Pour la première fois, les Véhicules Haute Mobilité de l’armée de Terre ont été engagés dans une opération au Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Un véhicule amphibie dans le désert peut surprendre, mais il devrait protéger parfaitement les occupants du sable.

    • sgt Moralés dit :

      Un amphibie pour remplacer les vaisseaux du désert ,manquent pas d’humour au pôle opérations de l’EMAT.

  2. MAS 36 dit :

    Comme quoi les fameux chasse-neige envoyés à un pays africain par les soviétiques c’était pas une mauvaise idée.

    • Barfly dit :

      lol

    • Lechavenois dit :

      Je les ai vu ces fameux chasses-neige prévu soi disant pour les rizières ; à l’état d’épave, certes, mais ils étaient bien là.
      .
      Les russes ont cette particularité, dans leurs transactions avec les africains, de parfaitement maîtriser la loi de Pareto : 80-20.

  3. aleksandar dit :

    Ouais sauf que le sable et les chenilles , c’est pas la fête.
    Il faut voir sur le long terme.

    • John dit :

      Quelles sont les conséquences du sable sur les chenilles? Est-ce le cas pour tous types de chenilles?
      Merci d’avance

      • aleksandar dit :

        Le problème c’est que le sable se met partout.
        Les chenilles étant composées de patins articulés, chaque articulation est un piège a sable favorable a l’érosion des pièces mobiles et des axes.

        • John dit :

          Merci pour votre réponse.
          En ce sens oui, sur le long terme je comprends bien les problèmes qui peuvent survenir.
          Par contre, il est intéressant de voir qu’Israël qui évolue dans ce type d’environnement a une armée chenillée. (certes le premier 8×8 est en cours de développement).
          Et dans le désert, si vous prenez en compte le Sahel par exemple, les crevaisons sont un problème continu lors de convois. Le désert ce n’est en général pas que du sable fin…
          Au final, c’est comme tous les choix faits, il y a des avantages et des désavantages et en fonction des missions prévues, certains choix sont plus appropriés.
          En l’occurrence ce véhicule a accès à plus d’endroits que tous les autres blindés, d’où l’intérêt.
          Et à mon avis, si il est nécessaire en particulier pour la sécurité des soldats, alors l’usure n’est qu’un « détail ».

    • John dit :

      P.S. la surface est mieux répartie sur des chenilles, en l’occurrence pour ce véhicule, sa capacité à passer « partout » est possible grâce à ses chenilles.
      Et aussi, les roues souffrent aussi beaucoup dans le Sahel. Il y a beaucoup de crevaisons.

      • Fred dit :

        @ John
        Je pense que les chenilles en caoutchouc de ces engins, sur des épanchements basaltiques dur et coupant, ne doivent pas être à la fête très longtemps.

        Et à vue de nez, lors d’un raid, changer une roue doit être plus facile que changer une chenille, fût-elle en caoutchouc.

        Faut voir …

    • miaou dit :

      Avant d’aller sur Mars il vaudrait mieux savoir gérer le sable sur Terre, celui de Mars est encore plus abrasif.

    • Gégétto dit :

      Apparemment cet engin a été testé dans le désert par les Britanniques:
       » En septembre 2001, le BvS10 a été transporté dans le désert d’Oman, et a participé à l’exercice militaire SAIF SAREEA 2, qui a permis d’évaluer le BvS10 dans des conditions extrêmes de chaleur et les zones désertiques.  » (armyrecognition)

  4. Lakolo dit :

    Belle idée d’avoir projeté ces VHM.
    Ils vont je n’en doute pas permettre de débouler rapidement sur tous les terrains sur les menaces identifiées.

    • Fred dit :

      @ Lakolo
      « Rapidement » sur des espaces de sable mou, sans doute, mais pas sur terrain dur : 60Km/h maxi.

  5. Parabellum dit :

    Pourquoi pas…et on y a mis la climatisation j’espère parce sinon bonjour le four dans la partie arrière…tout le matos de notre armee va défiler au Mali?

    • Plusdepognon dit :

      @ Parabellum
      A part les Leclerc, il semble que oui.
      Lors de l’opération Serval, on avait aussi l’impression que l’offensive visait à la fois les terroristes et le livre blanc…
      L’OAP sur Tombouctou était le final de cette démonstration.

      D’ailleurs, les armées françaises seraient elles capables de faire « Serval » aujourd’hui ? Ce qui peuvent répondre à cette question doivent bien faire attention à la réponse qu’attend l’interlocuteur haut placé qui la poserait.

    • Raspoutine dit :

      On devrait aussi y essayer des revêtements (peintures) de campouflage dignes de ce nom … contrairement à ce que l’on voit sur d’anciens reportages sur nos opérations à Djibouti, au Tchad et ailleurs des années 60 aux années 80, on continue d’envoyer « pour experimentation » ou pas des véhicules de transport de troupes en livrée centre-europe dans des pays désertiques ou semi-désertiques. Noir, vert et marron foncé dans les dunes ca doit faire une belle silhouette foncée ds une optique de tir à 1000m … Alors que tout le monde (US, UK, Italie, Allemagne et Suède …) fait différemment. Sûrement pas la priorité première du budget des unités / organismes de MCO du matériel roulant…
      Pourtant ca doit exister des peintures « temporaires » et peu polluantes pouvant être retirées sous hte pression …
      Voila j’ai bien râlé, maintenant je vais pouvoir me délecter du défilé du 14 juillet 😛 ….

  6. ULYSSE dit :

    Les Anglais ont régulièrement utilisé le BVs10 en Afghanistan.
    En dotation chez les British (108 ou 143?) chez les Suédois (129) les hollandais (74) les Autrichiens (32) et dans l’AT…..53 sur 129 prévus.

  7. PK dit :

    Faut croire que l’idée d’envoyer des Leclerc n’étaient pas si mauvaises 🙂

    • nexterience dit :

      La pression au sol des Leclerc, donc leur mobilité est tout autre, étant donné leur masse sur seulement 6 galets.

  8. beber dit :

    2009 ? J’etait au 7eme bca a partir de 2006 et il etait deja la

  9. Titispv dit :

    Il y a une version génie spécifique du vhm ?

  10. Faublas dit :

    Le Berliet Sahara passait partout, les ingénieurs de Berliet avaient à l’époque calculé la masse par cm2 exercée sur le pied du chameau dans le désert pour qu’il ne s’enlise pas, et reporté ce calcul sur la surface de contact des pneus des camions.
    On redécouvre le sable chaud.
    Cela dit, l’idée est excellente, à la réserve de l’usure due à l’environnement qui n’est pas la Suede.

    • Robert III dit :

      On redécouvre rien, le Berliet sahara (T-100) n’as pas était une réussite du tout (combien produits ?), sous motorisé, beaucoup d’usure pneumatique pour finalement rouler a moins de 30km/h sur les pistes et beaucoup moins dans les dunes. Un terrain pas si impraticable pour d’autre matériels de l’époque comme les autochenilles ou les greyhounds. La on parle d’engin tout chenillé articulé capable de passer dans les sablse les plus moue a une vitesse plus qu’honorable en protégeant les occupants et avec du cargo.
      Faut arreter de comparer l’incomparable…

    • Hermes dit :

      Le T100 ?
      .
      On change quand même de gamme, et le VHM n’est pas fait que pour le sable..

    • jean pierre dit :

      oui, il parait aussi que la raquette des trappeurs avait été d’abord essayée dans le fech fech avant d’être adoptée 🙂

  11. Centurion dit :

    C’est vrai que c’était une priorité de les envoyer en Lituanie…

  12. mr cracou dit :

    Ca peut pas mal aider dans les TACL (terrains à la con) genre pistes boueuses, bords de lacs, saison des pluies foireuses etc etc.

  13. Plusdepognon dit :

    Pendant la saison des pluies, en face ils préparent la suite.
    C’est original d’avoir pensé à ce matériel…

  14. Ancien du Sahel dit :

    « débouler » n’est pas le mot exact, je dirais plutôt « aborder des positions ennemies par des itinéraires où seuls les hélicos passaient jusqu’à présent » : les zones de sable mou, les zones de boue profonde à la saison des pluies.
    .
    Toutefois on n’aura pas l’effet de surprise permis par les hélicos car ces engins sont bruyants et relativement lents.
    .
    Mais je ne veux pas chipoter : c’est quand-même mieux que le Marmon d’antan.

  15. jp74 dit :

    Dire que l’on doit subir sur notre sol, le désordre causé par la victoire d’une équipe de foot d’un pays d’afrique, et que l’on envoi nos soldats sur ce meme continent pour faire régner l’ordre …
    La sécurité de nos soldats avant tout.

    • Fred dit :

      @ jp74
      « un pays d’Afrique » comparé au continent Afrique c’est une comparaison aussi pertinente que comparer un pays du continent Asie, par exemple le Portugal à l’ensemble de l’Asie géographique …

      De même, comparer un « désordre » à une guerre n’est pas très pertinent.

  16. Amiral_sub dit :

    Tout va bien au Sahel: les autres pays européens nous regardent envoyer des blindés à chenilles

  17. Castel dit :

    Il me semble que cela montre bien une chose :
    si certains discutent de l’utilité de l’opération « Serval », elle permet au moins de tester en « Grandeur nature » nos matériels dans ces conditions particulières, certes, mais comme l’article l’indique, l’expérience acquise sur les véhicules employés pourront par la suite nous être utile sur d’autres terrains….
    D’ailleurs, si nous rapatrions l’intégralité » de nos troupes, sur quels terrains ( en France, du moins) pourrions nous continuer à les tester aussi efficacement ?
    Mourmelon, Suippes, ce qu’il nous reste du Larzac ?
    Même si nous avons un peu de surfaces, nous aurions du mal à trouver des conditions identiques, et, en cas de conflits à venir,il vaut mieux être préparés à affronter nos ennemis dans n’importe quel environnement ……

  18. Sgt moralés dit :

    Ca fait cher le test !