CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Mme Parly a évoqué des « pistes de coopération possibles » avec le ministre russe de la Défense

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

99 contributions

  1. Benoît Préchart dit :

    M. Lagneau, vous êtes taquin : surnommer notre actuel petit président quinquennal par « le chef de l’Élysée », c’est (malheureusement) le mettre à sa juste place.

    • Czar dit :

      ‘chef’ , du moins si dans une conception très ‘inclusive’ de la gastronomie on inclut les cordons bleus.

    • Thaurac dit :

      Hormis De Gaulle, dites nous qui vous avez considéré comme « grand Président », histoire de rigoler un peu?

    • lym dit :

      Le Canard a cette semaine en 1ère page une caricature de Macron et les 5 fruits et légumes par jour: Pour lui, que du melon!

      Si encore il y avait des raisons objectives de l’avoir… Mais il n’y a hélas pas grand chose derrière: Politique industrielle désastreuse dès son passage à Bercy, continuer la vente des bijoux de familles (après le hold-up des autoroutes, celui d’ADP dont on ne sait s’il va réussir mais pour les barrages et l’immense gagneuse que représente la française des jeux c’est quasiment fait). Sans parler du côté social dans un contexte de foutage de gueule assumé qui a vu naître la crise GJ!

      Bref, gérontophile 1er, on ne peut même pas le qualifier d’âne. Ce serait vraiment injuste pour cet animal.

      L’ancien monde, en pire.

  2. Plusdepognon dit :

    L’Europe doit avoir une politique en accord avec sa géographie et non pas suivre aveuglément des idéologies qui entraînent sa disparition.
    https://youtu.be/uy0O3cpybQM

    C’est pas gagné d’avance…

    • lxm dit :

      adolescent, déjà avant l’an 2000, j’avais déjà écrit des scénarios d’anticipations où la russie tentait un come back vers l’ouest en grignotant pays baltes et ukraine sous tension nucléaire, et dans un conflit général interne avec l’islam éclatait et finalement la chine chopait la sibérie, la russie ne pouvant la contrer se trouvait alors obligée de se rattacher à l’europe. j’avais aussi anticipé un néo-ottomanisme qui très vite retombait. et en amérique du nord, vers 2060″ la sécession du monde hispanique des USA, et soutenus par le mexique, qui perdaient alors leur empire, le centre du continent nord devenant un no mans land radioactif, l’europe intervenait pour protéger l’amérique de l’est, et le centre de « l’EMPIRE » repartait des ex-usa vers l’europe. Je n’avais fait que la transposition moderne de l’histoire antique avec les mondes romain( usa), grec( europe ouest), perse( russie). Se mettait en place alors une course à l’espace entre europe que j’appelais ligue du nord( capitale en biélorussie) et confédération asiatique dominée par la chine, l’inde éclatant en cités état, l’afrique ne décollant toujours pas, l’amérique du sud tentant la fédération mais n’arrivant à rien produire de substantiel à cause du poids trop important du brésil. Une période prospérité ensuite, âge d’or, avant que ne recommence une longue guerre froide, puis les conflits recommençaient, démarrant des colonies spatiales( indépendance, nouveaux usa) et forçant après plusieurs guerres majeures à l’unification terrestre dans environ 7 siècles, pendant ce temps la planète crevait sous l’industrialisation massive, l’atmosphère changeait, les océans se remplissaient de méduses et les mutations devenaient si courantes qu’elles modifiaient l’humanité. Ensuite, ensuite.. c’est l’exploration de l’espace profond, la scission de l’humanité en plusieurs espèces à force d’adaptation sur chaque monde, et je suis allé 15 millénaires dans l’avenir.
      Faire des scénarios n’a rien de neuf puisque les religions ont des textes de prophéties qui font aussi de la géopolitique, en se basant sur des cycles réels ou supposés avec des rythmes bien calibrés et donnant des noms de peuples pour spécifier des types de comportements, de cultures. La cité dévalorise l’homme( produit énergie, bouge) au profit de la féminité( consomme énergie, ne bouge pas), mais les savants( la masculinité passant du corps à l’esprit, dominer par la logique, le cerveau qui consomme) sortent des cités, des cités qui chutent quand la femme domine l’homme( on consomme plus que ce que l’on produit); et quand la science( souvent sous forme d’arme) d’un savant tombe chez un homme( peuple) encore primitif celui-ci tente de créer un empire( dominer physiquement l’autre), l’empire concentre les richesse en un point, sa capitale, la cité, et ça recommence. On peut prolonger à l’infini ce cycle, avec l’unification d’un groupe toujours plus grand, jusqu’à notre planète qui serait le centre de consommation de ressources provenant du système solaire, puis de la galaxie, tout dépendra si elle est bien placé géographiquement au centre des flux.

      • Bloodasp dit :

        @lxm: Intéressant votre exercice de « prospective », mais je lui trouve un défaut, vous raisonnez avec les capacités intellectuelles humaines et les connaissances d’aujourd’hui. Une météorite rase l’Europe ou un des grands continents et votre exercice bien qu’intéressant ne vaut plus rien, je vous laisse imaginer d’autres catastrophes naturelles majeures…A bien y réfléchir vous n’avez peut-être pas tort d’imaginer ce genre de scénarios, si ça peut nous éviter qu’ils se réalisent, on aura déjà gagné ça!

        • lxm dit :

          oh, mais j’en ai plein d’autres; par exemple comme pour l’après seconde guerre mondiale et la naissance de l’europe, un conflit perdu au moyen-orient et se forme une fédération chiite( les turcs sont très proche du chiisme) entre la turquie liban syrie irak et l’iran, allant même toucher en asie centrale, azerbaidjan, turkménistan etc.. cauchemar pour israel. Une fédération qui pourrait en temps de paix devenir la 1ere puissance mondiale.
          En face l’union arabe autour de l’arabie, mais isolée dans son mur frontalier bien couteux avec aucune légitimité du pouvoir, conflit à propos des chiites des émirats, la fédération prend le pétrole au nord-est de l’arabie, et fait considérablement monter les prix.
          Après une faillite conjuguée à une quantité phénoménale de jeunes sans avenir, une révolution en algérie qui se transforme en djihad de conquète, fait tomber la monarchie marocaine et lorgne déjà de repartir sur l’espagne jusqu’à paris unifier « les frères ».
          Un scénario pour l’asie de l’est, la chine surendettée n’arrive pas à suivre l’occident dans le délire de XI qui génère du mécontentement, il est renversé par un général, le pays éclate entre pro et contre, et finalement se referme, pleins de chinois vont à l’étranger bousculant les voisins. La corée du nord s’ouvre alors que japon et corée du sud sont en dépression forte à cause de la baisse démographique, la corée du nord subjugue par son modèle qui fait tenir le pays dans toute les crises, et se fédéralise avec le sud dans un deal, le nationalisme coréen se base alors sur la militarisation du nord et la technologie du sud. Le nord devient prospère et sa population explose. Le pays s’étend dans le spatial et arrive le truc, il entre en conflit avec japon et chine et les envahit à coup d’armes de destruction de masse, parce que personne n’y croyait la chine morcelée et dépeuplée est conquise à la mongol, le japon n’existe virtuellement plus.
          Quand on mange bien on peut être généreux, mais en temps de crise grave, on devient inflexible, l’afrique est en déficit alimentaire depuis de nombreuses années, les pays locaux s’endettent pour importer( comme l’égypte); il n’y a plus de réserve stratégique nul part sur la planète à cause des privatisations( pendant des millénaires les villes devaient avoir de la bouffe pour 5 ans maintenant c’est 2 semaines avec de la chance) et vient la famine mondiale, la production accélérée n’arrive pas à suivre la chute des rendements et empire la dégradation des sols et de l’eau, la france est visée à cause de ses terres encore riches, l’onu exige que les français donnent leur bouffe.
          Thermodynamique, la planète cherche à maintenir sa température habituelle, et cherche à compenser la montée anormale des températures( dues aux hydrocarbures et au charbon) par un réveil de plusieurs volcans, paf le refroidissement soudain, le ciel voilé. On peut avoir le scénario inverse ou en précédent avec une brutale montée des températures à cause du réchauffement des toundra, qui vont bloquer la germination des céréales. Effet ciseau, très chaud suivi de très froid.
          On peut penser simplement que tout ira bien, on maitrise chaque crise, l’humanité va se centraliser à fond, l’hyper compétition favorisera les mêmes aptitudes et les humains dominants se ressembler et devenir des monstres sadiques sans âme, un système de caste se mets en place avec retour progressif à l’esclavage( un truc aboli des dizaines de fois et pourtant qui est toujours revenu) avec les pauvres qui sont obligés de devenir des cyborgs pour suvivre. L’humanité est devenue démoniaque.
          etc..
          Certes, je préférerais de grands êtres minces évolués translucides se nourrissant d’énergie pure, responsables sages et hyper précis, et manipulant avec des cristaux tout en explorant l’univers avec conscience et sans précipitation dans une technologie subtile. Mais quel est le scénario qu’il faudrait suivre pour cela, qui, que faut-il favoriser, car c’est bien cela la politique agir et non pas réagir. Là on est encore à l’âge barbare, en pleine période de guerre d’unification, la guerre n’est qu’un moyen, elle est là pour nous stimuler, nous forcer à anticiper jusqu’à ce que l’on puisse le faire naturellement sans guerre. Doit-on tenter de rester dans une forme de libéralisme qui déciderait de l’évolution avec l’argent qui graisserait les rouages; où doit-on tenter de sortir de cette facilité pour passer un nouveau seuil quelques soient les souffrances( et le système politique correspondant), et tous les soldats souffrent dans leurs entrainements, mais ils gagnent en capacités, ils le savent et ils l’acceptent. J’écris beaucoup là mais c’est que j’ai des milliers de pages.

          • Bloodasp dit :

            Faut dire qu’avec la montée de la Chine et de l’Inde, l’affaiblissement US et Russes, bien malin qui peut prédire ce qui va se passer à 50 ans…Pour ma part j’ai le présentement que nous sommes dans une période transitoire avant de grands changements géopolitiques, nous arrivons à la fin des dividendes de la 2nd guerre mondiale….

  3. NRJ dit :

    Tiens, commencerait t´on à être intelligent sur ce sujet ?

    • Stoltenberg dit :

      Avant c’était « l’Allemagne n’est pas responsable des crimes commis lors de la 2ème GM ». Maintenant c’est « la Russie n’est pas responsable des agressions militaires et déstabilisations dans sa zone d’intérêt et de l’usage de l’arme chimique interdite par des traités ». Ben dis donc, Mr NRJ, vous avez une mémoire courte !
      .
      De quelle intelligence parlez-vous en évoquant une tentative de rapprochement entre E. Macron et V. Poutine ? 0 contrats de vente d’armes avec les pays qui s’estiment menacés par la Russie pendant au moins 10 ans (le tout étant récupéré par les Américains et Britanniques et, peut-être, les Allemands) ? Une possibilité de continuation de la politique catastrophique de la France en Afrique tout en partageant le gâteau avec V. Poutine, qui menace désormais la « domination » française dans la région ? Bref. Pas très intelligent tout ça.

      • NRJ dit :

        @Stoltenberg
        Déjà je n´ai jamais dit que l´Allemagne n´était pas responsable des crimes commis pendant la deuxième guerre mondiale. Mon avis est simplement qu´elle n´a plus rien à payer aux polonais, grecs etc… (surtout que tout le monde s´en moque de la mémoire, le seul but est de récupérer de l´argent sans se fatiguer). Les traités post seconde guerre ont réglé la chose et le plus important surtout : L´Allemagne a arrêté ses visées expansionnistes, la pensée du pangermanisme, et le militarisme. Elle ne vise aujourd´hui que le domaine économique, domaine qu´elle aborde d´ailleurs de facon honnête contrairement aux américains et a fortiori aux chinois.

        Quant à la Russie, on n´a pas forcément à être allié avec eux. En outre, on leur vend beaucoup de chose en ce moment aux pays menacés par la Russie ? Je vous rappelle pas l´issue des contrats hélicoptères Caracal en Pologne, des SAMP-T en Pologne et en Roumanie, et des programmes d´aviation remportés par les F-35 en Pologne et les F-16V en Bulgarie ? Le seul contrat un tant soit peu important à l´heure actuelle est le programme des sous-marins en Pologne dans lequel on est en compétition contre les allemands. Sinon à part dans les domaines où les européens ont une large avance (typiquement dans les blindés avec la vente par l´Allemagne de 200 chars Leopard 2 à la Pologne et de Boxer à la Lituanie), les pays de l´est achètent systématiquement américain.

        Par ailleurs, on n´a pas à être allié à la Russie. On en est simplement à étudier des coopérations à intérêts mutuels entre eux et nous. L´affaire des armes chimiques n´a d´ailleurs pas à entrer en compte. C´est Assad qui a envoyé ces armes, pas les russes. Dites moi si je me trompe, mais ils n´ont pas pris part à ma connaissance de facon active à ces bombardements.

        On doit défendre nos intérêts en Afrique ou ailleurs, quitte à aller contre les russes, mais lorsqu´on a des intérêts communs (comme le bombardement de Daech qu´on aurait pu faire en coopération avec eux), on ne devrait simplement pas s´enfermer dans l´idéologie et tout refuser sous prétexte qu´ils sont russes et que leurs alliés soient des plus douteux (comme si nos alliés en Afrique étaient des anges….). Dit plus simplement, je pense que si on doit être ennemi sur certains sujets, on doit rester prêt à toute coopération avec eux. C´est pas plus compliqué., c´est du pragmatisme.

  4. Clavier dit :

    Voilà qui risque de faire s’étrangler l’ami Donald…..

    • Lechavenois dit :

      à Clavier :
      .
      « ….de faire s’étrangler l’ami Donald….. »
      .
      Et ça va faire tousser tonton Xi….

      • Stoltenberg dit :

        Ce qui ferait tousser tonton Xi c’est une prise de conscience des peuples en Europe et la fin de ce dépouillement massif organisé qu’est le commerce Chine communiste – Europe.

    • TINA2009 dit :

      Bsr CLAVIER !

      Au contraire : TRUMP ne pourra sans doute pas s’exprimer comme il le souhaiterait… Mais, il n’est pas unilatéraliste…
      Cependant, je ne suis ni convaincu par les propos de celui qui couche avec sa mère, que de celle qui a coulé AIR FRANCE pour satisfaire ses maîtres + mandants tout en jouissant sans se toucher!

      • v_atekor dit :

        Un politique est d’abord ce qu’il dit. S’il ne peut pas s’exprimer comme il le souhaiterait il faut qu’il change de métier.

      • Fralipolipi dit :

        @Clavier
        Ceux qui coulent (ou freinent puis coulent) Ai France ne sont pas nos gouvernants.
        Ce sont plutôt nos syndicats de pilotes qui refusent systématiquement de remettre en question tous leurs privilèges acquis durant la grande et belle époque … bien avant que n’arrive l’intense concurrence des compagnies du golfe (sur les longs-courriers) + cette des compagnies Low-Cost (sur les courts et moyens courriers) …
        Faut arrêter de chercher Midi à Quatorze heure.

      • laurent dit :

        Tina ce n’est pas parce que vous avez couché avec votre mère qu’il faut généraliser 😉

  5. Alain d dit :

    « reste à voir ce que seront les « pistes de coopération possibles » » !
    Reste à voir ce que la Russie compte faire comme concessions par rapport à la situation et les égressions actuelles, et ce que l’on devra concéder en échange !
    Parce que nous n’aurons rien sans rien, c’est exactement le but recherché par la Russie. Comme toujours elle opère une pression-chantage, et généralement l’UE se fait mettre ! Comme pour l’affaire Turquie/Chypre. Comme avec le F35, comme commercialement/Chine, etc.
    « Europe de la Défonce »
    Reste à voir ce que le reste de l’EU va en dire !
    Reste à voir si on peut faire confiance à la parole des dirigeants russes, ou pas ?
    Reste à voir la question des tuyaux de gaz !
    Et la méga tache Merkel qui a décidé unilatéralement de lâcher le nucléaire sans préavis? C’est juste la connerie, qui pour l’instant, est sur la plus haute marche du podium de ce siècle !
    A part çà, tout est possible, et même qu’on peut aussi envoyer un courrier au Père Noël……….

    • TINA2009 dit :

      Bsr Alain d!

      « …Et la méga tache Merkel qui a décidé unilatéralement de lâcher le nucléaire sans préavis? C’est juste la connerie, qui pour l’instant, est sur la plus haute marche du podium de ce siècle ! ».
      —> EXCELLENT ! EXCELLENT !
      Rien à rajouter , car pour l’Allemagne comme pour l’Europe , c’est LA CONNERIE !
      On aurait du mettre hors d’état de nuire tout ceux qui ont poussé MERKEL et ses « lieutenants » à prendre cette décision… Ce n’est surtout pas du n’importe quoi . Au contraire, LE PLAN s’est déroulé comme prévu pour les VERMINES ET SALOPERIES qui ont élaboré ce PLAN et participé à sa mise en oeuvre.

      PS : MERKEL devrait servir de source de protéine principale pour l’étang le plus proche de son domicile.

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est une erreur d’avoir arrêter le nucléaire en Allemagne mais cela se fait au profit du charbon donc c’est économiquement rentable à court terme. Evidement à long terme et si on prend en compte l’impact environnemental….

  6. Parabellum dit :

    A une époque les russses auraient bien voulu des vbl…et ils avaient acheté 2 bpc…depuis ils se débrouillent sans nous sauf pour quelques restés astronautiques …leur 9 mai montre bien leurs engins en tous genres…on avait pensé à acheter des helicos lourds voir des hydravions beriev ou l avion école …on peut trouver des sujets et des objets…on allait faire manœuvres tanks et artillerie en Biélorussie si je me souviens…la base de Reims accueillait des russes pour la mémoire de Normandie niemen…je me souviens des démos de bombardiers vautour en pique…bon on va refaire un pont Poutine comme l Alexandre…sourions un instant…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les russes voulaient surtout acheter notre bienveillance au sujet de leur attaque sur l’Ukraine en même temps que les BPC. Il était donc nécessaire de renoncer à ce deal. Les BPC ne sont pas une poigné de lentilles mais c’est tout comme.
      Je suis favorable à un rapprochement avec les russes qui sont nos voisins, mais sans naïveté. Apparemment les choses bougent un peu en Ukraine. Si les russes abandonnent les séparatistes et qu’une solution est trouvée pour la Crimée, malgré les autres désaccords, un rapprochement sera possible.
      Dans le cas contraire, valider l’agression de l’Ukraine, un pays au portes de l’Europe, serait une erreur gravissime et inciterait probablement les russes à croquer un morceau des Pays baltes ou de la Finlande.

      • NRJ dit :

        @Aymard de Ledonner
        « Les russes voulaient surtout acheter notre bienveillance au sujet de leur attaque sur l’Ukraine en même temps que les BPC »
        Les tensions en Ukraine entre grosso modo pro-russes et pro-européens ont commencé avec le départ de Viktor Ianoukovytch favorable à la Russie. C´est arrivé début 2014, et personne ne pouvait le prévoir en 2010 quand Sarkozy et Poutine ont négocié les 2 BPC.

        Quant aux sanctions, les plus actifs sur le sujet sont les américains… Qui ne vendent rien aux russes. Ils n´ont donc pas été touché. Quant aux européens, ils ont continué à se fournir en hydrocarbures russes. Nous finalement on a perdu un contrat à 1,7 milliards d´euros (plus 500 millions pour la maintenance) et on a payé deux BPC gratuitement pour les égyptiens (car on leur a vendu les 2 bateaux à 950 millions soit autant ce qu´on a payé aux russes en dédommagement. Pour eux le contrat a été plutôt rentable).

        Après la question n´est pas de valider l´agression de l´Ukraine, mais simplement d´établir des coopérations avec les russes.

    • Pluton dit :

      je ne sais pas pourquoi certains s’excitent ici, sur des contrats, le gaz etc… ( en plus, northstream 2 en theorie devrait etre acheve d’ici la fin de l’annee).
      Si on se fie a ce que rapporte l’auteur du billet, les discussions vont porter, pour l’instant sur les affaires internationales : « les problématiques de maîtrise des armements ainsi que la situation dans les zones de crise : Ukraine, Levant, Golfe, République centrafricaine. »

      Et on peut etre que heureux de voir que la diplomatie francaise discuter avec sa contrepartie russe, on aurait jamais du « arreter »… Les invectives ca va 5 mn… mais ca mene a rien, et sur certains dossier comme celui de centrafrique, on a tout interet a discuter d’un modus vivendi, a minima, et si possible chercher des convergences.

      cela dit je suis pessimiste, je pense qu’on va se rapprocher pour regler le necessaire, rien de plus et donc ca me parait inutile de s’exciter qque soit son parti pris, les « russophobes » a mon avis n’ont pas grand chose a craindre, et les russophiles risquent tres decu si ils attendent une grande ouveture, pour ca faudrait que l’elysee ait une grosse paire de burne pour oser aller a contre courant, contre la position de ses alliees, ou de sa propagande etc…

      Macron etait aussi sense bousculer Trump, il est vite rentree a la niche… cela dit si il devait y’avoir une ouverture plus grande que ce qui est esquisse actuellement, je me demande ce que peut conceder macron, pour obtenir des concessions de la part de poutine.
      Les sanctions ? ne dependent pas que de macron, et je ne suis meme pas sur que poutine veuille la fin des sanctions, une interdependance, dans les conditions actuelles est aussi une grosse source de vulnerabilite pour la russie, les sanctions, la menace d’exclure la russie du systeme bancaire internationale, l’ont montre,
      la question du gaz est deja pratiquement regler (je crois que la pose des tuyaux northstream 2 est sense etre acheve d’ici la fin de l’annee).
      Qu’a a proposer la france de macron a la russie, pour arracher qque chose de substantiel a la russie ?

  7. Fralipolipi dit :

    Mme Parly peut toujours proposer aux Russes que nos Rafale viennent escorter leurs Tupolev 160 lorsque ces derniers s’approchent de la Manche … histoire que les TU 160 ne soient plus autant dérangés par les vilains Typhoon 😉
    .
    Sinon, une petite mise au clair sur les tolérances de trafics des sous-marins « non autochtones » au large du goulet de Brest, cela pourrait aussi être utile …

    • Patatra dit :

      Il serait étonnant que les Russes n’aient pas à se plaindre de l’inverse 😉

      • Fralipolipi dit :

        Bien au contraire, ce serait tout sauf étonnant, en moins en ce qui concerne la France.
        .
        A quand remonte le dernier vol de nos chasseurs/bombardiers envoyés volontairement le long de la frontière russe sur plusieurs centaines de kms ?… Ah pardon, on me dit à l’oreille qu’il n’y en a jamais eu.
        .
        Et si vous pensez que nos SNA trainent souvent devant Mourmansk en mer de Barents, c’est qu’il vous a échappé que nous n’en avons que 6, dont 4 maxi opérationnels en simultanée, qu’ils sont basés à Toulon (bien loin du cercle arctique) et qu’ils ont bien d’autres missions plus essentielles et prenantes que celles de rester en statique en mer de Barents pour espionner les sorties de SNLE russes.
        .
        Je ne dis pas que ce n’est jamais arrivé. Je dis simplement que cela n’a pu être autre chose que « très » rare.
        A contrario, des sous-marins russes repérés dans le golfe de Gascogne (je ne parle pas de ceux, encore plus nombreux, qui vont renifler du côté de Faslane), il y en a régulièrement.
        Et même quand ils sont pris par la patrouille, ça les emmerde pas de revenir.
        .
        Donc, non, il n’y a pas de réciprocité sur ces facteurs urticants.

    • Jean-Marie H. dit :

      Les sous-marins « non-autochtones » devant le goulet de Brest ne sont pas forcément russes.

  8. Ltikf dit :

    Intéressant – à noter cependant que les manoeuvres communes d’avant 2014 (envahissement de l’Ukraine) n’ont pas grand intérêt aujourd’hui, de même que les « sujets de discorde » devraient être vus des 2 cotés – les sanctions internationales à l’égard de la Russie manquent à la liste ! Bref ce sera un Grand débat ou un séminaire gouvernemental cette fois-ci ?

  9. Brennos dit :

    Le parti pris dans le choix de la photo ne donne pas envie de lire l’article.

  10. Koenig42 dit :

    C’est une manœuvre bien joué de la part de la diplomatie française qui cherche des « soutiens » de circonstances sur des dossiers où ces alliés sont en désaccord (USA) ou ils n’ont pas de poids pour peser à cause de leurs problèmes de politiques intérieurs (R-U, ALL). Le meilleur exemple est le dossier de l’accord sur le nucléaire iranien où la Russie peut aider la France à sauver l’accord ou en trouver un autre.
    Mais il faut pas se leurrer, le quai d’Orsay va poser des conditions pour une normalisation des relations avec la Russie qui on le sait sont soit inacceptables soit seront pas suivie d’effet de la part de la Russie.
    Donc en gros, on brasse du vent utilement pour faire avancer des dossiers de court terme mais aussi et surtout pour le business car les liens économiques entre l’UE et la Russie sont forts et particulièrement pour la France qui est un des premiers investisseurs étrangers en Russie.
    On niera pas aussi une petite dimension politicienne comme toujours car il y a une grande russophilie en France (qui est pas une mauvaise chose), bien sur la Russie par ses médias propagandistes en jouent un peu.
    Là où je veux en venir, c’est que comme la dit Jean-Yves il faut pas être naif mais plus encore il faut redoubler de vigilance. La Russie est bien un ennemi-voisin qui use de tous les moyens pour affaiblir le monde occidental et surtout l’Europe.
    Liste des actions déstabilisantes de la Russie envers l’Europe (depuis l’annexion de la Crimée en 2014 ) est longue comme le bras et touche tous les domaines :
    -Manipulations des masses avec des médias propagandistes diffuseurs de « fake news ».
    – Soutiens au parti d’Extrême droite à travers des financements occultes
    – manœuvre agressive d’un satellite russe et écoute de sa part sur le satellite Franco-Italien Athéna-Findius en 2014
    – Achat de terrains à proximités de base finlandaises par des mystérieux homme d’affaires russes
    – Provocations régulières d’avions de chasse à proximité de l’espace aérien des pays baltes (transpondeurs éteins)
    – Bombardier à long rayon d’action longeant toute la façade atlantique de l’Europe
    – attaque simulée de l’île du Gotland en Suède par les forces aériennes russes
    – attaque simulée d’une base de radar en Laponie norvégienne
    – jeu du chat et de la souris avec un sous-marin russe dans le golfe de Gascogne qui était là en vue de recueillir du renseignement sur l’île Longue ou les câbles sous-marins océaniques.
    – passage à très basse altitude de Su-24 au dessus de navires américains et français en méditerranée
    -Assassinat sur le sol européen d’anciens espions passés à l’ouest (Affaire Skripal)

    La liste n’est pas exhaustive, mais elle est facilement vérifiable tous ces actions sont très très souvent dépeintes par Mr. Lagneau.
    Donc il est bien de temps en temps de revenir à la discussion mais sans oublier avec qui on parle, et en « même temps » de reconstruire notre outil militaire cohérent en vue d’un très peu probable mais néanmoins possible conflit de haute intensité envers une puissance de l’est que nous ne citerons pas pour pas la froisser !

    • Alain d dit :

      Oui, la liste totale est vraiment redoutable !
      On risque d’en oublier…….

      • Électeur dit :

        « Redoutable »!
        À condition d’être émotif.
        Mais il est vrai qu’avec notre classe politique formée d’élus locaux qui ne voient pas plus loin que les bornes de leur circonscription électorale ni plus loin que la fin de leur mandat, l’on peut se sentir un peu mal à l’aise.

    • Briska dit :

      Faut arrêter la télé, vraiment.

    • Vinz dit :

      N’oubliez pas non plus de signaler tous les coups tordus de nos « alliés » traditionnels.

    • tschok dit :

      @Koenig42,

      Personnellement, voilà comment je vois les choses: la Russie ne veut pas d’une Europe puissance à ses frontières et si j’étais à sa place, je ferais pareil. Elle se livre donc à des jeux de déstabilisation, ce qui lui permet aussi de se poser sur la scène politique internationale comme une puissance en s’opposant à une autre puissance.

      C’est le fameux « se poser en s’opposant », certes un peu adolescent, mais efficace comme technique.

      Cela dit, je doute qu’elle veuille d’un bordel permanent à ses frontières. Donc, déstabiliser l’Europe, oui, la faire exploser en plein vol, non. C’est la limite de l’exercice.

      Dans le cadre de cette stratégie, qui est en réalité peu imaginative, le rôle des médias pro-russes en France est d’attiser notre tendance naturelle à l’hystérie collective en intervenant dans nos conversations et nos débats intérieurs par petites touches successives. Il s’agit en pratique d’inciter les Français à se chamailler, se diviser, en dépensant une énergie considérable dans des débats stériles et clivants, ce qui permet d’entretenir un climat délétère qui favorise la contestation de la légitimité des institutions démocratiques.

      L’objectif est purement et simplement de rendre la France impuissante en jouant sur sa propension naturelle à l’hystérie collective.

      Donc, dans les fils de dial de ce blog vous trouverez des coms sur Macron et les zélites, etc, dont la tonalité générale vous renseignera assez bien, je crois, sur l’efficacité de cette propagande sur les masses. Il est vrai qu’un Français n’a pas besoin qu’on l’incite avec force à contester son gouvernement et ses propres institutions, car c’est un penchant assez naturel chez lui. On peut donc dire que les services de propagande russes jouent avec un avantage certain, alors qu’ils sont pourtant sur notre terrain. Normalement, quand on joue à domicile, on est avantagé. Eh bien là, non.

      C’est une fragilité française indéniable.

      Je crains qu’il n’y ait pas grand-chose à y faire dans l’immédiat. Mais rien n’interdit de leur rendre la monnaie de leur pièce et de faire la même chose chez eux. A vrai dire, je ne connais pas une société qui soit totalement homogène. Une propagande française habile pourrait, elle-aussi, s’immiscer dans les anfractuosités d’une société russe qui est certainement bien moins fédérée autour de son chef qu’on le croit.

      Est-ce la politique qu’on adopte? Pour l’instant, non. Je crains qu’une coquetterie intellectuelle très française nous fasse éprouver une sorte de dégoût envers ses techniques propagandistes de bas étage. De mon point de vue, c’est une position un peu trop angélique.

      • Pluton dit :

        le probleme des europeeens, c’est qu’ils ont meme pas besoin de poutine (ou autres) pour les empecher d’etre la puissance qu’ils pourraient etre, ils arrivent tres bien a se saborder tout seul, la construction communautaire n’est pas faite pour construire une europe puissante, pesant de sa voix a l’international, elle est juste un gros marche interieur qui a renonce par principe a se doter d’instrument pour se proteger. on est juste un gros marché ou les pays membres passent plus de temps a se faire concurrence qu’a dresser des passerelles entre les peuples.
        Notre securite a ete confie a l’otan, donc aux usa. Nous avons pas d’instrument monetaire, pas vraiment de politique industriel. On est juste un gros marché en declin qui essaye de se donner une apparences etatique.

        Et si vous etes pas au courant ca fait deja un bail que l’occident s’ingere dans la politique interioeur russe (enfin surtout les usa), vous avait qu’a consulter les comptes rendus de rapports us, par la presse, qui ne se cache pas de financer des opposants. Et si la france le fait pas, c’est par manque de moyen et non par « coquetterie intellectuelle », c’est plus complique de faire ce genre de coup en russie que dans des pays africain, et on se gene pas en afrique… ( vous pouvez consulter pour exemple, le jugement du TPI rendu y’a qque mois qui a acquitte gbagbo ).

        je sais pas si vous vivez a l’etranger, mais la france est deja divise, il y’a des clivages profond qui parcourent la societe, et si on est un minimum honnete, l’influence d’un poutine pese pas grand chose dans ces divisions . l’impuissance de la france n’est pas d’origine russse… on est dans une organisation l’UE qui est structurellement incapable de prendre des decisions, on est enferre dans une alliance l’otan, mene par un pays les usa, qui ne defend que ses interets/objectifs et qu’on doit suivre quoiqu’il nous en coute et globalement l’etat social est desastreux, ce n’est pas poutine qui a active la crise des gilets jaunes, il a meme pas besoin de souffler sur les braises, il y’a des tas de gens qui en ont marre de la facon dont la france a ete gere, et la colere s’accumule depuis ces dernieres decennies et qque chose me dit que ca va faire qu’empirer.

        Alors au lieu de chercher un bouc emissaire, il serait peut etre temps de s’interroger sur les choix qu’on a fait qui nous ont amene a cet etat…

    • Czar dit :

      « soutien occulte au parti d’extrême droite » ?

      Mais c’est une si jolie fake news que ça mériterait d’être dans Russia today, ça.

      Ou peut-être en bréquine qniouz sur BFM WC

      Si j’étais la mère Le Pen (à Dieu ne plaise, je suis contre le port du double menton), je traînerais joyeusement en diffamation tous les petits propagandistes macronistes répandant leurs petites crottes mensongères tranquillou, comme s’il s’agissait de faits établis.
      après tout ses caisses sont vides et ça lui permettrait peut-être de récupérer l’argent qui va lui être extorqué par le parlement européen, et puis vu que les banques françaises – qui ne sont absolument pas liées à Macron – lui refusent le moindre prêt, taxer tous les cocus de la République en marche, ça fera coup double.

  11. Castel dit :

    Comme je viens de l’écrire dans un article précédent, nous sommes confrontés en Europe à deux grandes puissances antagonistes, dont on peut se demander si leurs dirigeants se sont rendu compte que la guerre froide est censée avoir disparu..
    Mais en fait, ces deux pays essayent de nous imposer leur hégémonie, l’un par sa puissance économique et l’autre par ses moyens militaires…..
    Donc, comme nous sommes bien obligés d’accepter la « protection » Américaine, il me semblerait assez normal de se tourner vers la Russie sur le plan économique….
    Mais il faudrait quand même que Poutine ait la volonté de revenir à des relations plus pacifiques avec ses voisins, en renonçant définitivement à de futures aventure militaire pour « soigner » son image d’homme fort à la tête de son pays !!!
    Je pense qu’il pourrait y parvenir en améliorant le niveau de vie des Russes, chose qui semble lui être reproché à l’heure actuelle, et qu’il pourrait rapidement satisfaire en travaillant avec les pays Européens dans ce sens….

    • Alain d dit :

      « comme nous sommes bien obligés d’accepter la « protection » Américaine, il me semblerait assez normal de se tourner vers la Russie sur le plan économique »
      C’est du lourd !
      Les dictatures n’élèvent que le niveau de vie des élites qui se sont soumises ou qui en croquent. Le peuple est pressuré, annihilé.
      Elever le niveau de vie du peuple est contreproductif et dangereux pour une dictature !
      Ceux qui s’opposent sont emprisonnés, menacés, astreints à résidence ou éliminés.
      D’autre n’ont pas le droit de se présenter aux élections, et ils ont de la chance par ce que d’autres ont été éliminés.
      https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/russie-pres-de-50-000-personnes-manifestent-a-moscou-pour-reclamer-des-elections-libres_3572213.html
      Est-ce qu’on va aider ces dirigeants russes à s’en sortir, alors même que le peuple leurs met de plus en plus la pression?

      Personnellement, je suis pour laisser le système s’écrouler de lui-même !
      Parce que je pense que Poutine a été trop loin et qu’il s’est mis le tête dans un cul de sac.
      Sauf si on a encore envie de refaire un tour de manège avec le diable.
      Pour les affaires, elle pourront attendre.
      Parce qu’on a pas été sauvé Omar el-Bechir (ex nouveau pote dictateur de Poutine), là on a marqué un point, mais ne rêvons pas trop, l’affaire n’est pas terminée, l’armée est toujours aux commandes

      Mais je suis tout de même pour que Parly, Le Drian et Macron tentent le coup de poker, pour voir, mais pas pour tout miser.

      Les contrats juteux, est-ce que les motivations de l’Allemagne, de la France, de la Suisse, des Pays-Bas, de l’Italie, de l’Espagne ce situent juste là ?
      Alors même que tous les ex de l’URSS aimeraient prendre, ou prennent leurs distances avec la Russie pour commercer et échanger sans contraintes avec le reste du monde.

      L’affairiste Trump pousse pour être intégré au format de Minsk, j’espère que l’Allemagne et la France ne céderont pas.

      • PK dit :

        « Les dictatures n’élèvent que le niveau de vie des élites qui se sont soumises ou qui en croquent. Le peuple est pressuré, annihilé. »

        Vous devriez jeter un œil sur la vie des Lybiens avant que Sarkozy y fasse son cirque. Ou les Irakiens.

        Vous confondez un potentat africain à la petite semaine comme l’Afrique en a compté des dizaines (des centaines ?) depuis cinquante ans et une dictature sur la durée. Rien sur la durée ne se fait sur la misère totale du peuple. Si l’URSS a survécu malgré tout, c’est qu’en 70 ans, les peuples qui subirent la dictature y a malgré tout trouvé son compte : même si on était loin des standards de l’occident. De même, sous les « dictatures » de Franco et Salazar

      • Castel dit :

        Que la Russie de Poutine soit une dictature, on est bien obligé de le reconnaître :
        Élimination par tout les moyens des candidats jugés dangereux pour le pouvoir, de manière de ne laisser en lice que ceux qui n’ont aucune chance, est un procédé inventé par Poutine, et que l’on appelle aujourd’hui « démocrature »
        Cependant, il faut quand même nuancer les choses ; aujourd’hui encore, les pires dictateurs dans le monde n’essayent même pas de plaire à leurs peuples, il se contentent de s’imposer par la terreur, c’est vrai qu’ils ne sont plus très nombreux, mais il en existe encore quelques uns (comme en Corée du Nord, par exemple)
        Alors qu’avec Poutine, on sent bien qu’il attache beaucoup d’importance à l’image qu’il donne à son peuple.
        On l’a bien vu, lorsqu’il est arrivé au terme de ses deux premiers mandats; la constitution limitant à deux ceux-ci pour le Président de le république.
        S’il avait été un authentique dictateur, il aurait fait comme beaucoup, en se nommant président à vie….
        Mais il a tenu à sauver les apparences, en se retirant, laissant son premier ministre se présenter à sa place (Medvedev), qui, sitôt élu le nomma……premier ministre !!
        Une pantalonnade diront certains, mais cela prouve au moins qu’il tient à préserver les formes…
        Cependant, les difficultés économiques persistant, il fallait trouver un autre moyen pour conserver sa bonne image auprès de la population Russe, à savoir jouer sur la corde sensible du patriotisme, avec les événements d’Ukraine…
        Mais malgré tout, cela ne suffit pas à remplir l’assiette pour les plus mal lotis, et, la fièvre nationaliste étant retombée, il faut maintenant trouver autre chose pour conserver son aura auprès des Russes.
        On l’a bien vu récemment avec les manifestations de Moscou et d’ailleurs…….
        Donc, deux alternatives s’offrent à lui :
        -Soit continuer son aventure militaire pour ressusciter le nationalisme des masses, avec tous les risques que ça comporte pour la paix en Europe
        -Soit résoudre au plus vite ses problèmes économiques, ce qui lui permettrait de sortir par le haut,en se présentant cette fois-ci comme un « faiseur de paix », qui aurait accepté des concessions internationales pour assurer le bien de son peuple…..
        C’est une voie qu’à mon sens, nous devons essayer d’explorer avec vigilance ….

  12. petitjean dit :

    Macron serait-il russophile ?
    ou, autrement dit, Macron serait-il prêt à secouer la tutelle américaine pour s’entendre avec la partie russe ?
    https://www.dedefensa.org/article/notes-sur-macron-le-russophile
    « La reprise de contact avec la Russie et les contacts de “suivi”, – c’est-à-dire de l’“opérationnel” avec une rencontre des ministres de la défense et des affaires étrangères à Moscou ce mois-ci, pour la première fois depuis 2012 dans un autre monde, – ont finalement été accueillis sans trop de protestation, beaucoup moins dans tous les cas qu’on aurait pu attendre d’un monde de la communication, des salons et des élitesSystème marqués par une russophobie et un antirussisme extrêmes sinon pathologiques depuis bien une dizaine d’années. » (…)
    https://www.tvlibertes.com/zoom-xavier-moreau-mes-reponses-aux-attaques-contre-v-poutine
    ou est-ce encore un coup de Com du sieur Macron ?
    car, entre les discours et les actes il y a encore un abîme !….
    « Ce que nous devons attendre des événements en cours et en-marche, ce n’est pas tant une amélioration des relations franco-russes que la montée à son paroxysme de la crise de la présence US en Europe, de l’occupation de l’Europe par les USA. » (….)
    https://www.dedefensa.org/article/lhomme-de-la-com
    https://lesakerfrancophone.fr/presque-aucun-allie-pourquoi-lallemagne-seloigne-progressivement-des-etats-unis

    • TINA2009 dit :

      Bsr Petit Jean !

      Pour ma part, si MACRON est réellement russophile, xcela demande une contrepartie de niveau stratégique non réciproque mais peu ou prou équivalent.
      Aussi , je propose ceci :
      – La France permet, favorise et reconnaît l’adhésion de la Biélorussie par la Russie, en devenant une région dotée d’une autonomie légèrement élargie ( pas dans les mêmes termes que le souhaite l’actuel Président Biélorusse.
      – La Russie permet, favorise et reconnaît l’Annexion du Luxembourg par La France et son morcellement à destination de 4 Etats . A savoir : France, Allemagne, Belge et Pays-Bas.

      ALORS….ALORS…ALORS, beaucoup croiront en la russophilie de Mr MACRON…. Russophilie réelle ou non ??? C’est un autre débat ….
      De même, Beaucoup croiront en la Francophilie de Mr POUTINE … Francophilie réelle ou non ??? C’est un autre débat…..

      • lxm dit :

        si la france est un hexagone( comme les pôles de jupiter et saturne, comme l’homme de vitruve), c’est que l’histoire l’a voulu pour nous dire un truc, il serait vain de vouloir la déformer.
        On a perdu un immense empire parce qu’on a pas voulu faire l’effort de le maintenir et d’y mettre de l’ordre, il devient absurde d’avoir de nouveau des rêves impériaux, en tout cas sur terre. Même pour la francophonie la france s’en fiche, le pays est devenu vieux, fatigué, incohérent( comme avant un décès) et devra un jour mourir pour espérer renaître, de cette poussée il fera le tri pour conserver le nécessaire( ce qui motive) et virer l’inutile( la charge). L’heure est plutôt à l’unification mondiale, l’humanité exige un chef suprême qui sonnera la fin de la compétition depuis 6000 ans.

      • Montaudran dit :

        J’adore le « reconnaît l’adhésion de la Biélorussie par la Russie » C’est pratiquement un lapsus scribae.
        _
        Telle quelle la phrase ne veut rien dire on adhère pas par, on adhère à; et pour le moment je ne sais pas si les bielorusses désire réellement adhérer à une Russie élargie.
        _
        Par contre il suffit de remplacer le mot « adhérer » par « annexer » et la phrase prend tout son sens. D’ailleurs assez bizarrement la Biélorussie adhérerait tandis que la France annexerait le Luxembourg…

  13. PK dit :

    Zut, on n’entend plus les russophobes primaires… Où sont-ils passés ?

    Vous étranglez pas… ça peut arriver. Il faut savoir s’adapter dans la vie si on veut survivre…

    • Nico St-jean dit :

      @PK
      .
      Pa grand monde ici n’est russophobe je pense. Par contre, moi je suis un Poutinophobe assumé et je suis certain ne pas être le seul à haïr cet état pourri et mafieux.

    • Montaudran dit :

      Bof des russophobes primaires il doit y en avoir comme il y a beaucoup de « USAphobes » ici mais même comme ça il n’y a pas de quoi s’étrangler. Que Macron et la diplomacie prennent voix avec la Russie c’est très bien mais personnellement je doute que cela aille très loin.

      Les sphères dirigeantes russes ont perdu confiance dans l’occident et réciproquement et la confiance cela ne se reconstruit pas du jour au lendemain. Il faudra peut être que Poutine passe la main pour qu’il y ai un début de commencement de rapprochement.
      Poutine ne lâchera rien, on le voit avec l’affaire des marin ukrainiens, il aurait pu les relâcher dans un geste de magnanimité mais ne le fait pas. Je trouve les russes petit, lors de l’affaire des raids indo pakistanais ces derniers on relâcher quasi immédiatement le pilote lieutenant-colonel indien Abhinandan Varthaman, malgré les tensions entre ces deux frères ennemis.

    • Le Glaive dit :

      @PK :  » les russophobes primaires » ? où sont-ils ? probablement en déprime : leur monde s’écroule : Donald Trump n’est pas un belliciste comme Obama ou les Bush qui envahissaient ou détruisaient des pays entiers pour un oui ou pour un non… Trump essaie de renouer avec la Corée du Nord, il refuse l’avis des faucons pour détruire la Syrie, le Vénézuela, l’Iran, .. c’est terrible pour les Pentagone boys français ..Et Macron qui s’y met, en recevant Trump, ce traître , et puis en recevant le Maître du Kremlin en personne, le grand satan bolchevique ! à Brégançon ! et puis on invite un Ministre Iranien ! trop, c’est trop !
      Je pense que la petite troupe des louveteaux antirusses prépare une pétition pour faire destituer Macron sous le prétexte de haute trahison !
      Autre conséquence salutaire : les antirusses patentés vont peut-être du coup réaliser qu’il sont un pays à eux, la France, avec une vraie menace, réelle, importante, qui a déjà frappé : ils l’ignoraient complètement jusqu »à aujourd »hui ( on ne peut pas regarder partout à la fois ..) ..
      Donc on peut espérer que la déprime des antirusse ait finalement des conséquences positives, au nombre desquelles évidemment il existe la possibilité d’un grand suicide collectif, comme ça s’est déjà passé dans d’autres sectes : on peut toujours rêver .

    • Lechavenois dit :

      PK 4 :
      .
      « ….Zut, on n’entend plus les russophobes primaires…. »
      .
      c’est quoi un russophobe primaire !
      .
      Je ne connais aucune personne ( ou peut être un bulot au QI d’huitre )  » qui est une phobie des russes .
      .
      Les intervenants et autres amateurs de ce site s’interrogent surtout sur les stratégies et les desseins du dictateur Poutine, ni plus ni moins.

      • Plouc putatif dit :

        Avoir un QI d’huître, c’est normal pour un bulot.
        Quand je lis ça, je me dis que le rédacteur écrit plus vite qu’il ne pense et que sa contribution ne vaut sûrement pas grand’ chose.

    • Polymères dit :

      Il n’y a pas de russophobes sans russophiles.
      Quand lorsqu’on dit qu’en Russie il y a des routes en mauvais état et qu’on reçoit en retour la réponse « stop à la russophobie », on doit pouvoir se poser des questions.
      En fait constatons une chose, il y a quelques années, même au début de la crise ukrainienne, le terme russophobe, vous ne le voyez nul part. Mais depuis l’affaire Skrippal (je crois) la propagande russe à commencer par l’employer massivement, y compris chez le porte-parole officiel du Kremlin ou représentants de sa diplomatie, tout devenait « russophobe », chaque accusations, chaque critiques, les russes le cachaient derrière une russophobie occidentale, telle une maladie mentale qui n’a aucun sens. Voilà la manière russe de fuir les réalités et les faits qu’elle ne veut pas entendre.
      Il est surprenant de voir que les adeptes de la propagande russe viennent à le répéter un peu partout et qu’ils perçoivent des russophobes chez chaque commentaire qui ne glorifie pas la Russie, qui ne lui fait pas l’éloge, qui ne lui lèche pas les pieds.
      Ces individus devenant à leur insu des perroquets d’une propagande, devenant des défenseurs du Kremlin qui ont le sentiment qu’en défendant le Kremlin ils défendent les intérêts de la France, sont le vrai problème.
      Souvent des extrémistes haïssant les USA, Israël, les musulmans, les migrants, la France, perdant toute notions de défense du pays si le gouvernement en place ne leur convient pas, on y retrouve un melting pot qui voit bien souvent des africains qui retrouvent dans la propagande russe un front anti-occidental (et français pour les francophones) s’opposer à un front d’extrême droite qui lui, aime à s’imaginer une Russie blanche et chrétienne à qui on doit donner la main pour lutter contre les américains et les musulmans. C’est un grand n’importe quoi sur lequel les russes jouent, utilisant des idiots qui ne servent à rien pour en faire des idiots utiles à un dessein qui les dépassent.

      Donc apprécions ces individus qui rêvent d’un monde qui n’existe pas, qui vous prendront pour un russophobe si vous osez dire que vous avez vu des pauvres en Russie ou si vous dîtes que tout ne va pas bien. Ces mêmes individus qui sont tellement convaincus que la Russie symbolise leur obsession anti-américaine ou autres, qu’ils finiront par s’imaginer que tout ceux qui n’adhèrent pas à l’amour de la Russie et la guerre contre les USA, sont naturellement des trolls aux services des intérêts américains.
      Ces personnes sont incapables de comprendre la complexité du monde, ils aiment à le catégoriser au minimum, le binaire fonctionne bien chez eux, soit tes avec les russes, donc du bon côté soit tu es contre les russes dont avec les américains, le mauvais côté.

      Ces extrémistes du web qui pensent exister et influencer du monde avec leur idéologie sont des marginaux qui font beaucoup de bruits, qui s’excitent, se rassemblant dans des communautés sur tel ou tel sites, se confortant les uns les autres, ne voyant plus que ce qu’ils veulent voir et chercher, fuyant tout le reste, se faisant recommander les mêmes blogs relayant les mêmes propagandes et théories du complot qu’ils veulent entendre et croire. Ces gens vivent dans un monde parallèle, un monde de rêve, leur rêve et détestent toutes personnes qui les ramènent à la réalité. Ils vivent au jour le jour, aiment croire en chaque élément, le début de leur fantasme, tel un joueur de l’euromillion qui avant chaque tirage pense que son tour arrive.
      Ces gens là, vivent dans un espoir imaginaire, les années passantes, l’aigreur augmentant, ils deviennent insultants, malaisants, arrogants, prenant les autres d’une hauteur qu’ils devraient se garder de prendre, se plaisants toujours à rêver en pensant que leur jour de gloire arrivera, qu’ils se vengeront sur tous ceux qu’ils détestent, ils finiront désespérés dans leur cercueil.

      • Je poste volontairement une connerie dit :

        C’est vraiment dommage de ne pas avoir interdit l’antisionisme : dans la foulée et pour les mêmes motifs on aurait pu interdire la russophobie.
        .
        Maintenant que la presse n’a plus le monopole de l’expression publique mais que n’importe qui peut donner son avis sur internet, la loi de 1881 qui encadre la liberté de la presse n’est plus suffisante.
        Il faut introduire le délit d’opinion dans le Code pénal.
        .

      • Le Glaive dit :

        @ Polymères : bravo pour cette analyse presque complète de vos activités sur ce site : on doit reconnaître une pertinence certaine et , pour une fois, une objectivité remarquable : c’est un autoportait sans concessions, et qui mérite d’être repris  » in extenso » :

         » Ces extrémistes du web qui pensent exister et influencer du monde avec leur idéologie sont des marginaux qui font beaucoup de bruits, qui s’excitent, se rassemblant dans des communautés sur tel ou tel sites, se confortant les uns les autres, ne voyant plus que ce qu’ils veulent voir et chercher, fuyant tout le reste, se faisant recommander les mêmes blogs relayant les mêmes propagandes et théories du complot qu’ils veulent entendre et croire. Ces gens vivent dans un monde parallèle, un monde de rêve, leur rêve et détestent toutes personnes qui les ramènent à la réalité. Ils vivent au jour le jour, aiment croire en chaque élément, le début de leur fantasme, tel un joueur de l’euromillion qui avant chaque tirage pense que son tour arrive.
        Ces gens là, vivent dans un espoir imaginaire, les années passantes, l’aigreur augmentant, ils deviennent insultants, malaisants, arrogants, prenant les autres d’une hauteur qu’ils devraient se garder de prendre, se plaisants toujours à rêver en pensant que leur jour de gloire arrivera, qu’ils se vengeront sur tous ceux qu’ils détestent, ils finiront désespérés dans leur cercueil.

        • Alpha dit :

          « Ces gens là, vivent dans un espoir imaginaire, les années passantes, l’aigreur augmentant, ils deviennent insultants, malaisants, arrogants, prenant les autres d’une hauteur qu’ils devraient se garder de prendre, se plaisants toujours à rêver en pensant que leur jour de gloire arrivera, qu’ils se vengeront sur tous ceux qu’ils détestent, ils finiront désespérés dans leur cercueil. »
          Hey ! Le Glaive ! Mais c’est tout vous, ça !!!… 🙂
          C’est que je le connais bien, moi, mon Glavio, je l’ai même psychanalysé ! 😉

          • Omega dit :

            @ Alpha : à part répéter ce que les autres disent, pour y ajouter votre dose d’inutilité et de bassesse ( vous avez l’air doué pour ça ) , vous servez à quoi sur ce forum ? à le dégrader ? on vous paie pour ça ?

  14. Robert dit :

    Faudrait savoir, il est le méchant suprême, Poutine, ou pas ?

    • Montaudran dit :

      Et vous trouvez que d’autres commentateurs sont binaires…

      • Robert dit :

        Montaudran,
        Je suis pour la liberté d’expression, mais je trouve paresseux de sans cesse sortir un « troll » ou accuser l’autre de parti pris au lieu d’argumenter. Et cela de quelque opinion exprimée.

  15. aleksandar dit :

     » Cela étant, il ne s’agit pas, pour la diplomatie française, d’être dupe et de faire preuve de naïveté. Le dialogue avec Moscou sera « donnant-donnant », a dit M. Le Drian. « Nous ne renonçons pas à quoi que ce soit », des droits de l’Homme à la place de l’Union européenne que Moscou devra aussi « prendre en compte dans toutes ses dimensions », a-t-il expliqué.  »
    En effet il est temps que la Russie rappelle au régime de macron, le respect des droits de l’homme, dont le droit de manifester et l’interdiction de la violence disproportionnée des forces de l’ordre comme c’est le cas contre les gilets jaunes depuis près d’un an.

    • Alpha dit :

      « Russie rappelle au régime de macron, le respect des droits de l’homme, dont le droit de manifester et l’interdiction de la violence disproportionnée des forces de l’ordre comme c’est le cas contre les gilets jaunes depuis près d’un an. »
      Ça c’est marrant venant de vous !… Et de la Russie de Poutine !!!…
      Car en France, manifester, on a le droit, casser par contre, non…
      De même, balancer des trucs sur la gueule des FO ne peut entraîner qu’une riposte en retour…
      Faut tout de même être con pour ne pas le comprendre, et beaucoup de GJ le sont (si, si, les plus radicaux surtout !) … Vous en êtes ? 😉

    • Nico St-jean dit :

      @ aleksandar
      .
      « En effet il est temps que la Russie rappelle au régime de macron, le respect des droits de l’homme, dont le droit de manifester »
      .
      Vous avez réellement écrit cela 🙂 … Là, même RT ou Spoutnik n’oseraient pas tellement c’est énorme le Bortsch que vous voulez nous faire avaler !
      .
      @Laurent Lagneau
      .
      Demande Spéciale : SVP ajoutez-nous le smiley qui pleure de rire car je m’en aurais servi ô combien de fois je l’ignore, sur la comédie qu’Alaksandar viens de nous faire ^^
      .
      @aleksandar
      .
      En effet mais en Russie c’est l’inverse, cela fait 10 ans (minimum) que ce sont les forces de l’ordre qui tapent sur les manifestants sans la moindre raison dès que ses derniers sont plus d’une centaines et chantent trop fort à Moscou […]

  16. Ghostrider dit :

    @ robert : il est pas méchant Poutine, c’est juste un ex.colonel du KGB frustré par le « démantèlement  » de l’ex union soviétique après la perestroïka. un nostalgique, il veut la faire à l’envers. A mon avis, et ce n’est que le mien, son départ de la RDA et les événements suite à la chute du mur de Berlin l’ont beaucoup marqué. Son parcours est sordide, des histoire d’intrigues et d’espionnage à deux balles. son parcours politique à saint pét. plus que trouble. Eltsine lui tends la main et puis voila 20 ans qu’il tisse sa toile avec ses ex.potes du KGB. et pas d’inquiétude, croyez vous qu’il s’ennuie, il est là encore pour 10 ans. Feu rouge .. pur produit du KGB

    Entre Trump pour qui l’europe devient un boulet et Poutine qui joue au wargame et souhaite la diviser (l ‘europe), il faudrait peut être que l’on se sorte les doigts …

    Comme l’écrit plutôt bien Koenig ( tu devrais être au quai d’Orsay tiens), l’initiative diplo de macron & parly est bien vu, mais c’est du vent pour motiver un rapprochement économique car l’Europe s’affaiblit de plus en plus.

    pendant ce temps, en France la taxe Fonciére des entreprises vas exploser, merci macron qui baigne dans un immobilisme total

    • Robert dit :

      Ghostrider,
      Vous êtes dans la tête de Poutine ou vous ressortez juste l’argumentaire pseudo psychologique pour prendre une pose ?

  17. Daniel BESSON dit :

    Bonsoir ,
    Histoire de mettre un peu d’  » ambiance  » sur ce fil qui manque singulièrement de conflictualité entre les  » pros Russes  » –  » Anti-Russes  » Pour une fois … Peut-être est ce que ces nouvelles vont faire sortir les Russophobes dont parle M. PK de la jungle ?
    Parlons un peu de la Russie , de la France et de l’Afrique :
    1- « Katyucha  » chanté en Russe par une nouvelle promotion de recrues Centrafricaines
    https://www.youtube.com/watch?v=F0gQ4W3KQIU
    2- Kemi Seba reçu en grande amitié par Alexandre Douguine du  » Club d’Izborsk  » pour promouvoir la multipolarité – lire dégager la France – en Afrique Et accessoirement pour promouvoir les intérêts Russes en Afrique. Je l’ai pris sur le blog du très Anti-Poutinien Kasparovian-Weinstein qui couine un max :
    http://www.kasparov.ru/material.php?id=5CB6C46F43FCA
    La tribune de Kemi Seba dans  » Geopolitka.ru  » du 8 aout dernier :  » Pour une Afrique glorieuse et souveraine  »
    https://www.geopolitica.ru/article/kemi-seba-za-velikuyu-i-suverennuyu-afriku
    Quand on pense qu’il né à Strasbourg ce Ganelon ! …
    3- Alexandre Prokhanov ,  » dernier grognard de l’ Empire  » , qui a couvert les luttes de libération nationale en Afrique dans les années 80 , reprend du service en tant que fondateur du Club d’Izborsk auprès de la diplomatie Russe comme  » conseiller  »
    Son roman datant de 2002 évoque ses aventures comme chasseur de papillons , reporter pour  » l’étoile rouge  » et  » agitateur armé  » . D’où le dessin de couverture . Il y exprime tout son amour pour notre pays … . Ce serait sympa de la part de Vladimir de le présenter à Mme . Parly ! En 2010 il a lancé le cri  » Nous ne devons pas abandonner l’Afrique ( aux Occidentaux ) « . Il semble qu’il ait été entendu :
    https://i.livelib.ru/boocover/1000221738/200/de84/Aleksandr_Prohanov__Afrikanist.jpg
    http://pbs.twimg.com/media/C37NajDWEAAt15y.jpg

    • Plusdepognon dit :

      @ Daniel Besson
      Il est clair que ce Kemi Seba est une tête de gondole très présentable d’intérêts qui le sont moins:
      https://youtu.be/TQPjPeeP9dI

      Mais il a une certaine audience !

      • Robert dit :

        Il est pour la remigration des africains et ne joue pas la corde très distendue de la victimisation des uns et la culpabilisation des autres comme un Lilian Thuram à qui il manque un peu de culture sur les populations africaines dans l’histoire.
        Il est donc forcément méchant.

      • Daniel BESSON dit :

        Je ne sais pas ! Mais en tout cas il n’arrête pas d’écrire pour la blogosphère Défense & GP Russe et il semble que
        toutes ses dépenses en Afrique et dans les Caraïbes sont payées .
        Il sera bientôt au Mali pour mettre du savon sous les  » randjos  » des  » pt’its gars  » de l’OPEX : Une conférence  » Contre la zone Franc et la Françafrique  » ( Lire: Contre la présence Française dans la région ! )
        Je vais envoyer ça à Dame Parly et à le Drian , Hi , Hi , Hi !
        https://www.geopolitica.ru/fr/article/kemi-seba-pour-une-afrique-puissante-et-souveraine

        Qui l’eut cru Lustucru : Seba , Douguine et Prokhanov ensemble !

        • Robert dit :

          Daniel,
          En tout cas, ça fera causer et sortir de leur zone de confort toutes nos têtes d’oeuf.
          En ce moment, BHL est très occupé à la rédemption de Yann Moix, ses confrères en auto suffisance vont avoir de quoi faire.
          Ultra giga méga extrême droite africaine? j’attends avec intérêt les diagnostics de nos docteurs en bien pensance.

    • Jean (le 1er) dit :

      Il ne reste plus qu’à expliquer aux migrants africains de tous poils que le nouvel eldorado est la Russie. Car jusqu’à preuve du contraire leur destination de prédilection reste l’Europe occidentale et non pas la Russie.

      • Géo dit :

        Expliquer que le nouvel Eldorado, c’est la Russie. Les Russes ont commencé, peut-être sans y prendre garde, en Centrafrique.

  18. Bob dit :

    C’est une bonne chose de vouloir discuter avec les russes sans renier nos valeurs. Nous avons besoin des russes et réciproquement. L’Europe n’est pourtant pas nue comme dirait le Drian avec la fin de NEW START. Nous avons toujours nos ogives nucléaires et nos vecteurs. La puissance militaire de l’Europe n’est pas négligeable mais si les forces armées russes sont supérieures.
    A présent, je me demande ce que les français peuvent donner aux russes et les russes au français. Le détail des stratégies des 2 pays serait plus qu’intéressante.

  19. vachefolle dit :

    L’ours Russe a perdu pas mal de ses griffes, même si poutine essaye d’en tirer le maximum et de relancer le mythe impérial.
    Ce qui est sur c’est qu’avec Poutine il faut jouer trés sérré sans aucune illusion, mais il faut mieux obtenir la « neutralisation » de la Russie dans un potentiel conflit US-Chine, que son basculement total vers la Chine.

    Néamoins il y a qq chose inexorable à long terme, c’est que la puissance militaire d’un pays est basée sur sa puissance economique.
    Hors aujourdhui le PIB de la Russie est du niveau de la Corée du Sud ou du Canada soit 10 fois moins que le PIB global de l’UE.

    Ca fait tout de suite moins peur quand on dit ca, et ca permet de s’assoir a la table des négociations plus tranquillement.

    Ca veut dire que, pour une fois, l’UE peut jouer le long terme gagnant avec la Russie (Poutine ne sera pas eternel), qui elle ne peut se permettre de couper ses liens avec l’UE, sous peine de ne plus pouvoir exporter son Gaz dont les gazoducs arrivent finalement a destination.

    La Russie est donc un formidable joueur d’echecs, mais a tout de meme quelques poins de retards.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je partage votre avis. Mais Poutine me parait être toujours dans le court terme, le gain immédiat.
      Il n’a pas mesuré par exemple le désastre technologique entrainé par la rupture des relations avec l’Ukraine. La pluparts des motoristes des projets russes sont en Ukraine tant dans le naval que dans l’aérien. La Russie est donc de développer de nouvelles compétences dans l’urgence alors même que ses ressources sont très limitées.
      Pour moi la Russie n’a rien à gagner au Dombass ni même en Crimée. Les russes contrôlaient déjà le port de Sébastopol. Et la crise au Dombass et le soutien associé saigne les finances russes.
      Poutine a pu espérer un effondrement ukrainien qui n’est pas venu. Il devrait négocier un accord maintenant qui lui permettrai de sortir la tête haute de cette situation.
      Plus le temps va passer et plus les ukrainiens vont renforcer leur armée ce qui nécessitera un soutien toujours plus important des séparatistes par Moscou jusqu’au moment ou Poutine devra choisir entre soutenir au grand jour les séparatistes avec évidement une nouvelles série de sanctions ou les abandonner piteusement.
      Seulement pour des raisons politiques, Poutine va probablement opter pour le status-quo et la stabilité à court terme.

  20. Ghostrider dit :

    @ Robert : posture ou pose ? cherchez plutôt quelle est la posture du Président russe .. en ce qui me concerne pourquoi j’afficherais une posture ou une pose quelconque, je ne suis qu’un historien amateur anonyme qui tente de piger son environnement géopolitique et historique. Depuis 30 ans, je lis, je me documente, je stocke, mais je n’affirme aucune vérité et comme je l »indique cela reste une opinion je l’espère juste, j’indique simplement que le parcours du président conditionne de loin ce qu’il est actuellement et son type de gouvernance ( vous allez me dire c’est ba ba mais c’est juste pour rappel)

    ces derniers temps d’ailleurs cette  » signature » est souvent médiatisées ..

    https://www.lci.fr/international/poutine-mise-enormement-sur-ses-services-secrets-une-plongee-dans-l-espionnage-russe-avec-un-ex-du-kgb-2116707.html
    https://www.nouvelobs.com/monde/20181001.OBS3233/meurtres-hacking-espionnage-le-gru-le-bras-arme-secret-de-poutine.html
    https://www.france24.com/fr/20181005-russie-gru-poutine-espionnage-cyberattaque-guerre-froide-occident-otan

  21. Goulag dit :

    Un partenaire européen bien sûr mais sûrement pas un allié ni un ami. Au niveau diplomatique, culturel et économique la France pourrait en tirer quelques avantages, pour le reste c’est une perte de temps.
    Merci à Koenig42 pour le rappel des faits, ça fait pas de mal surtout pour nos « amis » russophiles de ce forum.

  22. Robinson dit :

    Sur ses immenses frontières, la Russie a trois principaux adversaires potentiels : à l’est la Chine, au sud l’Islam, à l’ouest l’OTAN ; lequel est le plus dangereux ?

    • Plusdepognon dit :

      Lorsque l’URSS s’est effondrée, le Caucase a connu une véritable épuration ethnique contre les russes (livre: « La seringue et le marteau » s’il est possible de le trouver depuis 1994).
      La Russie sera bientôt un pays à majorité musulmane, sauf en Sibérie où l’immigration chinoise est affolante.

      L’ouest, c’est juste pour vendre des joujoux américains.

      • Plusdepognon dit :

        Oups. « La faucille et la seringue » est le vrai titre (avec toute cette ferraille, on s’en sort plus ).

  23. sillage13 dit :

    Hello les experts ;
    Comme à chaque fois, la lecture de vos commentaires « éclairés » me ravie.
    N’étant ni pour ni contre la Russie, mais plutôt pragmatique de nature, je dirai que le fait de continuer à discuter avec les Russes est forcément une bonne chose. Pour être un peu basique, tant que l’on discute autour d’une table, avec ou sans vodka, c’est bon signe…
    Ensuite, on pourrait imaginer que la France soit  » officieusement » la porte parole de l’UE…Cela n’engage que moi, mais why not ? Il y aura de toute façon dans ces discutions la voix Officielle et médiatique, et puis la petite voix off, bien plus intéressante.
    Le constat que je peux tirer de tous vos commentaires, c’est qu’au delà du cas RUSSIE, c’est surtout le changement général des pôles d’influence qui doit préoccuper l’UE. Si il est indéniable que l’UE est à la 1er puissance économique, on ne peut en dire de même sur le plan militaire et diplomatique. Et malheureusement, cela n’est pas prêt de changer tant que le système de prise de décision de l’UE ne changera pas ( quelle connerie que l’unanimité…) Or, il est une constante historique qui veut que le fort craint…le fort, ou du moins celui capable » de lui en mette une bonne… » C’est quelque part le principe de la Dissuasion . Une UE militairement puissante ( je n’ai pas dit super puissante) et crédible, capable de « montrer ses muscles » en parlant d’une même voix serait très certainement un vrai frein à toutes les volontés expansionnistes que notre siècle voit proliférer. Je vous en épargnerai la liste. Accessoirement, mais non négligeable, une UE forte militairement ne serait plus dépendante de ce cher Oncle Sam…qui n’a de cher actuellement que le prix de ses F-35.

    • Plusdepognon dit :

      @ Sillage 13
      Les USA grâce à la position du dollar ont su attirer à eux les ingénieurs du monde entier et ont su développer des instruments de puissance d’une ampleur sans précédent.

      Mais l’avidité a raison de leur modèle, qui est devenu le nôtre. À être sur trop de fronts, on ne defend plus rien.
      Surtout si le seul idéal de vie c’est courrir après des produits chinois pour épater des gens qui sont blasés de tout.