CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Chine met en garde contre tout déploiement américain de missiles à portée intermédiaire en Asie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

93 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    À croire que c’était dans les cartons:
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/washington-pret-a-deployer-rapidement-de-nouveaux-missiles-en-asie_2092923.html

    De toute manière, c’est parti pour jouer sur toute la gamme de la guerre économique:
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-devaluation-une-arme-a-double-tranchant-pour-la-chine-1346793

    https://www.lepoint.fr/monde/commerce-la-monnaie-chinoise-chute-apres-les-menaces-de-trump-05-08-2019-2328335_24.php

    Et ça va être tres compliqué pour l’Europe de ne pas être entre le marteau et l’enclume.

  2. strider_on dit :

    le concours de celui qui a la plus grosse a officiellement commencé

  3. Raymond75 dit :

    C’est bien : le monde est chaque jour un peu plus en sécurité.

  4. B21 raider dit :

    Donc la tine, veut interdire aux US de déployer des missiles sur guam qui est un territoire américain, elle aurait du y réfléchir avant de militariser les iles artificielles aux spratleys et paracels, j’espère qu’ils nous prennent pas pour des idiots (c’est ça le développement Pacifique de la Chine) ???

    • Ah Ca ! dit :

      @ B21 raider
      Un commentaire différent m’aurait surpris de votre part… Enfin…
      Une culture multi millénaire et un cow-boy de 200 ans…
      Je miserai sur le chinois…. Il à connu les empires… et il en a vu d’autres…
      Le cow-boy, joue au poker et il vient de se mettre « All in »….
      Ses nouvelles bombes nucléaires à moyenne portée et l’arme économique « all in »…. Qu’a donc en réserve le Cow-boy ? Pour l’instant je ne vois rien ….. La chine à encore une cartouche à 1 000 000 000 000 de dollars….
      Elle peut mettre la main sur Taïwan pour relever les enchères aussi… En attendant, le cow-boy a vidé son pistolet….
      Si elle tire ses cartouches… Qu’elle le fasse si elle veut… Viendra sera la guerre….
      Il faut savoir que les américains on théorisé ce conflit depuis bien longtemps et que toute l’Asie se rangera derrière la Chine… les américains le savent…. sont-ils prêts ? Je ne pense pas…. Cheveux cramés se croit à Atlantic City…

      • Matrix dit :

        Tiens…. , pour une fois vous m’etonnez , le cow boy , n’à plus de cartouches ???
        J’en vois au moins une…, vous ne l’avez pas vue ?
        Aveugle !!!!
        Une bombe atomique….., mais pas de celles qui pètent hein , un petit bijou raffiné.
        Et en plus ça ne prend rien comme temps.
        Allez…., vous avez bien une idée???…., combien??? , 10…,20 secondes.
        Hop…,juste le temps d’un petit speech à la téloche, worldwide, comme y disent
        BOOOOOM !!!
        Bon, après on sera tous dans la merde, cha ch’est chur.
        Mais certains moins que d’autres.

      • Matrix dit :

        Bon d’accord, c’est l’arme ultime hein, ils n’arriveront pas à ce point là.
        Enfin, on espère.
        En attendant vous pouvez toujours acheter de l’or
        A utiliser sans modération.

      • B21 raider dit :

        Prendre Taiwan : hhhh
        Ou tu as vu ça, dans le trou de balle qui te sers de boule de cristal.
        Il y aurait suffisamment de morts pendant ce conflit qu’il pourrait conduire au reversement du parti communiste.
        Il n y a qu a voir la prudence avec laquelle ils gèrent le dossier de Hong Kong…..
        Mais bon, pour vous qui êtes passé mentalement de l’autre coté du rideau de fer c’est difficile à accepter….
        Je vous suggérerais d’y aller physiquement histoire qu’on ait moins de gens comme vous ici

      • Marco dit :

        Oui, enfin, une « culture millénaire » n a jamais empêché de faire des c… énormes, révolution culturelle ou autre…

      • Orion dit :

        La Chine millénaire c’est bien beau, mais c’est totalement hors de propos depuis déjà 200 ans.
        .
        Va bien falloir se rendre compte que le monde a totalement changé, ce n’est pas parce que les frontières sont plus ou moins les mêmes que les pays et destinés le sont.

      • Barfly dit :

        Croire que toute l’Asie se rangera derrière la Chine en cas de conflit, tu devrais mettre tes rêves de côté et te documenter un peu plus sur les relations stratégiques dans le Pacifique et en Asie. C’est loin, très loin d’être la cas.
        Face à l’attitude agressive de la Chine (dans les Paracels et les Spratly) même le Vietnam se rapproche petit à petit des USA. C’est dire. Derrière les milliards à crédit, les noms pompeux de « Route de la soie », les asiatiques ne sont pas dupes, ils savent très bien que la Chine est un état autoritaire qui ne va pas donner dans la dentelle éternellement.

      • lolo dit :

        Le problème de la cartouche à cartouche à 1 000 000 000 000 de dollars c’est qu’elle va directement péter à la gueule de la Chine si elle est utilisée. Or les Chinois sont très pragmatiques.

      • NRJ dit :

        @Ah ca !
        Pour une fois je suis plutôt d´accord avec B21 raider. Les USA peuvent encore jouer sur leurs taxes d´exportation pour une raison simple : la Chine a plus à perdre qu´eux. Au contraire la Chine tente par tous les moyens de répliquer (la baisse du yuan en est un symptome) mais ne peut en réalité pas faire face aux américains su rle plan économique. C´est comme les terres rares. La Chine en parle mais se garde bien d´agir.

        Par ailleurs vous êtes sérieux quand vous dites que l´Asie se rangera derrière la Chine contre les USA ? Pour info, le Japon, la Corée du Sud sont des alliés de longue date des américains et sont les premières puissances économiques asiatiques et militaires après la Chine et l´Inde. C´est pas gagné pour la Chine. Je vous conseille de regarder en détail la situation car vous vous plantez dans votre raisonnement.

      • MD dit :

         »Toute l’Asie se rangera derrière la Chine »?
        Pas sûr du tout . La Corée du Nord peut-être et la Russie aussi ( si on la considère comme un pays d’Asie comme tant de Russes se complaisent à le dire ) .
        Mais certainement pas la Corée du Sud , ni le Japon. Encore moins le Vietnam et le Laos, les Philippines , l’Indonésie, l’Inde , le Népal ou le Bangladesh et le Sri Lanka .
        La Mongolie ? Hum.
        Quant au Pakistan, la Birmanie et la Thaïlande, ces pays préfèreront appliquer le vieux précepte chinois:
         »Monter sur la montagne et regarder les tigres se déchirer dans la vallée  ».

        • Barfly dit :

          Tu as oublié l’Australie, pays d’une grande importance stratégique dans le Pacifique, disposant en plus d’une bonne marine. Et dans une moindre mesure la Nouvelle Zélande.

          Quand à la Russie je ne la vois pas se lancer dans une guerre sur deux fronts (européen et pacifique) juste pour faire plaisir à la Chine. C’est une alliance de circonstance juste pour s’opposer aux USA mais elle n’a aucune solidité. Eux aussi monteront sur la montagne pour voir les tigres se déchirer. C’est mon avis.

      • Alain d dit :

        Pendre Taiwan ? Mais la Chine a déjà bien des difficultés à maitriser Hong Kong et certaines de ses provinces.

    • Valéo12 dit :

      ile de Guam est une colonie selon l’ONU, c’est pas un territoire USA.
      https://www.un.org/press/fr/2017/cpsd633.doc.htm

      • tschok dit :

        Du moment que c’est pas une colonie française.

        A propos de colonie française, j’en ai appris une bonne l’autre jour: parait que la France est une colonie française. Si, on a été colonisé par les Francs. Finalement, nous aussi on est victime du colonialisme.

        • OTOOSAN dit :

          Encore un peu de patience et vous apprendrez que ces Francs étaient des Germains, déjà….

          • tschok dit :

            C’est peut être pour ça que je parle de colonisation…

            Mais on me dit dans l’oreillette de ne pas faire de second degré sur Internet.

      • Carin dit :

        @valeo…
        Les installations militaires américaines de l’Ile de Guam sont louées, ce qui n’est pas le cas des Spratleys ni des Paracels…
        charge à votre Parti communiste chinois à convaincre les élus de Guam, et le gouvernement Japonais, de mettre fin au contrat de location….

      • Thaurac dit :

        Et les iles de la mer de chine, c’est quoi?

  5. Frédéric dit :

    Que dit Pékin des missiles nord coréens, russes, pakistanais et indiens qui sont littérallement à ses frontières 🙂

    Sinon, pourquoi ne pas remettre des missiles de croisière à Taïwan comme durant les années 60/70 histoire de donnez des crises cardiaques à Pékin :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_de_destruction_massive_%C3%A0_Ta%C3%AFwan#Armes_nucl%C3%A9aires_des_%C3%89tats-Unis_%C3%A0_Ta%C3%AFwan

    • B21 raider dit :

      Le parti communiste chinois à dépassé la définition d’hypocrite, on pourrait plutôt le qualifier d’hypercrite étant donné l’hystérie à laquelle on a droit à chaque fois que les US bougent d’un doigt…..
      (Stabilité régionale:mon cul oui)
      Il auraient dû y penser avant de provoquer quasiment tout leurs pays voisins…….

    • John dit :

      Pékin considère que ces pays ont la légitimité à être armés dans la mesures où ils sont sur leur propre territoire national…
      Vous pouvez pas comparez l’Inde en Inde avec les USA à l’autre bout du monde non? C’est comme si la Chine installait des missiles à Cuba. On a vu le résultat durant la Guerre Froide.

      • Orion dit :

        Que je sache, Guam est US, et est à 3000km, donc suivant votre raisonnement, il n’y aucun problème à y installer des missiles.
        .
        De plus la menace est relative, la Chine doit bien savoir qu’il y a quantité de SNLE/SNA(Cruise) à portée de tir de son territoire.

        • John dit :

          Soyons un peu « honnête » intellectuellement !
          Frédéric parle de la Russie, de l’Inde, du Pakistan et de la Corée du Nord. Ces pays sont potentiellement des ennemis potentiels pour les autres. Prenons l’Inde et le Pakistan, l’Inde et la Chine, etc…
          Il y a comme une forme « d’équité » en termes de capacité d’attaque, et aussi de capacité à provoquer des dégâts.
          Par contre, Guam, bien que territoire US, n’est presque « qu’une base militaire ». Ainsi, si les USA y installent des missiles à portée intermédiaire, dans l’autre sens la Chine n’a pas la capacité à installer ce type d’arme proche (à 3000 km) des côtes américaines.

          Je suis d’accord sur le fait que en effet, les sous-marins rendent cette discussion peu pertinente. Mais après, il y a la volonté habituelle de la part des « grands pays » de vouloir montrer leurs muscles (Russie, Chine, USA).

          Notez bien que je répondais surtout au commentaire de Frédéric qui ne mentionnait pas Guam et comparait des éléments incomparables comme je le lui ai répondu.

      • Steveson dit :

        Cela plutôt accélérer le mouvement indépendant à l’île de Guam
        https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/Guam-ile-militaire-touristique-2017-08-11-1200869103

      • mesnews dit :

        @John
        Donc pour Pékin, il devrait être légitime que les USA déploie des missiles sur l’ile de Guam étant donné que c’est un territoire américain ? 🙂

        • Thaurac dit :

          Tout autant que les déploiements de missiles sur des iles reconnues internationalement comme n’appartenant pas à la chine 😉 😉

        • John dit :

          Je réponds à Frédéric qui parle de Taïwan et pas de Guam…

      • Frédéric dit :

        Doit on rappeler que Pékin hurle aussi si Guam, territoire américain, reçoit ce type de missiles et à imposé des restrictions aux radars et missiles antimissiles sud coréens ?

        • John dit :

          Votre commentaire ne mentionne pas Guam, vous parlez compariez des missiles américains sur Taïwan à des missiles indiens en Inde…

      • Carin dit :

        Ou sur les Spratleys… ou même les Paracels…

    • Hotline dit :

      La réponse de la Chine est simple, 2 ans après Kim et Iran auront des ICBM et booms.

      • Barfly dit :

        On peut aussi offrir la bombe atomique à l’Arabie saoudite et la Corée du Sud et pourquoi pas le Japon et boum…
        Avec ce genre de raisonnement c’est l’apocalypse qui nous attend.

  6. Thaurac dit :

    Même posture que la russie, (pour ce que ça a donné..).
    J’aime bien la chine « moi je peux le faire, mais pas vous », ben ,non!

  7. Vivo dit :

    Tsss, le pire c’est que le Japon qui a été atomisé, liquéfié par les US continue a s’agenouiller devant eux. Ils sont toujours traumatises, les pauvres.

    Qu’on ne s’étonne pas, plus tard, de manger des sushis grillés a l’atome (chinois?) si les Japonais continuent a jouer avec le feu et a répandre leur multiples névroses.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Qu’on ne s’étonne pas, plus tard, de manger des sushis grillés a l’atome (chinois?) si les Japonais continuent a jouer avec le feu et a répandre leur multiples névroses. » C’est vrai que le Japon montre son agressivité tous les jours et s’arroge le droit de s’installer sur toutes les iles du voisinage alors que la Chine ne cesse d’afficher au reste du monde sa politique immensément respectueuse des frontières maritimes de ses voisins. Et si d’aventure les sushis venaient à être grillés je crains hélas que dim sum et autre canard laqué aurait comme saveur celle du carbonisé!

      • Vivo dit :

        Le menu ne s’arrêtera pas la, on aura comme plat de résistance un hamburger calciné (beurk, je sais) avec ses frites nappées d’atomes et après le dessert, nous aurons un plateau de fromages grillés (çà sera la tendance, hélas)

        Il va falloir s’y faire au trop cuit, les temps changeront, les gouts aussi, mais on s’y fera.

  8. Christophe dit :

    J’aimerais bien savoir pourquoi les us veulent installer des missiles a portée intermédiaires en Asie. Les usa on déjà des ICBM qui visent deja la Chine non?

    • ji_louis dit :

      Les missiles intercontinentaux peuvent être interceptés dans la partie spatiale de leur trajectoire, après ils sont trop rapides. Les missiles de plus faible portée peuvent avoir une trajectoire plus tendue, avec éventuellement plus de furtivité, moins de temps de trajet, donc moins de temps de réaction pour la cible.

    • Orion dit :

      La portée « intermédiaire » implique la capacité conventionnel et les armes préstratégique.
      .
      Autrement dit, ca permet l’emploi d’une force conséquente, à l’abri de la majorité des forces ennemis, le tout politiquement sain car non nucléaire.
      Et si la situation dérape, il devient envisageable de changer la charge par du nucléaire…
      .
      C’est ce double emploi qui est craint par dessus tout.
      Car si tu vois une salve de ces missiles, sans savoir si la charge est conventionnel pour nucléaire, quelle posture tu dois adopter ?
      .
      C’est exactement ce pour quoi personne n’aime les missiles Russe, ils peuvent déclencher un conflit nucléaire tout en étant chargé « à blanc ».
      .
      Ca et des missiles de cette envergure sont facilement déplaçable.

    • Montaudran dit :

      Que ce soit en Asie ou en Europe avec les possibles missiles IRBM russe c’est que ce type de missile atteigne très vite leur objectif. De ce fait ils déséquilibrent la dissuasion car l’attaquant a un bonus.
      Les ICBM étant tiré de plus loin sont vus et suivi et permettent la riposte, du coup personne ne bouge. Ce qui est l’intérêt de la dissuasion.
      La crainte des état majors américain c’est que les Chinois utilisent des DF-26 pour attaquer Guam, sans que l’on passe au niveau ICBM.

    • Thaurac dit :

      Protection des pays limitrophe, ne pas avoir un temps de retard comme en géorgie et en ukraine…..
      Gonflés ces chintoks, qui s’abrogent la propriétés de toutes les iles de la mer de chine, installent des missiles et avions, et veulent empêcher les ricains d’installer des missiles sur l’ile de guam!!!!!!!!

    • Frédéric dit :

      On parle ici plutôt de missiles balistiques à charge classiques, les tomahawks sont trop lent.

    • tschok dit :

      @Christophe,

      Les missiles à portée intermédiaire présentent un énorme avantage: vous pouvez les négocier sans porter atteinte au noyau dur de votre dissuasion. Mais cela implique préalablement de les mettre en service, sinon vous n’avez rien à négocier.

      On peut ainsi dire que la principale mission d’un missile à portée intermédiaire est de terminer ferraillé en application d’un accord de désarmement.

      Accessoirement, ça sert aussi à faire la guerre, mais bon, comme plein d’autres trucs.

    • Christophe dit :

      Merci
      orion,ji_louis,Montaudan pour vos explications

    • Christophe dit :

      Merci
      tschok

  9. mich dit :

    Bon ,et bien ce n ‘est pas demain que l ‘on va moins investir dans la dissuasion (désolé pour ceux qui pensaient que cela ne sert à rien ) , on va peut être avoir une nouvelle version du MDCN , et peut être que l ‘on va aussi ressortir les plans du HADES .On a pas fini les parties de billard.

    • Plusdepognon dit :

      @ mich
      Impossible, les Hades sont ferraillés depuis longtemps et les silos remplis de béton.
      Déjà que les crédits pour garder la dissuasion nucléaire française crédible sont sujet à discussion notamment sur ses vecteurs:
      https://www.lepoint.fr/societe/la-couteuse-modernisation-de-la-dissuasion-nucleaire-21-06-2018-2229213_23.php

      C’est un sujet très costaud, car cela a surtout servit à dire que les forces conventionnelles pouvaient être diminuées, puisque qu’elles ne servent à rien avec la Bombe.

      • mich dit :

        Bonjour , c ‘est surtout la fin de la guerre froide qui a fait baisser nos forces conventionnelles , mais bon c ‘est quand même un peu vrai pour les corps  » lourds » qui avaient un rôle un peu limité pendant la guerre froide et des trous dans la raquette qui sont apparu au grand jour quand daguet n ‘a pas pu déployé des moyens lourds analogues aux anglais ( bien sur cela ne veut pas dires que l ‘effort à été faible et les anglais étaient sous parapluie US pour le  » stratégique » ). Par contre, le besoin en force de réaction reste d ‘actualité et l ‘a toujours été ( et je ne parle pas que des forces dites  » spéciales  » ), mais il faut bien en cerner les limites pour ne pas se lancer n ‘ importe ou , n ‘importe comment .On connait tous sur ce site les lacunes de notre armée , mais notre outil de défense peut encore faire ce que d’autre ne font plus ou très peu .Un exemple ,imaginons une crise Ebola s ‘ aggravant encore plus dans la région des grands lacs, avec la nécessité d’une intervention comme en Afrique de l ‘ouest en 2014 , et en plus ,un niveau de violence supérieur, quel pays pourrait intervenir rapidement ? Personnellement j ‘aimerai bien voir ce dont serait capable les forces chinoises sur un coup comme ça maintenant qu ‘elles s ‘habituent petit à petit à l ‘ Afrique .

    • Orion dit :

      J’ai des doutes sur le fait qu’on ait les moyens de refaire des Hades.
      On a d’autres priorités tant que l’ASMPA et les SNLE’s sont là.

    • tschok dit :

      L’Hadès est un peu court sur pattes (moins de 500 km de portée). C’était un peu l’équivalent de la 2CV ou de la 4L appliqué à la guerre thermonucléaire. La french touch, en somme.

    • mich dit :

      Bonsoir à vous trois , alors mon commentaire était bien sur un peu 2eme degré , le système HADES était un système parfaitement adapté à notre posture en Europe pendant la guerre froide .Par contre je ne doute pas un moment de notre capacité à pouvoir développé de nouveau vecteur ,même sol sol .La dissuasion est le seul domaine militaire ou nous n ‘avons jamais fait d ‘ impasse sur le budget ,on peut aussi rajouté que nous sommes le seul pays européen à avoir consacré régulièrement des crédits assez important pour l ‘espace , ceci fait sens actuellement car qui dit dissuasion et espace ,dit aussi besoins en réseaux solides et gestion de données nombreuses et diverses (ou se mêle maintenant robotiques et IA) et ce sont des points clés du monde qui se construit actuellement .Certes le risque est grand que les forces  » conventionnelles » fassent les frais d ‘ un renforcement important de nos moyens stratégiques si cela s’ avère encore plus nécessaire , mais c ‘ est le lot de l ‘armée française depuis les années 60 , je ne dis pas que c ‘est bien comme ça , mais je ne crois pas que le choix va beaucoup dépendre de nous .

  10. Nenel dit :

    Si on personnifie ces 2 grandes puissances que sont la Chine et les États Unis d’Amérique et bien on a affaire à 2 mioches mal torchés qui puent du bec et pas que….
    Bref un jour dame nature va leur faire comprendre que la vie n’est pas un jeu …. Comme on mettrait 1 claque au cul à chacun ….

  11. Pripiat dit :

    @mich Vous savez aujourd’hui un break BMW va plus vite qu’une Lamborgini Countach, c’est plus maniable, plus assisté, plus sûr. Et ben pour les Hades c’est pareil, c’est un vecteur nouveau qu’il faut, et l’hypersonique semble être la voie la plus étudié.
    .
    @World_people Mais je suis pour que Macron dégage afin que nous aillons un président burné capable de parler d’égale à égale de ces enjeux stratégiques avec les grands de ce monde, et d’affirmer le traité FNI! D’empêcher la prolifération, et d’organiser le contrôle des arsenaux! Pendant ce temps là Le Drian doit faire son rot, alors attendez svp qu’il ai prit sa liqueur de prune, et que la dame remette son peignoir si vous voulez un élément de réflexion au nom de la France, sur cette course à l’hiver nucléaire. (SOS)
    .
    De toute façon les US ont déjà un arsenal nuke au Japon, en Corée, à San Diego Island, etc. Donc ça change pas grand chose, il y aura bien assez de bombes pour une grande fête où tout le monde aura le droit de participer gratuitement. Ne soyez pas impatient.
    .
    J’espère en tout cas que cela restera de la frime verbale, mais il y a déjà une inertie assez stupide pour démolir le traité IFN (Intermediate-Range Nuclear Forces ). C’est pas beau de rompre un traité, c’est comme ça que ça commence généralement… Alors aillez des couilles au cul, et faites en sorte que cela ne devienne pas hors de contrôle! Et ne jouer pas les malin car personne à la science infuse, ni la capacité d’engendrer assez d’informations pour comprendre tous les aspects du problème, c’est ensemble que nous devons collaborer pour la paix.

    • Thaurac dit :

      Et qui a cassé le traité, refusant les vérifications….comme toujours la russie!

      • PK dit :

        Et le lendemain du jour de l’arrêt du traité, les USA ont du matos déjà prêts. Les Russes ne sont peut-être pas clairs, mais pas moins que les Américains.

        les trous du cul, ce sont les Européens, qui n’ont rien vu venir, et qui, comme d’habitude, sont en slip.

        • Thaurac dit :

          Regarde la cause, pendant des années ils ont refusé, sachant très bien pourquoi, ne botte pas en touche ça ne marche pas avec moi.

        • John dit :

          Sauf que l’Europe ne joue pas à des jeux de provocations comme le font les autres.
          A ce niveau l’Europe est très claire, c’est un objectif de paix, et pas une volonté de mélanger les provocations militaires avec les guerres commerciales.
          Donc non, l’Europe est la seule qui joue le jeu correctement, car toute provocation peut en un instant causer un conflit inarrêtable…
          La dissuasion européenne pourrait se faire avec du retard, il n’empêche que la menace existera toujours que le pays attaquant. Et en termes de technologies, ces missiles ne sont rien de nouveau.

          L’idée de vouloir calmer le jeu et d’éviter toute course à l’armement se fait aussi dans la communication européenne. Mais on ne sait pas si l’Europe est plus avancée que ce qu’elle dit !?

          • PK dit :

            Gouverner, c’est prévoir. Fermer les yeux (en sachant, ou ne voulant pas savoir) c’est faire le jeu de l’adversaire et courir le risque de s’en prendre plein la gueule.

            Je n’ai pas vocation à me faire marcher sur la gueule parce qu’un guignol payé aux choix par les Ricains (et anciennement plutôt les Popov) déteste son pays et incapable de diriger.

    • mich dit :

      Bonjour , pour le HADES c ‘était du deuxième degré , quand aux nouvelles « solutions » cela dépendra du rôle que l ‘on veut faire jouer à nos forces , pour une  » attaque – défense » complète et efficace , un type de vecteur sera insuffisant je pense , d’ailleurs si on en avait eu les moyens on aurait déjà pu en avoir un petit aperçu si nous avions pu mêler à nos  » scalp  » des asmp conventionnel , sans oublier que le vecteur n ‘est que l ‘outil , il faut tout  » l ‘ écosystème  » autour pour avoir un résultat efficace.
      Pour la parti politique , je crois que vous surestimez un peu les  » burnes à avoir  » pour être dirigeant , eux aussi comme le reste font parti d ‘un  » écosystème  » , de même que je suis un peu sceptique sur la « collaboration tous ensemble » pour la paix ,je ne crois pas que cette notion soit tout a fait la même pour tout le monde en ce moment ,curieux de savoir ce que cela veut dire pour le pouvoir chinois  » un monde et des populations en paix  » .Perso ,je crois que l ‘on est entrain de dépasser la  » frime verbale  » comme vous dites , finalement la  » guerre des étoiles  » du président Reagan me paraissait moins anxiogène , mais pas la crise des euromissiles .

      • L’écosystème n’empêche pas d’imposer une idée ou un traité aux autres, sinon c’est un écosystème dont la durée de vie s’arrête quand les lignes de codes n’offrent plus d’options coercitives afin d’établir une porte de sortie d’un conflit nucléaire, bref, dans ce monde on ne fait rien seul. L’humain, les nations, les stratèges par l’intermédiaire des diplomates, sont là pour apporter leur expertises particulières aux intérêts de leur propre pays. Si l’option des plus puissants devient la seul option, on peut s’assoir sur nos intérêts nationaux. En faites tout écosystème n’est jamais vraiment séparé des autres écosystèmes, c’est même tous les écosystème qui s’appuient les uns sur les autres. L’idéologie politique est un facteur d’échange entre ces écosystèmes, et comme pour toute forme de système utilisant une mécanique, il suffit parfois d’un engrenage défectueux pour que la machine se casse, et l’écosystème avec. Et ma conviction est que Macron est un engrenage mal contrôlé à l’ultra-son, ce qui oblige la machine à ralentir, et oblige donc l’écosystème à être encore plus dépendant des autres écosystème, qui eux, n’ont pas de machine grippé par un grain de sable, et peuvent ainsi imposer à l’écosystème défaillant leurs propres solutions.
        .
        Pour en revenir au traité, si nous perdons la conscience de leur importance, autant faire dès maintenant des réserves de bouffes et louer rapidement une pelleteuse pour se faire un abris. Tout (éco)système répond à des protocoles, et les traités sont justement des protocoles qui servent à éviter que n’importe quel con puisse jouer avec l’avenir de l’humanité. Bien sûr, quand un Poutin et un Xi Jinping auto-élu à vie, ou un président US permanenté sont aux commandes, l’Europe doit obligatoirement créer sa propre force d’influence, et s’armer pour dissuader. D’où l’importance de règles élémentaires, de traités, afin que les guerres ne deviennent pas une banalité, à l’image des fusillades aux USA. Enfin c’est mon avis, car je crois à l’organisation humaine au-delà des haines mesquines des petits bonhommes aux perspectives étriqués, et au-delà des altérations de la conscience collective par des médias hystériques. Mais c’est encore un autre sujet.

        • mich dit :

          On dit que l ‘on a les dirigeants que l ‘on mérite , quelque part un président sur lequel j ‘avais depuis le début des doutes ,va bien avec une population qui en a revendre et aime souvent étaler ses contradictions .Certains parlerons aussi de notre fameux caractère  » gaulois  » , normalement il peut permettre de se tirer de situation délicate ,mais pas toujours dans l ‘histoire ,en tout cas le test devrait être grandeur nature , c ‘est peut être bien comme ça , si on avait eu encore un démocrate à la maison blanche , je pense que l ‘on ce serait vraiment retrouvé à quatre patte .On va bien voir ,on n ‘est pas les plus à plaindre non plus.

    • Pripiat* dit :

      *Je m’excuse je ne voulais par écrire engendrer mais « engranger ».
      .
      Et pardon pour Thaurac, vous lui direz de ma pars que je ne suis actuellement pas disponible pour le recevoir. mdr

      • Thaurac dit :

        Pour engendrer faut être un mâle, non?
        « c’est ensemble que nous devons collaborer pour la paix. »
        Je descend acheter une dizaines de bougies 😉

      • Thaurac dit :

        Faut il encore avoir envie de vous connaitre, ce qui n’est pas le cas…

  12. Bob dit :

    Le parti communiste se moque du monde en provoquant les USA. Les ricains peuvent installer leurs missiles comme ils l’entendent et leurs alliés aussi surtout après l’occupation militaire et illégale des iles de mer de Chine et les sermons sur la reconquête de Taiwan.

    • Thaurac dit :

      Exact, il faut pratiquer ( et depuis que je le dis) la politique de la réciprocité, et quand un pays fait des remarques, et on répond comme la chine, la russie, par un « jemenfoutisme »…

  13. DVA dit :

    Dépassés sur leur terrain de jeu où les règles leurs étaient unilatéralement favorables ( prêts usuriers du FMI ou autres BM..) les USA prétextent un viol de l’accord FNI de la part des russes , le quitte aussitôt et sorte l’artillerie lourde pour rançonner la Chine comme des bandits des grands chemins…

    • Barfly dit :

      Intéresse toi de plus prêt à l’accord FNI et tu verras qu’une partie de l’arsenal chinois est composé de modèles interdits par le traité.
      Et puis quand la Russie annonce que le missile Iskander K peut être doté d’une tête nucléaire, c’est aussi une façon de violer l’accord. On appelle ça une course à l’armement…

      • John dit :

        N’oubliez pas qu’à la différence des USA qui a par nature un arsenal intercontinental (les autres puissances nucléaires n’étant pas aux frontières des USA), la Chine et l’Inde, le Pakistan, la Russie ont des forces nucléaires à leurs frontières.
        Cet arsenal est surtout conçu pour une dissuasion frontalière.
        Le commentaire de DVA n’est pas faux. On dirait que les USA attendait un prétexte pour déployer ces missiles. Cela ne signifie pas que ce n’est pas légitime ou pas. Par contre ça démontre selon moi une forme d’hypocrisie.

    • Thaurac dit :

      Mais oui, c’est cela, bien sûr….

    • Norad dit :

      Signé un admirateur de la ver*ine russe et chinoise.

    • Thaurac dit :

       » USA prétextent un viol de l’accord FNI  »
      Même le nez dedans ils ne la sentiraient pas….

  14. nexterience dit :

    J’espère que ces menaces de missiles servent surtout à négocier les conditions d’un futur traité FNi.
    .
    Sinon, je sens que ça se joue maintenant : soit les USA remettent des missiles en Europe, soit nous lançons via le fonds européen un programme pour des missiles rapides équivalents aux PRsm.
    Ça obligera peut-être les allemands à se réveiller et surtout à accepter des investissements via la planche à billets.

    • mich dit :

      Bonjour , je pense plutôt que sur le sujet d ‘ un réarmement en arme tactique ou même plus stratégique nous devrons nous lancer seul au début , car le risque restera encore flou .En tout cas , je pensais que la fin de la guerre froide avait au moins permis d ‘ écarter l ‘élargissement des armes de destruction massive , maintenant j ‘en suis un peu moins sur avec le nombre d ‘acteur possible .En tout cas , c ‘est plutôt un moment clé pour notre pays « de cocagne » pour se tester si cela venait à aller trop loin ,cela nous changera de nos 80 km/h !

    • John dit :

      A ce niveau là, j’espère vraiment que l’Europe se lancera seule. Parce que le problème, c’est qu’on voit que les présidents américains ne pensent qu’aux Américains. Et dans ce contexte, en cas de provocation de Trump, c’est l’Europe qui pourrait souffrir.

      Et la planche à billet, ce n’est absolument pas cela…
      Ce n’est pas une manière d’obtenir de l’argent gratuitement. C’est juste une manière de faire baisser la valeur de sa monnaie pour exporter plus, et faire grimper l’inflation…

      Et dire que l’Allemagne n’a rien fait, c’est complètement omettre les statuts de la banque centrale, indépendante des états. Et surtout, c’est omettre à quel point la BCE a noyé le marché d’euros depuis 2008… La BCE n’a fait que ça et continue encore aujourd’hui.
      La BCE tout comme la FED sont allés tellement loin que lors de la prochaine crise financière, les banques centrales n’auront plus qu’un rôle secondaire à jouer, parce que la manière dont elles agissent sur les marchés, c’est comme en pleine crise financière, ce qui n’est pas le cas actuellement.

      • nexterience dit :

        Concernant la planche, je me réfère aux travaux de l’économiste A Granjean qui explique très bien en quoi la planche est victime d’idéologie : ce n’est pas quune triche sur la valeur monétaire, ça peut être aussi un outil raisonné pour gens pragmatiques, que ce soit pour un plan climat ou un plan armement.
        Pour le cas actuel, vous assimilez quantitative easing et plan de relance massive en cas de crise.

        • John dit :

          Merci pour votre réponse détaillée !
          Alors non, je ne confonds pas le quantitative easing et un plan de relance massive.
          Je m’explique, le quantitative easing a eu lieu suite à la crise de l’Euro qui date de l’après crise des subprimes.
          Durant la première phase de la crise des subprimes, la BCE a mis en circulation une quantité importante de liquidités sur le marché. Et le but était simple, soutenir l’économie.
          Concernant le quantitative easing, ce n’est pas parce qu’il porte un nom différent qu’il ne joue pas un rôle similaire à la planche à billet. En rachetant les dettes aux banques ayant prêté aux Etats, la BCE rend aux banques des capacités d’injecter des liquidités dans l’économie et donc de relancer la croissance.
          En même temps, cette opération rassure les marchés, et l’euro ne risque pas de dévaluation. Ainsi contrairement à la planche à billet, ici c’est surtout l’environnement qui change. La planche à billet permet d’augmenter l’inflation. Ici la solution a permis de passer d’une déflation potentielle à une inflation certes faible mais existante quand même. Et donc l’inflation a été supérieure à une situation sans action de la BCE.
          Et selon ma compréhension, un système de planche à billet liant des investissements publiques aux choix de la banque centrale n’est possible que dans des pays comme la France dont la banque nationale était proche du gouvernement.
          Dans un pays comme la Suisse, la banque nationale a des statuts très clairs, et cela ne comprend pas le soutien de plans gouvernementaux.

  15. La Chine est une grosse dictature couverte d’un vernis capitaliste, et qui n’a vraiment « aucune leçon » à donner aux Américains, dont de plus en plus de pays dans la région demandent soutien et protection, même leur ancien ennemi le Vietnam, c’est tout dire, le reste est du blabla de propagande et d’intox de la Chine communiste …pays ou l’on facture encore aux familles des prisonniers exécutés les balles de l’exécution !

    • Thaurac dit :

      Et quand on ne les exécute pas en fonction des commandes de greffons…..
      Un paradis ( pour les russes, les coréens du nord..)

    • John dit :

      Peut-on aussi dire que les USA sont une oligarchie absolument pas démocratique, et qu’ils n’ont pas de leçon à donner aux autres démocraties comme peut le faire Trump?
      Cela ne rend pas caduque ce que vous dites, mais cela le met en perspective. Les USA ne sont pas des anges non plus. En réalité, les 3 « grandes puissances* utilisent leur force militaire pour influencer le monde en leur faveur et jouent à des combats de coq…