CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’état-major chinois confirme le déploiement d’avions furtifs Chengdu J-20 près de Taïwan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

52 contributions

  1. Guigoomber dit :

    Les Indiens se targuent de pouvoir les détecter facilement avec les radars classiques de leur su-30.

    Ce concept d’avions est quand même très intéressant (intercepteur furtif longue portée). Je suis étonné que les Russes n’y aient pas pensé avant.

    • John dit :

      Les Russes n’ont pas les moyens de développer autant d’armement…
      Économiquement c’est pas la Chine ! Par contre la Russie a rénové tout son arsenal nucléaire terrestre, ou du moins une bonne partie.
      Les forces terrestres reçoivent du matériel récent / rénové.
      L’armée de l’air va recevoir le SU57 qui a commencé la production en série.
      Et en termes d’avions, les Su34 d’attaque sont très nombreux déjà, les SU35 de dernière génération sont en cours de production.
      Je suis pas très au courant de la marine. Pas la plus moderne, mais en termes de sous marins il me semble que le nombre est relativement important. Bref, leur dissuasion nucléaire reste puissante. Et au final, c’est cela qui maintient la paix.

  2. LaFederation dit :

    J’ai l’impression que l’on ne sait quasiment rien sur l’APL, on spécule dessus, les chinois communistes ne laissant rien filtrer
    Pensez vous que les services secrets occidentaux sont plus avancés que nous « lambdas » sur la furtivité du J-20 par exemple ?

    • Hermes dit :

      Eh bien pour commencer, sans avoir accès aux informations même, les GVT’s/armées ont des ingénieurs/physiciens qui jouent les analystes et évalue de loin la menace.
      Ce n’est pas ce qu’il y a de plus précis, mais nul doute qu’ils ont un poil plus de connaissances que nous autres « lambda » et qu’ils arrivent à pondre un premier rapport intéressant.
      .
      Pour ce qui est des données, c’est déjà plus compliqué, contrairement à nous qui acceptons à bras ouvert les étrangers dans les sites à accès restreint, la Chine ne commet pas ce genre d’erreur sans laisser filtrer exactement ce qu’elle souhaite…
      Elle reste une maître de l’information et de l’encapsulation.
      .
      Même si je suis intimement convaincu que les renseignements occidentaux (Je suis peut être naïf mais je les penses partageurs au sujet de la Chine…) ont accès à une certaine quantité d’information, cela reste particulièrement difficile d’imaginer qu’on ait l’ensemble des données.
      Après tout, les US ont déjà du mal à se fournir en données françaises, même s’ils n’y mettent pas les mêmes moyens je pense…

      • La deuxième vague dit :

        «Les Ricains ont du mal à se fournir en données françaises»…. Ha ha ha… Hou Hou Hou…Ha ha ha… . Je ne me suis pas autant marrer depuis si longtemps… Ha..Ha.. Merci Hermès! :-))
        Bon, trêve de plaisanterie, un certain Amiral à choisi Windows plutôt que Linux comme système pour l’armée, donc, dès ce jour-là, ils ont accès à tout. Point.

        Faudrait renvoyer dans les écoles informatiques ceux qui choisissent les systèmes… (et tout le monde toucherait sa solde à temps aussi)

        Bon, perso, ça ne me dérange pas puisque, pour moi, dans 50 ans, USA, Canada et UE ne feront plus qu’un, ce qui est logique, puisque c’est dans les faits c’est presque déjà le cas… (géostratégiquement parlant)

  3. Vivo dit :

    Autre tomahawk envoyé à Taipei, la Chine vient d’interdire à ses ressortissants les voyages individuel à destination de Taiwan.

    A ceux qui crieraient au loup, les USA viennent de faire pareil pour Cuba, donc qui se ressemblent s’assemblent?

  4. frederic66 dit :

    y a t-il quelqu’un sur ce site pour nous dire que valent les J20 ?

    • Hermes dit :

      Personne ne saurait le dire de manière réellement intéressante & sérieuse, bien trop peu de données.

    • ScopeWizard dit :

      @frederic66

      https://www.youtube.com/watch?v=ART_xN_dVKA

      De ce que j’ ai pu en voir , honnêtement , perso il m’ inquièterait bien plus qu’ il ne me ferait rire ou sourire ……………. mais ce n’ est là qu’ une impression , n’ empêche ………..

    • vrai_chasseur dit :

      On le sait assez bien de façon indirecte.
      – Par les technologies de furtivité que les chinois ont « pillé » à l’occident (on sait à peu près ce à quoi ils ont eu accès) : la furtivité du J20 est celle de tout avion moderne aujourd’hui – c’est-à-dire essentiellement par l’avant. On le voit peu quand il arrive, mais on le détecte bien par derrière.

      – par le fait que la Chine a cherché à acheter aux russes les excellents moteurs du Sukhoi Su-35. Ce qui laisse à penser qu’ils ne sont pas satisfaits de leurs moteurs WS10 de facture chinoise. Mais les russes ne vendent que l’avion entier (meilleure marge commerciale…) et donc la Chine s’est résolue à acheter 22 Su-35…vraisemblablement pour en décortiquer quelques uns et utiliser les autres en complément des J20.

      Par le fait que le design modulaire hautement reconfigurable du J20 a été guidé par les mêmes tactiques de combat que l’OTAN (dont ils s’inspirent largement) :
      typiquement, les J20 fonctionnent par 4, 2×2 paires (comme les F22 américains). 2 J20 sont configurés en furtivité maximale (donc sans armement externe) et sont interchangeables pour une meilleure résilience. Ils vont servir d’éclaireurs à 2 autres J20 configurés en bombardiers. Les 2 premiers vont désigner et verrouiller les cibles pour les 2 autres sans être a priori détectés. Les 2 autres J20 bombardiers vont traiter les cibles désignées avec des missiles à longue portée. Les 4 J20 communiquent ensemble grâce à des liaisons de données fusionnées. La qualité de la suite logicielle embarquée est donc ici primordiale (c’est ce qui est très long à mettre au point sur le F35 américain). Et la Chine n’est pas en retard question maîtrise des technologies logicielles en général.
      NB ce design modulaire inclut aussi les baies d’emport internes, qui sont plus larges que sur un F22. Les ingénieurs chinois ont eu l’intelligence de reculer les moteurs pour laisser plus de place dans les baies internes d’emport. Le J20 peut donc aussi emporter des réservoirs supplémentaires de carburant (ce qui a déjà été testé avec succès par les chinois), s’affranchissant ainsi du ravitaillement en vol pour ne pas exposer un avion gros porteur ravitailleur aux tirs adverses.

      Conclusion, le J20 semble être un avion très moderne et « sérieux », notamment parce qu »il ouvre le champ à plusieurs doctrines d’emploi sophistiquées.

    • MERCATOR dit :

      REPONSE
      Extrait d’un journal spécialisé dans l’aviation ,
      « Car ce n’est un secret pour personne, le retard est important. Les premières images des démonstrateurs d’avions furtifs chinois, aussi bien le J-20 de Chengdu Aircraft Corporation que le J-31 de Shenyang Aircraft (photo), tout comme d’ailleurs aussi l’avion de transport Y-20 de Xian Aircraft, ont été particulièrement révélatrices au regard des observateurs avertis : ces programmes sont largement pénalisés par leurs motorisations.

      Pour de nombreux spécialistes, la Chine mettra entre 15 et 20 ans pour rattraper le gros de son retard dans la propulsion militaire, le chemin restant encore beaucoup plus long sur les réacteurs civils, marché concurrentiel oblige. Bien sûr, AECC s’intéressera à toutes les nouvelles technologies qui occupent déjà les motoristes occidentaux, à l’instar des aubes de soufflante en matériaux composites, aux composites à matrice céramique (CMC), aux alliages d’aluminure de titane ou aux nouvelles architectures avec réducteur (GTF). La Comac s’était d’ailleurs engagée à proposer une motorisation chinoise sur le C919 avec le CJ-1000A, un réacteur qui pourrait voir le jour d’ici dix ans.

      Car en plus des performances qui se doivent d’égaler celles proposées par les motoristes occidentaux, il faudra aussi atteindre une fiabilité qui n’a été rendue possible que par l’accumulation de données sur des décennies d’opérations. Il n’est pas rare de voir des réacteurs comme le CFM56 totaliser des dizaines de milliers d’heures de vol sans aucune dépose, l’équivalent de près de 10 ans de fonctionnement. Par ailleurs, un pilote sur huit seulement vivra peut-être une avarie moteur nécessitant son extinction durant toute sa carrière. Voilà où sont les standards de l’industrie aujourd’hui. C’est sans compter non plus les efforts de R&D des principaux motoristes, largement autofinancée.

      On l’aura compris, aussi ambitieuse soit-elle, la Chine ne pourra sérieusement prétendre à rivaliser avec les motoristes occidentaux avant la seconde moitié du siècle.  »

      Autrement dit même si cet avion est « furtif »ou « semi furtif » ou  » assez difficilement repérable par les radars » contrairement aux avions classiques, sa fiabilité fait qu’en cas d’interventions dans la durée, à moins d’avoir une flotte conséquente, posera de graves problèmes, les réacteurs devant entrer en « grande maintenance « au bout de cinquante à cent heures de fonctionnement .

      Le même phénomène apparaît sur les copies des sous marins de l’époque soviétique, leurs « signatures acoustiques » sont si bruyantes qu’ils sont repérés dès la sortie de leurs bases .

    • Chanone dit :

      @ frederic 66
      Le J20 est un avion moderne. Malheureusement, le niveau technologique de la Chine dans son ensemble pose question: il y a d’un côté les trolls, les annonces fracassantes, les « fuites » qui indiquent que la Chine développe son arsenal, qu’elle est toute puissante, et les détracteurs qui rappellent à l’envie que sa situation économique se dégrade, que c’est un pays avec des minorités laissées pour compte, et une base industrielle de défense qui dépend encore largement de l’ex URSS.
      .
      Si on fait le tri au sujet des annonces et que l’on s’en tient à ce que l’on sait de la BITD, il y a tout de même quelques points phares qui ressortent:
      -la chine ayant acquis de multiples pièce de F117 américains, elle maîtrise plusieurs secrets de la construction furtive tels que les U.S. la voyait dans les années 90.
      -La Chine étant l’atelier du monde, elle a accumulé un grand nombre de secrets industriels en électronique et informatique.
      -LA chine possède des services de renseignements très intrusifs, et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de secrets technologiques occidentaux qui lui échappent. Pour preuve: les U.S.A. se sont fâchés tout rouge quand ils ont compris que leurs processeurs dernière génération étaient copié et fabriqué. La bataille juridique s’est depuis étendu au commerce, et bientôt à la monnaie.
      .
      En synthèse, le J 20 est un chasseur lourd dont le rôle est de faire du choc frontal à grande distance, avec la motorisation du Su35, dont la Chine s’est équipé de plusieurs exemplaires. Il est probable que son système d’arme soit plus dirigiste que ses homologues occidentaux: moins de souplesse, moins de précision. Mais même avec des capacité d’un F14 des années 90, ce chasseur reste dangereux pour les gros porteurs, en prolongeant la zone de protection/déni d’accès des défenses sol air des côtes et des îlots.
      De plus, cet avion aligne la combinaison Aile delta (aérodynamique et endurance), plans canards (qui raccourcis les distances de décollage et atterrissage) et moteurs à flux vectoriels. La question qui se pose vient des commandes de vol électrique et de leur programmation.
      Reste que l’appareil est encore neuf, et que si les Chinois copient aussi les Russes sur la montée en puissance de leur matériel, les services officiels Chinois devront se montrer vigilants quand aux fuites sur les -éventuels- défauts de jeunesse.
      Mais il y en a toujours.
      Ce n’est qu’avec le temps et les versions que cet avion, qui ressemble à un Sukhoi 35 en plus furtif montrera sa force et pertinence.

  5. Passager dit :

    Bon pour le cas hypothétique d’une guerre entre la Chine continentale et Taïwan, j’ai deux vidéos (en anglais) qui peuvent être intéressantes:
    https://youtu.be/z67BZ1T0ehU
    https://youtu.be/kr0s2t9uG5A
    Je tiens à préciser que je ne suis pas tout le temps d’accord avec les supposition de la chaine youtube mais que celle-ci permet une analyse ( tout de même limitée) plus poussée que la simple comparaison numérique et qualitative.

  6. Lagaffe dit :

    Et la Chine commence par frapper Taïwan au portefeuille :
    « La Chine sort l’arme du tourisme face à Taïwan : elle va interdire dès jeudi à ses citoyens de se rendre sur l’île en voyage individuel, le parti au pouvoir sur le territoire insulaire dénonçant une « pression politique ».
    En ciblant le tourisme, Pékin semble vouloir frapper une économie taïwanaise déjà mal en point et ainsi déstabiliser Tsai Ing-wen, dont la formation (PDP, Parti démocratique progressiste) milite traditionnellement pour l’indépendance de l’île.
    Ces dernières années, en signe de mécontentement face à Tsai Ing-wen, Pékin a déjà stoppé ses communications officielles avec Taipei, arraché quelques-uns des derniers alliés diplomatiques de Taïwan et multiplié les manoeuvres militaires près du territoire.
    Deux exercices navals sont d’ailleurs organisés cette semaine à quelques centaines de kilomètres au nord et au sud-ouest des côtes taïwanaises.
    Pékin menace régulièrement de recourir à la force en cas de proclamation formelle d’indépendance à Taipei. »
    https://www.lepoint.fr/monde/pression-politique-la-chine-suspend-le-tourisme-individuel-vers-taiwan-31-07-2019-2327710_24.php

  7. Pascal (l'autre) dit :

    En matière de furtivité, à part les plans canards je m’interroge aussi concernant les quilles anti roulis.

  8. wagdoox dit :

    Si le seul atout du J20 tient dans un missile alors tous les avions chinois capables de l’emporter font aussi bien.

    • Hermes dit :

      Sauf qu’il dispose d’un rayon d’action considérable en prime… ce qui permettrait de contourner Taïwan et ses défenses pour intercepter les appareils US en renfort par exemple…
      .
      C’est un avion conçu pour faire que les PA de l’USN ne puissent pas être hors de portée… (entre autre)

      • EchoDelta dit :

        OK Mais il trouvera quand même du monde en face. Sincèrement cela ressemble plus à un premier déploiement pour voir en grandeur nature le résultat et avoir du RETEX. Après bien malin qui peut dire ses capacité réelles, sauf que les chinois ne sont pas non plus des magiciens, et qu’ils se heurterons aux même problèmes de développement que nous.

      • ScopeWizard dit :

        @Hermes

        À ce que je puis en voir , cet avion semble à la fois très puissant et super-maniable , probablement très manœuvrable aussi , en revanche niveau furtivité à la détection RADAR , je serais nettement plus prudent ………..

        Indépendamment de tout ce que l’ on pourrait dire de cet avion , plus globalement ce qui à mon sens est particulièrement inquiétant , c’ est que les Chinois vont de toute façon absolument vouloir rattraper leur siècle , notamment par rapport à toute cette longue période où le pays fut à la fois ravagé et opprimé par de nombreux « seigneurs de la guerre » tandis qu’ il subit la domination des puissances étrangères qui le tenaient sous leur joug durant le siècle précédent ( XIXème ) , d’ où l’ émergence de la révolution conduite par Mao dès la fin de l’ occupation japonaise , les massacres qui s’ ensuivirent , ce besoin d’ unité d’ un peuple qui n’ en pouvait plus et était prêt à pactiser avec le Diable en personne dès lors que ce dernier avait une solution à lui proposer , ce qui fut fait et se perpétue de génération en génération en dépit d’ un virage amorcé vers un système volontiers néo-libéral mais toujours avec un État régi par un Parti Communiste composé d’ apparatchiks avides de pouvoir qui dirigent le tout……………….

        D’ où ma certitude que la Chine va attaquer Taïwan dès que cette dernière montrera le moindre signe de faiblesse ainsi que le Japon qui de son coté lui en a autrefois tant fait voir de toutes les couleurs ( depuis 1931 ) ; par conséquent , le Japon a tout intérêt ET d’ avoir l’ ami Américain prêt à l’ épauler ET de se réarmer , ce qui ne convient pas ou très moyennement à des USA pour qui le souvenir de Pearl Harbour , du Kempeitai , et autre Unité 731 de sinistre mémoire demeure encore vivace ………….

        • Hermes dit :

          Il n’a pas a s’approcher très près des PA’s pour les tirer…
          .
          De même un ravitailleurs ne le verra pas, un AWACS émet de tellement loin qu’il répère autant qu’il est repéré..
          .
          Sans que ce chasseur soit l’ultime, ou même équivalent à ce qu’on voit en occident, il posera un très sérieux problème sur le théâtre de l’est.

  9. NRJ dit :

    Ce sera probablement une occasion pour en apprendre plus sur les caractéristiques du chasseur. Après il n’y a rien de bien méchant. Les chinois font voler un avion qui est probablement encore bourré de problèmes de jeunesse avec une industrie qui est encore largement en retard. Les taïwanais n’ont pas trop à se faire de soucis.

    • Bastion dit :

      C’est étrange, quand on parle des avions de 5e génération qui n’est pas US, on dénigre les avions adverses et leur industrie. Mais on sait peu de choses sur les avions non US. Et bien au contraire, ceux qui ont justement des problèmes avec les avions c’est bien les F-35, qui ont justement des accidents et des tonnes de problèmes. http://www.opex360.com/2019/04/27/les-problemes-de-logistique-affectent-la-disponibilite-des-avions-f-35/. Alors, je trouve étrange qu’au contraire au lieu de critiquer les f-35, on ne dit rien et on critique les autres. Mais a-t-on entendu parler d’accident ou de problèmes des J-20 ? Non ? C’est beau, on ferme les yeux sur les avions US, mais dès que ce sont des avions d’en face, on critique ! L’hypocrisie est belle ! Le J-20 est surement comme le f-35 à ses débuts, mais en tout cas, il a moins de problèmes que les f-35 ! Justement si les taiwanais n’ont pas à se faire du soucis, alors encore moins des f-35 ! Puisque le f-35 n’est pas mieux, voir pire (avec tous les problèmes), du coup par conclusion, si on n’a pas à se faire du soucis des J-20, alors personne doit se faire du soucis à propos des f-35.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Alors, je trouve étrange qu’au contraire au lieu de critiquer les f-35, on ne dit rien et on critique les autres.  »
        Vous ne devez pas souvent venir sur ce blog ni lire la presse aéronautique ou militaire spécialisée .
        « Mais a-t-on entendu parler d’accident ou de problèmes des J-20 » Vous n’avez pas l’air au courant mais la transparence pour tout ce qui concerne le militaire en Chine c’est plutôt « opaque! »
        « mais en tout cas, il a moins de problèmes que les f-35 !  » Vous êtes visiblement dans le « secret des dieux » mais pourriez vous nous communiquer des infos vérifiables et impartiales . A moins que ne vous soyez un relais de radio Pékin.

      • Hermes dit :

        La com des Russes ou Chinois évoquera rarement des problèmes, là où en Europe on communique énormément dessus…
        Donc nécessairement ça parle un peu moins…
        .
        Et je pense que le F35 se fait quand même casser du sucre sur le dos légèrement plus souvent que le J20

      • Pravda dit :

        Vous lisez mal les propos de 80% des adeptes de ce blog critiquant à juste titre sur certains points le F35 (comme le coût ou la pression mise sur les vassaux des Usa pour en acheter).

        • Non c’est pas à juste titre du tout !!!! Les critiques ici sur le F35 sont justes « idéologico-politiques » à 100% de fantasmeurs de l’ex URSS ou de trolls du Kremlin, pas ou peu d’analyses techniques pures comme ça l’est sur d’autres forums !!! Donc aucune valeur réelle !

          • MERCATOR dit :

            On peut reprocher des choses aux Israéliens mais pas sur leurs compétences en matière d’aviation militaire !

            DOCUMENT ISRAÉLIEN INTÉRESSANT TRADUIT DE L HÉBREU OU L’ON EN APPREND PLUS SUR LE F35 NOTAMMENT QU’IL EST ENTIÈREMENT OFFERT
            ET QUE SA FURTIVITE ACTUELLE SERA OBSOLÈTE DANS 5 A 10 ANS

            « Un haut responsable de l’armée de l’air israélienne a déclaré: « L’avion sera désigné F-35I, car il comportera des caractéristiques israéliennes uniques. » Les États-Unis ont d’abord refusé d’autoriser l’intégration des propres systèmes de guerre électronique d’Israël dans la suite électronique intégrée de l’avion. Cependant, Israël prévoyait l’introduction d’une fonction plug-and-play ajoutée à l’ordinateur principal afin de permettre l’utilisation de l’électronique israélienne de manière complémentaire et de s’adapter à son propre module de brouillage externe. L’armée de l’air israélienne a envoyé deux officiers aux États-Unis où ils ont discuté de questions relatives à l’intégration de la technologie israélienne dans le chasseur avec les représentants du Pentagone et de Lockheed Martin. En juillet 2011, il a été signalé que les États-Unis avaient accepté d’autoriser Israël à installer à l’avenir ses propres systèmes de guerre électronique et ses propres missiles dans ses F-35. En 2012, Lockheed a remporté un contrat portant sur la modification des premiers F-35 israéliens afin de permettre l’installation d’équipement de guerre électronique israélien produit par Elbit Systems . Cet équipement utilisera des « ouvertures spécifiques … dans le bas du fuselage et du bord d’attaque ». Israël prévoit également d’installer ses propres bombes guidées et missiles air-air produits dans les baies d’armes internes du F-35. Benni Cohen a comparé le système de commande et de contrôle d’ Israël des industries aérospatiales à une application pour iPhone qui fonctionnerait au-dessus de l’avionique centrale.

            Israel Aerospace Industries fabriquera les ailes extérieures des F-35 israéliens. IAI pourrait également jouer un rôle dans l’élaboration d’un F-35 à deux sièges proposé. Un dirigeant de l’IAI a déclaré: « Il existe une demande connue pour deux sièges non seulement d’Israël, mais aussi d’autres forces aériennes. Les avions perfectionnés ont généralement deux sièges plutôt qu’un siège. » Les écrans montés sur le casque du F-35 israélien seront également fabriqués en Israël. Cela fait partie de l’ accord de compensation fourni à Israël, en dépit du fait que l’achat est entièrement financé par l’aide américaine.

            Un responsable de l’IAF a déclaré qu’alors que la furtivité du F-35 dans sa forme actuelle sera surmontée dans 5 à 10 ans, l’avion restera en service pendant 30 à 40 ans. C’est la raison pour laquelle Israël a insisté sur la capacité de apporter ses propres modifications aux systèmes de guerre électronique de l’avion. »

          • ScopeWizard dit :

            @MERCATOR

            Souvenir n’a strictement rien à cirer de ce que vous pourrez bien lui raconter du moment que cela contredit ses certitudes et affirmations qu’ il assène en permanence comme autant de vérités sacrées ; j’ ai essayé maintes fois de dialoguer intelligemment avec lui , à chaque fois ce fut peine perdue au point que question « courtoisie » il ne doit surtout plus compter sur moi …………….

            Cela étant , ce compte-rendu Israélien me paraît des plus instructifs et riche d’ enseignements ……….. merci de toute cette recherche intelligemment partagée ! 🙂

          • ScopeWizard dit :

            @MERCATOR

            Deux trucs qui me paraissent « perfectibles » ; je vous les soumets donc ………………

            1) « Cet équipement utilisera des « ouvertures spécifiques … dans le bas du fuselage et du bord d’attaque »

            Soit des logements type case à équipements , ce qui suppose toute une connectique associée.

            2) « Israel Aerospace Industries fabriquera les ailes extérieures des F-35 israéliens. »

            Ça n’ a pas de sens : ou ce sont les ailes proprement dites ou il s’ agit de l’ extrados , c’ est à dire de la partie supérieure des ailes ; avion au sol , celle qui fait face au ciel , l’ autre étant l’ intrados .

            3) « IAI pourrait également jouer un rôle dans l’élaboration d’un F-35 à deux sièges proposé. Un dirigeant de l’IAI a déclaré: « Il existe une demande connue pour deux sièges non seulement d’Israël, mais aussi d’autres forces aériennes. Les avions perfectionnés ont généralement deux sièges plutôt qu’un siège. » »

            Selon moi , il faut entendre par « deux sièges » , la construction à venir d’ une version biplace du F-35 pouvant être en tandem ou en côte à côte .

            Hein ? Comment dites-vous ? Ça nous en fait 3 et pas 2 ?
            Pas grave , nous sommes samedi et il fait beau et chaud …………… 😉

      • Fred dit :

        Ce qui est étrange c’est d’affirmer qu’il n’y a aucune critique du F-35 sur ce site. Il faut lire les commentaires les yeux ouverts, cela apporte beaucoup plus d’informations.

      • v_atekor dit :

        Et puis au lieu d’être factuel, on insinue un parti pris. Mais le F35 est l’avion le plus critiqué de tous les temps, Rafale inclus, ce qui n’est pas peu dire.

      • Montaudran dit :

        Seriously !!?? Vous trouvez donc qu’il n’ y a pas de commentateurs fortement critiques du F-35 sur ce blog ??

        • Alpha dit :

          Non, pas le F-35… Mais le F-35I « Adir », c’est à dire un F-35 pas mal modifié… 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Hmm ……….. qu’ est-ce que je veux dire , ne craignez-vous pas , cher @Alpha , que le vent finisse par se lever puis souffler si violemment qu’ il manque envoyer votre embarcation vous fracasser sur quelque récif environnant ? Avez-vous votre gilet de sauvetage au moins ? 😉

          • ScopeWizard dit :

            Oh la la ………..

            @Alpha

            Hmm ……….. qu’ est-ce que je veux dire , ne craignez-vous pas , cher @Alpha , que le vent finisse par se lever puis souffler si violemment qu’ il manque envoyer votre embarcation SE fracasser sur quelque récif environnant ? Avez-vous votre gilet de sauvetage au moins ? 😉

      • Pierro dit :

        Oui, bien sûr. La Chine est une société très ouverte, et si le J-20 avait des problèmes on en entendrait forcément parler…

      • Chanone dit :

        @ Bastion
        Je ne vois pas en quoi le J20 et le F35 sont commun dans leur genèse:
        D’un côté, le f35 est un appareil multi-rôle où tout est neuf, même les organes venant de sont grand frère F22.
        Le J20 pourrait (j’insiste sur cet aspect informel) n’être qu’un Sukhoï 35 qu’il serait tout de même un très bon avion.
        Il est grand, emporte déjà un radar moderne, des missiles de fabrication nationale, et même si son système d’arme n’égale pas celui des occidentaux, il pourra toujours évoluer au rythme des avancées technologiques. En tant qu’appareil spécialisé dans la domination aérienne emportant tout son carburant et armement en interne, le tout pour un coût assez modique, la Chine s’offre un bon outil.
        Même si il est trop immature pour combattre, la propagande va rapidement lui forger une réputation flatteuse. Il appartient maintenant aux Chinois d’en jouer avec précaution.
        J’ai déjà signalé à plusieurs reprises sur ce site que le Pentagone, grand juge et partie en matière de l’octroi du rang « cinquième génération », n’allait pas manquer de monter le J20 en épingle pour capter des crédits supplémentaire pour assumer son train de vie somptueux.

      • NRJ dit :

        @Bastion
        J´ai déjà assez critiqué assez le F-35 sur ses lacunes et surtout son immense gâchis, je vous rassure. D´ailleurs le F-35 s´est fait descendre par tout le monde, des politiques et médias européens et américains aux personnalités politiques (dont les présidents américains).

        Après je ne vois pas ce qui vous permet de dire que le J-20 a moins de problèmes que le F-35. D´une part car les chinois sont beaucoup plus discrets sur leurs avions. Typiquement on ne trouve que très peu d´informations sur leurs avions et ils gardent donc beaucoup de choses secrètes, et ca inclut les problèmes de surcout et de retard typiques des programmes d´avions de chasse. D´autres part. si les américains avaient des entreprises en pointe pour fabriquer le F-35 (et on a vu les problèmes qu´ils ont eu à faire le F-35), les chinois sont quand même en retard sur beaucoup de domaine (matériaux, connectivité, moteurs, etc).

        Pour donner un autre exemple, il suffit de voir le SU-57 russe dont le programme a démaré il y a 20 ans et qui n´a commencé sa production en série qu´hier (je regrette d´ailleurs que @Laurent Lagneau n´en parle pas alors qu´il s´agit à mon avis d´une nouvelle beaucoup plus importante que celles qu´il avait pour certains articles qu´il a fait sur le F35 en particuliers).

        Si vous avez un doute, regardez simplement le nombre de J-20 produits: 5 avions de série seulement malgré les milliards qu´ils investissent dans leur budget de défense. Ce n´est pas avec ca qu´ils vont faire face aux USA.

      • Estelassar dit :

        Vous ne devez pas passer souvent ici car en général on se gène pas pour torpiller le F35, pas la peine de s’exciter pour rien.

    • Euclide dit :

      @NRJ
      Pour en savoir plus sur le F-20 chinois voir le site suisse Avia News du 29 Juillet et pour la réponse voir des F-16 taiwanais équipé des missiles anti-navires du 30 Juillet
      Bonne lecture à vous.

  10. Chanone dit :

    Il n’est pas certain que les plans canards soient profondément gênant pour la furtivité : leur dessin peut être optimisé tout en garantissant la manœuvrabilité de l’appareil. De toute manière, les F35 et F22 ont aussi un empennage qui pose le même problème.
    Sauf qu’une aile delta, c’est une meilleure aérodynamique et emport de carburant.

  11. Charles dit :

    Je suis content de voir un expert comme vous me rassurée et merci de participer… monsieur l’ingenieur de chez Chengdu, ou général de la plaaf….

  12. Fernandez dit :

    C’est de la copie bricoler chinoise ils ont voulu imiter les Américains mais en sont vraiment loin en matière de technologies de furtivité il suffit que les Américains les attaques et les avions chinois tombent comme des caramels le bluff sa va 5mn « logique hum

  13. GG dit :

    On en pare bien peu en France, mais les confrontations sont assez fréquente, sans que ça vire au vinaigre, respect au petits gars qui partent intercepter des sukhoi sur leur mirage 2000. Peu de gens le disent, on lit même des commentaires qui semblent montrer un cruel manque de discernement en comparant la Chine aux USA, mais il est assez incroyable de voir qu’un pays de l’ONU se livre impunément à un tel harcèlement envers une population égale à la moitié de la France, qui n’a rien demandé à personne, respecte sa populations et ses nombreux groupes ethnique, a atteint un niveau de vie comparable à l’Europe des décennies avant lea Chine, et mis en place une démocratie exemplaire. On vend aussi la peau de l’ours avant de l’avoir tué, car si Taiwan ne possède pas de chasseurs du même niveau que la Chine, on considère que sa force de frappe en terme de missile est supérieure à celle d’Israel. C’est triste à dire, mais vu l’irresponsabilité de l’ONU vis à vis de ce cirque ne cessera peut-être trop tard, lorsque les taiwanais, s’ils sont un jour attaqués et acculés dans leurs derniers retranchements, répliqueront par des salves de missiles sur Shanghai et Hainan, comme le prévoit la stratégie des ggénéraux taiwanais en cas d’attaque sur des cibles civiles sur l’île. Avec des missiles comme le xiongfeng, atteignant mach 3, bien malin celui qui affirmera que tous seront interceptés…Il est malheureux, une fois de plus, qu’on laisse au scénario du pire le maximum de chance de se réaliser, et ceux qui croient que la Chine,première armée du monde s’il en est, prendra l’île comme une fleur, font preuve d’une légèreté bien irresponsable.

  14. lym dit :

    7 ans pour être tamponné bon pour le service après le 1er vol, encore 1 an pour en voir 2 exemplaires affectés (ce qui semble indiquer qu’ils ont été déclarés opérationnels sans même un vrai test)… A la vitesse ou la Chine nous habitue d’aller, cela semble bien laborieux. Les 2000 taïwanais étaient mieux nés.