CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les hélicoptères d’attaque Tigre UHT allemands sont à nouveau cloués au sol

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. Thaurac dit :

    Bon ça suffit, on fait une cagnotte Leechi et on achète tout le matos des teutons, vu ce qu’ils en font ! 😉

  2. Thaurac dit :

    Après l’australie , je crois, ce n’est pas une bonne presse pour airbus, il va falloir changer le fusil d’épaule et faire plus rustique surtout pour contrer des chars.

    • jean dit :

      Il faut reprendre la division hélicoptères à airbus , et rebâtir Aérospatiale … Depuis que les allemands ont mis leur nez dedans, ils ont foutu le bordel…

      • diego48 dit :

        Et ce n’est pas fini !

      • NRJ dit :

        Oui c’est vrai. Ce n’est pas comme si Airbus Hélicoptère était le premier constructeur d’hélicoptère au monde et que vous compariez les performances d’hélicoptères des années 70 dont l’objectif était simplement de voler et des hélicoptères bourrés de technologie qui doivent effectuer un grand éventail de mission et apporter une plus-value importante sur le terrain.

        Par ailleurs les anglais avec leur Apache ne sont pas mieux logés.

    • Stoltenberg dit :

      Mais certains, qui sont régulièrement poussés par leur handicap mental à incriminer l’Amérique pour chacun de ses succès, vont de nouveau cracher leur ressentiment lorsque d’autres pays vont choisir une machine autre que le Tigre.

    • Thaurac dit :

      Si mon fils me lit, il me tue 😉

  3. Eole82 dit :

    Voilà ce qui arrive quand plusieurs pays apportent des modifications à un projet « commun » ; de très mauvais augure pour le futur chasseur européen comme cela l’a été auparavant pour le Tornado et l’Eurofighter… 🙁

    • Nauatg dit :

      Le dénominateur commun de tous ces programmes prometteurs qui finissent en couille… Ah bah oui l Allemagne!!!

  4. ScopeWizard dit :

    Suggestion ……………

    Ne faudrait-il pas réaliser certaines parties vitales de façon plus « robuste » afin de gagner ( ou conserver ) en solidité et durabilité quitte à rester ou revenir à une certaine « rusticité » ?

    • Tapis Volant dit :

      Il y a eu des modifications y compris sur Aloutettes II/III, Gazelle et Puma après constat de défaillance d’équipements … de même sur UH-1 Iroquois ou SeaKing. Ce pour dire que la cause racine est peut-être un défaut de qualité en production limité à quelques équipements ou fixations, dans remettre en cause le design de prime abord après analyse de sécurité…

      • ScopeWizard dit :

        @Tapis Volant

        Si ce n’ est que ça et si aucun accident grave n’ est survenu entre-temps , alors c’ est un moindre mal ………….

        Espérons …………..

  5. PK dit :

    La Deutsch Qualitat n’est plus ce qu’elle était…

    • Fred dit :

      PK
      La « Deutsch Qualitat » comme tu dis est un fantasme bien français (je travaille régulièrement en Allemagne).

      Ça me fait marrer quand quelqu’un vante la qualité de fabrication d’une Merco : vu le prix d’achat plus que conséquent, le prix exorbitant des pièces détachées et de la main-d’œuvre chez les concessionnaires, c’est bien la moindre des choses que l’on puisse attendre !

      En Allemagne, les véhicules Renault ont une excellente réputation de fiabilité et de solidité, qui l’eu cru ? :o)

      • Nauatg dit :

        Mais seuls ceux vivant ou ayant vécu en Allemagne peuvent comprendre. Pour les autres lenfantasme perdure. Mais l Allemagne n est bonne que dans un domaine. Manipuler les accords internationaux et les consciences pour sanctuariser ses exportations et son sacro saint excédent commercial qui plombe tout le monde.

      • Thaurac dit :

        Comme l’Afrique, jadis, on ne parlait de de Peugeot 504 ( voire Dangel) et land rover, pour la fiabilité, puis est venu Mazda, et puis Toyota qui a emporté le lot, en 4×4,pickup etc..
        Souvenir, en 78 à Casa, je me suis fait balader dans un Peugeot 203 cabriolet, couleur sable, souvenir de l’époque coloniale, la voiture d’un ancien préfet…

  6. Tapis Volant dit :

    Perplexitude : fragilisation de pièce en titane du « Main Rotor Control »… condition impactant la sécurité des vols côté allemand, et pas côté français ou espagnol ou australien ?
    Serait-ce à dire que cela ne concerne qu’un certain nombre d’équipements donc de n° de série d’hélicos ? ou que le MRC est décliné en plusieurs versions, toutes n’étant pas impactées (ex. version UHT différente du Tigre français du fait de perfs et masses différentes) ?

    • Fred dit :

      @ Tapis Volant
      Le problème concerne UN boulon. Airbus Hélicoptère est avant tout un assembleur (80% des pièces ne viennent pas de chez eux [tout comme les constructeurs automobiles par exemple]).
      Oui, il peut y avoir des problèmes de séries avec les fournisseurs.
      À noter comme je l’ai déjà précisé, que « l’oxydation » du Titane est un phénomène mal maîtrisé.

      Les Tigres australiens ont été assemblés en Australie et ont pu faire appel à des fournisseurs locaux pour des pièces détachées (et c’est sans doute le cas : compensations) ; et générer des problèmes particuliers, ce qui est le cas.
      Il me semble – mais je n’ai pas trouvé confirmation – que les Tigres français et allemands ont été assemblés dans des usine indigènes. Ce type de matériel, construits en toute petites séries ne sont pas assemblés sur une chaine, mais par une équipe qui les prends en charge de A à Z. Airbus Hélicoptères – qui est, de loin, le premier constructeur mondial – débute tout juste le montage à la chaîne de ses productions civiles les plus commercialisées.

      • Tapis Volant dit :

        @Fred,
        Merci pour vos infos. Certains phénomènes de corrosion peuvent en effet être délicats à comprendre et à prévenir.

        Et je suppose que ce boulon est une fixation « standard » utilisée potentiellement sur d’autres modèles de machine … à moins qu’AH n’ait fait réaliser des boulons spécifiques, ce qui arrive parfois à d’autres Construceturs par exemple pour les zones critiques (ex. jonctions voilure-fuselage).

  7. Titeuf dit :

    Des boulons défectueux…
    Avec, normalement, les contrôles qui vont bien cela ne devrait pas arriver…
    Rien que dans l’usine où je taf, les pièces qui sortent passent par un process qualité de dingue…
    Alors à airbus ????

    • PK dit :

      C’est l’armée : les familles ne portent pas plainte quand un pilote meurt.

      Mêmes les Français s’en foutent…

    • Fred dit :

      @ Titeuf
      La corrosion du Titane par l’hydrogène (à l’usage, à postériori) est un mécanisme délicat à appréhender et fait l’objet de nombreuses thèses : à lire sur le net.

      • Fred dit :

        Jusque là, avant d’avoir lu cet article et m’être documenté à la suite, je pensais le Titane un métal particulièrement inoxydable. S’il résiste à bien des traitements, il a une fragilité à l’hydrogène (de l’air ou du milieu) difficile à gérer.

    • NRJ dit :

      Airbus fait sans aucun doute des tests très poussés. Mais un hélicoptère comme le Tigre est très complexe et possède pas mal d’élément. Sans compter les conditions d’utilisation (désert, sable, fortes chaleurs) qui usent prématurément les composants. Un hélicoptère d’Airbus s’est crashé un moment en Suède en perdant ses pâles à cause de la simple fissure d’une seule roue dentée de la transmission. Je vous laisse imaginer pour un hélicoptère comme le Tigre dans le Sahel.

  8. Gandalf dit :

    Bizarre cette meme piece ne pose pas de probleme sur les EC135 et NH90. Leurs matos est toujours dans les hangars quand les autres les deploient, quid le Tigre en France, Espagne et Australie ou les Typhoon Anglais. On peut se poser la question sur l’efficacite de leur politique de maintenance.

    • Plusdepognon dit :

      @ Gandalf
      Hahaha… Il est hors de question de se poser des questions sur la MCO en Allemagne. C’est le privé qui s’en occupe.
      Et comme c’est cette voie que la France, où plutôt nos représentants ont choisi, il faut dire que c’est l’avenir.
      https://youtu.be/EpY-piJuUUM

      Mais c’est moche pour eux en effet.

      • FredericA en mode dit :

        @Plusdepognon : « Il est hors de question de se poser des questions sur la MCO en Allemagne. C’est le privé qui s’en occupe. »
        .
        … Alors que l’armée Française produit du titane, fabrique des boulons puis les assemblent sur ses hélicos. C’est bien ça ?

        • Plusdepognon dit :

          @ FrédéricA en mode
          C’est bien dans les ateliers que s’effectue la maintenance.
          En France, 15% de la MCO est externalisée. Cette part va passer à 40%.
          Vu l’annus horribilis en matière d’accidents de l’armée allemande, malgré des délais incroyablement longs et une disponibilité très basse, on peut s’interroger sur la trajectoire prise pour nous.
          Sachant que la majorité des indisponibilités est due à une politique de « zéro stock  » en matière de pièces détachées et à des pénalités inexistantes pour les industriels en rapport avec les armées (chantage à l’emploi, copinage politique,…).

  9. Plusdepognon dit :

    Petit hors sujet, Airbus a vendu 10 hélicoptères H135 à la Roumanie:
    http://forcesoperations.com/nouveau-succes-a-lest-pour-airbus-helicopters/

  10. Vinz dit :

    « ils ont décidé à nouveau de clouer au sol leurs 53 appareils de ce type . »
    .
    Bah de toute façon ils en avaient combien en état de voler ?

  11. diego48 dit :

    Je me demande si ce ne sont pas les allemands eux-mêmes qui sont « cloués » au sol par leurs dirigeants pusillanimes !

    • Fred dit :

      @ diego48
      N’importe quel pays fait de même lorsque survient ce type de problème, à commencer par la France ; les exemples sont nombreux.
      On n’est pas pusillanimes lorsqu’il y a eu mort d’Homme et risque que cela se renouvelle pour un défaut matériel. Penser aussi à l’état d’esprit des pilotes dans ce cas de figure.

      En tout les cas, dans les années 60, les dirigeants allemands ne l’ont pas été pour ce qui concerne les Lookheed F-104 « faiseur de veuves » … C’est le moins que l’on puisse dire.

    • bullnar dit :

      d accord il s agit d un fournissuer sur 4 .. mais il est assez extraordinaire de noter que les allemands, tout comme toutes les autres armees europeenes a l exclusion des englishes ont une propension a « immobiliser » les materiels ou inventer des problemes juridiques.. ca fait franchement « Lass uns bewaffnen und.. gehen » – armons nous et.. partez,en francais ca fait un peu faux jeton quand meme.. style armée hollandaise quoi…

  12. mich dit :

    Le seul point positif ,c ‘est que l ‘on est presque certains qu ‘ils auront du mal à traverser encore une fois les Ardennes !
    Plus sérieusement et peu importe les mic mac des industriels ,c ‘est navrant que l ‘armée allemande donne l ‘image actuelle d ‘une armée pas toujours très ops , et je ne dit pas cela en pensant que nous méritons des tonnes de lauriers.

  13. Thierry HENRY dit :

    N’auraient-ils pas intérêt à relancer la production du Stuka ?

    • Thaurac dit :

      Dans la même veine, des jeunes vont faire un tour du monde en spitfire, entièrement remis à neuf!

  14. Meiji dit :

    Complètement externalisée au passage …

  15. Affreux Jojo dit :

    Si on lit bien l’article, il s’agit de boulons en titane défectueux. Donc, ici, un sous traitant qui a livré des boulons de qualité aéronautique avec des failles. Qui est ce fournisseur et qui fournit-il à part les Allemands ? Nous n’avons peut-être pas ce genre de problème car nous avons peut-être un fournisseur plus sérieux qui fournit des produits éprouvés.

    • Thaurac dit :

      C’est bien pour faire léger , le titane, mais un acier de très haute qualité pour certaines pièces, est plus sécurisant.

      • Affreux Jojo dit :

        J’ai vu les « vis » (en fait, de saxes avec vix et contre vis) qui tiennent les réacteurs civils sur les liners… En titane. C’est impressionnant qu’elles soient aussi petites et… Si peu nombreuses ! 😮 Après, je suppose qu’il y a des traitements de surface et du contrôle qualité qui va jusqu’à passer la pièce au tomographe ?

  16. Expression libre dit :

    Réponse à Fred…DQ est un fantasme qui nous vient directement de la WW2. En ayant lu nombre de revues et livres sur WW2, il s’avère, entre autres, que
    la fiabilité des chars allemands laissait bq à désirer. Mais le mythe du panzer indestructible est resté d’où certains français qui ne jurent que rouler allemand. Cela fait longtemps que j’en suis revenu…
    Je parle uniquement de la fiabilité.

  17. spad dit :

    je confirme, les tigres allemands sont assemblés en Allemagne.Il y avait déjà eu des soucis de câblage. Eurocopter Marignane était venu à la rescousse.

  18. Chill dit :

    @eole82, Le NGF va mourir dans l oeuf, ce sera rafale f4 , f4.1, f4.2 etc avec drones sur base de neuron ou équivalent.

  19. fabrice dit :

    Ils sont gentils nos amis occidentaux…
    https://www.jpost.com/Jpost-Tech/Israeli-researchers-find-flaw-in-highly-secure-industrial-computers-598163
    Mais bon certains visiblement ne les considèrent pas comme nos alliés…
    Visiblement certains de nos « concitoyens » ne sont pas assez « occidentaux »…
    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attentat-de-la-rue-des-rosiers-l-ancien-patron-du-renseignement-francais-avait-negocie-un-accord-avec-les-terroristes_3570721.html

    • Czar dit :

      Mon petit Fabrice, puisque tu aimes tant les liens internet, est-ce que tu peux nous retrouver celui qui renvoie à l’affaire où notps grands alliés israéliens ont recruté un agent de la DGSI ?

  20. Mécano dit :

    Cela concerne certaines vis de fixation de 2 supports de renvoi des cdes de vol : il y a 4 vis par support, vis pouvant être produites par plusieurs fournisseurs, mais un seul est concerné, sur une période donnée. Ces vis sont montées à plusieurs endroits, l’aspect safety étant lié à son positionnement (chaîne cde de vol) qui n’est pas forcément celui observé sur d’autres aéronefs. Pour les Tigres des 4 nations, c’est identique. Les ruptures initialement rencontrées en 2016-17 (NH90, EC135) étaient aussi liées à un surcouple au montage de ces vis mal traitées (mais sans positionnement sensible sur ces aéronefs). Les premières études montrent que le risque de rupture est plutôt rapide après le montage initial en charge ; mais depuis sa mise en service, il n’a jamais été trouvé de vis du type incriminé, cassée sur TIGRE. Les nations gèrent ainsi ce type d’événement selon leur propre analyse, leur compréhension, les données techniques/études en leur possession, leur expérience et les rechanges en stock pour résoudre le fait technique….(entre autre) . Il est donc normal que la gestion de l’événement puisse être parfois différente, AH qui a remonté et analysé le pbm, ne préconisant pas, à cet instant, d’action immédiate.

    • Plusdepognon dit :

      @ Mecano
      Je me souviens de la liste ahurissante de la luftwaffe sur l’A-400 M…