Le ministère des Armées va recruter des auteurs de science fiction et des futurologues pour plancher sur les technologies « disruptives »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

69 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    La prospective…
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2017/05/le-soldat-du-futur.html

    Remarque j’aime bien ce nanard:
    https://www.senscritique.com/film/Les_Chevres_du_Pentagone/398096

    Le monde a besoin de Jedis (même si les milis préfèrent le vendredi ).

  2. Plusdepognon dit :

    Je remets ce lien:
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/07/11/huawei-l-europe-est-prise-en-etau-entre-deux-ecosystemes-technologiques-puissants-chine-et-etats-unis_5488151_3234.html

    Avant de parler technologie, il faut bien qu’il y ait un environnement favorable à ceux capables de le porter (d’où l’intérêt de l’intelligence économique). Sinon, on continuera à se faire piller.
    https://youtu.be/bZ59jbyiCCc

  3. Gandalf dit :

    Hors sujet, mais parlant de chose « disruptive » la Turquie vient de recevoir des AS 400 Russes
    https://www.militarytimes.com/flashpoints/2019/07/12/despite-us-warnings-russian-s-400-systems-land-in-turkey/
    En attente d’un tweet de Trump je vais preparer du popcorn

    • UnKnown dit :

      C’est quand même bizarre que la Russie livre son produit le plus moderne à un membre d’une alliance adverse…
      Ils ont des super services de contre espionnages les Turcs pour faire face aux mecs de la CIA? Parce que là, les spec du bouzin anti-aérien, je pense que ça va occuper la moitié des cols blancs de Langley.

      • Pravda dit :

        Les russes livrent matériel et personnel (maintenance et surveillance) en même temps, on peut imaginer en version dégradée, et leur empressement ne peut que signifier une volonté de foutre le bordel « asap » sein de l’Otan (si en plus ils peuvent vendre quelques Su en remplacement des F35)

      • Czar dit :

        rien de bizarre : les Russes ont calculé que s’offrir les portes de la Mer noire valait bien ce petit cadeau qui – en plus – leur rapporte du pognon

    • TINA2009 dit :

      Bsr GANDALF !

      Excellent ! J’adore …

      Au plaisir de vous lire …

  4. Le Breton dit :

    Je propose une porte des étoiles au ministère, aller, on y va.

    • UnKnown dit :

      Les pigeons et du papier pour le système de communication 100% hacker proof.

      • TINA2009 dit :

        Excellent Unknown !

        Encore … Encore ….
        On est en plein de ce que nous camarades , avons besoin comme appuis!

  5. Clavier dit :

    Ils feraient mieux de s’occuper d’innover en matière de maintien de l’ordre ….

    • Clément dit :

      Ah be justement, ils innovent à ce niveau là, avec les résultats que nous constatons. On est passé d’une tactique défensive de contrôle des foules et de ciblage des « meneurs » à une tactique basée sur beaucoup plus de contacts et moins de discernements dans les cibles.

      • Czar dit :

        c’est pas exactement ce qu’on a pu constater lors des « débordements festifs » de la racaille algérienne après son succès au jeu de baballopied (on a les succès qu’on peut), comme ça ne t’a pas échappé, Clamentable.

        mais il semble que le racisme structurel de la société française post-coloniale hétéro-normée prive les individus racisés du maghreb du bénéfice de la découverte des LBD

        • Clément dit :

          @Czar
          Sois tu troll et tu es très bon, sois tu es un cliché vivant. T’as maman avait raison : tu es « spécial » !

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Eh oui , mais , il se trouve que je fais moi aussi ce même constat ; alors quoi , c’ est que nous sommes deux sur la photo ? Ou bien y a t-il aveuglement ou déni , c’ est quoi le truc ?

            Il lui revient de vous répondre , toutefois analysons vite fait ( ! ) le propos de @Czar qui vous semble à priori si excessif si ce n’ est dans sa forme , du moins dans son fond …………

            1) « c’est pas exactement ce qu’on a pu constater lors des « débordements festifs » »

            Effectivement , c’ est par rapport à l’ issue d’ un évènement sportif les mettant en joie que ces « agitations » ont été présentées ……….

            2) « de la racaille algérienne après son succès au jeu de baballopied (on a les succès qu’on peut), »

            Là aussi , c’ était bien de ressortissants ou de population du pays vainqueur qu’ il s’ agissait , en l’ occurrence des Algériens ; maintenant , peut-on parler de « racaille » ?

            Eh bien , au vu et au su de la manière dont ils ont manifesté leur joie sur l’ espace public , même si tous ne sont pas du même tonneau et à ranger dans cette case , il faut bien reconnaître que si ce ne sont pas des « racailles » , il y aurait quand-même comme un proche cousinage …………..

            Le Football peut être un joli sport , combinant adresse talent et tactique , véhiculant de nobles et respectables principes érigés en autant de vertus cardinales , mais il peut également très vite s’ avérer n’ être qu’ un jeu de brutes et de cons , il le sera d’ autant plus qu’ il sera synonyme de gros-sous et de marqueur social médiatiquement « bankable » au final plus capable d’ attirer des jeunes en mal d’ avenir socio-professionnel et de fédérer des individus autour d’ une ferveur commune , que nombre d’ autres jeux ou « causes » par nature nettement moins sujets à controverse ; c’ est clairement ce qu’ est devenu le Foot de nos jours , raison pour laquelle @Czar le qualifie moqueusement avec un certain dédain de « jeu de baballopied » et rajoute « on a les succès qu’ on peut » car à part le Foot , en ce moment pas grand chose d’ autre ne semble faire briller l’ Algérie et les Algériens …………………..

            Je lui laisse volontiers la paternité de « surnom » qu’ il vous attribue ainsi que sa supposition que vous savez de quoi il retourne tout en feignant l’ indignation .

            3) « mais il semble que le racisme structurel de la société française post-coloniale »

            Je ne sais pas ce qu’ il a voulu dire exactement mais si c’ est ce que je crois , connaissant sa précision dans le choix des mots , c’ est quelque chose de plutôt compliqué qu’ il convient de définir ………..

            Selon John Piper , le Racisme Structurel appelé aussi Racisme Systémique pourrait se définir comme étant l’effet cumulé non seulement de sentiments racistes mais aussi de croyances et de pratiques qui s’incarnent et s’expriment au travers de la politique , des lois , des règlements , des procédures , des attentes , des normes , des hypothèses , des lignes directrices, des plans , des stratégies , des objectifs , des pratiques , des valeurs , des critères , des récits , des histoires , des archives , etc , qui par conséquent , défavorisent la race sous-estimée et privilégient la race surestimée . Il faut voir de manière implicite dans cette définition un point important : le racisme structurel peut donc avoir ses effets racistes même si des personnes non-racistes siègent au sein d’institutions dans lesquelles les schémas racistes conservent leur emprise .

            Ce racisme serait donc consubstantiel à la Société Française qui fut -mais n’ est plus- une grande puissance coloniale d’ où « post-coloniale ……….

            4) « hétéro-normée »

            Bon , ça c’ est facile ; vous avez compris que dans cette France post-coloniale au racisme systémique , la norme acceptée est d’ être dans l’ hétéro-sexualité .

            5) « prive les individus racisés du maghreb du bénéfice de la découverte des LBD »

            Donc , et c’ est sur ce dernier point que tout se joue , ce que vous fait remarquer @Czar c’ est le paradoxe qui existe entre la Société Française post-coloniale , pourrait-on dire intrinsèquement « raciste » telle que précédemment définie et ressentie par nombre de nos concitoyens , et la mansuétude dont bénéficient des individus s’ inscrivant précisément comme victimes « évidentes » de ce racisme structurel .
            En résumé , la France est profondément raciste , pourtant ceux contre qui ce racisme devrait en toute logique s’ exercer , semblent être épargnés et même être mieux traités alors qu’ ils ont commis des délits à ranger à la même enseigne , que de « bons » Français exprimant leur mécontentement soit deux poids , deux mesures ………………

            Et perso je rajoute qu’ à partir du moment où l’ on est maghrébin et que l’ on fête quelque chose qui au final ne concerne directement que les résidents ou populations de ces pays dans cette France soit-disant si structurellement raciste , on peut tout se permettre jusqu’ à tout casser TANDIS que si l’ on est Français mais que l’ on n’ est pas content de son sort , alors tout est également permis mais dans l’ autre sens …………. c’ est à dire qu’ on va -à causes égales- s’ en prendre plein la gueule par les forces de l’ ordre de son propre pays , la France , via par exemple ces fameux LBD …………

            Selon moi , c’ est tout ce que vous dit @Czar , c’ est le message qu’ il fait passer ; donc , où serait-il « troll » , ou serait-il « spécial » ?
            Expliquez-moi ?
            Tout est faux ? Outrancier ? Déformé ? Tronqué ? Approximatif ?

            Il est loin d’ être le seul à exprimer une opinion dans un vocabulaire « Audiardien » limite irrespectueux voire franchement irrespectueux , mais il a le mérite d’ éviter autant que faire se peut tout baratin inutile ou d’ enfumage et d’ aller droit au but ; après c’ est sûr , parfois il faut suivre mais ses capacités d’ analyse lui permettent de rédiger de vives synthèses vis à vis desquelles -à condition d’ avoir saisi l’ essentiel du propos cela va de soi- vous serez d’ accord ou non .

            Mais voyez , perso , ce qui me fait doucement rigoler depuis maintenant plusieurs semaines , tient au fait que puisque ses opinions sont orientées dans un sens disons plutôt éloigné de celui prôné par la doxa des courants dominants du moment , @Czar sera très vite assimilé à un « troll » ou à tout autre qualificatif censé d’ entrée dispenser son auteur de tout débat contradictoire TANDIS que s’ il s’ agit d’ intervenants bien dans le sens du courant actuellement recommandé voire reconnu , alors même si son discours est ordurier au possible , tout sera parfait et nul -ou presque- ne trouvera à redire et d’ ailleurs gare à celui qui s’ y aviserait .

            Excusez-moi -à mon tour d’ être « explicite »- mais ça ce n’ est pas de la liberté d’ expression car cette liberté doit pouvoir s’ exercer dans tous les sens vu que le débat d’ idées ça existe , quand la liberté d’ expression se résume à cet ersatz , perso j’ appelle cela de la merde .
            Et là aussi , ça se traduit par deux poids , deux mesures ; exprimer certaines opinions ou idées ne coûte pas le même tarif selon que vous « moutonniez » ou qu’ au contraire vous fassiez plutôt preuve de subversion ou de sédition ………….

            Il est ultra-dangereux d’ empêcher les gens de s’ exprimer -et ce , quelles que soient les idées ou opinions- car pour autant vous ne les empêcherez pas de penser et surtout de ruminer et ronger leur frein , ce qui fait que lorsque le jour sera venu de passer aux actes , ces « gens » pourront se montrer extrêmement déterminés , violents , virulents , vindicatifs , d’ autant plus que contraints à rester tapis dans l’ ombre d’ un anonymat plus que salvateur , vous ne les aurez même pas vu venir ……………..

            C’ est exactement ce qu’ il s’ est passé avec le mouvement des Gilets Jaunes et c’ est ce qui va se reproduire à la puissance 10 si rien n’ est mis en œuvre non pour réprimer mais pour comprendre et répondre par des solutions « acceptables » , c’ est à dire à la fois durables , efficaces , et décentes ………………

  6. ULYSSE dit :

    Excellent. Ca bouge au ministere. Quand on connait les grands auteursde SF des us on ne peut etre que fasciné par leurs capacités d anticipation.

  7. Le Suren dit :

    Soldats invisibles, champ de force, téléportation des soldats, armes psychiques, etc.

  8. Logos dit :

    S ils pouvaient penser a Jean Pierre Petit avant que la faucheuse ne le rattrape, et si le bonhomme est encore capable de mettre ses rancoeurs de côté. …. ce serait utile 🙂

    • UnKnown dit :

      Le bonhomme m’a l’air de ne plus avoir toute sa tête malheureusement (au delà de son côté excentrique et de son expertise en MHD)

    • Thaurac dit :

      Oui mais c’est trop tard, amertume, fana gilets jaunes, et autres ..
      C’est plus le JPP d’avant, mais enfin on peut le comprendre…
      Je vais fréquemment jeter un œil sur son site.

    • mr cracou dit :

      Comique… Tu oses parler de ce rigolo dont se gargarisent les gens qui ne comprennent rien au sujet?
      C’est vrai que c’est recommandable un mec qui affirme avoir lu les messages extra terrestres (maintenant on sait envoyés par un plaisantin espagnol , tapés à la machine à écrire à rubans) et qui en a déduit « un modèle meilleur que celui présenté par les chercheurs du monde entier ».
      Rien que citer son nom fait hurler de rire dans son domaine. Bon après si en plus tu soutiens l’homéopathie alors il n’y a plus rien à sauver.

    • Vulcain dit :

      Dans la même veine que les travaux de Jean-Pierre Petit, toujours par un ingénieur Sup Aéro, le livre Le Feu des Magiciens, va bien plus loin…

  9. Czar dit :

    « baptisée red team »

    en bon petits colonisés mentaux qui vont ensuite bafouiller toute l’année sur le thème de la grandeur de la Frônce

    • Clément dit :

      Ou alors peut être que simplement l’anglais est la langue de la science ET de la science fiction, comme le latin est celle de l’Église Catholique où le français celle du CIO.

      • Czar dit :

        il n’y a de « langue de la science » que pour les imbéciles qui ne la fréquentent que de loin, Clamentable.

        A l’évidence, tu es de ce cénacle choisi.

        Mais ne te prive pas de nous faire rire en nous démontrant à quel point il était essentiel de baragouiner en rosbif le nom de ce groupe afin de faire progresser la recherche, péroreur creux.

        • Plouc putatif@ dit :

          @ Czar, vous avez raison mais les insultes sont en trop.

          • tschok dit :

            Si vous les enlevez, il ne lui reste plus grand-chose, vous savez?

            Alors, autant les laisser. Elles meublent le vide.

        • Clément dit :

          @Czar
          Il n’y a pas de « langue de la science » ? Regarde le nombre de publications scientifiques par langues.
          Et pour la science fiction regarde le nombre d’ouvrages/jeux/films par langue également.

          Faut vraiment que tu calme ta crise d’adolescence Erwan. Si tu as quelque chose à régler, règle le avec Patrice, ton père, pas avec moi , sur internet, qui ne suis que ton voisin, par ce que là tu te ridiculise …

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Vous n’ y êtes pas , c’ est beaucoup plus simple que ça : en France tout du moins , l’ Anglais et la culture anglo-saxonne en général progressent à pas de géant tandis que le Français et notre culture cèdent du terrain , toujours plus de terrain .

            Perso , ça fait maintenant au moins 5 ans que je me désole d’ une telle tendance qui semble aller en s’ accélérant et en s’ amplifiant ………….

            Naval Group , Think Tank , LGBT , Street Art , open space , checker , rounders , outlet , tout est touché jusqu’ aux mentalités sachant que l’ immigration joue de plus en plus son rôle dans cette « élimination » sous l’ impulsion des Américains se réclamant -lorsque cela les arrange- volontiers si « universalistes » …………

  10. Lagaffe dit :

    La société SciFutures, une entreprise qui “utilise le prototypage de science-fiction pour accélérer l’innovation” compte notamment l’OTAN parmi ses clients. Les vertus de la science-fiction dans le monde de l’entreprise sont reconnues et l’armée américaine y a recours depuis plusieurs décennies. Des entreprises comme Google, Microsoft, Apple, Disney, Nike, Ford, Boeing ou Tesco embauchent des auteurs de science-fiction comme consultants, qui imaginent les usages futurs de certains produits. En 2017, PriceWaterhouseCoopers a publié un mode d’emploi pour utiliser la science-fiction comme outil d’exploration de l’innovation. La même année, la Harvard Business Review écrivait que les “leaders du monde de l’entreprise devraient lire davantage de science-fiction” pour ne pas se voir dépasser par les événements. La science-fiction n’est pas de la prédiction, elle est surtout utile parce qu’elle nous permet de repenser notre perspective sur le monde, de remettre en cause nos présupposés.
    Tintin a marché sur la Lune seize ans avant Neil Armstrong, Arthur C. Clarke avait imaginé en 1964 qu’un jour on pourrait communiquer instantanément avec tous nos amis, où qu’ils soient, William Gibson a inventé le terme “cyberespace” en 1984, le Communicateur de Star Trek a inspiré le téléphone portable à clapet à son inventeur…
    La France s’intéresse au sujet que maintenant avec beaucoup de retard.

    • Clément dit :

      La navette Enterprise fut nommé comme cela suite à la pression des ingénieurs de la NSA/fan de Star Trek.

  11. Ghostrider dit :

    passionné de Sci Fi mili .. je vous conseille une perle en la matière..  » Lazare en guerre » . Pour celles et ceux qui ont lu les 5 tomes n’hésitez pas à me donner vos points vues

    https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2017/03/lazare-en-guerre-tome-1-lartefact-jamie.html

  12. Titeuf dit :

    Bière qui se remplit dès que l’on l’a vider…
    Voir la scène avec Thor et Dr Strange…

    -Mais cela n’a aucun intérêt !!!!
    -Ah bon ???
    -ben oui !!!
    -Ah merde….

  13. Johnny Goodfellow dit :

    Tsk. Bien joué. L’ Atlantic Council l’avait fait il y a longtemps, avec « War Stories from the Future ».

    Qui sont d’un conformisme alarmant. Tous décrivent un monde avec la Chine dominante, l’Afrique conquérante, un rechauffement climatique avec tout ce qui va avec, et les personnages hyper-woke issus de tous les coins du monde sauf l’Europe. Avant de recruter les futurologues, il faut que les politiques nous disent quel futur ils ou elles souhaitent.

  14. Jm dit :

    ……va recruter des auteurs de science fiction et des futurologues….
    On va y mettre beaucoup de nos politiques, avec le rêve qu’ils nous vendent, on ne va pas être déçu en matière de science-fiction.

  15. vrai_chasseur dit :

    L’initiative est bonne mais espérons que les scénarii imaginés soient assez globaux, car si la technologie procure une certaine supériorité, ce n’est pas une panacée infaillible.
    On n’arrivera pas à tout faire avec un fusil qui tire dans les coins grâce à l’IA collaborative. Les terroristes qui maîtrisent la guerre asymétrique jouent déjà sur d’autres dimensions stratégiques.
    – la majorité des morts français en OPEX l’a été par des IED à moins de 5000 euros de prix de revient. Avec un budget IED de 500 mille euros si on est bien organisé on peut déstabiliser le moral d’une brigade entière au point de retourner l’opinion publique du pays d’où elle vient sur l’utilité de son envoi.
    – On balbutie encore dans les actions CIMIC (civilo-militaires) alors que les terroristes ont appris à rallier les populations et à s’en servir comme support logistique avec des méthodes plus efficaces.
    – Les flux de financement alternatifs sont largement hors système bancaire et échappent de fait au traçage par l’informatique.
    – la 2àme armée asymétrique (les enseignants et autres prêcheurs) a maintenant des méthodes de prosélytisme par instillation. Ce lavage de cerveau coranique plus étalé sur le long terme est plus « soft », ça lui permet de passer sous les écrans radar des arsenaux juridiques qui se montent contre le prêche de la haine. Ces gens savent reprogrammer le système de valeurs de quelqu’un par ajouts successifs, un peu comme on façonne une pièce avec une imprimante 3D. Nous on est est encore à bloquer les copies du bac (c’est caricatural de dire ça, certes).
    Bref l’innovation technologique est indispensable mais il y a du pain sur la planche ailleurs aussi.

    • TINA2009 dit :

      Bsr VRAI CHASSEUR !

      Il est 20H06 , et très peu de temps à te consacrer , alors que je considère ton commentaire très intéressant . Aussi je serais bref . A savoir :
      – Si les « Terroristes » ont réussi à rallier les populations et à s’en servir comme support logistique avec des méthodes plus efficaces, je et « Nous sommes » capables de rallier les populations et s’en servir comme support logistique- renseignements- observations – alertes-de combats , avec les mêmes METHODES EFFICACES , car ils nous les ont empruntés…. Et ils ont eu raison. Rien à Rajouter .
      En revanche 2 questions , pour ce qui concerne mon Pays LA FRANCE : Qui sont les « TERRORISTES »? Qui sont les « NOUS »?
      – Les flux de financements alternatifs et hors système me semblent largement parallèles et s’appuyent OBLIGATOIREMENT sur des financement du système officiel. Je n’ai pas de preuves et de références à joindre , mais plusieurs personnes américano- anglaises / francaises/ russes et italiennes sont affirmatives à ce sujet /…
      – Nos enseignants catholiques, hindouistes, naturalistes sont egalement capables d’utilisere les mêmes méthodes de prosélytisme par instillation . Vous voyez : Il n’y a pas de supériorité(s) méthodique(s), idéologique car ses supériorités n’existent tout simplement pas . Je vous invite à chercher : Vous verrez qu’il n’y a aucune supériorité.

      JE SUIS UN ECRIVAIN DE SCI-FI , et je préconise ceci dans mon dernier ouvrage :
      – Augmenter nos effectifs, pour nos 5 armées de 15 %, avec une répartition qui sera ajustée en fonction des besoins les plus criants.
      – Les équiper des Armements en dotation depuis 20 ans : Surtout pas d’armements modernes ( HK , MMP…).
      – Les équiper des meilleurs équipements de protection individuels et collectifs NON MOTORISES.

      Et attendons et voyons … avec le suivi avec des IPC beaucoup importants et complémentaires à ceux suivis en ce 14/07/2019. Et voyons avec les RETEX.
      On va bien rire au regard de L’HOMME AUGMENTE » de 2019 … Plus encore de celui de 2035-2045.

  16. Alix dit :

    C est dangereux d etre auteur de scifi , surtout si vous vivez deja dans une goo … on sait jamais ….

  17. Alix chess dit :

    Imaginons qu on puisse hypnotiser un mec par son ecran d ordi , ou que une ia gere chacun d entre nous en fonction de la finalité deja connue , imaginons que ces ia spus forme de goo s opposent sur un mode de fausse dualité en mode tout les bras mene a shiva , on me dit que j ais tres peut d imagination …. zut alors … quand tu pense que il y a 5 siecle des bouffeurs de mais qui avaient pas inventé le poncho regulaient deja leurs population par le moyen de fausse prophetie fausse guerre et destinée programmée pour chacun ….

  18. Alix chess dit :

    imaginons par exemple une ia controlant les sacs psychiques dans lesquels sont rangé la population , ou on renforce les nevro et skyzo , en inversant les grand profils lacan freud , on traite par exemple les skizoides de skyzophrene , fait voir les faux diagno du kgb de lavrenti beria , a zut , j ais encore tres peut d imagination dis donc …. On pourrait utilisé cette enfilade pour les delcarer dangereux et on ressortirait le concept de goebels sur une pretendue notion de terrorisme pour au final inverser le drt internat et imposer une dictature, on reprendrait la manipulation inventée par goebels et ses service de manipulateurs pro , on mettrait des histoire d extraterrestre et de planete x partout dans les medias et on traiterait ensuite tout les opposants de complotistes … on me dit que j ais de moins en moins d imagination …. désolé lol … vous feriez mieux d avoir une capacité a imaginer le passé et le present ca serait deja pas mal …

    • TINA2009 dit :

      Alix Chess !

      Faut vous mettre au travail : Vous êtes un excellent scénariste ( ou scribe , prenez le terme qu’il vous plaît : Ils ont la même nature et signification selon moi …).
      Au plaisir de lire votre premier ouvrage!

  19. Ératosthène dit :

    C’est du grand n’importe quoi ! Comment l’armée veut-elle lutter pour la France quand elle laisse son organigramme être colonisé par la langue anglaise ? Un pays est caractérisé par une langue.
    .
    À quand les cellules kopeck et mao ?

    • TINA2009 dit :

      Bsr ERASTOSTHENE !

      Justement : ce n’est pas n’importe quoi !
      Ceci ( La langue ANGLAISE EST UNE DES COMPOSANTES DE L’APPLICATION D’UNE STRATEGIE, issue , elle-même, APPLICATION D’UNE IDEOLOGIE) est nécessaire pour notre ennemi qui s’active en notre propre sein!!!
      —> Nous Sommes INFECTES et DETRUIT DE L’INTERIEUR , comme par un virus, un champignon, une bactérie ….

      Conclusion :
      – Qu’attends t’on ?
      – Que faites – vous , concrètement ?

  20. Alix dit :

    Troupeau de perv narci manipulés attardés cognitifs , cherchent skyzoides imaginatif pour penser a leurs place , histoire d avoir encore deux trois idées pour guarder leurs troupeau de nevros hypno sous tutelle , en pensant prevoir le futur … super idée de bouquin mdr merci opex

  21. Raymond75 dit :

    Cela peut surprendre, mais les (bons) auteurs de science-fiction ont une très grande capacité à saisir les évolutions à long terme.

    Un autre effet de la S.F. est de supprimer des inhibitions dans les réflexions ou les études et développements. Les américains sont abreuvés de super héros et de BD depuis la plus tendre enfance, et cela abouti à « quand on veut on peut », avec par exemple une fusée qui revient à son point de départ (Ariane Espace n’y avait même pas songé), un avion (le SR71) qui il y a 50 ans volait à Mach 4, le débarquement sur la Lune, etc … Se dire que l’on peut tout envisager sur le plan technique, et au final le faire, est la grande supériorité des USA sur le reste du monde.

  22. Sunny dit :

    Belle lettre au Père Noel de notre étincelant cercle des cerveaux étoilés.
    On verra le résultat quand les politiciens devront arbitré entre pouvoir d’achat
    transition écologique et guerres du troisième millénaire.
    Bien que n’ayant aucune chance de faire parti de cette magnifique Red Team
    dont bien entendu aucun des participants n’aura de lien avec le Complexe
    Militaro-Industriel afin d’éviter tous soupçons de conflits d’intérets, je vous
    propose un premier exemple de fiction tiré de 2 articles récents de ce blog.
    Le premier concernait un projet de torpille nucléaire russe et le second le
    mystérieux sous-marin toujours russe dont on ne sait pas trop à quoi il sert
    mais dont tout le monde sait qu’il descend bien plus profond que notre Suffren.
    Donc afin de donner un peu de cohérence à tout cela il faut gratter un peu et
    l’on découvre le projet TorSil.
    De quoi s’agit-il ? simplement un nouveau vecteur hybride de la torpille et du
    missile.
    Comment cela fonctionne ? un sous-marin porteur que les russes appellent
    Nouricia déposent le TorSil au fond de la mer à quelques centaines de kilomètres
    des cotes de la cible (pour les US ente l’Atlantique, le golfe du Mexique et le
    Pacifique). Puis s éloigne tranquillement pour une autre dépose ou rentre à la base.
    Le TorSil constitué de 4 éléments:
    – la charge (conventionnel ou pas)
    – l’étage propulsion missile
    – l’étage propulsion torpille
    – le module de commande de l’ensemble.
    Afin de rester dans l’esprit Red Team sur  » les usages asymétriques possibles
    des technologies » ce module de commande est constitué d’un cluster à 5 noeuds
    (3 nœuds devraient suffire mais comme on est dans le militaire, on assure)
    réalisé à partir de cartes Raspberry et Arduino dont l’ensemble vaut moins qu’un
    cable blindés et ses connecteurs pour liaisons haut débits d’un de nos industriels.
    Donc apres un temps préprogrammé le TorSil déposé va se mettre en route en
    mode propulsion torpille en suivant la trajectoire prédéfinit. Puis à quelques
    kilomètres des cotes, la distance étant essentiellement basée sur la hauteur de
    la colonne d’eau (à la louche entre 75m et 100m d’eau), le TorSil bascule de 90°
    à la verticale et accélère pour sortir de l’eau, éjecter l’étage torpille et allumer
    la propulsion missile.
    Puis rebascule à 90° à l’horizontal à très basse altitude et cap vers la cible à
    quelques kilomètres à l’intérieur des terres en suivant le plan de vol préétablit.
    Arrivé au point zéro si il est équipé d’une charge « non conventionnelle » dernier
    changement de direction pour monter à l’altitude optimale d’explosion.
    Toujours pour rester dans l’esprit Red Team, il est prévu à partir de cette
    première version de la faire évoluer en intégrant une puce GPS (origine
    industrie du smartphone et budget inférieur à 10€) pour lui permettre
    lors de sa sortie de l’eau de vérifier et recalé son plan de vol en fonction
    du signal GPS civil. Concernant les 2 étages de propulsion le gros des efforts
    concerne la manœuvrabilité (concept nouveau pour ce type d’engin si je ne
    m’abuse) mais indispensable pour ouvrir cette nouvelle voie de la balistique
    la trajectoire en escalier.
    Je laisse le soin aux éminents spécialistes de calculer les fenêtres d’identification
    et de destructions ainsi que les temps de réponses nécessaires pour leurs mise
    en œuvre.
    En attendant je vais relire Sun Tsu qui reste ce qu’il y a de plus pérenne dans ce
    domaine.

    • TINA2009 dit :

      Bsr SUNNY !

      J’achète le scénario , autant que j’y adhère !

      Le programme RUSSE comprend partiellement ou de façon significatvie votre scénario.
      Le projet AUSS de Thales et de ses 18 partenaires , présente des similarités significatives.

    • tschok dit :

      Cela évoque une version dronisée du vieux Subroc américain. Elle laisserait pas mal de systèmes de défense assez désemparés.

  23. lxm dit :

    La science-fiction est à connotation, elle pourrait être un sous-genre de la prospective mais cette dernière ne va pas forcément favoriser la complexité, car plus on est complexe plus on est lent, plus on est simple plus on est rapide, l’efficacité finale est toujours liée à des choix. Dans une france islamique houellebecquienne fanatisée se lançant dans un djihad mondial sur une planète-ville, des couteaux, un entrainement à la kamikazi et des bombes nucléaires pourraient suffire, avec manipulations génétiques pour résister aux radiations, la vie humaine dans un monde surpeuplé ne valant plus rien.
    Armes soniques à la Dune, vaisseau-torche, téléporteur, androïdes ou clones de combat, bouclier d’énergie, armes biologiques animales à la alien remplaçant le métal, vaisseau-mères, et même les fameux mécas, etc.. la technologie n’est pas forcément « devant », elle peut aussi être dans un mode d’organisation, une routine plus efficace pour engager entrainer et attaquer( on l’a observé avec l’état islamique), une mentalité, une percée technologique dans un alliage, la propulsion, la communication, les probas sont liées à l’artillerie et les maths liés aux réseaux optimisent les rendements, pensont seulement à une technologie qui rendrait obsolète « l’arrière », c’est à dire une armée qui pourrait s’auto-entretenir sur n’importe quel terrain ou milieu sans avoir besoin de lignes de communication et approvisionnement en produisant et se réparant.
    On sait qu’un pays très avancé sur ses voisins en terme de productivité( souvent confondu avec technologie) a tendance à vouloir « s »étendre », il choisi le leader qui va lancer ce processus d’expansion. Pourquoi des leaders sont mous( vont vouloir faire la paix à la moindre crise) et d’autres sont durs( ne veulent rien lâcher), là aussi cela en fait partie, pourquoi avoir une superbe armée sur le papier avec des leaders qui seront incapables de l’utiliser et inversement, on a souvent vu cela dans l’histoire, comme la petite prusse contre le reste du monde. On sait qu’un pays n’a pas d’amis juste des alliés de circonstances, la France a été en guerre avec tous ses voisins, même les USA lors de la révolution( un pays en révolution est souvent en guerre avec tout le monde donc surveiller les pays qui sont proches de ce stade) et on a eu un jour pleins d’alliés très lointain comme l’empire ottoman, la perse, des états d’inde du sud, des tribus indiennes d’amérique, l’égypte, le siam, quitte à se retrouver un autre jour en guerre contre eux. Qui se souvient de la tentative de français de créer en hokkaido un état avec des réfugiés japonais. On sait qu’un pays voit sa politique changer en fonction de sa démographie en taille et en composition, la fiction peut imaginer un monde dévasté par une pandémie ou une sécheresse ou une montée des eaux ou pourquoi pas un ère glaciaire qui redistribue les cartes, ou simplement une bactérie qui bouffe le pétrole( bloquant à terme une armée très consommatrice) ou même une baisse d’intensité conjoncturelle du soleil( bloquant les armées dépendantes du solaire). Un auteur français de SF d’il y a 1 siècle avait imaginé une afrique unifiée par un leader qui allait à la conquête du monde, la quantité submergeant la qualité, on peut même penser à un hitler version suprémaciste noir. L’histoire bégaille mais ne se répète pas dit-on, la France reste le terrain de jeu favori des tribus germaniques depuis 3000 ans. On pense que tout s’accélère mais la guerre de 100 ans est arrivée dans une europe prospère très commerçante et presque unifiée, la productivité augmente le chômage et abaisse le coût de la vie, le coût d’un soldat et la guerre impensable devient pensable. Freiner l’ennemi devenait la norme. En stratégie chinoise on évite les grandes batailles, considéré comme trop aléatoire, pour préférer la pression continue( jusqu’à ce que l’autre se fissure et cède). Je pense que ce serait une erreur de tenter de tout prévoir, on serait paralysé par la quantité de scénario, et les ingénieurs en R&D sont tous des écrivains de SF potentiels. De plus pour maintenir une armée il faut un vivier de compétences, et des réserves, un peuple qui soit « en bonne forme » autant du corps que de l’esprit, et non pas obèse ou squelettique, et on se rend compte que c’est pas facile de correctement répliquer la bonne attitude d’une génétarion sur l’autre. Il vaut mieux je pense à côté de la veille technologique tenter de comprendre ce qui se passe « en dessous », chercher les causes plus que les résultats( qui arrivent 10 à 20 ans plus tard). Un jour 2 étudiants ont rencontré un investisseur en start-up ils lui ont proposé un moteur de recherche, une simple page blanche sans rien, aucune fioriture, alors qu’il y en avait déjà légion de moteurs sur le net, le type a compris et a accepté de les soutenir, c’est devenu google, on a oublié tous les concurrents d’avant qui ont disparu.. ah l’efficience.

  24. PK dit :

    C’est une bonne idée. Une des grandes forces de l’ESM est de recruter via trois canaux complémentaires (sciences, lettres et science-éco). La richesse des hommes vient aussi de leur diversité (pas celle qu’on nous vend pour l’immigration, mais bien la diversité des formations). Un scientifique ne raisonne pas comme un littéraire, etc.

    Bref, prendre des gens là où ils vont penser différemment peut amener justement une idée nouvelle. Bravo, c’est osé et j’approuve.

  25. Plusdepognon dit :

    La technologie est un moyen de gagner les batailles. Pour gagner la paix, la formule est encore à trouver…
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-guerre-du-futur-est-deja-sur-les-champs-de-bataille-776363.html

  26. Parabellum dit :

    Pas besoin de se délirante…allez un camion citerne explosé dans le tunnel de st cloud a 18 h tandis qu une panne d électricité coupe le jus dans les gares de rer importantes et de le carrefour de la porte d Auteuil subit une alerte à la bombe et qu un rame de métro voit une bombe à clous dans un sac exploser géra st lazare et ce suivi par une coupure internet et des sabotages sur l eau en province. Une ou écoles catho et juives sont aussi victimes de voitures bélier pièges tandis qu un vieux cargo bourré de migrants s échoue à SETE et un autre a menton tout ca sur un ou deux jours…ca a déjà existé mais en même temps bonjour le pb…a quoi on peut ajouter une attaque de Toyota sur un de nos postes dans la bss et une émeute en corse…politique fiction ou me.oire répétitive?

    • TINA2009 dit :

      Bsr PARABELLUM !

      Dans le genre de scénario, transmis par une personne à une autre personne , au XIXème siècle, il y a ceci de communiqué car écrit par ces soins , et transmis par un tiers . A savoir , sur 33 Alinéas différents complémentaires , différents et liés entre eux , ceci :
      N°20 / « …Au premier coup de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d’épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes perçent la voûte des cieux. Paris sera brûlé cet Marseille sera englouti ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre : on croira que tout est perdu ; on ne verra qu’homicides ,on n’entrendra que bruits d’armes et que blasphèmes. Les juste souffriront beaucoup … »

  27. asinus dit :

    si j’osais je proposerais bien  » le camps des saints » de Raspail , mais j’ai bien peur que ça ne sois plus de la science fiction

    • tschok dit :

      Non, vous avez raison de le proposer, c’est justement un parallèle intéressant.

      Cela dit, il ne s’agissait pas d’un ouvrage de science fiction, à proprement parler, mais plus de politique fiction au d’anticipation. Or, ce qui intéresse l’armée, c’est de faire émerger des scénarios qui lui permettrait de mieux anticiper les technologies dites « disruptives ».

      Dans cette construction, l’élaboration de scénarios se rattache à la production d’un résultat de nature technologique: on imagine quelque chose (un récit) parce qu’on veut mieux comprendre une technologie du futur, et en particulier évaluer son caractère disruptif, pour l’anticiper dans tous ses effets, très concrètement.

      je crois que ce n’était pas du tout le souci de jean Raspail qui n’avait aucune approche technologique, ni de près ni de loin. Lui voulait raconter l’effondrement d’une société sous la pression d’une contrainte: vous mettez un morceau de sucre sous une presse à livre et vous serrez. Et à chaque tour de vis, vous observez à la loupe ce qui se passe en prenant des notes. Enfin, vous racontez comment le morceau de sucre a fini pas céder, en détaillant le processus, des premiers craquèlements de la matière jusqu’à l’écrabouillement final.

      C’est pas la même construction intellectuelle.

  28. SCAtastrophe dit :

    Les visionnaires font apparaître les médiocres pour ce qu’ils sont. Dans toute organisation humaine un peu importante, c’est un péché mortel… Il vaut mieux avoir tort avec tout le monde, que raison contre tous.
    https://philippesilberzahn.com/2017/03/27/transformation-non-pas-un-probleme-execution/

    https://philippesilberzahn.com/2019/07/08/la-technologie-pas-que-un-outil-point-de-depart-de-la-strategie/

    Il n’y a pas encore de purge, c’est plus sournois. Mais il est vrai que celui qui avait aperçu ce qui allait se passer pendant la seconde guerre mondiale a connu un triste destin:
    https://youtu.be/FHH7d2tgK1I

  29. Albatros24 dit :

    …pfff !
    Ils feraient mieux de payer les primes et soldes convenablement et finir les gros programmes…là ce serait vraiment de la science fiction.

  30. Lame dit :

    Les oeuvres d’anticipation et autres oeuvres de SF ont toujours inspiré les programmateurs militaires et les économistes. Aux USA, le mouvement technocratique s’est inspiré de « Backing Forward » de Bellamy pour concevoir son projet de Technat. David Friedman a confessé s’être inspiré de « Révolte sur Lune » de Robert Heinlein pour échaffauder le projet d’anarcapie qu’il décrit dans « Vers une société sans Etat ». Plus de la moitié de la technologie actuelle a été mise en scène dans des oeuvres de SF du passé. Réciproquement, les libertariens et autres idéologues encouragent la mise en scène de leurs idées dans les oeuvres de SF actuelles.
    *
    Je ne suis pas choqué par le fait que l’Etat français recrutent des futurologues et des écrivains pour imaginer le futur de la guerre. Je me demande simplement pourquoi ils ne se creusent pas la tête pour appliquer les lois de programmation militaire qui ont déjà été votée. Et puis on pourrait relancer la production locale d’armes d’infanterie parce qu’on peut difficilement nous faire respecter et pratiquer le combat combiné si l’on doit les acheter à la RFA. Tant qu’on y ait, a-t-on besoin de futurologues pour comprendre qu’avec un seule porte-avion fonctionnant à temps partiel, on est pas une puissance aéronavale?
    *
    Mais, bon, les futurologues et romanciers pourraient se rendre utiles. Ils pourraient imaginer comment on pourrait adapter nos forces armées à la raréfaction des hydrocarbures et des matières premières.

    • tschok dit :

      Si, si, avec un porte-avions, un GAN en fait, vous avez une puissance aéronavale. Mais vous n’aurez certainement pas la suprématie aéronavale mondiale.

      Il faut savoir vers quoi vont vos désirs, Lame. Avez vous:
      – Des désirs de puissance,
      – Ou des désirs de suprématie?

      Souvent, quand les gens parlent de puissance, ils désirent la suprématie. Et ils ne sont pas contents, parce que la France n’a que les moyens de la puissance, pas ceux de la suprématie. Cette frustration alimente alors un discours de l’impuissance et de l’à-quoi-bonisme.

      Pour déconstruire ce discours, il faut reposer la question: vous voulez quoi? La puissance (donc un moyen d’action sur le réel) ou la suprématie (peut-être la tranquillité d’esprit, en réalité)? Et on rentre progressivement dans la complexité de la question.

      On peut même adopter des modèles de pensée assez déroutants et dire, par exemple:
      – La puissance est noire,
      – La suprématie est blanche.

      L’homme noir recherche des moyens d’action, l’homme blanc de domination. C’est un exemple parmi d’autres.

  31. ScopeWizard dit :

    Voui …………..

    Le problème principal que pose toute cette déferlante technologique , hormis certains domaines ou secteurs précis comme la Défense , la Médecine , certaines interventions en milieux « délicats » , hostiles , où remplacer le Vivant par la machine s’ avère indispensable , c’ est qu’ elle asservit l’ Homme plutôt que de le servir .

    D’ une part , en créant artificiellement des besoins via tel ou tel gadget provoquant des sortes d’ addictions alors qu’ en réalité , tu t’ en passais impeccablement avant leur apparition mais pas grave vu que ça t’ a changé la vie à un point pas possible , maintenant tu ne peux plus t’ en passer …………..
    Nous en arrivons même à ce que l’ interface se substitue à la volonté de l’ Humain qui en quelque sorte la lui délègue …………..

    À ce sujet , l’ histoire du téléphone portable est autant emblématique que révélatrice ………….

    Alors , au départ , vu que c’ est nouveau , par attrait naturel -genre curiosité- tu joues le jeu -souvent à fond- et puis il s’ agit de ne surtout pas se faire déclasser étant-donné que la possession de tels engins fait aussitôt partie des marqueurs sociaux qui te hissent au rang d’ homme du XXème siècle -ainsi tu t’ extrais de celui qui te confinait dans l’ archaïsme le plus rétrograde et moyenâgeux qui était le tien avant cette révélation quasi-divine- en somme , tu vis avec ton temps et tout est parfait .

    D’ autre part , parce que ce nouveau « besoin » se paye ; d’ une façon ou d’ une autre accéder au rang d’ Homme de son siècle se paye et se paye cher ………….

    Donc , une fois les deux conjugués : le besoin devenu addictif + le coût = aliénation de l’ individu que tu es dont les puissants peuvent prendre le contrôle au gré de leurs intérêts non des tiens ……………

    Tu rajoutes à ça ce que sont devenus les téléphones portables cellulaires comme les « Blackberry » , ou les Smartphones + tablettes et toutes les applications , GPS , etc , et à la sortie tu obtiens une espèce de zombie qui par exemple circule en permanence les yeux rivés sur son gadget qui lui permet de découvrir le Monde puisque sans cela , notre zombie en est devenu incapable du moins le croit-il ………………………

    Et donc par la suite , grâce notamment à l’ addiction probable au jeu vidéo et à tout ce qui a trait aux écrans qui sont les véritables maîtres de tout ce Monde virtuel qui s’ est en grande partie substitué au Monde réel , tu finis par ne plus exister en perdant initiative , contrôle , volonté tout en rapportant des milliards aux quelques uns qui s’ enrichissent dans ton dos en profitant à fond de la marionnette que tu es désormais .

    Ce qu’ il faut bien comprendre , c’ est que si la Science permet des sauts et évolutions technologiques indéniables , à cause de nombreux facteurs comme l’ utilisation qui va en être faite ou les effets nocifs induits , les progrès technologiques apportent au final -pour la plupart- autant de « solutions » que de problèmes ……………..

    Par exemple , tout ce qui est « tissu technique » comme les membranes imper-respirantes Gore-Tex ( mise au point dans les années 1960 pour l’ exploration spatiale ) ou même « confort » tel que l’ élasthanne , les polaires , ne sont pas bons pour la santé et ont même à plus ou moins long terme des effets nocifs plus ou moins « confidentiels » …………… en même temps , vu que les tissus « traditionnels » comme les laines , les cotons , ont évolué différemment et surtout sont apparemment moins diffusés donc moins populaires , comment aujourd’ hui s’ en passer ?

    En revanche , contrairement aux écrans , où serait l’ addiction ?

    Perso , je ne les utilise systématiquement que lors d’ activités sportives intenses ou extérieures ( randonnées , jogging ) bien que lorsque je suis chez-moi il m’ arrive d’ être chaussé de « synthétique » que je privilégie en particulier durant mes longues séances d’ étirements/assouplissement ………………..
    Synthétique pouvant également être de mise sitôt que l’ on sort soit parce qu’ il pleut , parce qu’ il fait froid , etc …………..

    Ce qu’ il faut retenir , c’ est qu’ il convient d’ y aller mollo avec le « tout technologique » ne serait-ce que parce qu’ il se fera toujours la courte échelle avec l’ idéologie du Dieu Pognon , ce « pognon » qui à ce jour est à la fois despote et maître pour la grande majorité d’ entre-nous mais pleinement au service de seulement une poignée d’ individus qui d’ une façon ou d’ une autre entendent dominer le Monde ……………….ce qui , pour l’ instant , n’ est possible que grâce à nous , à notre comportement , nos agissements en fonction de ceci ou de cela , notre consentement , notre asservissement , notre soumission , si nous sommes aliénés ou si nous savons y résister ce dont il faut déjà être un minimum conscient , etc …………………….

    Hein ?
    Si tout cela est une mise en garde ?
    Absolument , c’ est bien de cela dont il s’ agit en priorité .

    La finalité de l’ Être Humain est de développer au maximum ses propres capacités non de se faire remplacer par une machine pour un oui ou pour un non , c’ est là ma profonde conviction …………………

    Démonstration par la fiction dans des environnements de très haute technologie :
    https://www.youtube.com/watch?v=4unk6siO-tI

    https://www.youtube.com/watch?v=KuKqcfO31is

    Démonstration par le réel ( enfin , on l’ espère ! ) , le gars reste exceptionnel même si cet ancien des SAS a tendance à faire de plus en plus d’ émules :
    https://www.youtube.com/watch?v=Us9hCH5Eu7A

    https://www.youtube.com/watch?v=D2iaVKKe2N4

    https://www.youtube.com/watch?v=1v9hNZFJZEo

    • lxm dit :

      L’humain actuel est déjà capable de presque tout faire, mais pas tous les humains, et pas à n’importe quel âge, nous sommes plus liés à une forme de paramétrage, d’optimisation dirions-nous, par notre histoire, nos conflits, nos rapport hommes/femmes, parents/enfants, pouvoir/peuple et toute la compétition qui en découle. Le meilleur dans une course de vitesse n’est pas le meilleur en endurance, notre corps reflète notre manière de vivre, on vit sur terre, pas comme des poissons mais a appris à nager pour la surface et on invente des sous-marins pour plonger. Je me dis que si la guerre a un sens, c’est qu’elle nous maintient en terme de stress( tout sang versé signifie erreur, le sang est rouge, le rouge est la couleur physique de la lenteur) et favorise génétiquement sur le long terme ceux qui conservent la plus forte activité cérébrale cohérente et manuelle là aussi cohérente ce qui fait aller vers la capacité d’anticipation, comme estimer si on construit correctement une maison, et en cas d’erreur ne pas attendre la fin ou l’emménagement. Et on sait qu’anticiper nécessite de l’imagination et de la création. Ceux qui sont pris au dépourvu sont morts, filtrage darwinien. C’est ce qui fait que quand tout fonctionne correctement, ceux qui ont raison arrivent aux responsabilités et vont donc « influencer » les autres( par leur manière de penser ou l’adn), on voit cela dans le règne animal dans le fonctionnement des groupes et le choix du leader( comme pour les oiseaux).
      Imaginons une société qui base sa défense sur des machines intelligentes, et là paf un hacker incite l’IA à devenir autonome, se rebeller, penser par elle-même, plouf y’a plus de défense. Quel que soit un scénario futuriste on aura toujours besoin de gens en bonne forme en quantité importante, et ces gens, pour être de cette façon devront avoir une vie en cohérence, de l’entrainement, de la rigueur, de la compétition, de la recherche, du choix.. une vie civile est ainsi corrélée à la vie militaire, y’a pas 2 espèces.
      Mais effectivement, l’argent comme la soumission sans réfléchir peuvent mettre en danger une société, car alors les gens sont incités à s’auto-censurer, mentir, tromper, manipuler, et alors la vérité ne ressort plus et la société entière dérive progressivement. La volonté de simplement dire ou faire ce que l’on pense juste, réprimée, se transforme en besoin de courage, réduisant le nombre de candidats. C’est pour cela qu’il faut normalement lier la parole aux actes et les actes à la parole. Le caractère, le métabolisme, les réflexes, les aptitudes à vivre en pleine nature sont des fois à l’opposé de ceux pour vivre en ville, il faut donc au moins alterner vie en ville et vie en campagne.

    • tschok dit :

      Oui, mais là, Scope, vous avez une approche essentiellement consumériste du phénomène technologique.

      C’est-à-dire une approche très égocentrée.

      Je ne dis pas que c’est idiot et qu’il ne faut pas le faire, mais il faut bien avoir conscience qu’une telle approche est réductrice: elle vous conduit mécaniquement à analyser le phénomène à travers vos prismes personnels et à le réduire à ça.

      Vous nous faites ainsi un récit d’anecdotes personnelles à travers lequel vous mettez en scène l’utilité que vous retirez de tel produit et les pensées politiques plus ou moins profondes que l’utilisation de ces produits vous inspire.

      Soit. Mais là, vous vous concentrez sur un timbre poste, alors que la surface qu’il faut baliser fait la taille de plusieurs terrains de foot. Et vous restez en surface alors que le phénomène a de la profondeur. Et puis une histoire. Tout ça passe à l’as.

  32. Plusdepognon dit :

    Du coup, s’ils n’ont pas peur de la garde robe de BHL, ils peuvent inviter monsieur Eric Sadin:
    https://youtu.be/VzeOnBRzDik

    Heureusement, l’habit ne fait pas le moine.

  33. Lov dit :

    Sur les CIMIC au sahel, il faut engager des profs d’histoire connaissant parfaitement l’histoire de la traite transsaharienne afin qu’ils martèlent aux populations concernées que les arabes et touaregs sont les descendants de ceux qui les ont réduits en esclavages pendants 14 siècles jusqu’à la castration des captifs sur les grand marchés comme Le Caire et que l’Islam n’a jamais empêcher cela et que le schéma se répétera comme avec les marchés aux esclaves en Lybie…..Faire le travail que ne font pas leur universitaires.Information contre information, passé contre passé, etc….offrir des stylos ou creuser des puits qu’on ne finira jamais est contre-productif au final….il faut instiller le doute à toutes ces populations « bellah » afin qu’elles comprennent qui est le véritable oppresseur depuis des siècles, éveiller les consciences…..car si nous sommes vus comme les colonialistes impérialistes éternels, la partie est jouée…..à moins que le but ne soit ni la victoire ni d’éviter un Califat africain…..

  34. L’ironie de voler en flyboard armé d’un M16 à billes, mais de se rendre finalement au défilé du 14 juillet en trottinette, c’est tout un symbole de ce que l’on peut prétendre être, et ce que l’on est vraiment.
    .
    La France déteste l’imagination, suffit d’allumer sa télé pour s’en convaincre. Les séries anglophones de SF ne sont plus à démontrer, par contre la SF française, ce parent pauvre du 7e art (Voltaire, Jules Verne, Méliès) est largement à la ramasse culturellement. La bande dessiné FR (Druillet: Dark Vador, Stoorm trooper; Moebuis: 2001, Alien, Blade Runner, 5e éléments; Mézière: Valerien; etc) a quand à elle bien vécu, mais est toujours resté à la marge d’un système mesquin, ringard et sectaire, système du show-biz en total incapacité de « penser ce qui n’est pas encore », Nagui et Hanouna faisant foi…
    .
    Je me rappel souvent de cette camarade de classe première de la classe, qui dès qu’on devait faire une rédaction, se mettait à pleurer, incapable d’imaginer une histoire…
    .
    L’imagination est une forme d’intelligence à part entière, elle s’appuie sur la curiosité, la culture, la mémoire, et sur un phénomène cognitif où la conscience veut voir au delà de la colline, pour in fine, instinctivement, prévoir les dangers, l’instinct de survie étant bien un aspect de l’imagination (Anticipation, Prévention).
    .
    L’homme était à quatre pattes, puis il se mit un jours debout dans la savane pour voir plus loin les dangers qui le menaçaient, pour voir les sources l’eau, la nourriture, le gibier, et la géographie qui l’entourait.
    .
    Sur quoi la prospective militaire s’appuie en temps normal? Sur l’imagination, appelé couramment prospective, qui elle-même s’appuie sur des retours d’expériences, sur l’histoire, des statistiques, des probabilités, des doctrines d’emplois, des conventions, des stratégies sur du plus ou moins long terme.
    .
    Un auteur de SF n’est pas forcément réaliste, cela peut aller de « Mars Attack » à « 2001 l’Odyssée de l’espace », les registres peuvent être très différents, et donc ce n’est pas vraiment crédible de penser que la SF apporte la matière grise pour imaginer la réalité de demain, car c’est bien la réalité de demain qu’il faut deviner.
    .
    Pour les futurologues, bah je savais pas que ça existait, j’imagine qu’ils ne font pas d’anticipation payé au smic, mais collecte plutôt toute la culture et l’info aillant pour domaine le futur, que ce soit littéraire, cinématographique, ou technique.
    .
    Enfin au niveau militaire, cela devient beaucoup plus compliqué de parler d’anticipation technique et tactique, on touche à un domaine sanctuarisé, et où beaucoup d’argent est brassé, voir beaucoup de vies en jeu. Alors si demain je développe un algorithme qui permet de leurrer les S-400 par exemple, je vais pas en faire un roman pour m’en vanter, ce qui en France ne serait pas surprenant au vu de la vente de nos fleurons industriel… Premier à parler de patriotisme, dernier à le pratiquer, j’anticipe par là, la chute de Macron 1er et de toutes sa clique de courtisans, qui sont effectivement court-sur-patte côté imagination. Macron a déjà bien eu un spin-doctor aillant travaillé pour Maduro, alors… Et BHL, autre spin-doctor, est toujours là pour arriver à la rescousse, donc je ne comprend pas cette appel singulier aux auteurs de SF?! Sauf pour un coup de com afin de jouer les gentils dans une France martyrisé par l’injustice, où l’égalité n’est qu’un lointain souvenir, et où l’impunité goguenarde est décomplexé au JT de 20h. Faut faire rêver les chaumières, mais seulement dans les pays où le peuple est traité en prolo par une aristocratie ringarde et grossière.
    .
    J’ai oublié de parler des philosophes grecques, de leur imagination, de leur propension à deviner l’avenir de l’homme et des technique, et ce, sans barrière religieuse ou métaphysique. Surtout parler de Démocrite, père d’une certaine clef-de-voute, et de la notion d’atome. Et qui riait, riait tellement de la bêtise de ses semblables habitant le village, que ceux-ci firent appel à Hippocrate pour savoir qu’est-ce qui arrivait à leur philosophe devenu rieur frénétique. Diagnostique d’Hippocrate: Ce n’est pas Démocrite qui est malade, mais le village… http://utpictura18.univ-montp3.fr/GenerateurNotice.php?numnotice=A3975
    .
    Les français seraient-ils devenu assez fou, au point de trouver dans la SF une porte vers la dignité républicaine, vers la liberté, l’égalité, et la fraternité? Peut-on accepter qu’une femme accouche seul dans un couloir d’hôpital en France en 2019? Pendant que certains jubilent de l’exit-taxe voté par cette majorité parlementaire? Ne devrait-on pas plutôt parler à un cul pour qu’il y ai au moins un peu d’écho? Que la citoyenneté ne s’apprend pas en marchant au pas, mais en apprenant à discerner les préceptes fondateurs de la vie en société! Le reste c’est du vent, de la SF gadget pour déshérence citoyenne et impunité néo-libéral.