CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Après 120.000 heures de plongée, le sous-marin nucléaire d’attaque Saphir sera retiré du service en juillet

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. B21 raider dit :

    Il est fort probable que Macron annule la commande du 6 ème, avec comme prétexte des fumisteries telles que : ces sous marins sont tellement efficaces qu’il n y a pas besoin d’un sixième alors que les anglais ont acheté leur septième astute, sachant qu’il y en a toujours un en réparation, l’autre utilisé pour les entraînements, il reste 4 pour patrouiller dont 1 qui escorte le CDG…..
    Il ne reste que 3 pour patrouiller l’immense zee

    • Frédéric dit :

      La, c’est vraiment un commentaire pour rien dire a part des bêtises 🙁

      Le dernier Suffren devrait entrer en service vers 2030 avec les plus de 10 ans de retard du programme, Macron ne sera plus à l’Elysée depuis longtemps.

    • Twisted dit :

      Non, ça c’est l’excuse des Russes.

    • Eric dit :

      Il est « fort probable » ? C’est n’importe quoi, vous n’en savez rien.

    • Bloodasp dit :

      @B21 raider: Jusqu’ici nous avions les TROLLS d’un peu toutes la nationalités, maintenant il y a vous, dans quelle catégorie doit-on vous ranger? TROLL démoralisateur? Agent déstabilisateur ? Invariablement vos interventions distillent du défaitisme, du pessimisme, que du négatif en somme. J’espère pour vous que vous jouez un rôle, franchement ça doit pas être drôle tous les jours avec vous… Perso j’irai pas au combat avec vous.

    • John dit :

      Pour commencer, il est rare aujourd’hui de remplacer du matériel par un nombre égal de successeurs. Or ici, il semble que le nombre de 6 sous-marins soit le nombre le plus adapté.
      Et comme ils ont un rôle important dans la déffence face aux SNLE, je doute que quiconque prenne le risque de baisser le nombre. Ici, au contraire, le nombre de 6 devrait être maintenu, et en plus, les dimensions augmentent, donc les capacités des SNA augmentent.
      Ensuite, la raison pour laquelle l’usage des Rubis a été prolongé, c’est uniquement pour garder le nombre de 6 sous-marins dans la Marine en permanence. Si ce nombre ne signifiait pas grand chose, ça aurait été l’endroit parfait où couper le budget.
      Ensuite, selon le CEMM, on parle de 3 SNA en patrouille en permanence, et pas 4. La répartition se fait de la manière suivante (2018, lors de l’examen de la loi finances initial 2018, Amiral Prazuck):
      – 1 entretien longue durée (1.5 – 2 ans)
      – 1 entretien intermédiaire
      – 1 entraînement
      – 1 dans l’Atlantique
      – 1 en Méditerranée
      – 1 dans la Méditerranée, l’Atlantique ou l’océan indien (donc avec le CdG).

      Le 6e n’a pas encore été commandé pour le moment, il devrait l’être cette année. Donc si le programme prévoit un 6e, il n’y a pas de commande ferme donc pas d’annulation possible pour le moment (certes c’est jouer sur les mots)…

      Et surtout le plus important. Les sous-marins ne sont pas des patrouilleurs de ZEE. Ils sont plutôt dans les eaux internationales, se placent en fonction des conflits possibles, tentent de suivre certains bâtiments étrangers.

  2. NRJ dit :

    Les suédois ont aussi réussi à couler fictivement un porte-avion américain avec un sous-marin Gotland utilisant un moteur Stirling. Les PA américains semblent très vulnérables.

    • Frédéric dit :

      Un sous-marin diesel sud-africain a aussi  »coulé » une escadre multinationale de l’OTAN le 4 septembre 2007 :

      http://secretdefense.blogs.liberation.fr/2007/10/10/la-marine-sud-a/

    • John dit :

      La réalité est que les sous-marins bien commandés sont des armes redoutables. C’est un jeu de patience où la moindre opportunité est exploitée.
      Les portes avions sont vulnérables en général (probablement les cas du CdG, et des autres PA existants).
      Après, y a-t-il une différence de qualité (matériel et/ou hommes) entre l’USNavy et la MN? Difficile à dire.

    • Royal Marine dit :

      De tout temps la lutte entre les soums et la surface amène son lot de surprise…
      Avec un type Daphné modernisé, une flotte de l’Otan a été entièrement coulée au début des années 80…
      L’exercice a donc été repris le lendemain… Et là, surprise! Le soum ne pouvait pas bouger une oreille sans être aussitôt attaqué et coulé…
      En fait, et notamment à certaines saisons, les conditions de propagation du son dans l’eau (liées à la batithermie et à la salinité de l’eau) peuvent varier du tout au tout en quelques heures. Dans un cas le soum entend tout, dans l’autre c’est la Surface…
      En temps de guerre, on peut imaginer que celui qui se trouve dans la situation la plus défavorable va chercher à se planquer ou à s’éloigner… En exercice, bien obligé de rester sur la zone…
      @John L’entraînement et l’engagement des marins français fait toujours l’étonnement des américains lors des exercices et missions communes. Que ce soit l’Aéro, les commandos, la Surface ou les Soums… Il est toujours difficile pour eux de comprendre comment les Frenchies arrivent à de tels résultats avec du matériel tellement ancien… Une petite plongée dans l’histoire leur rappellerait pourquoi il y a en permanence un de leur bateau qui s’appelle de Grasse depuis la bataille de la Chesapeake (Chesapeake Bay)…

      • Albatros24 dit :

        C’était la même chose avec notre base de Djibouti dans le passé : comment avez vous une telle influence dans le coin avec 4 vieux Jaguar puis Mirage F1, une demi brigade (un régiment donc) de légionnaires, du matos des années 50 rafistolé et brinquebalant (qu’on traîne parfois encore…c’est beau la fidélité) et quelques compagnies de marsouins ?

  3. Thaurac dit :

    S’il y a un domaine où on excelle , c’est bien dans les sous-marins, que ce soit le hommes ou le matériel , ainsi que les tactiques et doctrines , c’est l’excellence!
    Un hic qui peut faire peur aux australiens ( mais ils ne seront aps nucléarisés) c’est:
    « ..livré à la Marine nationale en 2020, soit avec trois ans de retard. »

    • Subway dit :

      Sauf que … n’oublions pas que le paiement de la construction du Suffren a été gelé pendant 2 ans sous le quinquennat du président Sarkozy en 2010 et 2011. Il ne faut donc pas s’étonner de ce retard qui n’est pas vraiment à mettre à la charge de l’industriel.

  4. Lucy dit :

    Je ne peux vérifier l’info mais les Rubis sont réputés d’être les sous-marins les plus bruillant dans l’OTAN.

    • Chanone dit :

      Mais l’info n’est pas vérifiable. Dommage.
      .
      Donc une Task force U.S. complète de serait laissé approché par un sous-marin aussi bruyant que quoi, cher Lucy?
      Un hydravion?
      Un hélicoptère ?
      Ou une lessiveuse ?
      Après, vous pouvez noter que les Rubis on suivi notre premier SNLE et en ont démontré toute la vulnérabilité en employant les premiers Sonars basse fréquence Français.
      Ce qu’il faut en déduire, c’est que la classe Rubis était déjà un pas en avant en termes de furtivité accoustique, et sont servis par des gens compétents.
      .
      Au delà, les standards les plus pointus sont entre les mains des USA… Qui rechigneraient à coopérer avec la Marine Nationale si nous étions trop des boulets…

    • Carin dit :

      @Lucy
      Comparé aux soums chinois, c’est un joueur de flûte seul sur scène face aux rolling stone en concert au stade de France !!!

      • Laissez braire les ânes dit :

        Carin, vous chipotez : Lucy a parfaitement raison, la Chine ne faisant pas partie de l’OTAN.
        .
        Puisque Lucy, qui « ne peut vérifier l’info » (eh oui, il verrait alors qu’elle est fausse) vous dit que nos Rubis sont les plus bruïants de l’OTAN (Luxembourg y compris, évidemment) c’est qu’ils le sont.

    • Frédéric dit :

      Non, très mauvaise formulation. Les Rubis sont les plus petits SNA du monde, et seuls trois pays de l’OTAN en disposent. A leur construction, les premiers n’étaient pas extrêmement discret, ils donc étaient refondus. Copier coller :

      La forme de coque des Rubis, pas assez profilée, entraîne des perturbations sonores qui perturbent le sonar à grande vitesse. Il est donc décidé une refonte dite AMETHYSTE (AMElioration Tactique HYdrodynamique, Silence Transmission, Ecoute) à partir du 5e bâtiment. Les quatre premiers sont refondus à ce standard en 1989 et 1995, qui comprend une coque de forme « albacore », un pont passerelle enveloppant et un dôme sonar profilé

    • Czar dit :

      ton gogol trad ne te permet pas d’écrire « bruyant » correctement, « Lucy » ?

      c’est quelle version ? anglaise ? flamande ? poloniaise ?

    • Thaurac dit :

      Brillant, bouillant,brouillant, bruyant 😉

    • Wagdoox dit :

      Pas du tout , la collision avec un soum Brit et le fait que les deux marines aient cru avoir à faire à un conteneur le prouve. C’etait les deux premiers sna de la première génération qui étaient particulièrement bruyant défaut de conception corrige sur les exemplaires suivant et rectifier au premier arrêt majeur sur les exemplaires en question.
      Rien à voir avec les rubis.

    • Albatros24 dit :

      Lucy a les yeux bridés et s’appelle Gang (si si c’est un prénom masculin chinois, cela ne s’invente pas) qui signifie « inflexible » (comme le soum) ou Hu qui signifie Tigre (comme l’hélicoptère) ou encore Quiang (ou vigoureux en langage « fromage qui pue », donc plutôt pour les dames). C’est un dur et on la lui fait pas à lui…
      Il aura ses 20 points de compte social rapidos ça c’est sûr. Il travaille au 15ème étage dans une tour d’une banlieue bien polluée de l’empire (rouge) du Milieu…ou dans une petite pièce dans la cave (près de la salle de torture avec le distributeur de goutte à goutte frontal ancestral) à l’ambassade De Paris ou de Bruxelles…
      En bon fonctionnaire méritant il récite ses leçons inculquées par le Parti
      Brave Hu Gang o Tcheng la Patrie est reconnaissante de ton labeur de coolie quotidien face aux impérialistes au long nez et à la bave capitaliste. Continue et dans 20 ans tu auras la médaille du travail.

    • ScopeWizard dit :

      Les plus brillants ? bri-llants ?
      Ah ça , pour sûr que oui qu’ ils le sont !

      Je dois dire que les autres font assez « terne » en comparaison ………….. 😉

  5. ScopeWizard dit :

    1 seul SNA -Français et vraiment pas de première fraîcheur- = une escadre US complète , blonde , super-musclée aux yeux bleus regard d’ acier , envoyée par le fond ……………..

    HRMMMMMPFFF………………… HO HO HO 😀 😀 🙂 🙂 Pardon ! 🙁 J’ me marre d’ un rien , j’ ai des goûts simples ……………… 😉

    HA HA HA HA HA ! 😀 😀 😀 😀 😀

    Scope , vous n’ êtes vraiment qu’ un abruti ! Non mais c’ est fini , oui !???!!!

    Oui , oui , oui , mon colonel ………….

    • Faublas dit :

      il faut savoir se faire plaisir, on n’a pas toujours de bonnes occasions

    • John dit :

      Quelle serait la situation inversément?
      Quelle serait la situation d’un sous-marin suédois face au GAN?
      (questions sérieuses).
      Est-ce sûr qu’une telle situation est impensable?

      • Carin dit :

        @john
        Il faut demander aux suédois de proposer un exercice d’entrainement au CDG et son GAN…
        pour info l’exercice avec les ricains a duré 8 jours, pendant lesquels toute la flotte US a cherché le rubis…en vain!

      • ScopeWizard dit :

        @John

        Franchement , je ne le sais pas ; je suppose que les sous-marins de la Suède présentent leur lot de qualités qui les rend efficaces et redoutables même face aux moyens de détection et de défense du GAN…………..

        Quoi qu’ il en soit , en l’ occurrence , c’ est quand même la flotte de la première puissance militaire du Monde qui s’ est faite dégommer par un sous-marin d’ attaque Français , ce qui après les Mirage F1 dans les années 1990 qui étaient parvenus à un résultat analogue pose de très sérieuses voire épineuses questions ………….

        Souvenirs , souvenirs …………
        En 1990-1991 des Mirage F1 devant être livrés ou après réparation rendus à l’ Irak de Saddam Hussein ( F1 EQ-5 et EQ-6 très perfectionnés propulsés par un réacteur SNECMA ATAR 9 K 50 de 7200 kgp avec PC ) pilotés par des Français ont à la demande des USA joué le rôle d’ agresseurs et entre-autres coulé virtuellement plusieurs navires de l’ US NAVY sans jamais être abattus …………………

        Ce qui pourrait être l’ une des raisons majeures pour lesquelles , les USA viennent de nous en récupérer plus d’ une soixantaine ………………

        En effet , hormis un manque de puissance et une manœuvrabilité en retrait comparée à un avion de combat « instable » comme le puissant Mirage 2000 , il est apparu que les Mirage F1 destinés à l’ Irak dotés du radar Thomson CSF Cyrano IV et emportant des nacelles de brouillage type RÉMORA , SYCOMOR , CAÏMAN , ainsi que mettant en œuvre les missiles anti-aériens MATRA Super 530 D ou anti-surface EXOCET étaient au moins aussi efficaces et performants que des Mirage 2000 C équipés du radar RDI ………….

        Quid d’ une comparaison avec le Mirage 2000-5 ou -9 équipés RDY ?

        Oui , oui , vous avez bien lu , le vieux et époumoné et dépassé et surclassé et bon à jeter Dassault Mirage F1 a réalisé des exploits contre la super-puissance US qui grâce à lui et à cette coopération franco-américaine a beaucoup appris et ainsi pu maximiser son efficacité tout en limitant la casse lors de l’ Opération Tempête du Désert »………………..

        Visiblement , les Frenchies on su encore une fois faire très fort et grand BRAVO à l’ équipage du SNA !

        • Pascal (l'autre) dit :

          @ Scope Et aussi à l’occasion d’un « Red Flag »* ou le cne Lanata (le fils) avait (alors qu’il volait sur Mir F1 CR) dégommé un F15 Eagle dans le « range »

          * Exercice qui se déroule régulièrement sur la base aérienne de Nellis au Névada. Base situé non loin de ……….. Las Végas!

          « Oui , oui , vous avez bien lu , le vieux et époumoné et dépassé et surclassé et bon à jeter Dassault Mirage F1 a réalisé des exploits contre la super-puissance US qui grâce à lui et à cette coopération franco-américaine a beaucoup appris et ainsi pu maximiser son efficacité tout en limitant la casse lors de l’ Opération Tempête du Désert »……………….. » Un article en parle dans le dernier Fana de l’Aviation (désolé pour la pub Mr Lagneau!)

          • Laurent Lagneau dit :

            @ Pascal (l’autre),

            Pas de souci. Le Fana de l’Aviation est un magazine d’une très grande qualité 😉

        • John dit :

          N’oubliez pas que les Américains tout comme les Français ont une doctrine qui est la dissuasion nucléaire.
          Les USA vont bien plus loin dans ce domaine, et de fait aucun pays n’a intérêt à s’attaquer à un GAN complet.
          Ce genre d’exercice est purement technique, et montre qu’en effet, que ce soit le matériel ou les hommes, les Américains ne sont pas toujours supérieurs, contrairement à l’idée qu’on peut se faire.

          Ce qu’on peut mettre au crédit des Américains, c’est de s’entraîner face au matériel ayant la capacité de les mettre en difficulté. Le cas des Mirage F1 est un exemple, mais il y a aussi la location des sous-marins suédois pour améliorer la défense face à ce type de sous-marin moderne.
          Par contre, en 90, on ne peut pas dire que le Mirage F1 était un vieil appareil. Il était certes pas l’appareil le plus moderne, mais il était à mi-vie, et la version irakienne venait d’être mise-à-jour.
          Les USA encore aujourd’hui s’intéressent à conserver une variété en agressor justement pour entraîner ses pilotes à s’adapter à l’ennemi et probablement démontrer que la technologie ne fait pas tout.

      • Albatros24 dit :

        Cela pourrait arriver bien sûr…, mais
        les français sont réputés dans l’OTAN pour être d’excellents débusqueurs de SNLE
        Question de « feeling » : les marins affectés aux avions de recherche sont parmi les plus efficaces équipages pour cela. Cela est même reconnu par leurs homologues de l’Home Fleet c’est pour dire…

    • Waroch dit :

      ScopeWizard, plus connu dans certains milieux comme « Requiem », dit « Bazooka », dit « la Praline », dit « Belle Châtaigne ».

      Mais vous êtes vraiment la brute! ^^

  6. Alencone dit :

    la vie moyenne d’un sous marin nucléaire russe est de 500.000 heures de plongée.

    • sonata dit :

      C’est clair qu’une fois qu’il est coulé il y reste un moment !
      Sinon le chiffre que vous avancez correspond à 57 ans, à une vache près. Bref… impossible.
      Et vu le temps qu’un soum russe passe à quai et la (très) faible disponibilité moyenne de la flotte, chaque engin pris isolément passe beaucoup moins de temps à la mer qu’un SNA français.

    • wagdoox dit :

      on parle déjà de + 15 ans sous l’eau là.
      500 000 heures mais avec combien de remise à niveau sur la coque qui ont un prix également.
      C’est une solution moins cher sur l’excercice comptable annuel mais qui revient en fin de cycle beaucoup plus cher.
      Un phénomène bien connu pour l’IAF qui fait encore voler des Jaguar.

    • Carin dit :

      @Alencone
      Certains soums russes ont battus ce record… ils sont toujours au fond!!

      • Alencone dit :

        Dans la méditerranée, cimetière des sous-marins français.

        • Frédéric dit :

          Dernier coulé en 1970. Combien de sous-marins russes et chinois ayant de très gros soucis depuis ? 长城61号 en avril 2003, connaît pas ?

          • David D. dit :

            Les chinois ont 76 sous-marins, les russes un nombre conséquent. Quand nous en aurons autant, peut-être pourrons nous nous permettre d’être arrogants

    • Frédéric dit :

      Un zéro voir deux en trop ?

    • midas le voltigeur dit :

      pour le Koursk dans 30 ans vous aurez raison , sinon faut y aller doucement avec les zéros ! A toujours faire de l’esbrouffe on se ridiculise…..57 ans lol

  7. Le SNA est le « capital ship » du 21ème siècle. Nous n’en avons pas assez pour sécuriser notre espace maritime.

    • John dit :

      Sauf que de protéger 100% de l’espace maritime coûterait très cher à la France.
      A priori, la France devrait investir plus pour la lutte contre la pêche illégale, ce qui requiert des moyens plus légers, et en surface.
      Pour ce qui est d’appropriation potentielle de territoires français, l’OTAn est là pour aider si ça devait se produire. La France n’est pas seule.

  8. wagdoox dit :

    6 SNA est un stricte minimum seulement pour préserver l’outils nucléaire, la formation des équipages de SNLE se faisant sur SNA, il en faut un minimum de 6. là encore on joue à fond sur l’arme nucléaire alors que c’est une arme de non emploi.
    Il nous en faudrait au moins le double. On ne peut pas se permettre 1 à 2 SNA en mission quand il faut protéger le CdG, ouvrir la voie au SNLE et faire les missions normalement dévolues au SNA.

    • Twisted dit :

      L’important, c’est de garder la capacité d’en produire plus si besoin. Cette capacité, on l’a. Si demain la troisième guerre mondiale éclate, j’ose espérer que l’économie de guerre française serait capable d’ouvrir suffisamment de cales pour mettre à l’eau en un an ce que sort la Chine actuellement.

      • Patatra dit :

        Si demain cette fameuse troisème guerre mondiale arrive il faudra l’anticiper bien bien en amont car la construction de SNA n’est pas non plus super agile ^^

  9. B21 raider dit :

    Dit le francais tellement bronzé qu’on le confondrait pour un…….je plaisante :p
    (Avec tout mes respects, c’est quoi le lien avec cette histoire)

  10. lxm dit :

    Ou comme dans le dernier film « le chant du loup » on pourrait faire croire qu’on mets se sous-marin à la ferraille, pour toujours l’avoir en cas de crise et on reste en pleine crise, jamais le risque de guerre nucléaire n’a été aussi élevé depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

    • Thaurac dit :

      Je l’ai vu il y a quelques jours , très bon film, comme on en fait pas assez en france, ras le bol de ces films (soit disant d’auteur) sur le social, pathos, malaise ouvrier, divorce, multiculturel forcé..revient besson, lannaud…

      • Royal Marine dit :

        Désolé, mais ce film est nul! Je le trouve mal joué, avec une intrigue enfantine, et des situations qui n’ont rien à voir avec la réalité…
        Je me demande si la production a écouté ne serait ce qu’un petit peu les conseils de la Marine… Même les règles simples de la Marine (Saluts, uniformes, etc., …) ne sont pas appliquées…
        Quant au côté technique, c’est Disney!

    • Pinailleur dit :

      Inutile de préciser « depuis la fin de la 2ème GM » : avant non plus.

      • Plouc putatif dit :

        @ Pinailleur.
        Observation exacte mais inutile : il y aura toujours des gens qui parlent ou écrivent plus vite qu’ils ne réfléchissent.

    • Géo dit :

      Lxm, c’est de 1945 à 1949 que le danger de guerre nucléaire fut le plus grand, c’est à dire durant la période où les Américains étaient seuls à détenir l’arme nucléaire et pouvaient donc l’utiliser sans risque pour eux-mêmes.

  11. Le Suren dit :

    Question : comment couler un PA US (vu la taille), je veux dire combien de torpilles ? Car au moment où il tire, le SNA est repéré et ne peut forcément ouvrir le feu une sconde fois.

    • Carin dit :

      @le suren
      Pourtant en 8 jours le rubis a « coulé «  plusieurs bateaux du GAN Américain, avant de s’attaquer au PA…
      mais c’est fictif… dans la vraie vie le PA n’aurait pas sombré (sauf à toucher une soute à munitions), mais il était immobilisé et donc inutile, il me semble qu’il avait pris 2 torpilles lourdes!

    • Twisted dit :

      C’est des gros bonhommes. Quand on voit ce que les russes avaient prévu pour les abattre (salves de 24 missiles antinavires), on peut décemment penser que 4 torpille F17 n’auraient pas suffit pour le couler complétement, mais l’aurait quand même suffisamment abimé pour l’empêcher d’opérer pendant un petit moment.

    • Frédéric dit :

      Voir un rapport chinois concernant la classe Nimitz que mot sur le wiki :

      Une étude de la république populaire de Chine parue en octobre 2002 estime que pour couler un Nimitz, il faut :

      Soit 5 à 12 torpilles de 300 kg de charge explosive ;

      Soit 6 à 34 bombes de 400 kg de charge explosive ;

      Soit 5 à 28 missiles antinavires de 300 kg de charge explosive.

      Pour lui faire perdre sa capacité de combat, entre 2 et 5 munitions suffisent

      • Patatra dit :

        Pour le seul PA, mais le reste des bâtiments qui l’accompagnent ?
        un GAN aux abois, il faudra y aller bien fâché

    • Jean-Marie H. dit :

      Suren, ce sera beaucoup mieux avec un missile M51 parce que ce sera instantané : le PA n’aura même pas le temps de comprendre ni raconter ce qui arrive.
      .
      À 1000 ou 2000 km des côtes, personne ne verra ni n’entendra rien, excepté les États ou les agences disposant de moyens d’observation. Mais le grand public n’en sera pas nécessairement informé.
      .
      Cet utilisation du M51 n’est pas prévue à l’heure actuelle mais ça peut changer : je le précise pour les lecteurs qui croient encore au PA.

      • Patatra dit :

        Ouais si la tête du M51 arrivent à discrétiser un PA à son entrée dans l’atmosphère à Mach 20 et des poussières.
        C’est le principe du DF21 dont on attend toujours la démonstration de l’efficacité de la Kill Chain.
        Pour l’instant le plus sur moyen, c’est la torpille ou la salve de Kalibr

        • Jean-Marie H. " dit :

          « discrétiser »? « kill chain »? Désolé, je ne connais pas ces mots.

    • Montaudran dit :

      Je ne suis pas un spécialiste mais il me semble bien que une seule torpille type F21 peut couler un porte avion si elle explose pile sous le centre de la quille du PA. Il y a un effet de bulle qui soulève le centre du Porte avion qui se casse du fait du poid des bouts.
      A confirmer.

    • Capitaine de bateau-lavoir dit :

      Ce qui est assez clair en tout cas, c’est la vulnérabilité du Porte-avions. C’est désormais une arme du temps de paix.
      Seuls les nostalgiques de la Guerre du Pacifique (et donc les Américains en premier lieu ainsi que, sur ce blog, les victimes du soft-power) croient encore au porte-avions. Il nous faut des frégates et des soums.

      • Capitaine de bateau-lavoir dit :

        Et j’oubliais, il y a aussi deux autres catégories de pays qui veulent des porte-avions : ceux dont le gouvernement est en recherche de prestige intérieur (la Chine, la Russie) et ceux qui veulent s’aligner gentiment sur les US (la GB, les Allemands qui rêvent d’un PA européen).
        La classe politique française, du moins celle qui est euro-atlantiste, fait partie de cette deuxième catégorie.

  12. Lechavenois dit :

    Je trouve dommage qu’on ne continue pas à faire évoluer le saphir encore quelques années.
    .
    Les soum, en terme de dissuasion, sont des outils extraordinaires. Leurs capacités à surprendre et  » neutraliser  » sont incroyables.
    .
    Avec notre immense zee, avoir de tels bâtiments roder dans les profondeurs, pourrait en calmer plus d’un, dans leurs revendications hégémoniques.
    .
    Selon moi, ce sont des armes que nous devrions plutôt améliorer, que réformer.

    • Patatra dit :

      Croyez-moi, ils ont été bien améliorés depuis le début et ils sont bien vieux.
      Au bout d’un certain temps, il faut partir sur du nouveau – les suffren permettront un gros bon en avant et permettront des modernisations qui ne sont et seront pas accessibles au rubis.

    • John dit :

      La France n’aura pas plus de sous-marins, le budget ne le permet pas.
      De fait, il est bon de voir que la France arrive à renouveler presque tout son matériel au fil du temps, seul le porte-avion manque…
      Les sous-marins font partie des armes les plus importantes, pouvoir en développer des nouveaux après 40 ans de service, ce n’est pas une mauvaise chose.
      Pour rappel, ils avaient une durée de vie de 25 ans à la conception. La fin de la Guerre Froide a changé la situation. Il ont été prolongés et mis à jour… Etre mis à la retraite après une utilisation de 150% de sa capacité théorique montre justement que ces ss-marins ont été améliorés.

  13. Bloodasp dit :

    @lxm: Je sais pas si on peut le garder sous cocon, avec un réacteur nucléaire je sais pas si c’est possible. Et puis vu son âge, la tuyauterie doit être sacrément corrodée. Ceci étant dit, il ne sera pas démantelé tout de suite, alors ils peuvent le garder à quai ou en réserve, mais il faudra l’entretenir, pas sur qu’on en ait les moyens….