CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Turquie dénonce l’attaque d’un de ses convois par les forces syriennes et russes dans le secteur de Khan Cheikhoun

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Peps72 dit :

    Voilà ce qui arrive quand on veut pactiser avec le diable en lui achetant d’un côté des S400, pour finalement se faire bombarder de l’autre…

  2. Desty dit :

    Erdo gueule beaucoup, Erdo stigmatise les occidentaux, Erdo menace sans arrêt de retourner ses alliances, mais il n’en reste pas moins que la belle entente turco-russe est bancale parce que la réalité concrète sur le terrain syrien, et spécialement dans la province d’Idlib, c’est que les « postes d’observation » turcs ouvert pour couvrir les rebelles démocratiques de l’ex-front Al-nosra ex-Al-Qaïda font face à la coalition russo-irano-syrienne. Et si les russo-syriens persistent à vouloir vider la poubelle à djihadiste d’Idlib (ce qui n’est pas forcément une mauvaise idée en soi), tôt ou tard les Turcs finiront par se prendre des balles perdues. Erdo n’a pas fini de gueuler pour notre plus grand amusement… personnellement j’ai hâte de voir sa réaction quand les Syriens trouveront un arrangement complet avec les Kurdes (il y a déjà des coins de Syrie où les « postes d’observation » des Kurdes et des Syriens sont cote à cote du même coté de la ligne de front).

  3. Bob dit :

    Erdogan ne reculera pas meme face a Poutine. Je ne comprends pas l’interet des russes a prendre la poche d’Idled a moins de se retourner contre les turcs.

    • Dresde dit :

      L’interet De la Syrie ! Bah voyons récupérer son territoire , je pense que la reprise d’Idlib changera la donne politiquement!

    • Polymères dit :

      S’il y a aujourd’hui des turcs en Syrie c’est grâce à Poutine, la « nouvelle entente » russo-turque repose sur un feu vert en Syrie et la Russie se garde bien de réagir, elle qui espère encore voir la Turquie prendre un virage anti-occidental.

    • Fred dit :

      @ Bob
      Idled est indéniablement syrienne.
      Poutine le nationaliste se fait le chantre intraitable de la défense des nations et leur protecteur (en interne comme en externe). C’est sa marque de fabrique, son angle d’attaque commercial.
      Pas mal vu comme positionnement, pour un impérialisme devenu secondaire et qui défend son bifteck.
      Erdogan s’est quelque peu brouillé à l’ouest, il ne peut trop se permettre de s’isoler aussi à l’est.
      Et puis Erdogan c’est un peu mort, probablement le balancier turc repartira bientôt à l’ouest, alors …

    • Laborde dit :

      un des intérêt des Syriens et Russes est de récupérer la route qui relie Damas a Alep.

    • fabrice dit :

      Il faut donner de la perspective historique. La Russie est la nouvelle Byzance. L’empire ottoman qui occupe les terres byzantines a toujours été l’ennemi de la Russie. Le « grand jeu » russe a toujours eu comme but Constantinople ou Istanbul. Ataturk l’avait compris et cherchait l’alliance occidentale. Erdogan exagère la puissance ottomane, la Turquie est un nain technologique et l’armée turque nombreuse mais dépassée technologiquement. Poutine profite des erreurs du « sultan ».

    • Plusdepognon dit :

      @ Bob
      Peut-être cette « analyse » vous donnera des idées (vision USA):
      https://www.huffingtonpost.fr/jean-sylvestre-mongrenier/la-grande-strategie-russe-qui-menace-leurope_a_23527347/

  4. Affreux Jojo dit :

    Bon, alors du coup, les S400, ils l’ont dans l’os ou pas, les Trucs ? Payés pas livrés ? Ou rien du tout, ni S400 ni F35 ?

  5. Anaxagore dit :

    Bien sûr que si, il reculera. Il avance, puis recule, comment veux-tu…
    Plus sérieusement, il ne peut pas se permettre de se fâcher avec les Russes. Quand je pense qu’il avait théorisé la politique de bonne entente avec tous ses voisins…

  6. Nico St-jean dit :

    Et justement le 14 Août dernier HTS aurait abattu un SU-22 de l’armée de l’air syrienne : theaviationist.com/2019/08/14/reports-syrian-su-22-shot-down-down-near-idlib-pilot-reported-as-ejected/
    .
    Pilote éjecté, puis capturé.
    .
    Il fait le malin maintenant Erdogan après s’être mis les Occidentaux à dos pour Poutine .. Peut-être suis-je le seul, mais les larmes ne me viennent pas encore ?

  7. Dresde dit :

    Qui servaient de bouclier à ces convois ? Les gentils terroristes?

  8. dante dit :

    Voilà ce qui arrive quand on veut jouer aux gros gras avec plus fort que soi…mais qu’on les a pas…

  9. Auguste dit :

    Il y a un moment qu’Erdogan va chatouiller les Russes sur leur base d’Hameimim,avec des drones,des Grad.Il provoque l’armée syrienne continuellement.Pour l’instant ils lui ont envoyé quelques coups de canon,très au large du convoi.Mais s’il cherche,il va finir par trouver.PS:Qui fournit les Grad aux « modérés ».

  10. chaw dit :

    Mais c’est où Idlib? En syrie? Non que je sache, mais c’est en Turquie voyons ! Ah! Sacrés cartographes, toujours aussi farceurs !!

  11. Chris dit :

    Les Turcs qui veulent « éviter de nouvelles pertes civiles/innocentes dans la région », on croit rêver. Comme si en temps de guerre ou de troubles, en fut-elle la cause, la Turquie s’était jamais préoccupée de ce genre de perte. La Turquie souffle le chaud et le froid, mange à tous les râteliers et menace tout autant, il est bon de voir le retour de flamme des ces demi-alliances douteuses, en diplomatie on ne doit pas jouer avec les pieds de trop de puissants en même temps, ca finit toujours par devenir boiteux.

  12. Nico St-jean dit :

    Lol, en ce moment même, un drone turc « TCS-3 » qui fait de l’ISR près de la frontière syrienne toutes les nuits à complètement traverser la frontière syrienne et il fait des ronds près de Khan Shaykhun depuis 15 min ! Garanti qu’il va se faire abattre déjà que sur Flighradar, personne ne comprend comment le drone à réussi à passé et se rendre aussi profondément en territoire syrien (il à passé près d’Alep en plus) À suivre mais en se moment, le drone passe de 150 km/h à 330 km/h tout en zigzagant sans cesse.

  13. Robert dit :

    Alors, c’est qui le méchant dans l’histoire, Erdogan proche des frères musulmans et qui a soutenu logiquement les islamistes, qui haït le régime baasiste, laïc et qui défend les minorités ou Assad le méchant officiel, allié à deux autres méchants officiels dont tout le monde sait qu’il ne combat pas les islamistes mais les aident à conquérir son pays ?

  14. Carin dit :

    La question est : combien de caisses de munitions de différents calibre faut-il à un poste « d’observation »??

    • Pravda dit :

      Ça dépend, si j’observais des positions djihadistes, quelques caisses de 7,62 et 12,7 API devraient suffire

  15. Khan Cheikhoun dit :

    – 3 mois de guerre
    – des milliers de terroristes étrangers chittes/alawites (iraniens, pakistanais, afghan, etc)
    – 60000 bombardements aériens effectués par les terroristes russes
    – un appui direct au sol des forces « spéciales » russes (qui subissent des pertes stupéfiantes, dont un général russe liquidé aujourd’hui à la base de Humeymin par un bombardement rebelle)
    – une supériorité en matériel (tanks, etc)
    – des pertes spectaculaires, de la chair à cannon assadistes, plus de 500 terroristes liquidés, des milliers de blessés… dont au moins une quarantaine rien qu’aujourd’hui à Khan Cheikhoun ..

    Pour quoi ? pour capturer au final seulement 5% de la zone rebelle. Combien de temps pourront-ils supporter ça ? Et au passage Khan Cheikhoun n’est pas tombé aux mains des assadistes, les rebelles les ont laissé rentré pour les prendre au piège et les liquider un par un. Khan Cheikhoun est toujours sou contrôle rebelle. Attentions à vos sources.

    L’armée « syrienne » (aka « SAA ») n’est qu’un ramassi composite de terroristes russes/assadistes/iraniens et elle ne vaut absoluement rien. Pour progresser ils sont obligés de procéder à d’intenses bombardements aériens pour réduire les villes en ruine et forcer les rebelles à se retirer. Ils ne savent que bombarder des civils innocents. Il suffirait que les rebelles aient des manpads pour réduire l’armée composite d’assad en miette. S’agissant de la Turquie, il n’y aura jamais de retrait du poste d’observation de Morek. L’armée turque n’attend qu’une étincelle pour réduire les terroristes assadistes en paté pour chien. Les russes ont intérêt à bien tenir en laisse leur caniche assad ou ils vont sévèrement le regretter. Un responsable militaire a confirmé aujourd’hui que l’armée turque était en état d’alerte contre toute éventualité de conflit militaire direct avec les terrroristes d’assad. Si assad continue il va obtenir une guerre totale avec la Turquie, je doute qu’il soit à ce point stupide mais si conflit il y’a, les forces assadistes seront annihilés avec une force de frappe inouïe. Ca ne ressemblera pas à bombarder librement des civils innocents. Je rapelle que rien que pour l’offensive d’Afrin, il y’a eu simultanément 72 aéronefs turcs qui ont aplatis les terroristes kurdes.

    • aleksandar dit :

      Bien sur
      Et la marmotte mets le chocolat dans le papier alu

    • Pathfinder dit :

      @Khan Cheikhoun
      Au moins un point sur lequel tout le monde semble s’accorder: les rebelles des uns, sont les terroristes des autres : )

      • Fred dit :

        @ Pathfinder
        Faut dire aussi que les autres sont cons : ils pensent que c’est nous l’ennemi, alors que ce sont eux :o)

    • Affreux Jojo hilare dit :

      C’est bon, le hot dog saucisse de S400 dans pain au F35 ? Pas trop piquante la moutarde ?

    • Pravda dit :

      Hitlerdogan après s’être fâché avec; l’Europe (Chypre), l’Otan et les USA (S400) risquerait de se fâcher avec les russes ?
      Non, il va s’écraser, car si les russes se prennent quelques missiles et décident de répliquer, pas un membre de l’Otan ne l’épaulera au delà de la protestation diplomatique et que l’armee turque suite aux purges n’est plus que l’ombre d’elle même.
      On ne peut pas jouer un double/triple jeu durant des années sans en subir les conséquences. Vivement que des élections libres ou un sursaut de l’armée dans le pire des cas dégagent ce dictateur et que la Turquie retrouve sa place.

      • John dit :

        L’Histoire doit être respectée. Comparer Erdogan à Hitler est absolument ridicule et ne sert pas votre propos.

    • Piliph dit :

      Ah oui, le fameux terroriste Assad qui massacre les Français de Paris et de Nice… Et les gentils rebelles démocrates que soutiennent les saoudiens, les qataris, les israéliens, la CIA et consorts… Bon je crois que la majorité des Français s’est fait une opinion sur vos gentils rebelles « Un bon rebelle islamiste démocrate est une rebelle islamiste démocrate mort ».

    • Albatros24 dit :

      …le bombardement est ce qui a premis au rouleau compresseur ruse de gagner la seconde guerre mondiale à l’Est (cont eprès de 80% des nazis)…
      C’est devenu une marque de fabrique, une technique russe qui garde énormément d’artillerie à longue portée . Nous sommes avertis pour l’Europe de l’Est

      • Bouli dit :

        je ne pense pas que les russes l’ont emporté grâce aux bombardements

        même en enlevant les causes extérieures (bombardements alliés sur l’Allemagne, débarquement qui ouvre un deuxième front en Italie puis un troisième en Normandie et un quatrième en Provence, défaite en Afrique du Nord qui empêche l’allemagne de conquérir le pétrole moyen oriental et de prendre les russes sur un deuxième front, etc …), l’aide logistique américaine en pétrole et camions a été bien plus décisive face à l’Allemagne que des bombardements imprécis même massifs

        • aleksandar dit :

          Le nombre de camions livrés par les USA n’ont jamais dépassé 9% du nombre total de camions de l’Armee Rouge

          • Bouli dit :

            Les USA ont livré 357 601 camions à l’URSS alors que les soviétiques en ont fabriqué 257 100 (sur toute la guerre. Mieux, les livraisons américaines interviennent au moment où les russes sont au plus bas. Et on pourrait rajouter, pour la mobilité, les livraisons de radio, téléphone, botte, les plaques Marston Mat, … Ou encore les 1955 locomotives alors qu’il n’y avait plus aucune production de ce type.

            Source : infographie de la seconde guerre mondiale, Perrin, 2018

    • Robert dit :

      Khan cheikhoun,
      Quelle objectivité dont vous faites preuve.
      La Turquie à travers un de ses serviteurs, autrement dit du vent !

    • MAS 36 dit :

      Incroyables ces turc, après avoir fait retirer une affiche de magazine des kiosques ils viennent polluer nos sites. Nous n’avons pas finir de rire avec le grand vizir qui voulait se faire plus gros que le Tsar.

      • Khan Cheikhoun dit :

        « nos sites » ? Ce site n’est pas votre site et il est écrit nul part que les Turcs n’ont pas le droit de commenter. Va pleurnicher ailleurs

    • Khan Cheikhoun dit :

      UPDATE
      -L’armée turque a commencé à établir un nouveau poste d’observation lourdement armé pile sur l’autoroute M5 dans la localité de Hish juste au nord de Khan Cheikhoun.
      -Le ministre turc des affaires étrangères Cavusoglu a déclaré « qu’il n’y aura pas de retrait du poste d’observation de Morek. Le régime assad doit cesser de jouer avec le feu ou nous défendrons par tous les moyens nos soldats »
      -Des drones armés turcs survolent 24/24h Khan Cheikhoun
      -La Turquie a adressé un ultimatum à la russie pour que ses terroristes assadistes ne rentrent pas à Khan Cheikhoun et se retirent à leur position antérieure, dans le cas contraire ils seront massacrés par l’armée turque.
      -Cela explique pourquoi les terroristes russo-assado-iraniens ne sont pas encore rentrés dans Khan Cheikhoun malgrè que le village soit déserté.
      -Les comptes assadistes évoquent une menace d’une riposte turque si ils rentrent à Khan Cheikhoun
      -La situation sur le terrain est la suivante (carte) : https://ibb.co/n6yTnHZ
      -D’intenses négociations ont lieu entre la russie et la Turquie. La Turquie tente jusqu’au bout d’éviter un conflit direct avec les déchêts assadistes, mais si un arrangement n’est pas trouvé une riposte militaire turque d’annihiliation contre les assadistes est possible.
      -On va tous voir comment tout ça va se régler

      • Pravda dit :

        Les déchets d’Assad, même sans les apprécier, sont chez eux (je sais, il y a aussi des iraniens, libanais…) . Assad a gagné, qu’on le veuille ou non, les turcs n’ont pas a s’installer durablement ou à annexer une partie du territoire syrien comme zone tampon afin de protéger leurs propres déchets djihadistes.
        Les turcs ne devaient ils pas s’occuper des kurdes en quelques jours?

      • aleksandar dit :

        Update
        Je viens de regarder la carte, je n’ai jamais vu autant de frappes SyAF/RuAF depuis 2015.
        Ils asmatent tout depuis Khan Seikoum jusqu’a Maa’rat Al Numan.
        Il y a 3 jours , les Turcs ont bombardé un point d’observation russe près de Raafat au nord d’Alep.
        Un soldat russe a été sérieusement blessé, deux autres plus légèrement
        Réponse russe en cours

    • Czar dit :

      Tente déjà de gérer les combattants du PKK qui te mettent une quenelle depuis 30 ans, petit truc bavard, l’État syrien et son allié russe, c’est pas encore pour tout de suite.

      • Khan Cheikhoun dit :

        La capacité de nuisance de vos terroristes a été éliminée dans le territoire turc, il n’en reste qu’une poignée qui survivent quelques semaines avant de se faire buter par des frappes de drones. En Irak, l’armée turque poursuit l’offensive Pençe-1 et Pençe-2, vos terroristes sont actuellement en train de se faire massacrer et continuent de perdre du territoire et ce malgré une topographie parmis les plus propices à la guerrilla (zone extrêmement montagneuse).
        Quand à vos terroristes en Syrie, ils sont actuellement en train de supplier leur maître états-uniens de les sauver de l’anéantissement. 100000 soldats turcs sont positionnés à la frontière, pratiquement 30% de l’armée turque,, un nombre indéterminé de division d’infanterie mécanisées lourdement armées de tanks M60T-Firat (équipés de systèmes de protection active PULAT, nullifiant le danger des ATGM), une centaine d’obusier T-155 avec 42km de portée, 250 F-16, des centaines de drones armés et kamikazes, etc….
        Si les américains ne respectent pas l’accord sur la zone de sécurité, ce ne sera pas un beau spectacle à voir, vous concernant.

      • Czar dit :

        Continue à vivre dans ton petit monde imaginaire, petit truc bavard,c’est le seul moyen que la truquerie a de devenir une superpuissance.

  16. Galdrik dit :

    Heureusement que les russes sont là pour faire le boulot !

  17. Barfly dit :

    Quel panier de crabes.

  18. Plusdepognon dit :

    Et puis les turcs ramènent des munitions. La guerre par procuration permet de faire durer les conflits…
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/19/en-syrie-la-turquie-envoie-des-renforts-militaires-provoquant-la-colere-de-damas_5500739_3210.html

  19. basstemp dit :

    La Turquie ? Cet état terroriste qui est impliqué dans la guerre en Syrie depuis le tout début et très probablement impliqué dans les massacres de chrétiens en Syrie et en Irak ? Je crois qu’on s’en fiche de son avis …

    Il existe des éléments concrets qui pourraient permettre de mettre cet état en accusation dans l’apparition de daech en irak ! D’ou pourquoi je dis que c’est un état terroriste : Car c’est bien ce pays qui a permis a cette organisation terroriste d’exister dès le tout début

    Il existe des éléments probants quand a ce que je dis, au sein des reportage d’Arte en 2010 lors des manifestations sunnites peu avant la révolte contre le régime chiite de Bagdad : Des manifestants parlaient déja a l’époque de la création d’un « nouvel espace économique sunnite allant d’Istanbul a Bagdad » : Dont seule la turquie peut en être l’investigateur sous un tel point de vu impliquant étrangement la géographie turque … La raison ? Le refus de l’adhésion a l’UE par les pays de l’UE … Voila pourquoi la turquie a permis qu’on massacre en Syrie et en Irak : Pour un projet d’espace économique sunnite de remplacement a son projet raté d’entré dans l’UE

  20. François-Xavier dit :

    Publié par Strategika51
    En Libye où la guerre entre les deux gouvernements rivaux de Tripoli et de Tobrouk fait rage, des drones d’attaque CAIG Wing Loong 2 (Pterodactyl) des Émirats Arabes Unis soutenant les forces du Maréchal Khalifa Haftar ont bombardé très tôt ce matin du 19 août 2019 des drones turcs Bayraktar TB2 dans leurs hangars camouflés au sol sur un aerodrome militaire des forces du gouvernement de Tripoli à Misrata.

    Le raid des drones d’attaque émiratis de fabrication chinoise (Chengdu) a également détruit des avions de combat léger Albatros L-39 ZO de fabrication tchèque et des chasseurs-bombardiers Mig-23 appartenant aux forces aériennes du gouvernement de Tripoli.

    Les drones d’attaque émiratis ont utilisé des missiles Air-Sol BA-7 chinois qui se sont avérés d’une efficacité impressionnante.

    C’est l’une des premières attaques directes des forces armées des Émirats Arabes Unis contre des drones de combat des forces armées de la Turquie, un pays membre de l’Alliance du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), en Libye.

    C’est également l’une des premières attaques de drones de combat visant d’autres drones de combat ainsi que des avions militaires au sol dans l’histoire moderne de l’aviation.

    La Turquie qui intervient dans le conflit libyen aux côtés du gouvernement de Fayez Al-Serraj de Tripoli, le seul gouvernement légitimement reconnu par l’Organisation des Nations Unies, ne manquera pas de riposter à cette attaque en multipliant ses attaques contre les forces du Maréchal Haftar et ses nombreux soutiens dont les Émirats Arabes Unis, l’Égypte et la France même si cette dernière joue sur tous les tableaux dans ce pays d’Afrique du Nord très riche en pétrole d’excellente qualité.

    Un convoi blindé des forces armées turques ciblés par de très violents raids aériens en Syrie septentrionale

    Un convoi blindé des forces armées turques transportant des tonnes de munitions vers le bastion rebelle de Khan Chikhoun à Idleb a été la cible de très violents raids aériens menés par des avions de combat russes et syriens dès qu’il a franchi la frontière internationale séparant la Turquie de la Syrie.

    Le convoi turc lourdement armé progressait ce matin sur l’autoroute du nord lorsqu’il a été bombardé par des avions de combat surgis de nulle part, le forçant à stopper sa progression et à demander des renforts de l’aviation de combat turque ainsi que celle de l’OTAN basée en Turquie.

    Des sources rebelles parlent de raids particulièrement meurtriers et une source gouvernementale syrienne a accusé dans un premier temps les États-Unis d’être derrière les raids contre leur propre allié de l’OTAN.

    Damas a fustigé l’entrée de convois de l’Armée turque en soutien direct aux rebelles d’Idleb alors que les forces armées syriennes et les forces alliés (principalement russes et les unités du Hezbollah libanais) tentent une très difficile contre-offensive pour repousser les rebelles et regagner les territoires tombés sous leur contrôle.

    Moscou n’a pas encore réagi à cette évolution extraordinaire de la situation militaire en Syrie septentrionale marquée par des combats violents visant à étendre la tête de pont rebelle d’Idleb avec l’aide de l’OTAN et une solide contre-offensive loyaliste soutenue par la Russie et le Hezbollah libanais. L’un des enjeux de ces combat et la prise à revers des bases militaires russes sises près du littoral méditerranéen de la Syrie.

  21. aleksandar dit :

    Les Turcs devraient plutôt remercier les russo-syriens.
    Ceux ci se sont aperçu qu’il y avait près du convoi turc un véhicule arborant le drapeau d’Al Qaida.
    Pensant que les turcs risquaient d’être attaqué par ces terroristes, ils ont prestement oblitéré la voiture en question

    Après la libération de Madayah et la prise du point haut de Tal al Nar, la SAA avait le contrôle de la M5 par son artillerie.
    Plus de renforts possible pour les djihadistes de la poche Kfar Zitan Lataminah, Morek, Khan Sheikoun.
    Prendre la ville, un tas de ruine n’était pas nécessaire et je pensais que la SAA continuerai son offensive en vitesse ver Kafranbel et Maa’rat al Numaan avant que les djihadistes puissent réinstaller une ligne de défense ferme sur le terrain.
    Cela évitait surtout de perdre du temps et des vies dans un combat urbain difficile sur un terrain miné et piégé.
    Les russo-syriens ( il n’y a pas de soldats du Hezb ) ont probablement décidé de prendre la ville pour plusieurs raisons.
    Ils savaient probablement grâce a leurs SF infiltrés que la ville était mal défendue les djihadistes manquant de soldats.
    Le convoi de secours turc avait déjà été pris en compte dans la prospective du champ de bataille et il fallait a tout prix éviter que KS devienne une place forte pour les djihado-turcs et que comme ils l’avaient annoncé les turcs installe 2 nouveaux points d’observation entre KS, Al TAMANAH et et SUKAYK pour contrôler le terrain, les accès vers le sud et ravitailler les djihadistes dans la poche.
    La ville est prise et tres vite, en 2 jours.
    Les djihadistes ont abandonné Karf Zita et Lataminah soit pour fuir au nord par les routes de campagne, soit pour se réfugier a Morek sous la protection de leurs  » parrains  » turcs.
    L’offensive peut continuer
    La dernière fois qu’Erdogan a voulu jouer avec les russes, cela lui a couté 1.5 % de son PIB.
    Aujourd’hui c’est pire, la lira a fortement baissé et l’économie turque entre en récession.
    A votre avis, qui tient l’autre ?
    Et contrairement aux occidentaux incapable de penser a long terme, les russes préparent tranquillement l’après Erdogan.

  22. Gracchus dit :

    Bien qu’individuel ce post donne idée de l’univers mental turc. Et de la possibilité qu’on ne peut écarter d’un embrasement de la situation lié à une mauvaise appréhension des capacités des belligérants.

  23. Thaurac dit :

    Le convoi turc lourdement armé progressait ce matin sur l’autoroute du nord lorsqu’il a été bombardé par des avions de combat surgis de nulle part, le forçant à stopper sa progression et à demander des renforts de l’aviation de combat turque ainsi que celle de l’OTAN basée en Turquie.
    L’otan n’a rien à faire là dedans, c’est turco-syrien et la turquie a pris un risque en entrant avec ce convoi sans couverture aérienne.

  24. Ledemocrate dit :

    Et puis c’est normal que le pouvoir syrien puisse récupérer son territoire, quel pays au monde accepterait qu’un coin du pays soit occupé par des pays étrangers. La Russie a été invité par le gouvernement syrien reconnu par l’ONU, alors quid de la Turquie et les Usa- alliées ?

  25. Szut dit :

    Al-Qaïda, les Russes, les Syriens, les Turcs se tapent dessus entre eux, très bonne nouvelle. Tous ces protagonistes sont nos ennemis c’est tout bénéfice pour les démocraties.

  26. Ghostrider dit :

    @ aleksandar :  » Et contrairement aux occidentaux incapable de penser a long terme, les russes préparent tranquillement l’après Erdogan. » .. . j’aime tes commentaires éclairés .. continue la géopolitique c’est ton dada