L’agence de recherche de la défense canadienne victime d’un vol de données sensibles

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Ératosthène dit :

    Devraient-ils changer la loi et le fusiller pour l’exemple ?

  2. ScopeWizard dit :

    Voilà ce qui arrive à force de tout numériser et de développer des supports de plus en plus petits comme les clefs USB …………

    D’ une part , c’ est logique , d’ autre part d’ entrée c’ est risqué .

    Maintenant , pas d’ affolement : ne nous faisons aucun souci , quel que soit le degré de précautions prises en amont comme en aval , ça nous tombera sur la gueule à nous de même si ce n’ est déjà fait …………..et ça aussi c’ est très logique dans un modèle Libéral , envahi de machines , favorisant comme jamais l’ individualisme à tous les étages ……………..

    Hein ? Quel rapport avec le Libéralisme ? Ben , d’ après vous ? Puisque l’ argent est le nouveau Dieu absolu ………
    Entre ceux qu’ il aimante et ceux qu’ il repousse + toutes les pressions ou chantages possibles + toutes les trahisons volontaires comme involontaires motivées par ceci ou cela comme une ferveur religieuse par exemple , vous réunissez toutes les conditions pour que se produise ce genre de « dérapage » facilité par la miniaturisation des supports ; ce type de dérive ne datant pas d’ hier la veille , imaginez ce qu’ il en est à ce jour ………………..

    Et alors , Scope , comment faire pour s’ en protéger ? Plutôt qu’ une critique négative en règle et un constat des plus amer , avez-vous une solution à proposer ?
    Mais oui , j’ en ai une : DÉMERDEZ-VOUS ! Vous avez multiplié les conneries à un point pas permis depuis plus de 50 ans , alors maintenant application de l’ Article 22 , chacun se démerde comme il peut !

    Voilà , j’ espère que vous saurez excuser ce léger mouvement d’ humeur ………………

    Tiens , que s’ est-il passé concernant l’ un des supposés « pères » du bombardier furtif Northrop B-2 Spirit ?
    Vous vous souvenez ?

    Non ?

    Pourtant …………..

    Déjà , en 1984 , Thomas Cavanaugh un employé qui travaillait chez Northrop a été placé en état d’ arrestation pour avoir tenté de vendre des informations classifiées à l’URSS après les avoir sorties de l’ usine Pico Rivera , il a finalement été condamné à la prison à perpétuité mais libéré apparemment sous condition en 2001 .

    Plus tard , en 2005 , ce sera le tour de Noshir Gowadia soit ni plus ni moins que l’ un des principaux ingénieurs de très haut niveau ( donc très bien payé ) à la base de la conception du B-2 Spirit ayant notamment travaillé sur tout son système de propulsion et sur le système de défense contre les missiles à auto-directeur infrarouge …………
    Après avoir fondé sa propre entreprise en 1999 , travaillé chez Northrop puis au Laboratoire national de Los Alamos , il est ni plus ni moins accusé d’avoir livré à partir de 1999 des informations confidentielles sur ses recherches et travaux concernant le B-2 à plusieurs états ou puissances étrangères comme l’Allemagne , la République populaire de Chine , Israël , l’Iran , l’Inde , la Suisse …………
    Le 24 janvier 2011, il est condamné à une peine d’ emprisonnement de 32 ans de prison ……………..

    Autre « étrange coïncidence » , la version à antenne active du radar AN/APQ-181 que les Américains ont commencé à développer à partir de 2002 n’a finalement pas pu être mise en œuvre telle que prévue à l’ origine ; en effet , en 2008 , sa fréquence de fonctionnement a été vendue soit-disant « par inadvertance » par la Federal Communications Commission à une société civile dirigée par un citoyen Malien éduqué en Russie .
    Il a donc fallu modifier en conséquence les antennes RADAR devant équiper les 20 B-2 construits ( 21 à ce jour ) , ce qui selon un article spécialisé datant de 2009 aurait coûté près d’ un milliard de Dollars ……………soit le coût approximatif d’ un seul de nos nouveaux Sous-marins Nucléaires d’ Attaque ( SNA ) « Barracuda » …………..

    Ah , ça revient cher ces conneries ……………. et à côté de ça t’ en as de plus en plus qui crèvent la dalle ou vivent avec presque rien …………. enfin , passons ……………….

  3. Le Breton dit :

    Tabarnak

  4. Onde plane dit :

    Ça rappel un sujet abordé sur ce site.

  5. Raymond75 dit :

    Une solution pour limiter les ‘fuites’ de données serait de revenir à une architecture informatique de type Unité centrale – Terminaux, ces derniers étant totalement dépourvus de périphériques. Les fichiers de données ne seraient manipulés que par les responsables de l’unité centrale. Reste les communications, mais que l’on peut sécuriser avec accréditation et isoler.

    Dans les années 70, les Français avaient voulu acheter le plus puissant ordinateur de l’époque, pour gérer EDF et le développement des centrales nucléaires. Les Américains avaient refusé, car cet ordinateur aurait permis de développer la bombe H. Il a été loué, et la salle d’exploitation était en permanence sous contrôle d’une équipe américaine.

    Mais la sécurité absolue nécessiterait de … se passer des êtres humains.

  6. Jess dit :

    C est le directeur informatique qu il fait fusiller. Pour sécuriser des données il faut toujours avoir les fichiers en ligne et sa copie sur une sauvegarde sèche type blue ray ou hdd externe au coffre voir délocalisé.

  7. Plusdepognon dit :

    Comme pour le sexe ou les frites Mac Cain, c’est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins. Maintenant que le constat est tiré, que fait-on ?
    http://informatiques-orphelines.fr/index.php/2019/06/22/remedier-a-lechec-de-la-sensibilisation-a-la-cybersecurite/

  8. Max dit :

    Un gilet feuille d’érable ! lol pas content alors vive le chaos ?

  9. aurel dit :

    Blâmer le libéralisme il fallait oser. Ce genre d’incident existe depuis toujours . Vous avez la mémoire courte ou plutôt sélective suivant votre agenda.

  10. PK dit :

    Le facteur humain est toujours le plus faible (hors incompétence technique notoire).

    Quand on ne suit pas les gens, quand on paie mal les gens, quand on disqualifie le boulot, on offre un boulevard à ce genre d’attitude…

    Bref, rien de neuf sous le soleil.

  11. Eliott Chess dit :

    J’en avait parlé à l’époque, avant que les commentaires disparaissent. http://www.opex360.com/category/armement/technologie/