CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Nexter est obligé de se passer de composants allemands pour honorer ses contrats à l’exportation

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. wagdoox dit :

    tout ca alors qu’il existe un traité qui justement l’interdit de faire.
    Et surtout continuons avec l’Allemagne super fiable

  2. Berkut dit :

    Ben en Allemagne (comme aux Etats-Unis), il y a un contrôle parlementaire sur les exportations d’armements. En France non (c’est une prérogative de l’exécutif qui s’appuie sur la CIEEMG). On ne va pas changer ça. En tous cas, pas dans le sens français, où, sauf cohabitation, c’est le Chef d’Etat (hier, le Souverain) qui donne son accord . Ce n’est pas nouveau et ce n’était pas caché lors de la création de KNDS. Et puis après tout, si le terrestre se structure en un pole Allemand, on rebaptise le tout « Panzer N.V. », et là tout de suite, ça parle en terme de politique produit (Nexter, « Zé pas ma marque préférée »).

  3. Roger BILY dit :

    Et on veut concevoir et fabriquer notre futur blindé et notre futur avion de combat avec les Allemands !! Faudra-t-il dire adieu aux exportations ?

  4. nimrodwing dit :

    Si le scaf et le futur chars franco allemand arrive au bout de leurs projet, on risque de se retrouver
    dans la même situation a l’export.
    Il serait intéressant peut être d’y trouver des modifications en fonction du pays et des besoins si cela est possible ou alors il faudrait que la politique allemande fasse l’autruche en ce qui nous concerne mais cela me semble bien peu probable.

  5. MAS 36 dit :

    Avec des alliés comme cela pas étonnant que chinois, russes, et états-uniens se réjouissent. Vive l’Europe. Et hypocrites en plus avec leurs délocalisations qui facilitent leurs exportation sans certificat de moralité.

    Moralité :  » Gardez moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge ! « .

  6. PK dit :

    La Deutsche Qualitate… Si balèze que ça ne peut se vendre qu’en Allemagne.

    L’Europe n’est décidément qu’une farce, quelque soit le bout par lequel on le prend.

  7. Renard dit :

    Et on veut faire un avion avec eux?

    • josé-paledir dit :

      Renard: Et vous oubliez aussi le futur blindé…

      • Yannus dit :

        Comme je le disais, il vaut mieux s’assurer d’avoir deux chaînes de production complètes, une en France et une en Allemagne. C’est valable pour le futur char et pour le SCAF.
        On s’en sortira pas sinon

        • EchoDelta dit :

          deux chaine de production ne résout rien si vous mettez le même moteur allemand dans les deux chars issus des deux chaine de production différente.
          Cela dit cela fait longtemps que les CDC Nexter insiste sur l’absence de composant allemands dans tous les produits développé pour eux, ainsi que d’avoir des composants ITAR Free.

          • Yannus dit :

            Bonjour
            Juridiquement et technologiquement le MGCS et le SCAF ne seront pas être respectivement allemands et français. Ce seront nos chars et nos avions ( nos = franco-allemand) . Stratégiquement, les deux pays doivent garder leur indépendance même si cela n’exclu pas une forme de coopération en la matière.
            Je pense que ces deux projets seront viables si les deux pays sont ( au moins en capacité) de produire ces deux équipements indépendemment l’un de l’autre.

  8. petitjean dit :

    Mais c’est un problème à régler de politique à politique saperlipopette !!!!
    On va se faire emmerder encore combien de temps avec ces hypocrites d’allemands ?
    Dans ce cas, faisons nous même et ne parlons plus de coopération
    Mettons la pression sur eux , si non…rupture………………ou alors, chiche, que ces entreprises allemandes viennent s’établir en France……………….

  9. Thierry HENRY dit :

    Passons-nous des allemands !

  10. Vive l’UE vous dites? Il serait temps de reconquérir notre souveraineté

    • John dit :

      Est-ce que votre pseudo fait référence à des théories complotistes?

  11. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à toutes !

    Merci pour L’Allemagne …. MAIS Egalement pour, que pourrais- je citer d’autre … Voyons , Voyons …. Les Etats-Unis ( Je m’arrête là , car la liste est longue … ) : Ils sont 2 exemples patents de ce qu’il devrait exister en France … l’accord parlementaire en allemagne : D’accord ou pas, je comprends et j’approuve ce type « d’organisation » . Pour ma part , j’adorerai que ce soit les députés , et uniquement eux, qui puisse s’exprimer et voter sur ce même type de dossier.

    PS : Je ne fais pas de soucis pour NEXTER —> IL VA TROUVER le(s) fournisseur (s) alternatif … Du côté EST européen, il y a de quoi répondre « présent »!

  12. Auguste dit :

    « Gross malheur!.Si vous saviez comme on est embêtés,sincèrement navrés.On est obligés de se passer de vos composants.Jamais nous n’aurions cru en arriver à ces extrêmes. »Allons,allons,on ne va pas pleurer si on les fait nous mêmes ces composants.

  13. Toq' dit :

    Il faut immédiatement mettre un terme aux programmes SCAF et char de combat. Nous allons au devant d’immenses problèmes si nous poursuivons des projets aussi importants pour notre défense et notre industrie avec un « partenaire » pareil.

    • Fair Way dit :

      Vous pouvez ajouter le projet de drone MALE Européen qui lui aussi ne va nulle part.

      • NRJ dit :

        Le drone MALE Europeen ne va pas nulle part. Il est prevu pour 2025. Les negociations ont eu lieu entre les differents partenaires et une maquette a ete presentee. Il sera bimoteur, et il sera a charge pour les allemands de payer les eventuels surcouts dans le developpement de la motorisation.

        Par ailleurs je suppose que ca vous arrange que les projet franco-allemands echouent. Pour une aviation europeenne independante, c est la seule possibilite de survie face au F-35 qui a 20 ans d avance et a la puissance americaine qui le soutient. Si dans les avions d anciennes generation, on pouvait les utiliser avec une relative independance (jusqu q ce que des parties vitales soient endommagees en tout cas, avec la fusion des donnees (dont les centres d analyse sont aux USA) tout pays achetant un F-35 ne pourra pas les utiliser sans accord prealable de votre pays. Par ailleurs par leur puissance militaire les USA peuvent imposer n importe quelle condition aux autres pays avec le F-35… Sauf au SCAF, car ils ne pourraient pas se passer non plus du soutien des 2 premieres pusisances europeennes.

        C est la vraie raison de votre critique vis a vis des programmes franco allemands, je me trompe ?

        • EchoDelta dit :

          Le F35 a 20 and d’avance ? Ca c’était il y a déjà 20 ou 30 ans… Mais maintenant je ne vois pas en quoi il a 20 ans d’avance sur un Rafale ou un Gripen. Nous verrons quand il sera vraiment déployé en première ligne dans 5 ou 10 voire 15 ans l’avance réelle qu’il a. Car pour l’instant nous pouvons dire qu’il a une avance hypothétique de 20 ans, pourquoi pas.
          Après je ne dis pas qu’il faut pas s’allier entre européen, en revanche je pense qu’en la matière spécialement en aéronautique les français doivent pour l’instant diriger les programmes, d’abord ca nous avons prouvé que nous savons faire et bien faire, ensuite parce que nous sommes les seuls à vraiment utiliser le matériel dans toute la palette des possibilités. De plus nous ne devons pas nous limiter aux seuls allemands, les italiens, les belges et les espagnols ont des arguments à faire valoir sans oublier bien sur le RU. Et nous ne devons pas avoir de baton dans les roues pour les exportations.

          • NRJ dit :

            @EchoDelta
            Je dis 20 ans d avance, car le successeur du Rafale et de l Eurofighter entrera en service actif en 2040, la ou le F-35 sera grosso modo en service operationnel vers 2020. Si on le fait seul, on ne fera pas le « systeme de systeme » faute de moyens (qui seront colossaux). On fera un avion comme les anglais avec le Tempest. Et a son entree en service, la difference entre cet avion et le F-35 sera assez limitee (au max un avion gadget dronisable). D ou le fait qu on aura 20 ans de retard.

            Je suis d accord avec vous, nous sommes les mieux places en Europe pour diriger un programme d avion de chasse. Apres, l objectif est de reussir le programme. Si on y mele les italiens, espagnols, les belges, et surtout les anglais, on aura les retrouvera les problemes classiques des programmes de cooperation europeenne (Etats cherchant a tirer la couverture vers eux, partage difficile, diffusion de responsabilite , etc…) . Vous regardez le programme Eurofighter et vous pouvez voir l exemple meme de programme europeen rate. C est d ailleurs avec cette experience que semble avoir ete fait le SCAF et sa logique de « maitre d oeuvre ».

            Par ailleurs, pour reunir les meilleures condition a la reussite d un programme en cooperation il faut que d une part les gouvernements poussent ce projet en cooperation (c est le minimum d ailleurs pour lancer en programme en cooperation), et d autre part que les entreprises s accordent a cooperer pour effectuer le programme. Sinon on retrouve les problemes que l on a eu pour les drones en faisant collaborer des entreprises qui etaient en conflit ouvert entre elles. Or, justement Airbus et Dassault ont pousse pour la realisation de ce projet. La ou generalement les entreprises freinaient pour conserver leurs prerogatives, ils ont pousse pour la reussite (D ailleurs Dassault est meme alle contre ses interets en soutenant Airbus contre Thales dont ils ont des parts).

            Aujourd hui, chaque entreprise semble avoir sa place dans le SCAF (y compris Thales). Mais si BAE ou Leonardo se joignent au programme, cela sera forcement contre les interets des autres entreprises presentes. Et l on perdra les conditions favorables que l on avait jusqu a aujourd hui. En somme on risque de refaire le programme Eurofighter qui a coute plus cher a chaque pays qui l a developpe que le rafale pour la France malgre la cooperation (dont le but est justement de reduire les couts).

            Par ailleurs niveau exportation, on ne devrait pas avoir trop de probleme. Le Tempest n est pas parti pour etre une franche reussie, malgre les tentatives (desesperee ?) des anglais de trouver des partenaires. Et les suedois garderont leur Gripen jusqu en 2060. A partir de la, si Airbus et Dassault ne font pas trop de betise, on devrait trouver preneur.

        • Fair Way dit :

          Je maintiens ce que je dis concernant le drone MALE Européen. Cette aventure a commencé en 2002 au travers de l’initiative EuroMALE sabotée avec application par nos « amis » allemands et remplacée par des projets « Advanced UAV, Talarion,…qui tous ont échoué.
          Ou en sommes nous? Essayer de faire en 2025 (et ce n’est pas du tout gagné) l’équivalent bi-moteur du Reaper qui LUI existe depuis 2001! Si nous ne sommes pas « nulle part » nous n’en sommes pas très loin.
          Le coup de grâce sera probablement donné à ce projet quand on en connaitra le coût (développement + production + support).

          • NRJ dit :

            Rejeter la faute sur les allemands est facile. Je vous conseille de lire cet article https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130523trib000766150/drones-l-histoire-d-un-incroyable-fiasco-francais.html.
            Après je doute de votre patriotisme et je me demande si vous n’essayez pas d’empêcher la réussite des programmes européens pour aider votre entreprise à mettre la main dessus. Je me trompe ?

          • John dit :

            Si la France voulait y aller sans l’Allemagne, elle aurait pu…

          • Posteur dit :

            @NRJ  » Après je doute de votre patriotisme et je me demande si vous n’essayez pas d’empêcher la réussite des programmes européens pour aider votre entreprise à mettre la main dessus. Je me trompe ? »
            .
            Quand vous êtes vous même un fière défenseur des allemands je pense que vous n’avez de le morale et de leçon à donner à personne.
            Sans compter que les entreprises françaises sont bien plus performantes sur la question aéronautique que les allemands qui n’ont pas fait grand chose ces dernières décennies que ça vous plaise ou non.

            @John Je n’ai jamais compris pourquoi on n’a pas chercher à faire un vrai drone seul et opérationnel car on pouvait le faire que ce soit technologiquement et financièrement,un drone c’est pas ce qui coûte le plus chère,c’est même assez ridicule niveau prix,je n’ai pas compris non plus cette guerre inter-industriel c’est du n’importe quoi et le gouvernement français est en partie responsable car ne sachant pas quoi faire,il a laisser tourner des programmes dans le vide et qui n’ont finalement pas aboutis,pareil pour les autres pays européen.
            De plus des drones comme le Sperwer était déjà existant et pareil d’autres petites versions,Safran,Thales et Dassault pouvait aisément le faire mais non,ça a finit en bordel incompréhensible et le gouvernement n’a pas chercher à les rassembler ou forcer à un seul programme.
            .
            Mais pourquoi ?

    • NRJ dit :

      @Toq
      Avant de critiquer a tout va les programmes franco allemands, je vous suggere de regarder comment se sont passe nos programmes franco-francais.

      Le char Leclerc a ete un programme catastrophique d un point de vue industriel. Le developpement du programme ressemble par bien des cotes au F-35 avec des retards et des surcouts en pagaille (probleme des suspensions, du moteur, des equipements electroniques etc). L Etat y a en partie contribue en reduisant les commandes suite a 1991 ce qui a failli mettre l entreprise en faillite et a mene a la seule exportation du Leclerc aux EAU dans un contrat a 1 milliard de perte (en partie du aux retards de developpement du Leclerc). Le bilan financier du programme est de 13 milliards. On a l un des meilleurs chars mondiaux, mais a quel prix ? Et il s avere aujourd hui bien inutile, en attendant une invasion russe a l est.

      Le Rafale a aussi montre de grosses faiblesses. Il a eu des surcouts (assez limites cependant pour un programme de ce type) et ne s est pas vendu pendant 20 ans ce qui a mene le programme a un quasi-fiasco (l exportation etait jugee depuis le debut necessaire pour le programme, la France seule ne pouvant supporter financierement seule le programme). Le Livre Blanc de 2013-2019 annoncait 26 exemplaires alors qu il en faut 11 par an minimum pour faire tourner les lignes de production. Pour eviter l arret du programme(et donc le pire fiasco militaro-industriel) il fallait au minimum 2 exportations… Qu on a eu en 2015 par une certaine coincidence (si l on croit a ca bien entendu). Le seul autre pays qui l a achete est l Inde dans des circonstances qui ont mene a tort ou a raison a une enquete au plus haut niveau pour favoritisme et corruption.

      Avec l inflation des couts des programmes militaires, les couts des programmes augmentent. Et si on avait deja du mal a supporter les couts des programmes precedents, on sera submerge par les prochaines generations. D autant que les americains tentent de nous laisser derriere dans la course technologique. Le F-35 est symptomatique de ce point de vue, avec des couts de developpement tres importants. On a deja 20 ans de retard sur eux avec les avions de 5eme generation (terme simplificateur mais pratique) si on fait comme les anglais avec le Tempest. Avec le Scaf on peut prendre 20 ans d avance sur eux. A nous de voir.

      • EchoDelta dit :

        Je ne répondrais pas sur le Leclerc car je ne connais pas les détails du programme, mais pour le Rafale le projet n’a pas eu de surcout en développement. Il s’est exporté quand il a été mature, ce qui est logique, et il fait l’objet de toutes les attentions de la part de nos amis US pour qu’il ne s’exporte pas trop. Ceux qui l’on acheté, sont bizarrement les pays qui sont clairement menacés jours et nuits par leurs voisins, voire ont des affrontements direct. L’enquête internationale dont vous vous faites echo n’a mené à rien, le premier ministre indien a été conforté et je ne serais pas étonné d’apprendre que le dessous des cartes contiennent du LM…
        Quant aux 20 ans d’avance du F35, OK sur le papier de 1993 oui… Nous sommes en 2019, 26 ans après et je ne vois plus trop l’avance qu’il peut avoir, un peu en furtivité passive OK. L’avenir nous le dira dans 10 ans peut être.

        • NRJ dit :

          Le Rafale a eu 15% de surcouts, en partie compense par la baisse des commandes. Le programme a ete estime a 43 milliards en 2011 malgre la baisse de commandes d une trentaine d avion (de memoire) a ce moment. Sans etre negligeable, ces surcouts pourtant assez limite dans ce type de programme ont ete proche de mener le programme a sa perte en 2015.

          Apres vous ne pouvez pas nier que le Rafale a connu plusieurs echecs a l export. Il est entre en service en 2002 et il a fallu plus de 10 ans pour trouver preneur.

          Par ailleurs l enquete sur le Rafale n est pas fini en Inde. Il y aurait eu de nouvelles revelations qui ont rouvert le dossier.

          Apres le Rafale a ete achete par l Egypte en pleine guerre contre les djihadistes, le Qatar au milieu d une guerre froide avec ses voisins et de l Inde menacee par le Pakistan et la Chine. Cependant l Arabie Saoudite en guerre au Yemen a achete des EF ainsi que le Qatar, et la Coree du Sud qui avait achete des F-15 contre le Rafale est aussi menacee par la Chine.

          • Posteur dit :

             » Apres vous ne pouvez pas nier que le Rafale a connu plusieurs echecs a l export. Il est entre en service en 2002 et il a fallu plus de 10 ans pour trouver preneur. »

            Et alors ? Ca change quoi au fait qu’il est une réussite qui vous fait suer à pleine goutte vous et votre eurofighter ?
            .
             » Par ailleurs l enquete sur le Rafale n est pas fini en Inde. Il y aurait eu de nouvelles revelations qui ont rouvert le dossier. »
            .
            Nous attendons impatiemment vos sources qui sont comme vos cohérence,inexistante.
            Sinon on peut parler de l’enquête de la corruption concernant l’Eurofighter en Autriche,alors on corrompt ses frères européens pour revendre sa daube ?
            .
            « Cependant l Arabie Saoudite en guerre au Yemen a achete des EF ainsi que le Qatar, »
            .
            Tiens donc,l’hypocrisie allemande n’est plus là ? Vous avez pas honte d’avoir vendus des Eurofighter aux saoudiens qui tuent des petits yéménites ? Vous nous faites bien la morale sur ce point là avec les EAU et les saoudiens quand les allemands refusent d’exporter là-bas et que ce sont des produits français concerner.

            La Corée du Sud a acheté le F-15 pour avoir le soutien américain et c’est tout,le Rafale était donner gagnant mais un coup de visite de l’Oncle Sam suffit à dissuader le gouvernement coréen,faut dire quand tu es entouré par la Corée du Nord,le Japon et la Chine ça fait plier.

            Vous allez vos copié coller et votre hypocrisie sinon ?

      • ekiM dit :

        Les coûts de développement du F35 ne sont pas si énormes que cela. C’est grosso-modo l’addition des coûts de développement du Rafale et du Typhoon. Si les européens avaient été capables de s’entendre, on aurait pu se payer un programme F-35.

        • Yannus dit :

          Bonjour,
          Dommage quand même que le F35 (qui s’exporte) qui vient après le F22 ( qui ne s’exporte pas???) soit moins performant pour le combat air-air.
          espérons que Dassault sera capable de sortir un avion furtif qui sera au moins aussi performant que le Rafale sur les domaines ou le Rafale excelle.

        • NRJ dit :

          @ekiM
          Si on en croit Wikipedia le cout de la R&D du F-35 a été de 40 à 50 milliards de dollar. Soit autant que tout le programme Rafale qui a menacé d’échec à cause du manque de budget. Alors oui si on fait une coopération européenne on pourrait se payer le F-35. Mais tout seul on ne peut pas quand on critique à tort et (surtout) à travers les programmes européens c’est mal parti.

          • Posteur dit :

            « Mais tout seul on ne peut pas quand on critique à tort et (surtout) à travers les programmes européens c’est mal parti. »
            .
            Les programmes de coopérations européennes ne sont pas critiquer à tort mais souvent à raison car ils sont le signe de grosse dispute,perte financière et de conflit d’intérêt et ça vous ne pourrez jamais le nier.
            L’A400M l’a subit,l’Eurofighter l’a subit,le drone MÂLE l’a subit,en bref les plus gros programmes le subissent et je vous demande de vous poser la question de pourquoi.
            Au lieu de nous faire la moralité typique de l’européiste bêta qui piaille contre la fierté nationale mais n’hésite pas à faire de même pour défense son gourou qu’est l’Allemagne.

      • Yannus dit :

        D’un point de vue technologique : le Leclerc et le Rafale sont tous deux des bijoux technologique.
        C’est économiquement ou ça coïnce et une des raisons récurente et qu’au départ on programme X milliards pour se procurer N équipements ; puis restrictions budgétaires oblige, on réduit la cible à n équipement mais au final cela nous coûte quand même X milliards ( cherchez l’erreur)

  14. Carin dit :

    Et ce que je prédisais comme possible, est envisagé par KMW… la délocalisation de leurs usines en France… je soupçonne rheinmetall de souffler cet embargo aux parlementaires allemands pour gêner KNDS, pendant que lui continue d’engranger des contrats avec ses délocalisation et joints venture… y compris les contrats saoudiens tant honnis…
    seule solution: se tourner vers d’autres fournisseurs y compris pour les châssis, et ne plus jamais revenir vers des fabriquants allemands… et inviter KMW à garder un bureau d’etude en Allemagne mais l’aider à délocaliser ses usines en France. Tout ce que rheinmetall veut c’est éliminer KMW de nombreux contrats pour le racheter à bas coût.

    • Posteur dit :

      Ca me parait étrange,KMW et Rheinmetall ont de bonne synergie,comme RTD et Nexter en France,l’un à besoin de l’autre enfin presque.
      Rheinmetall n’a pas trop d’intérêt à couler KMW après l’affaiblir pour faciliter son rachat surement.
      Par contre je pense qu’on peut rêver pour les délocalisation des usines de KMW en France,ça n’arrivera pas,peut-être en Suisse ou Pologne question intérêt main d’oeuvre,enfin on est jamais au bout de nos surprises pas vrai ?

  15. Desty dit :

    En fait, force est de constater que les Américains et leur ITAR sont bien moins emmerdant. A se demander si ils nous mettent un blocage autrement que si on tente de vendre un missile de croisière qui pourrait un jour se retourner contre Israël ?
    Si on fait des efforts pour se libérer d’ITAR, est-ce raisonnable d’aller s’aliéner aux Allemands pour compenser ?

    • Posteur dit :

      C’est le problème,on avait forcer à coopérer ou utiliser des composants européens pour éviter l’ITAR mais on se retrouve avec un équivalent allemand.
      Que faire ? Si on doit éviter les deux on n’a pas finit.
      C’est aberrant que Renault doit utiliser des composants de Caterpillar soit américain pour éviter l’embargo allemand.
      .
      Concernant l’Itar je crois que c’est surtout Israël le problème,dés que ça concerne une vente dans sa région du M-O là on voit l’Itar se pointer mais concernant d’autres pays ça l’est moins je trouve,il faudrait trouver une solution pour régler le problème avec Israël.

  16. Raymond75 dit :

    En effet, A. Merkel, fille de pasteur, a encore quelques principes moraux … La France, pays trafiquant d’armes, n’en a plus depuis longtemps, et d’ailleurs n’en a pas besoin puisque « nous vendons des armes qui ne servent pas à faire la guerre » ! Mais c’est grâce à ces ventes d’armes à l’étranger que notre pays se couvre de gloire en Afghanistan, en Libye, dans tout le Sahara et en Afrique de l’ouest.

    • petitjean dit :

      « Merkel, fille de pasteur, a encore quelques principes moraux »
      sans blague ??!!
      vous devriez creuser un peu les dossiers…………….

    • Czar dit :

      « merkel, fille de pasteur indicateur de la Stasi »

      j’ai corrigé ton oubli.

  17. MD dit :

    Puisque les Allemands risquent de poser des problèmes pour la version export du CAESAR, pourquoi tout simplement ne pas proposer à la place celle que l’armée danoise a choisi , sur châssis Tatra 8X8 T-815 ? Cela simplifierait beaucoup de choses.
    Voir: http://forcesoperations.com/les-danois-ont-pu-approcher-leur-caesar/

    • Blondin dit :

      ou tout simplement le Sherpa Medium d’Arquus, comme pour les CAESAR de l’AdT…

  18. Carin dit :

    J’espère juste que lorsque NEXTER et les autres entreprises auront trouvés d’autres composants auprès de fournisseurs autres qu’allemands mais toujours européens, ils ne reviendront jamais vers leurs fournisseurs allemands habituels, même après la levée de cet embargo hypocrite. Il ne faut pas se leurrer, les allemands ne sont pas des bisounours, ils plantent volontairement les exports des autres pays européens pour favoriser les leurs au travers des entreprises extra-territoriales détenues par Rheinmetall… quitte à planter le typhoon qui n’est pas bien reluisant, et ne leurs rapportent pas grand chose étant donné que les ventes de cet avion sont enregistrées par l’angleterre, et concerne uniquement l’evolution 3 dont les allemands ont refusés de faire partie.

    • NRJ dit :

      @Carin
      Concernant le Typhoon, l’Allemagne en a commandé 33 de la tranche 3. Par ailleurs Airbus est touché par l’échec de la vente à l’Arabie Saoudite.

      Par ailleurs l’Etat allemand a reçu des plaintes de rheinmetall justement pour le non respect des contrats signés. Si Rheinmetall gagnait tant que ça a voir l’échec de leur concurrent, ils ne feraient pas ça. Et le gros de leur industrie est en Allemagne.

      • Posteur dit :

        Il voulait dire que les anglais ont en partie financer (si ce n’est tout) l’évolution tranche 3 je crois que c’est le nom de l’Eurofighter et non pas les allemands qui se sont contenter de commander après histoire de remplacer des EF obsolète enfin ceux qui ne sont plus « évoluable ».

  19. nexterience dit :

    Faisons un sondage des français. Je suis persuadé qu’ils souhaitent une position similaire à l’Allemagne, quitte à payer 1% d’impôts en plus.

    • NRJ dit :

      Expliquez ça à Macron quand il a fait face à des émeutes ainsi qu’aux entreprises qui ne sont pas compétitives.

  20. Robinson dit :

    La prérogative d’embargo que l’Allemagne s’est octroyée sur les exportations européennes d’armements est unilatérale, et véritablement impérialiste, sinon hostile, et mérite rétorsions.

  21. Plusdepognon dit :

    Un petit lien sur la guerre économique et le dénuement total en la matière de la France et plus largement de l’Europe:
    https://infoguerre.fr/2019/05/penser-guerre-economique-cest-dabord-penser-guerre/