La disponibilité des avions de transport tactique de l’armée de l’Air peine toujours à décoller

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

69 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Commander, c’est prévoir.
    http://lemamouth.blogspot.com/2019/07/cotam-dans-labime.html

    Quelles sanctions contre les décideurs de l’époque et ceux toujours aux sommets de leurs baronnies ?
    Aucune.

    Il n’y a que des courtisans soucieux de plaire.

  2. tschok dit :

    J’ai cru voir un autocollant de la Vache Qui Rit cachant un trou de rouille. A moins que cela soit le contraire?

  3. Chimère dit :

    Encore bravo a cette gabegie….on réinvente la poudre a chaques fois !! Chapeau les mécanos, mais ca ne fait pas tout….simple is efficient.
    1 avion de transport tactique ET statégique n’existe tout simplement pas.
    Le CASA est interessant, mais ne peut pas tout faire, étant donné sa taille modeste.
    L’A400M sera encore insatisfaisant les 10 prochaines années, mais il faut bien sûr rester conscient qu’il ne fera jamais de transport tactique. Pour le suppléer dans certaines missions, le MRTT semble tenir la corde , car basé sur un avion « débuggé’ depuis longtemps.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Chimère !

      Excellente réflexions !

      je préciserai ceci, au vu des éléments communiqués dans cet article . Précisons que je ne pas « tout a fait d’ACCORD…Avec ce que je vais , présentement formulé … Mais Plusieurs sauront ou se situe la frontière …!!!).
      A savoir :
      – Vu les bons chiffres du CN235, on devrait s’intéresser , via le marché de l’occasion, à l’acquisition éventuelle de CN 235 Supplémentaires , en tenant compte , bien entendu, des constats ( faiblesses…???) mentionnés et non mentionnés dans cet présent article.
      – Le CN235 a un grand frère : Le CN 295 ! Qu’en est- il du marché de l’occasion , concernant ce type de vecteur ???? Peut- non en acquérir 30 exemplaires, avec un standard civil relativement homogène, et disposant d’un potentiel intéressant ( minimum 20 années) . Cet axe mérite d’être étudier . Il faut , IL FAUT , IL FAUT , IL FAUT , IL FAUT …. En MAJUSCULES … EN MAJUSCULES , EN MAJUSCULES … IL FAUT , IL FAUT , IL FAUT …. !!!!
      – Combien le parc de C130H , en dotation à fin 2018 ???? 14 exemplaires ??? Questions : A t-on identifié , précisément, les causes prioritaires de leurs faibles disponibilités? Si concerne des éléments de pièces détachées, qui ne sont pas en stock , alors la décision doit être conservatrice autant que radicale . A savoir : Il faut retirer du service un nombre suffisant d’exemplaires, pou disposer de stocks de pièces suffisants , permettant d’augmenter la disponibilité « REELLE » des C130H demeurant en service actif . Aussi : faut-il retirer 2…3…4 C130 H ? Cela dépend uniquement des indicateurs concernant les type des pièces manquantes (en stock ou neuve avec des délais de livraison >72 h) induisant une disponibilité insuffisante .
      – L’acquisition de C130J supplémentaires ( outre ceux déjà commandé en complément, bien entendu…) est obligatoire . Il faut , pour repère, remplacer les 14 C130 H + 6 exemplaires supplémentaires… Et l’on obtient une flotte , avec une volumétrie, certes minime, mais volumétrie non échantillionnaire !
      – Pour L’A400M, je ne puis exprimer que mon écoeurement . Puis – je formuler la réflexion suivante ??? Allez , je me lançe. A savoir : Je serais favorable , pour étudier, en concertation avec Notre Ada et Notre Cie nationale – AIR FRANCE- une version TMV ( transport de Marchandises et Voyageurs) en acquisition + exploitation + maintenances de cet Appareil que constitue L’A400 . A savoir : Je ne dispose de toutes les données concernant les volumes de trafic d’Air France concernant le Proche +Moyen Orient, et surtout du Sud de L’Amérique du Sud, de L’Afrique ( Afrique du Nord , Sud , Centrale), et de L’Océanie -L’Extrême Orient + Le Pacifique.
      C’est très certainement con d’être attaché à l’aspect CUL-TERREUX national , mais je suis convaincu que l’activité conjointe des besoins et réalisations civilo-militaires nationales constituent une OPPORTUNITE génératrice d’économies d’échelles très significatives pour les 2 parties , sur le durée, sur la fréquence, sur les tonnages et volumétrie de personnes + marchandises transportées.
      – Enfin, la modification , à minima ( vraiment à minima , à savoir , être un pringre…., d’une version de l’ A380 en version de transport de passager + marchandises  » version revue et légèrement corrigée » – création d’une porte d’accès pour chargement/ déchargement de palettes standardisées CIVILES et non militaires 463L + système d’arrimage et de déplacement au sein de l’appareil contre une baisse de la capacité d’emport , certes …) , de L’A380 avec une acquisition + exploitation + maintenance partagée ( basée sur le niveau d’utilisation réciproque des 2 utilisateurs – Nb heures, miles, Carburants, quantités et volumes de marchandises et passagers transportés…) constitue une opportunité à saisir pour nos ARMEES FRANCAISES, Les ARMEES PARTENAIRES PERMANENTES et /ou OCCASIONNELLES, AIR FRANCE et AIRBUS ( ce – dernier , industriel,dans le M.E.R.D.E., avec un programme dont s’est bien gardé, à juste titre, BOEING) . Ce qui permettrait, peut- être ou sans doute, à nos Armées + notre Cie Nationale , d’optimiser le taux d’utilisation de ces 2 utilisateurs ( sans oublier d’autres utilisateurs, par prestations d’affrètements) + une version redynamisant le Programme A380 (programme qui semble aujourd’hui compromis…).

      Au plaisir de vous lire …

  4. PK dit :

    « si l’A400M est un avion exceptionnel en termes de transport logistique, il ne l’est pas du tout, à ce stade, en termes de transport tactique », avait par ailleurs souligné le général Bosser devant les députés. »

    Et dire que je me suis fait tacler ici en disant la même chose. Sans doute que le sieur en question est aussi un incompétent 😉

    N’empêche qu’en faisant la somme de tout, on arrive tout juste à 70 avions de transport tactique, avec des Casa presque inutile car trop court trop peu chargeable (mais bon pour le TT), des C130 et C160 à bout de souffle, mais moyennant un effort de MCO incroyable, sont encore bons partout et un hypothétique Atlas qui un jour remplacera tout le monde, sauf pour le TT où l’on perdra en mobilité… Mais bon, pas grave : les gus marcheront à pied.

    • Plusdepognon dit :

      @ PK
      Attendez qu’Airbus se prenne le racket américain en pleine face…
      https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/comment-trump-veut-sanctionner-airbus_2087444.html
      On parle de milliards de dollars d’amende !

      • John dit :

        Boeing fait face exactement aux mêmes problèmes à l’OMC.
        L’OMC a rejeté la plupart des attaques de Boeing. Et certaines sont des corrections demandées par l’OMC. Donc au final, Airbus n’aura pas grand chose à se reprocher…
        Par contre, Boeing reçoit bel et bien des subventions publiques… Via les programmes militaires, via la recherche effectuée par la NASA et offerte à Boeing… Et ça semble facile à prouver. Ensuite, Airbus produit aux USA, par contre, Boeing n’a pas d’assemblage en Europe. Et la plupart de ce qui est européen pour Boeing vient du Royaume Uni.

        Concernant la corruption, c’est le département de la justice qui gère cela, et c’est indépendant du président. Comme Airbus a réellement corrompu pour des contrats civils (Airbus s’est dénoncé), c’est normal qu’ils en subissent les conséquences… La corruption coûte à l’économie américaine…
        Et n’oubliez pas que de l’autre côté, l’Europe aussi a bel et bien sanctionné pour plusieurs milliards certains groupes américains !
        La France aussi commence à mettre des milliards d’amende. UBS en a subi les conséquences. Et combien même je suis suisse, je suis heureux que la France ait sanctionné UBS qui a bel et bien aidé des clients à frauder. C’est ce genre de comportement qui entache l’image d’un pays. Et c’est ce genre de comportement qui à terme risque de causer un réel conflit de classes.

        Pour moi, la seule réponse que l’Europe devrait avoir contre les USA, c’est d’avoir une loi d’extraterritorialité du droit européen face aux pays ayant un droit extra-territorial.
        Ensuite, Airbus devrait répondre à cette amende en attaquant l’État américain concernant le KC-46.
        Et la corruption de Boeing sous Trump semble avoir dépassé bien des limites. Les problèmes concernant le B737-max étaient connu de la FAA et de Boeing.
        Il faut espérer que les compagnies européennes s’attaquent à ce comportement et exigent des dédommagements.
        Mais comme j’ai dit, Airbus doit assumer les comportements criminels de ses prédécesseurs. Et dans la mesure où sur bcp de marchés c’est Airbus vs Boeing uniquement, pour cette enquête ça impacte directement les USA.

  5. B21raider dit :

    Nouveaux documents intéressants :
    http://omnirole-rafale.com/le-rafale-en-chiffres/
    https://www.capital.fr/economie-politique/le-cout-dentretien-des-rafale-devoile-1343688

    1) Pour ce qui est des couts :

    on y voit que l’entretien des 147 Rafales des forces armées a couté 611.2 millions d’euros en 2018 (ministère des armées), donc le cout d’entretien d’une unité est : 4.16 millions d’euros sachant que l’utilisation moyenne prévue pour 2018 est : 170h/appareil, donc on est aux alentours de 24500 €/heure de vol pour la partie entretien, rajoutons a cela le prix du carburant (mission Reco presque lisse), on serait aux alentours de 29000-30000 €/heure de vol (cout total).

    2) Pour ce qui est de la disponibilité : (je cite)
    Sur l’année, le taux d’appareils disponibles dans l’Armée de l’air a été de 53,7%, soit donc une moyenne de 56/57 appareils disponibles (sur les 105 que compte l’ada), Il était de 53,6% pour la Marine nationale, soit 22/23 appareils disponibles (sur les 42 que compte la marine). Le parc de Rafale a ainsi été de 78/80 appareils disponibles sur l’année au total

    • Hermes dit :

      Attention, c’est 170h par pilote, pas par avion.
      En 2013, le coût était évalué à 15000€ pour la MCO et 27000€ (Salaire des pilotes inclus)
      .
      C’est gentil de faire des estimations, mais tant qu’on a pas tous les chiffres, c’est difficile de réellement le dire…
      Je pense quand même que depuis 2013, le prix ne devrait pas avoir augmenté… Il devrait avoir tendance à baisser, mais avec un engagement maximum (En 2016, si on se réfère à ce qui était dit, la flotte de chasse à fait 48 000h de vol, dont 10 000 aux profits des mirages)
      .
      Bref, les chiffres, sans tous les avoirs, et sans sourcer, on peut leur faire dire n’importe quoi.
      A prendre avec des pincettes, un peu comme tout ce que dit B21raider habituellement en fait..

    • mich dit :

      Bonjour , je serai tenté de vous dires , oui et alors ,cela démontre quoi votre superbe article de capital ? Désolé de vous le dires mais vos divisions et vos estimations ne veulent pas dires grand chose ( trop fort le carburant en mission reco presque lisse ,vous m ‘avez bien fait rire). Plus sérieusement ,il faudrait surtout savoir si les moyens que nous consacrons à ce mco permettent oui ou non d ‘accomplir les missions prévues , et là on pourrait faire des comparaisons avec d ‘autres pays par exemple ,bien sur dans le cas ou ils auraient la même activité et déploiement mondiaux que nos forces , problème je n ‘en connais plus des masses et on ne peut pas sérieusement se comparer avec les USA.Je vous laisse à vos calculs ,mais si cela peut vous faire plaisir ,certains de mes supérieurs avaient aussi ce genre de raisonnement à la calculette, inutile de préciser ce que je pense de leurs pertinence.

      • B21 raider dit :

        C’est pour ça que vous êtes au chômage maintenant et que vous bloquez les ronds points en espérant que le salut tombe du ciel……

        • mich dit :

          Bonjour ,bref vous y connaissez que dalle ,je pensais pas a ce point quand meme.je vous souhaites une bonne reco lisse !

          • B21raider dit :

            pas avec 5 bidons de fuel lourd hhhhh qui le rendent aussi visible qu’un projecteur par une nuit d’été

          • Alpha dit :

            L’idiot utile de ce site ne sait pas que l’on ne voit pas ce qui se passe derrière un colline…
            Il ne connait pas les domaines de vol de certaines missions de l’AdA…
            Et il continue de l’ouvrir bien grand…
            Le pauvre…

    • B21 raider dit :

      Pour votre info, je pense que si le rafale avait un coût d’utilisation réellement aussi bas alors le département marketing de dassault n’aurait pas hésité une seconde à fanfaronner dessus (malheureusement ce n’est pas le cas)

      • mich dit :

        Il laisse cela à Saab !

      • Alpha dit :

        « Pour votre info, JE PENSE que…. »
        Je pense ???
        Oulalah, B21raider, vous vous surestimez, là !
        Petit prétentieux ! …
        😉

        PS : Dassault, bien évidemment, ne peut pas prévoir quelles seront les dépenses en MCO de ses appareils, car cela dépend de beaucoup de choses, dont l’utilisation qu’en font les forces armées équipées de l’appareil…
        Mais son « département marketing » n’hésite pourtant pas à « fanfaronner »… 🙂
        Tiens, rien que pour vous petit homme consanguin…
        https://www.dassault-aviation.com/fr/defense/rafale/un-avion-operationnel-a-cout-demploi-maitrise/
        Çà « fanfaronne » dur, non ? 😉

        • B21raider dit :

          holala, un site de dassault et le petit trisomique n’y voit aucun parti pris……hhhhhh
          en faites je vois trop de commentaires pro français faits par des français sur le rafale qui polluent les forums anglo-saxons , alors en retour je viens vous faire chier

          • Alpha dit :

            Toi, t’es décidément trop C.. ! Tu ne comprends vraiment rien à rien, les limites sont atteintes depuis longtemps …
            Bien sur qu’il y a du parti pris, puisque tu voulais un exemple de « marketing ». Je te le donne ! 🙂
            Et puis en fait, tu nous fais pas chier…
            Je dirais même que pour beaucoup ici, tu nous fais bien marrer !!!… MDR
            Te voir t’enfoncer, raconter tout et n’importe quoi, te chercher des amis aussi, c’est presque touchant !!! 🙂

          • John dit :

            Je ne comprends pas pourquoi ce genre d’insulte est nécessaire dans une discussion.. Vous avez quel âge (et c’est une question sérieuse)?
            Et dans votre choix d’insulte, il serait bon de progresser… La trisomie ? La dernière fois que j’ai entendu ça avec ce type de sous-entendu je devais avoir 10-12 ans…

    • Alpha dit :

      Oui ? Et ?…
      http://www.opex360.com/2013/04/25/lheure-de-vol-dun-f-35a-aura-un-cout-plus-eleve-que-prevu/
      Non, parce que tout ça, on le sait depuis longtemps…
      Toujours à enfoncer des portes ouvertes le B21 raider… 🙂
      Le pauvre…

      • Alpha dit :

        …Tiens, il y a même encore moins cher !
        https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/rafale-15-000-euros-d-entretien-pour-une-heure-de-vol-837733.html
        Les chiffres, on leur fait dire ce que l’on veut…
        Et puis…
        Votre  » (mission Reco presque lisse) » est croustillant ! Là, tout de suite, on voit que nous avons à faire à un vrai spécialiste !!!…
        Pauvre B21raider… 🙂

        • B21 raider dit :

          Tu as quoi, le niveau d’un lecteur hebdomadaire de science et vie qui ne saurait écrire un paragraphe d’anglais correctement (si je devais parier je dirais que tu as la soixantaine et que tu te branles tout seul à la maison avec tes souvenirs de la France glorieuse des années 70 80),
          Et pour enfoncer le clou, je pourrais te dire qui croit BFM aujourd’hui hhhhh ….. même ses journalistes sont un ramassis de caca …..

          • Alpha dit :

            @B21raider
            Pari perdu petit homme ! 🙂
            Tu es décidément mauvais en tout dis donc … Mais çà, c’est une constance chez toi … 🙁
            Et super ton com « caca-pipi », tu te montres sous ton meilleur jour ! 😉

  6. Albatros24 dit :

    La suite logique de l’indisponibilité de nos hélicoptères…un investissement important dans un type plus restreint et moderne d’appareils s’impose

  7. Hélène dit :

    Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’il manque à l’A400M ATLAS en terme de transport tactique ?
    Il ne fait pas de :
    – posers d’assaut sur terrains sommaires ?
    – d’aérolargages de personnel et de matériel y compris à très grande hauteur ?
    – autre ?

    Cela m’aiderait à éclaircir mes notions, de transport logistique et tactique…
    Merci d’avance !! 🙂

    • PK dit :

      Il se pose sur des terrains sommaires, mais pas trop mou ni trop défoncé : on est loin du Transall et de ses performances hallucinantes. À cause du poids sans doute et des trains qui ne peuvent pas tout encaisser.

      Largage : ça commence à venir. On peut larguer par la soute arrière et latérale des paras. Mais pas deux soutes latérales en même temps 🙁 Pour le largage de matos, je ne sais pas trop où ça en est.

      Pas de ravitaillement d’hélico pour le moment : on parle d’allonger les tuyaux pour y arriver. Ravito pour avion OK.

      Bref, ce sera sans doute un bon avion, mais il ne remplacera jamais le Transall pour aller au charbon.

      • tschok dit :

        Bon alors dans ce cas, gardons les Transall. Mais en contrepartie, je propose qu’on arrête le charbon, ça pollue.

        Maintenant, où va-t-on encore trouver des Transall? Ils en ont combien au musée de l’air? Assez pour couvrir les besoins (en charbon)?

        • PK dit :

          Personne ne parle de garder les Transall; Quand on a remplacé l’AMX30, on l’a remplacé par quelque chose qui faisait le même boulot… ET PLUS. Pareil pour le Rafale.

          Pour le Transall, on le remplace par un truc qui fera un autre boulot.

      • John dit :

        Le Transall était / est un bon appareil indéniablement. Il est logique qu’il soit plus adapté pour le transport tactique.
        Le fait d’être spécialisé pour cela aide.
        Maintenant, il faudrait évaluer l’utilité du Transall en tactique avec le matériel plus moderne.
        Un A400M atterrissant sur terrain sommaire pour déposer des blindés et des troupes a une capacité très différente. Les blindés modernes ne seront plus transportables par Transall.
        On parle de 16 t transportables sauf erreur. Est-ce que sur terrain sommaire cette masse maximale est réduite?
        Donc au final, l’A400M a aussi été développé en gardant à l’esprit l’augmentation de la masse des blindés actuels. Le Serval (VBMR-L) sera le plus gros véhicule transportable par le C-160.

    • Castel dit :

      @Hélène :

      Disons, que pour essayer de faire court, le transporteur stratégique est conçu avant tout pour amener le maximum d’hommes ou de matériels sur des bases ayant la capacité de stocker ces arrivages, mais, qui , en général se trouve assez éloignées du théâtres d’opérations, et qui sont donc en principe équipées de pistes d’atterrissage assez longues et en bon état….. (ex : An 124, C17, A400M)
      Pour ce qui est d’un transporteur tactique, on attend surtout de lui qu’il soit capable d’amener les hommes ou le matériel au plus près des lieux de confrontations, soit en parachutant ceux-ci au dessus de l’objectif, ou, à défaut, en étant capable d’atterrir sur des pistes courtes et non préparées, si le parachutage parait trop risqué…( ex : C235 , C160, C130)
      En précisant tout de même au passage que l’ A400m avait été conçu au départ pour répondre au deux types de mission, mais que pour l’instant, il semblerait mieux convenir aux missions stratégiques rapprochées qu’au missions tactiques pures, mais, on essaye de le faire évoluer dans ce sens malgré les difficultés rencontrées à cause de sa taille, plus proche d’un avion stratégique que tactique !!

    • Castel dit :

      @hélène

      Petite précision supplémentaires : les avions de transports dit  » stratégiques », sont beaucoup plus gros : un An 124 ou un C5 « Galaxy », par exemple, sont capables d’emmener une charge de + de 100 t., alors que les plus gros avions de transport tactiques n’emmènent pas une charge excédant les 20 t, et même souvent guère plus d’une quinzaine en opérationnel ….

    • Castel dit :

      @Hélène (ter)

      Pour ce qui est de la logistique, c’est le terme que l’on emploi lorsqu’il s’agit de matériels à transporter.

    • Tapis Volant dit :

      Le poser sur terrains sommaires se fait de tte façon en ayant vérifié la nature du terrain en général.
      Largage de matériel par extraction en cours de validation depuis 2018 … .
      Parachutage par les 2 portes latérales : pas validé actuellement pour la totalité de l’emport en pax (risques associés aux turbulences sillage pouvant mettre en danger la sortie des paras largués en porte latérale).
      Cette capacité fat défaut car cela ne permet pas le parachutage d’assaut de sections entières de paras en cas de besoin d’opération aéroportée (ex. dernièrement 2°REP/GCP/17°RGP au Mali, Kolwezi 1978 …etc…)
      L’A400M évolue ts les ans, et certes a plein de capacités promises sur le papiuer qui sont très en retard … ptet est-il trop tôt pour dire qu’il « ne remplacera jamais le Transall ». En tt cas ce n’est ni un avion de transport stratégique ni un pur avion tactique …

    • dolgan dit :

      Il lui manque des qualifications et des adaptations pour permettre ces qualifications. Rien d’étonnant pour un appareil neuf à qui on demande de faire tant de choses.

  8. Castel dit :

    Dès le départ, je cois qu’il a été présomptueux de penser que l’A400M pourrait remplacer immédiatement les C130 et C160 pour un usage tactique sur le terrain ;
    disons qu’il s’agit avant tout -pour nous, du moins- d’un avion de transport stratégique, avec quelques possibilités tactiques, qui ne pourront aller qu’en s’améliorant, mais sans atteindre sur les terrains difficiles, tels que ceux que nous rencontrons en Afrique notamment, les possibilité des deux « tacticards » que j’ai cité précédemment, et qu’il existera toujours un « trou » important entre l’A400 et le C 235, que l’acquisition de 295, ne comblerait que très partiellement………
    Alors, bien sûr, il restera toujours la possibilité de se doter quelques C130j supplémentaire, mais en dehors du fait que ces avions sont assez coûteux, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une version modernisé d’un avion sortit au début des années 50, et que Lockheed ne compte sûrement pas fabriquer encore très longtemps….
    D’autre part, il semble bien que dans ce secteur, il existe un certain nombre d’avion bi-réacteurs, bien plus modernes, tels que l’An 178, l’Embraer KC 390, ( qui semble intéresser les américains) ou l’Il234 dont vont se doter les Russes prochainement.
    Ce type d’appareil pourrait bien résoudre nos problèmes sur le terrain, avec une capacité d’emport comparable à un C 130, mais avec une vitesse au moins équivalente à un A 400M, et pouvant sans doutes atterrir sur un peu plus court.
    Reste à connaître évidemment, les performances des trains d’atterrissage de ces avions sur terrains difficiles……..
    Si les résultats d’éventuels tests s’avéraient positifs, ce serait à mon avis un bon investissement pour l’avenir, tout en sachant que cela serait encore un nouvel avion à référencer dans la nomenclature, mais il faudra bien le faire si cela permettait d’apporter une véritable réponse à nos besoins tactiques sur le terrain !!

    • Gribeauval dit :

      « Dès le départ, je cois qu’il a été présomptueux de penser que l’A400M pourrait remplacer immédiatement les C130 et C160 pour un usage tactique sur le terrain […] disons qu’il s’agit avant tout d’un avion de transport stratégique, avec quelques possibilités tactiques »
      Je vous rejoins Castel! Et s’obstiner a développer les capacités tactiques de l’A400m – en dehors d’aménagements simples et peu coûteux – est absolument déraisonnable. En témoigne les serpent de mer du ravitaillement helico et du parachutage simultanée par les deux portes latérales. Je ne sais qui est a blâmer dans cette histoire… Les ingénieurs d’Airbus qui ont promis monts et merveilles en dépit du bon sens, ou les spécifications fourre-tout des militaires…

      Maintenant que faire pour combler le trou capacitaire entre les CASA et l’A400m? Nous sommes bien d’accord, le C295 serait un premier pas, mais insuffisant. Le maintien d’une micro-flotte de C130 ou de tout autre avion étranger s’avérera coûteux et nous mettra a la merci d’aléas géopolitiques.
      Je pose donc la question suivante : les missions qui ne peuvent être effectuées que par des C130/C160 sont-elles vraiment primordiales ? Ne peut-on pas les repenser dans le cadre d’une flotte composer uniquement de C295 et A400m ? Avec, éventuellement, une perte capacitaire minime ?

      • Castel dit :

        @Gribeauval

        Le problème semble comparable que celui que l’on rencontre avec nos hélicoptères, à savoir que l’absence d’un véritable modèle lourd, peut limiter nos capacités tactiques dans certain cas, mais on est bien obligé de faire avec ce qu’on a…..
        La plus-part des missions peuvent s’effectuer avec le matériel actuel, pour ce qui concerne nos avions de transports, mais , en fonction de nos possibilités financières à venir, il serait peut être intéressant de se pencher sur les technologies du futur que j’ai cité un peu plus haut, plutôt que de continuer à « tourner en rond » avec nos solutions actuelles dont les inconvénients sont sans cesse rappelés par nos Officiers Généraux….

      • NRJ dit :

        En soit, les C-130 font déjà partie de la future flotte d´avions. 4 C-130J ont été commandé pour le ravitaillement d´hélicoptères. Si celui-ci doit être assuré à l´avenir par les A-400M, on n´ira pas les jeter. Ils pourront servir pour les conditions extrêmes.

      • tschok dit :

        @Castel,

        L’A400 M est opératif par nature. Il s’abstrait de l’ancienne division académique tactique/logistique/stratégique.

        Non, le problème est ailleurs, pas bien loin, sous nos yeux: il n’est pas au point.

        Conceptuellement, si vous en êtes resté à l’antique summa divisio: « la tactique est avec la logistique la partie applicative de la stratégie » vous ne comprendrez rien à cet avion, à sa race, à son chien.

        Et vous tournerez vos regards enjoués et chargés de nostalgie vers le Transall et le Hercules, ou avec plus de dédain vers le C295, ou vous perdrez énormément de temps à imaginer des combinaisons de calcul logistiques stériles, avec l’angoisse de boucher des trous.

        Je me permet de vous suggérer une autre approche: et si on partais de l’instrument? Cet avion est un levier d’Archimède. On le prend. On l’utilise dans le feu de l’action.

        Sans forfanterie.

    • John dit :

      Vous oubliez qques éléments…
      Le Transall n’est pas adpté aux blindés modernes.
      Le Transall peut emporter des véhicules comme l’ERC 90, un AMX 10 RC (limite max), un VAB (probablement pas les versions les plus protégées).
      Par contre, dans le futur, sachant que les blindés ont tous pris du poinds, seul le VBMR-L (Serval), PVP et VBL seront transportables. Et les autres véhicules transportables par le Transall ne seront pas blindés.
      Et pour ce qui est de la dépose de troupes, un atterrissage n’est pas nécessaire (paras).
      Donc le passage à l’A400M n’a pas pour but de remplacer les capacités du Transall. Il a pour but de pouvoir faire du tactique avec des véhicules plus lourds. L’EBRC est le remplacent de l’AMX 10 et de l’ERC90. L’EBRC est trop lourd pour le Transall.

      Donc l’A400M en réalité fait partie d’une stratégie bien plus globale des armées que ce que vous démontrez ici. Garder les mêmes dimensions et les mêmes capacités en termes de poids n’est pas possible. Mais avec un poids supplémentaire, certains terrains ne sont plus accessibles si vos données sur les performances en tactique sont avérées (et elles le sont probablement).
      Pour rappel, le premier A400M « tactique » a été livré à l’armée française en 2019. Et le reste de la flotte sera mise à jour.

  9. SAUTERET dit :

    Faire voler des aéronef a un coût qui augmente avec les heures de vols, plus ils volent plus il y aura de la maintenance et des échanges de pièces en fonction du manuel d’entretien, les budgets alloués devraient en tenir compte, il est clair que Bercy ne peut pas toujours débloquer de l’argent ! Ce n’est pas une entreprise privée qui par contre fait payer au client les vols et la maintenance ; les militaires seront toujours les parents pauvres de notre société « ils coûtent et ne rapportent rien# et cela dure depuis longtemps ! j’ai travaillé 45 ans dans l ‘aéronautique, avion et hélicoptère w

    • mich dit :

      Bonsoir , exactement , et en plus la compagnie privé évite de cannibaliser ses aéronefs ! par contre pour dires que cela ne rapporte rien ,il faudrait tester 10 ans sans budget de défense , juste pour voir !

  10. Castel dit :

    IL276 pour les Russes, et non 234, comme j’ai dû l’écrire !

  11. Niko dit :

    Après j’y connais rien, mais c’est pas un peu bas 75% de dispo pour des C130J encore neufs?

  12. Vroom dit :

    15 A400M de livrés à ma connaissance, même si cela ne change pas grand chose.

    Meeting de Cazaux, « et nous allons assister à la démonstration tactique de l’a400m……Ah ben non, il vient de tomber en panne….. »

  13. mich dit :

    Et c ‘est reparti pour la légende urbaine du transall qui aurait du être remplacé par un A400M ( au passage le transall aussi a été employé dans des missions qu ‘ il n ‘aurait pas du faire comme le transport entre métropole et opex ou le ravitaillement ) .Le problème c ‘est surtout si cet appareil ne peut pas effectuer les missions du C130 ,car là c ‘était prévu et cela voudrait dires que l ‘ on devrait employer un mix C130 / A400M pas forcement à son avantage face à un couple C130 / C17 envisagé ,bien sur on met de coté les problèmes de « souveraineté » de nos matériels .Personnellement j ‘aurai bien aimé une version européenne du IL76 pour nos forces associé au C130 et au C27 ,mais bon , l ‘appareil ce n ‘est pas tout ,sans l’ environnement autour cela reste des coquilles vides.

    • Gribeauval dit :

      Mich, vous semblez connaître votre sujet ! J’ai une question pour vous.
      Pourquoi ne peut-on pas déléguer le ravitaillement d’hélicos à une flotte de C235/295 ? Est-ce un problème d’allonge ? De capacité ? Je vois mal des raids d’hélicos a + de 1500 km de la base, et qui nécessiteraient une plus grosse plateforme de ravitaillement.

      • Vroom dit :

        Sur Barkhane , on y est facilement aux 1500km ! Le Caracal peut voler une dizaine d’heures grâce aux ravitaillements, cela lui fait une belle allonge en profondeur pour les FS.
        Les Casa ont une capacité d’emport moindre et me semble-t-il , pas dispo en version ravitailleur.
        Le C130 oui, d’où l’achat des deux KC130J.
        Les C160 sont peu utilisés dans cette configuration, toujours pareil, manque de capacité d’emport par temps chaud.

      • mich dit :

        Bonjour ,pourtant je penses que si,le C295 reste un appareil  » léger  » même par rapport au Transall ,ce qui veut dires pas trop de carburant interne et un kit monter sur palette (je ne sais pas si c ‘est très souple d’ emploi).Un raid de plusieurs hélico comme vous le décrivez nécessite quand même un peu de réserve selon le nombre et peut être aussi la nécessité pour le ravitailleur de rester en vol pour appuyer le raid dans la durée ,il faudrait que vous ayez l ‘avis d ‘une personne de l ‘ EH 01067 pour savoir si le casa ne serait pas un peu lege pour l ‘éventail de leurs missions.Perso ,je sais que le transall ravitailleur était un peu juste pour les avions de chasse ,mais serait peut être parfait pour l ‘appui des helicos.A noter que les US ne s ‘appuient pas sur la gamme d’ avion style casa et transall ,le C130 reste la bête de somme ,bien sur appuyé par des avions lourds et aussi pas mal d ‘aéronefs plus petits mais très souple d ’emploi.Nos problèmes de transport viennent des errements des années précédentes ( relance chaine transall contre achat en nombre de C130 , A400M surtout cheval de bataille de la coopération européenne et casa acheter par défaut et qui essaye de boucher les trous ,et c ‘est pas facile dans les conditions du Sahel ,j ‘oubliai les problèmes de soutien de nos premiers C130 ). Comme dit ailleurs ,une armée efficace cela a un cout ,par contre si on s ‘en passe on ne sait pas vraiment l ‘addition que l ‘on devrait payer.Par contre je me demandai si le C295  » gunship » ne serait pas un bon compromis pour l ‘appui de nos forces ,mais là je ne connais pas trop.

        • Gribeauval dit :

          @mich : Merci pour votre éclairage
          @Vroom : Merci pour les infos. Par ailleurs le C295 a effectivement été testée pour le ravitaillement hélico (ajout d’un kit sur palette). Apparemment les tests ont été concluants :
          https://defense-update.com/20170117_c295ar.html
          Airbus mentionne une capacité d’emport de 6t de carburant. Je ne sais si cela pourrait être suffisant dans le contexte de Barkhane…

  14. Super A400M dit :

    En fait l’A400M a des performances tactiques bien supérieures à celles d’un C130. Il décolle aussi court, il dégrade moins les pistes et est capable de rouler dans des ornières plus importantes. enfin et surtout, il emmène plus du double. tout ça sans parler du blindage, de la L16 et autres capacités tactiques.

  15. Le Glaive dit :

    Dans le même ordre d’idées, il est intéressant de connaître la disponibilité des Rafale, qui a été publiée et qui est riche d’enseignements . Je suppose qu’un article va en parler bientôt ici, puisqu’il s’agit d’un fleuron et d’un élement fondamental de nos Armées actuelles . Sinon on pourra toujours se référer à cette page :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/l-entretien-chaque-rafale-coute-plus-4-millions-an-191625

    • mich dit :

      bonjour ,vous etes un ami de B21raider reco lisse ?

      • mich dit :

        Plus sérieusement, je ne vois pas vraiment d ‘enseignements riches dans ces chiffres ,si ce n ‘est apporter des infos aux personnes plus néophyte ,mais je ne crois pas que cela soit votre cas.Ce qui serait intéressant par exemple ,c ‘est de pouvoir comparer avec le déploiement aérien Russe en Syrie ,bien sur en pondérant avec le pib consacré à la défense et le parc avion chasse un peu plus conséquent , si vous avez ça ,merci d ‘avance.

      • Alpha dit :

        @mich
        En fait, c’est le papa de B21raider…
        Mais c’est aussi son oncle…
        Enfin, c’est compliqué et pas forcement avouable…
        Et puis les tares… Pas évident la consanguinité : vulnérabilité à la maladie, altération du comportement, déformations graves,… 🙁

        Ah, au fait, le Glaive, pour info et en passant, en 2017 le taux de disponibilité des Rafale en OPEX était de …..97 % !….
        Quoi de mieux qu’un avion de combat apte à faire du combat quotidiennement ?… 😉

      • tchac dit :

        Non c’est son cousin du côté russe, ils ont peut de choses en commun si ce n’est de dénigrer systématiquement le matériel français.

  16. Plusdepognon dit :

    Les avions sont utiles, mais comme nous l’avons vu précédemment, nos lacunes sont trop anciennes et trop graves pour y remédier:
    http://www.opex360.com/2019/06/22/pour-le-transport-aerien-au-sahel-les-forces-francaises-ont-recours-de-curieux-prestataires-prives/

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/externalisation/

    Mais que les gens se rassurent, la logistique lourde c’est de longs convois terrestres (acheminés par bateaux et avions, comme ceci personne n’est fâché). D’où la technique des IED de nos ennemis.
    https://operationnels.com/2019/06/27/barkhane-eviter-lenlisement-3-4/

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/17/au-nord-du-mali-l-operation-barkhane-face-aux-mines-artisanales_5463181_3212.html

    Il n’empêche que nous avons là un trou dans la raquette assez important en matière d’avions de transport (« les legumiers » si mes souvenirs sont bons).

    • Vroom dit :

      Légumiers, terme peu valorisant et pas très apprécié des pilotes transport.

      • Plusdepognon dit :

        @ Vroom
        Certes, mais c’est moins méprisé que « graisseux » ou pire « rampants »…
        Et ils sont pilotes. C’est pas donné à tout le monde.
        Après je pense qu’ils sont suffisamment intelligents pour en rire.

        • Plusdepognon dit :

          J’ai oublié le summum de l’ignominie: « les pailleux ».
          Et pourtant tout le monde est utile dans ce système.

  17. Twisted dit :

    Je comprends pas bien. Si un aéronef a une disponibilité moyenne de 20%, ça veut dire qu’en moyenne 20% des appareils sont disponibles, ou que les appareils sont disponibles 20% du temps en moyenne?

    • Plusdepognon dit :

      @ Twisred
      « Tapis volant » a répondu à votre interrogation (sujet précédent sur la disponibilité des hélicoptères, 3 juillet à 17h05).
      Du coup, nous en savons un peu plus…

  18. vrai_chasseur dit :

    L’A400M est probablement un excellent avion. Mais il demande du temps de mise au point pour qu’il devienne le mouton à 5 pattes stratégique + tactique qu’on veut qu’il soit.
    Précisions techniques pour ceux que ça intéresse :
    – Ce à quoi fait allusion le CEMAT, c’est surtout le largage de paras par les 2 portes latérales et le ravitaillement en vol d’hélicos. Les 2 manoeuvres sont gênées par les turbulences des énormes moteurs (on ne peut pas tout avoir : des moteurs très puissants et pas de souffle derrière).
    – Les solutions existent : il suffit de s’éloigner des souffles turbulents. Pour le ravitaillement en vol, on allonge les perches de ravitaillement, et pour le largage latéral des paras on leur met des tremplins pour sauter, comme pour les piscines.
    Pour les paras, le problème est simple : le saut militaire se fait avec une SOA, une sangle accrochée à un filin dans l’avion, qui va ouvrir automatiquement le parachute au moment du saut. Quand on est le premier à sauter ça va, quand on est le 30ème on saute au milieu d’un écheveau de sangles qui ballottent dehors le long de la carlingue…mieux vaut pas être trop près. Et par ailleurs si on fait sauter les paras des 2 côtés en même temps le souffle peut rabattre 2 paras l’un sur l’autre en collision (le « crossover »). Donc les tremplins permettent à la fois d’éloigner les paras des sangles qui ballottent et aussi les uns des autres.
    Pour qualifier ces solutions, Airbus n’est autorisé par la DGA qu’à procéder progressivement (sauts avec des vrais paras ‘cobayes’ prêtés par la 11ème DP) : de 5 en 5. D’abord 30 sauts de paras, puis 35, etc, jusqu’à 58 de chaque côté. Tout ça prend du temps et le CEMAT ne l’ignore pas, même s’il râle à juste titre.
    – En terme de transport, l’A400m emporte par exemple un VBCI tourelle de 30 tonnes, chose impossible à faire avec un Transall ou un C130. Vu la puissance de ses moteurs il n’a pas besoin, au contraire du Transall, d’une suralimentation au méthanol au décollage pour raccourcir la distance d’envol.
    – Reste aussi à bien qualifier tout les largages tactiques matériel, par exemple le largage à très basse altitude : larguer un véhicule par la porte arrière en faisant voler l’avion à 3 mètres du sol (utilisé quand il n’y a pas de piste pour atterrir). Pour l’équipage, technique qui n’est pas un sport de masse.

    • Gribeauval dit :

      « Mais il demande du temps de mise au point pour qu’il devienne le mouton à 5 pattes stratégique + tactique qu’on veut qu’il soit. »
      Hélas je crains que ce ne soit un problème plus fondamental. Si c’est bien la turbulence de sillage qui rabat les paras, le déflecteur de porte et le tremplin risquent de n’être pas suffisant. Auquel cas on s’acheminera vers des sauts alternés, ce qui dispersera évidemment les paras. Quand a la survivabilité… bof… Les paras/pilotes américains ont une réelle préférence pour le C130 sur le C17 lorsqu’il s’agit de missions tactiques… J’imagine que ce n’est pas sans raison.
      Rallonger les perches de ravitaillement veut dire diminution du débit, et perche encore plus instable, donc ravitaillement d’hélico encore plus dangereux. Par ailleurs positionner son hélico a l’arrière d’un A400m est un sport dangereux. Passer par erreur dans le sillage d’un C295 c’est sans effet, derrière un C130 c’est dangereux, et derrière un A400m c’est la catastrophe.
      Bref je ne doute pas qu’on trouvera des rustines pour ces deux missions. Mais soyons clair, ce seront toujours des missions dangereuses avec une plateforme inadaptée.
      L’A400m est un bon avion, vous avez raison, mais ne lui demandons pas plus que ce qu’il peut offrir.

  19. MAS 36 dit :

    Des avions, des hélicos, des navires, des blindés trop souvent indisponibles, trop vieux ,plus de pièces. , le résultat du non respect des LPM depuis des décennies. Le budget de la Défense à toujours servi de variable d’ajustement, le résultat est là.

    • tschok dit :

      @MAS36,

      Faut faire avec.

      Fondamentalement, il est très positif pour le genre humain que le budget « défense » d’un pays, c’est-à-dire, la part de son effort qu’il veut consacrer à l’agression d’autrui, soit une variable d’ajustement.

      Cela signifie que toute notre existence ne se résume pas à un combat mortel contre notre prochain (ou autrui, si vous préférez).

      En clair, on ne peut pas passer notre temps à nous en foutre sur la gueule.

      Mais il y a un prix à payer: celles et ceux qui sont impliqués dans ce combat peuvent légitimement croire que le sens qu’ils ont donné à leur engagement n’a qu’une valeur contingente (mineure, quoi).

      Celles et ceux qui s’engagent dans la défense nationale sont ainsi fondés à croire – et, je le répète, ils ont raison – qu’ils ne sont qu’un produit de consommation qui peut être sacrifié gratuitement (sans que cela coûte).

      C’est-à-dire qu’en termes comptables, ils deviennent du « consommable ». L’équivalent de la cartouche d’encre dans une imprimante.

      Mais, un fois qu’on a dit cela, que peut-on dire d’autre sans adopter la posture spartakiste de l’esclave révolté?

      Il est peu de dire que l’armée française a la culture de l’armée romaine. Je n’ai pas compris qu’elle ait fait bon ménage avec les spartakistes. Je crois que ça s’est terminé par des crucifixions.

      Alors, vous n’allez pas pouvoir faire la promotion d’une pensée rebelle et vouloir dans le même temps imposer un ordre militaire.

      Je fréquente ce blog depuis près d’une dizaine d’années maintenant et je constate que nous ne sortons pas du labyrinthe.

      J’appelle Icare. Il est temps. Dédale appelle Icare. Allo, allo? Si c’est Spartacus qui répond, on n’ira pas bien loin. Nos cadavres seront suspendus sur la via Appia, de Capoue à Rome. Il sera bien temps, alors, de se réfugier entre les bras aimants d’un Christ en majesté aussi tardif qu’inutile.

      Si vous me permettez cette allégorie un peu fumeuse et outrageusement cuistre.

      MAS36, vous portez le nom d’une arme (bonne, en plus!), votre pseudo évoque autre chose qu’une jérémiade fataliste.