CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’Espagnol Josep Borell désigné pour être le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Chanone dit :

    Un habitué des « affaires ».
    Je me demande comment vont tourner les projets franco-allemands avec le mouvement de Mme Bon Der Leyen…
    .
    Mais peut être que notre PR lui offre un tremplin pour forger un CV digne de la candidature suprême en Allemagne.
    .
    On échappé au « spitzekandidat » ( pas étonné que correcteur automatique ignore ce mot là) de Merkel, tout en lui permettant de garder la face.
    .
    Dommage pour les armées qui perdent une politicienne ambitieuse et énergique.
    .
    Y’a plus qu’à se souhaiter une meilleure gestion des crises au quotidien.
    Vive la France.

    • Frank dit :

      @ Chanone C’est bien possible, les rapports entre Macron et AKK, l’étoile montante de la CSU, sont pour le moins mauvais. Et malgré les mauvais résultats récents de CSU/CDU, tout relatifs, elle est bien placée pour succéder à Merkel, dans une coalition dont nos amis Allemands ont le secret.
      En tout cas, félicitations aux nouveaux impétrants, et cela va être amusant, pour l’anecdote, de voir rapidement dans quelles banques ou organismes financiers privés, les précédents vont se recycler.
      Sauf Junker, qui va pouvoir s’occuper à temps plein de ses vignes de vin de Moselle, si je puis dire.

    • Tremah dit :

      Rien n’est acquis. Les modalités de cette nomination ne passent pas en Allemagne où von der Leyen est très mal vue et considérée comme incompétente. En plus, elle doit très clairement sa place à Macron qui a proposé son nom à Merkel, ce qui doit indisposer le PPE qui ne cachait pas ses intentions de mettre en échec Macron, traité de « germanophobe révisionniste » par un député allemand. Soutenir une Allemande réputée francophile était donc une forme de pied de nez assez habile de sa part.
      Il est possible que le parlement choisisse de s’opposer à cette nomination il est vrai peu démocratique sur la forme. Les Allemands voulaient à tout prix imposer leur « spitzekandidat » ultra-conservateur, apparemment médiocre et sans charisme histoire de pouvoir piloter tranquillement la Commission dans le sens de leurs intérêts (mais au nom de l’Europe évidemment).
      Là, ce sera plus difficile avec une présidente plus autonome, fédéraliste, qui n’était pas une candidate déclarée et qui a en outre reçu le soutien de la France. D’où l’effet douche-froide au parlement allemand, qui perd sans doute sa main-mise sur la Commission sans pouvoir crier à l’injustice et à la « germanophobie »…

  2. Czar dit :

    Ce n’est certes pas mon habitude de louanger Zesuivotrezef mais je note que pour une fois, quatre francophones aux quatre principaux postes. U von der Leyen semble un compromis acceptable en ayant une Allemande mais réputée assez francophile.

    • Auguste dit :

      Seulement, maintenant, on ne pourra plus accuser les Allemands de tous les maux.Et pas besoin de louanger Macron,c’est pas du tout les gens qu’il voulait.

    • Europhobe ex-europhile dit :

      @ Czar, je vois dans cette proportion de « quatre francophones aux principaux postes » non pas un succès de Macron mais au contraire la prise en compte de son incapacité à ramener les Français vers l’Europe.
      Les gens qui désignent les membres du Soviet Suprême européen disposent des rapports de SR performants. Ils savent par conséquent que l’europhobie progresse en France. Je ne dis pas le « frexit » ni « l’ultra-droite » comme c’est désormais à la mode mais « l’euphobie », c’est-à-dire la volonté de refonder une UE qui cesserait d’être contraire aux intérêts de la France.

      • Tremah dit :

        L’europhobie progresse partout, pas toujours sans raison ni légitimité. On ne peut nier le fait que Macron a très bien manoeuvré, en tout cas beaucoup mieux que ses prédécesseurs qui avaient implicitement accepté la marginalisation de la France au sein des instances communautaires suite au référendum de 2005. La France n’occupait plus aucun poste de premier plan depuis 2011. Il ramène 4 francophones aux 4 postes principaux au moment où une partie des élites bruxelloises et les pays de l’Est veulent imposer le tout-anglais. Il fait nommer une Allemande au profil modéré, réputée fédéraliste et francophile, alors qu’on aurait pu avoir un conservateur terne aux idées bien arrêtées et ne parlant pas un mot de français, plus enclin à ménager Orban et les populistes des pays de l’Est plutôt que de passer des compromis avec les Français. Le choix de Weber c’était en finir avec la relation franco-allemande et quasiment entériner le fait que la Commission devenait un organe contrôlé de facto par le parlement allemand.
        Si les députés allemands sont aussi mécontents de cette nomination, c’est forcément que Macron a plutôt bien joué le coup…

      • Philologue dit :

        Dire « le Soviet suprême européen », c’est assez vrai mais pas complètement vrai car celui-ci ne dispose pas encore de la force armée (heureusement).
        .
        Plus conforme à la réalité, nommons cet organisme « la Grosse Commission de Bruxelles ».

  3. Stoltenberg dit :

    Le socialiste sorti du Soviet Suprême qui, en plus a montré qu’il n’hésitera pas à se mettre hors la loi quand il peut s’enrichir. On a tous les traits de caractère qui sont réunis pour être un commissaire bureaucrate de l’eurokolkhoze. Félicitations camarade ! Viva la revolution !

    • aleksandar dit :

      Ben alors Stolto, on critique les copains ?
      Ce Borell a pourtant qualifié la Russie de  » vieil ennemi  » il y a a peine 2 semaines.
      En plus il est pro israel, pro netanhayu, anti palestinien, copain comme cochon avec l’extrême droite raciste et colonialiste israélienne.
      C’est pas avec lui que l’Europe va devenir un facteur de paix au POMO !

      • Stoltenberg dit :

        Je ne connais pas ses prises de position sur ce genre de sujets mais, si ce que vous dites est vrai, alors cela veut dire qu’il y a un peu d’espoir.

      • Frank dit :

        @ Aleksandar Bah… Il aura au moins des convergences de vue avec A. Guterres.
        Longs bavardages en perspective entre deux Ibères au passé discutable, autour d’un vieux Porto, sur l’avenir du monde.
        Et avec leur copain Barroso, pour leurs placements chez Goldman Sachs…

    • Marco dit :

      Sauf que ce ne sera pas un commissaire….

      • Czar dit :

        malheureux ! Lo-o-ser va vous expliquer pendant trois plombes qu’il n’a pas dit ce qu’il a écrit et que c’est vous qui extrapolez avec malignité son ignorance comme toutes les vipères lubriques complotisto-gaucho-keynéso-fachisssses qui subvertissent à chaque instant le Monde Libre au Libre Marché

      • Stoltenberg dit :

        Et il n’est pas sorti du Soviet Suprême… vous avez oublié de me faire cette reproche. Malheureusement, votre commentaire a attiré l’autre abruti inculte, Czar, qui cherche à faire passer son temps, ses « même pas 35 heures » du chômeur déguisé, en écrivant des commentaires qui sont, à l’instar de sa misérable végétation, dépourvus de tout sens et qui lui servent plutôt de défouloir pour nous faire part de de son ressentiment.

        • Czar dit :

          cesse de griffer en vain l’air de tes doigts ineptes et séniles, Lo-o-ser, et recentre -toi (« focus » pour causer la langue de tes maîtres) sur le sujet : as-tu ENFIN compris que le Représentant pour la Politique Etrangère et de Sécurité Commune ne relève PAS de la Commission européenne mais du Conseil européen – et donc de l’intergouvernemental et non pas du supra-national comme tu le braillais dans ta diatribe ignare et hors de propos ?

          • Stoltenberg dit :

            « cesse de griffer en vain l’air de tes doigts ineptes et séniles »
            .
            C’est de cette manière sue vous vous adressez à vos parents ? Je conçois que vous êtes fâché car vous n’avez pas réussi votre vie mais je suppose qu’ils ne vous ont pas voulu du mal, parfois certaines choses plus fortes que la volonté humaine.
            .
            Et le jour où vos commentaires, aussi stupides qu’inutiles, auront un quelconque apport positif à la conversation, faites-moi signe. Même si je ne pense pas que vous en soyez capable.
            .
            Et en ce qui concerne les esclaves, les vrais esclaves sont ceux qui dépendent de l’état et de ses allocs et emplois fictifs.

          • Czar dit :

            tu n’as pas répondu, Lo-o-ser : sais-tu , maintenant, faire la différence entre COMMISSION et CONSEIL européens ?

            On limitera là tes « apports positifs » (car dans ton univers il doit exister des « apports négatifs » à la discussion.

            (tu ne dépends pas de l’Etat, toi, madeliniste inepte ? Tu gères ta propre nationalité avant de te déplacer par lévitation afin de ne pas user de la route bitumée des partageux ? Tu soignes ton parkinson au romarin et à l’origan afin de ne pas dépendre de la Sécu bolcheviste ? Ta retraite t’est payée en équivalent-tapis dans le pays libre et reaganien du Kazakhstan ?

            Cette capacité à faire défiler les âneries les plus éculées comme le vieux Fritz le faisait de ses grenadiers à Sans-Souci est le moindre de tes charmes.

            le seul, en fait, si j’y réfléchis)

          • Stoltenberg dit :

            Juste pour répondre à votre question qui ne fait que révéler l’étendue de votre primitivité et de votre stupidité inée et dysgénique. Votre incapacité de comprendre des concepts abstraits sans qu’ils ne vous soient présentés de manière directe et simplifiée pour pouvoir être compris, ce qui caractérise les individus à bas QI.
            .
            Si quelqu’un cotise pour les soins médicaux, retraite etc., il n’est en rien un esclave de l’état, c’est plutôt le contraire si l’on adopte cette classification. Si quelqu’un est totalement dépendant de l’état à tel point que celui-ci lui procure de manière artificielle tous les moyens de subvenir à ses besoins, alors oui, il est un esclave, il ne peut pas vivre sans la machine bureaucratique de l’état. Et par « de manière artificielle » j’entends ici toutes les opérations où l’état est déficitaire, c’est-à-dire grosso modo toutes les aides sociales « gratos », emplois fictifs pour chômeurs déguisés etc.
            .
            « le seul, en fait, si j’y réfléchis »
            .
            La seule chose qui le choque ici, ce ne sont pas vos insultes, ce flot d’inepties incessant que le vide de la boîte crânienne de certains est capable de produire, mais le fait que vous avez dit que « vous réfléchissez ». Si c’est le cas, alors c’est de la réflexion au plus bas niveau.

    • « Viva la révolution »… viens nous rejoindre au Parti des Européens de Thomas Ferrier, c’est impeu l’idée….

      • Czar dit :

        tiens, la secte pagano-fédéraste débarque ?

        allez raus les cinglés ! ou je rameute quelques illuminés asselinistes afin de vous occuper.

        • dompal dit :

          @ Czar,
          Hihihi !!!! Vous m’avez bien fait rire avec votre dernière phrase. J’essaierai de la replacer à bon escient ! 😉

    • v_atekor dit :

      En pratique : le socialiste sorti de la dictature franquiste.

      • Stoltenberg dit :

        Ce qui ne change rien au principe que le socialisme est l’une des causes de la misère dans ce monde. Demandez au Vénézuela, Zimbabwe ou Corée du Nord si vous voulez.

        • v_atekor dit :

          Ca change tout dans la perspective espagnole de ces années où le socialisme ne se défini pas par rapport à l’union soviétique mais contre Franco, et contre le christianisme comme religion d’état. Je ne sais pas si ça vous est passé par l’esprit, mais bien qu’au pouvoir pendant 20 ans, l’Espagne après les socialistes espagnols ressemble plus à la France qu’au Zimbawe. Au contraire de l’Espagne franquiste qui ressemblait plutôt à l’Algérie contemporaine.

          • Stoltenberg dit :

            « Je ne sais pas si ça vous est passé par l’esprit, mais bien qu’au pouvoir pendant 20 ans, l’Espagne après les socialistes espagnols ressemble plus à la France qu’au Zimbawe. »
            .
            Ah ben ça… Il suffirait qu’ils aillent à fond dans le délire socialiste et ce sera niveau comparable au Zimbabwe de manière garantie. Mais j’ai l’impression qu’ils sont quand même un peu plus raisonnables que cela, pas vous ?

          • v_atekor dit :

            @Stoltenberg : probablement parce qu’ils n’ont jamais reçu aucun mandat pour aller « à fond » dans cette idéologie, qu’ils ne pouvaient de toutes façon pas prôner s’ils voulaient être élus. Bref : rien à voir, et où il est douteux qu’ils aient cru « à fond » puisqu’il se serait agit de remplacer une dictature par une autre. Il y a ou il y a eu d’autres partis communistes ou anarchistes (le fameux poum ; tout un programme) et autres extrêmes qui n’ont simplement pas pu gouverner, même sans la répression franquiste.
            .
            En pratique ça a été une des principales oppositions (avec les catalanistes notamment) au nationalisme chrétien franquiste, marqué à l’extrême droite, alors que dans les démocraties européennes voisines l’opposition à la droite était alors le socialisme. En pratique, ils étaient plus libéraux que ceux à qui ils s’opposaient, tant sur le plan des mœurs que sur le plan économique.

          • Stoltenberg dit :

            Et si l’on regarde une étude de l’Eurostat qui donne la quantité des prestations sociales en % du PIB par pays, on constate que l’Espagne est mieux gérée que la France. 34 % du PIB pour les prestations sociales en France (2016), soit un record européen et ce chiffre est en constante augmentation, et 24 % du PIB pour l’Espagne et ce chiffre est en constante baisse depuis 2011. Donc ils ont l’air d’être beaucoup moins sociallos et beaucoup plus raisonnables que la France.

          • Stoltenberg dit :

            Je ne suis pas spécialiste du paysage politique espagnol. J’ai juste lu l’article en supposant que « socialiste » veut dire socialiste. J’aurais toutefois du mal à croire qe c’est un capitaliste convaincu, plutôt le contraire.

          • v_atekor dit :

             «J’ai juste lu l’article en supposant que « socialiste » veut dire socialiste. »
            .
            Il y a des mots comme ça, où il y a un monde entre le signifiant et le signifié, particulièrement quand la politique s’en mêle. Marco Polo aurait été aussi surpris d’apprendre que le Japon est un pays occidental que Marx de savoir que Borell est socialiste.

        • v_atekor dit :

          Les socialistes portant l’héritage républicain qui prévaut avant la guerre civile, ça vous parle ?

        • aleksandar dit :

          Les usa sont socialistes alors puisque 40 millions d’américains soit 1 sur 8 a besoin des bons d’alimentation pour se nourrir.
          Des 19 millions de personne qui vivent dans l’extrême pauvreté ? ( revenus inférieurs de moitié au taux de pauvreté ONU )
          On parle aussi de l’espérance de vie qui diminue ?
          Ou du taux de mortalité infantile ? ( 5.98 aux USA ? 4.00 a Cuba )
          Etc, etc

          • Stoltenberg dit :

            Les USA ? Ils sont globalement l’une des références du capitalisme même si l’état y intervient pas mal dans le secteur de santé, immobilier, monetaire etc. ce qui leur a causé pas mal de problèmes dans le passé. En plus, ils sont très endettés et j’espère pour eux que D. Trump (conformément à ce qu’il a déclaré) va s’occuper de ce problème. Mais à part celà, ils se portent très bien avec une croissance élevée et un taux de chômage bas.
            .
            « Les usa sont socialistes alors puisque 40 millions d’américains soit 1 sur 8 a besoin des bons d’alimentation pour se nourrir. »
            .
            Combien de Français ont besoin d’allocs pour se nourrir ? Plus ou moins que 1/8 sachant qu’une grande partie de ménages ne paye même pas d’impôts.
            .
            Vous voulez convaincre combien de personnes avec votre commentaire bidon qui nous suggère que l’on vit mieux au paradis de Castro qu’en Amérique ?

  4. Plusdepognon dit :

    Tiens un corrompu ! Quelle surprise !
    Je me demande bien si Christine Lagarde sera le successeur comme se gaussait Attali (qui prétendait connaître les résultats des futures présidentielles) ou s’il était un peu plus dans la fiction « faites vous peur » avec les vilaines blondes…
    http://www.lefigaro.fr/international/top-jobs-de-l-union-europeenne-deux-femmes-pour-sortir-de-l-impasse-20190702

  5. Auguste dit :

    Lagarde à la BCE?:les USA applaudissent.Bonne nouvelle pour la France,mais un peu moins pour l’UE.Tout le monde est content de sa nomination,mais je prévois,dans pas longtemps, que certains pays vont se réveiller avec la gueule de bois.Salvini..si tu m’entends.

    • Gil & Joan en mode pause dit :

      Auguste : lorsque Lagarde était candidate au FMI, elle évitait soigneusement d’être photographiée ou filmée à côté d’un « drapeau » européen (guillemets parce que ce n’est pas un drapeau, mais passons).
      .
      Par conséquent je doute fort que l’Europe l’intéresse beaucoup.
      Je crains qu’elle ne soit qu’une politicienne arriviste comme les autres. Jusqu’à présent, rien ne permet de supposer que ce n’est pas le cas.
      .

      • Auguste dit :

        C’est une avocate pas une économiste.Au FMI, qui est un bidule de contrôle politique US,et avec Sarkozy,elle a joué parfaitement son rôle.Elle s’habille bien,elle est bronzée,elle parle parfaitement l’Anglais,ne dit que des banalités éculées,ne fait pas de gaffes et qualité reconnue de tous,elle est obéissante.Un pot de fleur.C’est pas Draghi,c’est pas DSK,faudra pas compter sur elle pour prendre des décisions.Macron lui dira ce qu’il faut faire,bien que la BCE est en théorie indépendante.

        • Plusdepognon dit :

          @ Auguste
          Ne fait pas de gaffe…
          Sur commande de Sarko-la-menace, elle est allée à l’encontre de son ministère pour accorder l’arbitrage hallucinant en faveur de berard tapie…

  6. Lahire dit :

    Il faut suivre le lien donné par Laurent Lagneau vers le profil de poste. Ça n’a pas de sens.
    Ce mec n’a aucune légitimité parce que c’est le Traité de Lisbonne (fait pour annuler par voie parlementaire le referendum de 2005) qui définit son poste.
    Ce mec n’a aucune utilité parce qu’il est chargé d’exécuter une politique qui (heureusement) n’existe pas : la politique de défense de l’UE.

    Bref, à l’ UE on continue de se moquer du peuple.

  7. Plusdepognon dit :

    La position de l’union européenne sur le moyen orient ?
    https://youtu.be/rzs1Pyg9o3s

    Compliquée ? On s’en serait douté…

  8. Parabellum dit :

    Ne rien attendre de ces gens du système usés et dans des affaires…le fric y nada más.quant à l innovation face à la chine et aux usa et autres…reindustrialisation et patriotismes …oubliez ça ils gèrent ..quant aux votes on voit ici même la limite entre l’égalité et légitimité….on va voir ce que vont faire les anglais…tourner le dos comme au parlement, Brexit dur? Business as usual…relire le guépard tout change pour que rien ne change…sauf soudaine colère des peuples l’as des courages de gueule.

  9. Parabellum dit :

    LAs des foutages de gueule…pardon le correcteur fou a frappe

  10. Pravda dit :

    Je n’arriverai jamais à comprendre qu’un « élu » condamné (fraude, corruption….pas pour excès de vitesse) puisse refaire de la politique. Ça ferait de la place aux jeunes.

    • Électeur dit :

      @ Pravda, il y a sûrement qqch à comprendre mais je ne saurais pas vous expliquer car je ne sais pas. Des complicités, peut-être ? Des complicités dont disposent les vieux gangsters surnommés « personnel politique » mais dont ne disposent pas encore les jeunes qui ont donc de la difficulté à s’imposer.

    • Frank dit :

      @ Pravda Peut-être parce que vous refusez d’admettre que les meilleurs fraudeurs et les pires corrompus, ce ne sont pas ceux qui transgressent la Loi, mais ceux qui les écrivent pour leur propre profit, ces Lois.
      Et les jeunes se goinfrent, en attendant d’imiter leurs mentors, rien de nouveau.

  11. petitjean dit :

    Franchement, qu’est-ce que ces nominations vont changer pour nous les grouillots ??
    ces gens n’ont pas été élus, ils seront, comme leurs prédécesseurs, les outils du Système, les outils de la finance apatride
    Où est la prise en compte des préoccupations des peuples :
    Chômage de masse, désespérance d’une partie de notre jeunesse, fiscalité confiscatoire , invasion migratoire, explosion de la criminalité, islamisation du continent, muselage des opinions et mise à mort de la démocratie, etc ??
    La feuillie de route reste inchangée
    Circulez, il n’y a rien à voir !……………….

    • Électeur dit :

      @ petitjean : « nous les grouillots », vous désignez ainsi le Peuple, éternel oublié de la démocratie dite « représentative » où tout se passe entre « représentants » : à l’intérieur ces représentants sont élus parmi des candidats qui sont pré-sélectionnés au niveau des partis politiques. À l’extérieur ils ne sont même pas élus mais sont supposés nous représenter.
      .
      Lorsque le Peuple est consulté par référendum, sa décision devrait être exécutoire et sans appel, mais non : dans le petit monde politicien, le grand chic consiste à montrer que la décision du Peuple est nulle : le Traité de Lisbonne contredit le referendum de 2005, on annule NDDL alors qu’une consultation populaire était très claire à ce sujet.
      .
      Et n’oublions pas ce président de l’assemblée nationale qui déclara sans honte « les citoyens qui réclament un référendum sont des ennemis de la démocratie » (c’était en 2013, j’ai oublié son nom mais peu importe : on peut l’oublier)
      Nous avons un grave problème institutionnel.

      • petitjean dit :

        Non, nous ne sommes plus dans une démocratie !
        Non seulement Sarkozy et son premier ministre Fillon ont trahi le vote des français qui avaient dit NON par référendum au projet de constitution européenne ! Mais les parlementaires, convoqués en congrès par Sarkozy , ont avalisés ce projet = TRAHISON des représentants du peuple !!
        tout est dit
        depuis, tout est illusion
        le pire, si c’est encore possible, les deux tiers des français ont déjà tout oublié !………………

        • Électeur dit :

          Je crois qu’aucun Français n’a oublié. Mais le système apparaît comme solidement verrouillé. Même les opposants qui se prétendent « anti-système » participent (involontairement, je suppose) parce que leur nullité et leurs excès permettent d’en faire des épouvantails.

        • 341CGH dit :

          petitjean, nous sommes en démocratie représentative.
          Le gouvernement pour les représentants par les représentants, ça n’est évidemment pas du tout identique au gouvernement pour le Peuple et par le Peuple, mais ça s’appelle quand-même « démocratie ».
          C’est à la fois un abus de langage et un abus de confiance.

  12. Corrompu, anti-Trump et anti-israélien (contrairement aux dires des ignorants habituels). Pire que Mogherini, c’est dire.

    • Czar dit :

      marrant ce petit nombrilisme pathologique consistant à penser qu’un diplomate chargé de représenter le premier bloc économique de la planète, pesant un demi-milliard d’individus soit, selon vous, amené à se définir par rapport à ce que l’un de nos diplomates a qualifié jadis de « petit Etat de merde » (rompant, vous l’avouerez avec une tradition de pusillanimité assez souvent prêtée au Quai d’Orsay)

      • Marrant cette incapacité à lire ce qui est écrit en fonction de ses présupposés.
        Concernant Israël, votre diplomatie est à l’image de la vulgarité de pensée de ce roquet d’Orsay.