CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le général Pascal Facon a pris le commandement de la force Barkhane

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

10 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Les militaires sont chargés d’éviter la création d’un « Africanistan » (au passage, c’est le titre d’un bon bouquin m):
    https://www.lepoint.fr/afrique/alpha-oumar-ba-konare-les-djihadistes-utilisent-la-fragilite-des-bergers-peuls-07-12-2017-2178017_3826.php

    https://www.lepoint.fr/afrique/mali-comment-l-insecurite-affecte-le-grenier-a-riz-du-pays-24-07-2019-2326615_3826.php

    https://www.lepoint.fr/afrique/esclavagisme-razzia-tueries-les-inspirations-locales-de-boko-haram-29-07-2019-2327235_3826.php

    Et ils ne peuvent pas suppléer à l’incompétence des politiques locaux surtout quand d’autres acteurs s’amusent à contrer toutes nos actions. Les terroristes avec leurs armes et leurs mallettes de billets ne sont pas des bergers révoltés…

    • tartempion dit :

      Plus de pognon …..oui mais surtout pour l’économat des armées qui à N’Djamena refacture au prix fort au ministère de la défense le moindre rouleau de papier chiotte ainsi que toutes prestations délivrées dans le cadre de l’externalisation du soutien de la force barkhane. Espérons que ce nouveau général sera plus regardant à la dépense que ses prédécesseurs

      • Plusdepognon dit :

        @ Tartempion
        La logique est en oeuvre et si vous regardez du côté allemand, c’est notre futur (documentaire sur YouTube intitulé « patrie et profit » d’ Arte).
        En haut, un matador s’est fait prendre au mot: « retirez-moi l’épine du soutien et vous allez voir ce que vous allez voir », et certains ont sauté sur l’occasion. La marche arrière n’est pas prevue.

        Il faut se dire que sa tâche est ardue. Le général essaiera de marquer des points sur les chefs djihadistes et de préparer le futur avec les armées locales (s’ils ont leurs financements) et des contingences politiques fortes.
        Sur Barkhane, la solution n’est pas que militaire. Et l’opération va durer…

  2. Forban78 dit :

    A quand un officier général féminin pour commander une telle opération ???

    • Vinz dit :

      Voilà le glorieux horizon intellectuel de l’époque. Mais après tout, c’est bien au niveau de la fameuse « 80% de la classe d’âge ».

  3. Plusdepognon dit :

    Pour varier les articles, il faut bien ne pas toujours parler des mêmes. Cependant, N’Djamena semblait être un etat-major avec des pertes en ligne par rapport aux retex du terrain. Comme la menace se rapproche et se diffuse, il y aura peut-être un moins grand décalage entre les ressentis des militaires et des politiques :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/23/au-tchad-la-survie-politique-d-idriss-deby-depend-de-plus-en-plus-de-ses-allies-du-golfe_5492599_3212.html

    https://www.lepoint.fr/afrique/sahel-entre-boko-haram-et-al-qaida-les-armees-africaines-et-l-operation-barkhane-21-04-2019-2308773_3826.php

    C’est un travail de Sisyphe…

  4. Raymond75 dit :

    Il va pouvoir servir avec honneur, dans le respect de la tradition, avec un esprit guerrier et sans trop s’exprimer, et en profiter pour aller au Niger et au Nigeria combattre Boko Haram. Opex sans fin, dont on ne se souviens plus du commencement.

  5. Bigor de Rennes dit :

    Beaucoup de dépressifs parmi les commentateurs…
    Lez choses progressent avec un ennemi qui lui aussi s’adapte. C’est comme cela à la guerre. L’ennemi ne fait jamais ce que l’on attend de lui. Rien de nouveau sous le soleil…Quand on est aux manettes on n’a pas le temps d’être dépressif. Faut pas mollir!
    Barkhane n’est qu’un élément d’un d’ensemble plus vaste. Restons humbles sur nos capacités.
    Sans nous ce serait pire. Les hommes et les femmes de bonnes volontés le savent.
    Bonne mission au général Facon,
    Au paquet la colo

  6. vivian dit :

    opex à 1 an ….avec de nombreux retours professionnels en métropole!

  7. Marco dit :

    Est on vraiment un « fin connaisseur de l Afrique » quand on a servi en Cote d Ivoire, à Djibouti et en Somalie? Si l Afrique était un continent aussi simple qu on en devient fin connaisseur en moins de 5 ans, cela se saurait…