CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le Falcon 8X de Dassault Aviation remplacera l’avion de guerre électronique C-160 « Gabriel »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. Thaurac dit :

    J’aurais du acheter des actions Dassault, d’ailleurs Airbus aussi a une embellie boursière.

    • basstemp dit :

      Oui mais attention : Airbus n’est pas du tout a l’abris d’un scandale en cascade de ce qui arrive a ce pauvre Boeing actuellement, et notamment la charge industrielle accrue que cela implique dernièrement du fait que de nombreux acheteurs ont du se tourner d’urgence vers Airbus

      Airbus qui va dire « amen » a tout et qui va être tenté de promettre un peu tout & n’importe quoi pour encaisser du gros chèque sur le dos de l’agonie de Boeing …

      • NRJ dit :

        « L’agonie de Boeing ». Boeing ne va pas déposer le bilan à cause du B737 MAX (d’ailleurs ils en ont vendu 200 exemplaires aujourd’hui). Les problèmes de l’avion va leur coûter au pire quelques milliards. Même si c’est beaucoup, ça ne va pas achever l’entreprise qui repose également dit d’autres branches. Airbus a eu un gros échec avec l’A380, ce n’est pas pour autant qu’ils ont fait faillite.

        • wagdoox dit :

          c’est pas vraiment comparable, le A380 est un échec commercial presque à l’équilibre.
          le MAX c’est une toute autre histoire ou les avions sont cloués au sol et Boeing doit payer le manque à gagner, ou des pénalités prévues par le contrat, ca se monte en millions par jour. Heureusement qu’il n’y en a pas 200 en service aujourd’hui. Avec une sortie de crise que personne ne voit venir à l’horizon. Une communication calamiteuse et des gens qui refuseront de voler avec un tel avion voir de voler sur un boeing. la compagnie vient de se faire la réputation de mettre sa rentabilité au dessus de la sécurité des passages avec un système apparemment nécessaire mais proposer en option.
          Certes, Boeing ne va pas faire faillite mais ca va faire très mal, tout le gain que Boeing a gagné en comprenant l’intérêt supérieur du point à point face à la stratégie de hub et donc à coulé l’A380 ironiquement vient de partir en fumé (sans très mauvais jeu de mots). Sans compter qu’il est déjà question de lancer un nouveau model pour remplacer le MAX (quand Trump avait dit qu’il fallait renommer l’avion, tout le monde avait rigoler mais encore une fois, c’est ce qui va probablement se produire (space force pareil)). Ca rappel le crash d’un A320 en 88 mais l’air des réseaux sociaux ca pardonne pas du tout.

          • John dit :

            Le MAX c’est en effet une autre histoire.
            Malgré tout, la signature du contrat de IAG (groupe parent de British Airways, Iberia, Vueling,…) pour 200 B737Max-8 et 10 montre quand même que les professionnels de l’aéronautique croient en ce projet. Et British Airways c’est pas n’importe quel client. Certes les prix qu’ils ont dû obtenir devaient être imbattables.

            Renommer le B737 MAX est bien évidemment une chose à moquer. Toutes les personnes craintives de l’avion seront au courant de cela…
            Les compagnies aériennes commandant cet appareil doivent décider aujourd’hui quel sera l’impact du B737-Max sur les clients. Mais le renommer me semble être inutile, et surtout, pour moi je l’interpréterais comme étant une manière pour Boeing de ne pas accepter ses erreurs, ce qui est loin d’être rassurant !

          • EchoDelta dit :

            @John la commande de IAG est presque forcée. Aucune compagnie au monde n’a envie de commander le 737MAX car c’est l’évolution de trop. Tout le monde a compris que cette évolution dégradait le domaine de vol de l’avion, et que le pansement n’a pas été validé correctement car il manque des évolutions électroniques (duplication des informations) en contradiction parfaite avec la DO160 et DO262, ainsi qu’une validation dysfonctionnelle.
            Le renommer c’est accepter l’erreur mais je suis d’accord que c’est loin d’être suffisant.
            Je connais beaucoup de passagers potentiels qui refuseraient de voler sur 737MAX et qui seraient prêt à payer plus cher pour la sécurité d’un Airbus.

      • Carin dit :

        @Basstemp
        Ça a l’air de vous peiner!!!
        Vu que vous répondez à @Thaurac, auriez-vous placé votre pognon sur Boeing?
        Sinon le sujet c’est le X8 de Dassault!!!

  2. Nihilo dit :

    Quelles sont les missions typiques des avions comme le Gabriel et le Falcon avec CUGE ?

    • Sblurb dit :

      Ecoute communications, surveillance du spectre électromagnétique, localisation des menaces (radar, batteries sol air) je suppose.
      Les C160 Gabriel (et avant eux Noratlas Gabriel) ont été présents sur tous les théâtres d’opérations, de façon +/- officieuse …

    • Pravda dit :

      Ecoute hertzienne, ondes gsm, repérage électronique (radars, SAM…), peut-être une fonction de brouillage aussi.

    • wagdoox dit :

      très brièvement
      détection est analyse radar, notamment des SAM durant la guerre froide. (CERES va reprendre une partie de cette mission)
      aujourd’hui mise sur écoute et brouillage des communications principalement.

    • Expression libre dit :

      Je suis toujours sidéré de voir sur ce site des questions posées qui peuvent trouver une réponse en faisant une simple recherche sur le net. Zone militaire est néanmoins un site intéressant où tout un chacun peut délivrer une opinion ou des infos (commentaires) que d’ailleurs on ne trouve pas sur le net.

      • Nihilo dit :

        Oui Wikipedia et d’autres sites web peuvent répondre à la question. Mais aucun de ces sites ne remplacera les savoirs et les anecdotes des passionnés comme Sblurb, Pravda, Wagdoox, en l’occurrence, et autres contributeurs à Opex360. Merci à eux, merci à vous tous, merci à Opex360.

      • John dit :

        Cela permet aussi de voir que certaines personnes sont curieuses d’apprendre, et cela peut instaurer un dialogue. Certes ce n’est pas la meilleure source, mais pourquoi pas…

  3. jyb dit :

    Il serait intéressant de connaître aussi l’autonomie et la vitesse minimale.

    • Gribeauval dit :

      Si l’on prend comme référence les performances des avions Gulfstream ou Bombardier dans la même catégorie on est sur du 13-14h d’autonomie a vitesse et altitude de croisière.
      Dassault est connu pour fabriquer des business jets ayant une faible vitesse d’atterrissage (env 200km/h), ce qui permet d’accéder à de nombreux petits aéroports. Ça peut vous donner une idée de la vitesse minimale à basse altitude. L’avion n’est cependant pas conçu pour voler de manière soutenue à cette vitesse.

      • wagdoox dit :

        et surtout un vole basse altitude consomme plus qu’en haute altitude.
        D’ou l’intérêt de la furtivité par rapport au suivi de terrain

        • EchoDelta dit :

          Sauf que la furtivité en très haute altitude est impossible pour des raisons évidentes…

        • Royal Marine dit :

          Avec une enclume comme la Dinde, le vol à petite vitesse n’est pas recommandé, même à haute altitude! Heureusement qu’il n’est pas requis sur des missions exigeant ce profil de vol…

    • Auguste dit :

      953 km/h et presque 12 000 km d’autonomie,d’après Wikipedia.Je suppose qu’ils peuvent faire mieux,pour certains clients.

      • jyb dit :

        @gribeauval
        merci
        @auguste
        vu. c’est l’autonomie en durée qui intéresse.

        • John dit :

          vous avez la vitesse et vous avez la distance, donc vous avez le temps…
          La vitesse de croisière est de 900 km/h par contre.
          Donc: km / (km/h) = h càd 12’000/900 = 13.33 heures = 13h et 20 minutes

    • Expression libre dit :

      Je suis toujours sidéré de voir sur ce site des questions posées qui peuvent trouver une réponse en faisant une simple recherche sur le net. Zone militaire est néanmoins un site intéressant où tout un chacun peut délivrer une opinion ou des infos (commentaires) que d’ailleurs on ne trouve pas sur le net. Désolé @jyb

      • jyb dit :

        @expression libre
        pas de souci. L’info n’était pas dans le lien de LL, ni sur wiki…je me doutais bien qu’un « aviateur » du blog avait çà
        sous le coude.

        • mich dit :

          Bonjour ,il y a aussi le site Dassault qui est assez précis sur les caractéristiques du 8X et en prime de bien belle image du NGF (scaf) ,qui se veulent plutôt très futuristes ,mais ce ne sont que des images pour l ‘ instant .

  4. B21 raider dit :

    Ce sont des plateformes très chères, je comprends que l’achat se limitera a 3 zinc, mais sachant que la zee française est hyper étendue dans le Pacifique, il faudra les compléter par autre chose et ce autre chose relève des besoins opérationnels, donc des retex……

    • Dimitri dit :

      Relisez l’article. Les 3 Falcons 8x remplaceront les 2 C-160 Gabriel actuellement en service. Les Falcons 50, de patrouille maritime, seront eux remplacés par 7 Falcons 2000 LXS dans un premier temps voir plus a l’avenir.De plus ne pas oublier que la France a commandé 2 Beechcraft king air 350 qu’elle modifiera en avion de surveillance ALSR.

    • Antoine RC dit :

      Pour la surveillance de la ZEE on ne fait pas appel aux Falcon 8 de ROEM mais à ceux de surveillance maritime. En l’occurrence les 7 futurs Falcon 2000 Albatros et actuels Falcon 50 . Mais je vous l’accorde ça reste peu.

    • Carin dit :

      @B21 raider
      Les 3 X8 sont pour l’armée de l’air…
      pour les énormes ZEE et donc la marine, c’est 7 falcon 2000 ZXE… dans un premier temps… pas le même avion… pas le même boulot.
      C’est d’ailleurs bien précisé dans l’article!!

    • jyb dit :

      oui. drones, ballons, satellites…
      et peut etre des drones marins.

    • rafi77 dit :

      Ces avions « spéciaux » n’auront pas vocation à opérer dans les ZEE, ça ce sera le rôle des avions de surveillance maritime du programme AVSIMAR, précisément des Falcon 2000. Les 3 Falcon CUGE sont des avions de guerre électronique spécialisés notamment dans le recueil de renseignement électromagnétique…..En clair, ils seront déployés là ou ça chauffe (Europe de l’Est, Afrique, Moyen-Orient).

    • Rascasse dit :

      Pour la ZEE, c’est les Falcon 2000, acheté au nombre de 7. Les Falcon 8X en remplacement des Gabriel n’ont pas vocation à survoler la ZEE, mais à aller intercepter les communication téléphoniques des chefs djihadistes au Sahel, ou de l’aviation russe au Levant…

    • basstemp dit :

      Oui c’est vrai que le 8x est très cher ! Mais étant 30% moins gourmand en carburant qu’un zing équivalent de génération + ancienne + une capacité a arriver 2x + vite sur zone par rapport au C160 : Il pourrait en ressortir des économies d’usage a long termes qu’on aurait pas fait en restant sur du C160 ou équivalent

    • Davy Cosvie dit :

      J’imaginerais assez bien le stratobus (de Thalès, je crois).

    • Sblurb dit :

      Avec un range avoisinant les 11000km,le F8X a les capacités pour opérer des vols au-dessus de nos ZEE sans problèmes.
      Par contre, il est habituellement utilisé pour des vols bien plus courts (2 à 3h) et haut (FL410) … à voir ce que donnera l’utilisation en mission de guerre électronique dont le profil est particulier.
      Le F2000LXS a quant à lui suffisamment d’autonomie pour un playtime de 3 à 4h sur zone en surveillance par exemple … par contre il n’a pas vocation à remplacer els avions de patrouille ASM (Atl II).
      La France acquiert enfin avec ces avions des machines pouvant voler sans aucun pb dans n’importe quel espace aérien sans restrictions/limitations d’emploi, avec des capecités de navigation et performances dernier cri. Sans oublier des systèmes de mission, guerre élec et radar permettant de jouer avec les autres grandes marines dans le monde …

    • Fralipolipi dit :

      @B21
      Il faut comparer les prix complets incluant tous les coûts de possession sur la durée de vie entière de l’avion.
      Et là, je ne suis pas du tout certain que l’on puisse dire que les Falcon 50 et Gardian aient été de mauvais choix.
      Ces avions se sont révélés plutôt costauds et vieillissant bien.
      … ce n’est pas une évidence pour tous les avions d’affaires.
      Ces Falcon 50 et Gardian, bien loin d’être des caprices de VIP, auront été bien amortis sur leur durée de vie, et auront rendu nombre de services (surtout outre-mer, et notamment dans le Pacifique).
      .
      Ce n’est pas pour rien que le Japon a aussi renouvelé sa confiance à la gamme Falcon pour ces mêmes missions !
      .
      Et si les milliardaires américains se payent parfois des Falcon, plutôt plus chers que leurs concurrents US, ce n’est pas (que) pour frimer, mais plutôt parceque Dassault produit des avions qui volent « très » bien / qui sont sûrs / et qui vieillissent bien, et que cela est universellement et unanimement reconnu.
      … et ce n’est pas tous les jours que vous entendrez des Américains plébisciter des produits technologiques français, comme cela se fait si souvent au sujet des Falcon …

    • Frédéric dit :

      Attention, ce sont les 7 Falcon qui vont se chargé de la surveillance maritime. Les 8X feront de la guerre/surveillance électronique.

    • Alpha dit :

      @B21raider
      Et qui c’est qui a encore rien compris ???? 😉

      • wagdoox dit :

        surtout que ca va être le boulot de la première constellation micro sat de l’armée française. Voir unseenlab.

      • B21raider dit :

        c’est vous qui n’avez rien compris, a quoi sert le EP-3 aries dans l’US navy selon vous, ces avions sont peu nombreux mais très utiles pour programmer une attaque réussie

        • Alpha dit :

          Et il insiste…
          Et il s’enfonce…
          Et il raconte encore n’importe quoi…
          Relation avec mon commentaire ?

        • nexterience dit :

          Parfait petit troll qui dénigre tout de qui est fr et défend tout ce qui est US

    • JF dit :

      Il y a 18 atlantique 2 qui sont en cours de « rénovation » pour prolonger leurs durées de vie de 10 ans.

      • wagdoox dit :

        jusqu’a maintenant le programme à couter 12 millards d’euros.
        Ils sont vraiment très chers ces avions ! mais bon frégates volantes …

    • TINA2009 dit :

      Bsr B21 RAIDER !

      Plateformes très chères ??? Cela dépend des paramètres qque l’on prend en considération.
      Pour ma part, je prends en considération les paramètres suivants :
      – Le volume d’avions FALCON en dotation dans l’ensemble des nos armées , nos COTAM, etc …
      – La description, nature des différentes missions, des ccaractéristiques et de l’équipement de ces FALCON ( toutes versions confondues – 50M – 10- 900- 200? – 2000- 7X- futur8X. L’examen sur ces points me permet d’affirmer que la commande de 7 FALCON 2000 LXS constitue une CONNERIE Monumentale , car il ne constitue, en aucun cas, le vecteur approprié, compte-tenu de l’évolution technologique apportée par les drones marins non-volants et les capteurs-armements marins.
      – La prise en compte des caractéristiques de chacune des ses différentes versions et de l’adéquation vis à vis de leurs missions respectives.
      – La volumétrie de l’ensemble du parc des vecteurs FALCON doit être , impérativement , prise en compte pour l’ensemble des utilisateurs : Militaires, Président, membres du gouvernement, membres de la Diplomatie, personnel des Forces Spéciales, Personnel des « Mandatés Privés » quelque-soit l’origine de leurs mandants, « victimes » dans le cadre de leur rapatriement…

      Dès lors, de ce qui précède, je formulerai ceci :
      – Une commande de 3 FALCON 8X de « guerre Electronique » constitue une très bonne nouvelle.
      – Le remplacement de tous les autres FALCON en dotation dans nos armées et ministères, par des FALCON 8X, eut été une décision additionnelle ( et non complémentaire) et rationnelle élémentaire et évidente.
      Pour exemple : La  » S.A.L.O.P.E. », pardon … LA V.E.R.M.I.N.E et T.R.U.I.E. gouvernementale qui a refusé, récemment de prendre L’A340 qui se trouvait , sur place, et prendre une place pour un vol privé pour rentrer en FRANCE, pour une raison de confort et l’absence de chiottes privé, pourrait effectuer le trajet en totalité en prenant en compte le positionnement et l’affectation des différents appareils , permettant de réaliser la totalité des trajets de la planète pour l’ensemble des bénéficiaires ( dont le PRESIDENT , les MEMBRES DU GOUVERNEMENT, LEURS INVITES) ;;; avec un bureau privé, des chiottes, et UNE chambre privée…. Permettant d’accueillir 8 personnes sur plus de 11500 km.
      – L es missions de surveillance maritime et, par extension, ASM à minima, ne doivent plus être assurée par des vecteurs FALCON, car ces-derniers disposent d’une autonomie sur zone très inférieure à celles d’autres vecteurs – tel L’US2 SHINMAWYA – et d’équipements inexistants ( absence de drones marins de surveillance -asm et asf -) grâce à la conception et dotation de versions adaptées ( bossoirs…) et de personnels à même d’intervenir sur place… Ce que ne peuvent en aucun cas réaliser L’ensemble des FALCON de surveillance maritime et d’intervention…
      S’y ajoute les missions de support maritime , de plastron, de liaisons…
      – Tous les FALCON 900, 2000, 7X, 10 doivent remplacer par des FALCON 8X.
      – les coûts de possession d’une flotte de matériel homogène et quasi-identique sont évident. De même, les coûts des maintenance préventive et curative … Dans le secteur civil comme militaire. Supprimer « les flottes échantillonnaires » fera hurler DASSSAULT et plusieurs de ses partenaires , mais nos armées et nos utilisateurs n’ont pas à assumer la pérennité de l’activité de nos partenaires au-delà de nos missions et la nature des moyens matériels et humains mis à disposition.
      – La Pratique du Cannibalisme doit être encensée, pratiquée et réaffirmée de nouveau , que les constructeurs et équipementiers soient d’accord ou pas. C’est un paramètre de LONG TERME ESSENTIEL à prendre en compte dans l’évaluation d’une flotte actuelle et future.
      -Aussi la volonté de MASSIFICATION devrait avoir lieu , avec une commande complémentaire de 17 FALCON 8X constituerait une décision rationnelle.
      – En revanche, les 7 FALCON LXS2000 sont annuléS et remplacer par le programme – 3 versions – de L’US2 SHINMAWYA -.

  5. roissard dit :

    Enfin un peu d’agent pour Dassault !
    « 1939-2019 l’Etat au service d’une famille »…
    non, zut, c’est l’inverse « 1939-2019″, une famille au service de l’Etat »

    • Didier dit :

      Et quelle grande famille ! Elle nous a donné les moyens de tenir tous nos ennemis à distance.
      C’est rageant pour tous les collabos dans l’âme

      • wagdoox dit :

        en 39…
        tout de suite collabos,
        rigolez un peu aussi c’était drôle après on est pas obligé de tout prendre au pieds de la lettre.
        Et Dassault n’a besoin de personne pour se défendre.
        On sait tous très bien qu’ils ont été jusqu’à maintenant brillant et qu’on fera difficilement sans eux.
        sauf a acheter US mais là ce qui pense vraiment ca s’étrangleront.

      • John dit :

        Autant, la qualité des avions Dassault est indéniable…
        Autant, votre hypothèse me semble pas très juste.
        La dissuasion nucléaire a joué son rôle. Mais la France n’a pas réellement eu d’ennemi potentiel depuis la Seconde Guerre Mondiale. Les Américains ont eux aussi tenu à distance l’URSS avec leur arsenal nucléaire déployé en Europe.
        Donc mettre cette réussite uniquement sur Dassault, c’est exagéré. Nier leur participation serait une erreur par contre.

  6. edouardDlmt dit :

    j’ai pu le voir à la Ferté Alais faire une démo en Vol, super gracieux et silencieux, magnifique avion, on peut vraiment être fier de nos sociétés Fr d’aéronautique!

  7. Carin dit :

    C’est à ça que l’on voit que les composants électroniques se réduisent considérablement… ce falcon fait la moitié d’un Gabriel, et il doit faire beaucoup mieux en tout.
    C’est les grincheux/comptables qui vont encore pas êtres contents!!

    • wagdoox dit :

      oui et non, plein d’autre pays garde des avions avec une grosse cellule pour ce boulot, simplement pour avoir des largesses à l’avenir et pas se retrouver bloqué car une simple question de volume. Après thales est habitué à faire des miracles justement à ce niveau là. Pas fr pour rien

    • Sblurb dit :

      L’autre aspect à prendre en compte c’est la capacité à durer en vol avec une équipe d’opérateurs que l’on doit pouvoir soutenir. C’est ce que l’on voit dans un AWACS par exemple, avec du stock nourriture, WC , poste repos …etc…
      D’où le besoin d’avions d’assez grandes dimensions … pour pouvoir assurer des missions de 8, 10 ou 12 h voire davanateg si ravitaillable en vol…

  8. ULYSSE dit :

    Ce serait bien que le deuxième tranche des avions de surveillance maritime porte également sur des 8X, compte tenu de leur rayon d’action.
    Je pense notamment à des 8X basés sur l’île de la Réunion qui auraient capacité à surveiller tout l’océan indien.

    • wagdoox dit :

      on aura une flotte de micro sat pour ca, via unseenlab qui est subventionné par le mindef

    • Carin dit :

      @ULYSSE
      Je pense que tous les avions mili sont équipés de réservoirs supplémentaires… le rayon d’action du X 8 est celui du liner civil… pour les falcon 50 et guardian c’est pareil.

  9. Alpha dit :

    Ces 3 appareils pour remplacer les 2 vieux briscards C-160 « Gabriel », voilà qui est bien.
    De plus ces Falcon 8X pourront être sur zone rapidement avec leur vitesse : Plus vite, plus loin, plus longtemps et… plus confortable !
    A cela ajoutons pour la sécurisation de nos approches maritimes et la surveillance de notre ZEE une première commande de 7 Falcon 2000 AVSIMAR « Albatros » et une option sur 6 autres appareils, pour remplacer les 8 Falcon 500 et 5 Falcon 200 Gardian.
    Dassault fait carton plein !… 😉

    • Vroom dit :

      « De plus ces Falcon 8X pourront être sur zone rapidement avec leur vitesse… »
      Tellement plus vite , enfin ! parce que le Gabriel….

    • John dit :

      Par contre, la surveillance de la ZEE depuis les airs nécessite aussi les appareils nécessaires en mer !

  10. Castel dit :

    Personnellement, je ne crois pas que le choix d’avions civils à la base, puissent vraiment remplacer des avions authentiquement militaires….
    Prenons le cas de l’Atlantic 2 ; non seulement il surclasse n’importe quel avion civil en terme d’autonomie de vol, mais il a également de nombreuses possibilités en multi-rôle :
    Non seulement, il s’agit d’un avion de surveillance, très performant, mais il est également très efficace pour la détection et la lutte anti-soumarine, de plus, il a montré qu’il pouvait aussi servir d’avion d’attaque au sol complémentaire.
    Je ne vois pas très bien comment un Falcon pourrait comme lui emporter un système d’armes qui lui permettrait -le cas échéant de remplir ce type de missions…..
    Le c160 « Gabriel » n’était donc qu’une solution temporaire.
    Mais dans ces conditions, cette option ne me parait pas souhaitable non plus sur le long terme, et il me semble que l’étude d’un avion militaire dédié pour ce type de missions serait sans doute préférable…..
    Mais, bien sûr, comme toute nouveauté en la matière, des contraintes budgétaires risquent de faire capoter un éventuel projet…

    • wagdoox dit :

      ATL2 et gabriel n’ont rien à voir.
      et la place du X8 vous proposez quoi, un A400M ?!
      le Gabriel a plus de 30 ans plutôt long pour une solution temporaire.
      on demande au X8 de voler longtemps ou loin en plus il le fait vitesse et pour pas très cher.
      Il n’a pas à avoir de système d’arme, c’est un avion espion qui va capter les émissions radar ou communication.
      Pour le falcon 2000 on lui demande juste d’avoir une capacité d’observation et larguer des équipement de sauvetages en cas, pas de couler un sous marin. Sous boulot relèverait des gardes cotés dans nombre de pays.
      Vous confondez tout là !

      • Castel dit :

        wadbox

        J’ai cité l’ATL2 comme exemple, mais je n’ai jamais prétendu qu’il s’agissait du même type d’avion….
        Si je l’ai fait, c’est parce qu’il est fréquemment remplacé par un Falcon, pour des missions de surveillances, que ce soit pour la douane, ou la police maritime…..
        Or, le positionnement du réacteur central sur le Falcon 8, empêche probablement toute extension supplémentaire genre « Hawkeye »,( pas forcément pour la détection, mais aussi pour le brouillage) qui permettrait d’accroître les possibilités de cet avion dans l’avenir….
        Donc, effectivement, il n’existe pas aujourd’hui d’avions militaires susceptibles de servir de base pour un avion de guerre électronique performant , raison de plus pour en concevoir un…..

      • Castel dit :

        wagdoox

        Quand à la place du X8, il existe déjà un avion militaire, dont la base me semble correspondre nettement mieux à un Falcon, pour un usage militaire, à savoir le Casa 295

    • dolgan dit :

      Vous n’avez pas le sentiment d’être totalement hors sujet?

      • Castel dit :

        dolgan
        pour compléter ma réponse à wagdox, il suffit de consulter l’article sur l’E7 « wedgetail » pour se rendre compte de ce que devrait-être l’avion de guerre électronique du futur :
        Un avion multi-rôle, capable à la fois de détecter, brouiller, et leurrer l’ennemi.
        Alors, même s’il s’agit aussi d’un avion dérivé d’un appareil civil, il semble montrer la voie aux futures conceptions de ce type de matériel, auquel ne pourra répondre d’une façon efficace un Falcon 8, à cause de sa taille trop réduite, et du positionnement de son moteur central, à mon sens….
        Disons donc, que le choix de cet appareil me semble être un pis- aller en attendant mieux !!

        • John dit :

          Le Dassault n’a pas la prétention de devenir un AWACS.
          Cet appareil est en réalité totalement complémentaire à un AWACS, (qui sera au minimum basé sur un A220 question taille, probablement l’A321 XLR grâce à son rayon d’action augmenté).

          Bref, si j’ai bien compris (et corrigez moi si j’ai faux), cet appareil a pour objectif d’analyser l’environnement électronique face à l’ennemi.
          L’Awacs lui par contre permet d’analyser l’environnement « physique ». C’est aussi une plateforme de commandement.

    • EchoDelta dit :

      Un avion Dassault est rarement un avion authentiquement civil. Le Mercure est bien là en témoin.

    • Jean (le 1er) dit :

      Le X8 c’est quand même 11’945 km d’autonomie. Je ne sais pas ce que cela donne comme endurance, l’ATL2 est donné pour 18 heures, mais c’est certainement loin d’être négligeable. Ensuite le C160 Gabriel n’était pas une situation temporaire. Et pour finir, la mission de cet appareil est l’écoute/espionnage électronique et il n’est pas destiné à être armé.

      • Vroom dit :

        12000km d’autonomie, une vitesse de croisière vers 850-900km/h, je vous laisse faire le calcul.
        Si quelqu’un connait les contraintes en huile des réacteurs du 8X, je suis preneur.

        • Carin dit :

          @vroom
          Il peut également réduire considérablement sa vitesse pour faire durer le plaisir!!!
          Il se pourrait aussi qui soit équipé d’une perche de ravito type mirage ou rafale…

          • John dit :

            Vu l’autonomie, et le temps en vol pour les équipes, j’en doute un peu…
            C’est pas comme si il y avait de la place pour pouvoir se reposer et faire tourner les équipes…

      • John dit :

        900 km/h vitesse de croisière:
        km / (km/h) = h … 12000/900= 13.333 h = 13h20

    • Sblurb dit :

      Castel,
      Pour moi clairement le F2000LXS Albatros ne remplace aucunement l’AtlII, de surcroît en phase de modernisation (FLIR MX20, nouveau système de mission …etc…) et capable d’embarquer Exocet AM39 et torpilees Mu90.
      Son créneau est plutôt celui des F50 MS et Mi actuels … en plus performant du fait de nouveaux radars et ssytèmes embarqués, et d’un a/c à la base plus performant en rayon d’action et autonomie …

  11. PK dit :

    Au moins, on va peut-être récupérer deux Transall pour pouvoir faire du poser d’assaut ou larguer des gars. J’ai toujours trouvé dommage de sacrifier deux C-160 à cette tâche de surveillance, étant donné qu’on est super serré aux entournures.

    • Clavier dit :

      C’est fou comme Diên Biên Phu a marqué les esprits……..
      Il y a d’autres façons de combattre que de larguer des centaines de paras….

      • PK dit :

        On est très loin de pouvoir larguer des centaines de paras en ce moment : on fait au mieux une centaine aujourd’hui en Afrique, et selon les moyens dispos, on est même obligé de n’utiliser que des chuteurs OPS tellement les matériels nous contraignent…

        Bien sûr, qu’il y a d’autres façon de combattre : mais au Sahel, si on avait vraiment les vecteurs, ce serait beaucoup mieux que ce qu’on a actuellement…

  12. Albatros24 dit :

    Il y a beaucoup de programmes prévus actuellement…
    Et pour les PATMAR : toujours un Airbus A320 Néo ?
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/et-si-l-airbus-a320neo-mpa-bousculait-le-marche-de-la-patrouille-maritime-794924.html