CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Barkhane/Mali : La mission des trois hélicoptères CH-47D Chinook de la Royal Air Force prolongée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. bruno saliou dit :

    pourquoi on achète pas des mi 26 . c’est rustique fiable ça leve un chinook en panne . ah oui se sont des méchants russes . des fois ça énerve un peu . et c’est pas cher un mi 26.

    • RsRaiders dit :

      Le Mi-26 est un très gros porteur plus proche d’un CH-56 que d’un Chinook.
      Tout est écrit en russe dans un alphabet cyrillique contrairement à l’interface en anglais du Chinook plus compréhensible pour nos pilotes.
      Il faudrait donc faire des commandes Rostvertol, et ce n’est pas dans nos objectifs de faire travailler les industrie de l’armement russe quand des pays de l’OTAN peuvent déployer des hélicos à notre place.
      Ce sont des pilotes et équipes de maintenance britanniques qui vont s’occuper de ces machines pendant 6 mois, il y a surement eu un échange en arrière plan avec le Royaume-Uni mais en tout cas, on n’a pas débourser de l’argent pour attendre la fabrication et mise en service d’un hélico.
      Aucun énervement à avoir, car nous aidons également les autres pays alliés avec nos Mirages, notre flotte ou nos Césars pour des objectifs qui leur sont propres. C’est donc donnant-donnant.

    • Hermes dit :

      Je doute que le Mi 26 soit encore en production vue le peu d’exemplaire construit au fil des années…
      .
      Même la Russie n’en a que très peu (à son échelle), ce n’est pas sans raison…
      .
      Ce qu’il faudrait, c’est que l’Europe demande à Airbus un hélico lourd pour la bannière étoilé.
      Dans l’idéal un V22, cargo, vitesse, allonge… c’est une beauté.
      Mais un King Stallion européen ferait tout aussi bien l’affaire et pour ce type, on a tout pour le faire…

      • John dit :

        sauf le budget…

      • NRJ dit :

        @Hermes
        Ça va juste coûter cher alors qu’on a des chantiers plus prioritaires et le secteur des hélicoptères lourds est un secteur réservé à la défense (on n’a jamais utilisé un chinook dans le civil) donc on ne pourrait même pas soutenir notre industrie aéronautique. Dans ces conditions, il vaut mieux acheter des CH-53.

        • Hermes dit :

          J’ai bien dis « il faudrait ».
          Sous entendu, ça serait l’idéal, pas nécessairement le plus pragmatique…

    • Fredoo75 dit :

      Peut-être un peu trop gros cette fois, non?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Oui l’idée m’est venue également. De plus le mi 26 est une grosse brouette volante. Il serait peut-être possible d’équiper ces hélicos avec une électronique française pour pouvoir les utiliser en toute indépendance.
      Mais aucun pays européen ne l’utilise donc il n’y aurait aucune possibilité de mutualisation à moins de convaincre les allemands de renoncer à acheter américain.
      Les indiens en ont apparemment donc on pourrait faire quelques tests discrètement en s’arrangeant avec eux.
      Je n’ai aucune idée si cette option a été considérée ou pas mais je suis curieux de le savoir.

    • Optimist dit :

      @saliou
      Ben oui, comme ça des « techniciens » de Mil pourront se balader sur nos bases, en France et en Opex, choper nos protocoles de communication, étudier nos tactiques de l’intérieur… Pas cher? Ils sont prêts à venir gratuit je pense.
      🙁

      • Aymard de Ledonner dit :

        On n’aurrait pas forcément besoin des russes pour la maintenance.
        Mais comme cela a été dit, l’appareil n’est peut-être plus produit…

  2. Clavier dit :

    Les Anglais veulent montrer aux Français que nous n’avons rien à attendre des Allemands……

    • Albatros24 dit :

      Ils veulent qu’on se joigne à leur projet d’avion de 5G …

    • heaume44 dit :

      @ Clavier
      Oui, c’est aussi -hélas- mon point de vue.
      Ce qui ne fait que mettre en évidence notre déficit capacitaire en hélicos lourds. Déficit que seuls les aveugles ne voient pas : j’essaie de rester poli.

    • Hermes dit :

      Ca fait déjà quelques années que français et anglais sont particulièrement proche en opération.
      .
      Rien de nouveau sous le soleil, mettre à dispo quelques hélicos, ca evite d’engager des hommes, et ca renforce la cohésion entre les 2 armées/pays, c’est tout benef pour eux !

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les allemands ont théoriquement des CH53 rangés quelque part. De là à savoir s’ils sont en état de voler….

    • nimrodwing dit :

      Et les allemands nous le prouve si souvent malheureusement..
      Toujours cette capacité a répondre par la négation quand un pays allié et ou européen demande de l’aide.

      • John dit :

        Est-ce que l’Allemagne a le droit de considérer que l’intervention de certains membres de l’OTAN en Libye a permis le développement de la situation actuelle dans le Sahel?
        A-t-elle le doit de penser que ce n’est pas à elle d’assumer les conséquences de cette intervention?

        Peut on rappeler que l’armée française intervient entre autres pour la sécurisation de matières premières nécessaires à la France et aux groupes français?

        • nimrodwing dit :

          Evidement, les intérêt français sont bien entendu une des raisons de ce pourquoi notre pays intervient au sahel, tout le monde le sais et s’en doute. Le sujet du terrorisme est mis en premier plan pour les yeux du peuple suivit du problème migratoire, ça passe bien mieux que pour des intérêts industriel.
          Même si effectivement notre ami allemand a un droit de négation sur le sujet, en tant que partenaire et pays démocratique un peu d’aide serait le bienvenu, 3 ou 4 hélico lourds (CH 43 ?).
          Du coup qu’est ce qui permet a notre voisin britannique de mettre un peu d’huile de coude dans nos besoins alors que nos amis allemands ne le font pas.
          Il y a des accords militaire entre la France et la grande bretagne (Lancaster house en 2010 de mémoire), ce n’est pas nouveau mais quand est il avec l’Allemagne ? hormis peut être le régiment franco allemands mais qui dans ce cas présent n’en a pas l’utilité.

          • John dit :

            Et par contre tous le monde oublie le déploiement de 1000 soldats allemands au mali, d’hélicoptères tigres, de soutiens dans le transport???
            L’Allemagne semble être la cible favorite de certains ici, mais il y en a d’autres à pointer du doigt.
            L’Espagne ne fait pas grand chose pour l’OTAN sauf erreur, le Portugal non plus… Les pays de l’est bénéficient de l’OTAN mais ne participent pas aux missions de ses alliés.
            Tapez donc sur l’Allemagne mais dans le cas du Mali, il sont un des plus gros soutiens…

  3. jyb dit :

    HS pour nos amis turcs erdoganistes qui avaient mis en doute mes chiffres sur les purges continues dans l’armée turque.
    Aujourd’hui même, le parquet d’istamboul a émis des mandats d’arrêts contre plus de 250 militaires (+ une dizaine de civils)
    La semaine dernière le parquet d’Izmir contre plus de 50 militaires. Celui de koceli contre plus de 60 militaires.
    Et là je ne parle que des « recherchés » parce qu’il faut y ajouter les limogés.
    L’armée turque est atomisée.

    • Pravda dit :

      On parle de politique migratoire ? Rejeter les illégaux chez les voisins (Italie, France, Allemagne…) c’est bien, leur permettre de vivre chez eux c’est mieux, même si tout n’est pas parfait, mais vu l’aide reçue, on fait ce que l’on peut

  4. Europhobe ex-europhile dit :

    Encore une fois la démonstration que le Machin européen ne sert à rien et que des ententes bilatérales et occasionnelles sont préférables.
    .
    … Mais j’y pense : ce peut être ce que « la perfide Albion » veut démontrer. Dans ce cas (et pourtant je n’aime pas beaucoup les British, depuis au moins la bataille de Crécy) je suis obligé de leur donner raison.

    • Pravda dit :

      Plus près il y a Mers el Kebir, mais ce sont nos seuls alliés fiables, malheureusement.

      • Europhobe ex-europhile dit :

        Mers-el-Kebir me semble moins probant car à cette époque-là notre MN, qui avait son propre ministère et ne dépendait pas du ministère de la Guerre, n’était jamais où l’on avait besoin d’elle (Dunkerque) et n’avait besoin de personne pour couler ses navires (Toulon).

        • Pravda dit :

          Une vrai honte

          • Électeur dit :

            C’est du passé. Un régime politique contesté et à bout de souffle refusait de donner aux militaires des moyens qui auraient pu permettre de déstabiliser le régime : pas de mobilité pour l’AdT, entretien d’une rivalité entre l’AdT et la Marine.

      • Plusdepognon dit :

        @ Pravda
        Il y a eu le canal de Suez si on regarde chronologiquement plus près…
        https://youtu.be/rMuRlxic8-4

    • John dit :

      Aucunement…
      Ici c’est la démonstration du soutien de l’OTAN… Il n’y a pas que le RU qui soutient la France avec des hélicoptères, il y a eu les Pays-Bas
      Il y a plus de forces allemandes au Mali que de forces britanniques… Plus de 1000 soldats allemands sont au Mali, et au sol…

    • NRJ dit :

      @Europhobe ex-europhile
      Dites pas des bêtises. Les seuls pays qui ont besoin d’hélicoptères lourds en’ Europe sont la France, L’Angleterre, et l’Allemagne. Ce sont donc eux qui assureront une crise production. Or, L’Angleterre ne va pas lâcher ses Chinook. Et l’Allemagne a déjà des Ch-53. Et vu le prix pour la R&D et la production d’un hélicoptère lourd – sans compter le fait que c’est un secteur de niche et que le civil n’en bénéficiera même pas- ils préféreront acheter des CH-53 modernisés américains. Dommage pour vous, vous ne pourrez même pas critiquer les problèmes du programme européen d’hélicoptères de combat en disant que la coopération avec les allemands c’est nul et ça marche pas.

      Et bizarrement les allemands ne sont pas motivés à envoyer des hélicoptères lourds se faire endommager à leurs frais Mali pour les français simplement car on a voulu s’embourber dans une guerre injustifiée.

      • Optimist dit :

        @NRJ :
        Des opérations longues, à l’échelle d’un sous-continent, ne veulent pas dire qu’on « s’embourbe ».
        Injustifiée???
        Va falloir argumenter.
        Qu’est ce qu’on aurait eu à gagner, et toutes les populations de la région, à un immense afghanistan / Somaliland?

        • NRJ dit :

          @Optimist
          Vous méritez votre surnom
          Notre armée est coincée au Mali et dans les pays alentours. Si elle sort, la région retrouvera la situation de 2013, on se fera accusé d’échec, d’incompétence et d’avoir abandonné le Mali par tous les autres pays (la Russie en sortira grandie et ses « méthodes » légitimées) et cela se paiera très cher politiquement à l’intérieur si on part car ça officialisera le fait que des soldats soient morts pour rien et qu’on ait dépensé des milliards sans gain (sans compter que l’opposition accuserait le parti au pouvoir d’egalement abandonner le Mali). Donc partir n’est pas une option.

          Si notre armée reste, elle fera face à une détérioration de la situation qui est déjà bien engagée : les pertes des groupes de l’ONU ne font qu’augmenter depuis 2013. En ce qui nous concerne on commence à sortir les vbci car l’ennemi se renforce. Et pour couronner le tout, les populations nous sont de plus en plus hostiles. On est donc condamné à être dans une situation inextricable.

          J’appelle cela « s’embourber ». Et c’est même pire qu’en Afghanistan, car à ce moment on n’était pas seul sur le terrain. Au Mali on est la seule armée valable sur le terrain.

      • Plusdepognon dit :

        @ NRJ
        Injustifié ?
        https://youtu.be/EMjmb_vUqws

        Il me semble que 30% de l’uranium de nos centrales nucléaires vient du Niger (exploité par Areva).
        https://youtu.be/l7paUgzFp0g

        D’ailleurs Anne Lauvergeon et son mari se portent toujours très bien dans les arcanes de la politique française.
        https://youtu.be/202b2NlQw5E

        Dans un pays où le tout électrique est un programme qui a été appliqué à la lettre à faire baver d’envie un plan quinquennal soviétique, le drogué ne peut pas se passer de sa dose.
        D’ailleurs si la France n’exportait pas son électricité, d’autres pays seraient bien ennuyés (en plus d’EDF).

        Mais l’appétit pour le sous-sol de la région est aussi américain et chinois. D’où nos ennuis dans les médias, les contrats et la résilience de nos ennemis.

        • John dit :

          Ca c’est une question intéressante…
          Pourquoi est-ce que ce genre de questions n’est pas laissée aux industriels?
          Pourquoi Areva est protégée par l’armée alors que certains négociants de matières premières doivent gérer eux mêmes leurs politique de gestion des risques… Autant je trouve justifié l’intervention française pour la population locale, et pour compenser les conséquences de l’intervention en Libye…
          Autant je pense que les soldats ne s’engagent pas pour défendre les intérêts d’industriels…
          Une chose est sûre, le renouvelable a un réel intérêt, l’énergie primaire est gratuite, disponible sur place, et plus la cause de conflits…

          • NRJ dit :

            @John
            L’armee est engagée pour défendre les intérêts français. Ça fait partie des principes de l’engagement de chaque soldat. Et les intérêts industriels en font partie, car derrière il y a des emplois, et il y a beaucoup plus (matières premières influence française etc…).

            Par ailleurs ne soyez pas aussi naïfs que nos écolos (cela dit je doute qu’ils croient sincèrement ce qu’ils disent. Sinon ça fait peur). Le renouvelable a besoin de stockage d’énergie. Si vous voulez acheter des dizaines voire centaines de milliards de batteries lithium-ion (la technologie la plus efficace et la plus au point à l’heure actuelle) aux entreprises chinoises, je doute que cela serve nos intérêts et notre souveraineté. Sans compter l’impact environnemental car la fabrication de ces batteries pollue énormément (en CO2 évidemment. Pour donner une idée la fabrication d’une voiture thermiquecontribue à 1/4 des émissions totale de CO2 sur la durée de vie de la voiture. Et une voiture électrique envoie 2 fois plus de CO2 qu’une thermique le surplus étant exclusivement due à la fabrication de la batterie). Il y a un ‘impact social par l’empoisonnement des populations et la suppression de cultures locales obligées de migrer (particulièrement au Chili). Et il faut compter les changer tous les 10 ans.

            Niveau conflit, je doute que cela les réduise…

          • John dit :

            Bien évidemment, le stockage est actuellement la question principale du renouvelable. Mais des solutions commencent à émerger. C’est certes long, mais ça avance.
            Par contre, il faut garder en tête la chance qu’on a d’être en Europe. Notre réseau électrique permet d’exporter facilement la production.
            A l’échelle continentale, la production électrique issue du renouvelable (j’enlève les barrages qui sont justement utilisés pour le stockage) varie moins qu’à l’échelle régionale. Ainsi il est possible de considérer un niveau de production minimale saisonnière supérieure au niveau européen.
            Tout ça pour dire que la capacité en renouvelable va encore monter.
            Et ensuite, la France ayant un domaine marin très important, il ne serait pas impossibles d’avoir une production électrique 100% renouvelable sur certaines îles. Et sur l’hexagone, il y a beaucoup de potentiel en mer. L’énergie marémotrice a un gros potentiel, mais aussi la production grâce aux vagues et aux vents marins.
            Certains évaluent aussi la possibilité de produire de l’énergie avec les courants marins qui sont stables et qui pourraient être considérés comme énergie de ruban.
            Je ne suis pas naïf à ce sujet. L’importance d’avoir des sources diversifiées est essentielle. Mais il serait possible de réduire la part d’énergies posant ce type de problème. Le choix pourrait se porter vers l’arrêt de l’importation de matières premières venant de certains pays.
            Donc pour être plus précis, je ne parle absolument pas de 100% renouvelable, mais d’aller dans la direction d’augmenter cette part dans le but annexe d’être plus exigeant envers les pays fournisseurs.

        • NRJ dit :

          @Plusdepognon
          Dans ce cas qu’est-ce qu’on fait au Mali. On reste au Niger et on fait des opérations secrètes comme les américains pour négocier avec le gouvernement en place et sauvegarder nos intérêts. Pas la peine d’envoyer dans tout le désert des hélicoptères, des avions et des drones. On n’a qu’à se concentrer sur nos intérêts.

      • Plouc putatif dit :

        @ NRJ, l’on ne voit pas bien votre démonstration selon laquelle « Europhobe » dit des bêtises alors que vous dites la même chose que lui : ce qu’il appelle « le machin européen », ça ne sert à rien. Vous le démontrez même mieux que lui.

        • NRJ dit :

          @Plouc Putatif
          Tout dépend de ce que veut dire l’Europe. Mais ce que je montrais est que si on ne s’arrange pas avec les autres pays européens, on ne peut pas mener de programme ambitieux tout simplement (même si on se plaît à les critiquer une fois en place). Et l’Europe aide en partie cette coopération notamment à travers les 13 milliards pour la coopération industrielle (donc devrait bénéficier le SCAF).