de russie?

          • Gil & Joan dit :

            Non, Thaurac je poste de la bonne ville de Nantes, au bord de la « plus belle rivière de France » et je suis Français depuis l’an de grâce 1532.

          • Gil & Joan dit :

            Je ne vois pas ce qui vous fait supposer que je pourrais être Russe.
            Explication. SVP.

    • Briska dit :

      Ce n’est pas de l’incompétence mais des tentatives de masquer la triste réalité des RI. Nous ne sommes pas souverains. Nous pouvons déclarer notre position en faveur de l’accord mais dans les faits, nous nous soumettons aux positions agressives américaines. Alors pour cacher la misère, nous parlons de coordination au lieu d’action commune. On comprend mieux le rejet de l’offre des 15 milliards d’echanges, si minable, à l’image de cet artifice de langage.

  3. fabrice dit :

    On « rentre dans le rang », vous voulez dire qu’on devient raisonnable ?
    Je rappelle qu’aujourd’hui sept pays d’Amérique Latine dont le Brésil, la Bolivie, la Colombie, le Pérou… viennent de se réunir pour réaffirmer que l’Amazonie est sud américaine et pas française. Ils n’ont même pas dénier inviter Macron alors qu’une partie de l’Amazonie appartient à la Guyane.
    Quelle claque diplomatique !
    Pendant ce temps l’Iran vient de cracher à la gueule de Macron en relançant son programme atomique malgré tous les minauderies que ce dernier a fait aux Ayatollah.
    Le même qui vient de proposer que la France, cette grande puissance emprunteuse, prête 15 mds d’euros à l’Iran pour la convaincre de négocier avec qui ?…. Les Américains. Ces derniers eux mêmes ayant pourtant clairement dit au gamin d’Amiens un No pourtant clair.
    Que dire ? Rien que de mettre en mot les propositions de Macron permettent d’en comprendre l’incommensurable bêtise.
    Je plains nos braves soldats qui doivent le traiter en « commandant’ en chef…

    • Fred dit :

      @ fabrice
      Les USA ont dénoncé unilatéralement les accords sur le nucléaire Iranien, alors que l’AIEA reconnait que ce pays a respecté ses engagements.
      Les autre pays signataires de l’accord (européens) ont plié sous les menaces de justice extra-territoriales américaines envers leurs entreprises, signant une reprise de fait des sanctions par eux-même également.

      L’Iran ne « crache à la gueule » de personne, ce pays reprends ses droits après une forfaiture à son encontre.
      Saloperie de Trump, honte sur les Européens qui ont trahis leur parole par veulerie et faiblesse, sur un sujet hautement préoccupant : la prolifération nucléaire.

  4. denis dit :

    On s’approche, encore deux ou trois ‘accrochages’ bidons et nous irons faire aux iraniens ce que nous avons fait aux irakiens, aux lybiens, et à d’autres, semer le chaos, annihiler une civilisation millennaire pour des interets indirects et laisser un pays exsangue dont nous profiterons jusqu’à sa derniere goutte de pétrôle, tout cela me dégoute…………

    • fabrice dit :

      « Une civilisation millénaire » ? La civilisation Ayatollah date du Shah Abbas, 17ème siècle. Elle a trois siècles et a conduit ce pays à un désert scientifique, culturel et un état de pauvreté et d’abjection digne des zones tribales pakistanaises.
      Si vous parlez des Perses, les shiites iraniens d’aujourd’hui sont autant de culture perse que nous de culture gauloise ou les Egyptiens actuels de culture de l’époque des Pharaons. Vous pratiquez le druidisme ? Les Perses pratiquent la présentation des cadavres aux vautours ? Qu’est ce qu’il y a de Perse antique dans la culture des Ayatollah ? RIEN.

      • Thaurac dit :

        Ils nous gonflent avec la grande perse, c’est plutôt une théocratie malade actuellement..

      • Fred dit :

        @ fabrice
        L’Iran « désert scientifique, culturel et un état de pauvreté et d’abjection digne des zones tribales pakistanaises » … Pas un tout petit peu exagéré, non ?

        Faudrait savoir : État pré-nucléaire ou pas ? Je ne pense pas que les Zones tribales pakistanaises en soient à ce niveau scientifique-là, ni qu’elles soient proche de pouvoir satelliser quoi que ce soit …
        Et les sanctions américaines n’influeraient pas un chouia sur le niveau de vie ?
        D’ailleurs pas si pauvre que cela, l’Iran ; son PIB/habitant est nettement supérieur à celui de la Chine : 20 030 $ contre 16 624 $ (Données FMI 2017)

      • Czar dit :

        « Nous de culture gauloise »

        Les Galates ont poussé jusqu’en Anatolie où ils ont fondé An cyre, l’actuelle Ankara, pas en Palestine occupée.

        • fabrice dit :

          Le terme de Palestine date de 135, les Romains appelaient cette région la Judée comme le prouve les monnaies antiques. A l’origine pour affaiblir les Séleucides (dynastie grecque héritière d’un général d’Alexandre le Grand qui a régné sur une région allant de la Syrie à l’Inde) les Romains ont appuyé la révolte de la dynastie juive des Hasmonéens (les Macchabés). Hérode le Grand, roi des Juifs, l’époux de la dernière des Hasmonéennes est leur client, il reconstruit le grand temple de Jérusalem (où se trouve actuellement l’esplanade des Mosquées), fait renaître les Jeux Olympiques qui étaient en désuétude et est l’ami de l’empereur Auguste qui lui fournira une garde de 300 Gaulois. Son petit fils sera exilé à Vienne au Sud de Lyon parce qu’il avait stocké de quoi armer 50 000 soldats sans autorisation de Rome. On a retrouvé un rouleau de la Bible datant de l’époque hérodienne (les rouleaux de la Mer Morte). A la lettre près c’est la même qu’aujourd’hui. La seule civilisation tri millénaire de la région est la juive. Ce sont les seuls à pratiquer le même culte depuis 3000 ans, à parler la même langue, à garder les mêmes traditions, les mêmes fêtes, les mêmes mythes, à porter les mêmes prénoms. Les Juifs ne sont ni des occupants, ni des colons sur LEUR terre. En parlant d’Iran, Ispahan (le joyau de la culture perse) a été fondé par des Juifs venus de Jérusalem à l’appel de Shushandukht (Suzanne) https://en.wikipedia.org/wiki/Shushandukht, la reine des Perses de l’époque qui était juive. Son fils, Bahram V, devenu roi des Perses épousera une princesse hindouiste. Parler des Juifs comme de « colons » au Moyen Orient et opposer la « culture millénaire perse » au Judaïsme est une aberration historique. Il ne s’agit pas « d’anéantir » l’Iran mais de la faire renaître, une nation multiconfessionnelle, tolérante, scientifique ou Juifs, Perses, Grecs, Arabes, Hindi, Gaulois cohabitaient. L’inverse de l’ « Iran » d’aujourd’hui….

      • Plouc putatif dit :

        D’après Fabrice, on peut anéantir l’Iran comme on a anéanti l’Irak et la Libye parce que l’Iran n’est pas une civilisation millénaire.

      • Géo dit :

        Pour Fabrice, aucun problème. On a le droit de détruire l’Iran comme on a détruit l’Irak et la Libye et pour le même motif : parce que ce ne sont pas des Civilisations millénaires.

      • Amalric dit :

        « Une civilisation millénaire » ? La civilisation Ayatollah date du Shah Abbas, 17ème siècle. Elle a trois siècles et a conduit ce pays à un désert scientifique, culturel et un état de pauvreté et d’abjection digne des zones tribales pakistanaises.

        Vous ne connaissez absolument pas l’Iran pour écrire une chose pareille.
        Les connaissances scientifiques, les universités et l’accès pour femmes de certaines hautes fonctions publiques vous a sûrement échappé. Je ne me fatiguerai pas à rentrer dans les détails.
        Pour ce qui est des zones tribales et diverses abjections dont vous parlez il faut regarder du coté de vos amis les saoudiens. Ce sont eux les moyenageux qui font l’unanimité niveau barbarie d’un autre temps. Mais bon comme ils s’entendent avec l’état hébreux vous essayer probablement de noyer le poisson…

        • Thaurac dit :

          « Je ne me fatiguerai pas à rentrer dans les détails. »
          Merci, ça nous fatiguerait 😉
          La question est, les gens sont ils heureux sous le régime des mollah, les jeunes surtout ?

          • fabrice dit :

            Au 19ème siècle lorsque les Européens renouent avec l’Iran, ce dernier est un pays arriéré, moyenâgeux, totalement dépassé scientifiquement. Par exemple les Mollah ont tellement d’intérêt pour les ruines de la prestigieuse civilisation perse qu’ils autorisent les missions françaises à prendre tout ce qu’ils trouvent. Ce n’est pas leur culture islamique, ils s’en moquent donc totalement comme les Talibans qui détruisent les oeuvres d’art d’avant l’Islam.
            Nous y installons les 1ères écoles modernes. Notamment l’Alliance Israélite Universelle française qui y installe les 1ers écoles modernes qui attirent les Juifs et l’élite iranienne consciente du retard qui y met ses enfants. Lorsque Reza Pahlavi prend le pouvoir (il commandait une unité iranienne équipée et entrainé à l’occidental par les Russes). Il s’appuie sur les diplômés de ces école. La découverte du pétrole conduit alors à une modernisation massive du pays et à une volonté du Shah de dé-ayatollahisé le pays. Il dé islamise le pays, fait la promotion de la culture perse antique (les prénoms anciens genre Cyrus, Darius fleurissent, le Shah fête les ruines de Persépolis, la capitale de la Perse antique) contre la culture des Mollah.
            La révolution iranienne de 1976 est le résultat de la résistance à cette modernisation de la part des Mollah et du bazar (les tenants de l’économie traditionnelle), elle se fait avec une forte tonalité anti occidentale et antisémite (les deux sont intrinsèquement liés dans l’esprit des Mollah). Suite à la guerre Iran Irak les Mollah se sont rendus compte qu’ils ne pouvaient pas écarter les cadres « occidentalisés » indispensables pour faire fonctionner l’administration et l’armée de l’air par exemple. Elle a préféré faire appel à leur nationalisme et les encadrer rigoureusement notamment par les Pasdarans (une armée // proches du régime, en général avec des compétences techniques fortement inférieures).
            L’Iran est le cas classique du conflit entre une élite occidentalisée qui lutte contre une élite « traditionnaliste », rétrograde, anti moderniste. Cette dernière l’emporte en Iran.
            Les Mollah auraient tout intérêt à faire la paix avec Israël (avec qui le Shah avait d’excellentes relations) mais ils ne peuvent pas car l’antisémitisme est au coeur de la propagande et de la pensée du régime. Il ne s’agit pas d’un « antisémitisme » de type nazi même si la propagande nazie intense dans les années 30 y a laissé des traces mais la volonté de « mettre les Juifs à leur place de Dhimmi ».
            La France se trompe si elle croit qu’elle va amener le régime des Mollah à « s’occidentaliser », il est profondément anti occidental et antisémite, psychologiquement incapable de faire la paix avec Israël. Il est né des résistances à l’occidentalisation, la lutte contre l’occidentalisation EST sa raison d’être. La civilisation des Mollah n’a rien à voir avec la Perse millénaire que le Shah rêvait d’en être l’héritier. La culture des Lumières, les idées d’égalité, de liberté, de laïcité sont à l’antipode de ses valeurs.

    • Clavier dit :

      Escorter un navire civil et tirer une rafale de 12.7 en avertissement devant un zodiac de barbus ce n’est pas déclarer la guerre !
      Il faut raison garder

    • Lechavenois dit :

      à denis :
      .
      « …. une civilisation millennaire … »
      .
      Pendant que les mollah se goinfrent grâce à la mane du pétrole, protégés par leur milice qu’ils ose appeler pompeusement  » gardiens de la révolution « , le peuple iranien, lui, crève de faim.
      .
      https://twitter.com/csdhi/status/1041608785641521152

  5. Desty dit :

    Les Iraniens viennent de remonter leur taux d’enrichissement à 20% et évoquent la possibilité d’enrichir encore plus haut. Ils ont aussi mis en service quelques nouvelles centrifugeuses dans ce qui s’apparente à un chantage nucléaire…
    A force ils finiront bien par avoir raison de la résistance de Paris à l’approche dure des Américains…
    Pompéo a déclaré que la rapidité avec laquelle l’Iran a relevé ses taux d’enrichissement et les volumes enrichis témoigne des faiblesses de l’accord 5+1 (et c’est très difficile de lui donner tort).
    Bolton a déclaré qu’on pouvait toujours discuter avec les Iraniens, mais que les sanctions américaines ne seront levées que quand les Iraniens arrêteront leur baratin et prendront des mesures concrètes pour donner des gages à Washington sur les points qui lui pose problème (programme spatial, programme balistique, politique régionale).
    Bref, Macron s’est donné du mal mais la situation n’a absolument pas changé et il est en train d’en prendre acte.

  6. Carin dit :

    Et j’oubliais le KSA, dont les tankers vont également profité de la présence française (mais pas que…)
    Cela pourrait également apporter quelques contrats.

  7. Nobody dit :

    La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf !

  8. Lechavenois dit :

    Avec tout le respect que je dois au président de mon pays, je pense qu’il est urgent d’attendre avant de s’engager au coté des américains dans le détroit d’Ormuz.
    .
    Maintenant, il faut faire preuve d’humilité et savoir se retirer du jeu.
    .
    Les mollahs veulent la bombe atomique depuis des années et ils font tout pour l’avoir afin de pouvoir en permanence menacer le monde libre.
    .
    Netanyahu et les  » faucons de Trump  » ne veulent pas de cette épée de Damoclès, et feront tout pour les empêcher.
    .
    La négociation européenne n’a pas fonctionner ; laissons la  » négociation israélienne  » prendre le relais, et wait and see.
    .
    Si le peuple iraniens peut retrouver enfin sa liberté grâce à une intervention extérieure, personne ne s’y opposera

  9. Daniel BESSON dit :

     » En même temps « ©™

  10. lym dit :

    La Perse nous roule dans la farine et Trump déguste le Merlan Macron en attrapant Parly par… on taira la suite…
    Non mais vraiment, quelle débandade!!! Il eu mieux valu laisser les iraniens seuls face au grand Satan sans jouer au Petit, qui va maladroitement se placer au milieu. Une vieille habitude mais bon, le nouveau monde, quelle arnaque!

  11. Robert dit :

    Un reportage disponible quelques jours sur FR3 à propos des enlèvements et du massacre du 23 juillet 1962 à Oran. Je le regarde ce soir et je ne peux encore dire s’il est honnête, ceux qui ont vécu cette période peuvent peut-être donner leur avis.
    Episode de honte sur le régime qui interdit à ses soldats d’aider des français en danger.
    https://www.france.tv/documentaires/histoire/1054327-oran-le-massacre-oublie.html

    • jean pierre dit :

      mon beau pere était hospitalisé à l’hopital d’Oran lorsque qu’il a vu l’arrivée de toutes les victimes ………ily a eu aussi la bombe placée dans un cirque à Mostaganem en Oranie.Mon épouse est d’Aïn tedeles près de mostaganem

      https://p7.storage.canalblog.com/74/15/702570/112302745.pdf

      • Robert dit :

        Jean Pierre,
        Ils ont osé faire parler Elkabbach qui avait été arrêté pour trahison quand il travaillait à radio Oran car sympathisant communiste il faisait de la propagande anti française. Il fait semblant de ne pas comprendre que ceux qu’il a porté au pouvoir se comportent ainsi, avec la complicité du pouvoir gaulliste qui voulait punir les pieds noirs d’avoir été complaisant envers l’OAS et hostiles à De Gaulle. Et Fouchet qui a volontairement fait tirer rue d’Isly sur une foule désarmée pour donner des gages au FLN que l’armée, en fait un régiment de musulmans venu exprès, n’était pas aux côtés des pieds noirs. D’ailleurs l’adjoint du général Katz, niant comme son patron les crimes, reconnait qu’à l’époque il justifiait ce massacre pour punir les pieds noirs. Katz le boucher n’a jamais été inquiété.
        Ce que ne dit pas le reportage, c’est que des centaines d’otages ont fini, les hommes dans les bagnes et mines comme esclaves, les femmes et fillettes dans les bordels du FLN. Et jamais un gouvernement français n’a fait la moindre démarche pour essayer de les retrouver ni même de connaître leur sort. ‘ai des témoignages que je peux produire ici.
        Et la caserne des gardes mobiles des Tagarins ou le colonel Debrosse, futur général, pratiquait la torture avec une préférence pour les femmes. Et les autres centres de tortures des barbouzes, l’école de Police d’Hussein Dey, la villa Andréa ou d’autres lieux tous plus sinistres les uns que les autres.
        Là, les dénonciateurs de la torture au nom de la morale comme de la Bollardière étaient aux abonnés absents pour s’indigner et prendre parti.
        Fouchet qui, devant l’indignation de Pompidou, lui a répondu, « mais Pompidou j’ai passé ma vie à faire tirer sur les français. »
        Et Joxe et Frey et tant d’autres.
        Quand on revisite l’histoire, plus souvent à charge contre les européens, il ne faut rien oublier ni personne.

        • Czar dit :

          Robert, vous fabulez largement sur ce coup.

          Le seul exemple de la rue d’Isly suffit à m’en convaincre.

          On ne défend pas une cause juste avec des mensonges.

          • Robert dit :

            Czar,
            Vous allez développer votre affirmation, hein ?
            Entre présenter une vision des choses, avec des faits, et « fabuler largement » il y a une marge que vous n’hésitez pas à franchir, alors développez.
            Concernant la rue d’Isly, j’ai pas mal entendu de témoignages.

    • Thaurac dit :

      Rajouté aux derniers scoop disant que la france avait apssé des accords secrets avec les terroristes de la rue des rosiers, …on est un pays qui n’a pas honte de se rabaisser pour éviter la réalité des faits, qui fait même du dénie ( on voit tout ce qui se passe actuellement , tous ceux qui poignardent ne sont pas musulmans, réfugiés,…mais seulement déséquilibrés) , les voyous sont des sauvageons, et jusqu’au meurtre presque traité « d’incident »..pour sauvegarder la paix civile, on prostitue notre fierté nationale…..d’ailleurs en parler te fait traiter de réac illico..

    • v_atekor dit :

      Oran en 1962, je ne sais pas. Mais si « on » pouvait éviter une Oran 2019-2020 ça serait bien.
      .
      Le commentaire de RC sera utile :
      https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2019/09/08/le-pari-de-poutine-sur-les-generaux-algeriens/

  12. Pluton dit :

    le dossier iranien montre qu’il n’ya aucun interet a avoir les pays europeens comme interlocuteur, si ils ont une position, ils sont incapables de la defendre, et finissent toujours par s’aligner sur les usa, du coup autant ignorer poliment les europeeens et s’adresser directement au patron…

  13. datamo dit :

    « Je ne suis pas surpris que l’Iran ait annoncé qu’il allait violer le JCPOA »
    Impayables ces amerloques.
    Ils foutent le traité aux c… et reprochent ensuite aux iraniens de le violer.
    On croirait lire du netanyahu.

    • Thaurac dit :

      Ce qu’ils vont prendre sur la tête ne viendra d’israel.
      L’agenda doit être calé, et la moindre étincelle..
      De toute façon, à part l’organisme de contrôle dont d’ailleurs le directeur vient d’être viré ( aveugle surement), tout le monde savait qu’ils continuaient en loucedé..

      • Briska dit :

        Ou peut être etait-il simplement malade comme il le prétend.
        Il faut arrêter les amphétamines, cher Thaurac. La guerre, il est minable de la souhaiter pour les autres, même si cela gonfle les pauvres vies de l’orgueil de se croire dans le camp du plus fort.

        • Robert dit :

          Briska,
          Bien vu.
          Quelle que soit la cause, ceux qui appellent à la guerre et accablent sans équilibre les uns pour dédouaner les autres ne servent ni la vérité ni la justice.

        • Thaurac dit :

          Ouvre les yeux, depuis qu’ils sont au pouvoir, le but ultime, voire le seul, des ayatollahs, c’est de rayer israel, les juifs, de la carte, et ils ne se gênent absolument pas pour le dire haut et fort.
          Et quand à ce qu’ils pensent des occidentaux, les européens, les « idiots utiles, tu serais très déçu de le savoir!
          Ils se foutent de nous, et trouvent toujours un guignol pour plaider en leur faveur, sûr qu’ils doivent bien en rire.

          • Briska dit :

            Cher Thaurac, Israël est sanctuarisé par son arsenal nucléaire, est ce si difficile à comprendre?
            Ils exploitent le filon de la légitime défense (du petit état qui se bat contre les barbares) pour mépriser impunément le DI et imposer (plutôt tenter d’imposer) leur vision et leur agenda aux concurrents régionaux. Ce que l’on refuse à l’Iran, ce n’est l’arme nucléaire en tant que telle, mais la sanctuarisation de son territoire.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « L’agenda doit être calé, et la moindre étincelle.. » Concernant l’agenda rien ne se fera tant que les élections américaines n’auront pas eu lieu, à l’issue de ces dernières si Trump est réélu il aura les mains libres, sauf si les iraniens font ……………………….. une connerie en mode bavure! La situation pour le moment ressemble plutôt au zèbre qui approche de la berge pour traverser alors que le crocodile, planquée dans l’eau, attend!

  14. bressis dit :

    si les moteurs tournaient au lait de vache il y aurait un nouveau débarquement de normandie.

  15. MERCATOR dit :

    J’étais à Oran en juillet 62, je découvre le sujet maintenant, pas trop le temps d’en parler aujourd’hui , schématiquement, l’armée Française s’est couverte de honte ( au niveau des officiers supérieurs) Katz était un salopard et de gaulle qui détestait les pieds noirs et les Arabes avait donné ces ordres afin que les pieds noirs ne restent pas . Certains Arabes ont protégé les Français, je l’ai vu de mes propres yeux, ceux qui massacraient s’étaient surtout les « fatmas » et les ados, cela reste la plus grande tache indélébile sur la hiérarchie militaire Française avec le suicide de la flotte Française à Toulon..

    • Robert dit :

      Mercator,
      C’est ce que j’ai souvent entendu dire de la part de témoins. On ne leur laissait pas la parole à l’époque, cette émission sur une chaine publique, est intéressante de ce point de vue même si elle est imparfaite.
      Certains arabes sont morts aux côtés des européens, considérés comme des traitres, et d’autres, comme vous le dites, ont protégé les européens.
      Il devient répétitif de dire que De Gaulle détestait les pieds noirs, et que Katz a été placé là pour faire le sale boulot, provoquer des violences de part et d’autre et entrainer la fuite des européens les plus pauvres. Gaullistes comme FLN avait des intérêts différents à leur faire payer leur refus de la trahison gaulliste et à rester, plus d’un million, dans une nation naissante que ses dirigeants voulaient en rupture avec la France.
      J’aimerais bien savoir ce que Czar me reproche comme mensonger ou fabulatoire, peut-être après tout aurais je été mal informé par des témoins trop partiaux, en tout cas l’essentiel reste incontestable. Même FR3 le reconnait, c’est dire.
      Je comprend la blessure qui ne se referme pas de mes amis pieds noirs. Et que Macron n’a fait que rouvrir avec ses propos scandaleux sur l’Algérie et la seconde guerre mondiale.

  16. Bob dit :

    Je ne trouve pas d’informations sur l’opération sentinel. On en parle mais sans savoir ce que c’est. De toute façon qui aurait suivi la France dans le Golfe Persique? Pas grand-monde. Les USA sont le chef de file des occidentaux donc on suit bon gré mal gré. Il n’y a pas de lien sur le positionnement des autorités françaises non plus. Les iraniens semblent passer aux actes alors que les américains se font détruire un drone sans réagir, bizarre. Encore un coup de com pour Trump en vue des élections américaines à mon sens.