Le Pentagone a (encore) un nouveau « chef par intérim »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Avec Unc’ Donald , serait-ce la IVème République améliorée soit la valse des chefs ? 🙂

    • Électeur dit :

      La Quatrième République, c’était l’instabilité gouvernementale : trente gouvernements en douze ans.
      Mais les hauts-fonctionnaires restaient en place.

  2. cedivan dit :

    Nominations certes compliquées mais au moins il y a un contrôle du Parlement. Chez nous, n’importe quelle chèvre peut être Ministre dès lors qu’elle bêle comme le chef…..

    • lym dit :

      A condition que le goût pour le homard et les grands crus ne s’ébruite pas… sans compter le reste, découvert ensuite sans forcer et comme toujours en pareil cas, à l’avenant!
      L’écologie politique a toujours été un panier de crabes, mais désormais on dira à leur propos « panier de homards »!

      Certains vont avoir l’impression de s’être fait avoir aux européennes avec Jadot, qui pour le moment bouffe surtout du melon mais peut incontestablement mieux faire.

  3. Plusdepognon dit :

    Goldman Sachs.
    https://youtu.be/Tvd8PKmjqH8

    Encore et toujours.

    • Plusdepognon dit :

      Comme il y a 11 ans, les puissants de ce monde ont renversé la table parce qu’ils étaient ruinés à leurs propres jeux, deux petits liens pour ceux qui croient ne rien comprendre à l’économie casino mondiale (les banques et les fameuses agences de notations):
      https://youtu.be/iqhEA_DWDZI

      https://youtu.be/HPanGAZGCII

      Mario Draghi, chef de la BCE remplacé par Christine Lagarde en a fait partie. Comme beaucoup d’autres dans les cercles du pouvoir.
      Ce nouveau chef du pentagone par interim a donc un puissant réseau et certainement quelques obligations qui s’y attachent.

  4. Montaudran dit :

    Donald Trump se dit le roi du deal mais n’a jamais dit qu’il était un bon DRH 🙂

    • John dit :

      C’est parce que vous ne lui avez pas reproché d’être un mauvais DRH.
      Parce que si qqun le faisait, on serait tous au courant qu’il est le meilleur que cette terre ait jamais vu !

  5. Alain d dit :

    Gouvernement Trump, N°1 occidental des sièges éjectables, seule la Chine doit faire mieux !

  6. Frédéric dit :

    Il risque d’avoir à géré une affaire potentiellement désastreuse avec cet événement  »Facebook » invitant les américains à envahir la Zone 51 le 20 septembre… Si des excités se font tiré dessus par la police militaire débordé, je dis pas les accusations qui vont tombé.

    • Plusdepognon dit :

      @ Frédéric
      Ça va se dégonfler. Mais vu comme certains américains sont armés ce serait moche.

      • Frédéric dit :

        C’est surtout si certains font des survols en avions léger ou hélicoptères en refusant de répondre aux injections radio qu’il risque d’avoir des soucis…

    • Eric dit :

      Pfff… jetez donc un coup d’oeil sur Google maps. La zone 51 est en plein désert, au beau milieu de l’immense complexe de Nellis Range… et il n’y a qu’une seule route pour y accéder.
      Facilement contrôlable donc, et encore plus facilement défendable : vos excités ne vont pas se taper cinquante kilomètres à pied dans le désert au milieu des cactus et des serpents à sonnettes. Pourquoi croyez-vous donc qu’on a construit une base « secrète » à cet endroit ?
      Une dernière chose : il n’y aurait de toutes façons rien à voir de si secret à Groom Lake (le vrai nom de la zone 51), un endroit bien trop connu du public aujourd’hui.

  7. Plusdepognon dit :

    La politique decide des vainqueurs de la compétition économique, qui financent les candidatures des politiques.
    Aux USA, les candidats aux hautes fonctions sont tous au moins millionnaires, comme cela c’est clair.
    Il n’y a pas de fatalité, ni aux USA, ni ailleurs dans le monde. D’où l’intérêt de retirer le sens de certains mots: licenciement= plan de sauvegarde de l’emploi.
    https://youtu.be/g5ZMXtnckT8

    Mais les gens qui sont au pouvoir ne font pas dans la dentelle…
    Au fait, qui était là quand j’avais annoncé que le Brexit n’aurait pas lieu ?

    • John dit :

      Le problème des pays comme les USA, ou la France, c’est le degrés de responsabilité de l’exécutif qui est très important.
      Avec un exécutif plus faible, et avec un pouvoir partagé, ces situations n’ont pas lieu d’être.

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Vous pensez aux anglais ou aux allemands ( voire les suisses, là je ne connais pas assez) ?

        • John dit :

          Je pense à la Suisse…
          L’exécutif est partagé par 7 conseillers fédéraux (ministres). Le président est purement symbolique et il sert de contrepartie aux homologues étrangers. Il est l’un des 7 conseillers fédéraux en charge de son département.
          Les décisions importantes sont concertées entre les 7.
          Les 7 appartiennent à 4 partis Gauche, centre gauche, centre droite, droite. Et chaque décision est soutenue par les 7 conseillers fédéraux, même ceux qui sont contre à la base (principe de collégialité).
          Ces personnes sont élues par le parlement.
          En combinant ça et un pouvoir individuel pas si important, le job devient moins glamour, et les assoiffés de pouvoirs préféreront des carrières dans le privé.
          Le système permet vraiment un équilibre sur le long terme. Le parlement est respectueux de la population au moment des élections, et vote pour les conseillers fédéraux des autres partis afin de respecter l’équilibre politique déterminé par la population.
          Et donc l’exécutif représente le peuple. Cela signifie que la politique est à long terme à travers la recherche de compromis.
          En travaillant de cette manière sur le long terme, cela permet d’avoir une stabilité énorme. Et donc pas de changement des taxes et des impôts tous les 5 ans en fonction du parti au pouvoir, etc..
          Cela rassure les investisseurs.
          Et cela permet aussi de travailler sur l’optimisation des systèmes en place, sur l’adaptation aux évolutions technologiques, etc…
          Et en France / USA par exemple, chaque changement de politique revient à démonter ce que le prédécesseur a fait… C’est bcp de temps perdu et ça coûte cher. Un changement politique engendre des conséquences, et cela coûte souvent à court terme, mais rapporte à long terme. Avec uniquement du court terme, impossible de capitaliser sur l’investissement.

          Ce n’est qu’un avis personnel. Mais j’ai vraiment l’impression que les systèmes binaires ne sont pas viables. Encore plus aux USA où on voit une fracture sociale de plus en plus importante entre démocrates et républicains. Et je trouve ça assez dangereux… Un système non-binaire correspond bien plus à la réalité de la société.

      • Plusdepognon dit :

        Le souci vient surtout de la sélection par les partis politiques de leurs poulains (consanguinité idéologique et sociale ).
        D’où les taux stratosphériques de l’abstention lors des élections et du désenchantement de l’électorat.
        « La fabrique du consentement » atteint ses limites lorsque l’on est plus que dans les vagissements et l’anathème.
        https://youtu.be/Dn0mFDqsWnY

  8. lym dit :

    Et après cela le gros fait virer l’ambassadeur Rosbif dont les écrits resteront, surtout quand ils se perdent, taxant de manière hélas bien factuelle Trump d’incompétent et son administration de dysfonctionnelle!

    On est en plein dedans: Pas de courrier (il sait écrire, au moins?) dans les temps et une administration de brêles (!!) qui fait dans la valse à 3 temps… en attendant mieux!

  9. Raf dit :

    Zont cas mettre une IA à la place, et qui pourra détecter les complots en moins de deux! héhé Le serpent qui se mord la queue… Perso, je trouve ce milieu hyper malsain! lol

  10. Plusdepognon dit :

    Pour y voir un peu plus clair dans le « duel » entre les USA et la Chine sur l’entreprise Huawei, c’est ici (podcast avec deux intervenants de l’IFRI):
    http://politique-etrangere.com/2019/07/16/mondialisation-le-duel-americano-chinois/

  11. SCAtastrophe dit :

    Par contre les militaires allemands vont pas gagner au change…
    http://club.bruxelles2.eu/2019/07/alerte-akk-nommee-ministre-de-la-defense-en-allemagne/