La DGA n’a pas encore reçu « d’expressions de besoins opérationnels » au sujet du Flyboard Air

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Lechavenois dit :

    « Concernant le Flyboard Air de Franky Zapata, au-delà des démonstrations […], je n’ai pas encore reçu d’expressions de besoins opérationnels de la part des armées qui pourraient donner lieu à une mise en place contractuelle de la part de la DGA », a en effet indiqué M. Barre.
    .
    Si le Flyboard Air ne présente à priori guère d’intérêt, peut être que la  » voiture volante  » de Zapata saura attirer plus d’attention :
    .
    https://www.lci.fr/high-tech/video-que-sait-on-de-la-future-voiture-volante-de-franky-zapata-2128859.html

    • John dit :

      Aucune chance…
      Sans aile, l’efficacité d’un tel véhicule n’a aucune chance…
      Attirer l’attention oui, mais autant utiliser des véhicules volant disponibles actuellement…

    • Samorix dit :

      C’est de la frime. Le type s’est attaché plusieurs turbines de modélisme au corps … Super mon garçon … C’est de l’enfantillage, un travail d’ado attardé.

      Il n’y a rien de révolutionnaire ou de spectaculaire. Des Suisses volent déjà avec des ailes volantes depuis un certain temps. Une aile sur le dos avec des turbines de modélisme et zou… Le mec est lâché en altitude, mais il ne peut pas décoller, car ça demanderait une aile trop grande pour jouir de la manœuvrabilité recherchée en descente de ce genre.

      Et une grande aile sur un bonhomme, c’est sensible au moindre coup de vent. Question sécu., c’est pas top. C’est un coup à se retrouver sur l’Everest en baskets, avec sa pine et son couteau.

  2. Plusdepognon dit :

    Le buzz est fait. Personnellement, je suis content qu’il est pu accomplir son rêve notamment grâce à un apport d’un million trois cents milles euros d’argent public. Un caractère et une volonté hors normes ont fait le reste.
    Hollywood aura certainement une utilité plus immédiate de cette invention que l’armée française.
    De plus, le monsieur en question est doté de qualités athlétiques qui ne sont pas celles du commun des mortels.

    Quand à la voiture volante, les japonais sont déjà sur le coup (et visiblement c’est compliqué):
    https://www.lesnumeriques.com/concept/le-japon-se-lance-dans-la-course-a-la-voiture-volante-n138917.html

    • John dit :

      Quelles sont les règles basiques de sécurité pour la conception de n’importe quel aéronef?
      Tripler tous les systèmes critiques, être capable d’atterrir malgré une panne, etc…

      Voici comment un quadcopter (drone) est capable de rester en vol avec une panne d’un moteur:
      https://blog.hackster.io/maintaining-flight-when-a-quadcopter-motor-fails-71aa91995709
      Il entre en rotation dû au moment de force que cela implique. Et ça, l’humain ne le supporte pas. Et que la propulsion soit faite par des hélices en rotation ou par le moteur de Zapata, il n’y a pas de différence…

  3. Raymond75 dit :

    Jusqu’à présent aucun ‘homme volant’ n’a trouvé de débouchés militaires …

    J’ai vu Franky Zapata voler à La Ferté Alais : c’est vraiment bluffant ! Mais l’autonomie actuelle est de 6 ou 8 mn, le sac à dos sert de réservoir (la charge utile est donc quasi nulle au delà du pilote), et cela fait un bruit énorme (car aussi minis qu’ils soient, il s’agit bien de quatre réacteurs).
    https://www.youtube.com/watch?v=G9R-ZuCKtFQ

    On en est à la démonstration d’un prototype ; peut être y aura t’il des évolutions ?

    • PK dit :

      « On en est à la démonstration d’un prototype ; peut être y aura t’il des évolutions ? »

      Ça parait évident. En l’état, ce n’est pas directement exploitable. On appelle cela une preuve de concept.

      Il faut l’améliorer, maintenant que ça fonctionne.

      Le premier avion s’est élevé de deux mètres avant d’atterrir. La DGA de l’époque en aurait sans doute conclu l’inutilité crasse…

      • Lejys dit :

        Bien résumé.

      • FredericA dit :

        @PK : En tout point d’accord avec vous. Il s’agit bien d’un POC (Proof Of Concept) et rien d’autre 😉 La faisabilité étant démontrer, le plus gros du travail reste à faire.
        .
        Quelques exemples :
        – Revoir les doctrines de combat pour englober un engin de ce type
        – Concevoir un engin conforme aux exigences des militaires (sécurité, survavibilité, maintenance, etc.)
        – Faire un nouveau POC (comme cela est fait actuellement avec le drone Thémis : http://www.opex360.com/2019/05/29/barkhane-un-robot-estonien-deploye-au-mali/ )
        – etc. etc. etc.
        .
        Tout cela aboutira à une mise en production d’un nouveau engin de combat… ou non si les tests s’avèrent décevants.

  4. Raymond75 dit :

    Pour la petite histoire, lorsque F. Zapata a commencé ses essais (au dessus d’un lac dans le sud de la France), la première réaction des autorités françaises a été de l’interdire de vol « car son aéronef n’est pas homologué » …

    • Jack Sparreau dit :

      il y avait aussi des problèmes de respect de la règlementation en terme de circulation aérienne…

    • Plusdepognon dit :

      @ Raymond 75
      Si chacun faisait ce qu’il lui plaît… Il fait ses essais au-dessus d’un lac, parce qu’il essaie de limiter les risques. Pour la voiture volante, il a pris la tangente aussi. Tant qu’il arrive rien, tout le monde sourit.
      Si un jour une de ses inventions s’écrase sur une maison ou qu’il blesse quelqu’un, il pourra compter ses amis.
      https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/franky-zapata-devoile-quelques-secrets-de-sa-future-voiture-volante-05-08-2019-2328387_47.php

      • Plusdepognon dit :

        Regardez le bordel juridique au sujet des trottinettes en libre accès (en gros, l’indemnisation du préjudice corporel est aux frais de l’utilisateur si le véhicule n’est pas homologué) :
        https://www.benezra.fr/accident-de-trottinette-evaluation-et-indemnisation-des-prejudices.html

        https://actu.orange.fr/france/yvelines-un-homme-meurt-apres-un-accident-de-trottinette-sur-l-autoroute-magic-CNT000001hNEbq.html

        https://www.20minutes.fr/paris/2462007-20190228-video-dents-cassees-traumas-thoraciques-aveugles-renverses-trottinettes-electriques-causent-accidents-paris

        Alors vu le battage médiatique autour du flyboard, il y aurait des avocats qui s’en frottent les mains d’avance…

        • Raymond75 dit :

          Les autorités auraient pu encadrer les essais et laisser libre (sous conditions) un terrain d’essai. Ce n’est que lorsqu’il a fait la preuve de la faisabilité (en situation illégale donc) et envisagé d’aller aux USA que l’on a trouvé une solution.

          C’est une attitude très française : interdire plutôt que gérer ; c’est pour cela que toute l’innovation vient des USA.

          • ricojaneiro dit :

            Vos commentaires sont également « très français » : soutenir la « petite histoire » pour effacer la Grande qui se joue sous vos yeux. On parle bien dans cet article d’une invention française. Ainsi votre conclusion est falacieuse. Comme souvent tout ce que vous balancez sur ce forum.

          • Raymond75 dit :

            @ricojaneiro

            Une meilleure connaissance de la langue française pourrait vous aider à comprendre ce que l’on écrit.

          • Plusdepognon dit :

            @ Raymond 75
            Pour ça et aussi pour les $$$ (capital-risque, responsabilités, salaire, fiscalité).

            A la silicon valley, il y a pas mal de français. Le privilège d’être l’Etat le plus puissant du monde, c’est de pouvoir attirer à soi, ce que l’on ne produit pas soi-même.

          • FredericA dit :

            Raymond75 : « C’est une attitude très française : interdire plutôt que gérer ; c’est pour cela que toute l’innovation vient des USA. »
            .
            Vous croyez réellement que le travail de l’administration française est de modifier les lois à chaque fois qu’un inventeur teste une de ses trouvailles ? Vous auriez dit quoi si F. ZAPPATA avait testé SUR ROUTE OUVERTE, un prototype de voiture roulant à 300 Km/h ?
            .
            Vous vous trompez de cible. Ce n’est pas les gendarmes verbalisateurs qu’il faut blâmer mais celui qui enfreint les lois et met en danger la vie d’autrui, et ce, en toute connaissance de cause.

          • ScopeWizard dit :

            @Raymond75

            Attendu que , d’ une part nous ne bénéficions pas de la possibilité de disposer de grands espaces ouverts , d’ autre part qu’ il aurait d’ abord fallu que les autorités compétentes soient informées et pleinement conscientes du potentiel du Flyboard Air de Monsieur Zapata , pouvez-vous préciser le fond de votre pensée que je crois deviner ; selon vous , compte tenu de la nullité desdites autorités compétentes , Franky Zapata n’ a guère eu d’ autre choix que de s’ imposer de force s’ il tenait à rester en France ?
            C’ est bien ça ?

        • Plusdepognon dit :

          @ ricojaneiro
          Le flyboard et la grande histoire ? Il sera sans doute exploité, comme moyen de mobilité comme l’est le quad ou la moto. D’ailleurs il en a la principale faiblesse, l’opérateur est vulnérable à la moindre rafale d’arme individuelle. Donc le contexte d’exploitation sera assez contraint.
          Enfin, la grosse limite est la consommation d’énergie et son emplacement sur l’homme. Le lance-flammes aussi a été un joujou qui a eu son heure de gloire.

          La carte à puce est une révolution, française et mondiale. D’où la stratégie américaine de l’avoir récupérée le temps d’en percer les secrets.
          https://youtu.be/bZ59jbyiCCc

          Chacun voit midi à sa porte…

    • John dit :

      Oui, normal….
      Il aurait dû faire une demande auprès des autorités comme pour n’importe quel aéronef.
      Dans certains pays, même le montage d’une grue requiert une demande auprès de l’aviation civile…
      Il y a des procédures en place, et il faut les respecter, c’est normal.

    • Clément dit :

      En fait les règles régulant l’espace aérien sont les mêmes partout dans le monde, et il ne voulait pas faire « dans les règles ». Il est par exemple possible d’homologuer un véhicule en tant « qu’engin expérimental », ce qu’il n’avait pas fait.

  5. Sns dit :

    1,3M€ pour un coup de com…. dans tous les usages communiqués, il est dépendant de gros trous capacitaires:
    – miniaturisation des équipements;
    – débit SATCOM;
    – effectif qualifié en maintenance aérienne.

    • Czar dit :

      Ouais c’est comme l’avion ça ne marchera jamais le premier faisait 30 km heure sur 200 m de long . Strictement aucun intérêt.

  6. petitjean dit :

    ces types en l’air sur leur bidule, je ne sais pas pourquoi ça me rappelle la chasse aux canards !

    • asinus dit :

      mon arrière grand père capitaine d’artillerie a dit la meme chose quand Paulhan en aéroplane est passé au dessus de lui en 1910 lors des manœuvre de Picardie

      • ricojaneiro dit :

        bien répondu, Asinus ! Les vieux schnoks face à la nouveauté. 🙂

      • John dit :

        Sauf qu’il s’agissait réellement de nouvelle technologie, avec aucun appareil volant performant qui existe….

        Ici, c’est une technologie très douteuse pour plusieurs raisons:
        – dangereuse, car c’est l’homme qui gère la machine à 100% et cela peut donc être considéré comme un sport extrême.
        – inefficacité énergétique, sans aile, une telle technologie utilise une énergie gigantesque pour monter en altitude et la maintenir. C’est la raison pour laquelle les Américains passent des hélicoptères aux tilt-rotors.
        – Il y a des technologies existantes plus performantes pour le même type d’utilisation. Les dérivés de drones qui sont stabilisés par informatique, qui donnent une réelle liberté aux militaires pendant le vol…

        Bref, pour moi, cette technologie diffère des drones uniquement par la méthode de propulsion…

      • petitjean dit :

        « chasse aux canards » ou ….….tir aux pigeons !!………..

  7. OTOOSAN dit :

    Ca fait du bruit en volant, (je suis surpris lol) et en tombant , ça en fait aussi ?

    • Raymond75 dit :

      Lorsque je parlais du bruit, c’était pour indiquer qu’il ne pouvait pas y avoir de discrétion, ce qui semble utile pour les militaires …

    • Raymond75 dit :

      Mais le bruit (imaginez une dizaine de soldats qui surgissent) peut être aussi un facteur de sidération chez des civils exaltés ou des terroristes ‘amateurs’ peu aguerris.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mais le bruit (imaginez une dizaine de soldats qui surgissent) peut être aussi un facteur de sidération chez des civils exaltés ou des terroristes ‘amateurs’ peu aguerris. » Justement ce sont les pires! Ils risquent de défourailler à tout va!

        • Robert dit :

          Pascal,
          A la limite mais avec un fond sonore de techno, là ça peut les tuer, après avoir rendu sourd le pilote.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « A la limite mais avec un fond sonore de techno, là ça peut les tuer, après avoir rendu sourd le pilote. » Ce sont les américains (encore eux! j’en connais un sur ce blog qui va encore nous faire un caca nerveux!) qui avaient tenté de faire craquer Noriega qui s’était réfugié dans une nonciature du Vatican à Panama (équivalente à une ambassade) en installant des hauts parleurs devant le bâtiment et en passant du rock et du heavy métal! La petite histoire précise que Noriega avait particulièrement détesté the Clash, Guns N-Roses et Jimmy Hendrix avec le titre Voodoo Child au son particulièrement saturé et si typique de la guitare du Grand Jimmy.

          • Robert dit :

            Pascal,
            Ah, les salauds, ils nous vendent cette soupe comme un grand progrès culturel depuis les sixties et ils le passent à fond pour faire craquer un dictateur.
            Ils nous prendraient pas pour des cons, des fois ?

          • Robert dit :

            Pascal,
            Je me souviens qu’ils avaient fait pareil avec la secte des Davidiens retranchés dans une ferme à Waco avant de donner l’assaut, tuant 82 personnes dont 21 enfants. Ils les avaient saturé de musique a fond pendant des jours avant de les saturer de gaz de combat et de lancer l’assaut. Comme à Wounded Knee avec les membres de tribus indiennes qui se révoltèrent contre l’oubli dans lequel ils étaient laissés par le gouvernement américain sur le lieu ou avait été commis un massacre d’indiens par le 7eme de cavalerie en 1890. Il y a eu une soixantaine de morts.
            On me dira le premier était une secte d’illuminés, et les seconds ont été soutenus par l’extrême gauche, mais une injustice reste une injustice surtout quand elle se double d’un crime d’état.
            A chaque fois, le FBI a prétendu que tout était de la faute des assiégés pour justifier l’emploi de la force brutale y compris contre des enfants à Waco.
            Disons que beaucoup émettent encore des gros doutes sur les versions officielles.
            Certainement des complotistes, hein ?

  8. Castel dit :

    Avec un nom pareil, c’était normal qu’il invente un engin …….révolutionnaire !! (Viva Zapata)
    Par contre, s’il avait continué à rater son coup, pour la traversée de la Manche, il aurait risqué de se faire surnommer …Zavata !!
    Coucou @Scop, qu’est-ce que tu en pense de celle là ?

    • ScopeWizard dit :

      @Castel

      Coucou @Castel ! 🙂

      Ben j’ en pense que ce que tu nous fais humoristiquement remarquer n’ est pas si saugrenu dans le sens où , comme j’en fais moi-même part un peu plus bas , effectivement rien que la façon dont il est médiatisé alors qu’ il n’ est pourtant pas tout seul sur le coup ( voir les exploits du British ) , son nom ( il n’ y est pour rien mais rien que ce nom …. ) et son passé de sportif de haut niveau autant que son passé tout court ( voir ce que l’ on peut dénicher sur la toile ) peuvent contribuer à te mettre la puce à l’ oreille à savoir que perso je commence à très sérieusement douter et me demander s’ il n’ est pas sur-vendu ? Et pas qu’ un peu …………

      À l’ écouter et à se référer aux médias , tu as la nette impression que ce Monsieur Zapata est un nouveau génie , ingénieur autodidacte super-méga-doué teinté de visionnaire tout en étant Belmondo pour la partie sportive et cascades ……….. pour l’ instant , en tous cas me concernant et après mûre réflexion , certes je lui reconnais du courage , de l’ audace , de la ténacité , du talent , mais c’ est tout ; je garde mon stock de louanges , de fleurs , et de lauriers pour plus tard lorsque doutes et soupçons seront dissipés par la suite des évènements à venir qui logiquement devraient nous en apprendre davantage sur la réalité du bonhomme……………..

      En attendant , vu que perso j’ aime beaucoup rigoler et me détendre , continue comme ça ! En nos temps si conformistes et fiers de l’ être , un peu de dérision et de politiquement incorrect me conviennent parfaitement ! 😉

      • Castel dit :

        @ Il y a tellement de gens qui , à mon gôut se prennent un peu trop au sérieux sur ce site, qu’il faut bien qu’il y ait des gens comme nous pour (essayer) d’apporter un peu d’humour de temps en temps, même si on n’est pas toujours d’accord pour autant ( ce qui est d’autant plus drôle)
        Et c’est vrai que l’intervenant qui vous à mis en colère récemment, s’il n’a pas employé d’insulte à votre égard, à proprement parler, n’a pas cesser de vous attaquer personnellement, et sans aucun humour, pour essayer d’ adoucir son propos….
        d’ ou votre colère que je comprend mieux rétrospectivement…..
        Alors j’ai profité de l’occasion avec cette blague ( qui ne pisse pas loin, j’en conviens) de vous rappeler qu’il y a des gens sur ce site qui sont d’accord pour débattre dans la bonne humeur !!

        • Plusdepognon dit :

          @ Castel @ ScopeWizard
          Je pensais que la première phrase de ScopeWizard serait: « en tout cas, quel cirque ! ».
          En tout cas, il y a eu des roulements de tambour, du suspense, une gamelle et un happy end.

          Ça tacle beaucoup en ce moment sur le site. Le soleil qui tape sur le système sans doute.

          Buvez frais et gardez la pêche !

          • Castel dit :

            @plusdepognon
            Votre réflexion sur les commentaires des autres est toujours aussi enrichissante…..
            Mais, dans le fond, rien de plus normal, compte tenu de votre pseudo !!

          • ScopeWizard dit :

            @Plusdepognon

            Excellent ! 😀

            Ah mais j’ aurais bien aimé être capable de ce bon mot impeccablement à propos et de circonstances …… mais non , il ne m’ est point venu à l’ esprit !

            En fait , je suis resté sérieux comme un pape , choisissant de faire part d’ un certain scepticisme concernant notre nouvelle trouvaille ………..

            Je ne sais pas si ça « tacle » ou si nous sommes plutôt dans de l’ anti-jeu , je sais juste que je suis loin de toujours approuver ou de trouver toujours cela « sympa » suivant l’ intervenant ………….

            « Buvez frais et gardez la pêche ! » Que voilà un excellent slogan , ça c’ est un bon ! 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Castel

        Entièrement d’ accord sachant que rien ne nous oblige le plus souvent à devoir partager la même opinion sur telle ou telle question ………….

        Perso , je suis très favorable à une totale liberté dans la liberté d’ expression écrite ou parlée , le reste c’ est différent , et je vis très mal cette espèce de Monde orwellien type 1984 amélioré que l’ « on » ne cesse de nous imposer dans des buts qui me paraissent de plus en plus obscurs ……………….
        Donc , je m’ explique : les gens , quels qu’ ils soient , tu ne peux pas -pour l’ instant- les empêcher de penser et d’ avoir LEURS idées et selon moi c’ est tant-mieux ………. après que nous soyons scandalisés ou choqués par lesdites idées exprimées c’ est autre chose , c’ est secondaire , ce qui compte c’ est de savoir parce que plus tu sais ce qui se pense , plus tu connais la société dans laquelle tu vis , plus tu peux en prendre la température …………..

        C’ est pourquoi je suis également extrêmement favorable à tout ce qui relève de ce que l’ on appelle les « statistiques ethniques » qui sont à même de te donner un aperçu très précis de tout ce que l’ on t’ affirme concernant l’ immigration , l’ anti-France , le patriotisme , le mondialisme , etc , c’ est à dire qu’ en gros tu remplaces tout ce bla bla par une photo prise à un instant T ………. ce dont du reste ne se privent pas les USA qui sont soit-disant un tel modèle de liberté et de démocratie , ce qui leur permet de savoir comment fonctionne et de quoi se compose leur société sachant qu’ identifier et situer les problèmes leur donne les clefs nécessaires à une meilleure gouvernance souvent pouvant être mieux adaptée .

        Mais en France , que nenni ! Halte-là ! Racisme , stigmatisation , xénophobie , discrimination , phobie par-ci , phobie par-là , parano , les années 30 , Fascisme , Nazisme , Collaboration , Droits de l’ Homme , État de Droit , etc ………….. résultat des courses , tu risques une montée sourde d’ une très puissante haine qui à tout moment peut t’ exploser à la figure mais dont comme de bien-entendu « on » te dira qu’ elle est sortie de nulle part sans crier gare ………… qu’ on ne l’ avait pas vu venir ………….. comme d’ habitude , ne changeons rien ………….

        Concernant l’ autre tordu malsain et mal-séant à souhaits , en gros cela fait plusieurs années ( j’ ai débarqué sur ZoneOPEX en septembre 2016 ) qu’ il n’ a de cesse de me chercher via insinuations , diffamations , raccourcis , déformations de propos , et j’ en passe et des plus vertes , en ayant auparavant « joué au gentil » avant de copieusement m’ insulter quelques semaines plus tard , ce qui n’ a été que très moyennement apprécié ( et surtout jamais oublié ) , car visiblement ce que j’ avais exprimé ne lui convenait pas …………… donc en fait , il y avait entre-nous un très gros passif fait d’ affrontements incessants et de tout un tas de saloperies rendant de facto tout dialogue constructif impossible à tenir ; d’ autres ont été beaucoup moins cons ou patients que moi , c’ est selon , et ont décidé de lui fermer le robinet depuis longtemps .
        Par conséquent , à mon tour , j’ ai fini par en avoir un plein ♫ , pire j’ ai fini par me lasser ne parvenant plus à trouver cela aussi amusant que jusqu’ à présent ( disons que jusque là je m’ efforçais de faire contre mauvaise fortune bon cœur ) , nous nous sommes donc envoyés à la figure nos quatre vérités respectives -son dernier post à mon égard en dit d’ ailleurs très long sur sa mentalité puisqu’ en gros , une fois de plus , il se permet de parler à ma place et de me faire dire ce que je ne dis surtout pas ce qui équivaut à se prétendre détenteur de vérité tout en jouant au petit inquisiteur jamais en panne de jugements , de condamnation , de sentences ou de verdicts- ce qui fait que désormais le gonze peut raconter ce qu’ il veut ou me traiter de tous les noms si ça le chante , JE M’EN FOUS COMPLÈTEMENT , ça me passe 30.000 pieds au-dessus …………au moins ………… de toute façon , il n’ est pas le premier envers qui je prends une telle décision sachant que cela fait très longtemps que je l’ avais averti de ce qui risquait d’ arriver s’ il persistait à continuer son manège consistant à sans cesse me gonfler ……………
        De plus , je considère que tout ceci est bien mieux pour notre hôte Laurent qui a parfois eu fort à faire afin de « modérer » nos ardeurs souvent excessives voire des plus malsaines ou nuisibles même si je suis certain que de telles joutes en réjouissaient plus d’ un ……………….

        Effectivement , savoir débattre ou échanger dans la bonne humeur , y compris de sujets graves voire complètement casse-gueule quitte à oser certaines blagues pouvant être fort diversement interprétées quant à leurs intentions , me paraît être le meilleur gage de savoir-vivre et d’ intelligence sachant que perso j’ apprends beaucoup de choses sur cet espace de libre expression aussi rare que précieux .

        En tous cas , de mon côté , je n’ hésite plus à transgresser des interdits que je considère abusifs limite diktat dont les raisons me paraissent de plus en plus glauques ou obscures ; et il se trouve que l’ Obscurantisme , c’ est pas trop mon truc !

        Bref , je suis quelqu’ un avec qui il est possible de parler de tous les sujets même si bien-évidemment je ne les maîtriserai pas tous , loin s’ en faut , donc sentez-vous libre de pouvoir le faire quitte à vous aventurer en zone marécageuse s’ il le faut , perso si je suis dans le coin je serai toujours là pour vous tendre la perche si besoin était ……….

        Également , à partir du moment ou familiarité et camaraderie n’ engendrent pas vulgarité et grossièreté excessives , vous pouvez me tutoyer , je n’ y vois aucun inconvénient , quoi qu’ il en soit jusqu’ à un certain point , je parviens toujours à m’ adapter . 🙂

      • Castel dit :

        Petite précision sur le tutoiement que je me suis permis d’employer à votre égard :
        c’est bien évidement parce qu’il s’agissait d’une blague, et que le vouvoiement, m’aurait semblé trop cérémonieux pour l’occasion….
        Bien sûr, on se connait depuis suffisamment longtemps pour éventuellement se tutoyer, mais à mon avis cela aurait un inconvénient, vis à vis des autres sur ce site, à savoir qu’il y aurait un clan des « tutoyeurs », c’est à dire ceux qui se connaissent et les autres, ce qui ne me semble pas souhaitable dans l’intérêt des débats….
        Aussi, veuillez considérer que c’était exceptionnel, et bien sûr, si vous souhaitez me tutoyer en m’en faisant passer une « bonne », je ne m’en offusquerai pas plus que vous, car je comprendrai que dans ce cas, vous vous adresserez à l’humoriste !!

        • ScopeWizard dit :

          @Castel

          Bof !

          Perso , je suis loin d’ en être là ; je puis tutoyer ou vouvoyer à l’ envi suivant l’ humeur ou la façon dont sur le moment je préfère que le message passe ………….

          Que certains se tutoient tandis qu’ ils me vouvoient ne me pose strictement aucun problème ; chacun étant libre de faire comme il le sent suivant ses sensations , affinités , ou besoins donc le tutoiement dont vous vous êtes servi et auquel j’ ai répondu en fonction m’ a paru aussi naturel qu’ un vouvoiement lambda ……………..

          Vous savez , je suis d’ origine Espagnole , et là-bas le tutoiement fait très souvent partie intégrante des codes de communication , ceci vous expliquant cela .

          Faites comme vous le sentez , ça m’ est égal ; ce n’ est pas là-dessus que se portera toute mon attention , en termes d’ échelle des valeurs , il y a d’ après moi beaucoup plus important .

          Tutoyez moi , vouvoyez moi , acceptez ou refusez que j’ en fasse de même , je vous le répète : ça m’ est égal .
          L’ essentiel pour moi se situe ailleurs : dans la courtoisie , le respect , le bon mot , la bonne humeur , la possibilité de pouvoir échanger sur n’ importe quel sujet sans forcément devoir se sentir obligé de satelliser son contradicteur , c’ est tout cela qui compte à mes yeux , le reste , bof !

          Maintenant , bien évidemment tout ceci ne signifie en aucun cas que tous doivent penser ou agir de même , chacun a des fondamentaux et des limites qui lui sont propres même si bien souvent il peut y avoir concordance ou convergence ……………

  9. Edgar dit :

    « Le Flyboard Air permettrait, par exemple, à des troupes à bord d’un navire de débarquer plus rapidement sur un littoral. » En effet. Extraire une troupe d’un vaisseau pour la déployer sur un littoral a toujours été le point faible des opérations de débarquement. Trop de monde entassé dans un petit véhicule vulnérable. Depuis les canots à rames de la Première Guerre mondiale jusqu’aux hovercraft actuels, on a progressé. Mais un petit appoint de voltigeurs est toujours bon à prendre, surtout si ils peuvent se poser un peu au-delà de la plage. Les véhicules collectifs, navigants ou volants, sont toujours vulnérables aux tirs.

    • jean dit :

      Il faudrait donc 20.000 appareils en vol en même temps lors d’un débarquement ? …bonjour la conso de kéro 🙂

      • batgames dit :

        non on parle du rôle des commandos parachutistes pour par exemple bloquer les ponts en Normandie et bloquer les routes ,franchement vous faite exprès de pas comprendre…..l’ennui c’est que durant la seconde guerre mondiale …ce sont les planeurs qui faisait un bordel monstre à atterrissage .. par contre les Dakota eux aussi faisait un bordel monstre en volant .. l’ennemi était donc au courant mais ,l’opération fortitude avait permis de créer des faux parachutistes pour tromper …..il se déplace à 160 Km heures donc une fois maîtrisé ce type de déplacement sera utile à partir du moment où il prendra en compte de l' »armement …mais on nous parle aussi d’armement classique actuel …hors la miniaturisation de lasers portatifs n’est pas à exclure dans un lointain futur …bref son invention n’en est pas une ,seule algorithme est une trouvaille futuriste qui trouvera ou pas sa place dans les armées ….et puis il ne s’est pas pencher pour adapter un silencieux …ce qui doit certainement être amélioré par des déflecteurs d’ondes sonores

      • Thaurac dit :

        Non, c’est issu d’un contexte où ça discuputait des évolutions du concept, une plateforme pour les bléssés, transport de munitions…mais pas dans la configuration actuelle…
        20 000 d’un seul coup en même temps sur une même plage, lamais vu..

      • Edgar dit :

        @ Jean: je parlais d' »un petit appoint de voltigeurs »… Des tireurs d’élite infiltrés dans le dispositif ennemi, à proximité des batteries d’artillerie par exemple. Ou encore d’un commando se posant de nuit au haut d’une falaise que le gros de la troupe devra escalader à l’aube.

    • Pascal (l'autre) dit :

      Pour transporter rapidement des soldats sur zone il a été inventé il y a bien longtemps une remarquable machine,…………………………. l’hélicoptère!!!!

      • Edgar dit :

        @ Pascal: remarquable machine, en effet, mais que le moindre dispositif antiaérien un peu sérieux descendra, avec tous ses passagers… L’hélicoptère présente le même défaut que la barge de débarquement – ou l’avion de transport chargé de parachutistes – c’est un transport collectif. A ce titre, il présente le même problème que les canots à rames utilisés par Nelson au cours du raid des Canaries (Santa Cruz de Tenerife, 1797): un boulet, et tout le monde est à l’eau… Intervenir là où l’ennemi n’est pas ou peu présent (Malouines 1982), soit, mais contre une côte défendue, c’est moins facile. Imaginez l’ampleur du massacre parmi les barges us si les antichars automoteur de la 352 Infanterie-Division étaient parvenu jusqu’aux abords de la plage d’Omaha, le 6 juin 1944…?

  10. Polymères dit :

    Pour l’instant, c’est sûre, c’était comme les premiers avions, fallait chercher l’intérêt militaire par rapport à ce qu’on avait l’habitude de faire, fallait imaginer l’inimaginable.
    On peut cependant tout de même imaginer un tel engin pour des commandos marine qui iraient intervenir sur des navires pour des contrôles et autres, plutôt qu’une approche « zodiac » et l’échelle de corde. On peut l’imaginer aussi comme moyen spécialisé pour tireur d’élite qui se placerait au sommet d’un point (bâtiment, colline) pour couvrir une zone un certain temps.
    L’aspect « reconnaissance » je pense que le drone va de toute façon occuper pleinement ce rôle, le flyboard ne sera pas un moyen pour un homme de voir ce qui se passe chez l’ennemi, ce n’est pas du tout dans l’intérêt d’épargner des vies et d’être discrets.

    On pourrait peut-être aussi envisager des versions différentes (plus grosses) du flyboard qui permettrait par exemple d’effectuer des évacuations, reste à en mesurer le coût et les contraintes par rapport à un hélicoptère.
    Mais bon, nous sommes au début d’un nouveau type d’engin, nous sommes à une époque ou il est possible de faire ce qu’on rêvait dans les années 50. Attendons de voir, se projeter dans l’avenir ce n’est pas se projeter dans 6 mois en pensant que rien ne changera par rapport au projet qu’on connait, c’est vouloir l’imaginer évoluer sur des années.

    • John dit :

      Sauf que des technologies énergétiquement plus efficaces comme les quad-copters et déjà capables d’emporter le poids d’un homme existent déjà… Et ils sont moins bruyants.

  11. Thierry HENRY dit :

    Un certain Colonel De Gaulle nous signale que la DGA n’a toujours pas reçu « d’expression de besoin opérationnel » pour des véhicules terrestres équipés de chenilles et armés d’un canon et de mitrailleuses… Avec la radio, en option, SVP… Vive la DGA !
    Nous perdrons la prochaine guerre, mais nous la perdrons réglementairement !

    • Plusdepognon dit :

      @ Thierry Henry
      Nous ne sommes pas le pays de Courteline pour rien. Les parachutistes sautant sur Dien bien phu devait avoir leurs brevets para et devaient suivre le stage complet (presque jusqu’aux derniers jours de la bataille alors que leur destin ne faisait aucun doute).
      https://www.diploweb.com/Dien-Bien-Phu-faute-strategique-ou.html

      Il y a aussi l’expression « il ne manque pas un bouton de guêtres « , signifiant ironiquement que l’armée française était fin prête pour la guerre en 1870. Qui s’est plutôt mal passée.
      https://www.napoleon.org/magazine/dico-d-epoque/bouton-de-guetre/

      D’ailleurs c’était Napoléon qui disait « se faire battre est excusable, se faire surprendre est impardonnable ».

      Il y a des fromages et des baronnies partout, les armées aussi suivent les modes. Aujourd’hui les mots magiques sont « éthique », « innovation » et « intelligence artificielle ».

      Et ce sont les talibans qui gagnent en Afghanistan en 2020.

      • Vinz dit :

        « Aujourd’hui les mots magiques sont « éthique », « innovation » et « intelligence artificielle ». »
        .
        Vous oubliez « parité », sans laquelle il est impossible de gagner la moindre guerre.

        • Plusdepognon dit :

          @ Vinz
          « Diversité  » est le prochain. Un mot talisman et la magie apparaît ! Fini le racisme, fini le sexisme ! Abracadabra…

          On s’americanise à tout diviser, créer des coteries et des réseaux en favorisant tel ou telle, suscitant la suspicion sur les compétences ou la jalousie de ceux ou celles qui sont promu(e)s. Monter les gens contre les autres, par sexe ou l’origine, la religion ou l’appartenance sociale… au détriment de tous, niant que l’idéologie n’aura jamais raison contre les faits. Par contre, ça fait d’énormes dégâts.

          Tout le monde n’aime pas ce qu’il fait, certains sont intéressés et d’autres veulent juste briller. A des postes de pouvoir, les conséquences sont beaucoup plus graves qu’un gars qui se plante tout seul.

          Sacrifier le nécessaire (l’intégrité et l’efficacité) pour le superflu (esprit de courtisan, couardise, veulerie), permettant ainsi à la médiocrité de ne jamais se remettre en question et de truster les meilleures places. Quitte à détruire leur environnement pour en profiter encore un peu plus. On le voit dans les entreprises qui coulent (avec des parachutes dorés pour les dirigeants) et les Etats qui defaillent (avec ex-chefs d’État bien pourvus en comptes bancaires hors pays d’origine).
          C’est valable dans tous les milieux à toutes les époques et particulièrement dans les grandes organisations.

          Pour en revenir à l’armée, les USA ont des petits soucis à force de considérer que soldat est un métier peu attractif et de mettre des armes entre des mains de gens qui s’en foutent de l’armée et de tout en général :
          http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2011/10/25/les-gangs-infiltrent-meme-l-armee-americaine.html

          http://www.slate.fr/lien/45587/armee-americaine-infiltree-gangs-FBI

          Comparer l’armée à une entreprise jusqu’où ? À quand des syndicats et le « chief happiness officer » ?
          https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2019/04/25563-le-chief-happiness-officer-nest-pas-celui-que-vous-croyez/

          Question difficultés de recrutement, les USA sont en avance sur nous. Le chiffre de 75% d’inaptes est vendeur, mais pas vérifié fiablement concernant la jeunesse des États-Unis:
          http://www.slate.fr/lien/42841/trois-quarts-jeunes-americains-inaptes-armee

          D’où leur politique de recrutement:
          https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2013-4-page-621.htm

          Cependant, une armée est faite pour vaincre dans l’adversité, grâce à sa société d’origine fière de son modèle et prête à le défendre. A perdre de vue cette évidence, les civilisations disparaissent.

  12. Arnaud dit :

    Augmenter l’autonomie, diminuer le bruit… Franchement, est-ce insurmontable ???
    ce genre d’invention peut apporter une rupture capacitaire : des fantassins capables de débarquer à 140 km/h, ou arriver en plusieurs points,… c’est de nature à modifier une opération aéromobile, amphibie, ou même d’assaut.
    Il y a surmement encore des points à améliorer et c’est normal, mais quand on a inventé l’avion…il n’était pas à réaction et il ne traversait pas l’Atlantique.

    • John dit :

      Par définition, énergétiquement un tel système n’est pas efficace, il n’a pas d’aile, ce qui demande de compenser 1g d’accélération verticale en plus de l’énergie pour avancer.
      Ici plutôt que de la technologie en tant que telle, ce qu’il faut voir c’est qu’elle est en compétition avec une technologie bien plus mature et déjà utilisée, les multi-copters. Et l’avantage de ces technologies c’est que l’informatique permet déjà de les guider et stabiliser facilement.

  13. petaf dit :

    invention inutile …

    • Zorg dit :

      Comme l’aviation (tout ça s’est du sport) et les tanks, ça servira jamais à rien, c’est bien connu.

      • batgames dit :

        oui les tanks ne servent à rien sans l’aviation prenant la maîtrise totale du ciel ….les gus à Hitler ont vaincu l’armée Française et anglaise parce que ce fût le commandement qui était idiot de penser que les Ardennes ne supporterait pas des chars …mais une fois la stupeur passée ,ce raisonnement ne tient plus …c’est l’aviation française de chasse et celles d’assaut qui s’est trompé de stratégie ..lire de Christian Jacques Ehrengardt encyclopédie des avions de chasse Français 1939 /1942 éditions presse du CARACTÈRE.

        lire aussi ce qui se rapportait aux Bréguet 693 …..attaque au sol …La mise en service du Bréguet 693 n’intervint qu’en 1940, trop tard pour que cet avion d’assaut puisse influencer le cours des événements. Seuls 25 avions de ce type seront disponibles le 10 mai 1940 au matin face à 450 avions homologues (Junkers Ju 87) pour la Luftwaffe. Ils ont tous été « cassés » en combat.

        Son principal défaut était un manque de blindage pour un vol rasant obligatoire pour pilonner les dispositifs terrestres. Ce vol rasant entraîna une hécatombe d’avions et de pilotes à cause des petits calibres pouvant le perforer . Des pilotes se plaignaient aussi que les mitrailleuses avaient un calibre trop faible. Ils auraient aimé avoir du plus gros : canons ou mitrailleuses de 12,7.

        En moyenne, on a estimé que la durée de vie d’un de ces avions était 5 heures 30 minutes. Mais les dégâts occasionnés aux colonnes allemandes furent sévères…par contre ils ont tenté de détruire les ponts sur la Meuse sans succès …bref c’est toute l’aviation Française qui était mal préparée au combat et mal équipée ..mais c’est normal les Nazis s’était non seulement fait la main en Espagne mais aussi en Pologne pendant que nos armées étaient sous équipées et en retard …nos tanks manquait de liaison directe avec l’aviation d’assaut chose que les allemands possédait déjà ….toute innovation est bonne à prendre à qui sait le prendre

        René Chambe, Histoire de l’aviation, Flammarion, 1963, 556 p.
        « Les ailes françaises 1939-1941- Victoires oubliées », Les Dossiers de l’Histoire, no 74,‎ 1991, p. 176.
        Arnaud Prudhomme, Breguet 693, le « lion » de l’aviation d’assaut, Histoire et Collections, septembre 2011, 112 p. (ISBN 978-2-35250-194-7, présentation en ligne [archive])
        http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article3454.html

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27avions_militaires_de_la_Seconde_Guerre_mondiale

        • Edgar dit :

          Oui, c’est bien cela: des programmes d’avion de chasse commencés trop tard (1937), des avions d’assaut sans blindage, des bombardiers modernes entrant en service avec retard (LeO), une faiblesse de la DCA d’aérodrome, un système d’alerte inefficace, une quasi absence de DCA de champ de bataille… Et on ajoute à cela la dispersion de l’aviation de chasse, plaie habituelle du défenseur. Trop d’erreurs, trop de temps perdu, trop de négligence, trop de sabotages…

    • Ah Ca ! dit :

      Je sais pas vous… mais si je devais monter, au pas de charge, au 30eme étage d’une tour ou d’une colline pour prendre une position dominante de tir…
      Pas besoin d’un hélico ni d’une corde de rappel… Juste une grosse caisse à l’arrière du véhicule…
      Idem pour passer un col de montagne enneigé où dans la foret équatoriale pour franchir les lacs et rivières ….
      Voir même, dans le désert pour prendre de la hauteur et jeter un coup d’œil aux jumelles…..
      Même si ce n’est bon que pour 20 kilomètres…. en Montagne avec le dénivelle c’est un puissant coup de pouce…

      • batgames dit :

        oui c’est une très bonne utilisation ,mais avec un drône à pas cher bien gérer on obtient la même chose

  14. Plusdepognon dit :

    A propos d’expression de besoin opérationnel, quoi de neuf concernant le combat urbain, puisque ce sera certainement le théâtre potentiellement le plus certain où nos ennemis chercheront à nous engager (besoin en bulldozer, remplacement de l’engin blindé du génie,…) ?

    Le matériel saisi aux djihadistes montre un certain sens de la débrouillardise :
    https://theatrum-belli.com/syrie-materiels-captures-par-larmee-russe-sur-les-djihadistes/

    De même, si quelqu’un a des infos concernant le futur des ponts motorisés flottants pour franchir de vraies coupures humides, je suis preneur (normalement c’était signé en décembre 2015). Parce que la capacité amphibie n’existant plus, ça peut être utile notamment pour certains exercices.
    https://youtu.be/C-7sOxOW8oc

    Des trucs moins tape-à l’oeil, mais qui pourraient servir…

  15. Pascal (l'autre) dit :

    Cette invention a le mérite d’exister par la volonté d’un homme et de l’appui apporté par son équipe. Néanmoins nous avons eu la preuve une nouvelle fois du paradoxe de nos élites et autres médias. Un concert de louanges (certes justifiées) concernant l’exploit de la traversée entre deux exercices de culpabilisation à outrance concernant la couche d’ozone, les particules fines et même maintenant « ultra fines » ainsi que le fait de manger une entrecôte fait de celui qui commet ce « forfait » un assassin de la planète! Dans le journal la Voix du Nord un article relatait que la conso du « Flyboard » était peu ou prou de l’ordre de 200 litres de kérozène au 100kms.

  16. Cricetus dit :

    Les américains avaient déjà un truc comme ça qui avait volé a l’ouverture des Jeux Olympiques de Los Angeles dans les années 80, il y a bientôt 40 ans….

    • John dit :

      http://www.leparisien.fr/societe/l-homme-volant-70-ans-d-histoire-05-08-2019-8129136.php

      Tous ceux qui comparent cette invention au début de l’aviation se trompent selon moi.
      En effet, seule la manière dont l’homme est propulsé dans le ciel change. Mais le fait de voler à l’aide d’un dispositif portable existait bien avant…
      Si il n’y a pas eu d’application militaire, c’est à cause du manque de sécurité. Une panne technique et c’est fini pour son utilisateur. Et ce n’est pas l’idée d’un matériel sûr…
      Et aujourd’hui, on veut blinder tous les véhicules. Et on voudrait voir un soldat voler sans protection particulière?

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Remarque très pertinente et en deux phrases percutantes, tout est dit.

        Mon premier régiment avait un escadron doté de motos (les cagiva). Après avoir eu une discussion avec le commandant d’unité, j’ai mieux compris pourquoi il ne disait jamais son véritable avis technique sur cet équipement en public…
        Pour opérer sur ces engins avec efficacité, la doctrine d’emploi n’est pas celle du « zéro mort ».

        • John dit :

          Et la doctrine du zéro mort est actuellement celle attendue par le public, du moins tant que la guerre n’aura pas lieu sur sol français je présume ou aux portes de la France.

  17. Sharpe dit :

    C’est une superbe invention mais certainement pas à appliquer au domaine de la défense. Un matériel qui fait beaucoup de bruit, consomme beaucoup et a une autonomie restreinte.
    Pour moi, c’est du niveau du Jet-ski et de la moto-neige donc des loisirs.
    Si cette invention avait été créée dans les années 60 ou 70, c’eut été une innovation majeure dans le domaine de la défense. Plus maintenant.
    Je me souviens avoir vu un petit film des années 50 montrant des essais de l’armée américaine avec un tel engin qui n’ont pas abouti.
    Depuis, le drone a été inventé et arrive à maturité : il est piloté a distance, n’a pas d’émotions, voit très loin, vole très haut, consomme peu de carburant, et longtemps, est silencieux ; il peut être armé, donc offensif et est très précis, s’il est détruit, ce n’est que du matériel (Le « pilote » du drone est à l’abri).
    Je rappelle que c’est le pilote d’un aéronef qui coûte le plus cher de par ses études et sa formation.
    Alors les opérations amphibies et autres…Au fait c’est quand la dernière opération amphibie de la France ?

  18. Renard dit :

    Ca va faire de bien belles cibles.

  19. Gégétto dit :

    Belle invention, belle réussite pour Franky Zapata.Cet homme est un véritable athlète, ce n est pas le cas de tous les militaires; vu ce qu il a enduré physiquement pour sa traversée ,cette machine, en cet état, ne peut pas intéresser l armée.S y ajoutent le bruit des réacteurs et le manque d autonomie.Une machine se rapprochant du Manned Maneuvering Unit ou MMU utilisé par les astronautes Américains peut être, mais ce n est même pas certains. Des drones hexacoptères et octocoptères seraient plus appropriés, pour la logistique voire même transporter un soldat mais reste le problème de la puissance et de l autonomie….Mais les Russes, qui auraient un missile de croisière à propulsion nucléaire( ?),ont peut être la solution!

  20. vrai_chasseur dit :

    L’innovation passe toujours par des phases de tâtonnements. L’essentiel est de « débrider » l’imagination créatrice.

    En 1946, un ingénieur de Raytheon avait constaté que la barre de chocolat dans sa poche fondait quand il approchait du magnétron de radar sur lequel il travaillait. Aujourd’hui, tout le monde a un four à micro-ondes dans sa cuisine pour chauffer les plats…
    C’est très bien de laisser les inventeurs phosphorer et au besoin de leur donner un coup de pouce financier. Même si de nombreux « détails » (bruit, autonomie, charge utile…) restent à mettre au point.
    Le COS pense déjà à des usages du Flyboard en guérilla urbaine, où il faut des déplacements courts et rapides parfois par-dessus de ruines et de bâtiments effondrés, par exemple pour positionner rapidement un sniper et son spotter en quelques minutes.
    Même si le bidule n’est pas issu d’un programme d’armement formel de la DGA, on lui trouvera des usages inattendus…

  21. lxm dit :

    Taiwan, 10 énormes cargos se stabilisent et se rencontrent proche des falaises, cette zone n’est pas défendue, on pense que les chinois ne peuvent débarquer que sur les plages, et là les soutes s’ouvrent, de chaque navire 1 millier d’homme-volant s’envole pour aller se poser en haut de la falaise, comme un essaim. La scène se répètent à plusieurs endroits.
    Possible ?

    • Plusdepognon dit :

      @ lxm
      Scénaristiquement parfait pour un film hollywoodien. Le souci étant d’amener les navires à portée sans qu’ils se fassent couler. Et puis ensuite, il faut que cela se transforme en succès exploitable avec des capacités de destruction lourdes. Pour ne pas refaire le débarquement de Dieppe en 1942.
      Et si vous debarquez dans un coin où il n’y a rien, stratégiquement pour le transformer en réussite faudra pouvoir le transformer en menace sur un point d’importance du dispositif ennemi. Pas simple.
      Mais l’idée est plaisante dans une vision romantique des conflits.

      Élevé au film « le jour le plus long », aux récits de l’Indochine et autres exploits plus ou moins réussis, il faut bien regarder une chose en face : le courage des hommes débarqués ou parachutés n’est pas suffisant pour emporter la décision quand en face le terrain a été préparé. Il faut détruire les ouvrages défensifs adverses :
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hobart%27s_Funnies

      C’est ce qu’ont réussi les vietnamiens à Dien Bien Phu avec leurs canons de 155 et les pertes humaines qu’ils ont accepté.

      C’est héroïque, mais la guerre atroce et cruelle c’est plus compliquée (et d’ailleurs vous ne semblez pas l’ignorer).
      La chair et le courage contre le métal et le béton armé, on a essayé et il y a eu des problèmes…

      • Xaintrailles dit :

        « Les vietnamiens à DBP avec leurs canons de » …105 mm, pas 155 !
        Les bodois ont réussi à amener leur pièces, et les manœuvrer dans la boue, mais n’auraient pu le faire avec des pièces de 155 mm, 4 à 5 fois plus lourdes !
        Cordialement

        • Plusdepognon dit :

          @ Xaintrailles
          Merci de la rectification.
          Si le sujet intéresse un curieux, voici ce qui résume très bien cette bataille:
          https://www.diploweb.com/Dien-Bien-Phu-faute-strategique-ou.html

          En tout cas, les hommes et le courage ne suffisent pas, les moyens d’exterminer tout rassemblement de forces conséquentes ne manquant pas dans les arsenaux.

          C’était déjà impossible de le faire (hisser des canons sur des crêtes de jungle) et pourtant ces canons ont donc détruit les ouvrages défensifs français qui n’étaient pas bétonnés (surprise sauf pour le 2ème bureau, désarroi côté français et ce qui crée, en partie, les conditions de la victoire côté vietminh).

          Giap aurait peut-être pu épargné les vies de ses soldats en détruisant par surprise l’artillerie française, il a préféré bousiller la piste d’atterrissage (ce qui selon les connaisseurs était « l’effet majeur » à obtenir ). Et étouffer les forces françaises sous le nombre. Ses propres canons étaient abrités dans des abris en dur, les mettant à l’abri des tirs de contre-batteries français. Le lien mis plus haut est très savant et exhaustif, j’ai résumé pour les plus flemmards.

          En tout cas, si les hommes sont indispensables pour tenir le terrain, tout a été créé dans l’histoire militaire pour que ce ne soit pas le gars d’en face qui le tienne. Et l’imagination a toujours été fertile dans ce domaine et ce n’est pas fini…

          • Xaintrailles dit :

            Merci pour cette réf. type analyse géopolitique qui me paraît excellente ; DBP est surtout une ou plusieurs très grosses carences de commandement ( Navarre n’est pas Salan qui connaissait l’Indochine comme sa poche, depuis son temps de lieutenant dans les années 20… ).
            J’ai eu l’occasion de côtoyer deux anciens chefs de pièce à DBP, et regrette de ne pas avoir pu recueillir leurs témoignages ; j’étais tout au début, et eux en fin de carrière…

    • Pascal (l'autre) dit :

      A l’impossible nul n’est tenu cependant il serait étonnant que les services de renseignements ne voient absolument rien des préparatifs et de l’embarquement de milliers de soldats dans des cargos! que ces derniers s’approchent de la côte sans qu’aucun garde côte ou navire de guerre ne viennent voir à quoi rime cette concentration de navires. Si la flotte d’invasion ne « prépare » pas le terrain, n’assure pas une « couverture » le pays attaqué (sauf si son armée est sourde et aveugle) positionnera ce qu’il faut en haut de ses falaises et la tentative d’invasion se terminera en massacre pour l’envahisseur! Pendant la guerre du pacifique lors de la batailles des Mariannes l’U.S. NAVY avait parlé du « tir aux pigeons des Mariannes’ quand elle avait décimé la chasse japonaise. Dans le cas (fictif) qui nous intéresse on pourra parler de » génocide des poulets de batterie »!

      • Cricetus dit :

        Et pour réussir un débarquement il faut surtout avoir la capacité de débarquer quotidiennement des milliers de tonnes de ravitaillement…
        Cette merveilleuse invention ne résoudra rien: au bout de quelques heures il y aura surtout des milliers de soldats chinois a cours de carburant et de munitions….

    • Plusdepognon dit :

      @ lxm
      Vous avez aimé le film « edge of tomorrow  » ? Les extraterrestres en moins, on est tout de même assez loin:
      https://youtu.be/kJAaT13EMvA

      • lxm dit :

        Ce film fait référence à une armée robotisée dirigée par une intelligence artificielle capable de prévoyance( point de vue de très haute altitude), située sous la pyramide du Louvre, soulignant l’hyper centralisation( la haute fréquence exige du froid pour compenser). Ce film anticipe peut-être la 3ème guerre mondiale entre humains et robots, entre ceux de la plaine et ceux qui se pensent supérieurs parce qu’ils trouvent la faille chez les autres et « l’exploitent » au lieu de se retenir. Dans le judaïsme on assimile les normaux( les justes, ceux qui savent correctement pondérer et s’exprimer) aux juifs et ceux des montagnes( froid ) aux perses.
        article du jour:
        « L’armée de Terre veut placer les robots « au coeur du groupe de combat » ».
        Est-ce que nous, français, serions désignés dans ce film les méchants du futur ou notre technologie devenue folle, le néant ? l’inventeur a la responsabilité de ce qu’il crée. J’avais déjà écrit cette histoire d’un empereur technologique qui contrôlait des armées entières par son seul casque.

  22. ScopeWizard dit :

    Plus j’ y réfléchis , plus je me demande si ce Flyboard et son concepteur/inventeur ne sont pas sur-vendus …………..

    Parce que aussi sympa soit-il je ne l’ ai encore jamais entendu expliquer posément -même sommairement- comment fonctionne son engin et surtout comment il en est arrivé là ……….

    Disons que si tu compares avec ce gars-là ……………dont d’ ailleurs nos chers médias toujours aussi objectifs et soucieux d’ informer ne pipent mot ……………
    https://www.youtube.com/watch?v=ADscM9VFxsA

    https://www.youtube.com/watch?v=Q6U69HbAF9Y

    L’ ami Richard est quand-même ingénieur de formation , l’ ami Franky me donne l’ impression d’ être beaucoup plus « dilettante » tout en étant doué et motivé , il est clair que le gars en veut , attention !

    Ensuite , il faut reconnaître que les engins en eux-mêmes présentent un très haut degré de dangerosité ; ne serait-ce qu’ à 30 à l’ heure à 10 m du sol voilà que pour X ou Y raisons tu n’ as plus de propulsion , sans matelas ou parachute ou combinaison amortissante , vu le poids de l’ ensemble qui fait que si tu pèses 70 kg ainsi harnaché tu en fais pas loin du double , la moindre chute peut s’ avérer fatale ou en tous cas occasionner beaucoup de dégâts tant corporels que matériels à condition de surcroît d’ avoir la chance de ne pas exploser puis t’ éparpiller à travers toute la zone comme ça par petits bouts , façon puzzle ……….

    Donc , tu as tout cet aspect « accident/défaillance qui ne fait déjà pas trop rire , mais se rajoute également celui des contraintes comme la façon dont en tant que pilote tu es solidarisé à la machine , le poids de cette-dernière , et puis par dessus tout la puissance qu’ elle doit délivrer pour te permettre de t’ envoler dans les cieux sachant que des réacteurs ça fonctionne grâce à du carburant ………….. donc plus tu développeras de puissance afin de te déplacer vite et loin et haut , plus tu vas avoir besoin de benzine ce qui te rajoutes encombrement et poids et qui dit poids dit puissance suffisante …………

    Donc , supposons : 1 pilote de 70 kg + 25/35 kg de plateforme propulsive ( the Flyboard ) + le carburant mettons 30 kg ou environ 37 litres + tout le barda et l’ équipement pour faire la guerre + éventuellement une combinaison de vol renforcée et adaptée se rajoutant sur ta tenue de combat = et combien tu pèses à la sortie ? 150 , 160 kg ? Tu t’ imagines la puissance dont tu vas avoir besoin juste pour décoller ?

    Le problème c’ est que ce type d’ engin volant consomme beaucoup trop , à l’ époque soit les années 1960 ( voir la quatrième aventure ( 1965 ) de James Bond avec l’ ami Sean Connery « Opération Tonnerre » qui marque d’ ailleurs le tournant de 007 vers du « très » spectaculaire qui ira de film en film crescendo de surenchère en surenchère ) c’ était déjà le principal écueil auquel se heurtait le fameux Jet Pack ……….

    Pour bien faire , selon moi il serait bon de parvenir à réduire cette consommation de moitié sans rien perdre en puissance ou performances , ce serait déjà beaucoup plus viable parce que 200 litres au 100 km pour propulser un seul soldat sur quelques kilomètres , c’ est vraiment excessif ……………

    https://www.youtube.com/watch?v=pG8yYi_pu4M

  23. Une seul chose à dire aux français et à l’armée (Waterloo; 1870; 1940; Dien-Bien-Phù; Putsch des généraux.), restez dans votre caca!!!

    • ScopeWizard dit :

      Et Mitterrand , vous avez oublié Mitterrand ……………

      De toute façon vous savez , on se fait à tout ; une pince à linge sur le museau et tout rentre dans l’ ordre , tout est parfait ! 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Une seul chose à dire aux français et à l’armée (Waterloo; 1870; 1940; Dien-Bien-Phù; Putsch des généraux.), restez dans votre caca!!! » commentaire fort à propos venant d’un étron!

  24. Zimmermann dit :

    La caste rigole bien , elle a le pouvoir. Il se transmet sans difficulté par son clergé médiatique et des élections truquées . La caste a la science infuse, une munition de 5,56mm ou un traité avec le Mercosur c’est pareil. Grâce a ses députés zombies tout passe sans problème, une difficulté, une manif , on envoie les CRS.. sauf que le pays est au bord de l’explosion. Les exploits de Juppé en 1995 donnent à fond en ce moment avec la crise des urgences dans ce qui reste des hôpitaux.. alors les petites munitions ..

  25. harzus dit :

    L’armee dit qu’elle n’en a pas besoin. Je pense aussi qu’il y a d’autres priorites de changements.

  26. Pascal (l'autre) dit :

    Eventuellement pour que des secouristes puissent accéder aux victimes d’attentat ou de sinistre plus rapidement surtout dans une ville congestionné par la circulation et afin d’apporter les premiers secours avant que les moyens « lourds » puissent arriver.

  27. Plusdepognon dit :

    La course à l’echalotte, qu’est le technologisme, engendre parfois de sacrés retournements de veste :
    https://news.google.com/articles/CAIiEEokYicHS-qvmqzmmY0AT9UqGQgEKhAIACoHCAow07aiCTCYhpgCMKfj3wM?hl=fr&gl=FR&ceid=FR%3Afr

  28. bolduk dit :

    …Et en laissant le pilote au sol, on pourrait se retrouver avec une mule volante, avec une charge utile de 80 kg ( grosso merdo le poids d’un mec ‘affuté ‘ )…voir même une commande commune pour 2 véhicules, pour l’opérateur et son matériel ? Reste qu’une 12.7 mm et son trépied seront toujours moins souple qu’un sportif pour ajuster le centre de gravité …
    Si l’ont abouti un jour a pouvoir déplacer par voie aérienne un drone roulant et ses munitions dans les mêmes conditions que Mr Zapata à ce jour, on sera content je pense.

    • PK dit :

      Pour le moment, le bonhomme fait partie intégrante de l’engin : il agit en réaction pour le piloter. Il faut donc une masse active en l’état des choses.

  29. HMX dit :

    Pour ma part, j’estime que le concept est prometteur. Bien sûr, il s’agit d’un prototype. La sécurité, la vitesse, le bruit, l’autonomie doivent encore être améliorés. Une version électrique de type quadcopter pourrait aussi être imaginée et testée.
    Mais on imagine sans mal l’utilité d’un tel concept lors de combats urbains (« sauts » de toits en toits, monter au sommet d’un immeuble en quelques secondes pour prendre une position…), pour prendre d’assaut un navire en pleine mer, ou pour créer la surprise lors de combats en montagne ou dans des milieux empêchant la progression rapide au sol. Une version dronisée, capable d’apporter matériels et munitions directement sur la position du combattant débarqué est aussi envisageable, de même que l’évacuation rapide d’un blessé. Nous n’en sommes qu’aux prémices, comme en matière d’exosquelettes ou de réalité augmentée, et les progrès s’annoncent rapides au cours des prochaines décennies.