CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Maîtrise des armements : Le Traité sur les Forces nucléaires intermédiaires vit ses dernières heures

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Guigoomber dit :

    Sans deconner suis-je le seul à penser qu’on vit un nouveau Moyen-Âge… ?

    • Raymond75 dit :

      Nous sommes au moins deux, mais je ne suis qu’un très modeste civil … Un individu du ‘peuple souverain’ qui n’a jamais son mot à dire dans ces hautes décisions stratégiques. Et qui regrette que la sagesse Suisse ne se soit pas diffusée au-delà de ses frontières.

      Mais soyons optimistes : seulement 1550 missiles stratégiques US et Russe : nous somme quasiment en paix ; l’âge d’or arrive.

    • Sblurb dit :

      A tout le moins un léger bond en arrière de 30 ans et c’est dommage … j’avoue découvrir par contre que les Russes n’appliquaient plus l’accord FNI.

  2. Patatra dit :

    Ce serait bien qu’on se remette au « tout azimut » avec ces conneries… Parceque si ça tombe, c’est chez nous.

  3. Albatros24 dit :

    Une fois le fait acté, la France serait bien avisé de ressortir ses propres missiles intermédiaires (les Hadès à moderniser sur camions semi remorques banalisés à faire rouler sur les routes des pays Baltes ou de Pologne soit à quelques centaines de kilomètres de St Pétersbourg et Moscou et les S3 du Plateau d’Albion) pour la protection de l’Interland européen. Nous voilà de facto les protecteurs de cette Europe avec les EU et la GB…
    Un financement important sera nécessaire. En le défalquant des critères de Matrique j’espère puisque les autres européens veulent bien profiter du parapluie français sans en assumer une part du financement…(pratique cette mentalité de passager clandestin, qui permet le luxe de critiquer la France atomique en sus).

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Les Hadès à propulsion ……. plateau d’Albion ]
      Heureusement que de tels projets qui ont existé au début des années 80 ont été abandonnés au stade de la prospective ! Nos chefs politiques et militaires d’alors avaient quand même plus de jugeotte que les caporaux Windows™ et les adjudants Azertuyiop qui écrivent ça en 2019 ….
      Les Russes parlent de temps en temps de réactiver leur « train nucléaire » BZhRK , mais heureusement même chez les plus fêlés de leurs nationalistes cette idée ne fait plus recette .
      Si cela vous amuse de voyager à côté de missiles , allez vous promener sur les autoroutes qui mènent à Caracas , on peut y rencontrer de temps en temps dans un bouchon des transports de missiles de système S-300 conteneurisés …

    • Fred dit :

      @ Albatros24
      La France ne fait plus sienne la doctrine de « défense élastique », mais celle « du faible au fort » : guerre stratégique après ultime avertissement. C’est clair, c’est net et rien ne peut l’entailler au travers de failles tactiques dans lesquelles l’ennemi pourrait tenter de pénétrer.

      La défense nucléaire tactique est risquée, infinie (pour nous) et sans fin.

      L’Allemagne a déjà dit non à une installation d’Euro-missiles sur son sol
      Il y a fort à parier que la Pologne acceptera et se fera encore plus carpette des États-Unis. Tant pis pour eux ; si un jour, dans cette affaire, quelqu’un reçoit des bombes atomiques sur la tête, ce sera sur la leur en premier lieu.

  4. Titeuf dit :

    Et nos hades???
    A plus ?
    A tous mis a la casse ???
    Bon… Tant pis…

    • themistocles dit :

      Ne jamais négliger une possibilité de faire une belle connerie…. Surtout quand c’est les successeurs qui seront amenés à payer si ça se passe mal.

    • Fred dit :

      @ Titeuf
      Rafales et ASMP peuvent faire le boulot, pour un avertissement ultime.

  5. Ah Ca ! dit :

    Tiens… encore un traité de rompu en accusant les autres.. Décidément soit c’est une manie soit tout le monde leur en veut… Les pauvres… Ils n’ont que des Bic Macs à manger… Les pauvres, ils sont persécutés…
    Et dire que certains leur donne le bon Dieu sans confession… Visionnaires ces gens là…. Ça me rappelle certains de nos chefs … Pas vous?

    • Stoltenberg dit :

      Le Glaire bis quoi… 😀

      • Ah Ca ! dit :

        @ Capo-chef Stoltenber,
        Vous êtes si intelligent, je suis convaincu que deviez être premier de classe avec Loiseau, ou bien ? Peut être bien et même certain, au tout début en remontant la liste par le bas…
        Que Dieu vous bénisse.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Ah ça, arrête un peu la vodka, 5 minutes …

  6. Eric dit :

    La fin de ce traité est une très mauvaise nouvelle pour nous européens : nous allons nous retrouver dans la situation de 1983 au moment de la crise des euromissiles. Parce que le Novator est l’équivalent modernisé du fameux SS-20 de l’époque : un missile mobile, capable de frappes décapitantes contre les infrastructures et forces militaires européennes.
    A l’époque, les Etats-Unis avaient riposté par le déploiement (soutenu par leurs alliés et particulièrement par la France) des Pershing II et des Cruise Missiles en Europe, ce qui avait contraint les russes à signer le traité. Mais aujourd’hui ? il n’y a pour ainsi dire plus beaucoup de troupes, et encore moins de bases US en Europe… et l’Otan n’a aucune arme comparable. Ce qui nous met à la merci d’une première frappe russe : y compris nous même français. Un président français irait-il lancer une attaque nucléaire de représailles contre des villes russes à la suite de la destruction des forces militaires de nos voisins et alliés ? Evidemment que non. Et c’est ce qui rend tous les chantages possibles… Je suis persuadé que toutes les sirènes d’alarme doivent sonner en ce moment de Varsovie à Bruxelles en passant par Berlin.
    La Russie n’a jamais renoncé et ne renoncera jamais à son vieux rêve d’hégémonie en Europe continentale, lequel date des Tsars. Pour celà, elle doit découpler le vieux continent de son allié américain, et ce nouveau missile, ajouté au désengagement US et à l’arrivée de Trump à la Maison Blanche, en est le moyen. Quant à l’Europe, elle ne fera qu’échanger un tuteur contre un autre, même si le Royaume-Uni et peut-être nous mêmes échapperons sans doute à ce destin.

    • Raymond75 dit :

      L’URSS communiste était hégémonique ; La Russie des tsars ou la Russie actuelle veut une zone de sécurité dans les grandes plaines qui bordent ses frontières. Lors de la disparition de l’URSS, et donc du Pacte de Varsovie, l’OTAN s’était engagé à ne pas introduire de troupes dans les pays de l’est … Mais bien sur c’est la Russie l’agresseur, le méchant, l’ennemi indispensable pour justifier l’hégémonie US.

    • Daniel BESSON dit :

      Les Russes commencent surtout à se rendre compte que les Slaves Orthodoxes  » Russkii  » ethniques sont pour la première fois majoritaires dans leur pays depuis 170 ans et que les acquisitions impériales ne leur ont apporté que des problèmes depuis cette époque
      Le  » problème de la question Juive  » ( sans aucun antisémitisme M. le rédacteur ) avec l’annexion de la Pologne et la création de la  » Zone de résidence  »
      Le  » problème de la question Musulmane  » (Sans aucune islamophobie M. le rédacteur ) à partir de la seconde moitié du XIX éme dans le  » Turkestan Russe  » qui allait devenir les  » stans  » d’Asie Centrale . En 1914 plus de 20% de sujets de l’ Empire Russe relevaient de la Chariah ou d’un droit coutumier Islamique et cela commençait  » à faire jaser  » .
      L’idée des chefs politiques Russes ce serait plutôt de créer une  » Russosphère  » qui englobe la Crimée , le Donbass et l’Abkhazie et certainement une portion du Bélarus , ses régions orientales . Ce que l’on oublie de dire c’est que les  » acquistions  » récentes l’ont été dans des territoires historiquement Russes . Dans le Donbass on en est aux frontières des années 1600 et de nombreux combats qui s’y sont déroulés ces dernières années ont vu des combats contre des Tatars par exemple aux alentours de 1600 ( de mémoire )

    • Ah Ca ! dit :

      @Eric
      La Russie n’est pas l’URSS, changez de programme…. passez à Windows et laissez tomber vos cartes perforées et vos cassettes magnétiques….
      « La Russie ….. renoncera jamais à son vieux rêve d’hégémonie en Europe continentale » Vous les sortez d’où vos histoires ? C’est Napoléon ou c’est le Tsar qui a transformé l’Europe en un champ de bataille… ?
      je crois rêver « elle doit découpler le vieux continent de son allié américain » de 1. vous admettez que nous appartenons aux EUA (état que que vous réfutez ailleurs) et 2. Que diront les pays européens quand vous leur annoncerez la nouvelle de leur appartenance aux EUA… ?
      Ce que je remarque est que vous essayez au prix de mensonges effrontés de faire passer la Russie comme un pays malveillant et dangereux et les EUA notre sauveur….
      SVP arrêtez de prendre vos rêves pour des réalités… Merci
      .

    • didixtrax dit :

      pensez-vous réellement que les Russes éprouvent le besoin ou aient même l’envie de « nous » envahir, eux qui disposent du plus vaste pays du monde, d’une très faible densité de population très bien éduquée, de ressources naturelles (gaz, pétrole, eau douce, terres arables, agriculture, etc…) et de multiples savoirs-faire de pointe ? pour ma part je pense qu’ils cherchent surtout à se protéger de notre c*onnerie, ou plutôt des conséquences de l’idéologie et de l’avidité de nos dirigeants.

  7. Numerologue dit :

    Bonjour
    Grand maître voyant Marabout sidick Oumar pour tous vos problèmes privés et personnels :
    WhatsApp :0022961723296
    http :// mediumvoyantsidick.eklablog.com

    • Polymères dit :

      Je ne sais pas encore si madame Laraison et monsieur Pacon sont passés en Afrique, mais en tout cas ils sont passés en Europe et ce sera difficile pour vous d’essayer obtenir je ne sais quoi.
      Pour plus d’info veuillez me contacter par téléphone, (54€ la minute, mais ça les vaut!)

  8. Fred dit :

    Aucune négociation n’est en cours ou prévue pour l’après New START en 2021 … Très mauvais signe.

    À mon avis c’est mort, et open bar pour la multiplication des missiles, des armes dans l’espace et pire, des anti-missiles (américains, car eux seuls pourront se les payer et il ont déjà une forte avance technologique) : c’est extrêmement dangereux, si un jour il n’y a plus équilibre des forces. Nous risquons de le payer très cher, de notre vie et/ou de notre indépendance. Les seuls anti-missiles efficaces contre les ICBM à têtes manœuvrantes sont ceux qui les visent lors de la phase de montée ou de la phase balistique il doivent donc être disposés assez près des sites de lancement : en Europe entre autres (Alaska, Pacifique).

    Peut-être est-ce pour cela que les Russes développent des armements alternatifs ?

    • Ah Ca ! dit :

      Trump ne sera pas éternel, en premier nous devrions faire de la propagande visant le public américain. N’oubliez pas qu’ils ne se gênent pas d’en faire chez et sur nous….
      Tout porte à croire qu’ils prennent le chemin d’un état voyou… « Rogue state » comme ils disent chez eux…
      D’où l’importance de développer des plateformes et armes spatiales. Le nouveau commandement c’était en faire un peu trop pour toujours plus de bureaucratie… Je sais, un bureaucrate ne connait que des bureaux.
      La boite de pandore est ouverte et la course relancée, le génie s’est échappé….
      Soyons parcimonieux…

  9. Parabellum dit :

    Il est peut être encore temps de se réveiller et de penser autrement La Défense de la france sans se préoccuper des allemands ou autres hollandais neutres voire pacifistes et comptant vaguement sur l’as américains pour les sauver des russes…il est encore temps de repenser les risques et de s armer pour y faire face. On ne se battra pas toujours contre des types avec des ak 47 en Toyota ou contre trois salopards de la subversion islamiste de banlieues…il est temps de réactiver une industrie du missile sol sol et des drones armes longue portée de fabrication française…ce doit même être un enjeu politique. Et si quelques européens veulent s y adjoindre qu ils payent leur part.mais ouvrons les yeux le monde actuel se couvre de moyens adverses basés sur les missiles à portée dangereuse…il y a même des Iskander en Algérie…et nous nada …une cinquantaine de canons quelques asmp et scalp mais sur des avions ulnerables malgré tout…nier l utilité de moyens de frappe serait coupable…même le nouveau chef de l armee de terre voit venir des conflits à haute intensité…c est à dire une guerré avec des armes lourdes…on ne peut avoir une armee avec seulement des commandos et des missiles sur sous marins…il est temps de repenser tout et d agir…et helas on a ferraille les hades pour faire risette aux allemands voire à l onu ou autre machin…

  10. Plusdepognon dit :

    Honnêtement, la Russie va être pas mal occupée avec ses voisins.
    https://youtu.be/zbqK9KMcXqY

    Que les USA ait besoin d’un épouvantail pour booster les crédits de leur gigantesque complexe militaro-industriel est leur choix de société.
    Les dangers qui nous guettent sont moins les russes que nos propres vicissitudes.

  11. Gege dit :

    … et si ce n’était juste que pour lancer un nouveau marché de l’armement pour ses potes industriels au frais du contribuable…

    Quels intérêts ont les grands de ce monde à atomiser le monde qui les fait vivre.

  12. Sblurb dit :

    « La plus grande partie de l’arsenal chinois est composé de missiles de portée intermédiaire et nous devons nous assurer que nous avons les mêmes capacités si par malheur nous devions entrer en conflit avec eux un jour », a en effet, expliqué le responsable américain.
    Elle est bien bonne : les USA sont-ils tellement faibles et démunis ? … avec leurs centaines d »ALCM, Tomahawk embarqués sur navires/sous-marins à capacité nucléaire … qui ne sont que la 1° capacité puisqu’ils ont conservé + de 440 Minuteman 3 et + de 300 Trident II (MIRV) dans leurs sous-marins.

  13. Tapis Volant dit :

    Cet état de fait concernant un traité qui a fortement marqué la période de l’après Guerre Froide est un argument de plus pour que la France accélère la mise au point de systèmes hautement stratégiques pour sa souveraineté et la protection de son espace (voire au-delà d’une partie de l’espace européen) : un système de veille et de détection lointaine (multi-spectral, multi-segments) dont ferait partie le remplaçant du système Graves, et également l’évolution du système SAMP-T pour permettre de disposer au moins d’une 1° couche de défense anti-balistique (guidage et portée améliorés), faute de disposer pour l’instant d’un véritable système ABM.
    Par ailleurs, l’accession de nombre de pays (ou opérateurs privés) à des technologies de lancement d’engins spatiaux depuis les 20 dernières années rend ce risque d’autant plus diffus…