Les élèves pilotes de l’armée de l’Air ont effectué leurs premiers vols sur Pilatus PC-21

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Matrix dit :

    Magnifique métier
    Mais je me demande, il arrivera un moment où les alphajet arriveront en fin de vie ?
    Comment se fera alors la transition entre les helices et le jet ?

    • rafi77 dit :

      C’est exactement la question que se pose l’armée de l’air. Disons que pour l’instant, l’idée serait de s’appuyer sur l’exemple des suisses qui font passer leurs jeunes pilotes directement du PC 21 au F 18…..Et visiblement ça ne pose pas de problème insurmontable….Un exemple à suivre ???

    • Fred dit :

      comme en Suisse, passage directement du PC 21 au F18, pour nous au Rafale ou M2000.

    • Wings dit :

      De la même façon que ce qui se fait en Suisse, soit de passer directement du PC-21 à un avion de combat (F/A-18 pour la Suisse).

    • batgames dit :

      avec un ULM qui avance à coup de pied ,de toutes façons certainement que dans l’esprit des dirigeants on va vers les drônes donc c’est comme avec l’industrie Française qui a été laissée à l’abandon par nos élites des parties Ump ,UDF et socialistes …on disait sous Balladur l’avenir n’est plus à l’industrie en France mais à l’économie des Services ….on vois où cela nous a mener ,à un pays qui a le plus fort taux de Chômages des peu instruits ….là ils font le même calcul …les pilotes c’est dépassés l’avenir est à L’IA et on s’apercevra trop tard qu’on a fait la pire des conneries quand tous ces systèmes seront par terre faute d’électricité ou détruit par des armes classiques …le terrorismes se joue de nos gadgets électroniques ..et nos armées ne peuvent rien ,…le combat Futur impliquera une formation de pilote sur Jet dans certains cas de figure …mais la France aura perdu son savoir faire comme elle a perdu toute son industrie lourde ..et que ses groupes les derniers sont bazardé comme alsthom et bien d’autres …on est dirigé par des idiots

      • TINA2009 dit :

        FAUX ! FAUX , Batgames !
        Ce sont TOUS , sauf des Idiots ! Je m’insurge contre cette assertion …. Et je sais , comme vous le savez parfaitement , que nous savons parfaitement , que vous avez écrit et mentionnés sciemment et parfaitement conscient.
        Je vais adorer la décrépitude matérielle de votre ……… ! CV , vous aurez alors tout le loisir de réfléchir …. Et éventuellement … VIVE BATGAMES ! GLOIRE A BATGAMES ! VOICI VENIR L’AVENEMENT BATGAMERIE ( représentant 79.9124 % de notre population « respirant » toutes les 1.34575 secondes sur notre territoire !

  2. Piliph dit :

    « …délivrance de l’armement… » : la traduction des faux amis amène parfois à des visions poétiques de choses pourtant très… terre à terre.

    • tchac dit :

      Déjà vu dans la presse : « action cinétique » pour parler d’un bombardement.

      • Pascal (l'autre) dit :

        Et le célèbre :  » les terroristes ont été neutralisé!! » neutralisé c’est soft, c’est élégant! tué, éliminé c’est brutal, ça fait peur! Dans notre société tout se doit d’être aseptisé!

  3. Plusdepognon dit :

    Un peu hors sujet, puisque c’est pas sur un article à propos des voilures tournantes, mais le caracal pour les forces spéciales va enfin pouvoir être commandé !
    http://forcesoperations.com/enfin-un-nouveau-caracal-pour-le-cos/
    Youhouuu…

  4. Czar dit :

    « La formation se déroule en deux phases « basic » et advanced »

    toujours cet aplaventrisme grotesque et humiliant

    « redressez-vous » comme dit un jour de Gaulle à Bidault, alors qu’il s’ingéniait à faire l’atlantiste plus encore que les atlantiques.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « toujours cet aplaventrisme grotesque et humiliant » A la limite on peut comprendre cependant l’anglais est la langue aéronautique! Personnellement cela ne me gène aucunement par contre les pubs (audio ou autre) pour n’importe quel produit ou systématiquement il y a de l’anglais cela commence sérieusement à me ………………. gaver!

      • Czar dit :

        qu’on retienne l’anglais comme lingua franca dans des communications internationales en domaine aérien est une chose : recourir à ce globish de merde pour voir des pilotes français communiquer entre eux ou comme dans ce cas-là pour désigner une formation interne ne se justifie par aucun prétexté d’efficacité opérationnelle

        juste le manque de colonne vertébrale de certains. Et quand ils sont en charge de notre défense, ça donne pas mal à penser.

  5. Fyd dit :

    On passe d’un TB30 Epsilon qui avait été conçu pour avoir la finesse d’un avion de chasse pour que les pilotes apprennent à piloter à un avion qui est facile à piloter et possédant des écrans tactiles pour faciliter la transitions des pilotes sur les écrans du Rafale alors qu’ils vont passer ensuite sur Alphajet qui n’a pas d’écran tactile, le retour à 30 ans en arrière va être dur après les PC21 et les beaux simulateurs.

    • batgames dit :

      on nous servira une modif des derniers alpha Jet pour y mettre des écrans tactile soit rassuré ….en France on a pas de pétrole mais on rafistole tout et on fait durer tout comme les alouette 3

    • John dit :

      C’est vrai qu’ils auraient dû acheter un avion impossible à piloter, très ancien pour qu’il n’y ait pas de choc en passant sur l’Alphajet…
      C’est normal d’avoir des sauts de génération d’un appareil à l’autre…

      • Fyd dit :

        Les pims ils sont là pour apprendre à piloter ou à tapoter sur des écrans tactiles. C’est quoi le plus important ?
        Cela ne m’étonne pas que la France soit en si mauvaise état. Le nivellement par le bas. Ce qui fait que nous avons des pilotes très bons bien peut-être de là tout comme les mécanos (que j’étais à Cognac) peu de moyens mais on se démerdait pour que ça vole, et on est largement plus efficace que les ricains avec tout leur matos.
        John vous êtes pathétique et caricatural et incapable de réfléchir plus loin que l’écran que vous avez sous les yeux.
        On demande à certain régiment de moins utiliser le GPS. J’ai participer à la mise en place des GPS sur les TB30, on limitait leur usage pour éviter que les pilotes ne fassent plus de nav.
        Il faut revenir au fondamentaux le numérique tue la compétence. Quand tu n’as plus de numérique tu ne sais plus faire.

        • John dit :

          Pour commencer, pas besoin d’insulter…
          Ensuite, il faut accepter que le pilotage n’est plus ce qu’il était…

          Quand vous dites « quand tu n’as plus de numérique, tu ne sais plus faire »… Un Rafale et tous les avions de chasse actuels sont naturellement instables, et sans commandes de vol électriques, pas de vol… Un avion de chasse perdant ses ordinateurs ne vole plus et ne fait plus rien…
          Ici on ne parle pas d’une personne qui remplace une carte avec un GPS.
          Les avions actuels sont entièrement numérisés. Rien n’empêche d’apprendre à voler. L’intérêt du PC-21 est d’avoir la possibilité de faire du multi-tâche vol + simulation de combat en vol, + missions de combat, de bombardement, … et le tout comme si le pilote volait un Rafale !

          Ce que vous semblez ne pas voir c’est que d’avoir tout sur une plateforme n’empêche pas de ne pas utiliser toutes les aides au vol. Par contre, l’inverse n’est pas vrai. Si la technologie n’est pas là, impossible de l’entraîner.
          Ici, le plus important est d’avoir un cursus intelligent qui prend en compte les compétences de base. Mais je le répète, cela est indépendant de l’appareil. Vous pouvez avoir l’avion le plus basique et ne pas apprendre les compétences de base…
          Si l’Alphajet est aussi « ancien » dans sa conception, c’est parce qu’il correspondait aux technologies disponnibles. Tous les avions d’entraînement se dirigent vers ce que Pilatus a développé. Et vu le succès du PC-21, il y a des raisons de le faire…

  6. LAHYRE dit :

    C’est une super machine !

    Reste que le pilotage d’un avion à hélice (même en turbo-prop), implique certaines corrections au pied (effet de couple et cie), que l’on ne trouve pas sur les avions de combat. Ce n’est pas méchant, mais l’Alpha avait l’avantage d’avoir un pilotage, sur ce point, plus proche d’un 2000 ou Rafale. Cela dit on peut faire confiance aux instructeurs pour palier à ce petit différentiel en souplesse !

    • John dit :

      C’est clairement pas ce point qui peut rendre la transition turboprop – jet compliqué.
      De plus, ce que tout le monde semble oublié, c’est que cette transition était elle aussi nécessaire par le passé, mais juste avant l’alphajet…
      Et aujourd’hui, la France n’a pas encore pris de décision quant à la doctrine d’emploi du PC21. L’Alphajet est encore utilisé, et le sera probablement pendant au moins 10-15 ans. Pendant ce temps, l’AA va pouvoir déterminer si le PC-21 sera suffisant à la formation et si elle peut se passer de jet d’entraînement, ou si elle veut d’un jet d’entraînement.
      Beaucoup de pays sur PC-21 ont conservé le passage par jet de formation. Pilatus a développé un appareil ne nécessitant pas cette transition.
      Quoi qu’il en soit, même pour les pays conservant des jet pour la formation, le temps passé sur ces jets est réduit, car le PC-21 reprend plusieurs tâches.

      Donc pour le moment, le PC-21 est une valeur ajoutée importante en réduisant le coût de formation de manière significative et en améliorant la qualité de celle-ci. Et sur le long terme, l’AA prendra la décision appropriée.
      La meilleure solution serait un jet qui ne fait pas que de la formation mais qui peut avoir un rôle militaire, pouvant palier aussi à la réduction du nombre d’avions de chasse, et ayant la capacité de réaliser des missions à prix plus abordable.
      Mais sans cela, je pense que des jets ne seraient pas nécessaires.

      • Raymond75 dit :

        Je crois savoir que l’effet gyroscopique de l’hélice est compensé par le pilote automatique ; il est donc masquée pour le pilote.

        • John dit :

          En effet, l’électronique aujourd’hui permet de simplifier la tâche du pilote.
          Et contrairement aux dires de certains, ça ne les rend pas moins compétent. Les compétences évoluent, et le pilotage est moins technique, plus assisté, et c’est parce que ces aides sont disponnibles qu’il est possible de concevoir des appareils naturellement instables et donc plus maniables.
          Bref, la modernité permet au pilote de se concentrer plus sur le but lui même. Et le PC-21 permet dès le début de la formation d’avoir les bons réflexes, et peut-être de perdre moins de temps lors de la transition sur Rafale. Lors de la transition sur Rafale, le pilote aura probablement (et ce n’est qu’une opinion) la capacité d’effectuer des entraînements de mission plus rapidement car ces missions auront été simulées auparavant en vol.
          Mais surtout, lors de la transition sur Rafale, moins d’énergie sera requise pour gérer le système d’arme, et naturellement le pilote pourra se concentrer sur la question du pilotage.
          Et c’est tout aussi vrai pour les autres systèmes équivalents au PC-21 tel que le nouvel appareil de l’USAF (Boeing / Saab)

  7. Plusdepognon dit :

    Au vu du prix de l’heure de vol, ce serait ce genre d’avions et les drones armés qui devraient être employés pour traiter nos ennemis actuels. Ce serait plus adapté.
    Au vu des moyens déployés pour l’obtenir, le kilo de barbus est la viande la plus chère du monde.
    Ça m’étonne presque que tous les peteux de la jet-set mondiale n’en aient pas dans leurs soirées entre la coke et le caviar, histoire de se faire des sandwichs.
    Remarque, ça ferait un bon plan séquence pour le remake d' »Eyes wide shut ».