Les ambitions revues à la hausse pour le programme SCORPION, Nexter a « quelques difficultés » à recruter

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. PK dit :

    Les seules recruteurs qui n’arrivent pas à embaucher sont ceux qui ne sont pas prêts à payer. Si Nexter payait le juste prix, il croulerait sous les demandes.

    Les excuses des bassins d’emplois sont bidons. Personne ne viendra chez eux quand on peut trouver la même chose à côté au même prix.

    Quand on ne veut pas, on trouve des excuses. Quand on veut, on trouve des solutions et en plus, là, la solution est évidente !

    • ClémentF dit :

      C’est si simple à vous lire…

    • XX dit :

      Nexter paye trés trés trés bien, déja parce qu’on est dans le domaine de l’armement et ensuite parce qu’elle a du mal à trouver des candidats.
      En sortie d’université, le salaire est de 36000 bruts. C’est entre 4000 et 6000 de plus qu’ailleurs.
      Un ouvrier est payé 1800 euros

      La vraie raison est l’attractivité de Roanne.

      • albatros24 dit :

        36 000 € bruts c’est 3 000 € brut soit 2 400 € nets …pour un ingénieur 2 ans de prépa et 3 ans d’études
        un très très très bon salaire effectivement
        beaucoup moins de rtt
        des heures de travail en plus
        ramenons ces 2400 e au nombres d’heures effectives par mois, vous avez…le SMIC
        https://www.lesechos.fr/2008/12/nexter-moins-de-rtt-plus-de-salaire-et-de-protection-sociale-505098

        • Matrix dit :

          Une fois de plus, ce n’est pas l’honnêteté intellectuelle qui vous etouffe.
          Déjà l’article que vous citez a plus de 10 ans , des choses ont peut être changé depuis, car c’était une époque où Nexter réduisait la voilure.
          De plus vous, j’aimerais savoir comment vous faites pour passer de 2400 net soit 2 fois le SMIC, au SMIC de base, en retranchant 17 jours .
          L’article mentionne également des augmentation de salaire et une prise en charge accrue de l’assurance prévoyance, mais ça bizarrement vous le passez sous silence, peut être parce que ça ne va pas dans votre sens.
          DONC, si je suis bien votre raisonnement on peut dire qu’un cadre payé entre 3500 et 4000 euros, qui tape entre 12 et 14 heures par jour, plus les déplacements, qui à un fil à la patte car on peut l’appeler à toutes heures (et on ne se gêne pas) gagne un salaire rapporté au nombre d’heures de travail en dessous du niveau de pauvreté.
          Vous allez certainement trouver une pirouette du genre :  » il à choisi sa vie », ou bien « on s’en,fout, c’est un cadre donc il appartient au camp d’en face, celui des salauds », ou alors  » bien fait pour sa gueule c’est un con… »
          Voyez, ce qui est sidérant c’est que notre hôte nous annonce une bonne nouvelle, une boite qui tourne et qui embauche, et en plus comme je l’indique plus bas ce n’est pas la seule, dans cette France morose, certains secteurs tiennent le coup, c’est bien ça, vous ne trouvez pas….. ?
          Mais non putain, toujours les mêmes pisse vinaigre pour se plaindre, pour déformer la réalité et l’adapter à leur délire de classes et d’exploitation, car c’est exactement ce que vous voulez, que ça aille mal , comme ça vous pourrez une fois de plus attribuer le fiasco aux autres et venir pleurer

          • Albatros24 dit :

            Vous avez raison : notre économie va très bien, nos cadres sont très bien payés (je suis moi même cadre et bien payé : pourquoi voudriez vous que je leur crache dessus ?) ainsi que nos ouvriers (quand il en reste). Ouvriers qui devraient se taire et accepter d’aller bosser au SMIC à 40 kms de chez eux, suffit juste de supprimer toutes les aides sociales.
            Ce qui m’étonne toujours c’est que des gens de la classe moyenne comme vous preniez systématiquement faits et causes pour des gens qui profitent et abusent d’un système économique qui va dans la mur, car il devient chaque jour plus clair qu’il est injuste et biaisé. Ceci alors même que vous n’êtes sans doute vous même pas le plus grand bénéficiaire de ce système …
            Ou alors les miettes vous intéressent.
            Tout l’idéal de la 5ème République voulu par les français sur l’impulsion de de Gaulle est à revoir. Tous les acquis sociaux (et je dis cela sans être marxiste croyez moi) sont revus à la baisse.
            Le fiasco vient de la malhonnêteté de nos cadres dirigeants et de nos élus au plus haut niveau depuis des années et cela s’aggrave..
            Continuez à défendre la cause d’autres minoritaires qui ne vous remercieront même pas et continueront à se moquer de vous d’ailleurs.
            Donc non, rien ne va.
            Cependant il reste des choses positives, comme l’implication des jeunes et de nos soldats par exemple; heureusement.

      • Czar dit :

        ça veut dire quoi « l’attractivité » : si les gens sont recrutés pour un boulot (on parle de CDI, là), ils ont peut-être un peu « intérêt » à venir s’installer là-bas, non ?

        En plus, vu que c’est pas Megève, ils devraient arriver à pouvoir se loger tranquillement.

      • L'Impertinent dit :

        Vous n’avez aucune idée des salaires proposés ailleurs, apparemment. Pardon, mais si ce que vous dites est juste, c’est dans la moyenne pour une industrie classique et c’est en dessous de ce qui est offert dans le secteur des services à Paris. Passez cela en net et peut-être que cela deviendra quelque peu intéressant pour un ingénieur ou un ouvrier. Et encore…

      • PK dit :

        Si la vraie raison est l’inattractivité de Roanne, c’est que les salaires ne sont pas suffisants pour la rendre attractif.

        Les Américains paient 100 000 dollars par an pour un bon ingénieur expérimenté. À partir de ces prix-là, vous en trouvez partout et pour n’importe où, y compris dans d’anciens désert comme… la Silicon Valley.

        • FredericA dit :

          @PK : Vous comparez des populations et des mentalités totalement différentes. Les Etats-Unis sont immenses. Le fait de déménager pour obtenir un nouveau job n’a rien d’exceptionnel.
          .
          La France est loin d’avoir cette superficie. Aussi, une majorité de Français est motivée pour trouver un job… à côté de chez eux..
          .
          Personnellement, je ne compte plus le nombre de collègues qui ont changé de région pour trouver un job… mais dont la seule ambition est de retourner dans « leur région d’origine ».

      • Jupiter dit :

        + 1
        Le salaire n’est pas le problème.
        Le soucis c’est que les gens n’ont pas envie d’aller a l’encontre de leurs petit confort.

    • Albatros24 dit :

      PK les libéraux smicards de ce site vont bientôt vous critiquer…
      C est le problème de beaucoup de boites en France qui est général…on veut le beurre et l argent du beurre. Des techniciens bien formés qui travaillent bien et payés au lance pierre du SMIC à bac +…on a de plus en plus d aides et de subventions ou de dégrevements mais que voulez vous on paie « trop de taxes « (qui va payer les retraites maladies et chomage alors ?) Et il faut bien rémunérer grassement les actionnaires y compris fonds de pensions US…
      Et que dire des ingénieurs juniors sous payés … parce que sans expérience.
      Tout travail de haute technicité mérite un salaire en conséquence.
      Surtout les plus durs.
      Qui croit que les suisses paient leurs ingenieurs ex apprentis au rabais par exemple ?
      Les suisses sont des socialos communistes alors…

    • B.M. dit :

      Etant originaire de la région de Roanne et y ayant encore des attaches je peux vous affirmer que ce n’est pas un problème de salaire. NEXTER est réputé être l’employeur qui offre les meilleurs salaires (et de loin) et les meilleurs avantages sur la région. Par contre l’établissement souffre d’une réputation effroyable concernant l’ambiance de travail pourrie par un syndicalisme d’un autre age et aujourd’hui ça fait fuir les jeunes ayant une bonne qualification.

      • PK dit :

        On peut avoir les meilleurs salaires de la RÉGION sans que cela ne soit les meilleurs salaires des postes en France.

        Si Nexter veut du monde, et du monde de qualité, ils n’ont qu’à payer encore plus. Payer plus que la moyenne très pourrie de Roanne n’apporte aucun avantage.

        Quant au syndicalisme, je ne pense pas que cela effraie un débutant. En général, on met un peu de temps à découvrir ce genre de chose quand on débute. Par contre, je veux bien reconnaître combien ça peut planter une boite…

        En général, une seule solution. Délocaliser, puis relocaliser. Seul moyen de virer des gens en France.

        • nexterience dit :

          Vous pouvez répéter 10 fois que c’est un problème de salaire, ce n’est pas que.
          L’absence d’image de Roanne disqualifie l’annonce d’un poste aux yeux d’un ingénieur.
          La solution efficiente n’est pas forcément d’augmenter les salaires (facile mais très coûteux) mais plutôt de communiquer sur la ville et son cadre de vie.
          .
          Quant à Bourges, personne n’en parle ici, ce qui dénote que cette ville est encore plus méconnue.

    • nexterience dit :

      faux

  2. Raymond75 dit :

     » Les bassins d’emplois ne sont pas toujours aussi attractifs que nous le souhaiterions pour ceux qui n’y habitent pas » ; il ne faut pas voir dans cette attitude un quelconque laxisme ‘typiquement français’. Si on peut concevoir qu’un célibataire soit assez mobile, encore faut-il qu’il puisse trouver facilement un logement abordable et une ville dynamique, ce qui n’est pas toujours le cas dans les anciennes zones industrielles.

    Mais pour une famille, une mutation est beaucoup plus problématique, et les militaires qui sont affectés dans différentes villes de garnison le savent : il faut trouver un logement abordable pour la famille, éventuellement vendre son logement actuel, trouver un emploi pour le conjoint, une (des) école(s) pour les enfants ; et si les enfants font des études supérieures, il faut envisager un logement de plus pour eux dans la ville universitaire … Tout cela est très compliqué et souvent coûteux. De plus, adultes et enfants doivent couper les ponts avec leurs amis et leurs activités, avant d’espérer en trouver d’autres.

    Les familles n’ont pas l’envie de voir leur foyer vivre comme les familles d’immigrés ou de marins au long cour : le père absent sauf pendant les congés, la mère seule avec les enfants. C’est ce que l’on fait quand on ne peut pas faire autrement.

  3. Bricoleur dit :

    Un pays d’ enracinés inamovibles… Dans un pays avec 3 millions de chômeurs, on n’arrive pas à trouver des gens pour travailler … Il est tellement plus facile de rester près de la famille qui chôme aussi (dans les Hauts de France, par exemple, mais pas que … (PACA)) à toucher toutes les différentes allocations, que de déménager pour avoir un bon emploi. La formation sur place, c’est possible. Du temps de GIAT, il existait des formations à Bourges et Roanne.

    • Albatros24 dit :

      Etes vous prêt à quitter votre maison à payer un loyer sans pouvoir la louer et à qui de fiable ?
      Pour un cdd au smic +5%.
      Vous ?
      Allez y

      • Jupiter dit :

        Entre ça et un chômage? oui
        Et puis on peut la vendre sa maison, ca fait un pécule.
        Le confort de vie est également bien meilleur pour un technicien en province que pour un ingénieur à Paris
        Et de parler de CDD au SMIC + 5%, c’est totalement faux. Les salaires sont plus que confortable pour un début de carrière et c’est quasiment tout le temps des CDI.
        Mais bon, plus facile de râler que de faire des efforts 😉

        • Optimist dit :

          +1
          Albatros 24 nous sort la complainte misérabiliste des ronds points avec les fake news habituelle.
          Un CDD c’est toujours +10% de prime de précarité, allez vous renseigner avant de raconter des conneries. Donc un CDD au SMIC + 5% ça n’existe tout simplement pas. Mais la réalité n’est pas très importante pour les geignards professionnels.
          Pour autant encore que NEXTER recrute des ouvriers et techniciens qualifiés au SMIC….

        • Albatros24 dit :

          A Jupiter et à Optimist et à tous les autres qui pensent pareil…
          C’est amusant car vous pensez que les français résonnent comme des nord américains ou anglais :
          No job – pas de boulot ?
          Dont worry Nexter wants me – Pas grave je vais à Roanne Nexter embauche et ils me prendront c’est sûr je suis dans les 500. Car moi j’en veux, je suis un Optimist…et ça se voit à l’entretien.
          Vous me traitez de pessimiste alors que je ne suis que réaliste ET très déçu de nos politiques. Alors ue pour vous tout va bien (ceci dit tant mieux pour vous)
          Le jour où vous le ferez vous même, dans la vraie vie, c’est à dire que vous quitterez votre appartement ou votre maison (votre épouse ne travaille pas ? vos enfants ne sont pas à l’école avec de bons copains et n’ont pas de bonnes notes avec ce prof ? vos parents ne sont pas vieux et malades ?,… ) pour ne plus travailler au salaire où vous êtes actuellement au profit d’un CDD (qui deviendra peut être mais pas sûr un CDI faut voir les commandes) et à un salaire moindre (en espérant que vous aurez fini de payer vos traites et qu’on ne vous aura pas racheté vos biens avec une décôte trop importante…parce que là vous allez morfler), là je dirai alors que ce n’est plus du blabla habituel yakafokon.
          Nexter se plaint de ne pouvoir embaucher, comme j’en entend dans les Travaux publics le faire de même. Je vous les cite :  » pas assez d’ouvriers, ce sont des fainéants ces jeunes, de mon temps on trimait 40 heures par semaine etc etc… » mais sans jamais se demander si le salaire qu’ils proposent est adapté à notre époque.
          Je ne suis pas « malhonnête » en citant un « vieil » article car il est toujours valable, comme l’étaient les vérités de Lafontaine. Les boites qui se plaignent du manque d’employés sont celles qui paient le plus mal. Dassault ne s’en plaint pas trop par exemple et il a tous les ingénieurs et techniciens qu’il veut. De même qu’Airbus. Mieux ils les forment eux même.

  4. petitjean dit :

    Des difficultés à recruter alors que la France compte, officiellement, plus de 6,5 millions de chômeurs (toutes catégories confondues, Dom Tom compris) ??!!
    le secteur de la défense serait-il un repoussoir pour notre jeunesse talentueuse et motivée ?
    Il semble que ce secteur d’activité, domaine des hautes technologies, est insuffisamment valorisé par tous les communicants officiels, mais aussi dans les écoles d’ingénieurs
    Et puis, notre jeunesse devrait savoir que l’industrie offre infiniment plus d’opportunités que les emplois de services………
    Un gros boulot est à faire dans nos écoles…………….

    • Albatros24 dit :

      Le boulot est à faire chez nous les français qui préféront voir nos enfants dans un lycée et surtout pas dans un CFA.
      Chez les patrons qui sous paient des ingénieurs et techniciens
      Avant de critiquer nos enfants ou les politiques, je pense.

      • Albatros24 dit :

        Préférons
        pardon

      • PK dit :

        Et qui utilisent des ingénieurs pour des boulots de tech.

        Et des salaires qui ne font que baisser.

        Bref, il y a un énorme boulot avant de rerendre le travail attractif en France. On a tué le tissu économique local, notamment les PME (L’Italie a su garder le sien, elle. Pas fous les Romains !) pour ne garder que quelques fleurons qu’on s’empresse de brader aujourd’hui par les internationalistes apatrides qui nous gouvernent.

        Les Français qui ne peuvent plus travailler ne sont coupables que d’une chose : d’avoir voté et encourager cette clique mortifère.

        • nexterience dit :

          Svp arrêtez de soigner vos névroses sur cet article positif ! (emplois, richesses en augmentation, export!)

          • Olivier dit :

            Bizarrement eurocoptere dans les bouches du Rhône n a aucun problème de recrutement et je parle pas des nombreux chtis qui s installent en Provence…….

          • Albatros24 dit :

            A Olivier,
            heureusement plusieurs grosses boites attirent en France comme vous le dites et pas seulement au soleil
            Mystère, quel est donc leur remède ?
            Et si on louchait du côté de leurs salaires avantages sociaux, bonne ambiance de travail ?…

          • Albatros24 dit :

            la névrose c’est notre économie et notre politique depuis des années
            ça se soigne docteur mais pas avec les remèdes actuels hélas

  5. Carin dit :

    Il me semble, mais je peux me tromper, que si NEXTER Voulait attirer du monde à Roanne (d’après la CRS qui s’y trouve c’est vraiment un trou perdu), il faudrait que dans ses locaux se trouve les professionnels de la vente/location des biens de la région, plus une antenne Alloc familiale, plus une antenne de la mairie, et une pour les écoles, collèges, lycées… etc… etc… , de plus si NEXTER s’adressait directement aux écoles de compagnons de France… peut-être qu’ils trouveraient un peu plus de monde pour leur boîte??? Sinon s’impliquer dans un lycée spécialisé type electro-mecanicien comme le font d’autres grosses boîtes dans le monde… ça peut aussi assurer un suivi de qualifs ??

  6. Raymond75 dit :

    « le secteur de la défense serait-il un repoussoir pour notre jeunesse talentueuse et motivée ? » : oui

    • albatros24 dit :

      oui
      car mal payé dans certaines boites
      dans d’autres boites non (Dassault par exemple)

    • Jupiter dit :

      Honnêtement, je préfère entendre cela plutôt que de dire que c’est compliqué de déménager.
      Je comprends totalement qu’on puisse être rebuté par ce secteur pour tout un tas de raisons.

  7. azul dit :

    Les 2 GRIFFONS annoncés en 2018 ne sont toujours pas là. Des 92 GRIFFONS prévus en 2019 à la date de ce jour, pas vu la queue d’un. Avant d’être attractif à l’emploi, il faudrait savoir tenir ses engagements.

  8. Il va nous faire pleurer Raymond 75 ! Roanne est à un peu plus d’une heure de train de Lyon, Bourges idem pour Orléans. Que ce soit pour le (la) travailleu-r /-se, ou pour la fac des enfants, ce sont des délais plus courts que pour certains banlieusards parisiens. On peut aussi louer sa maison si on est déjà propriétaire ( rare pour un jeune couple) et/ou acheter dans l’une des villes citées connues comme peu chères (maisons à 1206 € / m² à Roanne en moyenne, 1314 à Bourges). Il s’agit de se remuer un peu lorsqu’on est encore jeune, et pouvoir en profiter le moment venu. « Les français sont des veaux  » (Ch. de Gaulle).

    • albatros24 dit :

      Vous avez raison pour un jeune chômeur célibataire par exemple
      Le soucis c’est qu’il n’y a que 500 postes et sans doute pour des profils très hauts et pour un salaire ramené au SMIC horaire vues les conditions de travail (218 jours par an quand même pour 2400 € comme ingénieur junior, ça fait peu quand on bosse 10 heures par jours )
      Pas sûr qu’on résorbe le chômage de masse ainsi surtout avec tous les autres qui n’ont pas d’expérience ou sont trop vieux
      quant à louer sa maison on n’a pas la même expérience de la chose visiblement,
      bref : c’est beau l’optimisme

      • FredericA dit :

        « Le soucis c’est qu’il n’y a que 500 postes et sans doute pour des profils très hauts et pour un salaire ramené au SMIC horaire vues les conditions de travail (218 jours par an quand même pour 2400 € comme ingénieur junior, ça fait peu quand on bosse 10 heures par jours ) »
        .

        Vous avez des liens qui confirment ces conditions de travail exécrables ? Non ?
        .
        Bref : c’est beau les fake news 😐

      • Matrix dit :

        218 jours par an ça fait 5 jours de travail par semaine que je sache, ou est le problème ??
        Où avez vous vu qu ils faisaient 10 heures par jour ?
        Citez nous vos sources.

        • Albatros24 dit :

          A Matrix, vous connaissez des cadres qui bossent moins de 10 heures par jour pour le même salaire que s’ils bossaient 35 heures ?
          Donnez l’adresse ça m’intéresse SVP

          A Fréderic ce n’est pas un travail exécrable …c’est juste mal payé

          • Matrix dit :

            Entre vous et moi il y à un problème de compréhension.
            Alors traitez moi de ce que vous voulez, de classe moyenne pas trop favorisée qui défend le projet ultime néo-libéral, ce qui revient à me traiter gentiment d’idiot,ça m’est bien égal.

            -Vous faites une première assertion en indiquant que 2400 € ramenés au nombre d’heures effectives par mois ça donne le SMIC.
            -Ensuite vous affirmez qu’un ingénieur junior bosse 10 heures par jour.
            -Vous utilisez enfin ces arguments et quelques autres pour régler son compte à tout ou partie du « système »
            -Et enfin vous nous donnez pour toute justification un article des Echos paru il y à plus de dix ans.
            J’ai une déformation professionnelle, je suis quelqu’un de précis, trop de maths, de ratios de taux peut être ?
            Alors vous affirmez que le camp d’en face ment pour le plus grand malheur des classes moyennes qui aiment se contenter des miettes.
            Mais l’idiot que je suis, ne demande qu’à vous croire , à boire vos paroles, innondées de la Lumière de la Vérité
            Ce que je constate c’est que VOTRE ARTICLE DE MERDE A AUCUN MOMENT IL NE PARLE DU SALAIRE D’UN INGE JUNIOR, A AUCUN MOMENT IL N’INDIQUE QUE LES GONZES TOURNENT A 50 H SEMAINE ET JE NE SAIS TOUJOURS PAS PAR QUEL ARTIFICE VOUS CONCLUEZ QUE 2400 € CORRESPONDENT AU SMIC
            Donc , comment voulez vous que je vous trouve crédible ?
            Revenez avec des faits, précis, étayés et vérifiables, et je m’intéresserai peut être à vos conclusions

    • Raymond75 dit :

      Votre sacrifice potentiel pour ‘les veaux’ n’en est que plus grandiose : mourir pour une cause aussi noble vous honore.

    • Un couramiaud dit :

      Apres 40 ans de « restructuration » les veaux ont compris qu’ ils ne vivaient pas dans la meme echelle temporelle que les investisseurs: Un financier a une vue a 3-4 ans grand max, si ca marche pas ici il bouge ses billes ailleurs, une famille ca a besoin de temps pour prendre racine, acheter son logement, se faire une reseau d’ amis, (parents ET enfants).Ca, ca prend largement 10 ans. Resoudre l’ equation a un probleme purement financier c’ est tres « tendance » mais ca n’ est pas la vrai vie.

      • nexterience dit :

        On n’a pas le même point de vue à 25 et à 50 ans. c’est normal. C’est pourquoi des jeunes montent à Paris prendre de bonnes gâches pour ensuite pourvoir attraper un poste envié en province.
        Les investisseurs sont L’État et peut-être un jour la famille KMW. Vous pensez qu’ils réfléchissent à court terme? A chaque boite son contexte.

  9. Plusdepognon dit :

    Au vu des derniers articles sortis, c’est pas que Nexter qui est touché…
    Petite analyse du général Desportes:
    https://youtu.be/l1GtNAaqnng

    A voir.

  10. Matrix dit :

    Comme quoi l’industrie offre encore de bons débouchés et recherche des gens qualifiés.
    Mais 30 ans de dégringolade industrielle ça laisse des séquelles.
    Néanmoins, des efforts ont été faits en matière de formation, mais n’arrivent pas à combler la demande, car il n’y à pas que Nexter qui recherche, il y à aussi Dassault, Airbus, MBDA, Thalès, DCNS, l’automobile, la chimie, le secteur de la plaisance,plus toutes les PME qui gravitent autour qui recherchent tous les profils techniques, ingénieurs evidemment , mais aussi techniciens et opérateurs
    Or le métier å évolué, un opérateur aujourd’hui est quelqu’un de qualifié car les métiers se sont complexifiés, c’est pas comme 30 ans en arrière où il était posté à appuyer toujours sur le même bouton.
    Résultat, ces personnels ne poussent pas sur les arbres, il faut les former, ça prend du temps, à un moment ou la demande augmente.
    Cependant, certaines vieilles inerties subsistent, ainsi, travailler à l’usine est toujours mal vu et les parents bien qu’admiratifs des capacités industrielles modernes, sont encore réticents á orienter leurs enfants vers l’aprentissage, mais on ne peut pas leur donner complètement tort, car c’est vrai, il y à un plafond de verre, et si les études ne sont pas poussées,dépasser un certain niveau sera quasi impossible, mieux vaut les inciter à aller dans une filière générale quitte à bifurquer après si ça ne va pas.
    Car effectivement, les employeurs, malgré, le manque de main d’oeuvre, continuent à faire la fine bouche, exigent des diplômes, une expérience significative, parler anglais , préfèrent des jeunes un peu moins qualifiés que des types qui ont de la bouteille (et qui surtout ne se font pas baiser), et lorsque vous cochez toutes les cases cherchent encore la petite bête.

    Un recruteur condescendant:
    _ Ahhh Monsieur, je vois que vous êtes un crack en informatique vous maîtrisez « xxxxxx »; »yyyyyyy »et « zzzzzz »
    Le type en face sent que ça va être sa fête….
    _ Euh… oui
    _ ouais ,mais bon hein « xxxxxx » vous n’en faites que depuis 2 ans
    _ben… oui
    _ ouais ben nous on exige 5 ans d’expérience, de toutes façons on a « wwwwww », mais ça prendra trop de temps pour vous former, (1 demi journée ). SUIVANT !!!!!
    La secretaire glisse sa tête dans l’embrasure de la porte:
    _Il n’y à personne d’autre, monsieur était le seul candidat.

    Voilà, donc à ce genre d’entretien surréaliste, s’ajoutent l’absence de propositions pour de la formation continue et donc des perspectives d’évolution. Cela conduit à l’existence de ce plafond de verre et au manque d’attractivité de certaines de ces professions.

    Recemment, jai vu une annonce , une entreprise recherchait un ingénieur,ou un bts, ou un dut, parlant anglais (of course) , ayant des connaissances en robotique, une expérience conséquente en CAO, de solides capacités en bridage et isostatisme pour faire de l’usinage. Poste équivalent à technicien d’usinage
    En ce moment ce sont des profils recherchés.
    Mais cette boite ne sait pas ce qu’elle veut, la CAO, le bridage, n’importe quel technicien d’atelier peut y arriver, donc ingé: for what ? l’anglais ? la robotique? (connaissances demandées… ça veut dire quoi connaissances ?????)
    Donc le surréaliste de l’annonce c’est pourquoi,nom de d…,un ingé á bac +5 dont 2 à se crever le cul en prépa irait postuler pour finir derriere une machine à 14 € de l’heure. Et sans vouloir être offensant un ingénieur n’a à priori que de très faibles connaissances pratiques en usinage.

  11. Arqoj dit :

    Bonjour,
    Je veux bien y aller, mais si quelqu’un a un contact, pour pouvoir, au moins être reçu, et être sur le dessus de la pile, je veux bien. Parce que l »utilisation de filtres par mots clefs par les RH , qui changent selon la discussion de la veille au soir, font que cela s’apparente davantage au loto qu’à autre chose.
    Moi ce que j’en dit, c’est uniquement sur du constat global. Il y a du Schrodinger dans tout cela.

    Bien sincèrement.

  12. 4narv dit :

    Peut-on aussi imaginer que par idéologie les jeunes gens qualifiés ne soient plus enclin à travailler dans l’industrie de l’armement ?
    Je pense que ce facteur sera de moins en moins à négliger dans l’avenir.

  13. Jupiter dit :

    Un technicien débutant à un meilleur cadre de vie à Roanne pour Nexter ou à Bourges pour MBDA qu’un ingénieur débutant vivant à Paris.
    Quand je vois toutes ces personnes qui risquent de perdre leur emploi à Belfort, je suis convaincu qu’ils ont des talents et des formations qui seraient très utiles à de nombreuses entreprises de province.
    Mais bon, il faut déménager, faire des efforts, prendre des risques.
    Ce qui est beaucoup plus dur que de se plaindre

    • FredericA dit :

      Nous sommes d’accord 😉

    • Albatros24 dit :

      Tout dépend de votr esituation..voyez nos autre sdiscussions…
      Un jeune célib au chomdu va se précipiter c’est sûr et je le ferai aussi bien sûr (à condition qu’il soit bien sélectionné par la DRH et surtout retenu) il n’y a pas d’effort là dedans et beaucoup à part les grosses faignasses chez papa et maman le feront
      Un couple dont l’autre travaille, avec des enfants, une maison à payer,…ça se discute voyez vous ?

  14. Raphael dit :

    Il ont du mal à recruter parce que personne de qualifié n’est disponible. Ce n’est pas pour les salaires qu’il faut mettre de l’argent sur la table, mais pour les formations. En France le Bac Pro n’est pas une filière valorisé, c’est la filière de la repêche. Le CAP c’est encore pire. Par conséquent bon nombre d’élèves de Bac Pro sont peu motivé et ont un faible potentiel intellectuel ou d’apprentissage. Du coup les portes du BTS leur semble (ou sont) infranchissable et les techniciens supérieurs indispensables à l’industrie même (surtout) robotisé ne sont jamais formé. Vous souhaitez une meilleure industrie, une meilleure armée, de meilleurs hôpitaux… Commencer par réformer en profondeur l’EN. Bonne chance, car le système politique Français ultra-centralisé est extrêmement difficile à faire bouger.

  15. Bricoleur dit :

    Albatros est proche du vocabulaire mélenchonesque, mais BM nous rappelle bien l’ambiance CGT traditionnelle chez NEXTER.
    Une entreprise imparfaite, certes, mais qui a su au fil du temps devenir performante malgré cette CGT grâce à des produits innovants et en « payant bien ». La fameuse CGT au discours antimilitariste et d’un pacifisme béat dans des usines d’armement …

    • Albatros24 dit :

      Si Mélenchon dit comme moi alors…il a finalement une certaine logique.
      Continuez à défendre les intérêts de ceux qui profitent de notre situation actuelle, ils vous le rendront certainement.

    • Albatros24 dit :

      Et Bricoleur est proche des intérêts capitalistiques bien qu’il n’ait aucune fortune personnelle…
      Les gens qui sont au SMIC et pauvres mais qui votent à droite…cela m’a toujours étonné
      Alors peut être que vous Bricoleur êtes riches ?
      Dans ce cas on peut comprendre vos choix.

  16. nexterience dit :

    Pour avoir travaillé à Nexter Roanne, je peux dire que les salaires sont au dessus du lot. La ville souffre d’une absence image , ce qui est dommage: il y a une vie culturelle croissante (beaucoup de concerts) , une grande dynamique autour de la gastronomie, les commerces d’une grande ville, le fleuve Loire pour batifoler ou naviguer, les vins Côtes Roannaises qui se découvrent dans les caves des amis et des équipements publics de plus en plus modernes. Juste au nord, le pays de Charlieu est très charmant avec ses villages de caractère adossés aux monts du beaugolais.
    .
    Et c’est tout sauf un trou: Lyon est à une heure de TER ou de voiture. Ce qui me permettait de sortir exceptionnellement dans la capitale des Gaules même un soir de semaine.

    • Tintouin dit :

      Et pour les sportifs, il existait (existe-t-elle toujours ?) une sympathique marche nocturne à l’ambiance familiale, qui était organisée tous les ans, le 1er week-end de décembre: 60 km Roanne-Thiers. Départ à minuit le samedi soir ! 🙂

    • Matrix dit :

      Effectivement, la ville passe pour un coin paumé, comme Saint Etienne d’ailleurs, l’avantage est que les prix de l’immobilier sont abordables, pas comme à Lyon ou plus loin dans le 74 où c’est carrément le délire.
      D’ailleurs , je connais des Lyonnais, partis sur Roanne pour ces raisons.

  17. Lakolo dit :

    La mue de Nexter n’est pas terminée, certes, mais si j’étais jeune ingénieur, technicien ou apprenti, je sauterai sur ces postes ouverts dans des coins pas si paumés et avec des belles qualités de vie.
    Ce sera toujours mieux que certains postes de région parisienne. Carpe Diem !