CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’US Navy évalue un drone aérien tactique embarqué aux capacités étonnantes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. Ah Ca ! dit :

    Un bon ingénieux … et du bon boulot…
    Il lui manque un peu de ventre avec simplement 3,6 Kg de charge utile…
    Certain qu’après un peu plus de développement ….
    Je peux imaginer d’en avoir un chez moi et de le chevaucher tel une moto… modèle familial peut être pas, mais comme moto par beau temps… Pourquoi pas.

    • Frédéric dit :

      Sur l’article, on indique 8 kg de charge utile. Vous avez pris une autre source ?

    • Jérôme dit :

      Je lis 8 kg pour ma part, même à jeun.
      C’est vrai qu’on aimerait bien voir une version civile chevauchable et accessible, mais d’un autre côté, lorsqu’on voit la façon dont certains conduisent, je crois qu’il vaut mieux que cette version civile ne voie jamais le jour.

    • tschok dit :

      Oui bon, 8 lb de payload ça fait pas 8 kg de charge utile. Mais regardez ce qu’on y met: « des capteurs multispectraux, un radar, des moyens de communication ou encore des moyens de guerre électronique »

      Toussa dans moins de 4 kg. Même pas la charge d’une machine à laver. Bon, l’article ne précise pas si on y met tout en même temps, ou s’il s’agit configurations différentes.

  2. frederic66 dit :

    tiens tiens, un article sur des engins à décollage verticaux, quand je disais que l’avenir appartiens à ce  » type d’aviation » je citais le F35B mais aussi je pensais aux avions ou drones sans pilote, l’US Navy ne fait que me conforter dans ma réflexion sur l’avenir, quand un destroyer, frégate ou meme porte hélicoptère pourra mettre en œuvre un drone à décollage vertical, assez puissant et bien armé, le pays prendra une belle avance sur un plan militaire.

    • Hermes dit :

      Ils ne vous ont pas attendu, ca fait des années que ça travail là dessus… Et ce un peu partout dans le monde

    • frederic il ne faut pas écrire F35 ici, car tu attires nos amis de Saint-Petersbourgs, tels des papillons attirés par l’ampoule qui leur grillera les ailes un jour !

    • wagdoox dit :

      tiens tiens comparer un drone poids plume de surveillance avec un chasseur …
      ca témoigne d’une grande connaissance des sujets dont l’US navy serait s’inspirer car toujours pas F35B dans cette armée.

    • Jérôme dit :

      Normal pour l’auteur d’un site de tenir compte de temps en temps de certains commentaires pour alimenter son site. Cela prouve qu’il a l’esprit ouvert et qu’il est attentif aux attentes ou aux réflexions de ses lecteurs.

    • NRJ dit :

      @frederic66
      En soi regardez le drone : 168 km/h, 8kg d´emport, 4500 mètres d´altitude de plafond. Avec ce genre de performance, il est fait pour faire du décollage vertical. L´engin sera utilisé pour des utilisations ponctuelles de reconnaissance. Il ne faudra pas en attendre de vraies missions de combat sur de la longue durée.

      Après, oui les hybrides ont de l´avenir pour les drones ou les hélicoptères. Typiquement au lieu de prendre des H160 pour remplacer les hélicoptères Gazelle, je pense que l´armée de terre aurait du prendre des hybrides Racer qui peuvent voler jusqu´à 400 km/h. Il y a également beaucoup de concepts dans l´aviation civile pour des « voitures volantes », généralement des hybrides que l´armée pourrait reprendre pour certaines missions spécifiques.

      En revanche, avoir des avions de chasse à décollage vertical serait une grosse erreur. Ces avions sont chers, nettement inférieurs aux avions classiques, et ils se feraient donc détruire trop rapidement en cas d´utilisation au combat. Là où il est théoriquement possible de se faire détruire des avions classiques dans nos bases militaires, on est certain de se faire détruire en vol nos jets VTOL.

    • FredericA dit :

      « quand je disais que l’avenir appartiens à ce » type d’aviation » je citais le F35B mais aussi je pensais aux avions ou drones sans pilote »
      .
      Non, non vous parliez uniquement du F-35B, je vous cite 🙂 : « je reste persuadé que les avions à décollage verticaux sont l’avenir, le F35B est l’avenir de l’aviation de combat, déjà à l’époque des projets allaient en ce sens. en cas de conflit les pistes d’aviation seront bombardées ! »
      .
      Sinon, nombre d’avions DE COMBAT a décollage court/vertical ont été testés depuis les années 40 (USA, France, RFA, URSS…). Seules deux sont entrés en service : le Harrier et le Yak 38.
      .
      Après le retrait des derniers Harrier, le F-35B est actuellement le seul en opération (ou presque !). Aussi, je doute fort que l’aviation de combat persiste dans cette voie.
      .
      Nota bene : vous aurez noté que ma remarque ne concerne pas les drones multirotors et l’aviation commerciale.

  3. Dany40 dit :

    Ce drone ne va t’il pas servir à faire de l’alerte / détection anticipée au delà de l’horizon ?
    Cela permettrait d’accroître nettement l’efficacité de l’AEGIS par exemple

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Je pense qu’on est encore loin d’un « Engage on Remote » avec ce type de matériel. Une charge utile de 8kg ne permettrait probablement pas une désignation d’objectif suffisamment précise pour un SM-6 ou un ESSM.
      En revanche, c’est prometteur et permettrait d’avoir une alerte avancée et de mobiliser tous les actifs possibles en cas d’une détection précoce, ce qui aurait pour effet d’augmenter la probabilité d’interception.

    • nexterience dit :

      Pourquoi vous préoccupez vous de l’Aegis? Perso, le système Sea fire 500 des futures frégates feanczises fdi me préoccupe plus.
      .
      J’imagine plus un drone filoguidé à 300 m de haut pour détecter plus loin. Avantages: permanence, charge importante , donc gros radars déportables grâce à l’énergie du bâtiment.

  4. Thaurac dit :

    Parait moins sophistiqué que d’autres mais à de l’allonge, du plafond et de la durée, pas mal du tout!

  5. Fyd dit :

    Le drone n’est pas autonome, il est automatisé étant donné qu’il suit un plan de vol pré-défini.
    Comme les voitures, elles ne sont pas autonomes mais automatisées tout ce langage marketing est assez effarant alors que les anglo-saxon parlent de automated vehicle et non autonomous vehicle.

  6. Yannus dit :

    Bonjour,
    un balon captif avec toile d’invisibilité cela pourrait être intéressant comme concetp non?