Le futur fusil d’assaut de l’US Army utilisera des cartouches de 6,8 mm en ayant recours à l’intelligence artificielle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

102 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Ce calibre est excellent. Il tranchera le débat entre la doctrine datant de la guerre du Vietnam de saturation (5,56) et celle de la puissance de la munition, mais une moindre capacité d’emport (7,62):
    http://tre-blog.fr/actualites/us-army-vers-retour-7-62×51/

    Un vrai changement de paradigme.

    • Pravda dit :

      Oui et non, changement pour l’Otan, les russes avaient bon (presque bon) avec la M43 ou 7.62×39 vieille de 75 ans et les allemands à la même époque avec la 7,92×33, elles sont juste un poil imprécise avec une trajectoire peu tendue.

  2. Lucy dit :

    Est-ce vraiment une priorité? Mise à part la cartouche, le reste me semble n’être qu’une amélioration minimale.
    Qu’en pensez-vous?

    • MD dit :

      Oui, le remplacement de la cartouche de 5,56 mm est devenue une priorité et va même peut-être devenir une urgence pour l’OTAN.
      Les fusils d’assaut du calibre 5,56 mm peuvent certes faire encore des merveilles dan les combats à moins de 300 mètres, et rendre service à des fantassins débarqués, lorsque ceux-ci peuvent compter sur l’appui de leurs VTT , VCI ou d’autres blindés . Ce qui correspond à peu près aux combats en zone urbaine , ou dans les paysages de l’Europe occidentale , etc… C’est ce qui explique l’adoption de cette cartouche par l’OTAN vers la fin de la Guerre Froide.

      Mais pourtant, bien avant cela, la cartouche de 5,56 mm avait déjà montré ses faiblesses dans les combats sous bois, ou dans la jungle pendant la guerre du Vietnam . Il en a été de même en Afghanistan , dans les accrochages en zone montagneuse ou dans les régions désertiques, où elle s’est montrée insuffisante contre des ennemis postés au delà de 500 mètres , pour des combattants qui ne pouvaient plus compter sur l’appui des mitrailleuses ou canons de leurs véhicules d’accompagnement .

      Les membres des forces spéciales américaines en avaient déjà fait amèrement le constat au cours de la 2 ème guerre d’Irak. Cette nouvelle cartouche XM1186 est l’une de celles qui ont été fabriquées à leur demande, pour répondre à leurs besoins à cette occasion . Ils l’ont expérimentée en opération , et s’en sont montrés plutôt satisfaits dans l’ensemble (passons sur les détails). Ils avaient alors proposé qu’elle remplace celle de 5,56 mm dans toutes unités de l’Army et des Marines stationnées en Irak. Les généraux et les bureaucrates US de l’époque ont préféré mettre cette idée sous le tapis.
      Ce qui n’empêche pas cette question de revenir à présent avec plus de force encore, à la suite des enseignements des conflits récents en Syrie et en Irak. Et aussi de ce qui se passe dans le Donbas . On a constaté qu’à présent que tout combattant appartenant à une armée un peu sérieuse, ou bien tout militant appartenant à un mouvement politico-religieux un peu violent et bien organisé ( et bientôt tout pirate ou gangster) , est équipé d’effets de protection contre lesquels la balle de la cartouche de 5,56 mm se montre vraiment bien faiblarde en matière de capacité de perforation.

      Bien sûr, pour les armées qui voudront conserver la cartouche de 5,56 mm contre ce genre d’adversaires, il leur restera la ressource d’entrainer leurs fantassins à viser systématiquement leurs adversaires à la tête. Mais outre que cette solution risque de leur coûter bien cher , vu le nombre de cartouches qu’il leur faudra dépenser à l’instruction de ce genre de tir, il leur faudra tôt ou tard bien admettre que cette solution ne sera en définitive pas très efficace, ni très réaliste étant données les capacités d’un combattant d’un niveau moyen .

      À noter que l’opération consistant à transformer un fusil d’assaut au calibre de 5,56 mm pour lui faire tirer cette nouvelle cartouche de 6,8 mm ne semblerait ne pas être pas aussi compliquée ni aussi coûteuse qu’on pourrait le croire . Mais cela doit dépendre aussi de ce qu’est ce fusil, ce qu’on omet le plus souvent de dire .

    • Plusdepognon dit :

      @ Lucy
      Regardez le lien que j’ai mis plus bas (tiré du blog « la voie de l’épée « ). Vous aurez une analyse courte et des commentaires toujours valables sur le sujet.
      Ce débat date de la guerre du Vietnam (le lien du site « cairn info » est long, mais vraiment bien fait).

    • tschok dit :

      @Lucy,

      Il me semble que le dispositif de conduite de tir accroit la précision d’un tir à 600 m pour un tireur moyen. C’est-à-dire qu’un soldat lambda peut avoir la même probabilité de coup au but au premier tir qu’un tireur entrainé.

      La base du combat, c’est quand même de savoir tirer. Et la base de la guerre, c’est de démocratiser cette aptitude.

      Je ne sais pas ce que vous voulez dire exactement quand vous parlez « d’amélioration minimale », mais si vous voulez dire qu’il s’agit d’une amélioration d’une importance mineure, je pense que c’est une erreur.

      La tendance générale des armées est d’augmenter leur capacité de « foudroiement » = toucher la cible au premier tir. Toutes les armes convergent vers cette nécessité. Les armes de poing et d’épaule ont été les dernières servies car les technologies qui permettent ce genre de chose doivent être miniaturisées et rendue robustes, avec le problème de l’alimentation électrique.

      Ces technologies sont désormais matures, donc il faut s’habituer à l’idée qu’une arme légère comportera à l’avenir une conduite de tir sophistiquée augmentant la probabilité de toucher la cible dès le ou les premiers coups et à des distances de plus en plus grandes.

  3. PK dit :

    Zut… et on vient juste de changer de pétard pour être à la page… Après 30 ans à se tourner les pouces, c’est-y pas de chance 🙁

    Bon, pour le reste, si Microsoft s’en mêle, ils ne sont pas prêts de tirer droit ces pétards… Quant à la pseudo-IA (bien pratique pour le business loto made in military en ce moment), c’est juste de l’aide au tir… à peu de chose près, ça existe déjà.

    La grosse info, c’est le nouveau calibre… peut-être l’occasion de recréer chez nous une filière ?

    • PK
      Tu sembles dans le secrets des Dieux …derrière cette ironie !

    • Pravda dit :

      Pour le pétards, le temps que ça soit généralisé dans l’otan les HK seront rincés et les famas guère vaillants…. mais pour le hk , un changement de upper et ça repart.
      Les américains n’en commandant que 100000, le 5,56 a de long jours devant lui.

    • Sacha dit :

      Avoir littéralement devant les yeux votre boussole et la position des ennemis connus, des amis, des civils et du relief représente bien plus qu’une aide au tir ou une pseudo ia : c’est une aide à la prise de décision pour le chef de section, à la communication pour la section, qui vont probablement apporter un gain de réactivité sur le terrain. Il n’y aura jamais trop de rapidité d’action dans le domaine militaire, le moindre progrès dans ce domaine est bon à prendre.

      Après on peut ne pas aimer ce style laser-max ou l’idée de recevoir devant le nez des informations interactives. Ça va peut être donner des maux de tête à certains ça…

  4. Raymond75 dit :

    Super pour les US !!! Grâce à ce fusil amélioré par l’Intelligence Artificielle (l’intelligence biologique US ayant montré ses limites) et aux futur proche bombardier B21, il vont pouvoir reprendre facilement le contrôle de l’Afghanistan, puis retourner en Somalie rétablir l’ordre, les libertés et le progrès social.

    L’avenir est radieux ; nos petits enfants vont être heureux.

    • John dit :

      Et la France qui développe son intelligence artificielle?
      C’est quoi cette arrogance… ridicule !

      • Ah Ca ! dit :

        @John the reaper (jean c’est quand même un peu mieux que John … John the reaper… c’est pas ce que les roastbeef ont fait de mieux… enfin c’était votre choix)
        Pssst…. les leçons c’est pour le primaire… tout le monde est vacciné ici… j’espère…. et l’appel au RIDICULE est un sophisme (il faut construire l’argument pour pouvoir s’exclamer de la sorte)
        « France qui développe son intelligence artificielle » quand je lis votre phrase il y a quelque chose qui cloche…
        J’ai un problème avec le terme « intelligence artificielle »…. dans ma logique…. Humm… j’appelle ça un oxymore ou pléonasme ….
        Intelligence implique la nature, l’humain en ce qui nous concerne…
        Je préférerai le terme « raisonnement artificiel »
        Pour le flingue, je pense que c’est simplement un calculateur de tir avec quelques enjoliveurs.
        Je n’ai jamais vraiment aimé la 223 Remington, par-contre j’ai eu une carabine en 220 swift qui était d’une efficacité remarquable…. à 500 mètres une biche touchée à la patte tombait comme un mouche sous le choc de l’impact, je ne me souviens pas du grammage de l’ogive mais plus lourde que la standard. Je l’ai revendue, hélas, car je ne pouvais pas chasser car des états interdisent tout calibre en deçà de 223…. juste un petit micron.. c’était la loi.. j’ai continué avec du 30-06 que j’ai aussi apprécié aussi… Pas légal en France.. enfin j’aurai pu le ramener et le faire rechambrer.. .
        C’est comme le 9 para… un peu léger… je me suis habitué avec du 10 SW mais bon dans la veste un petit 22 LR (pas le 22 court) ou un 25 ACP (6,35) c’est bien suffisant pour tous les jours… et pour tous les boulots… Merde….. comme à la ferme pour tuer le cochon, une petite 22 LR derrière la nuque et pas besoin de la masse avant de le saigner… Je préfère la méthode de la 22 à l’électrochoc… Plus humain et moins Frankenstein…. c’est bon le film est fini…

        • tschok dit :

          @Ah Ca!,

          Mais alors c’est vous qui avez tué la maman de Bambi?!

          Ca fait des années qu’on vous cherche, vous avez traumatisé des générations d’enfants!

          Shame on you.

        • John dit :

          Disons qu’on choisit pas notre prénom… donc toujours mieux que « Ah Ca ».
          Avez vous lu le commentaire de Raymond?
          Il critique l’intelligence des Américains, et justifie la nécessité de l’intelligence artificielle à cette stupidité.
          Je me permets juste de lui faire remarquer que la France aussi développe l’intelligence, donc en suivant sa logique, est-ce que la France est bête?

          Donc si vous ne comprenez pas cela, ce n’est pas mon problème.

          Ensuite, le terme intelligence artificielle, peu importe la figure de style que vous y attribuez, c’est un terme technique très générique en français qui englobe beaucoup plus de technologies dans le monde anglosaxon.

          Et le « raisonnement artificiel » ce n’est de loin pas suffisamment complet pour comprendre le potentiel de la technologie. Le raisonnement est une partie de l’intelligence en effet. Mais il y a d’autres éléments pris en compte.

      • Hermes dit :

        Depuis le temps ne savez vous pas que Raymond75 est un échappé d’asile ?
        .
        Quand il a entendu qu’être méchant c’était pas bien, il a cru que tout le monde allez faire pareil… Imaginez le choc une fois que la pilule n’a plus fait effet quand il s’est rendu compte que c’était pas le monde des bisounours mais la vraie vie…
        .
        Depuis il est persuadé d’avoir la bonne parole, sans se rendre compte du ridicule de ses propos.

        • Raymond75 dit :

          Mais pas du tout : je dis, avec admiration, que ce nouveau fusil intelligent et le futur proche bombardier B21, truffé d’intelligence à un niveau que l’on ne peut imaginer, vont permettre aux US de contrôler définitivement l’Afghanistan et la Somalie ! Il n’y a aucun propos malfaisant dans ces propos !!! Vous avez vraiement l’esprit mal placé.

          • John dit :

            La France et son armée et son intelligence artificielle et ses technologies fait-elle mieux au Sahel et en Afghanistan?
            Cette condescendance est ridicule. De plus, le B21 n’a pas vocation à aller en Afghanistan, tout comme le Rafale dédié à la dissuasion, tout comme les SNLE…
            Bref, ne mélangez pas tout et arrêtez avec cette supériorité qui n’existe pas.
            Etre fier de ses forces, c’est bien, mais ça ne nécessite pas de se croire absolument supérieur…

    • Bangkapi dit :

      C’est vrai que cela fait beaucoup en peu de jour.
      De nouveaux missiles , de nouveaux chars, de nouveaux avions et maintenant des fusils.
      Allez un tisane avant d’aller au lit et cela passera cette grosse déprime!!!

      • Fab dit :

        N’oubliez pas que le budget américain est plus large, et qu’on parle de projets de long terme.
        Concernant ce projet, le M4 est sauf erreur toujours basé sur le M16 du Vietnam. Certains ont juste été modernisés, mais la base reste la même.
        Et pour l’armée de terre, il y a le projet à long terme du remplacement de l’Abrams.
        Et plus proche, il y a le remplacement des M2/M3 Bradley par des blindés basés sur le Lynx de Rheinmetall, le CV90, la plateforme ASCOD (griffin de GD).
        Et il y a le tank léger (projet MPF) qui est aussi sérieusement considéré (500 prévus), et là les plateformes considérées sont à nouveau l’ASCOD (GD Griffin) et le M8 de BAE, projet des années 90, pour un tank largable.

    • ScopeWizard dit :

      @Raymond75

      Pourriez-vous préciser le fond de votre pensée ?

      • Raymond75 dit :

        Je l’avais exprimée dans un message ‘Raymond75 3 août 2019 à 14:05’ – http://www.opex360.com/2019/08/03/letat-islamique-renforce-les-conditions-propices-a-son-eventuelle-resurgence-previent-un-rapport-de-lonu/

        Les Américains sont fascinés parla puissance des armes, renforcée par l’amicale pression du complexe militaro-industriel dénoncé par I. Eisenhower lui même, mais ils n’obtiennent aucun résultat sur le long terme, et perdent généralement toutes leurs guerre (sauf la conquête héroïque des iles Grenade). Et ils entrainent leurs alliés européens de l’OTAN dans ces erreurs.

        La formidable puissance militaire et technologique de la coalition occidentale a été vaincue par les Talibans, les rebelles somaliens ont fait fuir les USA, la guerre du Vietnam a été perdue, la guerre de Corée n’a pas été gagnée (retour à la situation de départ, mais le pays a été entièrement dévasté) … Pourquoi ? parce que des gains militaires réels ne servent à rien si après il n’y a pas de volonté de reconstruire le pays, comme il a été fait en Allemagne et au Japon en 1945.

        Daesh est une idéologie barbare et criminelle ; si pour des raisons claniques et identitaires une partie de la population peut être favorable au début (parce qu’ils chassent l’autre clan), très rapidement elle est rejetée là où elle sévi. Mais une idéologie ne disparait pas naturellement par une défaite militaire, qui pour eux n’est qu’une péripétie provisoire. Il y a toujours des militants cachés sur place, et les activités se déplacent. Les bombes peuvent les désorganiser, mais c’est tout.

        Après la victoire militaire, il faut période d’occupation très longue pour reconstruire le pays, éradiquer la corruption, et mettre en place de nouvelles bases en acceptant qu’elles soient différentes du ‘modèle occidental’. Si on ne peut pas le faire, sous l’égide de l’ONU, il ne faut rien faire. Et le Moyen Orient nous est difficilement compréhensible. Le pire exemple est la Libye, détruite et désorganisée, abandonnée à elle même, et depuis principale source de terrorisme, de trafic d’armes et d’êtres humains.

        Après 18 ans et un nombre considérable de victime pour ce pays, les USA négocient leur retrait de l’Afghanistan, comme il l’ont fait pour le Vietnam. A quoi a servi cette guerre ? Qu’avons nous apporté à ce pays ? Et les réfugiés Afghans sont rejetés chez nous.

        L’OTAN s’est rapproché des frontières russes, contrairement à ses engagements ; la situation en Europe est elle plus sécurisée ? Il aurait fallut, comme De Gaulle l’avais proposé, se rapprocher de la Russie après l’effondrement de l’URSS, et l’associer à l’économie européenne.

        L’interventionnisme occidental appartient au passé de l’histoire, notre force est ailleurs, par l’éducation, la technologie et les accords commerciaux, et les sommes considérables associées à cet interventionnisme seraient mieux utilisées dans d’autres domaines, comme soigner la population américaine par exemple . Nous devrions nous inspirer de la Chine en Afrique … et de la Suisse ! Je sais, cela fait rire.

        • ScopeWizard dit :

          @Raymond75

          OK !
          En vous remerciant et ne vous inquiétez pas , cela ne fait pas rire ou sourire tout le monde ; l’ Occident et l’ Orient ne sont guère faits pour s’ entendre au-delà d’ un certain seuil vite atteint déjà parce que s’ ils le font , ce sera pour une question de business , ensuite parce que certains n’ ont aucune intention de se laisser dissoudre dans quelque solution que ce soit dès lors que la puissance d’ une religion s’ en mêle……………

          Bon , mais il y aurait de quoi développer ……………..et encore développer ……………

  5. Gandalf dit :

    C’est les US qui ont pousse le 5.56 dans l’OTAN a la place du 7.62. Maintenant on reivente la roue avec un nouveau calibre? Ce sont les armuriers qui vont s’en mettre plein les poches! Une depense inutile! Autant retourner au 7.62. En plus du 5.56 est largement suffisant pour abattre des barbus vetus de drap.

    • Thaurac dit :

      Justement les militaires se plaignaient que ces barbus les alignaient entre 600-700 m et que le 5.56 étaient trop short!

      • Gandalf dit :

        Ah bon tu fais un carton plein avec un M4, Famas ou HK416 a 700m? Autant utiliser un 7.62 comme des bons vieux M14 ou FAL avec lunette a cette distance, on peut oublier les rafales de 3 ou full auto.

        • Thaurac dit :

          Mais ce bien ce dont ils se plaignaient, les distances d’accrochage étaient de plus en plus longues, d’ailleurs je crois qu’on en a parlé sur ce forum!
          Quand on parle de carton, c’est les talibans qui le font soit avec des 14mm ou en bout de portée de lance roquette

        • Vroom dit :

          @Gandalf
          La phrase de Thaurac était claire pourtant.

        • ScopeWizard dit :

          @Gandalf

          Pourriez-vous vous montrer un poil plus précis ?

          Perso , je vois deux interprétations :
          _soit vous doutez des capacités de @Thaurac -ou de qui que ce soit d’ autre- de régulièrement réussir à faire mouche avec les armes que vous citez à une distance tireur à la cible de 700 mètres , ce dont je douterais fortement moi-même ; sans aide au tir comme une lunette de visée , pas plus de 300/350 voire 400 m arme parfaitement réglée dans de bonnes conditions me paraît envisageable , au-delà de cette distance beaucoup moins si ce n’ est pas du tout .

          _soit , seconde possibilité plus subtile , vous faites remarquer que de toute façon aucune de ces armes ne saurait se montrer aussi précise et efficace à une telle distance , qu’ elles sont donc d’ évidence inadaptées , quand en face les armes dont se sert l’ adversaire , elles , le sont et permettent des engagements à de telles distances grâce au calibre utilisé , en l’ occurrence du 7.62 plus gros et plus lourd conservant longtemps une force d’ impact suffisante susceptible d’ arrêter nos hommes 200 ou 300 mètres avant qu’ eux-mêmes ne soient en capacité d’ en faire autant , les privant même de riposte efficace donc les clouant sur place ou les obligeant à un repli à moins d’ un appui .

          Perso , je penche largement pour cette seconde hypothèse , que je partage , à vous de confirmer ou d’ infirmer et de nous préciser tout ça …………… 🙂

    • Pravda dit :

      Le 7.62 c’est lourd, puissant, parfait pour une arme collective mais trop puisssant pour du tir « en rafale » et avec une capacité d’emport limitée pour le fantassin.
      Le 5.56 est bon jusque 150m en terme de puissance d’arrêt et pénétration sur une cible non droguée, fanatisée … et perd de son intérêt passé 300m et encore sans trop de vent ou de couvert.
      Le 6,8 est un bon compromis, testé depuis des année avec les autres 300 (7,62 mais sur une douille de 5,56), permettant de garder les même plateformes type M4/M16/Ar15 par changement du upper.

    • Plusdepognon dit :

      @ Gandalf
      Il va y avoir des dizaines d’années de stock à écouler…
      Aux USA, ils en parlent. Chez nous, seules les forces spéciales et autres unités équivalentes se serviront du calibre jugé adapté à la mission.
      https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2010-2-page-19.htm

      https://lessor.org/societe/kalachnikov-grande-faucheuse/

      D’ailleurs même les autres ministères sont au 9mm pour les armes de poing et au 5,56 pour le reste:
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/05/18/qui-fournira-25-millions-de-cartouche-de-5-56-aux-forces-de-20241.html

      Le 5,56 manque de punch face à un ennemi en gilet pare-balles et même dans les unités d’infanterie, il n’y a eu des recherches d’adaptation que ce soit dans les méthodes de combat ou dans l’équipement (mais le temps administratif n’est pas celui des hommes):
      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2012/02/la-section-dinfanterie-comme-priorite_14.html

      En face, ils sont bien pourvus:
      https://www.francetvinfo.fr/monde/moyen-orient/larsenal-de-daech-une-veritable-armee-moderne_3064349.html

    • Castel dit :

      Le 5,56 à cause de la grande instabilité de son ogive, cause certes, de gaves blessures, presque toujours incapacitantes, mais il faut bien considérer que face à un ennemi fanatisé, (parfois même drogué) il est souvent utile d’avoir un calibre suffisamment vulnérant, pour pouvoir le stopper net, et ne pas lui laisser la possibilité de continuer à appuyer sur la gâchette, par exemple…..
      Dans ce rôle, le 7,62 semblait meilleur que le 5,56
      Qu’en sera-t-il pour ce nouveau calibre ?
      Logiquement, il devrait avoir une puissance d’arrêt intermédiaire, mais, c’est vrai, on peut quand même se poser la question sur sa véritable utilité …..

      • Plusdepognon dit :

        @ Castel
        Une efficacité supérieure au 5,56 et des pepettes pour les fabricants d’armes.
        Et le fait que l’ennemi ne puisse pas se servir des munitions pour ses ak 47… en cas de départ précipité.

      • Sacha dit :

        Par pitié on appuie sur une (queue de) détente. La gâchette d’une arme n’est même pas visible de l’extérieur.

        • Castel dit :

          Tout à fait juste, d’habitude on emploie plutôt le terme  » détente » qui en est l’appellation simplifiée
          c’est d’ailleurs celui que j’emploie le plus souvent, je ne sais pas pourquoi j’ai employé le terme « gâchette » cette fois-ci, peut-être parce que c’est le fait de l’entendre habituellement chez les chasseurs (civils)

      • Zorg dit :

        @castel,
        Vous appuyez sur la gâchette? Sans doute après avoir mis des balles à blanc dans le chargeur de votre revolver p38, on sent le connaisseur.

    • MD dit :

      Pour ceux qui lisent l’anglais et qui veulent savoir comment les Américains ont imposé la cartouche de 5,56 mm à l’OTAN, contre les Britanniques, les Canadiens et les Belges qui proposaient une cartouche de 7 mm ( la .280 British ou la 7 mm FN Short, aussi appelée 7 mm MK 1Z) qui aurait été bien meilleure , voir:
      https://en.wikipedia.org/wiki/.280_British
      L’histoire est en fait un peu plus complexe que ce qui y est relaté dans ce lien. Mais ce qui est sûr , c’est que les responsables des services techniques américains ont été de très mauvaise foi avec leurs alliés. Il y a eu d’autres exemples de ce genre.
      À leur décharge, dans d’autres cas, leur étroitesse d’esprit s’est exercée aussi fréquemment à l’encontre des intérêts de leurs propres soldats.
      Quant à retourner au 7,62 mm ( OTAN , sans doute) , c’est un calibre avec lequel il serait difficile de fabriquer un fusil d’assaut depuis très longtemps . Voir la cartouche des Kalashnikov , qui est loin d’être satisfaisante au point de vue balistique, quoi qu’on en dise .
      En fait, les études sur le calibre  »idéal » pour un fusil d’infanterie pointent plutôt vers des cartouches d’un calibre compris entre 6,5 et 7 mm. Avec la XM1186, les Américains réinventent l’eau chaude.
      Les Français étaient déjà arrivés à cette conclusion bien avant la Première Guerre Mondiale . Mais du fait de la mauvaise volonté des responsables de l’époque ( car les Américains ne sont pas les seuls à à avoir des responsables obtus en matière d’armes; on en trouve dans les armées de tous les pays ) , les poilus devront se contenter de faire toute cette guerre avec leurs cartouches de 8×50mmR Lebel , considérée comme obsolète dès 1913, et qu’on verra encore dans les conflits suivants .
      Voir : http://armesfrancaises.free.fr/FSA%20MeunierA6.html
      et :
      http://www.armeetpassion.com/7x59meunier.html
      Et après guerre , au lieu de développer cette cartouche de 7 mm Meunier, nos services ont préféré, pour diverses raisons , faire presque une copie de la cartouche allemande de 7,92 mm du Gewer 98 ( Mauser 98), qui ne conviendra pas pour un fusil automatique .
      Oui, en matière de cartouches, on réinvente bien souvent la roue, certes, avec de nouveaux matériaux, de nouvelles poudres, de nouveaux outils pour forer et rayer les canons , et des études pas toujours bien conduites ( quand elles sont menées aux États Unis) . Mais on revient aussi souvent à l’âge du silex taillé.

    • John dit :

      Rien n’est permanent…
      Lorsque les ennemis étaient moins bien protégés, et moins bien armés, le 5.56 était suffisant. A cette époque, les conflits symétriques se faisaient en blindés et dans les airs, et face à des conflits type guerilla, c’était suffisant…
      Maintenant, les guerillas ont une capacité de feu supérieure aux armées occidentales, notmal de vouloir changer la situation si c’est un problème.
      Le 6.8 est un nouveau calibre dans le but d’être entre le 7.62 et le 5.56. La France n’a absolument pas l’obligation de suivre, mais les USA semblent y voir un choix pertinent donc c’est bien pour eux.
      Et un nouveau calibre ne coûte pas si cher que ça…
      Le Sig 550 a été offert en divers calibres sans avoir tant de clients. Le seul problème c’est la période de transition avec des troupes équipées d’anciens matériel et les nouveau…

      Mais bon, pas de quoi se plaindre, chacun fait ce qu’il veut.

  6. LM dit :

    Les 2 ou 3 derniers contrats de renouvellement des M4 ayant été annulés, par sûr que celui-ci aboutisse…
    Mais le passage « officiel » au 6.8 est intéressant.
    Le 5.56 était issu du constat (en 1960) :
    – 9×19 : OK pour tire automatique mais manque de puissance
    – 7.62×51 (ou équivalent) : OK pour puissance mais recul ingérable en automatique.
    – Les conscrits avec peu d’entrainement sont incapable de viser correctement, mieux vaut qu’ils saturent la zone en automatique.
    – Les combats d’infanterie en zone dégagée sont devenu rare, et les soldat n’ont pas de protection = pas besoin de trop de puissance

    Le compromis fut le 5.56 (comme le 7.62×39), qui était parfaitement adapté au armées de conscrits de la guerre froide.
    Maintenant que 100% des soldat sont des Pro, ils ont largement la capacité de gérer une munition plus puissante.
    Mais passer (revenir) au 7.62×51 a ses limites. Même avec les armes modernes, le tire en automatique ne peut se faire que couché à l’épaule (pour une précision correcte), et la longueur des armes n’est pas pratique en combat urbain.

    Ce constat existe depuis 15 ans… et cela fait 15ans qu’on tourne en rond en attendant de voir ce que font les USA.
    Ouf ! cela commence à bouger !
    Mais ne nous emballons pas, cette histoire va encore durer une dizaine d’année (au minimum) avant d’être opérationnelle…

  7. sentinelle dit :

    c’est bête on vient de commander 100000 fusils en 5,56 autant changer tout de suite de calibre c’est un bon compromis plus de pouvoir d’arrêt et quand même plus léger que le 7,62 trop puissant et lourd pour une arme individuelle en rafale !

    • Plusdepognon dit :

      @ Sentinelle
      Les USA impriment leur marque par le biais de l’OTAN. Ça mettra du temps avant de se répandre chez leurs alliés.

      Un petit lien qui peut vous intéresser (duree 1h; vous pouvez n’en regarder que 5 min de la 49ème à la 54ème ) sur ce dont nous discutions dans un article précédent :
      https://youtu.be/l1GtNAaqnng

  8. Amateur de Cartoons dit :

    Des balles intelligentes ? C’est comme dans « Roger Rabbit », alors ?

  9. bullnar dit :

    tst tst attendons un peu, ont déjà été « pressentis » et mème presque annonces les 7mm rem magnum qui avaient finalement encore plus de recul que la 7.62 Otan, puis l évolution de la 243 win moitie plus puissante que la 5.56 pour un poids a peine supérieur, ensuite les grosses rumeurs ont enfle sur la 260 rem qui a perdu en 2017 le match contre la 6.5 creedmor dont la précision a 1.000 yards est supérieure, d ailleurs le SOC convertit déjà des MK110A1 est des Mk 20 SSR en creedmor, et maintenant on nous parle de la 6.8 alors qu’a l’issue de 4 ans de tests le corps des marines vient de commander 50.000 M27 qui ne sont que la version locale du hk416 en 233..

  10. Léonard dit :

    Ce qui est franchement comique, c’est qu’ils semblent vouloir orienter leurs troupes de combat d’infanterie vers un mode de tir sélectif à grande distance. Passons sur la grosse blague de l’IA, de Crosoft et de la batterie qui tiendra 72h à la sortie de l’usine, mais pas au Sahel, ni bien entendu l’hiver dans les pays baltes… Le fait est qu’actuellement la doctrine d’emploi du M4 pour le GV de base, c’est le tir de saturation, consommateur de grandes quantités de munitions, et l’attente de l’aviation pour « traiter » le problème. Alors leur nouveau flingue, pour les forces spéciales, pourquoi pas, mais pour le reste… Et je conseille aux dites forces spéciales de demander ce qui se passe quand il n’y a plus de batterie…

  11. Tintouin dit :

    Blague d’informaticien:
    Zut! écran bleu ! Je mets l’ennemi en pause, le temps que mon système d’armes reboote ?

    • Cht56 dit :

      Eh bien, j’utilise la procédure dégradée avec les cartes perforées….!!!!.

  12. Florent dit :

    Est-ce bien utile ? Depuis l’Irak et l’Afghanistan, les soldats Américains ne sont plus engagés nulle part, la peur de mourir l’emporte sur celle de se battre en face à face. Aujourd’hui, ils restent planqués dans des bases bunkerisés avec air conditionnée et bière fraîche. On envoie les bombardiers, les drones ou on tire des missiles sur tout espace suspecté d’abriter des ennemis et on rase tout au sol, tant pis pour les pauvres diables qui traînent ou qui sont prisonniers dans le coin. Les conséquences de cette nouvelle doctrine d’engagement sont stratégiquement désastreuses. Sur le fond, et c’est dramatique, ils ne gagnent plus une seule guerre.

    • Sacha dit :

      Youtube est bien pourvu en extraits caméras à pied de fantassins américains engagés au contact. Ce qui n’empêche effectivement pas l’appui feu aérien d’arriver, il faudrait être con de s’en priver.

    • Thaurac dit :

      la peur de mourir …c’est souvent ce qui fait les héros
      Qui n’a pas peur de mourir, les inconscients ou les malades!

      • Florent dit :

        @Plusdepognon, non je ne le connaissais pas, merci pour le lien. De toutes façon, ce type d’analyse a été fait par beaucoup d’officiers supérieurs non-Américains engagés aux côtés de la fantomatique coalition. Dans quelques mois l’Afghanistan sera définitivement perdu par les Américains. Leur désastreuse stratégie militaire a poussé des milliers de jeunes Afghans à rejoindre les Talibans, principalement pour venger des proches tués dans des frappes débiles et qu’on nous vend en permanence comme ciblées.

    • Vroom dit :

      Je ne sais pas, ils ont pris cette décision en fonction des pertes humaines peut-être ? qui restent très importantes chez eux !
      Dans beaucoup de domaines on cherche à engager de loin, pour préserver les ressources. Un héro mort, c’est un soldat qui n’engagera plus d’adversaire !

    • John dit :

      C’est pareil pour tous les pays OTAN…
      Et c’est surtout parce que l’Irak a rompu la confiance de la population avec son armée. Il a été démontré que les preuves d’armes de destruction massive étaient fabriquées.
      Comment expliquer que votre fils est mort pour des intérêts économiques / matières premières?
      Comment justifier auprès de la population que qqun va mourir pour ne rien changer à la situation locale?

    • Électeur dit :

      @ Florent, ce n’est pas tellement la peur de mourir, c’est plus exactement la peur politicienne d’avoir des pertes dans des guerres difficiles à justifier devant les électeurs.
      .
      Nous avons le même problème chez nous et c’est pourquoi l’on charge le fantassin comme une mule sous des équipements de protection.
      .
      Protéger nos soldats c’est très bien, je suis 100% pour, mais les engager dans des guerres qui ne sont pas les nôtres, je suis 100% contre

  13. MAS 36 dit :

    la bonne vieille AK 47 a encore de beaux jours devant elle avec la masse de barbus. L’arme peut être précise mais face à la « multitude » le bond technologique sera léger.

    • Ah Ca ! dit :

      il est vrai…
      Regardez ces valeureux Houthis au Yémen qui filent la raclée aux Saoudiens qui ont les meilleures armes que la planète peut acheter (bien qu’eux aussi sont en AK)
      https://twitter.com/mdohohbly2/status/1158076918366900224
      Celle ci date d’une quinzaine de jours, ils viennent de prendre une Kala serbe…
      https://twitter.com/AnalystMick/status/1153316415648256000
      .
      J’en profite pour partager mon soutiens moral aux fiers maquisards et résistants Houthis
      Sans oublier la Syrie
      https://twitter.com/Ruswariors/status/1157088904937390088

      • v_atekor dit :

        Juste pour mettre les choses au clair puisque sur plusieurs sujets vous persistez à paraître plus stupide que vous ne l’êtes. Lorsque j’utilise le terme de « Européen » ça équivaut à « pays qui soit représenté au parlement Européen », et/ou qui reconnaisse la primauté du droit Européen sur son droit national. C’est encore le cas des britanniques, c’est celui de la Suisse et de la Norvège sur divers sujets, mais ce n’est pas le cas des Russes.

        • Ah Ca ! dit :

          Faux… Poutin dans plusieurs allocutions publiques, et encore récentes, nous a tendu la main pour une Europe jusqu’à l’Oural….
          C’est exactement le cauchemar le plus noir des états unis, c’est pour cela qu’ils veulent une Europe faible, divisée et sans défense…
          Si jamais nous nous tournions vers la Russie, l’Amérique se retrouverait alors seule.. et faible….
          Ce n’est qu’une question de temps… dans la géopolitique du temps long… les alliances se reconstruisent toujours…
          Il nous faut garder l’Amérique comme allié… Elle' »était » une grande démocratie mais elle à démontré ses limites à vouloir dicter SA démocratie au monde et par cela elle pourfend cela même qu’elle cherche à établir.
          Je pense que la sagesse d’aiguiller ce monde appartiens plus aux « vieux mondes » qu’au nouveau monde. L’Amérique a encore beaucoup à apprendre…
          Elle ferait bien de se concentrer sur ses problèmes avec dans tous les états des ghettos de la taille de la ville de Paris… Ils ne sont que 6 à 7 fois la population de la France…

      • Thaurac dit :

        Bref, aux affidés (comme tu aimes si bien dire) de l’iran, qui les porte à bout de bras (tant qu’ils ont des tunes)

    • Sacha dit :

      Je n’ai pu lire que tardivement votre question concernant l’anneau situé sous le frein de bouche du Brutus sur la photo d’un autre article. Je confirme qu’il s’agit effectivement d’un bête œil de remorquage présents sur (de ce que j’ai constaté) tous leurs 155. Totalement inutile en l’occurrence mais comme la chose a été rappelée notamment par John, il s’agit d’un prototype donc ils ont assemblé le machin avec ce qu’ils avaient déjà à l’atelier.

      • MAS 36 dit :

        merci pour la réponse.

      • Sempre en Davant dit :

        Cet anneaux ne serait’il pas un excellent point de levage ?
        Et dans ce cas pourquoi ne pas le conserver?
        Pour prendre le tube de l’un et mettre sur le camion de l’autre…

  14. Carin dit :

    Ces américains alors … quel talent!!!
    Ce changement de calibre n’est pas né hier au soir… ce qui veut dire qu’après nous avoir imposé le 5,56mm, nos « amis » ont laissé l’Europe changer d’arme d’épaule avant d’annoncer qu’ils passent au 6,8mm! Le pire c’est qu’ils vont tenter de l’imposer à l’OTAN, et qu’il y aura des moutons pour suivre. J’espère que nos élites ne manqueront pas de les remercier en public, et que nous conserveront le 5,56mm, moyennant un chargement avec une poudre plus explosive, ce qui donnera plus de « patate » et d’allonge à cette munition sans rien changer dans son aspect ou son poids. Et comme dirait Cambronne… MERDE!!!

    • Frédéric dit :

      Commentaire puéril. Cela fait combien de décennies que les occidentaux sont passés au 5,56 ? … Pour ma part, j’ai utilisé le cal 7,5 des FSA 49/46 jusqu’en 1992 avant l’arrivée des Famas.

      • heaume44 dit :

        @ Frédéric
        49/56, mon cher, mais c’est sûrement une faute de frappe ! 😉

      • Sblurb dit :

        Calibre spécifiquement français non ?
        Le FSA connaît par contre une belle vieillesse côté US, où les amateurs les restaurent et rechambrent parfois en 7.62mm pour s’amuser à trouer de la canette à 400m…

        • heaume44 dit :

          @ Sblurb
          Oui, calibre spécifiquement français.
          Tapez sur votre moteur de recherche préféré «7,5mm 1929 c», vous allez trouver votre bonheur, y compris les armes chambrées pour cette cartouche.
          Pour la petite histoire, cette cartouche était légèrement plus puissante que la .30 NATO /7,62 OTAN, ex-.308 Winchester.
          Pendant mon service national au 1er RHP en 63-64, je l’ai tirée avec un MAS 36 (une fois), des MAS 49/56 et ces engins pas finis qu’étaient les AA-52.

      • sgt moralés dit :

        1992 est l’année d’arrêt de la production du famas.les premiers famas ont été commandés en 1979,ils remplaçaient à la fois le 49/56 et la mat 49.

        • Frédéric dit :

          J’étais au 45e régiment de transmissions a Montelimar. On a récupéré les Famas des unités dissoutes des FFA. On avait encore quelques PM-49 dans l’armurerie, mais je n’y est tiré qu’une fois.

      • sgt moralés dit :

        1992: arrêt production famas
        1979:premiere commande famas

    • Pravda dit :

      La 5,56 est déjà très rapide avec ses 700 à 900m/s suivant le canon, plus rapide est bien sûr possible mais au prix d’un changement régulier des canons (usure), donc ça ne se fera pas.
      Reste le problème du manque de punch au delà de 200m pour aligner proprement du barbu fanatisé (je caricature), et du manque de perforation face à des adversaires de plus en plus souvent « blindés ».
      Le calibre 6,5 est depuis longtemps un excellent compromis (6,5×55 suédois par exemple), un peu dégonflé dans la version 6,8 il représente une avancée.
      Le Gign a tiré les leçons des suites des attentats de 2015 en achetant des 7,62×39.
      Nous ne fabriquons plus nos armes et munitions donc acheter des armes et munitions en 6,8 ou 5,56 ça change quoi ? Je ne parle pas de logistique ni de court terme.
      Ensuite en restant seuls avec nos 5,56 on se retrouvera dans la même situation qu’aujourdhui avec nos famas n’acceptant pas les poids d’ogives de nos alliés, ce qui pourrait engendrer des problèmes comme lors de l’embuscade d’Uzbin.

      • Polymères dit :

        Avant que nous soyons seuls avec nos 5.56, il se passera un temps, un temps long ou les américains seront seuls à avoir du 6.8mm et ou les autres attendront de voir si ça vaut vraiment le coup.
        Il n’y a pas d’urgence à tout changer par ce que les américains ont lancé un programme dont on ne sait même pas la finalité et la réelle plus valu (s’il est bon d’évoquer les avantages, attendons de comprendre et voir les désavantages).
        Qu’est ce que ça change d’acheter de la 6.8 ou de la 5.56, en posant la question ainsi, c’est sûre que ça ne change rien, mais en terme de polyvalence à l’échelle d’armées, la profusion de la 5.56 réduit les risques de manques
        (combien d’industriels produisent de la 6.8 et combien de la 5.56? Vous ne changez pas un marché en un claquement de doigts et pour nous vaut mieux attendre que les américains payent pour créer du volume sur lequel on pourra se greffer que de vouloir jouer à celui qui veut être en avance, qui veut jouer au révolutionnaire et qui finalement se retrouve à la marge à devoir payer 3 fois plus que les autres pour pas grand chose)
        Il est plus difficile d’aligner un barbus au delà de 200m avec un 7.62x39mm qu’avec un 5.56, le manque de punch à courte distance est une chose, l’imprécision en est une autre. Il faut de la 7.62×51 otan pour espérer avoir de l’allonge, mais là on entre dans des armes moins polyvalentes pour de l’infanterie, on entre dans des armes de soutien (mitrailleuses, fusils de précision etc…).

        Le marché de la 5.56 est trop gros pour que des pays qui ne croulent pas sous l’argent, qui n’ont pas un impact suffisant pour le modifier à long terme (même avec une arme nationale nouvelle dont on ne sait qui viendra l’acheter de par sa rareté), ben ils ne vont pas changer. Les américains peuvent le faire (et encore!) mais il se passera des années (bien 20-30 ans) avant que ça commence par avoir un effet « destructeur » pour la 5.56 au point de songer à son abandon. Ne pensez pas pas qu’on sera « bientôt » seul avec nos 5.56.
        Si le 6.8mm s’impose dans l’armée américaine il sera un standard en plus et non en remplacement du 5.56, il n’y aura personnes qui sera forcé de remplacer le 5.56 par le 6.8.
        Et si vous voulez vraiment empêcher Uzbin (vous n’empêcherez pas les embuscades ou les morts), ben il va falloir éviter d’aller trop vite en ayant un calibre que personnes n’utilise massivement, car justement vous faites l’erreur de l’exception française qui fait plaisir aux industriels français mais qui finit par n’intéresser personnes, qui finit par coûter cher pour rien, qui finit par devenir un problème au niveau de l’utilisateur. En achetant le Hk-416, on entre définitivement sur un marché bien établit ou l’on connait les performances (plus et moins) avec des armes largement optimisées, des pièces et des munitions compatibles qu’on trouve partout et pour pas cher.

        • Pravda dit :

          Je ne pense pas voir la fin du 5,56 donc non pas d’urgence d’autant plus que comme précisé les américains n’ont acheté QUE 100000 armes, donc on est loin de la généralisation ou de l’adoption Otan.
          En attendant plusieurs pays réfléchissent à un changement de calibre, ça serait bien d’être raccord avec les autres.
          Concernant l’industrialisation, croyez moi, si les Usa changent ou adoptent un calibre supplémentaire ça va se battre au portillon

        • Pravda dit :

          Essayez le 7,62×39 dans une autre plateforme qu’un AKM et avec optique, vous pourriez être surpris aux distances usuelles (300m). Hormis la flèche, le calibre est plutôt précis, ce sont souvent les organes de visée courts des AK qui pèchent.

    • John dit :

      Et encore à se plaindre!? Devenez politiciens si tout ça vous emmerde.
      Tellement facile de critiquer et de ne rien faire.

  15. Bribri dit :

    C dingue le temps d avance qui nous mette à chaque fois .

  16. Faublas dit :

    Question stupide, mais qui fournira les batteries (même question pour FELIN) avec quelle sources d’approvisionnement en matières ? Les chinois disent déjà merci… En haute intensité, 72 heures par des unités isolées? en urbain ? L’intelligence artificielle qui guide la munition après le tir… la fusil à tirer dans les coins réinventé. Bon, je pousse le bouchon très loin, mais les américains ont l’ai d’être entrés dans une nouvelle ère, celle du délire. Le seul point intéressant est l’aide au tir par la prise en compte des paramètres environnementaux, tant que la batterie fonctionne de Microsoft a de beaux jours devant elle…
    Par chance, notre CEMAT défend l’esprit guerrier, on va relancer la production de hallebardes en attendant la panne d’en face.

  17. Faublas dit :

    Génial, le fait d’écrire a planté mon message… fonctionne et de Microsoft

  18. Faublas dit :

    Oui, et ça continue, magique

  19. vrai_chasseur dit :

    La faiblesse balistique terminale de la 5.56 au-delà de 300 m est parfaitement connue. la 7.62 y remédie mais au prix du poids des munitions à emporter et d’un recul plus important.
    Après ça dépend de la doctrine : dans une armée capable de mobiliser du Close Air Support au moindre Troop In Contact, c’est en fait l’aviation qui amène la puissance de neutralisation.
    Les FS qui recherchent de l’allonge et de la puissance de feu sans s’alourdir trop, s’orientent majoritairement vers des calibres 7.62 plus légers, par ex. le GIGN qui voulait une puissance d’arrêt plus importante capable de percer tous les gilets pare-balles, a choisi le CZ Bren 2 tchèque chambré en 7.62 x 39 mm. Beaucoup de FS (dont les SAS Brits) regardent le 300 Blackout dont la puissance est plus importante mais dont le poids est similaire au 5.56. Le fabricant suisse SIG en fait son cheval de bataille et produit une arme excellente (le Rattler) ainsi que des kits de conversion 5.56 / 300 BLK simplifiés à l’extrême.
    Le 6.8 pourtant mis au point depuis longtemps est peu utilisé, seuls les agents US du DEA (narco) l’utilisent en seconde dotation libre dans la version spéciale du M6 de chez LWRC.
    Quant aux bricoles électroniques, c’est sûrement très bien à l’affût ou en patrouille, quand on a le temps, comme à la chasse à l’antilope. Mais dans la fureur et la panique bordélique d’un assaut…le seul truc utile c’est le chargeur en polymère transparent qui permet de voir où on en est avec les munes.

    • Vinz dit :

      Je note le polymère transparent 😉
      .
      Question pour un chasseur : pour un engagement au-delà de 300m, la précision et efficacité ne sont-elles pas l’ affaire d’un fusil de précision de toute façon ? Ou est-ce que tous les biffins ont vocation a devenir des tireurs de précision au-delà de 300m ? Toucher sa cible à trois cents mètres avec un fusil d’assaut en situation de combat, ça me semble déjà une bonne perf.

  20. Quiorte dit :

    ça me fait rire: un calibre fait pour 600m et plus… en sachant que le combat urbain est une priorité, à quoi ça sert?
    une arme courte (P90, Famas, F2000) serait une solution mais bon.
    en plus, ce système me rappel le Félin français qui a mené à… prendre d’autres armes sans exploité la technologie qui avait couté si cher à fabriquer.

    • Pravda dit :

      Le combat urbain c’est aussi tirer à travers des couverts légers ou des combattants porteurs de protection. Mais cette demande de la base d’un retour à du plus puissant vient des retex afghans et irakiens. Comme en artillerie celui qui a raison c’est celui qui porte (de manière efficace) le plus loin.

      • MD dit :

        Oui.
        Et le combat urbain, c’est aussi tirer à travers des toits, des plafonds et des murs pour déloger ceux qui sont derrière, ce que la balle des cartouches de 5,56 mm ne fait pas.

  21. Thaurac dit :

    Quand un des fameux squelettes sera au point, le poids des munitions deviendra secondaire, a mon avis.

  22. EP04 dit :

    « Ce système de conduite de tir devrait intégrer plusieurs fonctions, comme le suivi de cible, la reconnaissance faciale et une optique principale à vision directe…  »

    Je vois d’ici l’algorithme qui va classifier sur la base de la reconnaissance faciale…

    • Barbu
    • Basané
    • Blancos

    Reste plus qu’à programmer la mise à feu en automatique et le tour est joué !

  23. pmpm dit :

    Formidable pour tous les trafiquants d’armes et autres intermédiaires de tout poil . toutes les armées du monde vont suivre les us et il va arriver sur le marché des dizaines de millions d’armes de 5,5 ou 7,5 a prix imbattable……..

    • Pravda dit :

      Les stocks albanais, ex URSS… ont fourni ces marchés noirs durant des années.
      Si les US changent pour un calibre type 6.8spc, 300 blk etc, les chargeurs et lower sont compatibles, seule la partie haute est à changer

  24. Bouli dit :

    j’espère que la FN, avec tous ses emplois américains, saura avoir sa chance

  25. Commandoair40. dit :

    Que de grandes paroles pour un soit disant nouveau calibre :
    Le Mousqueton de cavalerie Carcano Mle 1891 , était a cette date en calibre 6.5 .
    http://www.armeetpassion.com/cavalcarca1891.html .
    Bonne lecture .

    • Plusdepognon dit :

      @ Commandoair40
      Merci.
      Il est vrai que pour les armes légères, les munitions ont fait peu de progrès tellement la recherche a été poussée en la matière…
      C’est surtout le changement de portage de la doctrine US qui fait parler (surtout que comme l’a dit « Florent », ce sont les appuis qui nettoient).

      Concernant le business, pour les plus jeunes, regardez le film « Lord of war », l’histoire d’un marchand d’armes (issue de huit vraies histoires condensées en une) très bien fait. D’ailleurs le plus grand morceau du film est tiré de celui-ci:
      https://youtu.be/Zjn5YXWrwWU

    • Pravda dit :

      Le calibre en tant que diamètre de projectile n’est pas nouveau, 6,5 arizaka, carcano, suedois… mais la douille utilisée est celle de 5,56 , pas une « grosse » douille , ce qui permet de conserver la compacité et d’utiliser des plateformes existantes.

  26. Johnny Goodfellow dit :

    Il y a un seul F dans « rifle ».

  27. Sempre en Davant dit :

    1) Ils conservent le concept de calibre unique – universel. C’est la plus GROSSE info!
    C’est un calibre logistique!
    2) Toujours la préoccupation bruit et du flash… Le deuxième effet des canons court : trop de bruit à la bouche pour permettre de combattre dans les immeubles et trop de lumière pour le le bon fonctionnement des dispositifs de vision nocturne.
    La deuxième campagne après « one soldier one google » pour la généralisation de la V.N. était pour la généralisation des « supressors » pour atténuer le bruit et la lumière. Donc l’arme « utile » est aussi longue qu’un M16 du vietnam et faute de pouvoir mettre une baïonnette des fusils à pompe miniatures on pris la place du lance grenade.
    Léger, maniable, idéal pour le tir rapide?!?
    3) En dépit du marketing la réalité reste « size matter!!! ». Considérer le seul diamètre de la munition en oubliant la longueur de la douille et celle du canon est une perte de temps.
    Cette nouvelle munition cèle aussi les « balles » optimisées développés séparément par l’Army et l’USMC qui seront probablement de bonne munition pour les SWAT opérant dans les maisons en bois mais n’ont pas le punch nécessaire au fantassin qui doit pouvoir neutraliser derrière un parpaing creux.
    4) Que reste t’il d’usage au 7.62/51 ? Il est menacé pour les fonction de tir de précision par le 300WM et le 338.
    Pour l’aspect mitrailleuse il lui reste les tourelleaux télé opérés léger mais le lance grenade Mk19 et la bonne vielle 12,7 bénéficient de l’alourdissement des véhicules.
    5) Le calibre OTAN est une blague. C’est au % comme disait un certain Général.
    Il faut faire gaffe avec les journaux qui causent « chiffon au petits garçon » ou s »apprêter a se prendre une sentence à la Guitry: « les femmes veulent des choses neuves et non des choses nouvelles »!

    • Ah Ca ! dit :

      Au sujet du 300 W magnum, à l’épaule ça passe…. cependant aux oreilles… mieux vaut s’y enfoncer des filtres de clopes…

  28. Requin dit :

    Il faut prendre en compte aussi les poudres modernes. Les triple base comme celle au NPV permettent l’utilisation des canons courts grâce à une flamme de bouche presque inexistante.

  29. Plusdepognon dit :

    Si les différentes armes légères vous intéresse, mais que vous êtes néophyte (4 min27 ):
    https://youtu.be/N_DUX7vHl4g