CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

M. Le Drian fixe le cadre du rapprochement entre la France et la Russie, voulu par le président Macron

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. aleksandar dit :

    Dommage d’avoir oublié les troupes russes qui se sont battus a nos cotés sur la terre de France dès 1914
    Macron a aussi déclaré:
     » Nous sommes sans doute en train de vivre la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde.  »
    Moment de lucidité intéressant.
    Concernant les principes d’Helsinki, vu comment l’Occident s’est assis dessus en ex-Yougoslavie.

    Macron toujours :
    Et je crois que pour arriver à l’objectif que je viens d’évoquer, qui est celui de rebâtir un vrai projet européen dans ce monde qui risque la bipolarisation, réussir à faire front commun entre l’Union européenne et la Russie penser au fond ces cercles concentriques qui sont en train de structurer l’Europe jusqu’à une relation nouvelle avec la Russie, est indispensable. Et donc il nous faut pour cela et c’est ce que j’ai dit au Président Poutine la semaine dernière à Brégançon, avancer pas à pas. Vous aurez chaque jour des preuves de ne pas aller dans ce sens. Il y en aura chaque jour parce que les acteurs de part et d’autre essaieront chaque jour de menacer ce projet, y compris côté russe, parce qu’il y a beaucoup d’acteurs dans les services, dans les forces économiques, qui essaieront des attaques, des provocations et essaieront de fragiliser cette voie.

    Le Drian s’est clairement positionné dans le camp de ceux qui souhaite faire échouer ce projet.
    Pas vraiment une surprise.

    • Thaurac dit :

      « Ces accords, non contraignants juridiquement, posent dix principes, dont le « respect des droits inhérents à la souveraineté », le « non-recours à la menace ou à l’emploi de la force », « l’inviolabilité des frontières », « l’intégrité territoriale des États », la « non-intervention dans les affaires intérieures », le « respect des droits de l’homme et des libértés fondamentales » ou encore « l’égalité des droits des peuples et droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. » »

      Quand Poutine aura satisfait à toutes ces formulations, le Baloutchistan sera en Europe aussi 😉

      • datamo dit :

        De la part du porte voix du maussade sur ce forum , c’est la rigolade assurée….
        C’est l’histoire de la paille russe et la poutre israélienne.

        • Thaurac dit :

          J’essaie de rester sur le sujet, mais comme tu es un peu bloqué, tu bottes dans ta touche favorite…ton obsession.

          • datamo dit :

            Vous êtes bien placé pour parler d’obsession en nous infligeant au moins 10 interventions russophobes rabiques sur ce seul article.

          • Robert dit :

            Datamo,
            Je ne sais pas quelles sont vos convictions, mais j’ai juste une petite réflexion.
            L’hymne impérial russe, l’empire que les révolutionnaires et les cosmopolites ont voulu abattre. Les paroles sont dans le second
            https://www.youtube.com/watch?v=iaWoyC4WZ7o
            http://enrussie.fr/hymne-tsariste-dieu-garde-le-tsar/
            Puis l’hymne issu de la révolution bolchevique
            https://www.youtube.com/watch?v=LnIWl-N31EM
            et celui de la république russe qui a gardé la musique de l’hymne soviétique.
            https://www.youtube.com/watch?v=EDWV6gYB0FM
            L’hymne, c’est l’expression de l’âme d’un peuple mais aussi de son histoire.
            Avec Poutine et la fédération de Russie, nous sommes revenus à un chant d’amour beau et patriotique.
            C’est ce que détestent les successeurs, ou les héritiers, de ceux qui ont échoués à abattre la Russie orthodoxe. Tout le reste est mauvaise littérature. Lisez Soljenitsyne, il a tout dit à ce propos.

      • Pluton dit :

        Et quand les  » vertueux » occidentaux que nous sommes, auront satisfait ces conditions, nous on sera ou ? sur la lune ?

        le probleme dans cette histoire, c’est que ce n’est pas poutine qui a besoin de nous, mais nous de lui, on a besoin d’un contre-poids face aux derives us, l’europe c’est rien du tout, et pour ceux qui en avait besoin, trump l’a montre, il peut prendre un macron, une merkel et se torcher avec et ils finiront par bouffer la merde en disant merci.

      • Daniel BESSON dit :

        On se demande comment les diplomates de Brejnev ont pu d’ailleurs signer de tels accords : Il faut rappeler que ce fut lui qui voulut cette conférence et que dans le climat de terreur politique et de corruption qui régnait en URSS toutes les analyses critiques furent réduites au silence …. Alors pourquoi voulez-vous que la Russie se suicide en y adhérant à son tour et que V. POUTINE qui est l’objet d’attaques récutrrentes depuis 20 ans du  » Comité HELSINKI  » de Moscou les réactive ?

    • Alpha dit :

      @aleksandar
      « Concernant les principes d’Helsinki, vu comment l’Occident s’est assis dessus en ex-Yougoslavie. »
      On se demande bien pourquoi…
      Mais après tout, vous avez raison ! Oublions les massacres, les fosses communes et autres atroceries…

      • aleksandar dit :

        Désolé mon brave, mais j’ai passé assez de temps en ex-Yougoslavie pour comprendre qu’entre la réalité et ce qui nous a été vendu par nos médias et nos politiques, il y a un large fossé.
        Inutile de faire le détail, ce serait trop long mais dans les Balkans personne n’est blanc, concernant les massacres, fosses communes et atrocités.
        Match nul.
        Mais seul les Serbes ont été montré du doigt.
        Étonnant non ?

        • Stoltenberg dit :

          D’accord avec vous sur ce point.

        • Alpha dit :

          @aleksandar
          Mon braaaave !… Comme vous dites…
          D’abord, sur les Balkans où personne n’est blanc, je n’ai jamais dit le contraire…
          Et si seuls les Serbes ont été montré du doigt, et frappés, c’est qu’eux seuls disposaient d’armements importants. Sans compter qu’ils ont été initiateurs des troubles, tout de même
          Rien d’étonnant, donc.
          Alors on tape sur les plus forts, les Serbes donc, et les autres se calment et rentrent à la maison…
          La preuve ? C’est ce qui s’est passé !… 😉

      • Royal Marine dit :

        « Oublions les massacres, les fosses communes et autres atroceries… »
        « Atrocités » je pense…
        Vous parlez desquelles? Celles des Kosovar, ou celles des Bosniaques? Toutes commises sous la protection de l’Otan!

        • Alpha dit :

          @Royal Marines
          Les atrocités ont été commises de part et d’autres bien avant les interventions où la protection de l’OTAN, faut vous réveiller……
          De fait, vous auriez du dire : « Sous protection de l’ONU »… Le Machin qui ne sert à rien, d’où l’intervention de l’OTAN…
          Alors simple : Au mieux, z’êtes un ignare, au pire z’êtes un menteur…
          Bof ! Dans les deux cas, z’êtes à la rue…
          PS : « Atrocités » ? Oui, bien sur… Banal quoi…
          Mais pourquoi faire simple ? « Atroceries » me plait bien, moi… Mais si vous croyez que je suis dans l’erreur, trouvez vous un bouquin étudiant la construction morphologique des noms désadjectivaux suffixés… Bon courage ! 😉

      • ScopeWizard dit :

        Perso , j’ aime bien « atroceries » ……..

        Ça va très-bien avec boucheries , charcuteries , merceries ……… cherchez l’ intrus …….. 😉

      • Lagaffe dit :

        Heureusement le site internet du TPIY est là pour nous rappeler la liste complète des criminels de guerre et criminels contre l’humanité de la guerre en Yougoslavie avec le détail des crimes commis.
        http://www.icty.org/fr/le-tribunal-en-bref

  2. Anaxagore dit :

    Bien sûr un rapprochement avec la Russie est souhaitable. Encore faut-il que son maître V. Poutine joue le jeu, c’est à dire arrête de foutre le bordel en Ukraine et en Géorgie, et enfin de fricoter avec Erdogan qui n’est qu’un instrument dans ses mains. C’est l’intérêt non seulement de la France, mais encore de la Russie et de l’Occident. En monnaie d’échange, nous devons garantir que l’OTAN ne s’étendra ni à l’Ukraine ni à la Géorgie.

    • borok83 dit :

      Et peut-être aussi en Biélorussie. Attention à la souffrance du peuple russe , depuis 2014 la vie à bien changée en Russie, dire que les sanctions non rien changées, est absurde, je ne parle pas que des yaourts Danone, non, mais de la technologie partagée, ça coince, je ne parle pas de l’inflation, ni de la dévaluation du rouble, clairement le président Poutine sait qu’il devra réduire la voilure militaire, pour donner au peuple , la Chine se moquer éperdument de la Russie, mais à bien y regarder, les anciens pays satellites d’Asie, deviennent une zone chinoise, et les morts du fleuve Amour sont aussi présents. Pas plus que nous voulons de la Turquie en Europe, le russe européen ne chéri le chinois

      • Daniel BESSON dit :

        Si vous voulez parler de yaourts , la Russie a développé depuis 2014 des projets datant de 1911 et que même les Soviétiques n’ont pas réussi à mettre en oeuvre grâce aux sanctions qui lui ont permis de développer d’une manière sans précédent son secteur agricole : Des méga-fermes laitières géantes de plus de 3000 vaches . Quand la Confédération Paysanne couine pour des fermes de 500 vaches… . Au bout de cinq années le cheptel atteint d’ailleurs l’âge de la réforme et la viande y devient un sous-produit destiné à l’exportation . Il se trouve que le premier pays qui a signé un accord pour acheter la viande – de réforme – Russe c’est le Brésil , jeudi dernier ! De même , les pêcheurs et les producteurs de volaille qui exportaient encore il y a 5 ans en Russie vont apprécier :
        https://www.dairyglobal.net/Articles/General/2017/5/Russia-invests-in-building-large-sized-dairy-farms-130360E/
        https://br.rbth.com/economia/82745-ironia-do-destino-brasil-importa-carne-russia

        • Alain d dit :

          @Daniel Besson
          J’ai vu que vous vous répandiez dans différente médias sur les sujets qui concerne la Russie.
          Sur les yaourts, comme sur d’autres sujets, j’ai l’impression que vous n’avez pas vraiment tout capté.
          Je ne vais rentrer dans les détails une fois de plus, puisque j’ai encore évoqué le sujet, il y a peu.
          Voici quelques infos pour votre boussole :
          Des groupes Lactalis, Yoplait, Nestlé et Danone, entres autres, nourrissent les bambins russes et leurs mamans depuis déjà bien longtemps.
          Il me semble bien que le Yaourt Bulgare (Nature) ait la cote en Russie.
          Russia Beyond
          2013, Danone innove en Russie en se lançant dans l’activité fermière
          https://fr.rbth.com/economie/2013/11/22/danone_innove_en_russie_en_se_lancant_dans_lactivite_fermiere_26733
          2016, Danone renforce son contrôle sur sa filiale russe
          https://fr.rbth.com/en_bref/2016/02/25/danone-renforce-son-controle-sur-sa-filiale-russe_570723
          Le chiffre d’affaires de Danone en Russie en hausse de 17,3% en 2016
          https://fr.rbth.com/economie/2017/08/08/le-chiffre-daffaires-de-danone-en-russie-en-hausse-de-173-en-2016_818904
          2017, Danone financera un dessin animé en Russie
          https://fr.rbth.com/en_bref/2017/06/02/danone-financera-un-dessin-anime-en-russie_775562
          Danone envoie 5.000 vaches d’Europe en Sibérie https://fr.rbth.com/economie/2017/08/29/danone-envoie-5000-vaches-deurope-en-siberie_830548
          Sept enseignes françaises dans le top-50 des compagnies étrangères de Russie (Forbes)
          https://fr.rbth.com/economie/81954-entreprises-francaises-russie-classement

          28-08-17 Ministre de l’Economie de la Fédération :
          http://economy.gov.ru/minec/press/news/2017290804
          Le volume des IDE français cumulés en Russie passent de 10 à 14,4 Mrd$, soit plus de 40 % d’augmentation.
          On ne peut pas dire que la Russie soit perdante, elle a besoin de ces investissements et des technologies qui y sont souvent associées pour progresser.
          Mais la France n’est pas non plus perdante. C’est donc du gagnant-gagnant !
          En réalité, si les exportations françaises ont rétrogradées, les IDE français ont fortement progressés en Russie, et dans ce qu’il reste de la CEI, ainsi qu’en Ukraine ou des clients de la Russie comme le Vietnam ou l’Inde.
          « Hors zones à fiscalité attractive (les cochonneries de paradis fiscaux), la France était fin 2018 le 1er investisseur étranger en stock (17,1 Mds USD), devant l’Allemagne et le Royaume-Uni »
          C’est bien l’UE qui jouent le rôle du Saint Bernard, dans les technologies et l’expertise, pour la station service de l’EU !

          Pour le peu de fruits et viandes que la France exportait en Russie, de nouveaux débouchés ont été trouvés, et l’EU avait aidé en soutenant ces secteurs.

          Pour les céréales, la Russie et la France sont concurrentes depuis bien longtemps, et la Russie était déjà en train d’augmenter sa production avant 2014. L’Ukraine développe aussi son agriculture.
          / habitant, elle est plus performante que la Russie.

          Produire c’est bien, exporter c’est plus compliqué, raison pour laquelle la Russie 2.0 a besoin de l’expertise occidentale.
          Sous la pression citoyenne mondiale, et des associations, et avec le temps, tous les industriels devront revoir leurs copies vers les nations riches !
          De plus en plus, les acheteurs et distributeurs regarderont les conditions de fabrication des produits qu’ils convoitent. La Russie a juste un gros problème sur la traçabilité et les normes environnementales, sociales, sanitaires, du travail, et sur le gaspillage. Et oui, pour accéder à l’énorme marché occidental (plus la moitié de l’économie mondiale), il faut, avant tout, y respecter ses normes qui seront de plus en plus contraignantes sur le volet environnemental et social, dit « éco responsable ». Les nations riches non occidentales exigent, elles aussi, toujours plus de qualité.
          Poutine va devoir s’arracher ce qui lui reste de cheveux.
          Sans quoi, il ne pourra que continuer à commercer avec ses amis dictateurs.
          Et la vie est injuste, Poutine commençait tout juste à se faire une place au Soudan quand son ami dictateur est tombé sous la pression populaire. Quelle malchance !
          Le Venezuela déterre ses dernières racines et l’Algérie vacille.
          Faites vos jeux, rien ne va plus.
          Là, on comprend mieux ce soutien russe aux dictatures, seules nations prêtes à céder facilement leurs gisements miniers-gaz-pétrole, et peu regardantes sur les dégâts humains et environnementaux occasionnés. Ces dictatures peuvent aussi être intéressées par les biens low cost russes, dont le matériel militaire, les centrales du genre Tchernobyl et le blé, bizarre mais pas cher.
          Le 1er problème de la Russie est son décrochage économique depuis l’invasion de l’Ukraine et cet écart grandissant avec les nations riches. Ce qui va la rendre toujours plus dépendante aux exports d’hydrocarbures, de minerais, de bois et de céréales, et aux imports, technologies, expertises et investissements étrangers, pour pouvoir exporter ses propres biens.
          Un cercle vicieux !
          Poutine, nationaliste et sauveur de la Russie ? Ou l’effet inverse ?

          Et les normes, ça vaut aussi pour les hydrocarbures
          Des tonnes de pétrole russe contaminé empoisonnent la vie de BP et Glencore
          https://www.usinenouvelle.com/article/bp-et-glencore-encombres-par-des-tonnes-de-petrole-russe-contamine.N876090

          Alimentation durable : la France en tête d’un classement mondial
          « le gaspillage de l’eau et de la nourriture »
          « la durabilité des méthodes agricoles »
          « la gestion des problématiques nutritionnelles »
          L’indice de durabilité alimentaire (FSI pour Food Sustainability Index) par « The Economist Intelligence Unit »,
          « Au regard de tous ces critères, le système agricole français est jugé comme étant le plus vertueux. »

          La France est N°1 mondial dans les produits laitiers, les semences agricoles, la levure boulangère et le malt. Elle a donc tous intérêts à être vertueuse. L’expertise est donc française !

          « Aujourd’hui, sur la scène export, le blé français vaut moins cher que du blé russe. Nous avons aussi la qualité requise pour aller vers nos marchés export » https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-ble-francais-montre-les-muscles-et-c-est-pas-de-la-gonflette.N878350
          Affaire à suivre….
          L’agriculture est un monde dangereux
          https://www.terre-net.fr/marche-agricole/actualite-marche-agricole/article/le-potentiel-de-production-de-ble-russe-encore-ampute-1395-150594.html
          Tout miser sur le blé export me semble une connerie.
          La France devra certainement corriger sa copie, avec plus de terrains convertis au bio, plus rapidement, et plus de diversité dans les cultures.

    • Auguste dit :

      En monnaie d’échange on pourrait garantir à Poutine de la neige pour l’hiver,parce que l’OTAN, au dernières nouvelles c’est les US le patron.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Ayez la décence de faire un minimum de recherches avant de poster un commentaire. 30 secondes de surf sur le net vous auraient appris que tout élargissement de l’OTAN ne peut se faire qu’à l’unanimité.
        La Grèce a pendant longtemps bloqué l’adhésion de la Macédoine et un véto d’un pays balte, de l’islande ou du Montenegro serait sufisant pour bloquer l’adhésion de l’Ukraine. Donc oui, la France peut promettre à la Russie que l’Ukraine n’integrera pas l’OTAN

        • Thaurac dit :

          auraient contraint Téhéran à localiser la production de missiles longue portée au Liban.

          Une , la France n’est pas l’otan, et de deux, il faudra d’abord des garanties et des contre parties, pas que des mots ( dans le cas où ça se produirait, bien sûr)

        • Auguste dit :

          Je me suis arrêté à l’article 10. »……….déposer son instrument d’accession auprès du gouvernement des USA ».Oui, la Grèce avec la Macédoine ou la Turquie avec Chypres.Mais avec un gros morceau comme l’Ukraine,vous croyez qu’on pourrait s’opposer aux volontés des USA?.En général ce qu’ils désirent ils l’obtiennent.

  3. Lagaffe dit :

    Les respect des frontières, des droits de l’homme et des élections libres en Russie suffiraient à rapprocher considérablement les 21 pays de la Fédération de Russie des 27 pays de l’Union Européenne. Malheureusement, force est de constater que ce sont précisément ces pré-requis qui sont rejetés par Poutine, l’ex-agent du KGB formé à haïr l’occident en général et les décadents européens en particulier.
    Chaque fois que l’on a tendu la main à la Russie, on s’est pris une claque. Staline, le modèle de Poutine, allant jusqu’à s’allier avec les nazis avant d’enfermer la moitié de l’europe derrière le rideau de fer pendant 45 ans. Difficile d’oublier !

    • cedivan dit :

      Edifiant résumé d’une culture historique superficielle.

    • Desty dit :

      On peut penser ce qu’on veut du tzar Vladimir mais le fait est qu’il a passé les 15 premières années de son règne à faire son possible pour draguer l’Europe. On a bien sentit une forme lassitude de sa part après le coup d’état « Euro-Maidan » qui a été organisé pendant la trêve olympique sacrée. Insulte suprême à tous les principes de ceux qui se revendiquent de l’Occident.
      Les Soviétiques ont conclu une alliance secrète avec les Allemands après que le traité de Versailles (pas assez sévère) auquel ils n’avaient pas été invité à participer eut interdit l’Allemagne d’avoir une armée et un complexe militaro-industriel. On appelle ça le traité de Rapallo (1920-22): fourniture de terrain d’entrainement pour les militaires allemands et de locaux pour leur industrie contre technologie (déjà) pour moderniser l’URSS. Ce traité a été dénoncé dès l’arrivée au pouvoir de Hitler en 1933 et remplacé plus tard par un pacte de non-agression. Et les Américains ont pris le relais des Soviétiques dans l’assistance au complexe militaro-industriel allemand: ce sont des camions, des tanks, et des avions reposant sur des technologies américaines qui ont permis aux nazis de laminer l’armée française et de commencer l’occupation de notre pays, puis de conquérir l’Europe et d’exterminer les juifs à Auschwitz !

      • Plusdepognon dit :

        @ Desty
        Exact !
        Mais comme nous sommes dans une société d’Internet :
        https://youtu.be/FHH7d2tgK1I

        Le commerce de multinationales avec les nazis est plus dur à trouver, mauvaise publicité oblige (dans le documentaire d’Arte la face cachée du pétrole, les entreprises du secteur ont fourni en pétrole jusqu’en 1943):
        https://youtu.be/Q_jJS_atLbA

    • Thaurac dit :

      « Les respect des frontières, des droits de l’homme et des élections libres en Russie  »
      Joue au loto, t’as plus de chance…

  4. Optimist dit :

    Merci Mr Lagneau pour cette rapide synthèse historique, à laquelle notre de contributeurs auraont sans doute à redire, mais c’est utile pour le débat.
    Personnellement, je suis plus que dubitatif (litote) sur la stratégie Russe, et sur leur chef suprême. Un agent du KGB ne me paraît pas être l’interlocuteur idéal, mais on choisi rarement ses interlocuteurs et il faut bien composer avec le réalité du monde, et surtout dis-cu-ter. Tant qu’on discute, on se met pas sur la gueule… C’est la base de la diplomatie.

    • Optimist dit :

      …nombre de contributeurs auront…

    • cedivan dit :

      Un agent du KGB vaut bien un financier de Rotschild….

    • ji_louis dit :

      Tant qu’on discute, on se met pas sur la gueule…

      Si, si, on fait les 2 en même temps, et depuis longtemps. Voyez comment se sont passées les négociations sur l’indépendance de l’Indochine, de l’Algérie, du Sud Soudan, ou actuellement les pourparlers américano-talibans.

    • NRJ dit :

      Mettez vous au courant. Le KGB ne se limitait pas sous l’Union Soviétique à l’espionnage. Il faisait également l’éducation supérieure pour les métiers de la diplomatie et de la politique. Une sortie d’ENA, pour faire simple (Et ça tombe bien, puisque Macron en sort).

      • Optimist dit :

        Non vous avez raison : le KGB faisait aussi dans le meurtre, la torture, les enlèvements, les coups d’Etat et autre «mouvements populaires spontanés « …. une forme d’ENA

      • Thaurac dit :

        KGB, ena, on additionne des choux avec des carottes…

        • Stoltenberg dit :

          Ena dans le sens formation d’une élite étatiste bureaucrate hermétique formatée, qui tient le pouvoir.

  5. lxm dit :

    Physiquement, médicalement, tout conflit provient d’un blocage, parce qu’un excès de pression, d’énergie n’arrive pas à circuler, se disperser.
    Alors la diplomatie c’est l’art de débloquer: T’es fort, ou tu le crois, t’es frustré, t’es parano, etc.. et comme un gamin dans un groupe de gamin tu veux clamer, être reconnu pour tes mérites, trouver ta meuf etc.. je suis là pour t’aider, fluidifier. Que ce soit pour manger, draguer, ou le sexe, faut humidifier pour réduire les frictions, souvent on discute autour d’un bon verre.
    Il y a là une grande différence entre les adversaires et les « méchants » qui eux ne veulent pas discuter, juste réprimer, massacrer, c’est trop tard pour eux, seule la force brute est utilisable.
    On part du léger vers le lourd, comme la gravité, on donne une image( on montre la bonne conduite), puis un air, puis une parole, puis une phrase etc.. la phase guerrière terre à terre est tout au bout du processus quand le reste a échoué et le plus souvent parce qu’ignoré, les gens ignorant, snobant, se moquant des « signes » annonciateurs, pourtant ils sont toujours là.
    Si la France, en terme d’hexagone était un être humain vu de l’espace comme l’homme de vitruve( de vinci), sa tête serait du nord jusqu’à amiens, son système immunitaire( donc qui accumule l’information) entre les seins serait paris, bourges serait le nombril( lieu de naissance), lyon-vichy au niveau du sexe. Nul autre pays du monde n’a cette configuration, un pays créé à l’image de l’Homme. Voilà pourquoi la France compte dans le monde, un monde qui a créé la france et a mis des millénaires pour cela. Avec Macron nous arrivons à des sommets de symbolisme.

    • Thaurac dit :

      ??? l’abus d’alcool est dangereux !
      moi je verrais le ying l’europe le yang la russie 😉 😉

  6. Le Glaive dit :

    Difficile rentrée pour tous les antirusses de ce site, qui font le constat amer de certaines orientations prises par les dirigeants de leur pays : tout d’abord le Diable en personne ( alias « le Maître de Moscou » ) qui est accueilli à Brégançon alors qu’il mériterait d’être enfermé depuis longtemps dans un cul de basse fosse du château d’if…
    ensuite, lors du G7, un geste favorable à l’Iran, suppôts du Diable.. et voici maintenant le ministre des affaires étrangères qui est missionné pour organiser un rapprochement avec l’Empire du Mal ( la Russie) : comment nos pittoresques antirusses vont-ils pouvoir survivre jusqu’à l’hiver et au-delà ?
    Il y a heureusement des éléments positifs qu’il faut rappeler : le ministre des affaires étrangères, le Drian, en bon social-traître issu du parti socialiste, est un anticommuniste viscéral comme tout socialiste qui se respecte. On peut lui faire confiance, d’autant plus que c’est un habitué enthousiaste des dictatures islamistes d’Arabie Saoudite et du Qatar, charmantes contrées où il effectue des séjours aussi juteux que réguliers ..
    Ses penchants naturels pour l’oncle Sam sont aussi très connus: aux côtés de Laurent Fabius, sous la baguette de Monsieur Hollande, n’a-t-il pas contribué à essayer de détruire la Syrie avec les milices islamistes infiltrées par l’Arabie Saoudite, et auxquelless la France a fourni armes et munitions, le beurre, l’argent du beurre, les missiles et le sourire de la crémière ?
    Monsieur le Drian, on peut lui faire confiance, saura parler aux russes comme ils le méritent: il a des arguments vibrants et ronflants car il ne faut pas l’oublier, il a été sacré chevalier dans l’ordre du Coco de Paimpol l’année dernière. Il aura donc des arguments assourdissants à asséner à la clique bolchevique à laquelle on lui demande de s’adresser.
    Je me permets de proposer humblement qu’une pétition soit lancée pour demander l’interruption immédiate de toute tentative de dialogue et de rapprochement avec l’Empire du Mal et le Diable, au nom d’une vieille tradition française qui date notamment de la création de la division Charlemagne, qui porta si haut les couleurs de l’anticommunisme français !
    À ce propos il faut rappeler une anomalie militaire qu’il conviendrait d’arrêter au plus vite: il existe à Mont-de-Marsan une unité de l’Armée de l’Air qui porte les traditions du Régiment de Chasse « Normandie Niemen », une erreur historique faite par la France lors d’une période troublée probablement, et au cours de laquelle des pilotes militaires français combattirent à côté de militaires soviétiques: une tache indélébile sur notre drapeau, probablement!
    J’ai vu encore, récemment, la photo d’un Rafale du Normandie Niémen,( les Neu-Neu- c’est pas pour rien ! ) avec un pilote qui, comble de provocation, arborait une étoile rouge sur son casque ! Par référence à son escadron ! Insupportable! Une étoile rouge dans le cockpit d’un avion de combat français ! Haute trahison, collusion, Pétition ! Démission, Cour martiale !
    Espérons que Monsieur le Drian, en bon libéral proche du milieu des affaires et proche de l’OTAN, » envoira péter » Poutine et ses sbires, il a les arguments pour le faire.
    En cette rentrée scolaire qui s’annonce ainsi sous un très vilain jour, souhaitons que tout dialogue avec l’Empire du Mal se termine au plus vite et que nous continuions tranquillement nos préparatifs pour subir l’agression de l’Armée Rouge et ses chars, qui défileront bientôt sur les Champs-Élysées, ainsi qu’on nous le promet depuis environ 70 ans….

    • GRADLON dit :

      Le Glaive
      Il est vrai que la Russie et avant l’union soviétique sont un modèle de démocratie et de respect des peuples
      Les populations féminines des pays baltes et de tous les pays de l’est ainsi que les femmes allemandes se souviennent avec joie des sévices systématiques commis par les libérateurs à la fin de la deuxième guerre mondiale
      Enfin tous les dizaines de milliers d emprisonnes et tous les morts des goulags ainsi que les Tatars deportés de Crimée ont une pensée émue pour le petit père des peuples mort en 1953
      Depuis la guerre la répression des manifs de travailleurs à Berlin , à Prague et pas avec des lbd ,soutenues invariablement par le Parti communiste français ont suscité l’enthousiasme de ceux qui l’ont subi!!!!
      Aussi tout ce qui est dit de manière excessive est dérisoire

    • Eric dit :

      Amusant. Sauf qu’un « rapprochement » avec la Russie, outre qu’il n’aurait rien de fondamentalement nouveau (lire l’article), ne remettrait nullement en cause l’appartenance de la France à l’Otan et nos partenariats stratégiques avec nos deux alliés militaires les plus proches que sont les Etats-Unis et le Royaume-Uni : c’est le fondement même de notre politique de défense et de sécurité depuis plus d’un siècle (si l’on remonte jusqu’à l’Entente Cordiale)…
      Il faut se souvenir également que nos alliances avec la Russie ont presque toujours été des alliances dites de revers contre une puissance d’Europe centrale : la plus ancienne remonte au XIème siècle avec le mariage du roi Henri Ier et d’Anne de Kiev et était dirigée contre le Saint-Empire romain germanique. Une nécessité qui n’a plus guère lieu d’être aujourd’hui, l’Allemagne étant peut-être un géant économique, mais plus sûrement un nain militaire.
      Donc les « antirusses » que nous sommes selon vous nous réjouissons que le dialogue s’ouvre (sans se faire beaucoup d’illusions cependant !) avec un pays évidemment incontournable en Eurasie et dans le monde : notre méfiance envers la Russie de Mr Poutine n’ayant rien à voir avec l’anti-américanisme (et plus généralement l’anti-occidentalisme) hystérique de beaucoup de commentateurs ici-même.
      Mr Lagneau, merci d’avoir bien précisé dans votre article que la France a bien quitté en 1966 le Commandement militaire intégré de l’Otan, et en aucun cas l’Alliance elle-même : une nuance extrêmement importante que certains n’arrivent toujours pas à intégrer. Pourtant, les russes eux-mêmes ne s’y sont jamais trompés…

    • lxm dit :

      Tayllerand, qui a survécu à la révolution et napoléon, était surnommé le diable, d’ailleurs il tentait de sauter toute fille passant à sa portée.
      Un diplomate ça parle, le dirigeant, telle une tête parle, et s’il n’est pas obéit ou compris, il va faire lui-même le boulot en agitant ceux qui représentent son corps.
      Tant que le chien aboie la caravane passe, car le chien ne peut pas aboyer et mordre en même temps ne craignez pas le chien qui aboit, craignez celui qui « salive » en vous observant.
      Tant que ça discute en haut y’a pas la guerre en bas.

    • Thaurac dit :

      Le fait de faire balader poutine, lui fait prendre l’air, le décrispe, évite qu’il s’isole un peu plus, juste des gestes de soins pas autre chose!

      • Stoltenberg dit :

        Que ce Président qui doit « justifier » sa légitimité dans des discours transmis dans toutes les stations de télé invite des dictateurs sanguinaires, leur serre la main et leur fasse des câlins, c’est son problème. Ce qui m’inquiète c’est la direction politique profondément anti-occidentale que ce Président, dont la campagne présidentielle était financée en partie par des fonds étrangers, est en train de prendre.

    • Alpha dit :

      Mince ! Je ne pensais pas que la canicule avait fait autant de dégâts dans nos EHPAD… 🙁

      • Le Glaive dit :

        @ Alpha. : Lorsqu’on lit votre « commentaire » plus bas, on se rend compte d’une capitulation idéologique en rase campagne et d’un retournement de veste digne des plus grands collaborateurs français : vous poursuivez avec brio une traditon digne des plus grands : Laval, Doriot et compagnie : La Russie, c’est pas si mal que ça, Poutine : bah, il faut bien s’y faire , les USA : pas bien, il faut s’en détacher etc .. Bref, je ne sais pas qui vous a retourné, mais c’est du bon boulot . Il vous reste encore, cependant, à poursuivre votre coming out par des lectures autres que le  » Parisien Libéré » en matière de politique étrangère et de géostratégie, et bien sûr l’apprentissage du russe , votre prochaine langue de référence.

        • Alpha dit :

          @Le Glaive
          Pauvre vieux, vous craquez… Reprenez donc mes posts passés avant de m’accuser d’un retournement de veste, ça vous occupera et vous évitera de dire des bêtises par la suite (ou peut être pas finalement, tant cela semble être une constance chez vous…) …
          Enfin bon, sinon, je peux voir que çà radote toujours sec, hein, Pépé ? Rien de nouveau sous le soleil… Mais vous voilà aussi menteur désormais ?!?! … 😮
          Bouh ! … Pas bien !
          Le pire c’est que vous y croyez à vos coms vous présentant comme un grand patriote : Mais voilà, ceux que vous dénoncez, les Laval, Doriot, etc… , eux aussi se présentaient comme « patriotes » à leur époque, luttant contre les forces judéo-maçonniques !
          Tiens, vous et eux, ça me semble être « blanc bonnet et bonnet blanc »… 😉

      • Anonymousse dit :

        Votre présence atteste que le bilan n’est pas dramatique…

        • Alpha dit :

          Ah … Le Glaive a besoin d’un piètre défenseur à ce que je vois…
          Bon, en même temps « qui s’assemble se ressemble », on n’en attendait pas moins de vous !
          Les Pépés radoteurs en goguette ! 😉

  7. Ltikf dit :

    Entendu récemment une excellente analyse: les politiques qui font le plus de gesticulations, outrances, quitte à se rouler dans les contre-sens actuellement sont les chefs d’Etat des démocraties. Les dictateurs ont le temps pour eux et tournent 7 fois la langue dans leur bouche avant de faire de grands discours… Au fait, pour se rapprocher, il faut être au moins 2: qu’en dit V.Poutine ? Il se satisfait des sanctions économiques de l’UE, confirmées encore en Juin dernier par la France ? Le ridicule ne tue pas, sinon le pouvoir serait vacant…

    • Thaurac dit :

      La faute à qui?
      On ne va pas pleureur il a cherchè le bâton pour se frapper lui même!

  8. Ivan popovich dit :

    Chez nous a Moscow, on pense que c’est avec la france qu’on doit s’allier pour bouter les USA hors d’Europe, apporter la paix et prosperité et se premunir contre l’hegemonie chinoise.
    Nous ecoutons tres attentivement les propositions du president Macron qui est tres bien malgré quelques differents au debut.
    Le Destin Russe est Eurasiatique certes mais culturement nous sommes Europeens.

    • Daniel BESSON dit :

      Vous devriez en parler à Alexandre Douguine et Alexandre Prokhanov . Je doute qu’ils partagent votre  » Européanité  » , surtout quand aux valeurs libérales , et votre opinion sur  » l’hégémonie Chinoise  » . Ps : En Françousski c’est Moscou et pas  » Moscow  » . Spikke Ouaïte !

    • Thaurac dit :

      Changez d’abord de gouvernement,car on a pas envie de se retrouver à la place de vos anciens pays satellites…
      et faites vous à l’idée que la grande russie, c’est plié…

      • Daniel BESSON dit :

        Esprit du RP Lacordaire , sors de ce corps !
        Accessoirement les Russes – Slaves Orthodoxes ethniques – ont pris conscience en 1991 qu’ils étaient pour la première foi majoritaires dans leur propre pays depuis au moins 150 ans , la « bascule » ayant commencé avant avec l’annexion de la Pologne et s’étant accélérée avec leur avance en Asie Centrale . Rassurez-vous : Vous pensez bien qu’ils ne veulent pas avoir de minorités Française chez eux ,  » de souche  » ou importées des ex-colonies Africaines .
        Tout juste ont-ils pensé il y a peu accueillir quelques dizaines de milliers de boers . Mais là encore sur des bases historiques datant de 110 ans : L’Empire Russe a fourni de nombreux volontaires pour la guerre contre l’Angleterre .
        Ils font juste ce que l’on a refusé à l’Allemagne en 1919 : Réunir des  » terres historiquement Russes  » qui vont augmenter la part de Russes au sein de la Fédération de Russie . C’est du pur pragmatisme ethnique et démographique .

  9. Scipion dit :

    « l’inviolabilité des frontières », « l’intégrité territoriale des États »….y compris pour la Serbie?

  10. tartempion dit :

    Macron tente d’exister sur la scène internationale mais il est si impopulaire dans son pays qu’à l’étranger , il souffre d’une image terriblement dégradée (Brésil , Italie etc…)Ce premier de la classe parti de rien n’envisage sa réussite qu’à la hauteur des peurs qu’il réussira à insuffler aux français.Des citoyens abreuvés de pamphlets liés à la peste brune qui serait incarnée par le nationalisme du mouvement 5 étoiles de Salvini ou par le rassemblement national de la famille Lepen ,aux armes chimiques détenues en Syrie par Bachar , à la déforestation par le feu de l’Amazonie diligentée par le président Bolsonaro en personne, au réchauffement climatique favorisé par la politique de Trump …… Alors qu’en trois ans de règne avec la république en marche , des centaines de français contestataires auront été éborgnés , violentés ou arrêtés à titre préventif par une police à bout de souffle. Difficile dans ce contexte de donner des conseils de démocratie au Président Russe Vladimir Poutine .Je ne vois dans ce rapprochement avec la Russie auquel j’adhère sans réserve qu’un président esseulé , impopulaire qui tente bien maladroitement d’inscrire son nom dans le marbre de l’histoire .

    • Thaurac dit :

      « Macron tente d’exister sur la scène internationale mais il est si impopulaire dans son pays qu’à l’étranger »
      Assertion fausse, ne pas prendre son cas pour une généralité, au contraire, il m’a dit de vous dire que pour els sondages, ça baigne, et de vous passer le bonjour!

      • anonymousse dit :

        Les boomers vieillissants dans ton style sont largement pour lui , on le sait.
        Pour les autres , c’est moins évident.

        • Alpha dit :

          Oulala !…. Quelle répartie ! … Un crac du tac au tac l’anonymousse …
          Heureusement qu’il est « anonyme », le p’tit gars, le « mousse »…
          Se présentant sous son véritable nom, sa propre famille lui jetterait des pierres de honte !… 🙂

    • Alain d dit :

      Macron, certes il est impopulaire, mais pas plus que d’autres qui avaient plus d’expérience, et parce que c’est utile à agiter pour le gagne pain des médias en manque d’imagination. Il est vrai, que provocateur, il avait bien cherché les emmerdes et impulsé quelque conneries. Mais une majorité le réélira !
      Peut-être pour la relance des industries :
      Christine Kerdellant : Macron 1, chômage 0
      https://www.usinenouvelle.com/editorial/edito-video-macron-1-chomage-0.N877035

      Pour ses réussites ou par manque de compétiteurs crédibles? Ca c’est encore un peu tôt pour savoir ce qui pèsera le plus dans balance coté Macron !

  11. nexterience dit :

    Je pense que la Russie à intérêt à faire des concessions et se rapprocher des us et coutumes européennes. Car seule elle ne pourra être souveraine longtemps. Elle en est encore capable en 2019 grâce aux immenses savoirs faire techniques, militaires et politiques issus de l’URSS. Mais cet avantage se réduit. Dans 20 ans, la Russie pourra t’elle contrer l’IA US ou chinoise ? Combien de russes seront-ils ?
    Du côté européen quelles concessions sont possibles ? Virer les USA ? Seulement si la Pologne et les Etats baltes n’ont plus peur. Acheter à Gazprom ? Déjà fait. Aux russes d’avancer plutôt que l’UE car si l’UE est faible seule stratégiquement, ça peut évoluer très vite par des sauts politiques sous la contrainte d’ évènements violents.

    • Thaurac dit :

      Les concessions ont les connait mais jamais ils ne le feront, ils prennent, se servent comme la chine…

  12. ji_louis dit :

    Poutine prends les ouvertures diplomatiques pour des signes de faiblesse, et le démontre par ses opérations de forces aux moments médiatiques opportuns (jeux olympiques, coupe du monde de football) qui, appuyées par une politique réorganisation de l’histoire selon un récit arrangeant (maîtrise des journalistes et médias actuels, modification de l »enseignement de l’histoire), poursuivent le retour de la grandeur russe cher au nationalisme russe.

    • patrick sergeat dit :

      Je peux vous dire qu’en suivant les médias russes je note qu’il y a plus de débats libres que chez nous.Au niveau historique il est vrai qu’ils sont loin de notre repentance institutionnelle faisant du français un salo….rd historique.
      Je voudrai rajouter sur un commentaire précédent que les tatars ont un pays qui fait parti de la fédération de Russie :Le Tatarstan musulman dont la capitale est Kazan (où la France a joué lors de la coupe du monde sans qu’aucun des journalistes français ne le précise,)

    • Thaurac dit :

      Le « poutinisme » ne vaut pas mieux que l’islamisme radical, il étouffe toute liberté..

  13. Auguste dit :

    Pour la petite Histoire,De Gaulle appelait toujours Russie,l’ex-URSS.Car pour lui le communisme n’était qu’un moment de l’Histoire de la Russie,qu’elle digérera comme elle a digéré d’autres moments de son Histoire.

  14. Raymond75 dit :

    Quoi qu’il en soit de l’avenir concret, cette démarche est intelligente : la Russie est bien liée historiquement à l’Europe (je n’ai pas écrit l’U.E.), et la faute majeure de l’Otan a été de ne pas respecter son besoin de sécurité après la dissolution du Pacte de Varsovie (neutralisation des grandes plaines d’invasion qui bordent ses frontières occidentales).

    Cela ne signifie pas que l’on doit se coucher devant Poutine, de plus en plus affaibli malgré ses moulinets militaires, mais il faut avoir l’audace de tenter de mettre fin à une situation absurde et potentiellement dangereuse.

    La France fait cavalier seule pour l’instant, et la Pologne reste figée dans le passé, les Baltes craignent (à juste raison) une opération militaire de type annexion de la Crimée, et la Hongrie néo fasciste est fascinée par Poutine … Comme l’avais dit l’ancien premier ministre Raffarin « la route est droite mais la pente est forte » !

  15. Alpha dit :

    Il est évident qu’il faut lier langue avec la Russie. C’est notre voisin (Europe). Naturellement, ce pays est appelé à s’unir avec l’Europe, d’une manière ou d’une autre. Et puis, on ne peut régler des différents si l’on ne se parle pas…
    Et là bas, il n’y aura de toute façon pas d’autre interlocuteur à part Poutine avant longtemps ! Donc, contre bonne fortune…
    Ce dernier y trouvera aussi son compte, pressé par la Chine au sud, il sait que contre cette dernière il n’a aucune chance, démographiquement et économiquement parlant…
    Mais il est aussi évident qu’il faut commencer à dénouer les liens qui nous unissent aux Etats-Unis, qui son certes, nos alliés, mais pas nos amis ! Trump le montre tous les jours…
    L’Europe, et en particulier la France puissance diplomatique, doivent enfin avoir une ligne clairement indépendante, voire originale.
    Evidemment, des pouvoirs internes ( Pologne, Pays-Bas,…) freineront des 4 fers, ne voulant pas se délier du lien américain, tandis que d’autres, externes, (USA, G-B, Russie, Chine) feront tout pour saboter les rêves de puissance et d’indépendance de l’Europe, dont ils craignent le potentiel.
    Mais cette indépendance, avec une vison diplomatique distincte est inéluctable à moyen terme, tout comme l’est une Europe de la défense.

    • ScopeWizard dit :

      @Alpha

      BRAVO ! FORMIDABLE ! BIS ! UNE AUTRE !! VIVE LUI !!! 😀 😀 😀

      • Alpha dit :

        @ScopeWizard
        Bof ! Je suis déçu quand même, l’autre « Vieux con Breton » à l’égo surdimensionné n’a rien compris… 🙁
        Bon faut dire, qu’il vit dans le passé et drogué toute la journée par ses aides soignantes qui sont lassent de l’entendre maugréer toute la journée …

    • Alain d dit :

      @Alpha
      Et c’est merveilleux comme un conte de fées !
      Bonne nuit les petits, faites de beaux rêves
      https://www.youtube.com/watch?v=4UNkj-AsZRs
      Je ne vois pas ce qui pourrait avancer sous Poutine ???
      Et pas certain que son successeur soit plus fréquentable et moins agressif !
      Le rapprochement avec la Russie, oui c’est souhaitable, mais on ne va pas s’assoir sur tous ces principes que la France s’efforce difficilement à respecter !
      Les affaires avec la Russie ne se sont pas arrêtées, les affairistes et les lobbys attendront.

      Si la France a « une ligne clairement indépendante », ça ne va pas coller avec l' »Europe de la défense » et les coopérations diplomatiques européennes nécessaires pour y parvenir, quelque soit le format final de cette coopération.
      Encore le cul entre deux chaises!

      Et puis même, pas utile de faire des annonces fumeuses. Pour retisser les liens EU-Russie plus solides, il serait utile de se tenir très loin de médias, et ceci pendant très longtemps, durant de longues négociations, en échangeant en permanence avec nos alliés européens.
      Le déballage enfumage affairiste à 2 kopecks pour satisfaire les lobbys ne fera rien avancer.
      On ne peut pas appeler à l’EU et jouer solo. Un peu de cohérence !

      https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2019/07/16/declaration-by-the-high-representative-on-behalf-of-the-eu-on-the-occasion-of-the-5th-anniversary-of-the-downing-of-malaysia-airlines-flight-mh17-17-july-2019/

      • Alpha dit :

        @Alain d
        « Je ne vois pas ce qui pourrait avancer sous Poutine ??? »
        Non, c’est plutôt que vous ne voulez pas voir ce qui pourrait avancer sous Poutine…
        Et quand je dis « L’Europe, et en particulier la France puissance diplomatique, doivent enfin avoir une ligne clairement indépendante, voire originale. » c’est bien entendu la France au sein de l’Europe…
        Pour le reste de votre com, les médias, les lobbys, …. Pffffffffffffffff !………….

        • Alain d dit :

          @Alpha
          Oui, vous avez raison, je ne vois pas ce qui pourrait avancer sous Poutine, même si j’aimerais bien qu’une avancée soit possible. Mais il y a eu la Géorgie, et maintenant l’Ukraine depuis plus de 5 ans, et tout est figé. La Russie est une dictature et sa Tchétchénie chérie dirigée par des raclures est encore pire ! Religions, extrémistes orthodoxes ou islamistes, ils ciblent la démocratie occidentale. La Russie bloque sur tout, et fait justement ce pari du chantage que vous voudriez valider. Mais pour gagner quoi au final?
          Des contrats juteux, parce que les motivations de l’Allemagne, de la France, de la Suisse, des Pays-Bas, de l’Italie, de l’Espagne ce situent juste là !
          Alors même que tous les ex de l’URSS aimeraient prendre leurs distances avec la Russie et commercer et échanger avec le reste du monde sans contraintes : Biélorussie, Kazakhstan, Arménie, etc.

          C’est donc lamentable que la France, l’Allemagne et l’UE soient prêtes à baisser leurs pantalons pour quelques dizaines de milliards espérés.
          Mais comme je suis pour, qu’un jour, les relations s’améliorent entre l’Europe et la Russie, je suis OK, que Macron y aille, mais pas utile de faire tout un cinoche.

          Et oui, les lobbys pro-russes et leurs forces de frappe, leurs médias, existent bien. Même si avec le temps ils se sont un peu calmés. Alors qu’en 2014, juste après l’agression russe, ils avaient facilité la propagande russe et pro-russe, voir participaient directement à la propagande avec des éditos, émissions ou débats très orientés. Ne pas le reconnaître est déjà un acte de collaboration !

  16. ULYSSE dit :

    Macron a une vision à long terme. Poutine est de passage. L’important est d’ancrer la Russie dans le continent européen, dont elle fait partie historiquement et culturellement. Une question de survie pour l’Europe et pour la Russie.
    Le long terme est souvent conditionné par la démographie. Celle de la russie est en baisse. les prévisions tournent autour d’une population de 130/135 Millions en 2050. la population de L’Europe sera stabilisée autour de 500 millions grace à la France et àl’Angleterre. Ceci face au 1,4 milliards de chinois et aux…….2,5 milliards d’Africains !. Les grands enjeux sont ici.

    • Thaurac dit :

      La russie petit à petit se fera bouffer par la chine pour sa partie orientale, en peu de temps ils perdraient toute la zone orientale du territoire, riche sibérie y comprise, et ils pourraient faire quoi, des bombes atomiques, les chinois en ont et peuvent supporter un niveau de perte civile supérieur aux russes.
      Le danger pour la russie, c’est surtout pas l’otan..si la russie n’avait pas fait des conneries, il n’y aurait pas eu de réarment à l’ouest….

      • Auguste dit :

        A propos de danger.Allez voir à la frontière turque.Des dizaines de milliers de Syriens d’Idlib qui forcent le passage pour se réfugier en Turquie.Certains sont déjà arrivés sur les côtes grecques.

  17. pepel_WASSKA dit :

    Pourquoi la France prendrait-elle l’initiative d’un rapprochement ?
    Que la Russie fasse le premier pas en arrêtant de foutre le bordel en Ukraine et en Géorgie, et après on discutera.
    Quelqu’un a t-il vu un signe que la Russie voulait se rapprocher de l’Union Européenne ?

    • ji_louis dit :

      Quand quelqu’un de borné est en difficulté, ils est possible de le faire changer d’avis en l’aidant et en y mettant les formes. Parfois ça marche, mais pas à tous les coups.

  18. Daniel BESSON dit :

    Penser que la Russie va tomber dans le piège des accords qui ont provoqué l’effondrement de l’URSS relève d’une stratégie bien calculée mais grossière de la part du  » petit télégraphiste de Rennes  » ©™ : Les objectifs et le cadre sont fixés par une des parties pour que l’autre , et à raison , la refuse .
    Quid des chaînes SPOUTNIK et RT France , financées par l’ Etat Russe , par exemple qui tomberaient dans le cadre de ces accords alors que le mainstream Français qui s’aligne sur les positions Elyséennes relève d’intérêts privés ?
    Quid des  » GONG’s  » Françaises qui agissaient – et continuent très probablement d’y agir – en Russie avec le soutien de notre diplomatie contre des pipelines et des gazoducs (  » Force de Sibérie  » ) vers la Chine en prenant prétexte de menaces environnementales sur le Lac BAIKAL ?
    Quid du soutien militaire et logistique qu’ont reçus en Géorgie dans un centre d’aguerrissement en montage des terroristes Tchétchènes de la part d’unités alpines Françaises à l’époque du Président CHIRAC ?
    Comment la France peut-elle s’engager sur des quelconques garanties sur l’ABM à la Russie par exemple dans le cadre d’une « architecture de sécurité Européenne « ©™ alors que depuis la visite de M. Hollande à Chicago il est acté que nous ne disposerons au mieux que d’un pouvoir de consultation . Et même , en cas de « double-clef  » , comment une décision d’activation ou non de la  » clef Française  » du système ABM qui doit se prendre dans un laps de temps inférieur à quelques minutes peut-elle techniquement être prise par le PR après consultation de ce PR et de ses conseillers ?
    Même M. François FILLON qui en 2014-2015 se proposait d’entreprendre une telle démarche y a renoncé sur la question de l’ABM qu’il pensait être au centre des  » garanties  » qu’il comptait proposer !
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2016/11/23/l-interet-de-francois-fillon-pour-la-russie_5036687_3232.html

    J’ai lu avec une très grande satisfaction qu’il existe un group néo-conservateur appelle  » La Secte  » au sein du Quai d’Orsay qui s’oppose à ce rapprochement . Un groupe beaucoup plus formel et qui s’inspire la POLEX Russe existe aussi  » Le club d’IZBORSK  » . Tout comme il souhaite un rapprochement avec la Turquie , tout en étant conscient qu’elle restera au sein de l’OTAN , ce groupe fondé par M. Alexandre DOUGUINE – que j’ai rencontré à Bordeaux le 29-30 /10/2012 – et M. Alexandre PROKHANOV souhaite tout sauf un rapprochement avec la France qui se traduirait en l’état actuel par l’imposition de valeurs libérales . L’interviouve récente de M. V.POUTINE sur ce sujet ayant été directement inspirée par les travaux du club d’IZBORZK
    https://izborsk-club.ru/
    https://www.lepoint.fr/monde/les-valeurs-liberales-sont-obsoletes-dit-poutine-28-06-2019-2321522_24.php
    On pourrait presque calquer leur position sur celle du RP LACORDAIRE à propos de la « Question d’Orient  » mais de manière
    inversée .
    Sur le rappel historique :
    – La  » question de Crimée  » , celle de la  » Napoléonide  » de Nabotléon et de la guerre de Badinguet , démonétise définitivement la diplomatie Française en temps qu’  » honnête courtier  » dans son avatar moderne datant de 2014 . Dans l’imaginaire Russe , l’invasion de Nabotléon se place pratiquement au même niveau de conscience historique que celle des Nazis . Il faut rappeler que si en 1912 Français et Russes célébraient dans un défilé commun le centenaire de la bataille de Borodino cela ne s’est pas fait dans l’unanimité complète , surtout du côté Russe . Il faut citer en particulier le Ministre de l’Intérieur Piotr DURNOVO qui s’est toujours opposé à un quelconque rapprochement avec l’Angleterre et surtout avec la France aux dépends de l’Empire Allemand . C’est justement lui qui est souvent cité par les notes du Club d’Izborsk .
    – L’URSS a proposé dés 1946 , c’est à dire avant l’arrivée de matériel US au Cap-Jacques , une action commune contre le  » Communisme Jaune  » en Indochine et ceci au nom d’une  » solidarité des races blanches  » ( Claude Paillat ) Les différents acteurs du conflit ont choisi une autre voie , on ne revient pas en arrière !
    Quand à l’Algérie ce fut la Yougoslavie qui s’opposa le plus à la France et qui a aidé le FLN , même l’Italie semble avoir eu une attitude plus active que l’URSS . D’où l’attitude de la France face à son « alliée historique  » , la Serbie , durant la guerre civile Yougoslave . De nombreux militaires qui avaient commencé leur carrière en Algérie étaient encore d’active et  » au sommet de l’organigramme  » . Un diplomate Serbe rencontré à Belgrade en 2009 me l’a confirmé :  » Maintenant vous allez payer pour ce que vous nous avez fait en Algérie  » furent les derniers mots qu’il a entendu en quittant notre pays . Il ne faut jamais oublier que 1999 ce n’est que 37 années après la fin de la guerre en Algérie et son début juste 30 ans . Un jeune officier qui a vécu l’humiliation à 20-22 ans en 1962 se retrouvait au sommet de sa carrière à l’âge de 52 ans en 1992 et sans être atteint par l’Alzeimer !

    Enfin se pose la question de la lutte d’influence en Afrique , Kemi SEBA est devenu un grand ami d’Alexandre DOUGUINE , de la concurrence Russe sur les marchés céréaliers , la FNSEA couine un max et c’est tant mieux, et même désormais de la viande et des produits laitiers .
    Ps : Ce serait extra de pouvoir faire une prévue de son post avant de  » confirmer  » ou de  » corriger « 

    • Euclide dit :

      Qui etes- vous Mr Besson et que cherchez- vous à prouver sur ce blog ?
      Au départ je croyais que vous étiez un franco-brésilien marié a une femme d’origine amazonienne . Et vous m’apparaissez en faisant autorité sur ce sujet contre certains ignorants ou abrutis qui s’expriment sur ce forum.
      Une sorte de voiture balai du continent d’Am’sud
      Jusqu’à là ça allais pour moi.

      Hors, maintenant! Je constate que vous donnez un avis sur tout passant d’un sujet à un autre selon votre vécu ou savoir faire ? Meme si vous etes brillant Mr avec des facilités cognitives ( que je possède pas) vous n’etes pas Mr je sais tout , ni Mr j’ai un avis sur tout.
      Nobody is perfect
      Avant de rejoindre le niveau du cardinal de Richelieu ou encore de Mazarin un peu d’humilités ne fait de mal à personne.
      Cordialement.

    • Czar dit :

      Éclairages intéressants. Avez-vous une adresse de courrier électronique où vous seriez joignable ?

    • ScopeWizard dit :

      @Daniel BESSON

      Vraiment très intéressant mais trop hermétique , ce qui vous réserve à des initiés voire à des spécialistes ; vous devriez simplifier et clarifier votre propos afin d’ accroître l’ amplitude de votre champ d’ écoute , être accessible au plus grand nombre …….

      Si notre hôte Laurent rédigeait de la sorte , son audience dégringolerait très très vite jusqu’ à tomber à un niveau « confidentiel » …………

      Par exemple , vos références historiques devraient être re-contextualisées .

      C’ est juste une suggestion ………… 🙂

  19. Desty dit :

    Pour faire une observation HS mais qui vaut ce qu’elle vaut: Areva (ou peut-importe le nom que porte cette société maintenant) est en train de se retirer (au moins temporairement) de ses territoires d’exploitation africains usuels (trop de complication sécuritaire, trop de grain à moudre pour la francophobie…) pour se redéployer au Kazakhstan et en Mongolie avec un nouveau système d’extraction (qui ressemble à la fracturation hydraulique). La France aura besoin de la coopération de la Russie pour rapatrier le matériel.
    Les autres théâtres d’opération de la boite (Canada, Australie) ne bougent pas, même si ils sont moins rentables, et permettront de sécuriser l’approvisionnement énergétique.

    • Parabellum dit :

      Les russes sont des blancs et des chretiens jusqua l Oural…et demain ça va devenir compliqué d être blanc et disons de racines chretiennes…donc être voisin des russes est une simple question de survie ethnique …le reste n est qu anecdote dans le proche avenir…la submersion migratoire et l islamisme peuvent gagner si on continue nos niaiseries …pourquoi les migrants ne vont ils pas dans les pays africains ou moyen orientaux…relire le camp des saints d urgence…ca vient

      • Lagaffe dit :

        Chrétiens jusqu’à l’Oural ?
        pas vraiment…
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Russie
        Et chrétiens orthodoxes et chrétiens catholiques, c’est comme sunnites et chiites… ça marche pas ensemble !

        • Robert dit :

          Lagaffe,
          Vous pouvez détailler ?
          En dehors des affaires de gouvernement, liés à l’histoire, les doctrines religieuses catholiques et orthodoxes sont très proches, Jean Paul II a pu parler des deux poumons de l’Eglise.
          La Russie soviétique a été laminée par l’athéisme d’état communiste et le redressement commence avec l’orthodoxie russe aidée par les catholiques.
          C’est d’ailleurs ce christianisme incarné qui a entrainé la fureur destructrice des athées et aujourd’hui même l’ancien parti communiste russe se dit croyant.

        • PK dit :

          Sauf que la composante musulmane de la Russie a toujours été nationaliste, très russophone, et donc très étanche à la propagande venant des pays arabes…. donc très en accord avec les orthodoxes.

          En revanche, catho et orthodoxe fonctionnent de mieux en mieux ensemble. De plus, ce sont les chrétiens les plus proches car il faut en fait un doctorat es théologie pour expliquer ce qui les séparent. Donc en gros, ils sont compatibles à 99,99%.

          Pour info, on est bien copain avec les ricains, plutôt protestant et catho et protestant, c’est tout juste 50% de compatible… pour être gentil !

          • Lagaffe dit :

            Le patriarche Cyrille est devenu l’un des principaux relais du discours nationaliste qui promeut l’orthodoxie comme ferment de la «civilisation russe» face aux risques d’une «latinisation» (occidentalisation, catholicisation) qui «signifierait la destruction totale des fondements civilisationnels de la Russie, sa soumission à des forces extérieures». C’est l’intraitable défenseur de l’«identité spirituelle» du pays contre la «décadence morale» de l’europe catholique, la menace de l’islam (notamment dans le Caucase) et même l’autocéphalie de l’église orthodoxe d’Ukraine. C’est la révolution de Maïdan en Ukraine qui a aussi réveillé l’historique contentieux avec l’Eglise gréco-catholique (dite «uniate»), de rite orthodoxe, mais de juridiction catholique romaine qui est très présents dans la partie occidentale du pays. Le clergé et les fidèles gréco-catholiques se montrent actifs dans le processus de démocratisation de l’Ukraine, du coup les catholiques russes (1% de la population) sont régulièrement suspectés d’être de potentiels « agents de l’étranger » d’autant qu’ils sont imperméables à la propagande pro-orthodoxe du régime.
            Alors que l’église orthodoxe construit à tour de bras des églises (bien que le nombre de fidèles baisse), le gouvernement russe n’a autorisé la construction en Russie que d’une seule nouvelle église catholique (arménienne) et sur l’insistance du gouvernement arménien.
            L’église orthodoxe a même réussie à faire interdire, par un arrêt de la Cour suprême les Témoins de Jéhovah qu’elle considère comme une « secte extrémiste », un arrêt qui n’a aucune base légale et est contraire à l’article 28 de la Constitution de la Fédération de Russie qui garantit le droit à la liberté de conscience et de religion.
            Quand aux musulmans, leur nombre ne cesse de croître et, sauf erreur, il me semble que statistiquement 25 % des russes seront musulmans en 2050. Ce qui est inquiétant car le djihadisme se développe dans l’ensemble du Caucase, en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques et socialistes. En 2017, la Russie est devenue le premier pays exportateur de combattants étrangers dans les rangs de l’État islamique, devant l’Arabie Saoudite, la Jordanie ou la Tunisie. L’organisation compte ainsi 3400 Russes, en majorité des Tchétchènes.
            C’est d’ailleurs dans le contexte de la forte expansion de l’islamisme dans le Caucase que Vladimir Poutine a accordé une large autonomie à la République de Tchétchénie, laissant s’y développer un islam très rigoriste… à la condition que le pouvoir prête allégeance au Kremlin.

          • Robert dit :

            Lagaffe,
            Vous sous estimez la filiation spirituelle. Les églises orthodoxes ont des liens avec les nations, mais ils restent ce qu’ils sont l’Eglise du Christ.
            Leur histoire durant l’occupation soviétique, malgré les collaborations de certains, témoignent de leur fidélité au Christ.

      • ScopeWizard dit :

        @Parabellum

        Entre-autres , parce que cela arrange le Patronnât Français -et Européen- d’ avoir un tas de « boys » à disposition ainsi le niveau des salaires peut rester bas , nous sommes en réalité bien loin de quelque « niaiserie » , c’ est voulu parce que les « puissants » y trouvent leur compte sans parler de tous les accords et autres traités pouvant être « utilisés » ou truffés de clauses secrètes ………

        • Robert dit :

          Scope,
          Cela va arranger le grand patronat qui a tout accepté voire encouragé, pour dévaloriser les familles pour les individus, supprimer des millions d’enfants pour pouvoir les remplacer par une main d’oeuvre sans racines, pour qui la patrie est un gros mot et qui ne jure que par leurs profits. Regardez les courir au devant de toutes les subversions « sociétales », ils n’ont pas de conscience ni de racines.
          Le patronat peut être patriote, respectueux de valeurs morales et soucieux de ses employés.

    • Plusdepognon dit :

      @ Desty
      Areva a changé de nom suites aux divers scandales et s’appelle à présent « Ourano ». La visite du ministre Bruno Le Maire n’était évidemment pas désintéressée:
      https://www.novastan.org/fr/kazakhstan/orano-va-raser-une-foret-protegee-pour-exploiter-une-mine-duranium-au-kazakhstan/

      La Chine est aussi dans ce pays…

  20. nexterience dit :

    Et si ce n’était qu’une manœuvre politicienne ? Je ne l’espère pas:
    .
    – Macron se met en position de russophile potentiel pour couper l’herbe sous le pied au RN et LFI et même des attaques russes a la prochaine élection
    – Le Drian a le rôle d’atlantiste de service et ferme la porte pour éviter toute suite non désirable.

  21. Lagaffe dit :

    Depuis plusieurs semaines, la ‘borderisation’, terme issu de l’anglais ‘border’ (frontières), menace les relations entre la Géorgie et la province sécessionniste d’Ossétie du Sud. Les Ossètes ont entamé un durcissement de leur « frontière ».
    Cela « divise davantage les communautés » a souligné le chef de la mission européenne d’observation de l’UE (EUMM Georgia). Erik Hoeg a fait une inspection du terrain mercredi (28 août) en compagnie des deux co-présidents (ONU et OSCE) du groupe de discussions de Genève (GID).
    Entre Tsnelisi côté ossète et Chorchana côté géorgien, la situation s’est brutalement aggravée également avec l’arrivée de matériel lourd militaire russe, de blindés, de forces armées, etc. Tandis que les Géorgiens répliquaient avec l’installation d’un poste mobile de contrôle de la police. La situation empêche de dormir (au propre et au figuré) les diplomates en charge du dossier. Le message a été transmis au gouvernement de Tbilissi de ne pas en rajouter. « Heureusement la Géorgie a un comportement assez responsable » nous précise un diplomate européen. Des coups de fils ont aussi été passés, selon nos informations, à quelques responsables russes à Bruxelles et Moscou pour leur demander de calmer leurs troupes.
    https://www.bruxelles2.eu/2019/08/30/regain-de-tensions-entre-ossetie-du-sud-et-georgie-la-borderisation-en-cause/

    • ji_louis dit :

      Se souvenir que la présidente géorgienne est une ancienne diplomate française…

    • Thaurac dit :

      « Les Ossètes »
      J’aime cette litote, « les russes « , serait plus approprié

  22. Bob dit :

    Je tiens à préciser que les accords franco-soviétiques sont signés contraints par Lavai qui a pris le poste suite à l’assassinat de son prédécesseur qui avait préparer le dit accord. Ce même accord qui ne fut pas appliqué par les forces armées françaises qui étaient fascistes et anti-bolcheviques notoires (Gamelin, Weygand, Darlan and Co). Ces mêmes qui refuseront de signer la capitulation militaire en 1940.
    Nous devons nous rapprocher de la Russie (qu’importe son régime politique) d’un point de vue stratégique. Le nier est une pure position idéologique néfaste pour la France et l’Europe. Les russes sont des brutes mais on s’en fout, nous avons besoin d’eux et eux de nous.
    Le seul problème est de savoir si les russes penchent vers le parti communiste chinois par vision historique pour le XXième siècle ou bien si Poutine chiale comme une ballerine russe en pensant à son voisin PCC comme en 1969 le politburo russe avec la starlette Brejnev.

  23. Czar dit :

    Taranis sait l’estime très médiocre dans laquelle je tiens micro-Jupiter mais le fait que l’administration du quai d’Orsay tente d’influer pour ne pas dire saboter les décisions qui sont prises au plus haut niveau politique est absolument insupportable.
    Macron doit couper des têtes, c’est d’ailleurs ce qu’il avait promis de faire. La haute fonction publique a un devoir absolu de loyauté envers la direction politique du pays telle qu’elle est déterminée par l’élection. personne n’accepterait de voir la direction militaire s’opposer aux choix politiques.

    ‘Cedant arma togae’, c’est aussi valable pour les bouffeurs de rochers Ferrero.

  24. Czar dit :

    (post scriptum. l’image d’illustration est assez drôle par sa pompe, entre Félix Faure décédé d’une turlutte létale dans un salon élyséen et Nicolas II liquidé à la mitraillette dans une cave)

    • Plusdepognon dit :

      @ Czar
      L’origine de l’expression « la pompe funèbre  » ?

      Sort plus envié que le vulgaire mitraillage, beaucoup plus commun…

  25. Ghostrider dit :

    Ce serait beau, on a envie d’y croire, c’est bien vu de la part du président Macron , le roi des relations publiques … ça fait rêver et je suis sincère car j’aime beaucoup la Russie mais après le rêve , il y a le réveil et la réalité vous frappe au visage, glacial comme l’hiver russe ou boueux comme la  » Raspoutitsa » ( désolé). La russe n’en a pas fini d’exorciser ces vieux démons de tsar ou 1er secrétaire du parti, … les modes changent, les costumes changes, mais les hommes sont les mêmes et les systèmes qui vont avec.

    20 ans de règne, une  » siloviki « * bien organisée et solide, un système pyramidale sans grain de sable, Poutine est loin d’être affaibli pour répondre à raymond 75, il s’ennuie du pouvoir ? dis t’on .. fadaise, histoire de faire causer. Poutine vas durer encore au moins 10 ans comme tout bon autocrate. Et comme la constitution russe ne peut le rendre éligible plus de 4 x , pas d’inquiétude, un homme de paille est déjà dans les coulisses pour jouer les présidents, et lui le super 1er ministre comme à la bonne époque de Medvedev.

    L’histoire est déjà écrite

    Président Macron, on vous demande pas de nous faire réver ou de caresser votre image mais redresser ce p*** de pays qui pars à la dérive.

    la nébuleuse de « siloviki » (terme tiré du mot russe « sila », la force) : les hommes de poutine qui tiennent les principaux postes de l’état souvent issus du GRU et FSB .. les copains d’ abord.

    • maxime (le vrai) dit :

      C’est pas « les copains d’abord » (ca c’est la démocratie), c’est « les gens fiables d’abord ».

  26. Lagaffe dit :

    En tout cas l’Allemagne n’est pas prête de se rapprocher de Moscou !
    Le mystérieux assassinat à Berlin d’un Géorgien vétéran de la guerre en Tchétchénie risque de déclencher une crise diplomatique entre l’Allemagne et la Russie, les autorités allemandes craignent une deuxième « affaire Skripal ».
    Le suspect du meurtre, Vadim Andreevich Sokolov, un Russe de 49 ans né en Sibérie, a été inculpé pour « assassinat ». Il était muni d’un billet d’avion de retour à Moscou pour le lendemain et serait entré en Allemagne…. après une brève escale en France où il avait fait sa demande de visa de voyage, ce qui intrigue les enquêteurs.
    Son passeport russe a passé tous les contrôles mais dans le registre des passeports nationaux russes, personne n’est enregistré sous le nom qu’il a décliné, et il n’y a aucune inscription dans la base de données des passeports russes ou dans le registre des permis de conduire qui corresponde aux informations fournies.
    Autre élément troublant, le numéro de passeport du suspect conduit à une unité du ministère de l’Intérieur à Moscou qui a déjà délivré dans le passé des documents pour le GRU, le renseignement militaire.
    Une source proche du renseignement allemand a indiqué au Spiegel être « sûre à 100% » que la Russie est impliquée d’une manière ou d’une autre.
    La prudence du gouvernement dans cette affaire agace de plus en plus les élus allemands. « Il y a quelques indications que l’auteur du crime avait des liens avec les services russes. Si cela s’avérait vrai, la question se pose de savoir qui tire les ficelles à Moscou » a relevé le député CDU Patrick Sensburg, spécialiste des questions de sécurité.
    Et on n’est qu’au début de l’enquête…

  27. maxime (le vrai) dit :

    Marrant de voir que les USA violent allègrement les 10 principes d’Helsinki, sans exception.
    Certes, d’autres pays prennent des libertés avec ces principes, mais je n’en vois aucun autre qui les piétinent de façon aussi systématique.
    Certains y voient le signe d’une toute puissance devant laquelle ils s’agenouillent, d’autres, dont je suis, reconnaissent dans ces faits la preuve d’une dégénerescence civilisationnelle profonde dont il faut s’éloigner.