CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

L’Irak impose des restrictions aux opérations aériennes de la coalition anti-jihadiste

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

48 contributions

  1. Thaurac dit :

    Pression de l’iran , à coup sûr, se pays va se libaniser car trop de milices pro chiites bien armées.
    Toutefois, je pense que ça ne va pas gêner grand monde, les usa continueront à se balader au dessus, et peut être d’autres avions étrangers..

    • HBOB dit :

      Les USA aussi avaient cru pouvoir se balader au dessus de l’Iran. Avant que leur drone dernier cri furtif ne soit abattu….
      Les anglais avaient cru pouvoir arraisonner un tanker iranien en toute impunité. Ne sous estime pas les irakiens non plus.

      • Thaurac dit :

        Un drone, lent, visible, sans contre mesure active ni passive, faut pas tout mélanger, trop facile..
        Pour le moment, ils bougent , les autres ne bougent pas, les irakiens, ont a vu deux fois ce qu’ils valaient et dans une même situation, l’iran ne vaut guère mieux..

  2. Fred dit :

    Ils ont quoi les 9 drones chinois ?

  3. aleksandar dit :

    Un etat souverain impose des restrictions à l’utilisation de son espace aérien.
    Quelle surprise !

    • lym dit :

      Cet état « souverain », par son déséquilibre, n’a absolument pas été une composante de l’émergence de l’EI qui a partiellement remis en cause sa pseudo souveraineté et aurait poussé plus loin s’il n’y avait eu que l’armée irakienne, prompte à abandonner armes et uniformes devant le drapeau noir… Bon, les USA ont certes leur part de responsabilité du bordel depuis Bush Jr mais en bon français, à considérer l’histoire récente et foutre tous les intervenants dans le même panier, cela s’appelle cracher dans la soupe. Ou en persan, un joli match retour d’une guerre plus ancienne encore.

      • aleksandar dit :

        Je comprend que pour des français qui ont abandonné toute forme de patriotisme au profit de l’UE et des USA, le terme souveraineté est difficile a comprendre.
        Et si on veut parler des responsabilités, pas d’invasion US en Irak, pas de Daesh.

        • Sacha dit :

          N’importe quoi. L’essor de l’idéologie du djihad mondial (car c’est là qu’ils ont vu que ça marchait) c’est l’Afghanistan, invasion soviétique.

    • Robert dit :

      Namroud,
      Si vous voulez être juste, il s’agît de restrictions de circulation à l’encontre de ceux qui ont aidé le régime actuel à venir au pouvoir et à y demeurer.

  4. Plusdepognon dit :

    Continuer Chammal n’a aucun sens surtout vu l’affolement des programmes annoncés, qui doivent tenir dans l’enveloppe budgétaire.
    Ceux qui ont réussi à prolonger cette opération devraient être recrutés par l’agence France Trésor pour fourguer de la dette française, car visiblement ce sont de bons bonnimenteurs: « Mes obligations de l’Etat, tellement bonnes qu’elles ont intérêt négatif, allez allez messieurs/ dames, prenez en » (par le biais du livret A ou de l’assurance-vie nous en avons tous)…

    Bon, faire partie de la FINUL, c’est faire Sentinelle sur la frontière sous la surveillance d’israël et l’oeil goguenard du Hezbollah (mais la France, puissance nucléaire, membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU, pays des droits de l’homme, ne saurait se désintéresser de cette partie du monde blablabla…).

    D’ailleurs entre Sentinelle qui continue malgré le recrutement de 10 000 postes au ministère de l’intérieur et le SNU qui n’est pas budgetisé, ce n’est pas l’argent jeté par les fenêtres qui manque…

    Ah ben en fait si. Rendez-vous à la rentrée avec les 500 millions d’euros qui manquent pour financer les opérations (opex et opint) des armées qui leurs sont imposées, mais sans solidarité inter-ministérielle pour éponger la malhonnêteté intellectuelle du politique qui joue au vertueux.

    • Bien Marlin qui sait... dit :

      C’est sûr que l’on vas encore être bien préparés pour la prochaine qui nous prend au nez…
      Car… Tout le monde le sais … Des matières premières y en a à foison…
      D’ici que nous sous-marins ne se mettent pas à rouiller à fond de cale…

      • Plusdepognon dit :

        @ Bien Marlin qui sait…
        A part l’énergie dont toutes les activités humaines ont besoin, les matières premières servent à l’industrie.

        Et en France, le secteur industriel se fait massacrer avec l’ultralibéralisme et une bonne dose d’incompétence organisée de la puissance publique (concurrence chinoise sans taxes douanières, j’avais lu un bouquin en 1993 qui annonçait ce qui va se passer dans les années à venir en matière de destruction des Etats nations par les gens qui se sont enrichis et estiment pouvoir se passer de ces intermédiaires. Je n’y avais pas cru).

        La prochaine sera en majorité en théâtre urbain. Et ce sera très moche, avec plein de petits excités qui en rêvent la nuit d’être même un quart d’heure seulement le roi de la fête. Tous les états faillis nous le montrent.
        https://youtu.be/hT_ljyHiCs4

        Si vous voulez un livre clair : »Theorie des hybrides » de monsieur Jean-François Gayraud .
        https://www.diploweb.com/Terrorisme-et-crime-organise-Une-nouvelle-perspective-strategique-les-hybrides.html

        • Pathfinder dit :

          @Plusdepognon
          Très juste! L’auteur de la « Théorie des hybrides » avait été critiqué à la sortie du livre, mais je n’y ai vu que des liaisons logiques, et confirmées sur le terrain – qui explique également le laxisme répété de la Justice, autant sur des faits divers, que sur ceux de corruption, où les affaires disparaissent subitement dans le brouillard : /

          Pour ma part, en ’93, j’avais lu « Le grand hospice occidental », que j’avais également trouvé un peu éxagéré… quelque part, j’étais moi aussi inconscient, ou sous sédatif (!) Une chose est sûre: la destruction des Etats-nations et la consolidation des hospices sont liés. On peut là aussi parler d’hybrides…
          https://www.editions-bartillat.fr/fiche-livre.php?Clef=432

  5. Arnaud dit :

    Rien de très surprenant : les pays ont des espaces aériens, et il est normal de les faire respecter.
    La réaction « très mesurée » de la coalition indique que la décision ne les heurte pas. D’autant que si des chasseurs israéliens sont intervenus, il n’est pas certain (et même loin de là) qu’ils aient averti la Coalition ou même les seuls Américains. Israel est un allié certes, mais c’est loin d’être une marionnette des Etats-Unis….
    Au-delà des « frappes » assez mystérieuses, il faut aussi considérer que faire intervenir de nobreux appareil de combats de tout type pouvant mener des frappes implique de fait une coordination aérienne.

    • Kimanipulki dit :

      «Israel est un allié certes, mais c’est loin d’être une marionnette des Etats-Unis….»

      Si on en juge par l’affaire Epstein… Le contraire serait plus juste… 😉

      • Vinz dit :

        Pour le coup c’est Israël qui dicte quasiment toute la politique étrangère des US dans cette région.

        • Robert dit :

          Kimanipulki,
          L’ affaire Epstein est finie avant d’avoir commencé, la majorité de la presse américaine étant pro démocrate, c’est à dire cosmopolite et n’en parlant que pour insister qu’il avait été un grand ami de Trump.
          Comme tant d’autres affaires, cela touche une communauté qui ne peut être touchée et cela n’ira pas plus loin.
          Dommage, parce que ce qu’on aurait pu apprendre aurait permis de mettre à jour un système de corruption déjà très ancien et répandu dans le monde politico médiatique qui sert à influencer les gouvernements et favoriser certaines évolutions sociétales, c’est à dire la perversion morale de nos sociétés.
          Au-delà des horreurs des perversions qu’on peut imaginer, c’est la corruption des intelligences qui est le plus grave pour le bien commun.

        • fabrice dit :

          Kimanipulki
          Un des principaux protagonistes de l’affaire est Jean Paul Brunel qui avec son agence de mannequins fournissait les filles surement en toute connaissance de cause et semble-t-il après les avoir « examiné »… En déduirez vous que la DGSE, l’Elysée ou l’Eglise Catholique sont impliqués ? Parce que Epstein = Juif = Israël = Mossad ça fait aussi léger comme raisonnement…

          • Robert dit :

            Fabrice,
            J’avais anticipé votre message en écrivant « cela touche une communauté qui ne peut être touchée ».
            Parce que le fait qu’Epstein avec sa fortune et ses relations pouvait corrompre politiques et stars ou médias est un fait objectif et potentiellement une affaire politique explosive.
            Jean Luc Brunel est un proxénète fournisseur de filles qui n’est pas à l’origine de cette corruption, chez qui Epstein avait investi deux millions de dollars dans son agence qui avait des bureaux à Miami, New-York et Tel Aviv.
            D’ailleurs, vous avez des preuves que Brunel est catholique, Claude Haddad son associé en commerce et viols de mineures ne l’était pas et Ghislaine Maxwell, fille de l’agent du Mossad Robert Maxwell et rabattrice de filles pour Epstein, considérée comme sa complice, non plus ?
            https://www.pr.com/press-release/418694
            Pourquoi automatiquement réagir en accusant, antisémitisme, quand il s’agît d’un prédateur sexuel corrupteur, proche des services de renseignements, qui devait faire des activités un moyen d’information ou de corruption en lien avec les services?
            Pour éluder la réalité, noyer le poisson, détourner l’attention ?
            Vous accusez d’antisémitisme toute personne qui critiquerait la personne en elle-même, je comprendrais même sans être forcément d’accord. Mais s’en prendre à une personne pour ce qu’elle a commis, même si elle a des liens avérés avec Israël, au seul titre qu’elle est juive et que c’est forcément le racisme antijuif qui motive la personne, c’est pour le moins abusif ?
            Ce qui sortira de l’affaire Epstein, si elle n’est pas étouffée, sera de l’ordre de la vérité et pas de l’antisémitisme, à moins qu’il ne vous arrive de confondre les deux.

          • fabrice dit :

            Robert.
            Mon post ne parle pas d’antisémitisme, il dit que lier l’affaire baptisé « Epstein » à Israël est aussi stupide et raisonnable que lier cette affaire à la France ou au Vatican. Il faudrait plus de preuves que de simples associations du genre « il portait un iphone, iphone est US, il est donc un agent de la CIA ».
            Concernant l’antisémitisme, oui, je m’interroge pourquoi un certain nombre de médias font « lumière » sur des affaires concernant des Juifs en insistant lourdement sur leur judaïté tout en faisant « ombre » sur d’autres affaires aussi lourde comme http://www.lefigaro.fr/international/2010/09/03/01003-20100903ARTFIG00635-portugal-epilogue-pour-le-scandale-de-la-casa-pia.php; Je ne parle même pas de https://fr.wikipedia.org/wiki/Malta_Files; je trouve aussi la presse française moins insistante sur le volet français de l’affaire. Celà me fait penser à l’affaire Weinstein, ce dernier est en prison, concernant Luc Besson ? La presse française des loups concernant certains, des moutons quand il s’agit d’affaires touchant le Vatican ou des puissants européens des « bonnes religions »… Faut dire que quand un chef de la DST dit en pratique que tuer des Juifs en France ne mérite pas d’être poursuivi quand des intérêts sont en jeu…C’est un peu la mentalité « pétain », livrons des Juifs français si ça peut libérer des soldats « vrais français ».
            Donc oui Robert pour moi il y a une vraie tradition antisémite dans ce pays qui est indéniable et amplement prouvée (affaire de Damas, Drumont, affaire Dreyfus…).
            Concernant ces affaires de pédophilie et de la haute société catholique, elles sont historiquement très anciennes et remontent au moins à Louis XV avec le « parc aux cerfs ». Il suffit d’ailleurs de lire Casanova.

          • fabrice dit :

            Il y a aussi les affaires « bunga bunga » en Italie (ça se passait dans la villa de Berlusconi en Sardaigne qui a reçu tous les présidents et PM européens de passage), Dutroux en Belgique (il me semble que le nom de Davignon, un des « parrains » du capitalisme catholique européen y a été mentionné…). Personnellement c’est comme si la haute bourgeoisie catholique s’amusait à jeter en pâture quelques « juifs » (je met entre guillemets car un Juif sincère respectant les principes de sa religion ne tremperait jamais dans ça) ayant trempé dans ces affaires pour se dédouaner, du genre « brave européen, ces affaires sont dues à la corruption juive, nous on y est pour rien, l’élite européenne est pure »….Mon c. ces affaires sont inhérentes à la noblesse catholique, au clergé et la haute bourgeoisie catholique depuis au moins le 16ème siècle (devrais je vous citer un poème de Joachim du Bellay racontant sa visite au Pape le voyant se prélasser dans son lit un jeune mendiant napolitain qu’il fera cardinal…). L’affaire « Epstein » est surtout importante parce qu’elle implique des politiciens, pour moi c’est plus une affaire Clinton. Si vous lisez la presse, Epstein était relativement peu lié à Israël. Et surtout à ce que les Israéliens de Droite et les Juifs religieux appellent le « gang d’Oslo » comme Ehud Barak. Bref l’antithèse du parti au pouvoir actuellement dans ce pays et du clan Trump. Pour rappel, Trump alors propriétaire de countries clubs avait viré Epstein d’une de ses soirées parce qu’il draguait une adolescente.
            Pour résumé, je suis entièrement d’accord que la corruption de l’élite occidentale est un vrai problème et qu’il serait temps de nettoyer les écuries d’Augias. Par contre présenter ça comme un « problème juif » est antisémite et relève de la tromperie intellectuelle et de la mascarade.

          • Robert dit :

            Fabrice,
            C’est l’affaire Epstein avant tout, « suicidé » très opportunément, et détourner l’attention est pitoyable. J’ai parlé d’antisémitisme, car c’est presque la première fois que vous ne sortez pas cet argument définitif, je n’étais pas habitué. Pourtant à la fin, vous le reprenez, chassez le naturel il revient au galop.
            Je suis catholique et je n’ai jamais cherché à éluder les affaires touchant des catholiques, j’en parle très librement sans jamais chercher à minimiser, mais quand on accuse à tort je le dis aussi.
            Dreyfus et autres, soutenus par les tenants du parti juif et ce sont leurs amis qui ont parlé d’antisémitisme, cet appellation étant malheureusement reprise à leur compte par leurs adversaires. A l’époque, il s’agissait de choix politiques que faisaient les membres importants de la communauté juive et à ce titre étaient critiquables, dont de la corruption de politiques, surtout quand il y avait une trahison à la clef, Esterhazy ou Dreyfus, on ne sait toujours pas, des escroqueries qui ruinaient les petits épargnants, affaire Stavisky, et autres.
            Cette critique d’attitudes constantes de membres éminents de la communauté juive était tout à fait légitime, elle s’en prenait à des actes contraires au bien commun et hostiles à la France. S’en prendre à des personnes pour ce qu’elles sont et pas ce qu’elles font, même si à l’époque, ça volait bas de tous côtés, aurait été différent, mais pleurnicher parce qu’on est visé pour des escroqueries ou autre, désolé, tout le monde doit être mis à la même enseigne, personne n’est supérieur à d’autres. D’ailleurs cet accusation d’antisémitisme remonte au 19eme siècle, auparavant quand certains se comportaient mal, ils devaient assumer leurs actes sans pouvoir se victimiser. Je pense à l’Espagne de la Reconquête ou chacun a du choisir et assumer ses choix, même si aujourd’hui encore on présente cela comme la Shoah. Soljenitsyne en a parlé dans « deux siècles ensemble ». Religieux ou athées les problèmes ont été permanents entre les russes et la communauté juive, jusqu’à la participation massive de certains de ses membres dans la révolution russe, jusqu’à 80% de ses chefs.

  6. Max dit :

    Daesh investit lourdement en Libye ! De plus avec aujourd’hui un service de transport maritime associatif jouant un rôle d’appel d’air cela nous jouera des tours…

  7. nimrodwing dit :

    Ils sont bien sympathique en haut lieu du gouvernement Irakien, doit on leur rappeler que c’est aussi avec l’intervention de cette coalition que la situation de Daesh a pris un tel revirement ?
    Je rejoins Thaurac a propos de l’Iran, c’est une probabilité.

    • Namroud dit :

      Doit on rappeler qu’avant 2003 les irakiens n’ont pas connu ni attentats ni terrorisme ils vivaient en relative stabilité malgré l’embargo et les sanctions internationales mais au moins ils vivaient en paix et sécurité. al qaida et daech sont apparus dans le pays après 2003 et devinez grâce à qui ? Même chose pour les libyens. Après certains râlent à cause des migrants dont certains fuient des pays en guerre

      • Iceman dit :

        Ouais enfin les irakiens qui ne s’étaient pas fait massacrer par Saddam au préalable parce qu’ils étaient kurdes, chiites ou juste au mauvais endroit au mauvais moment… L’invasion américaine était une énorme c.nnerie mais il faut pas non plus idéaliser la période qui l’a précédée. L’arrivée de Saddam au pouvoir a été une catastrophe pour l’Irak à tout point de vue : il a lancé des guerres contre 3 de ses voisins (sans succès), a provoqué une voire plusieurs guerres civiles (selon la chronologie qu’on choisit), ruiné son pays et porte la responsabilité de plusieurs centaines de milliers de morts irakiens sur l’ensemble de son règne (pour les estimations basses). La Libye de Khadafi c’est pas la même échelle mais c’est joyeux non plus, surtout la période fin 1970-80. Il a juste la bonne idée d’essayer de faire profil bas après le 11 septembre et de refaire son image à l’international, ce qui lui a donné 10 ans de sursis.

        • Vinz dit :

          C’est vrai, mais Saddam était le problème des Irakiens depuis la fin de la guerre iran-irak (où curieusement tous les pays occidentaux soutenaient le dictateur honni). Quant à l’embargo international, l’ONU estime qu’il a fait 500 000 morts. Si on y rajoute les pertes civiles dûes à l’intervention US en 2003, plus le phénomène Daech qui est directement lié, la facture « droit de l’homme » commence à être très chère. Mais c’est pas grave, comme des shadocks ils veulent remettre ça en Iran, parce que c’est bien connu que si un traitement ne marche pas, c’est que le dosage n’est pas assez fort.
          .
          https://www.youtube.com/watch?v=RM0uvgHKZe8
          .
          The price is worth it paraît-il. Mais c’est l’empire du Bien, alors tout est parfait dans le meilleur des mondes.

          • Iceman dit :

            C’était un problème pour l’Irak dès le déclenchement de la guerre contre l’Iran, c’est lui qui l’a voulue. Il est donc responsable (avec d’autres) des centaines de milliers de morts de cette guerre inutile et coûteuses (tout le monde, URSS compris, à part la Chine le soutenait par peur d’une propagation de la révolution islamique iranienne). C’est aussi lui qui a décidé d’attaquer le Koweït et l’Arabie Saoudite, la guerre du Golfe et l’embargo qui a suivi est au moins autant de sa faute que de ceux qui l’ont imposé. Et vous semblez oublier la féroce répression qu’il a exercé contre les minorités et les opposants, montant les communautés les unes contre les autres. Les conditions d’une guerre civile (et donc de l’émergence de groupes style Daesch) étaient déjà là. L’intervention américaine juste a permis aux vieilles rancoeurs d’éclater au grand jour.
            Pour l’Iran, il y a peu de chances que les américains fassent autre chose que des frappes aériennes. L’engagement au sol longue durée, ils ont appris la leçon, ce serait étonnant qu’ils remmetent ça

      • Sacha dit :

        Al quaida présent en irak après 2003. J’ai jamais lu une connerie aussi énorme dans les commentaires.

  8. Robert dit :

    Il paraissait que lutter contre l’EI était la priorité de la coalition et ses alliés.
    Les attaques israéliennes démontrent assez régulièrement le contraire puisque les iraniens soutiennent le nouveau pouvoir en Irak.
    Comme en Syrie ou la chute du régime a toujours été la priorité et le prétexte de l’EI fournissait une justification pour agir.

  9. Castel dit :

    Je crois que le gouvernement Irakien que les frappes aériennes, maintenant que daesh n’oppose plus un front matérialisé, n’ont plus le même intérêt, sur le plan de l’efficacité…..
    Par contre, l’emploi de cette méthode implique qu’il est presque impossible d’empêcher parfois des « bavures ».
    Or, ce que la population acceptait, bon gré, mal gré, lorsqu’il existait un front cohérent, celle-ci n’est sans doute plus prête à l’accepter maintenant que cela ne semble plus indispensable…..
    Et, continuer sur cette voie, serait sans doute le meilleur moyen pour l’organisation terroriste , de pouvoir continuer à recruter !!

    • Castel dit :

       » je crois que le gouvernement Irakien, se rend compte que….
      Autant pour moi……

  10. Bouli dit :

    de toute façon, si ce sont bien des avions furtifs qui ont été utilisés, ni l’Iran, ni l’Irak ne pourront quelque chose contre cela

    • aleksandar dit :

      Sourire, amusant comme le  » furtif  » est devenu par le biais du marketing US l’alpha et l’oméga de la pensée au sujet de la guerre aérienne.
      C’est une longue histoire qu’on apprend dans les écoles de formation :  » l’épée et la cuirasse ».
      Chaque progrès de l’un est suivi par le progrès de l’autre.
      Jusqu’à quand le furtif sera encore furtif ? L ‘est il encore ?
      Bien malin qui pourrait dire aujourd’hui ou en est la détection et les progrès qu’elle a fait.

  11. Allobroge dit :

    Il sera ainsi plus facile pour les irakiens d’abattre un aéronef israélien si un de ces dernier s’aventure en Irak.Car n’allons pas croire que les irakiens sont pro israéliens, de ce point de vue ils n’ont rien à envier aux iraniens, l’ennemi commun pour ces pays et qui pourrait les réconcilier c’est bien l’ennemi sioniste !

    • fabrice dit :

      « Les Irakiens » vous incluez les Kurdes, les Yazidis, les Assyriens ?
      Beaucoup d’Irakiens raisonnables pensent que les persécutions antisémites des années 30 qui ont pris prétexte de la création d’Israël pour régler « la question juive » en Irak dans les années 50 ont été précurseurs des problèmes politiques du pays (violences, spoliations, injustices, racisme, pogroms).
      Beaucoup d’Irakiens s’inquiètent des ingérences iraniennes qui arment des milices en Irak.
      Si pour des raisons nationalistes que l’on peut comprendre l’Irak refuse les actions américano israéliennes sur son sol de même il devrait condamner de même les actions iraniennes.

  12. Vinz dit :

    Pour l’anecdote, Janes Defence rapporte le cas d’un Rafale vraisemblablement stationné en Jordanie, et sur lequel figure un petit « trophée » de drone.
    .
    https://www.janes.com/article/90497/rafale-seen-with-uav-kill-marking