Seulement six bombardiers américains B-1 Lancer sont « aptes au combat »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Hmm ………..

    L’ avion dont l’ administration Carter a décidé l’ abandon était le B-1A qui au cours des essais en vol avait atteint une vitesse de Mach 2.3 .

  2. Ah Ca ! dit :

    Enfin une bonne nouvelle….
    Ça devrait limiter la quantité de conn*ries qu’ils vont pouvoir faire…

    • Mais oui c’est connu, l’US air force lâche des bombes H, toutes les 3 minutes à travers le monde … faut donc qu’elle se maitrise !!! « Ah ça » tu n’en loupes pas une dans ta propagande primaire anti américaine qui frôle la caricature !

      • Ah Ca ! dit :

        Les sophismes et les appels au ridicules, savez vous ce que c’est un argument invalide ?… Hey bien voila, maintenant vous savez et pourrez continuer à vous étudier…

      • Patbdx dit :

        C’est un fait que les USA sont les champions du monde toute catégorie en tonnage de bombes larguées depuis la seconde guerre mondiale. C’est pas de la propagande anti américaine. C’est objectif. Et il suffit de s’intéresser à l’histoire des 70 dernières années pour pouvoir se poser des questions sur les guerres menées par les USA.

    • Stoltenberg dit :

      Et si votre fournisseur de services internet vous coupait l’accès à la toile, alors là…

      • Ah Ca ! dit :

        Vous êtes vraiment instruit et enrichissant… c’est vrai, dans l’art des sophismes on fait difficilement mieux que vous…

        • Some1 dit :

          Ca y est il a appris un nouveau mot il est content.

        • Lechavenois dit :

          à Ah Ca !
          .
          « …Les sophismes et les appels au ridicules… »
          .
          « …vrai, dans l’art des sophismes on… ».
          .
          .
           » sophisme » par ci,  » sophisme  » par là,  » sophisme « par ci, « sophisme » par là.
          .
          Depuis que vous avez découvert ce mot , le mois dernier, dans le post d’un autre intervenant, vous ne pouvez plus vous en passez Ah Ca !
          .
          Ce n’est pas en nous le balançons à chacune de vos interventions que cela vous rendra un jour crédible sur ce site.

  3. Raymond75 dit :

    Ce n’est pas important : les B1 et B2 ont été fabriqués pour rapporter du fric au complexe militaro-industriel ; et bientôt les US vont produire le B20 !!! La défense du monde libre progresse chaque année.

    • NRJ dit :

      Pour le B21, les industries ont promis de faire attention à la dépense. C’est dire si ils prennent des mesures pour éviter de gâcher de l’argent.

    • John dit :

      Le système politique américain, et la loi américaine sont les deux inflencés par les lobbys.
      Autrement dit, les USA sont extrêmement corrompus. Et ce n’est pas une exagération.
      Des études ont démontré que le soutien ou non du peuple n’avait absolument aucune influence sur les lois votées par les chambres. Et même lorsque une très large partie de la population soutient une loi à 90%, l’influence est nulle.

      Le système américain politise l’exécutif, le législatif et le judiciaire.
      (sheriffs élus, procureurs élus, législatif et exécutifs élus, juges à des postes clés choisis par les politiques)
      Et les campagnes électorales coûtent énormément. Donc les soutiens sont cruciaux, et ces soutiens se compte par milliards annuellement.
      Rien qu’avec ça on voit que les USA ne sont pas une démocratie. Et au final, avec bien des décisions c’est le cas.
      Et le système à 2 partis n’aide pas. Beaucoup votent pour un parti en faisant des hypothèses absurdes que tel ou tel parti soutiendrait telle ou telle position, alors qu’au final, ils se rendent compte par la suite que leur soutien était totalement biaisé. Et cela va autant vers les démocrates que les républicains…
      Donc oui, le complexe militaire américain achète les politiques.

  4. Bricoleur dit :

    « Quand je me regarde, je me désole. Quand je me compare, je me console. » Beaucoup « pleurent » sur ce site sur la disponibilité de nos aéronefs de tout poil. Rappelons donc ici cet aphorisme de Talleyrand. Et nous n’avons pas « le pognon de dingues  » de l »armée US …

    • Tapis Volant dit :

      Il y a juste une (petite) différence d’échelle : qd la flotte de B1 Lancer est clouée au sol (ou presque), la flotteB52H est en partie disponible (80% tout de même) et peut assurer les mêmes missions nucléaires et conventionnelles.
      Par ailleurs, et même sans avoir une dispo parfaite (ca n’existe pas), lorsque qu’une division/brigade US doit effectuer ne serait-ce qu’un exercice d’assaut héliporté, ils ont là encore le choix entre CH47 Chinook et UH60 Blackhawk, et n’ont pas rustiner pour arriver à transporter 3 compagnies d’infanterie avec leur soutien à 200 km …

      • TINA2009 dit :

        Bsr Tapis Volant !

        C’est rassurant de lire vos propos !
        Comme je regrette les décisions prises par les décisions de mon Pays LA FRANCE depuis 2001…

      • John dit :

        En effet, ils ont moins de pression pour faire augmenter les taux de disponibilité que des petits pays (petits relativement aux USA)

  5. Françoise dit :

    Chers lecteurs,

    Sauriez-vous pourquoi le B-1B Lancer peut-être ravitaillé sans avoir de tube dépassant du fuselage comme dans le cas du Rafale svp ? Parce qu’à priori ça semble mieux pour l’aérodynamisme.

    • philbeau dit :

      La perche de ravitaillement du Rafale , au prix d’une trainée aérodynamique quasi-inexistante , permet d’éviter le poids et l’éventuel dysfonctionnement d’un système d’érection électro-mécanique . Plus sûr même que l’autre option consistant à avoir une trappe sur le dos de l’appareil , pour laquelle le pilote n’a aucune visibilité durant le ravitaillement , situation complexifiée en cas de ravitaillement nocturne

      • Thaurac dit :

        Merci d’avoir instruit Françoise sur « l’érection électro-mécanique » , quand je disais qu’on en apprend tous les jours…;)

      • John dit :

        Par contre il y a la question de la signature radar qui est intéressante.
        Et sinon, il y a le système américain de ravitaillement avec leur « boom » qui se pose sur le dos de l’appareil qui justement évite les soucis mécaniques

    • J.C dit :

      De ce que je sais la perche du Rafale ne gène pas ou peu l’aérodynamisme de l’appareil, et je pense que ça rend la manoeuvre de ravitaillement plus commode à effectuer en sus du gain de place dans le nez et de l’entretien.
      Corrigez-moi si je dis des sottises.

    • Dimitri dit :

      Deux systèmes existent pour le ravitaillement en vol. Le système rigide qui est une perche rigide rétractable ( comme sur la photo), et qui doit s’encastrer dans l’orifice de l’avion, ce système est en vigueur chez l’USAF. Et le système souple qui est un tuyau souple qui se déroule et se fini par un panier que l’avion ou plus rarement hélicoptère doit venir accrocher. Ce système est en vigueur dans l’armée de l’air française, la marine américaine et la plupart des forces aériennes dans le monde. Chacune des deux méthodes possèdent leurs avantages et inconvénients. Mais les perches fixes sont une quasi spécificité francaise (Mirage 2000, Mirage IV, Rafale, Mirage F1) même si certains en avaient des rétractable (Super Etendard, Jaguar). Le E3F awacs doit être le seul avion de l’armée de l’air française qui utilise le système rigide. La plupart des avions ont des perches qui se rétractent dans le fuselage (Tornado, Typhoon, famille Sukhoi…).

    • ScopeWizard dit :

      @Françoise

      Il existe deux systèmes permettant à un aéronef de se ravitailler ou de ravitailler : le « flying boom » et le « probe and drogue » .

      Le probe and drogue se compose d’ un tuyau souple à l’ extrémité duquel se trouve un panier ou entonnoir dont la forme si particulière sert à la fois de « guide » mais aussi de parachute annulaire permettant de le stabiliser au vu des fortes turbulences générées par les avions dans l’ air ambiant , panier-entonnoir au fond duquel le chasseur introduit une perche de ravitaillement -le fameux tube dépassant du fuselage comme dans le cas du Rafale auquel vous faites allusion- permettant ainsi , une fois la connexion établie et verrouillée , de procéder au transfert de carburant surveillé et géré en permanence par un spécialiste à bord du tanker ( l’ avion ravitailleur ) mais aussi par le pilote du chasseur car son avion s’ alourdissant au fur et à mesure que les réservoirs se remplissent , il doit de son côté gérer sa puissance-moteur ………… C’ est ce système qu’ utilise l’Armée de l’Air Française comme l’ Aéronavale de même que l’ US NAVY………….

      Le second dispositif , principalement utilisé par l’ USAF , plus simple à mettre en œuvre , est le flying boom soit une perche rigide télescopique et rétractable devant être connectée à l’ avion à ravitailler via un réceptacle situé sur le fuselage ; le chasseur n’ a qu’ à se positionner suivant des repères situés sous le tanker , le spécialiste du tanker pilote alors la perche jusqu’ au réceptacle puis s’ occupe de toute l’ opération de transfert de pétrole en liaison avec le pilote .

      C’ est à vérifier mais il me semble que le flying boom permet un débit plus important -donc un temps de ravitaillement plus court- que le probe and drogue .

      Quelques exemples ……………..
      Ravitaillement par dispositif « probe and drogue » avec un F/A-18 Super Hornet au refueling :
      https://i.ytimg.com/vi/H4slTmhzK-s/maxresdefault.jpg

      Ravitaillement en vol par procédé « flying boom » avec un chasseur F-16 et comme citerne volante un tout nouveau KC-46A ( mis en service cette année , en 2018 ) , ce ravitailleur étant un mix entre un Boeing 767-200 et un cockpit de B-787 ( KC signifiant Kerosene Carrier ) :
      https://airrefuelingarchive.files.wordpress.com/2016/01/kc-46a-first-contact-23-jan-20162.jpg?w=4416&h=2580

      Combinaison du « probe and drogue » et du « flying boom » avec un Mirage 2000 N se présentant derrière un KC-135 FR :
      http://www.moinier.net/photos/lux01/normal/kc135.jpg

      Idem avec un Mirage IV P :
      http://2.bp.blogspot.com/-Llxr90S5qzg/UmwK4OMIspI/AAAAAAAAB8s/IVV8vyXpNqw/s1600/C135.jpg

      Vue depuis le tanker d’ un Mirage 2000 N en pleine action de ravitaillement grâce à ce dispositif combinant la perche rigide et le tuyau souple au bout duquel est monté le panier/entonnoir :
      http://1.bp.blogspot.com/-M69mQHyjuqQ/TVW0WUlxP1I/AAAAAAAAAMQ/U1N-tfa5HMw/s1600/operation-de-ravitaillement-en-vol.-credit-sirpa-air.jpg

      Détail du panier-entonnoir équipé de son parachute annulaire ( circulaire ayant la forme d’ un anneau ) :
      http://rafalefan.e-monsite.com/medias/images/panier-nacelle-douglas.jpg

      Petite explication du ravitaillement en vol mettant en scène des Rafale :
      https://www.youtube.com/watch?v=GWJI3-Lk1Ks

      Vidéo bien sympa !
      https://www.youtube.com/watch?v=Acxj1DNBqe0&t=56s

      En espérant ne pas avoir été trop « chinois » dans mes explications .

      • Closter dit :

        Précision: la perche fixe ou escamotable permet de se ravitailler sur les systèmes en bout d’ailes des ravitailleurs ou sur les nacelles « buddy-buddy » (chasseurs ravitailleurs)….ce qui n’est pas rien en terme opérationnels même si le débit est inférieur. Les avions USAF n’ont donc pas cette capacité…..

    • PK dit :

      C »est un choix pragmatique de Dassault pour ne pas exploser les budgets : ils savent faire, mais ça coûtait plus cher (en dév, en prod), sans apporter un vrai plus finalement.

      • John dit :

        Il faut comprendre que les programmes français ne sont pas laissés à l’industriel pour les décisions…
        Les décisions sont une collaboration avec la défense française.
        Dassault a probablement proposé des concepts différents, avec des conséquences analysées de chacune, et la décision est très certainement laissée à la DGA qui elle détermine ce dont les militaires ont besoin.
        Le résultat est le même.

    • Estelassar dit :

      Parce que le B1b n’est pas un chasseur léger je suppose. Ce qui n’a donc rien de comparable.

    • Gribeauval dit :

      Le B1B, comme le B52, le F15 et le F22 entre autres, est ravitaillé par « flying boom », c’est a dire une perche rigide qui vient s’insérer dans le réceptacle de l’avion ravitaillé (situé au niveau du nez de l’appareil dans le cas du B1). Cette méthode de ravitaillement est a certains égards plus complexe que le « probe and drogue », avec perche flexible, utilisé aussi aux US et dans de nombreux pays, dont la France.
      L’intérêt du « probe and drogue » est son débit élevé, ce qui est très utile pour les bombardiers stratégiques.

    • Pascal (l'autre) dit :

      La plupart des avions américains utilisent le système « flying boom » Un opérateur en queue d’avion « pilote  » à partir de son poste une perche rigide afin de d’introduire * dans le réceptacle de ravitaillement de l’avion . Le pilote de ce dernier positionnant son appareil en fonction de repères dessinés sur le ventre de l’appareil ravitailleur. A noter que ce système est utilisé par l’U.S.A.F. L’ orifice de ravitaillement se situe sur le dos dans le cas du F16 , a l’arrière de l’entrée d’air gauche sur le F15, au niveau du nez devant le cockpit sur le A10 . La photo du B1 montre également les repères sur l’avion ravitaillé permettant au « boomer » de positionner précisément sa perche. Pour la NAVY et les U.S. Marine le système utilisé est de type « probe and drogue tout comme les autres armées de l’air y compris la notre. Elle consiste en un tuyau souple terminé par un « panier »pendant derrière l’avion ravitailleur. Le pilote de l’avion ravitaillé va venir se positionner afin d’enquiller « le gland » **de sa perche de ravitaillement. Particularité des avions Français la perche de ravitaillement est fixe. Avantage, aucun risque de blocage qui nécessiterait en cas de pb de se dérouter vers un terrain de dégagement et pourrait mettre à « mal » une mission. Inconvénient une trainée supplémentaire. Un seul avion Français a eu une perche rétractable, le Jaguar néanmoins cette dernière de par sa position avant gauche perturbait le flux d’air rentrant du moteur droit, nécessitant pour garder la formation de « cranter la P.C. sur le moteur gauche.

      * On se calme, on évite de se faire des films

      ** Je persiste, on évite de s’exciter!!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « position avant gauche » Oups! Il faut lire avant droit!

      • Alpha dit :

        @Pascal (l’autre)
        « Un seul avion Français a eu une perche rétractable, le Jaguar  »
        Non, il y a eu aussi l’Étendard IV M et le Super Étendard…

    • Hermes dit :

      Tout simplement parce qu’ils utilisent une autre méthode que le probe and drogue que nous utilisons , mais qui n’est pas plus évidente à mettre en oeuvre, voir même plus dangereuse de part la perche rigide, mais le débit est également plus important..
      .
      Et le coût n’est pas le même, bref, encore et toujours, le pognon avant tout !
      Le probe est simple est efficace..

    • docholiday dit :

      Bonjour,

      le système de ravitailleur de l’air force consiste en une perche mâle issue du ravitailleur et un réceptacle femelle sur l’avion ravitaillé. La perche est pilotée depuis le ravitailleur.

    • ainsiparlaitfraise dit :

      Polissonne.
      Alors heu, je vais tout vous expliquer.
      .
      L’aérodynamisme, c’est une chose.
      Mais la perche (le « tube », comme vous dites) à l’air, comme chez nos avions d’assaut, ça n’a rien à voir avec.
      C’est juste que comme c’est pas amovible, y’a moins de risque de panne au déployage (pardon: déploiement). C’est fixé. Raide. Droit. Carré.
      Alors c’est moche, oué. Le pire c’est pas tant le « tube » lui-même, que le gland, au bout.
      Z’avez vu le gland? Ca c’est moche.
      D’ailleurs, c’est une insulte connue: « tête de gland » (j’ai jamais entendu: « tête de tube »; « tête de perche » peut-être)
      Mais y’a pas de panne moteur, là est l’essentiel.
      .
      J’espère que mon post aura été instructif.
      Sinon scope me complètera, il est bon sur les avions.

      • Thaurac dit :

        « Sinon scope me complètera, il est bon sur les avions »
        Non, pitié….;) il va nous en coller encore une tartine et la molette de la souris va fumer 😉

        • fraisedesbois dit :

          « …et la molette de la souris va fumer »

          Je vous interdis de parler ainsi de Françoise! C’est ma mère!
          (ok je sors 😉 )

        • ScopeWizard dit :

          @Thaurac

          Reconnais qu’ il faut particulièrement con pour ne pas être capable de zapper de soi-même un truc qui te fait d’ entrée chier …………….. car tu me diras quand est-ce que l’ on te met un pistolet sur la tempe histoire de t’ obliger à lire ……………… 😉

          • ScopeWizard dit :

            Ah , voici que je m’ aperçois que manque le verbe être ………….. hmm ballot ça ………….

            Donc reprenons ……………

            Mais oui , c’ est bien ça ; « Reconnais qu’ il faut ÊTRE particulièrement con pour ne pas…….. »

            Bah , comme on dit un seul « être » nous manque et tout est dépeuplé …………. 😉

      • ScopeWizard dit :

        Moui moui moui ……………

        Ça va aller les gars ?

        Une gonzesse fait son apparition et ça y est , c’ est branle-bas-résille de combat ? C’ est quoi , c’ est la floraison ? Fait pas assez chaud ? Il y a fort longtemps que ………….. non , je vous assure que c’ est comme ça que ça s’ écrit …………. 😉

        Hein ? Jaloux ? MÔA ??? Que nenni ………….. mais comme parfois vous me semblez si prudes , si maniérés , si « vieille France terroir et traditions ………………. c’ est vrai quoi ; il suffit de prononcer tel ou tel mot , telle ou telle phrase -plutôt de les écrire- et certains d’ entre-vous se croient systématiquement obligés de procéder à une répétition générale de la prise de la Bastille ………….. c’ est inouï , tout de même …………………. hein ? Plutôt de la Pastille ? Si vous voulez ! 😉

    • L’USAF utilise le système dit du Fying Boom, soit un tube rigide piloté par un opérateur depuis le tanker, et qui vient se ficher dans un orifice sur l’avion à ravitailler. L’US Navy (dont les Marines) et les reste du monde utilisent le système Probe-and-drogue, le tuyau souple qui se termine par une sorte d’entonnoir et nécessite le fameux ‘tube dépassant du fuselage’. En gros, un changement de système sur l’avion demande un changement sur le tanker. Les clients des US avec des avions prévus pour l’USAF utilisent des tankers avec Flying Boom (Australie, Pays-Bas, Israël, Turquie, et … Iran). Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Aerial_refueling#Systems

    • ScopeWizard dit :

      Je précise ………

      « entonnoir dont la forme si particulière sert à la fois de « guide » mais aussi de parachute annulaire permettant de le stabiliser au vu des fortes turbulences générées COMME RENCONTRÉES par les avions dans l’ air ambiant , »

      • Françoise dit :

        @philbeau, J.C., Dimitri, ScopeWizard, PK, Estelassar, Gribeauval, Pascal (l’autre), Hermes, docholiday, ainsiparlaitfraise, François Leclerc : Je vous remercie beaucoup pour vos explications circonstanciées. 🙂

        • ScopeWizard dit :

          @Françoise

          De rien je vous en prie , mais l’ essentiel est quand-même que vous les ayez comprises , au moins une ; sinon c’ est que nous sommes nuls de chez nuls de chez nuls de nuls ! 🙂

    • d9 dit :

      Il y a deux méthodes :
      – soit une perche fixe sur le ravitalleur qui s’insère dans un réceptacle fixe sur le dos de l’appareil (cas de tous les avions de l’USAF),
      – soit une perche avec un panier stabilisé dans lequel vient s’insérer la perche de l’avion ravitaillé (fixe comme sur le Rafale, escamotable comme sur le F-14 et pas mal d’autres appareils, russes ou américains).

      La première méthode est plus délicate pour l’avion ravitaillé, ne permet qu’un seul ravitaillement en même temps (tu ne peux pas mettre des perches fixes en bout d’aile), mais permet un débit beaucoup plus important : c’est nécessaire pour les bombardiers comme le B-52 ou le B-1B. Pour se simplifier la vie, l’USAF a équipé ses chasseurs du même système, bien que la seconde option aurait été plus adaptée sur des chasseurs.

  6. Didier dit :

    Ça fait toujours 6 de plus que le reste du monde… Et je compte bien les tu160…

  7. L enduriste du dimamanche dit :

    Comme beaucoup d’avion us ..
    Pour faire simple une trappe sur le toit comme le b2, f 16…
    Une perche rigide est fait pour plus de debit que les ‘souples’.

  8. L enduriste du dimamanche dit :

    Comme beaucoup d’avion us ..
    Pour faire simple une trappe sur le toit comme le b2, f 16…
    Une perche rigide est fait pour plus de debit que les ‘souples’.
    Mais aussi sur la méthode ‘souple’ le travail est difficile pour le pilote.
    Avec le ‘rigide’ c’est le boomer qui à du travail. …

  9. John d’ou ? dit :

    Bah parce qu’il y a la place…

  10. pmpm dit :

    Toutes les armées du monde mettent en service des matériels de plus en plus complexes et de moins en moins disponibles …..

  11. Lagaffe dit :

    Lu sur Aerobuzz : Le numéro 2 de l’US Air Force annonce que le prototype du bombardier à long rayon d’action B-21 devrait voler en décembre 2021.
    L’annonce a été faite au cours d’un colloque de l’Air Force et elle est une bonne indication de l’avancement du programme B-21 « Raider ». L’USAF envisage d’acquérir jusqu’à 200 exemplaires de ce bombardier à long rayon d’action, pour un coût unitaire de 500 millions de dollars. Auquel s’ajouteront bien entendu les coûts de mise en œuvre de cette aile volante hautement furtive, destinée à remplacer les B-1B et autres B-2.
    500 millions de dollars l’exemplaire… est-ce franchement raisonnable ?

    • Barfly dit :

      Les américains sont-ils des gens raisonnables ?
      200 exemplaires pour remplacer 80 avions (B2 et B1) ça me semble disproportionné comme chiffre.

      • wagdoox dit :

        a terme, il s’agit de remplacer les B52 et d’en faire des noeuds de communications.
        Une facture de 100 milliards pour l’aquisition, c’est déjà moins que le F35

    • John dit :

      Avez vous vu le déficit des USA, et le budget militaire?
      Ce budget est insensé, et les militaires ont un budget tellement large que les industriels se gavent… Merci la corruption ou le « lobbyisme » qui permet de rendre cela possible….
      Et en plus de l’influence des industriels, il y a la fierté déplacée des Américains à ce niveau… Etre le plus puissant est une nécessité apparemment… Et tout ça au prix de la dette, de la santé, de l’éducation et de la nature. C’est leur problème…
      Par contre, contrairement à leur rhétorique, c’est pas la Chine qui lance une course à l’armement, ni la Russie.
      Les USA sont tellement loin devant en termes de technologies que les 2 cherchent à les rattraper (surtout la Chine)…
      Et on verra bientôt une augmentation du nombr de têtes nucléaires chinoises à mon avis, pour atteindre au moins 20-50% des USA / de la Russie

  12. Ghostrider dit :

    @ ha ca : vos interventions sont vraiment didactiques et riches d’enseignements. zzzzzzzz …

    • ScopeWizard dit :

      @Ghostrider

      Bah , au moins ont-elles l’ avantage de vous permettre de vous détendre ………………. et ça c’ est bien . 😉

  13. max dit :

    Les ricains n’ont ils dans leur flotte des joyeusetés du début de la turbine comme des Alouettes III ?

  14. Thaurac dit :

    Perche ou pas, moi, ce qui me sidère, c’est qui peut emporter 56 tonnes de munitions !!!
    Incroyable, il doit nettoyer tout un département avec le matos adéquat.

  15. ScopeWizard dit :

    L’ Histoire du B-1 est quand-même des plus intéressantes ……………

    Après-guerre , les USA construisent et s’ équipent de successeurs au Boeing B-29 Superfortress puis B-50 ( nouvelle motorisation ) ainsi qu’ au Convair B-36 Peacemaker en dotation dans l’ Air Force depuis 1949 , en mettant en service , en grand-nombre , un bombardier stratégique à réaction censé faire la différence avec les meilleurs appareils des forces aériennes Soviétiques , le Boeing B-47 Stratojet qui au départ « fera équipe » avec les B-36 à moteurs à pistons et poussera à la transformation des B-50 en avions ravitailleurs ( aussitôt jugés trop lents pour les avions à réaction tout comme les B-29 qui auparavant s’ acquittaient de ce type de mission , raison pour laquelle les B-50 se verront rapidement équipés de réacteurs d’ appoint à l’ instar des énormes bombardiers stratégiques B-36 pourtant héxamoteurs mais eux-aussi trop lents par rapport au B-47 ) ………….

    Le B-47 est un très bon avion , fiable , très rapide pour l’ époque soit les années 1950 ( environ 900 km/h ) , mais il souffre de défauts ( trop lent au décollage , trop rapide à l’ atterrissage donc délicat à piloter durant cette phase ) , son avionique reste « sommaire » , il est plutôt petit , comme il est intensivement utilisé par la composante de bombardement de l’USAF -le Strategic Air Command ou SAC- il se fatigue et il est donc assez vite décidé de lui donner un successeur , ce sera le Boeing B-52 ( env 750 ex construits au total toutes versions confondues ) plus moderne , plus grand et plus performant propulsé par quatre paires de réacteurs en nacelles sous les ailes ………. qui pour sa part ne doit rester en service qu’ une dizaine d’ années pas davantage faisant équipe avec un bombardier ultra-moderne à hautes performances de haute altitude de classe Mach 2 à voilure delta , le Convair B-58 Hustler et sa très grande nacelle ventrale carburant/armement si caractéristique ; toutefois , le B-58 connaît de sérieux problèmes de mise au point qui retardent sa mise en service , de plus il est trop cher donc rapidement sa production s’ arrête ( moins de 100 ex ) il ne reste que quelques années en service durant lesquelles , à l’ instar du B-47 ( près de 2000 construits ) il va tenter et battre certains records ………………

    C’ est là qu’ un engin époustouflant va faire son entrée -je rappelle que nous n’ avons toujours pas quitté les années 1960- un avion révolutionnaire combinant le grand rayon d’ action du B-52 et des performances très élevées soit Mach 3 , 250 tonnes au décollage , 23.000 m de plafond , 6 réacteurs de 13.5 tonnes de poussée chacun , l’ extraordinaire North American XB-70 appelé à devenir le B-70 Valkyrie devant être « escorté » par un chasseur apparemment resté au stade de dessin ou de maquette , le F-108 Rapier du même constructeur ( North American = P-51 Mustang , F-86 Sabre , F-100 Super-Sabre ) capable également d’ un très haut niveau de performances , raison pour laquelle les Soviétiques vont développer le fameux Foxbat MiG-25 ……………

    Seulement , entre-temps , le programme franco-britannique du supersonique Concorde était passé par-là siphonnant indirectement une grande partie des ressources affectée au développement du Valkyrie car les USA s’ étaient à leur tour lancé dans la course du transport civil de passagers à Mach 2 et + via le programme SST qui sera abandonné plus tard lui aussi ………….
    Par conséquent , à grand peine seuls deux prototypes du B-70 furent construits dont , le 8 juin 1966 , l’ un , le second ou AV2 , s’ écrasa après une collision avec un Lockheed F-104 Starfighter pris dans les violents remous de la turbulence de sillage du Valkyrie lors d’ un vol de promotion nécessitant une séance de prises de vues entraînant dans la mort le copilote du Valkyrie , le pilote du F-104 ( Joe Walker , premier pilote d’ essai US à être allé deux fois dans l’ espace aux commandes de l’ avion-fusée expérimental North American X-15 lors de ses deux records d’ altitude ) , blessant le pilote du B-70 retombé avec sa capsule de sauvetage …………….

    Par conséquent , le B-58 en nombre restreint retiré ou presque du service , le programme B-70 étant annulé pour cause de coûts jugés trop élevés ainsi que du fait que la priorité est à présent donnée aux missiles type ICBM ( Inter-Continental Balistic Missile ) rendant inutile la poursuite du développement d’ un tel avion spécifiquement conçu et prévu pour pénétrer les défenses adverses à très grande vitesse et à très haute altitude , le SAC ne compte plus dans ses rangs que le B-52 Stratofortress comme bombardier stratégique à long rayon d’ action , le SAC s’ oriente donc vers un autre type d’ appareil capable de voler plus vite tout en ayant lui aussi un grand rayon d’ action , une grande capacité d’ emport , une avionique de navigation et de combat dernier-cri ; North American Rockwell propose alors le B-1 à flèche variable doté d’ une vaste soute à bombes , propulsé par quatre réacteurs de 14 tonnes de poussée chacun jumelés par paires équipés d’ une géométrie d’ entrée d’ air variable classe Mach 2.3 , bardé d’ électronique ainsi que d’ une suite de guerre électronique prenant en compte la difficulté sans cesse croissante de pouvoir effectuer des missions de pénétration de l’ espace aérien de l’ URSS afin d’ être en mesure de frapper à l’ aide d’ armes thermonucléaires comme conventionnelles tout objectif considéré et désigné comme « prioritaire » …………..

    Quatre prototypes destinés à développer le futur bombardier stratégique de série sont commandés et désignés B-1A ; premier vol en date du 23 décembre 1974 ………………
    Cependant , en dépit de très bonnes performances , le B-1A connaît d’ importants problèmes de mise au point affectant en particulier ses systèmes électroniques les plus à la pointe , se rajoutent son coût élevé ainsi que la promesse d’ un bombardier « furtif » estimé encore plus avancé -celui qui deviendra le fameux B-2 Spirit- en conséquences de quoi , en 1977 le Président Jimmy Carter décide d’ annuler tout le programme B-1 ………………

    Ce sera son successeur , le Président Ronald Reagan , qui dès 1981 prendra la décision de le « ressusciter » et de le relancer en passant commande de 100 appareils : le B-1 B Lancer qui verra notamment la complexe géométrie de ses entrées d’ air simplifiée en devenant fixes ce qui aura pour effet de limiter sa vitesse à Mach 1.25 , des efforts conséquents permettront de réduire sa signature RADAR , l’ avion s’ avèrera excellent en mission de pénétration à grande vitesse et basse altitude ………… Toutefois , à ses débuts le B-1B astreint à l’ unique mission de frappe nucléaire ( contrairement au B-52 ) sera pénalisé par une longue période d’ apprentissage sous forme de longues années de mise au point qui plomberont sa carrière opérationnelle datant pourtant de l’ été 1986 , l’ ensemble de la flotte sera même parfois entièrement cloué au sol , des crashes en série se produiront ………………

    Cela étant , vers la fin des années 1990 , le B-1B bénéficiera d’ un ambitieux programme de modernisation et d’ amélioration qui mené par étapes successives permettra d’ élargir son éventail de missions , d’ accroître son potentiel et de l’ engager sur divers théâtres d’ opérations au-dessus desquels il s’ illustrera le plus souvent brillamment comme aux Balkans , en Afghanistan , en Irak ………….

    Néanmoins , alors qu’ il est prévu et acté de « déclasser » 32 appareils afin de pouvoir moderniser 60 B-1B « survivants » car le coût d’ une telle modernisation s’ avère trop élevé pour permettre un maintien de l’ intégralité de la flotte , en 2002 la refonte de ses systèmes défensifs est annulée .

    Mais le Rockwell B-1B « Lancer » sera encore parmi nous durant quelques années ; cela ne l’ empêchera pas de voler et d’ effectuer ses missions aux côtés des B-52 H et autres B-2A de l’ ACC pour Air Combat Command ( fusion du SAC et du TAC pour Tactical Air Command après leur dissolution en juin 1992 ) au sein de l’ USAF ………………

    Rendez-vous dans les meetings ! 😉

    Boeing B-29 :
    https://www.globalsecurity.org/wmd/systems/images/b29-2_300.jpg

    B-50 ravitaillant un F-100 Super Sabre :
    http://geta-o.jp/USMIL/B/B-50/90357(usaf)kb-50j-0172.jpg

    Convair B-36 :
    https://flyawaysimulation.com/images/downloadshots/24337-b-36-peacemakerzip-17-peacemaker.jpg

    Très belle vue d’ artiste du NB-36 H seul prototype du B-36 doté d’ un réacteur nucléaire ………….
    https://images.fineartamerica.com/images/artworkimages/mediumlarge/1/convair-nb-36h-alex-arkhipau.jpg

    B-47 Stratojet à réacteurs et ailes en flèche :
    http://vignette2.wikia.nocookie.net/aircraft/images/1/19/B-47E-50-LM_Stratojet_52-3363.jpg/revision/latest?cb=20130407230829

    B-52 octo-réacteur ; ici un B-52 H :
    https://arc-anglerfish-arc2-prod-mco.s3.amazonaws.com/public/DJED4KFT4VDDRI35Y5BC2SKXSM.jpg

    B-58 Hustler ; très intéressante série d’ images :
    https://i.pinimg.com/736x/56/58/35/565835012954096d8eff00efdc9a368d.jpg

    https://jetpilotoverseas.files.wordpress.com/2010/10/download12.jpg

    https://nationalinterest.org/files/styles/main_image_on_posts/public/main_images/b58.jpg?itok=2fcmKsB2

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/75/Convair_B-58_Hustler_USAF.jpg

    http://s3-us-west-2.amazonaws.com/warisboring.com/images/Convair_B-58A_Hustler_59-2435.jpg

    https://airway.uol.com.br/wp-content/uploads/2015/10/B-58_Hustler_21.jpg

    https://i1.wp.com/theaviationist.com/wp-content/uploads/2016/03/B-58-Yogi.png?fit=973%2C494&ssl=1

    https://i.pinimg.com/originals/9f/05/55/9f0555386cee08a36e75e4422757df82.jpg

    https://i.ebayimg.com/images/i/361915263789-0-1/s-l1000.jpg

    https://i.pinimg.com/originals/e7/78/69/e7786914f1ed8f69c0bf53fd8f21b079.jpg

    Détails :
    https://c1.staticflickr.com/3/2626/4147243071_e39532d618_b.jpg

    Splendide vue d’ artiste pour terminer :
    https://irp-cdn.multiscreensite.com/97129047/dms3rep/multi/desktop/marekrys_01-1024×520.jpg

    B-70 Valkyrie ; photo très intéressante très vraisemblablement d’ un atterrissage montrant en arrière-plan un B-58 :
    http://4.bp.blogspot.com/-Ez2eh53aqjE/USWePMvxReI/AAAAAAAATkA/jhowIeq6R3A/s1600/XB+70+Aircraft+Wallpapers+02.jpg

    http://3.bp.blogspot.com/-iVo0wbFjzDw/Ua7uiZ75slI/AAAAAAAABIc/l2v_xCbavOI/s1600/xb-70a-valkyrie+2.jpg

    https://i.stack.imgur.com/cdHRp.jpg

    https://i.ytimg.com/vi/mttMN15Qsdk/maxresdefault.jpg

    http://4.bp.blogspot.com/-lw5_Asy71xY/Ua7ujQDv23I/AAAAAAAABIk/MhY1klzVwEQ/s1600/XB-70-Valkyrie+1.jpg

    Probablement très peu de temps avant la catastrophe ; observez la position du F-104 :
    https://www.wallpaperup.com/uploads/wallpapers/2014/09/04/435990/6099cd9f4d0be5c4af6827d9c3a29226.jpg

    http://loockeed.e-monsite.com/medias/images/xb-70-n-20207.jpg?fx=r_700_700

    https://www.robertnovell.com/wp-content/uploads/2014/11/5-1024×525.jpg

    Détail :
    https://i.pinimg.com/originals/62/f9/cc/62f9cc3376d9052ca9e60ccba9eb1d1f.jpg

    F-108 Rapier :
    http://orig07.deviantart.net/3ca1/f/2008/300/f/f/xf_108_rapier_by_bagera3005.png

    https://i.pinimg.com/originals/19/56/eb/1956ebfffcd62aadd3a4bc22e814cf08.jpg

    http://dmn.wpengine.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2012/03/F-108A1.jpg

    https://milaviate.files.wordpress.com/2014/01/f-108-rapier.jpg

    MiG-25 :
    http://img.wp.scn.ru/camms/ar/38/pics/1_31_a1.jpg

    Northrop B-2A ( 21 construits ) :
    https://www.b-29s-over-korea.com/NMUSAF-Photos_I/images/B-2A-Close-up-NMUSAF.jpg

    http://s1.1zoom.me/b5245/83/Airplane_Bomber_Spirit_B-2A_American_521011_2048x1152.jpg

    http://www35.tok2.com/home/kh23/B-2.jpg

    http://5b0988e595225.cdn.sohucs.com/images/20180213/6e77a4cdd7d54ac5bcebc611a4d65f89.jpeg

    https://i.pinimg.com/736x/41/f3/c3/41f3c312791dbdb7fcbd62a5e28784de.jpg

    https://i.pinimg.com/originals/dd/fe/da/ddfeda03453f901cc4b8b2442fe6860b.jpg

    Rockwell B-1A :
    http://3.bp.blogspot.com/-GbkyEgD6AZ8/TuEtz66se_I/AAAAAAAACgk/Dvxkc0ulElk/s800/B-1A%2BLancer%2BLong%2BRange%2BBomber.jpg

    https://www.globalsecurity.org/wmd/systems/images/b-1a.jpg

    http://www.cybermodeler.com/aircraft/b-1/images/060707-f-1234s-019.jpg

    https://theaviationgeekclub.com/wp-content/uploads/2017/07/B-1A.jpg

    https://www.plane-encyclopedia.com/wp-content/uploads/2018/09/B-1A-8.jpg

    https://www.plane-encyclopedia.com/wp-content/uploads/2018/09/B-1A-3.jpg

    http://www.cybermodeler.com/aircraft/b-1/images/060707-f-1234s-020.jpg

    https://www.cybermodeler.com/aircraft/b-1/images/060707-f-1234s-001.jpg

    B-1B :
    http://4.bp.blogspot.com/-KAeRRSMVPJg/VHSKyzBqY-I/AAAAAAAAGb8/DqkvGZW3mRA/s1600/Lancer.jpg

    Petite vidéo bien sympa mais musique un poil envahissante ……….. 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=TZXTQxMrR6c

    THAT’ S ALL FOLK’S ! 🙂

  16. Barfly dit :

    Merci Scope.
    Au fond, Reagan n’a pas eu complètement tord de relancer le B1. Je lui trouve un sacré potentiel à cet avion. On se demande pourquoi il est resté dans l’ombre du B52 pendant longtemps.

    • ScopeWizard dit :

      @Barfly

      Je vous en prie ! 🙂

      Le problème du B-1 est qu’ il avait fait forte sensation à ses débuts ( années 1970 ) et que plus tard ( années 1980 ) , les USA augmentant considérablement leur potentiel militaire sous l’ impulsion de l’ Administration Reagan , l’ avion s’ avérant moins « spectaculaire » en termes de performances pures car ce n’ était plus ce qui lui était demandé , il a été en quelque sorte délaissé d’ autant qu’ il y en avait peu , qu’ il ne s’ était illustré en rien sinon dans quelques crashes , qu’ il coûtait très cher ce qui le faisait passer pour un caprice Reagannien plus que pour une machine volante de grande capacité avec laquelle il fallait désormais compter ……….

      Les Soviétiques développant de leur côté leur B-1 à eux , le TU-160 Blackjack .

      Et puis , n’ oubliez pas que la Navette Spatiale ou la Station MIR captaient considérablement l’ attention du grand-public donc en gros , le B-1 devenu B-1B poursuivit son petit bonhomme de chemin dans une relative discrétion seulement perturbée par des crashes et cette histoire de coût jugé très élevé voire déraisonnable qui ont phagocyté tout ce que l’ on pouvait penser de cet appareil , ses aspects positifs étant la majeure partie du temps relégués aux oubliettes ; par la suite , avec l’ apparition des furtifs comme le F-117 ( pourtant contemporain du B-1 mais tenu longtemps secret ) , le B-2 ou le F-22 , chez-nous les Rafale , Typhoon , Gripen , ainsi tous les nouveaux appareils civils , le B-1 ne pouvait guère que rester dans l’ ombre d’ un avion de légende comme le B-52 …………..

      Enfin , à mon avis .