La Direction du renseignement militaire veut cartographier le cyberespace

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. NulH dit :

    Pour sourire ; aller pour les compteurs d’eau, de gaz, d’électricité, de trafic de trains. … avec NTIC…et micro logiciels de veille. ..intégrés …

    Bon il paraîtrait que tous les serveurs réseau seraient sous Linux… ???

    Ah qu’en plus la taille mémoire disponible. .. serait . .. énorme..

    Après appli selon techno, donc pour excellents passionnés bidouilleurs. ..les meilleurs … comme d’hab…

  2. Pierre dit :

    Un point de départ:
    https://visualtraceroute.net/

  3. TINA2009 dit :

    – Se fier à CAPTIAL PARTENAIRE, constitue l’aveu , de soumission à un acteur privé ! NON, NON, NON et NON !!!! NON NEGOCIABLE !
    – La dotation de 70000 EUROS  » à répartir « entre les projets de phases de réalisation » sont insuffisantes ! MULTIPLIER LA DOTATION BUDGETAIRE, considérablement, selon le paramètre d’efficience sur l’un des paramètres pré- atmosphériques et atmosphériques.

  4. arqoj dit :

    La DRM a raison de vouloir le faire.
    Maintenant, il faut qu’elle s’attache, en plus de la carto, de la mise à jour, par un algo adapté. Cet algo doit doit surveiller les nouveaux sites, via les liens entre noms dans les nouveaux domaines et blog, etu ip, etu mac adress et société.com, et proprio, et nom resp tech ou admin, et /ou.. et là il y a un peu de reflexion à faire. Par ce que il y a un turn over très important, mais derrière peu de personnes bougent en fait..
    Mais c’est faisable. Quelqu’un qui a l’habitude du débugging des os de chargement à une partie du type de réflexion nécessaire.

    Cdt.

  5. Raymond75 dit :

    La direction du renseignement militaire fait preuve de responsabilité ; mais un problème se pose : il semblerait que l’espace soit infini, d’où naturellement une infinité d’ennemis potentiels, dont certains auraient quelques millénaires d’avance sur nous … Donc il faut au préalable découper l’infini en tranches infiniment moins grandes tout en restant très grandes : la moitié de l’infini est elle plus petite que l’infini ?

    Surveillez bien du côté d’Orion : on y a découvert des activités astronomiques suspectes.

    Mais l’important de cette chose est celle ci : les militaires sont toujours en train de développer leur propre activité ; il y a toujours un nouveau danger contre qui faire face.

    Pendant ce temps, nous savons que la planète (la seule où nous pouvons vivre) se dégrade, que les inégalités explosent, que les droits sociaux se réduisent, que la pollution se répand partout, et que de très nombreux êtres humains ne peuvent pas se soigner. Mais l’important, c’est la surveillance du cyber espace.

    Infantile !!!

    • vrai_chasseur dit :

      @Raymond
      « les militaires sont toujours en train de développer leur propre activité » – les terroristes aussi. Sur le cyberespace notamment.
      Et eux se contrefoutent de la pollution, des droits sociaux (la charia ça leur suffit). Et ce ne sont pas les inégalités qu’ils font exploser mais les civils.

  6. didixtrax dit :

    à 70 miyons, je veux bien étudier ce problème. En attendant je continue mes recherches personnelles sur comment véroler (les données sur lesquelles s’appuierait) ce genre de projet. Mon meilleur résultats actuel est un ensemble de petits robots (répartis sur moult machines) créant un « vrai faux » trafic à travers TOR.


    En tout cas bon courage à eux.

  7. Vinz dit :

    Hum. La DRM aurait été inspirée de taper sur son minitel 3615 ANSSI pour avoir une idée des principes de base du fonctionnement de l’internet.

  8. lougy dit :

    Chacun son travail, le but d une armée est de protéger un pays, pas de gérer le problème de la planète, ceci est le job de l état. Qui veut la paix prépare la guerre…

  9. Duguesclin dit :

    70.000€ pour quelque chose d’aussi stratégique… C’est peu…

  10. Plusdepognon dit :

    « Clement » parlait de la radicalisation politique et je riais quand il parlait de la radicalisation des mous…
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/07/06/je-vais-sur-les-reseaux-sociaux-pour-aller-a-la-bataille-des-militants-lrm-racontent-leurs-actiovites-en-ligne_5486200_4355770.html
    Mais finalement, c’est vrai qu’être derrière un écran, c’est moins violent que d’aller sur les marchés ou de coller des affiches.
    La radicalisation est un concept fumeux. Par contre, mesurer l’absence d’empathie, le mépris des autres et l’entre-soi doit être faisable avec des algorithmes de flicage.

  11. SLEGUE dit :

    Quel rapport avec le sujet du post ?