L’Iran dit avoir arraisonné un pétrolier irakien

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Clavier dit :

    Quand le gendarme regarde ailleurs…..les pirates s’en donnent à coeur joie….
    Les Européens sont vraiment minables.

    • John dit :

      Pourquoi?
      L’Allemagne a bien raison de dire qu’une mission européenne, c’est oui, une mission dirigée par les USA, non merci…
      Les USA foutent la merde sur place, et l’Europe accepte les sanctions économiques américaines?
      L’Europe aurait pu soutenir ses entreprises, et pour toutes les entreprises bloquées par les Américains, l’Europe aurait pu bloquer des entreprises américaines…
      Y en a marre de subir les conséquences des choix américains au Moyen Orient.
      Les réfugiés pourraient être transférés aux USA pour leur faire assumer leurs erreurs.

  2. Plusdepognon dit :

    Il s’agit vraiment d’une toute petite cargaison. L’été est vraiment la saison qui offre le plus de résonance dans les médias.
    https://www.lepoint.fr/monde/l-iran-affirme-avoir-saisi-un-nouveau-petrolier-etranger-04-08-2019-2328265_24.php

    L’embargo a des conséquences terribles sur un peuple, on le voit au Venezuela comme on l’a vu en Irak. Va-t’on vers un nouveau programme « petrole contre nourriture » qui a permis tant de corruption et engendré tant de drames ?
    https://youtu.be/40iIDVT05WY

    • fabrice dit :

      Ne dîtes pas ça, je sens bander plein d’intermédiaires français qui s’en sont mis plein les poches en Irak sans tirer un seul coup de feu, parce que soyons franc, qui étaient les profiteurs de « pétrole contre nourriture » ?…

      • Plusdepognon dit :

        Tous les intervenants qui ont mis en place cet embargo ce sont énormément enrichis.
        Il y avait évidemment notre Charly national, mais pas que…

      • Czar dit :

        Ah ça manquait la petite propagande israélienne.. alors Fabrice il fait beau à Tel-Aviv ? La saison a été bonne ? Les jeans à une jambe se sont bien vendu ?

        • fabrice dit :

          J’aurais pu dire
          « A ça manquait la petite propagande russe…Alors czar il fait froid à Moscou ? La tempête de neige a été bonne ? La chute du prix de pétrole a réduit ta consommation de caviar et de vodka avec Katiouchska, Marina, Anouschka peintes en bleues dans le club « pussycat » où tu passes ton temps à te cultiver comme l’élite basse de front et haut de la gachette qui tient le pavé avec ses gardes du corps tchétchènes ? L’avenir du peuple européen ? Des fiers à bras antisémites incultes bourrés à la vodka dans des bars à putes sans enfants ? Un vrai rêve soralien.  »
          Mais bon, je ne le dirais pas car je ne le pense pas, ce sont des clichés répandus en Occident, les Russes que j’ai connu sont des gens extrêmement cultivés et travailleurs, polis et bien élevés. J’aime la culture russe. Il y a un million de Russophones en Israël qui est aussi un bastion de la culture russe, celle de Tolstoi. en général les Juifs apprécient Poutine, on sait que comme dirigeant du KGB à Léningrad, c’est lui qui a signé le 1er degré autorisant les Juifs à avoir des écoles. On n’oublie pas. Un homme instruit,clairvoyant, de parole, sobre, intelligent, cultivé, attentif aux autres, voulant réellement le mieux pour son peuple et s’occupant de ses enfants. Un vrai mensch. Si seulement tous les Russes pouvaient ressembler à Poutine. Mais bon on peut aimer le pays, le peuple et ses dirigeants et ne pas vouloir non plus être dominé par lui.

  3. fabrice dit :

    Et pendant ce temps là les armes iraniennes fournies aux Houthis continuent de tuer des soldats saoudiens et émiraties et les drones et les missiles de pleuvoir sur les villes saoudiennes…
    Les Saoudiens et les Emiratis viennent de perdre leur virginité. Un peu comme Chypre qui le constate de même avec le forage turc dans ses eaux territoriales avec menace de génocide par Erdogan. Ou Israël avec les propos de notre nouveau Ministre des affaires étrangères européen « l’Iran menace de détruire Israël, et alors, l’UE peut vivre avec ». Une vieille tradition, déjà après les attentats de Munich, les Européens avaient aussi monter leur fermeté face au terrorisme palestinien en acceptant de payer une rançon moins importante que demandée… Les pays du Golfe et Chypre comprennent qu’on peut compter sur l’Union Européenne…pour faire du business…Je rassure nos anti US primaires, l’Amérique d’Obama avec l’Iran deal c’était le même topo . Pour Trump, je lui laisse le bénéfice du doute, les élections sont pour bientôt, il fait un calcul électoral.
    Résultat prévisible de tout ça. Une course au nucléaire et le règne du chacun pour soi.
    En effet, si on ne tient pas compte des intérêts du Golfe, de Chypre ou d’Israël ou de n’importe quels autres pays dans le Monde, pourquoi tiendraient-ils compte des nôtres ? Ne restera que le rapport de force et beaucoup de rancune.

    • Léonard V dit :

      Pour Chypre, vous affabulez. Si Erdogan s’attaquait à Chypre, qui est un pays de l’UE, les pays européens (emmenés par la Grèce en premier lieu, mais pas seulement évidemment) réagiraient très certainement, avec une violence proportionnée à l’attaque. Pour le moment le statut quo semble arranger tout le monde, et les menaces d’Erdogan sont bien creuses, on verra si une crise éclate à cause des forages pétroliers, mais on n’en est pas encore là.

      Pour ce qui concerne le reste du monde, on peut tout à fait regretter la relative faiblesse militaire et politique des pays européens, mais l’Europe n’a pas non plus vocation à être le « gendarme du monde » ni à imposer sa volonté aux pays d’autres continents par la force…

      • Carin dit :

        @leonard v
        Sauf que c’est d’Europe que vous parle @Fabrice!!! Lorsque il nomme Chypre, il parle des forages « envisagés par Erdogan », qui si l’Europe ne se met pas à n travers, le fera en total désaccord avec l’ONU… qui mentionne quand même que Chypre nord est annexé de force par la Turquie!!! À côté de ça Chypre sud est l’Europe.. alors messieurs les dirigeants, il va falloir les poser sur la table, et s’affirmer en tant qu’entité indivisible, ou baisser la culotte et accepter de se faire so……. par la Turquie…
        Et pour en revenir au sujet, les Pasdarans s’en s’ont pris à l’Irak… pas à l’Europe… donc si l’Irak demande de l’aide à un pays Européen, j’espère que l’Europe va se lever comme un seul homme, pour dire aux mollahs « ça suffit, sinon on va vous rentrer dans le burnous, et ça va faire mal »… mais là… on y est pas encore. C’est pourtant la seule façon qu’a l’Europe de s’affirmer au niveau international, tout en s’affranchissant des Américains, qui soit dit en passant mènent une politique qui leurs est propre, et essaient d’entrainer le gros des troupes de l’OTAN… ça n’a pas vraiment marché pour l’Irak/Syrie, mais ils n’ont pas compris…,ils essaient encore leur politique de dominateurs à dominés, et à un moment donné, il va falloir leurs expliquer que l’OTAN, c’est l’Europe+ les states… et pas le contraire!

      • fabrice dit :

        Erdogan s’est attaqué à Chypre en envoyant des navires de guerre accompagnant des navires de forage qui forent dans la ZEE chypriote c’est à dire de l’UE; L’UE face à cette agression territoriale gravissime de SON espace maritime s’est juste payer d’une déclaration au grand désarroi de Chypre et de la Grèce (qui est en état financier de ne rien faire); https://foreignpolicy.com/2019/05/21/turkey-is-hungry-for-war-with-cyprus-erdogan/
        L’agression est aussi patente que si une compagnie turque s’était mis à forer au large de Brest sous la protection de frégates militaire.
        Ne minimisez pas pour justifier la lâcheté de l’UE à défendre sa ZEE.

        • Thaurac dit :

          La c’est clair, la lâcheté diplomatique française dans toute sa splendeur, y compris l’allemagne mais qui est déjà noyauté par les turcs, même pas un coup de gueule, des réunions, là on sait faire….
          Franchement,sans l’otan, je pense que l’on aurait été bouffé depuis longtemps, nucléaire ou pas, le temps de consulter les idéologues, philosophes etc…pour son emploi, c’est déjà fini..

        • Czar dit :

          C’est marrant, depuis qu’Israël et la Turquie sont plus les meilleurs amis du monde, la souveraineté de Chypre intéresse énormément Fabrice. Vous verrez que le jour où israel signera une alliance avec l’Arménie les Israéliens se souviendront qu’il a eu un génocide là-bas

          • Thaurac dit :

            Israël et la Turquie!
            La turquie a les boules de voir passer un gazoduc impliquant L’egypte, isarel , liban!!, malte, chypre devant sa porte sans avoir mot à dire, c’est tout!
            Et « amis » quand ça arrange la turquie, israel s’en fout un peu, car la turquie a toujours la haine du juif, en tant que bon musulman qui se respecte…

        • tschok dit :

          @Fabrice,

          Vous voulez dire la ZEE de Chypre. L’UE n’a pas de ZEE. Les pays de l’Union si. Le total fait plus de 25 millions de km2 d’ailleurs.

          Maintenant, si vous proposez aux pays membres de mettre leur ZEE en commun au profit de l’UE, je vous prédis quelques commentaires peu amènes des souverainistes de ce blog.

          • fabrice dit :

            Tschok
            La ZEE européenne est de fait commune à toute l’UE, n’importe quel bateau de l’UE de pêche peut pêcher n’importe où dans l’UE, pour les concessions off shore elles restent décidés au niveau nationale mais sont ouvertes à toutes les compagnies de l’UE et la Cour européenne condamne tout favoritisme national …C’est le problème que pose le brexit, 30% de la pêche danoise (le 1er exportateur de poissons européen) est tirée de la ZEE britannique par exemple…Rien n’empêche plus le RU de nationaliser Total en Mer du Nord où d’obliger les bateaux irlandais de faire un long détour afin d’aller en Europe continentale.

          • fabrice dit :

            Un autre problème. Le RU possède une zone de pleine souveraineté à Chypre (Akrotiri et Dhekalia). Elle donne droit théoriquement à une ZEE. Comme Chypre est membre de l’UE comme RU que ce soit Chypre qui délimitait les concessions et les mettaient aux enchère celà ne posait pas trop de problème car les compagnies britanniques étaient à égalité avec toutes les autres compagnies de l’UE. Mais avec le brexit ? Ce n’est pas théorique.
            https://cyprus-mail.com/2018/08/30/britain-planning-port-at-raf-akrotiri-in-case-of-no-deal-on-brexit/
            Chypre a donc fait des appels du pieds à l’UE notamment à Paris
            https://www.thetimes.co.uk/article/cyprus-seeks-french-military-help-in-snub-to-distracted-uk-xsfhx795q
            Sincèrement je pense que CEM quand il parlait d’un conflit lourd a surtout la Turquie en tête…

          • tschok dit :

            @Fabrice,

            Je vous suis bien, mais le fait que les pays membres de l’UE appliquent le droit européens lors de l’attribution des concessions n’emporte pas transfert du droit exclusif d’exploitation de ces pays membres à l’UE.

            Pour Chypre, c’est un problème de frontière terrestre, pas de ZEE: les bases britanniques sont approvisionnées par des flux logistiques qui traversent le territoire chypriote. Comme tout le monde est européen, on s’en fout. Mais si Brexit no deal, alors ça change: les flux passent du territoire de l’UE à un territoire hors UE, ce qui est équivalent à une importation extra-européenne suivie immédiatement par une exportation extra-européenne.

            Solution: approvisionnement direct des bases britanniques par des ports britanniques situés sur les bases elles-mêmes.

            A mon avis, ZEE rien à voir. Franchissement de frontières terrestres oui.

        • Léonard V dit :

          @Fabrice: J’ai lu cet article avec intérêt (merci au passage de citer vos sources, c’est toujours appréciable). La situation est en effet inquiétante pour Chypre.

          Je maintiens cependant ce que j’ai dit: pour moi, les menaces d’Erdogan (à propos d’une attaque contre Chypre, la partie grecque j’entends) sont creuses. Il n’attaquera pas Chypre, sauf dans le cas extrême où sa situation intérieure devient tellement désespérée qu’il lui faudrait un miracle pour se maintenir au pouvoir à très court terme. Il n’en est pas encore là, loin de là. Car attaquer Chypre, membre de l’UE, cela ressemblerait assez au suicide involontaire de la junte argentine à bout de souffle, qui attaque les Malouines…

          En effet, Chypre est membre de l’UE et proche des grecs qui réagiraient immédiatement par une force égale à une action violente des turcs. Les grecs n’ont pas les moyens financiers de riposter me direz vous? Cela ne les arrêtera pas! Pour citer Churcill: « ne dites pas que les grecs sont des héros, dites que les héros sont des grecs » (ils n’avaient déjà pas les moyens d’arrêter l’Italie et l’Allemagne nazie en 41, cela ne les a pas empêché d’essayer). Chypre est considérée comme grecque par la Grèce, la Turquie est l’ennemi héréditaire, et on offre à la Grèce l’occasion idéale de se porter au secours de Chypre, et donc d’être en situation de légitime défense, avec tout les européens derrière elle: comment refuser cette occasion en or! En outre, malgré la situation financière très difficile de la Grèce, elle a encore quelques beaux restes militaires, suffisamment pour gêner les turcs (qui sortent juste d’une purge profonde de l’armée post-coup d’état+ déjà engagée dans plusieurs opérations en Syrie avec des pertes), mais pas assez pour l’emporter seuls cependant.

          Je ne crois pas au fait que dans ce cas précis, l’UE dans son ensemble ne soutiendrait pas à fond la Grèce et Chypre. La Grèce, après avoir renâclé, a bel et bien accepté tout les plans d’austérité qui lui ont été imposés (on pourrait débattre de savoir si c’était légitime ou pas, mais ce n’est pas le sujet), au prix de quoi elle fait toujours partie à part entière de l’UE et de la zone euro. Donc elle sera défendue militairement par les membres de l’UE, militairement s’il le faut. La leçon que j’ai tiré du Brexit, c’est que l’UE ne s’est pas désunie dans cette situation de crise (certes diplomatique et économique et non militaire) face à ce qui est désormais un futur ex-état membre (donc d’ors et déjà considéré comme extérieur à l’UE), et est restée solidaire notamment de l’Irlande. On ne me fera pas croire que la Turquie serait mieux traitée que le R-U et la Grèce pire que l’Irlande si la Turquie attaquait Chypre. La Grèce aura le soutien militaire de tout les pays européens capables d’agir rapidement en Méditerranée (France, Italie, Espagne, peut être même l’Allemagne et sans doute aussi le R-U même si déjà sortie de l’UE), et le soutien diplomatique et économique des autres. Quand aux USA, vu la crise des S400 (pas encore installés soit dit en passant)/f35 turcs, et même si la Turquie est encore formellement membre de l’OTAN, elle ne pourrait que soutenir discrètement l’UE(probablement pas d’intervention militaire directe – encore que-, mais soutien logistique et de renseignement sans doute) : les USA ne choisiraient pas une Turquie, girouette en ce moment et pays agresseur, contre l’UE. Ce serait stupide. On peut d’ailleurs imaginer que la Turquie se ferait illico éjecter de l’OTAN après une telle attaque. Et dans ce contexte, la Turquie et une intervention à Chypre serait dans les moyens militaires (certes limités il faut l’admettre) des pays de l’UE. La Turquie aurait alors le choix entre une large défaite ou un retrait humiliant.

          Pour l’instant, on n’en est pas là du tout, forer ça veut dire qu’ils cherchent et n’ont pas encore trouvé (si je ne me trompe pas? Envoyer un « drill ship », ça veut bien dire chercher un gisement, pas encore l’exploiter?). On verra la réaction de l’UE quand (/si) ils trouvent et prétendent exploiter un gisement dans la ZEE de Chypre.

          La réaction de l’UE me parait pour l’instant proportionnée et réaliste, je cite l’article :
          « Federica Mogherini, has expressed “great concern”[…] »
          « We call urgently on Turkey to show restraint, respect the sovereign rights of Cyprus in its exclusive economic zone and refrain from any such illegal action to which the EU will respond appropriately and in full solidarity with Cyprus,”
          L’UE est solidaire à fond de Chypre, les déclarations de la Turquie sont inquiétantes, et ses actions illégales. L’UE réagira en conséquence (ce n’est pas précis certes, mais cela montre une idée de proportionnalité de la réponse qui est logique). Une déclaration diplomatique et un avertissement, c’est légitime, cela ne me semble pas si faible que cela, et certainement pas un blanc-seing à Erdogan qui lui ferait croire que Chypre ne serait pas défendue par l’UE. Et oui, pour l’instant pas de réponse concrète, ça s’est dommage… tentative d’apaisement, réflexe malheureux mais compréhensif d’une diplomatie européenne plus habituée au soft power (faudra bien que ça change, et j’ai « bon espoir » qui’il y ait suffisamment de crises militaires pour qu’à force l’UE devienne plus sérieuse quand il s’agit de répondre militairement).
          « while in January, French President Emmanuel Macron had said that France supports Cyprus’ right to gas deposits off its coast, despite Turkey’s objections. »
          Et là plus spécifiquement la France, qui soutient les droits de Chypre sur sa ZEE, ce qui encore une fois montre la solidarité européenne.

      • Thaurac dit :

        Cela se rapproche de notre porte mais on fait semblant de regarder ailleurs car vu la population que l’on a, il ne faut pas en contrarier une partie.
        Vu ce que ça a donné à la suite de matchs de foot, je n’imagine pas un conflit franco-arabe, on est a feu et à sang, hormis les traditionnels porteurs de valise issus des mêmes partis et syndicats, que toujours…

        • tschok dit :

          Mais pourquoi parlez-vous de conflit franco-arabe? Les Iraniens ne sont pas des Arabes. Et les Turcs non plus.

          Le seul pays arabe avec lequel on pourrait très éventuellement se friter, c’est la Syrie. Mais du moment qu’El Assad reste à peu près raisonnable avec les gaz, il ne se passera rien. Ensuite, il y a quoi? La Libye? On pourrait plus certainement se friter avec des factions libyennes en raison d’opérations spéciales qu’avec un Etat libyen qui, en pratique, n’existe plus.

          Alors, je le veux bien le choc des civilisations (pour vous faire plaisir), mais là, tout de suite, une guerre avec un pays arabe, je dis bof.

          • Thaurac dit :

            Si je dis musulman, je suis bon pour la corde, alors disons que je parle de ces peuples dont la religion consiste à vouloir s’étendre sur le monde entier, qui considèrent les occidentaux comme des moins que rien ( même les idiots utiles) , qui nous considèrent par dessus la jambe (voir le double jeu du pakistan par exemple, du quatar, des l’arabie saoudite, de l’iran…..et tant d’autres, qui sont acoquinés avec les terroristes, et font de temps en temps un petit geste pour nous faire plaisir.
            C’est pas bien sût, arabes aux sens strict, les intérêts les séparent, mais les buts de leur religion commune les unit!

          • tschok dit :

            Meuh non Thaurac vous ne risquez rien.

            Scope a appelé à l’assassinat du Prèz au fusil à lunette et ça passe très bien. Et un peu après, il a présenté comme jouissif le massacre de migrants avec une « torpille violente ». Ca amuse tout le monde.

            Franchement, je trouve que vous faites votre chochotte. Le truc à vraiment ne pas faire: dire des juifs ce que vous dites des musulmans. Ca oui, vous pouvez vous faire allumer. Mais ça risque pas avec vous, on est bien d’accord?

            Non, sincèrement, vous pouvez dire les pires conneries qui vous passent par la tête au sujet des Arabes, des Noirs ou des musulmans, surtout sur un blog militaire fréquenté par, disons, des gens pas mal à droite. C’est un code en plus. Si vous le faites pas, ils vous prendront pour une tarlouze. Un homo, j’veux dire. Un faible, si vous préférez.

            Remarquez, la catho fachotterie française étant un repaire de pédés, finalement, c’est peut-être pas con de passer pour un homo. C’est à vous de voir si vous venez ici pour draguer ou pas.

            M’enfin bref, tout ça pour vous dire que si vous voulez affirmer que l’Arabe est perfide et sa religion, l’islam, satanique, franchement, ne vous gênez pas. On n’est plus à ça près.

    • ZM dit :

      Petit rappel : c’est les saoudiens qui ont déstabilisé ce pays

      • Desty dit :

        Non les Houthis, mécontents de leur sort, reçoivent des armes d’un mystérieux mécène et mènent une guérilla dans le nord du pays depuis le début des années 2000. En 2011, comme à travers tout le monde arabe, l’augmentation du prix des céréales a déclenché une crise alimentaire et des émeutes de la faim. C’est le moment qu’à choisi l’administration Obama, bien que le gouvernement de l’époque fusse pro-américain, pour faire pression sur Ali Abdallah Saleh, en poste depuis la 2eme moitié des années 70, pour le pousser vers la sortie. Son successeur a mécontenté le clan Saleh et toute sa cours (qui comportait principalement les représentants des services de sécurité), ils ont conclu que le renversement du nouveau gouvernement par les rebelles Houthis leur permettrait peut-être mieux de sauvegarder leurs prébendes et ils les ont aidé à prendre le pouvoir. Depuis beaucoup ont regretté leur geste, à commencer par Saleh lui-même, euthanasié d’une balle dans la nuque quand ils s’est mis à contester le nouvel ordre, mais c’était trop tard: les Houthis et leur mystérieux mécène sont dans la place.
        Il faut savoir que personne plus que l’Arabie Saoudite n’a assisté le Yémen depuis des décennies. Les Saoudiens avaient versé 2 milliards de dollars d’aide humanitaire annuelle tout du long des années 2000 pour entretenir les infrastructures sanitaires et les grands corps de l’état et éviter que le pays s’effondre dans le chaos et que les gens se mettent à crever du choléras. Mais ils attendaient des choses en échange et ils n’ont rien obtenu, bien au contraire ils ont eu tout ce qu’ils ne voulaient surtout pas.
        Il faut bien comprendre les grands défis qui attendent ce pays: d’ici à dix ans, si rien n’est fait, il faudra commencer à évacuer les 3 millions d’habitants de la région capitale car la nappe phréatique sera totalement à sec et ils n’auront plus rien à boire. Déjà aujourd’hui la région capitale doit importer presque 50% de l’eau potable consommée par camion citerne des autres régions du Yémen !
        Les Saoudiens ont compris depuis bien longtemps qu’une déstabilisation du Yémen à leur porte nuirait à la situation sécuritaire chez eux. Il ne fallait pas être devin pour piger.
        Le mystérieux mécène (qui le savait très bien aussi) n’a fait que livrer des armes pendant que les saoudiens versaient de l’argent en espèce sonnante et trébuchante en pure perte. Le mystérieux mécène a téléguidé le coup d’état. Le mystérieux mécène est responsable de la déstabilisation de ce pays et des malheurs qui frappent maintenant les habitants.
        Vous pouvez bien accusez les Saoudiens d’être responsables si les Yéménites crèvent du choléras, mais la vérité est pourtant bien différente: le choléras est une maladie du manque d’eau et c’était le destin des Yéménites de mourir de ça. Les Saoudiens ont fait ce qu’ils ont pu pour le leur éviter. Mais ils ne feront plus rien tant que des putchistes pro-iraniens imposent une dictature dans le pays et accumulent un stock d’arme pour faire pression sur l’Arabie sur ordre de l’Iran. En fait c’est exactement comme au Liban: un jour à Rhyad on s’est dit ras-le-bol de verser dans le tonneau des Danaïdes pour que tous les dirigeants locaux se gavent pendant que l’Iran entretien sa propre milice privée pour au final renforcer son influence locale plus que nous, que les Libanais se démerdent sans nous pour se reconstruire des centrales électriques et des déchetteries. Les 2 milliards d’aide humanitaire que les Saoudiens versaient pour le bien-être du peuple Yéménite, ils peuvent très bien les redistribuer pour servir l’effort de guerre. Ça ne leur coute pas plus cher ! Et 2 milliards de dollars annuel, avouez que ça laisse tout de même de quoi acheter un stock respectable d’obus, de bombes, et de mercenaires. La propagande démagogique vous avait déjà présenté les choses comme ça ou quoi ? On vous dit que l’Arabie Saoudite se ruine au Yémen. En fait pas si ils ne dépensent pas plus que 2 milliards/an. C’est l’enveloppe qui était budgété depuis 20 ans pour servir de l’aide humanitaire à ce pays.

        • Desty dit :

          Et si on redirige aussi l’aide humanitaire au Liban sur cette guerre du Yémen, on doit bien pouvoir monter jusqu’à 3 milliards/an sans avoir dépensé un sous de plus…

      • Thaurac dit :

        20% de la populace, pas content sont aller se former et s’armer en iran qui les a laissé revenir, suivant de ce fait , son plan à la lettre…
        L’iran veut son arc chiite jusqu’à la méditerranée qui a pourrir les pays entre la mer et l’iran..l’irak, la syrie, le liban y passeront si personne ne fait rien, ce n’est pas seulement que le nucléaire, loin de là..
        Très bon article sur ce site ( une fois n’est pas coutume)
        ………..
        Quand bien même les efforts diplomatiques permettraient-ils de repousser les échéances, le problème de fond demeurerait: le conflit irano-américain n’est pas la conséquence de l’inhabileté de Donald Trump ou de malentendus réciproques.
        Ce conflit s’enracine dans le projet de domination de l’Iran sur le Moyen-Orient, du golfe Arabo-Persique à la Méditerranée. Les ambitions nucléaires, le programme de missiles, le soutien au Hezbollah et autres milices panchiites, en Syrie et ailleurs (Liban, Irak, Yémen) s’inscrivent dans cette grande ambition géopolitique. Le “croissant chiite”, évoqué par le roi de Jordanie dès 2004, n’est pas une vue de l’esprit. L’enracinement militaire iranien en Syrie, sans grande opposition de la part de la Russie, et le “pont terrestre” qui relie désormais l’Iran au Levant ont fait de ce thème une réalité géopolitique. Au-delà du chiisme et du nationalisme persan, la promesse de détruire l’Etat d’Israël et le soutien apporté à des extrémistes sunnites véhiculent un panislamisme, teinté de tiers-mondisme, aux effets destructeurs. .

      • Thaurac dit :

        0/20

  4. Plusdepognon dit :

    En tout cas, la version officielle de l’agitation actuelle dans le détroit ne manque pas de sel :
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-strategie-de-destabilisation-menee-par-liran-qui-pourrait-conduire-a-la-guerre_fr_5d44320ee4b0acb57fcb36a5?utm_hp_ref=fr-international

    Pop-corn ?

    • fabrice dit :

      Pourquoi c’est la fausse ? Même le Monde, pourtant pas un journal pro US ni pro israélien, fait part du malaise….au sein de nos propres SR…Faut dire que les Iraniens ont été pris le doigt dans le pot de confiture…
      https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/31/les-services-secrets-francais-pries-de-moderer-leurs-critiques-sur-l-iran_5495233_3210.html

      • Thaurac dit :

        Oui rare de la part d’un journal socialo qui avait madame DSK comme directrice, donc on ne peut pas les taxer de complaisance israélienne ou autres…

    • Thaurac dit :

      Je viens de le citer plus haut et si tu as bien lu tu verras que c’est exactement la vérité, les réactions de l’europe sont bien analyser (on laisse pourrir, ou on laisse les usa faire le job)
      et l’hégémonie de l’iran est patente , faut être bornée ou aveugle ou les deux , pour ne pas le voir et surtout le comprendre, il y a les faits, syrie, liban et yemen par houtis interposés, en irak c’est les milices à la solde de l’iran, elle ne s’en cache pas et l’iran a menacé les usa en irak par ses milices..
      Bref un gamin de cinq ans peut le piger.
      Elle est officielle mais surtout factuelle!

  5. Plusdepognon dit :

    Enfin, c’est marrant, nous ne sommes pas fait insulter de « singes capitulards bouffeurs de fromage »… Tweeter est en panne ?

    Entre les menaces sur les allemands (taxes, sabotage du gazoduc Nord Stream 2), celles sur nos viticulteurs… étonnant que les USA ne soit pas rejoint avec le zèle habituel !
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/golfe/petrole-washington-incapable-de-batir-une-coalition-selon-l-iran-20190805

    Courage les gars, les belges et les néerlandais arrivent…

    • Thaurac dit :

      Les vins français aux usa sont pas taxés ou rien ( alors que le pays est producteurs ) ceux en provenance des usa sont taxer pour protéger nos bouffeurs de subventions de tout poil, ne l’oublie pas, les aides avant établissement sont comptés dans le compte d’exploitation prévisionnel , c’est un comble…

  6. Auguste dit :

    Rien de grave.Un avertissement à l’Irak de ne pas trop fricoter avec les Israéliens,qui ont bombardé « une base iranienne » en Irak la semaine dernière.Et avec des F35 s’il vous plait.

  7. Thaurac dit :

    Si ça se trouve,le fret paartient aux gardiens de la révolution, les rois de la contrebande, essence, cigarettes…etc

  8. Plusdepognon dit :

    @ Fabrice
    Qu’ il y ait trois menteurs dans cette histoire est clair: États-Unis, Arabie saoudite, Iran…
    Mais quand je vois une analyse des événements exactement partout, même si dans l’article que j’ai pris c’est avec quelqu’un qui reconnaît ses liens avec l’institut Thomas More, je m’interroge.
    L’Iran a fait du tort à la France dans l’histoire récente. Seulement les tambours de la guerre ne sont pas seulement mis en action que par leurs fous du zodiac…

    Au passage, votre lien était très bien placé. 🙂

  9. Lechavenois dit :

     » Les gardiens de la révolution » :
    .
    Nés après la révolution islamique, rivalisant aujourd’hui de puissance avec l’armée régulière iranienne, ils sont cœur des tensions actuelles dans le détroit d’Ormuz.
    .
    Les pasdarans naissent en 1979, alors que l’ayatollah Khomeyni craint un coup d’Etat de l’armée.
    .
    Contrôlés par le Guide suprême, ils ont pour rôle de prévenir les menaces de tous les opposants, dans et en dehors du pays.
    .
    Le rôle central qu’ils jouent aujourd’hui est due à leur mainmise sur l’économie iranienne qui leur permet d’accroître leur influence.
    .
    https://www.lemonde.fr/international/video/2019/08/05/iran-qui-sont-les-gardiens-de-la-revolution_5496804_3210.html

    • Thaurac dit :

      Au fianl ils laissent quelques miettes au clergé et on fait main basse depuis longtemps sur toute l’industrie, pétrole compris, ils planquent du fric hors du pays et d’ailleurs c’est pour ça que certaines sanctions les touchent directement, car si c’étaient que des simples soldats, pas de fric à l’extérieur donc ils s’en foutraient, c’est pas le cas, le pays est en coupe réglé, contrebande comprise, un peu comme un autre pays plus au nord, la bas c’est polico mafieux , l’iran théologio mafiosos 😉
      Attendons la connerie de trop de la part de l’iran…

  10. Carin dit :

    Et c’est tout le problème des ricains… ils n’ont besoin de personne pour rentrer dans le burnous des pasdarans en Iran, s’ils veulent une coalition c’est pour toutes les milices pro-Iraniennes qui gravitent autour dans les pays voisins… et elles sont nombreuses. Israël ne peut pas se les farcir tout seul… donc appel d’abord aux pays formants l’OTAN, et si ça ne marche pas, les américains sont tout à fait capables d’entamer les hostilités, avant de faire « peter » l’article 5, comme en Afghanistan… et du coup de prendre la tête des opérations et de nous embourber pour 20 ans comme en afgha.. parce qu’ils pensent vraiment être sortis de la cuisse de Jupiter (le vrai, pas le notre), et que dieu est avec eux!! Donc que l’Europe se bouge le cul pour monter une opération sous commandement Européen, car de toute façon, nous irons en Iran ou dans les pays autour, et ça nous coûtera aussi cher, mais au moins nous monterons nos propres opérations.

  11. Ghostrider dit :

    @ Thaurac : .. tu parle de  » projet de domination de l’Iran sur le Moyen-Orient  » ? mais Thaurac mais le stade de projet est peu dépassé, on frôle une quasi réalité. ne pense tu pas ? 1,6 milliards de musulman, 15 % sunnites seulement mais dont une majorité de ce faible 15 % ont pris les commandes au coeur du croissant islamique en embrasant chaque parcelle qu’il peuvent gagner et au bout du bout le confinement d’ Israël, leurs petit satan. Les dés sont jetés .. le simple raid des F35 israéliens est un message d’alerte .. c’est pas bon du tout ca .. ca vas friter grave en 2020.

    https://www.lorientlejour.com/article/1154851/comment-liran-est-devenu-lennemi-du-monde-arabe.html

    https://www.diploweb.com/Le-facteur-chiite-dans-la-politique-etrangere-de-l-Iran.html

    https://www.cairn.info/revue-maghreb-machrek-2009-3-page-5.htm

    https://lemonde-arabe.fr/14/05/2018/vent-chiite-souffle-sur-moyen-orient/

    • Thaurac dit :

      Que ça frite perso je pense que l’irajn va faire comme l’irak, de la gueule mais quand ça tape, vite, fort, et juste, ça va calmer.
      si tu mets le pays 100 ans en arrière, la suprématie sera fini, il faudra qu’il s’occupe de se reconstruire, énergie, industrie, réseau, transport….

  12. Thaurac dit :

    https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:d6edpjN4IzoJ:https://www.books.fr/liran-est-devenu-un-fragile-etat-mafia/+&cd=5&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-b-d
    « Ali Ansari : « L’Iran est devenu un fragile État mafia » »
    Loin d’être un régime totalitaire, l’Iran est aux mains d’une clique millénariste de plus en plus isolée, dont le seul soutien est le système de prébendes accordé aux Gardiens de la révolution. Or le pays est au bord de la faillite. Mais l’opposition n’est pas particulièrement attachée aux idéaux démocratiques. L’idéologie primordiale restant le nationalisme, il est concevable qu’un officier sorte du rang et prenne le pouvoir.
    Et là, c’est pas une vsion occidentale
    ……..
     » Ali Ansari est professeur d’histoire iranienne et directeur de l’Institut d’études iraniennes de l’université de Saint Andrews, en Écosse. Il est également chercheur associé au Royal Institute for International Affairs de Londres. Il est l’auteur de nombreux livres sur l’Iran, considérés comme des ouvrages de référence, notamment : Islam and Democracy. Aucun n’est traduit en français.é
    ……
    Horrifiés par l’ascension des réformateurs à la fin des années 1990, des radicaux rassemblés autour de l’ayatollah Khamenei et d’un idéologue extrémiste, l’ayatollah Mesbah-Yazdi, ont construit un projet politique hégémonique à l’aide d’une interprétation particulière de l’islam.
    ……..