Iran : Les Gardiens de la révolution disent avoir arraisonné un pétrolier étranger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Nom 2 nom dit :

    Retour au 18ème siècle…

  2. Carin dit :

    Je me demandais où était passé le pétrolier… j’ai ma réponse. Par contre je ne comprends pas bien pourquoi les « gardiens de la révolution islamique » ont arraisonné ce pétrolier puisqu’ils déclarent eux-mêmes qu’il chargeait du pétrole iranien pour le revendre à ??? Mais peut-être que son petit trafic était éventé et que les iraniens savaient que ce pétrolier serait stoppé un peu plus loin, et pour ne pas perdre la cargaison, ils l’ont fait revenir dans les eaux iraniennes pour le décharger? 2 millions de barils, c’est pas mal de pognon.

    • Edgar dit :

      Hypothèse d’un trafic illicite de brut iranien, mené par des citoyens iraniens pour leur propre compte…? Prétexte, ou activités réelles illégales, surveillées puis dévoilées au profit d’une opération de politique extérieure?

    • dolgan dit :

      pourquoi? Ben faire passer un message sans risque de surenchère.
      .

  3. didixtrax dit :

    bien trouvé ce beau prétexte juridique comme réponse aux Anglais ! chapeau aux iraniens !

    • didixtrax dit :

      et pour les prochains drones US qu’ils descendront, les Iraniens n’auront plus qu’à invoquer « par mesure de protection » …

    • didixtrax dit :

      les vidéos sont sorties, le pétrolier parait bien petit si on le jauge relativement aux vedettes rapides iraniennes.

    • didixtrax dit :

      le navire contenait 1 millions de *litres* pas de barils, pour une capacité de 2 millions de litres. Donc 159 fois moins qu’un pétrolier de 2 million de barils. Apparamment du fuel (donc un raffinat) pas du brut.

    • didixtrax dit :

      Et de deux ! au motif de « violation de la réglementation internationale » comme aurait dit le Camp du Bien !

      En plus ce pourrait être vrai : débranchement du transpondeur (AIS) et/ou non réponse à des appels radios.

      Bravo l’Iran — ça me pique le fondement de dire cela, mais ça fait tellement plaisir de voir des Hommes capables de ne pas baisser la tête ni se soumettre. En plus capables de retourner contre « nous » nos propres méthodes de propagande consistant à coller des mots ou expressions sur des objets ou concepts autres. « Liberté » = milliers de morts, « Démocratie » = dizaine de milliers, « Droit International ou Humain » = centaines de milliers, etc…

  4. Clavier dit :

    « Nous allons tenter avec cette coalition […] de fournir une escorte militaire navale aux navires commerciaux », avait expliqué le général Mark Milley
    J’aime bien le terme militaire dans escorte…. on sent le mec qui aurait pu faire Navale…..

    • Eurafale dit :

      Ce qui me fait « marrer », parce qu’au final c’est plutôt navrant, c’est qu’un général US parle d’escorte navale à cause de la dégradation de la situation dans le détroit… du au comportement des USA. En gros, j’allume la mèche mais j’aimerais bien de l’aide pour m’aider avec l’extincteur, des fois que.

      • Desty dit :

        Non la situation tendue dans le détroit est du au comportement des Iraniens qui sont mécontents des sanctions économiques américaines. N’inversons pas les rôles, que je sache, les Américains ne s’en sont pris à aucuns navires civils et n’ont à aucun moment menacés de le faire !
        C’est comme si, en étant mécontent de la politique économique et social de notre gouvernement, j’allais flinguer un préfet pour ensuite en faire porter la responsabilité pleine et entière à M.Macron. Ce serait faire fie du libre arbitre et de la responsabilité individuelle. Macron n’est pas responsable de ce qu’ont cassé ou fait perdre les gilets jaunes, par contre il est responsable de la colère des GJ et des ordres indignes qu’il a donné à sa police et des conséquences sanitaires qu’ils ont eu sur les personnes.

        • didixtrax dit :

          et la saisie du pétrolier iranien ? et le chantage des US aux partenaire commerciaux de l’Iran ? l’Iran fait la même chose. Bravo à eux.

        • dolgan dit :

          Faut mettre des limites à la mauvaise foi.
          .
          Pour continuer dans la comparaison foireuse, les iraniens sont dans la situation où Macron aurait interdit aux GJ de travailler ET de toucher le RSA/chômage, puis qu’il les regarderait la bouche en coeur en attendant que ça Pete …
          .
          Les Iraniens ont autant de liberté de choix que les Georgiens avant l’invasion Russe.
          .
          NB: on peut difficilement rendre macron responsable des émeutes urbaines commises par des petits bourgeois fanatisés politiquement voulant tuer du flic. Rendons plutôt hommage aux policiers qui ont su gérer ces hordes de sauvages sanguinaires sans drames. Et remercions les prédécesseurs de Castaner qui ont su doter nos forces de l’ordre de moyens permettant la gradation de la réponse policière. Je préfère un flashball à un tir de 9mm …

  5. OTOOSAN dit :

    Contrebande de pétrole Iranien?, et bien ils ont bien fait !!!

  6. Auguste dit :

    C’est quand même étonnant d’entendre des Iraniens accuser un navire de vendre leur pétrole en contrebande,alors qu’ils ne peuvent vendre qu’en contrebande.J’ai de plus en plus l’impression que ce pétrolier,utilisé par la KRB Petrochem (américaine sauf erreur) fait partie d’un coup de billard à plusieurs bandes.Trump est,par ses paroles,devenu moins agressif avec l’Iran,surtout depuis que les Anglais (Boris Johnson) ont déclaré qu’il ne participeraient pas à une attaque contre l’Iran.La piratage du pétrolier iranien n’étant pas très claire et sans fondements,les Iraniens pourraient leur sauver la face par un échange.May s’est déplacée personnellement à Gibraltar pour cette affaire.On dit que le piratage serait une décision de Gibraltar et non de Londres.
    Délires personnels,reproduction interdite.

    • Desty dit :

      D’un autre coté, les Anglais ont assuré les Iraniens qu’ils libéreraient ce tanker en échange de la preuve qu’il n’allait pas en Syrie, puis en échange de la simple garantie qu’il n’irait pas en Syrie. Alors… qu’est-ce qui retient les Iraniens ? Ne sont-ils pas eux en train d’instrumentaliser l’évènement pour faire monter la tension ?

      • Auguste dit :

        Ce tanker ne pourrait pas aller en Syrie,c’est un super-tanker et il n’y aurait pas de ports en Syrie capables de l’accueillir.Après la visite de May à Gibraltar,il y a eu,hier à Londres,palabres entre le Premier de Gibraltar et les Iraniens.Ils ont prolongé de 30 jours la séquestration.

      • didixtrax dit :

        En quoi ce tanker ne pourrait-il se rendre en Syrie ? Les « sanctions » de l’UE ou des USA ne sont pas opposable en droit international à leur chère « liberté de navigation » ni « de commerce ». Et je ne connaît aucune décision de l’ONU s’interdisant ce type de commerce.

        Ce n’est pas parce qu’une minorité de terriens s’autoproclame « communauté internationale » qu’elle peut dicter sa loi, surtout lorsque celle-ci varie selon leur intérêt — liberté de circulation pour nous, pas pour vous. Les Iraniens n’instrumentalisent rien, ils se contentent, fort subtilement, de retourner contre « nous » nos propres méthodes de voyou.

  7. Polymères dit :

    Un navire en détresse? Une mauvaise interprétation d’une approche? Un mensonge médiatique? Un complot étatique?
    On est passé par beaucoup de choses ces derniers temps pour tenter de vouloir fuir une réalité, celle de la volonté de l’Iran de prendre un navire en réponse à la saisie du sien.
    La question encore une fois, c’est pourquoi tant de personnes s’obstinent à ne pas vouloir voir certaines choses et alimentent sur internet et ailleurs, jusqu’au bout, que systématiquement l’Iran serait une « victime » et que tout ce qui se passe dans le Golfe, ne serait pas de sa faute.
    Alors je veux bien qu’on dise que tout part de la position américaine et de ses sanctions, mais jouer l’aveugle en ne voulant pas voir (préférant la théorie du complot) que ce qui se passe dans le Golfe est une réponse iranienne, c’est pousser la stupidité un peu loin.
    Reconnaissons clairement que l’Iran agit également, que tout n’est pas une machination pour lui faire la guerre et ayons une analyse objective de ce qui se passe, car si on continue à vouloir nier les agissements de l’Iran, pour ne garder qu’une aigreur contre les américains, c’est un parti pris.
    Les deux pays se haïssent, ce n’est pas dans les rues de Washington qu’on brûle des drapeaux iraniens dans une journée nationale ou on crie mort à l’Iran. L’idéologie du gouvernement islamiste de Téhéran est ouvertement anti-américaine et tout à commencé le jour ou pendant la révolution, l’ambassade américaine a été prise d’assaut, en soit on peut trouver moulte prétexte qui se sont passés après, l’élément déclencheur est venu d’Iran contre les américains, ce n’est que le poids et les réactions américaines qui ont suivis qui font que certains l’ont oublié.

    Alors oui, les américains ne jouent certainement pas la réconciliation et leurs politiciens sont pour une bonne partie obsédé par l’opposition à l’Iran, ils ont la rancune tenace. mais du côté iranien, on maintient la flamme allumée et on hésite pas à souffler sur les braises pour l’amplifier dans une idéologie islamiste anti-américaine et israélienne. Les anti-américains qui souvent critiquent l’islamisme restent passablement conciliant avec l’Iran, car pour eux, peu importe qui ils sont, s’ils s’opposent aux américains, ils sont biens, ils sont à défendre et le cas turc le montre aussi, les vestes se retournent vite…

    Donc surveillons bien tout cela, les actions/réactions de chacun peuvent amener à une confrontation, l’orgueil et la fierté de certains ne sont plus à refaire.

    • aleksandar dit :

      C’est justement parce que l’Iran est une victime.
      Une victime qui a signé un accord avec un pays qui ne respecte pas les accords qu’il a signé.
      Autrement dit, si l’es USA ne s’étaient pas retiré du JCPOA , tout serait calme dans le détroit d’Ormuz.
      Pas si difficile a comprendre………même pour vous

    • Le Glaive dit :

      @ Polymères : vous oubliez ( volontairement ? ) de rappeler que ce n’est pas un pays, mais trois au moins, qui veulent la destruction de l’Iran, et depuis longtemps . Les USA, depuis la fin du Shah d’Iran, leur marionnette locale; Israël, qui ne supporte pas que quiconque d’autre que lui ait des armes nucléaires dans la région; et l’Arabie Saoudite à cause de la vieille haine du chiisme , et de sa volonté hégémonique sur l’ensemble du monde musulman ( qui vise aussi la conquête de l’Europe, ne l’oublions jamais .)
      Face à ces trois belliqueux qui n’arrêtent pas les déclarations menaçantes et l’espionnage le plus grossier à sa porte, l’Iran a peut-être le droit de montrer que ça suffit, et que la prise d’un navire à Gibraltar est un peu de trop .
      La France semble intéressée par ce qui se passe du côté de Gibraltar, d’ailleurs . Un Atlantic 2 est arrivé dans le sud de l’Espagne, et un C130 ( français) décollé du sud Portugal, n’ a pas cessé de faire des ronds dans la zone … y’aurait-il des Gardiens de la Révolution dans le secteur, prêts à libérer le navire ?

    • Polypères dit :

      @Polymères : « l’élément déclencheur est venu d’Iran contre les américains, ce n’est que le poids et les réactions américaines qui ont suivis qui font que certains l’ont oublié. ».
      .
      Peut-être devrait-on vous apprendre l’histoire de l’Iran :
      « En 1951, le premier ministre Mohammad Mossadegh nationalise l’Anglo-Iranian Oil Company (AIOC). Il est alors éloigné du pouvoir à la suite d’un complot orchestré par les services secrets britanniques et américains, l’opération Ajax. Après sa chute, Mohammad Reza Shah Pahlavi met en place un régime autocratique et dictatorial fondé sur l’appui américain. » signale Wikipédia. Il y eu ensuite une révolution en 1979 parce que la société manquait trop de liberté.
      .
      Donc les États-Unis ne sont pas blancs dans l’histoire de l’Iran.

    • Thaurac dit :

      Je pense que, comme le régime pourri ne changera jamais, il faudra d’une façon ou d’une autre, calmer l’iran, pas seulement dans son pays..
      D’ailleurs ils ne cachent plus leurs pouvoirs de nuisances dans le monde entier par leurs affidés et les méthodes qu’ils emploieront (intérêts concernés dans le monde entier..)) c’est à dire, comme ils en ont l’habitude, attentats avec des centaines de morts..

      • aleksandar dit :

        Je pense que, comme le régime pourri ne changera jamais, il faudra d’une façon ou d’une autre, calmer les USA, pas seulement dans son pays..
        D’ailleurs ils ne cachent plus leurs pouvoirs de nuisances dans le monde entier par leurs affidés et les méthodes qu’ils emploieront (intérêts concernés dans le monde entier..)) c’est à dire, comme ils en ont l’habitude, agressions avec des centaines de milliers de morts..
        ( voila……….fixed )

  8. Ghostrider dit :

    trop fort les IRCG .. les rois de la com … attention contrebandiers de tous pays , les gardiens du détroit d’Ormuz veillent au grain !! prenez garde. Les IRCG les rois de l’embrouille .. super opaque … super claire l’explication.

  9. nexterience dit :

    Les iraniens savent jouer habilement avec le feu, tout de même. Imaginez si la France , sous menace de bombardements sur Paris, pourrait autant jouer avec les nerfs d’ennemis inconstants pour négocier sa condition?

  10. jyb dit :

    conf de mon commentaire d’hier sur la contrebande domestique. mais c’est l’arbre qui cache la forêt.

  11. aleksandar dit :

    La grande coalition a du mou dans la culotte.
    Personne n’en veut.
    J’attends avec impatience de voir l’USNAVY escorter les pétroliers chinois qui iront charger du brut en Iran !

  12. Thaurac dit :

    Un de ces quatre, les gardiens de la révolution vont prendre la grosse tête à devant le peu de réaction des usa, et commettrons une erreur irréparable, hors aval du régime..!

  13. Robinson dit :

    L’AIEA dit avoir constaté le respect par l’Iran du traité JCPoA signé en 2015 pour 10 ans, qui se termine donc en 2025 ; dans le même temps, a été constaté l’irrespect par l’Iran de la résolution ONU concomitante n°2231 qui interdisait le développement de missiles balistiques.
    En l’absence de réactions, l’Iran se retrouvait donc disposer d’ici 5 à 10 ans de l’arme nucléaire et des vecteurs pour sa mise en œuvre.
    « Russians love their children too », mais qu’en est-il dans une théocratie, lorsque les ayatollahs dirigeants n’espèrent que d’atteindre leur paradis ?

  14. joey dit :

    Les britanniques ont plus à perdre que les iraniens, ils sont plus souvent dans cette région.