Yémen : Berlin a approuvé des ventes d’armes à 8 pays de la coalition arabe pour plus d’un milliard d’euros

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

17 contributions

  1. Titeuf dit :

    Belle bande de baltringue….

  2. jyb dit :

    Nouripour c’est du farsi/persan.

    • vrai_chasseur dit :

      Député au Bundestag d’origine iranienne. élu du Land de la Hesse pour Alliance 90 / Les verts.
      Spécialiste des questions budgétaires de défense et des affaires étrangères au Bundestag (rapporteur de la commission – c’est le poste qu’occupait Joschka Fischer).
      Connu (et redouté) pour son expertise pointue sur ces domaines.
      Conférencier à Harvard et vice-président du groupe d’amitié parlementaire germano-US.
      Si le gouvernement fédéral allemand a des positions ambigues il est fort probable que Nouripour les mette au pied du mur.

  3. Desty dit :

    Il n’y a de mariage heureux que quand on a judicieusement choisi sont conjoint !

  4. petitjean dit :

    Il n’y a pas de « morale » en affaire ! Surtout dans ce domaine
    il faut soutenir notre industrie de défense pour rester à niveau (secteur des très hautes technologies). Ce sont aussi des dizaines de milliers d’emplois, souvent très qualifiés . C’est aussi un secteur ultra rentable.
    Donc, si il faut faire commerce, même avec le diable…….

    • Frank dit :

      @ petitjean Non. Il y a une morale en  » affaire », comme dans tous les domaines. C’est un choix.
      L’absence de morale, ou d’éthique, ce serait donc l’occasion, par égoïsme, ou rentabilité et indifférence, une justification par délégation de crimes lointains, selon vous? Un déni indispensable?
      Par exemple, le Zyklon était un herbicide de haute technologie à ses débuts, et créateur d’emplois, souvent très qualifiés. IG Farben, Degussa et Deguesh en ont fait le Zyclon B, dont ils ont fait commerce, avec le Diable.
      Ce devait donc être des milliers d’emplois à sauvegarder, un secteur rentable, et donc à soutenir, si je suis votre raisonnement? Je n’irai pas jusque là.
      J’exagère, OK, mais comment expliquez vous la glorification permanente de nos ventes d’armes au AS et aux Emirats et Quatar, et, en parallèle, le silence bien convenu sur l’aimable génocide au Yemen depuis 2014?
      Moi, j’appelle ça complicité de génocide par omission. Et rentabilité d’annonceurs, et autres. Et complaisance intéressée sur un secteur ultra rentable, comme vous dites. A tous niveaux.
      La morale, comme l’éthique, ou leur absence, c’est un truc très intéressant.
      Puisque ceux qui en parlent le plus, c’est toujours ceux qui ont toujours pris bien soin de ne pas y être confronté.
      Mais qui en récoltent les bénéfices, bien à l’abri.

    • Fred dit :

      @ petitjean
      Même si le diable est notre ennemi ?

    • paris dit :

      Petitjean un avis a donner sur le projet avorté de blindé franco-russe « Atom » , et sur les deux porte-hélicoptères Mistral ?

  5. Scipion dit :

    Les Allemands étant déloyaux je pense que nous devrions en tirer les leçons et nous retirer du projet SCAF.
    Il faut arrêter de se laisser faire.

    • guillaume dit :

      Vous avez lu l article en entier?
      Il dit justement qu’ils délivrent quand même les licences quand il s’agit de matériel destiné a des PME françaises…
      Quand au SCAF, c est presque franco français d un point de vue industriel, avec du financement allemand. Expliquez moi ou est l intérêt d’en sortir…

    • John dit :

      Petite question, est-ce que les fois où la France a stoppé les livraisons à certains pays en font un partenaire déloyal?
      Il faut être moins binaire et comprendre que l’Allemagne puisse considérer certains pays comme ayant un risque d’utilisation d’armement contre des civils (volontairement, c’est bien cet élément le problème).
      Fermer les yeux sans rien dire me semble beaucoup plus problématique!

  6. Raphael dit :

    Je renvoie au commentaires que j’ai donné précédemment sur cette affaire.

  7. albatros24 dit :

    Qu en disent nos énarques du Gouvernement ?
    Silence radio

  8. Fred dit :

    Le Royaume-Uni et les Etats-Unis suspendent des ventes d’armes, susceptibles d’être utilisées au Yémen, à l’Arabie saoudite.
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/20/londres-suspend-ses-ventes-d-armes-susceptibles-d-etre-utilisees-au-yemen-a-l-arabie-saoudite_5479164_3210.html

    Les SUV doivent être considérés comme servant à la défense du territoire (sic)

  9. diego48 dit :

    Il faut que Macr « out » ait le courage, pour une fois, de leur dire leurs vérités (aux teutons) Arrêtons de nous forcer à collaborer avec eux, ce sont eux qui ont pris deux roustes au 20 ème siècle !

    • John dit :

      Et? Sérieux c’est quoi le rapport?
      La collaboration est une nécessité budgétaire.
      Si la France avait un financement sain de ses dépenses, elle pourrait se permettre de faire ça. Mais c’est pas le cas aujourd’hui.
      Avec la complexification des armes, des technologies nouvelles apportant un intérêt stratégique, les coûts de R&D vont augmenter de génération en génération.
      La France a meilleur temps de s’allier maintenant à un pays plutôt que de prendre ce train trop tard et perdre Dassault et certaines capacités.