CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les paramilitaires irakiens pro-Téhéran se divisent sur la responsabilité des attaques lancées contre leurs bases

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Auguste dit :

    Et Pompeo qui vient nous dire,la bouche en coeur,qu’Isis est plus puissant aujourd’hui à certains endroits qu’il y a 3 ou 4 ans.s’il continue avec Israél à tuer ceux qui le combattent,pas de doute qu’ISIS va se refaire le poil.Faudrait peut-être lui expliquer aussi que les milices chiites sont avant tout des Irakiens qui combattent sur leur terre.Quant aux débordements de certains,il me semble qu’ils ont quelques motifs de le faire.On a déjà oublié ce qu’ils ont subi de la part d’Isis et des sunnites?

    • Thaurac dit :

      « les milices chiites sont avant tout des Irakiens » aux ordres de l’iran qui va libaniser l’irak….nuance!

      • Auguste dit :

        Encore heureux qu’il y ait, au moins, un pays qui les soutienne.C’est quand même maigre,face au nombre de pays qui soutiennent ceux qui veulent les détruire.Pas besoin de vous faire la liste?.
        PS:On découvre sous la carapace du « croyant »,le Thaurac sensible. Vous vous inquiétez du sort de l’Irak maintenant?:je comprend mieux pourquoi vos amis vont le bombarder.

  2. ji_louis dit :

    Il n’est pas difficile d’attribuer ces explosions à des attaques israéliennes puisque ceux-ci (la MENA, pas le porte-parole des armées) le revendiquent (http://www.menapress.org/nouvelle-base-iranienne-d-truite-en-irak-012008-19.html).
    Il est embarrassant pour les iraniens de montrer qu’ils sont incapables de protéger leurs soutes à munitions des raids israéliens en Syrie et maintenant Irak, alors que c’est un des principaux arguments de rétorsion iranienne face à l’embargo économique américain, et ma principale menace aux israéliens.

  3. ji_louis dit :

    … et La principale menace aux israéliens. (désolé pour la faute de frappe).

    Après s’être occupé des libanais sympathisants des iraniens (le Hezbollah), voici qu’ils s’occupent des sympathisants des iraniens en Irak. Ne doutons pas que les israéliens agissent en bonne entente avec les américains sur le sujet (partage de renseignements, espace aérien partagé, plans de vols et ravitaillements,…). Remarquez, les américains ne sont pas les seuls à pouvoir ravitailler les israéliens, les saoudiens et émiratis aussi.

  4. ji_louis dit :

    Enfin, un ravitaillement en vol des israéliens pour agir en Irak montre aux iraniens qu’ils peuvent aussi avoir l’allonge nécessaire pour bombarder en Iran (les israéliens sont très préoccupés par la filière nucléaire iranienne) avec le soutien des arabes et/ou des américains, et que donc, une « aventure militaire » pourrait avoir des conséquences domestiques très… dommageables (aurait dit Venantino Venantini).

  5. Barfly dit :

    C’est tellement compliqué dans ce coin là, qu’on ne sait plus qui tape sur qui.

    • Plusdepognon dit :

      @ Barfly
      Tout le monde se tape dessus comme dans un sketch des Marx brothers. Si on pouvait suivre l’argent, beaucoup de mystères s’éclaiciraient…

      Et pendant ce temps là, plus ou moins discrètement :
      https://www.lepoint.fr/politique/les-indiscrets-du-point-terrorisme-deux-banques-du-qatar-dans-le-collimateur-22-08-2019-2331024_20.php

      • Barfly dit :

        On sait tous que des milliardaires qataris et saoudiens via des associations bidons financent certains groupes terroristes. On peut même rajouter qu’ils financent aussi des organisations islamistes ici même sur notre territoire et en Europe.
        Ils nous vendent du pétrole donc on fait semblant de ne pas voir. Monde absurde…

        • Plusdepognon dit :

          Ils nous vendent du pétrole et du gaz, nous leur vendons des armes et leur fond d’investissement est exonéré d’impôts sur les plus values immobilières et les gains en capital (voté à l’unanimité par l’assemblée nationale).
          https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/08/la-france-est-elle-un-paradis-fiscal-pour-les-qataris-grace-a-sarkozy-comme-l-affirme-bayrou_5140741_4355770.html

          Nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

          • fabrice dit :

            C’est un peu plus complexe.
            Le Qatar finance les Frères Musulmans dont est proche aussi Erdogan. Les « frères » sont aussi majoritaires dans l’Islam en France. Ils contrôlent certains « quartiers ». Ils présentent une image plus « policée ». Si vous lisez Al Jazeera il vous apparaitra clairement qu’ils sont alliés avec l’Extrême gauche en Europe sur des thèmes anti américains, antisionistes et « sociaux ». C’est de la propagande bien sur, les droits sociaux au Qatar, ça fait rigoler…Et vous avez au Qatar la plus grande base militaire des USA. Disons que le Qatar se positionne comme un médiateur entre les Frères et les USA (les négociations avec les Talibans ont lieu au Qatar qui bien évidemment les finance).
            Les Saoudiens et les EAU financent les Salafistes, plus rigoristes.
            L’Egypte de Sissi a chassé Morsi qui était membre des Frères Musulmans et les hait. Le régime est nationaliste laïc à la sauce locale.
            Les frères musulmans et les Salafistes étaient alliés pour renverser le régime « laïc » (en fait confessionnel alaouite épaulé par les autres minorités chrétiennes et druzes) syrien. Depuis la brouille entre les EAU et l’Arabie d’une part et le Qatar de l’autre qui a rejoint le camp iranien et shiite (les alaouites syriens de Bachar qui sont shiites, le Hezbollah libanais allié aux chrétiens du général Aoun, les milices irakiennes shiites, les Houthis yéménites) la situation est devenue plus complexe. En gros l’Arabie et les EAU ont cessé de financer les rebelles syriens d’Idlib qui sont aidés par la Turquie et le Qatar.
            La France : au Quai on privilégie une alliance avec les Frères Musulmans. Mais bon le Qatar a beau financé à tout va c’est pas lui le poids lourd commercial et financier, ni l’Iran, ni bien sur le Liban en quasi défaut de paiement.
            Concrètement un exemple de l’imbroglio
            https://www.lepoint.fr/monde/egypte-une-francaise-expulsee-et-son-mari-leader-palestinien-detenu-22-08-2019-2331090_24.php
            L’Egypte est un bon client de nos industrie d’armement… Peu de doute que le Shaath soit bien un militant frère musulman (le Hamas est la branche palestinienne des frères musulmans).
            Que va-t-on faire ?
            C’est le genre de dilemme du GVT français dans la région.

  6. Thaurac dit :

    On en apprend un peu plus, chaque semaine un dépôt saute, pas mal du tout!

    • pachyderme dit :

      Thaurac en parlant de chose qui explose, le jour où vous aurez envie de vous faire sauter la cafetière tenez-nous au courant, on organisera une fête pour l’occasion.

      • Thaurac dit :

        Tient , encore un pseudo changeant, mais où trouvez vous cette imagination!
        Merci de me rappelez d’aller boire un café.
        a ce sujet, en cas de suicide, ne te sers pas de balle à tête chercheuse, elle bourdonnerait longtemps dans ta tête avant de trouver le cerveau (éventuel ou ce qui y ressemble).

    • Plusdepognon dit :

      @ Thaurac
      Peut être qu’ils ont bénéficié d’un peu d’aide, mais les USA disent que c’est Israël :
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/israel-a-bombarde-un-depot-d-armes-en-irak-20190823

      • Thaurac dit :

        Oui, c’est ce que je viens de lire
        « U.S. officials have confirmed that Israel was behind a bombing of an Iranian weapons depot in Iraq in July, a move that signals Israel has expanded its targeting of Iran beyond Syria.

        It is believed to be the first confirmed Israeli strike in Iraq in almost four decades.

        The New York Times first reported the development on Thursday, which occurred on July 19.

        There have been several recent attacks on Iran-backed bases and weapons storage facilities. It is currently unknown who was behind the other attacks, but many suspect Israel may have carried out the strikes. On Wednesday, the London-based pan-Arab daily Asharq Al-Awsat reported that Israel was behind all three recent strikes in Iraq after reaching an understanding with the U.S. and Russia.

        Iraqi National Security Adviser Falih al-Fayadh said on Thursday that Iraq doesn’t want to be “pushed into a way” between Iran and other countries.

        “The Iraqi government and especially its security agencies and armed forces will take all measures necessary to protect Iraq and its people and to deter any attempts at destabilization,” he said.

        Fayadh added that the Iraqi government has yet to determine who was behind the attacks. »
        « trad:
        Des responsables américains ont confirmé qu’Israël était à l’origine d’un bombardement d’un dépôt d’armes iranien en Irak en juillet, ce qui indique qu’Israël a étendu son action contre l’Iran au-delà de la Syrie.

        Il s’agirait de la première frappe israélienne confirmée en Irak depuis près de quarante ans.

        Le New York Times a d’abord rendu compte de l’événement le jeudi 19 juillet.

        Il y a eu plusieurs attaques récentes contre des bases soutenues par l’Iran et des installations de stockage d’armes. On ne sait pas encore qui est à l’origine des autres attaques, mais beaucoup soupçonnent Israël d’avoir mené les frappes. Mercredi, le quotidien panarabe Asharq Al-Awsat, basé à Londres, a rapporté qu’Israël était à l’origine des trois récentes frappes en Irak après avoir conclu un accord avec les Etats-Unis et la Russie.

        Le conseiller irakien pour la sécurité nationale, Falih al-Fayadh, a déclaré jeudi que l’Irak ne veut pas être  » poussé dans une voie  » entre l’Iran et les autres pays.

        « Le gouvernement irakien et en particulier ses agences de sécurité et ses forces armées prendront toutes les mesures nécessaires pour protéger l’Irak et son peuple et pour décourager toute tentative de déstabilisation « , a-t-il déclaré.

        M. Fayadh a ajouté que le gouvernement irakien n’a pas encore déterminé qui était derrière les attaques. »

  7. midas le voltigeur dit :

    quand on a tellement de bons amis que l’on ne sait plus qui envoie les cadeaux…..ils faudrait peut-être se poser des questions sur ses fréquentations….le gouvernement iranien à tellement menacé que ça pourrait aussi bien être un commando argentin.

  8. Ghostrider dit :

    @ jl-louis … je ne doute pas de vos informations et d’une possible crédibilité de vos sources mais ce qui me gène est que vous vous appuyer essentiellement sur un blog dont a bien du mal a identifier les auteurs et leurs intentions réelles. Dans l’article on lit  » Selon des sources arabes et irakiennes, des F-35 auraient tiré trois missiles de haute précision …  » et ils le tiennent d’oû ces sources ces fameux irakiens ou arabes ? m’a voisine a dit que la boulangère avait dut que … et donc à partir de cette information émanant d’une source dont la fiabilité reste à prouver , vous développez votre argumentation voir un prosélytisme qui pourrait vous faire passer pour un sympathisant proche de la mouvance Chiite irakienne pro irannienne ? est ce le cas ? si oui ou est l’info la dedans ?

    • ji_louis dit :

      Ce « blog » qui se revendique être une agence de presse depuis 1999 (au moins) est situé à Metula, village à la pointe nord d’Israël, que j’ai visité en 2003. Même si je n’ai pas rencontré les rédacteurs, j’ai pu constater sur place que tout ce que j’ai pu vérifier de leurs écrits était vrai. De plus, le directeur de la rédaction se rend occasionellement en France et en Belgique, où il donne des conférences.

      Alors oui, c’est une source pro-israélienne, mais les curieux (comme moi) ont l’occasion de vérifier par eux-même certains de leurs dires et de leurs écrits. J’en fait autant occasionnellement avec les journaux français, ce qui me donne un aperçu de leur qualité journalistique.

    • fabrice dit :

      Ghostrider
      Il existe une censure militaire en Israël. Elle est contournée en citant des sources étrangères. Ce que l’on sait pour sur c’est qu’en moins quelques semaines cinq bases de milices pro iraniennes ont explosé en Irak. Les milices elles mêmes accusent Israël. Les bases explosent les unes à la suite des autres en partant de l’ouest (la frontière syrienne) à l’est (la frontière iranienne) en suivant le corridor allant de l’Iran à Israël en passant par l’Irak et la Syrie. Visiblement personne ne voit rien ou ne dit rien concernant ces attaques. Celà donne une crédibilité pour l’utilisation de F35 furtifs ou de drones. Maintenant par où et comment font ils ? Mystère. Certains disent que des drones israéliens partent de porte avions américains, d’autres disent qu’ils passent par l’Arabie saoudite, d’autres d’aéroports locaux (Kurdistan ?), une milice a même affirmé qu’ils venaient d’Azerbaïdjan….Le fait même que l’on soit dans la vague est troublant. La région n’est pas vide de radars (russes, syriens, irakiens, iraniens, turcs, saoudien, jordaniens, français (BA H5) ). Bref un gros ?

      • Thaurac dit :

        C’est bien Israel, tu as la confirmation plus haut!
        Surement avec accord Russie , usa, qui n’ont aucun interêt de laisser l’iran s’étendre , avec son cortège de milices terroristes , dans tout le moyen orient!

  9. Lion solitaire dit :

    Oui se cache derrière les aéronefs pour bombardé et fuir après c’est facile aussi, c’est la stratégie des peureux et des lâches

    • Barfly dit :

      On fait quoi ? On revient à l’époque des chevaliers ?

    • ji_louis dit :

      citation du général Patton s’adressant à ses hommes:
      « Je ne vous demande pas de mourir pour votre pays, je vous demande de faire en sorte que le salaud d’en face meure pour le sien! »

    • Thaurac dit :

      C’est mieux que de piller et tuer dans les villages sunnites.
      L’iran, qui emploie les bombes par milices interposées, jamais en direct, se pose là en tant que peureux, hypocrite et lâches, car ses bombes touchent plus que souvent des civils…
      Nettoyez vos écuries avant de vous occuper de celles des autres
      Tu ne veux pas quand même un affrontement de méharistes? 😉

  10. Ghostrider dit :

    @ jl_louis et fabrice. Merci de votre éclairage. oui ces 2 journalistes israéliens disposent de sources transverses d’origines arabes. Après analyses, leurs positionnements est plutôt progressistes, ce qui ne veut pas dire que leurs sources ne soient pas fiables. Déja qu’ils doivent contrôler le matos destiné au hezbollah qui transite par la syrie, Tsahal a fort à faire en plus avec des implantations de stock Iranien en irak. as t’on une idée de la valeur ou de la nature des armements stockés ? vu la dangerosité de l’engagement aérien, peux t ‘on imaginer des missiles balistiques stockés ? . Dans tous les cas , le niveau de renseignements doit être sacrément balaises pour atteindre de tels cibles. je ne souhaite pas polémiquer politiquement mais je crains que ce type d’opération vas se renouveler.

    • Thaurac dit :

      Et c’est tant mieux, murdiou ..
      Blague à part, l’iran se rend compte aussi, et c’est je pense la leçon, qu’elle n’est pas à l’abri de coup direct chez elle, et que c’est pas les russes qui vont l’aider, quand on mange avec le diable, il faut une longue cuillère…et la russie fait gaffe!

    • ji_louis dit :

      Les iraniens emploient 2 méthodes pour armer leurs milices affidées:
      – La livraison d’armes (par exemple, les israéliens ont saisi le navire FRANCOP [ IMO n° 9277412] qui livrait des armes iraniennes au Hezbollah en 2009
      http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/05/01003-20091105ARTFIG00001-israel-saisit-un-cargo-cachant-des-armes-iraniennes-.php)
      – La diffusion locale de la fabrication des armes en envoyant des pasdarans ingénieurs en armement et utilisant les machine-outils civiles pour enseigner et démarrer localement la fabrication d’armes iraniennes (Hezbollah libanais, Houtis yéménites).

      Résultats:
      – Israël fait un travail de Sysiphe en bombardant convois d’armement et dépôts de munitions au Liban, en Syrie, et maintenant en Irak.
      – L’Iran contourne l’embargo sur l’armement au Yémen en ayant permis la fabrication locale des missiles permettant aux houtis de bombarder l’Arabie Saoudite avec des missiles et des drones.

    • ji_louis dit :

      Quant aux renseignements… Israël a accueilli des locuteurs de toutes les langues régionales du Moyen Orient, et ceux-ci avaient de la famille et des amis dans les pays qu’ils ont quittés.
      Exemples:
      – Le 8ème président d’Israël Moshe Katsav est né et à grandi à Téhéran.
      – Avant le nationalisme panarabe de l’égyptien Gamal Abdel Nasser, il y avait une part de population juive au Yémen avant même l’empire romain.

      Il y a aussi les méthodes classiques pour recruter des informateurs. Et puis Israël est bien doté pour le renseignement informatique et électronique.

  11. Margau dit :

    Qui a dit que le F35 n’était pas au point ? Entre de bonnes mains, il me semble redoutable d’efficacité.
    La Syrie, puis l’Irak, a quelques kilomètres de la frontière iranienne, sans que ces derniers ne voient rien venir…
    A place des mollah, je me ferais du soucis pour la suite.
    Surtout qu’il ne vendent plus une goutte de pétrole, ça doit leur faire mal au fesses.
    Comme disent les anglais, so far so good..