CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Des sous-mariniers britanniques encore contrôlés positifs à la cocaïne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. ben76500 dit :

    ce qui m’intéresse c’est de savoir pourquoi ils se droguent et à mon avis on risque d’avoir toujours les mêmes phrase qui reviennent anxiété, fatigue, dépression (ce serait peu étonnant étant donné qu’ils sont enfermé dans une boite de conserve sans voir le jour). après je serais pas surpris d’apprendre que pour certain c’est une addiction qui les poursuit depuis quelques temps

    • Le Breton dit :

      C’est que le poste de sous-marinier n’est pas fait pour eux alors et il n’y a rien de honteux.

  2. Stoltenberg dit :

    « Le MoD a une « politique de tolérance zéro en matière de drogue et il n’en tolère pas l’usage par le personnel de service, sous quelque forme que ce soit et à tout moment. Tout le personnel pris en train de prendre de la drogue sera renvoyé », a rappelé ce porte-parole. »
    .
    D’un côté il y a ce discours officiel et de l’autre côté on les incite à prendre de la coke, modafinil ou autres quand ils sont en action. Les substances psychoactives et la guerre ça va ensemble, il ne faut pas l’oublier.

    • Robert dit :

      Stoltenberg,
      Il faudrait prouver que l’usage de drogues est encouragé.
      Après, il y a de l’hypocrisie, mais aussi de la démagogie pour l’armée de courir après un recrutement de la diversité et de jeunes dont une part importante consomme et peut consommer de nouveau sans dépistage systématique. Et les dégâts de l’usage de drogue au combat mais aussi à l’entrainement sont suffisamment connus pour ne pas laisser de doute que c’est un ennemi intérieur dans une unité qui peut passer à l’acte à n’importe quel moment.

      • Stoltenberg dit :

        Wikipedia : Le modafinil est un psychostimulant utilisé dans le traitement de la narcolepsie et de l’hypersomnie idiopathique. Il fut testé sur un millier de soldats français lors de la guerre du Golfe en 1991, sans même que le médicament ait été autorisé. Il permet aux personnes qui souffrent d’une fatigue inhabituelle de rester éveillées sans effets secondaires ou presque. La prescription habituelle est d’une pilule dès l’éveil ; ses effets durent presque toute la journée, mais n’empêchent pas la personne de dormir aux horaires normaux.
        .
        Toutes les armées développement ce genre de drogues. Si c’est ce qui permet de gagner une bataille, si c’est ce qui fait la différence entre la vie et la mort d’un soldat, alors cela vaut le coup.

        • Robert dit :

          Stoltenberg,
          Dans le cas que vous citez, je n’appellerais pas ça une drogue qui a pour but de procurer un plaisir, ou évacuer une souffrance, mais un stimulant dans un but bien précis et légitime ou un dopage si on veut, mais pas pour tricher dans une épreuve. Je sais qu’on pourra me contester sur cette différenciation, mais pour bien connaître le monde de la drogue autrefois et en parler devant des jeunes, je dis qu’un crétin qui se défonce reste un crétin et un génie un génie. Tandis qu’un soldat qui s’endort alors que son adversaire reste éveillé et peut continuer à combattre n’est plus qu’un soldat vaincu ou mort.
          Par contre, attention à l’accoutumance et aux effets dangereux pour l’organisme qui existent avec tout produit stimulant puissant, et est-ce que le soldat reste aussi affuté et performant dans tous les domaines de sa spécialité en ayant pris ce produit ?
          Vous parliez de la cocaïne, je doute de sa promotion auprès des soldats, elle reste un produit qui procure de nombreux effets nocifs.

          • Stoltenberg dit :

            C’est difficile d’aborder ce sujet, c’est un peu tabou mais très intéressant. On sait que la drogue et autres substances psychoactives étaient utilisées par les soldats depuis très longtemps. Par exemple, les guerriers légendaires vikings, les berserkers, en rentrant des expéditions lors desquelles ils se battaient comme des lions, sans armure et avec une fureur sauvage, passaient plusieurs jours à dormir et récupérer. C’est probablement lié à l’usage de certaines drogues qui leur permettaient d’atteindre cet état de « folie meurtrière ». Sinon, les premiers cas de l’usage de la drogue par des soldats datent du XVIII ème siècle. Il s’agit des soldats en Amérique du Sud qui machaient des feuilles de coca ce qui leur permettait d’oublier la faim et la douleur. Les armées occidentales se sont rapidement intéressées au sujet. Le laudanum, massivement distribué aux soldats lors de la Guerre de Sécession, qui permettait d’oublier le stress, la fatigue, la douleur et la faim, est ainsi responsable de la première crise liée à la drogue aux États-Unis. Je pourrais mentionner aussi l’alcool, lui aussi massivement utilisé par des armées grâce au fait qu’il est beaucoup plus facilement transportable que l’eau (moins de risques de contamination) et grâce à ses effets sur l’activité mentale. Je pourrais également mentionner l’armée allemande qui achetait du Pervitine en quantités astronomiques. Bref, autant vous dire que, contrairement aux idées reçues, les armées sont les premières intéressées quand il s’agit de l’usage de la drogue car elle donne un avantage significatif sur l’ennemi. Et, concernant la cocaine, la santé des soldats n’est pas une priorité, ce qui compte c’est l’efficacité. Mieux vaut avoir des soldats qui se dopent de temps en temps que des soldats morts ou inaptes au combat car n’étant pas capables de résister à la fatigue, peur, faim, douleur, stress…

    • Sblurb dit :

      Le Modafinil avait été essayé lors de la 1° Guerre du Golfe … avez-vous confirmation que ce fut aussi le cas en opérations sur la Lybie, ou au Sahel … pas certain pour ma part que cela ait été maintenu , des opérationnels ayant d’ailleurs exprimé des doutes quant à la réelle efficacité de cette substance…

  3. jyb dit :

     » arraisonnement du HMS Vengeance, la frégate de surveillance Floréal a effectué sa cinquième saisie de drogues en un mois »

  4. wagdoox dit :

    … des drones avec des armes nucléaires…
    heureusement que les procédures de lancement sont protégées et redondantes.

    • wagdoox dit :

      drogués pardon…
      pourtant j’ai meme pas l’excuse d’étre sous influence !

    • jyb dit :

      heureusement…que l’emploi du nuc par les brits est vérouillé par les us…

      • wagdoox dit :

        non !
        Juste les missiles mais les têtes 😉
        Mais enfin ca fait peut quand tu penses qu’un seul sous marin à la charge nucléaire et que les mecs sont dans un etat ou personne ne les laissaient prendre une voiture…
        Pas de ASMPA pas de chocolat

  5. Robert dit :

    Il faut l’amener la drogue, surtout si c’est une consommation régulière.
    Soit ils l’avaient embarqué en Angleterre, soit ils s’en sont procuré lors d’une escale. Il doit bien y avoir des douaniers britanniques à proximité, de ceux qui chassent les trafiquants hors du pays, qui peuvent venir faire une visite dans les navires avec un chien dressé qui flairera les lieux, je vous assure que c’est radical.
    Effectivement, les comportements peuvent facilement dégénérer si certains consomment de la drogue. Même du cannabis, dont le relargage dans l’organisme du produit en demi vie peut avoir lieu plusieurs jours après la consommation. Et le cannabis, se boit en infusion, se mange en gâteau, pas besoin de le fumer avec les risques de détection.

    • jyb dit :

      @robert
      un space cake avec son thé, c’est so british !

      • Robert dit :

        Je vois que Jyb a de la « culture. »
        Vers 1985, environ, deux connaissances de cité faisaient leur service militaire dans un régiment de para ou ils fumaient du cannabis avec un sous officier. Le problème dans les armées ne date pas d’hier, sauf que ce sont des engagés et que la drogue s’est répandue comme jamais parmi les potentiels engagés, et pas seulement le cannabis.
        Il faut être lucide, ne rien tolérer, faire des contrôles inopinés. A l’entrainement ou en opex, un drogué est un danger pour ses camarades et les civils autour. J’ai vu un article disant que l’armée allait particulièrement recruter en banlieue, je leur souhaite bien du courage pour l’avenir, la consommation y est très précoce et répandue.
        Un autre milieu très consommateur de drogues diverses et variées, le milieu homosexuel.
        Ah, oui, je sais, je suis raciste et homophobe, faut pas regarder et dire.

        • Raspoutine dit :

          Eeeeuh … comment dire ?
          Le « shit » sur les bases aériennes ne date pas d’hier non plus … et est présent à l’état endémique dans nombre d’armoires ou moyens de stockage plus discrets à l’abri des truffes des clébards de la GTA ou des cynos des EP. L’usage en est souvent « récréatif » … parfois plus « lourd », partie intégrante du mode de vie quotidien et là effectivement ca peut produire des effets surprenants sur qq’un qui est censé être « opérationnel ». C’est aussi comme l’alcool … faut veiller au grain et ne pas laisser partir qq’un « chargé » en patrouille avec son Famas approvisionné 🙂

          • Robert dit :

            Raspoutine,
            Même « récréatif » les risques du cannabis jusqu’à plusieurs jours après sa consommation par un relargage dans l’organisme en cas de grand stress demeurent élevés et inattendus pour tout le monde. Imaginez un équipage de char ou autre Pour l’alcool, normalement, après élimination dans l’organisme, en dehors des effets de la cuite, c’est fini. Et on repère facilement quelqu’un qui a bu.
            Je me souviens d’un adjudants régulièrement bourré et qui était responsable de la garde que je faisais. Il titubait tellement que son PA était tombé. On avait du signaler l’incident au colonel. Cela restait un brave homme, mais inapte au service actif sinon dans un bureau et non armé.

        • Jm dit :

          c’est pas que l’armée allait recruter en banlieue, c’est qu’elle recrute en banlieue, notamment l’armée de terre.
          Le dernier bulletin de l’AT précise que toute personne qui se présente et qui a été condamnée à une peine de prison inférieure à 2 ans fermes peut être incorporée.
          C’est ce qu’à fait un CIRFA du Sud pendant deux ans avec un nouveau chef révolutionnaire, avant que tout d’effondre parce que les jeunes se sont donnés le mot : ne t’engage pas, tu gagnes des clopinettes, on te donnes des ordres, etc, etc…le taux d’attrition a explosé.
          On croit rêver….

          • Robert dit :

            Jm,
            Combien d’années les condamnations restent sur le casier? Un primo délinquant à 13 ans peut s’engager vers 25 ans avec un casier sans condamnation importante.

    • MD dit :

      …  »soit ils s’en sont procuré lors d’une escale ».
      Oui, mais dans quels ports des SNLE de la Royal Navy ( ou de n’importe quelle autre marine de guerre) iraient-ils faire escale?

    • patex dit :

      La Floride est (était?) un carrefour bien connu des trafiquants de drogue.

    • Hermes dit :

      Une escale de SNLE ? J’ai du mal.
      .
      Est qu’un SNLE s’amuse seulement à faire escale dans un pays étranger ? J’y crois moyen

    • ClémentF dit :

      Il faut accepter de vivre avec son temps, maintenant c’est « Cocaïne, Sodomy and the Lash »

  6. Czar dit :

    @ L. Lagneau : je suppose que vous avez vos raisons pour ne pas l’avoir évoquée, mais l’affaire de la profanation de l’église Saint-Louis des Invalides par un appel à la prière islamique lancé – depuis la chaire – sous prétexte d’une cérémonie oecuménique (amère) célébrant la p »paix » (ne pas rire au Kosovo commence à prendre de l’ampleur : une quarantaine de généraux (et un nombre équivalent d’officiers supérieurs) ont signé une lettre ouverte à ce sujet .

    • ScopeWizard dit :

      @Czar

      Très significatif , malheureusement , de ce que certains nous laissent devenir ……………

      Bah , ce n’ est au fond qu’ un détail mais qui dit bien ce qu’ il veut dire ; en attendant , silence radio quasi-complet dans toute la sphère médiatique audiovisuelle , et ça aussi c’ est très « significatif » ……………….

      Tout ça va très mal se terminer …………….

    • Galopante dit :

      Pas tous les citrons sont jaunes, comme pas tous les cochons sont blancs.

    • Logos dit :

      Moui … on peut s émouvoir. Moi, j’ai des frissons par exemple. Savoir qu’on a en France plus de 40 généraux et un nombre équivalent de galonnards qui en sont encore à croire qu’un chant (quel qu’il soit) dans une église nécessite « l’organisation rapide d’une cérémonie en réparation de l’offense très grave faite ainsi à la Très Sainte Trinité « , ben … ça me fait frissonner.
      Pour certains, Voltaire n’a pas existé. Pour certains, la peine de mort devrait encore être appliquée à ceux qui ne se découvrent pas au passage des processions…
      Bon, en même temps, les croyants des diverses religions n’ont guère le choix. Les textes fondateurs des religions imposent l’adhésion en bloc aux divers et nombreux principes qu’ils mettent en avant.
      Ce n’est pas un buffet ou l’ont prend ce que l’on veut… On croit, donc, on accepte TOUT ce que les textes de notre religion nous imposent.
      Du coup, ces généraux et autres LCL… ne se sont ils pas trompés de carrière? sérieusement?!
      Je veux dire… dans le nouveau testament, pierre angulaire de leur croyance, il est dit et répété « Tu ne commettras pas de meurtre,et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement. » (cf notamment Matthieu 5: 20-26).
      Tout pareillement, le même Matthieu a rapporté qu’il aurait été dit « Vous avez entendu qu’il a été dit : ‘.. moi je vous dis de ne pas résister à celui qui vous fait du mal ; mais si quelqu’un te frappe à la joue droite, présente-lui aussi l’autre ; Et si quelqu’un veut plaider contre toi, et t’ôter ta robe, laisse-lui encore l’habit ; Donne à celui qui te demande, et ne te détourne point de celui qui veut emprunter de toi. (cf le susnommé 38-42.) »
      Du coup, franchement, les gars, à quoi vous jouez avec vos armes et vos allures de gros durs?
      Faut être cohérents !
      Croire, bon, d’accord, c est votre choix, MAIS ALORS, croyez jusqu’au bout.

      • Logos dit :

        Pour argumenter dans le sens de mon propos précédent, j’invoque la parole de Michel Serres, hélas décédé il y a peu.
        Ecoutez ses explications dans son intervention suivante, à partir de la 43eme minute. C est édifiant, et par avance, excusez svp ce civil sans vergogne qui moque les courageux militaires opérant les Icbm … 😉
        https://www.youtube.com/watch?v=Sab6pnw_rJA

      • Robert dit :

        Logos,
        Vous confondez la vie évangélique que doit pratiquer un catholique à titre personnel dans la mesure de ses moyens et la vie d’une société, d’un pays, qui doit privilégier d’autres exigences pour le bien commun et la légitime défense en fait partie. Aussi vos citations sont totalement hors de propos et je pense que vous le savez.
        Je connais Voltaire et sa haine du catholicisme, mais aussi des juifs, ses actions dans l’esclavage d’un côté et ses discours humanistes de l’autre, ses tirades sur la liberté d’expression pour les autres d’un côté et ses démarches pour faire emprisonner par lettre de cachet du roi les écrivains qui lui faisaient de l’ombre.
        Votre référence est bien placée pour nous distribuer généreusement des leçons de théologie et de morale.
        A propos de peine de mort, heureusement que le ridicule ne tue pas.

      • LAHYRE dit :

        @Logos,

        quelle inculture… Je soutien à 100% les signataires de cette lettre, et l’aurai signé moi même en qualité de réserviste si elle était passée entre mes mains. Un chant islamique au milieu de l’église des Invalides, quelle erreur et quelle horreur ! Et oui, cela nécessite une réparation.

        Voltaire était un con, qui a été viré du royaume de France, puis de celui de Hollande pour vol et plagiat. Il n’a dû sa gloire qu’à son anticatholiscisme primaire grandement apprécié des bouchers révolutionnaires. Sans quoi, cet auteur connu principalement pour ses pièces de théâtres, ne serait pas sorti de l’ombre.

        Vous faites également référence à la condamnation à mort du Chevalier de la Barre, pour ne pas s’être découvert devant la procession du St Sacrement. Sauf que il a été condamné par un tribunal civil, et pas que pour cette histoire de blasphème… La cour d’appel de Paris a confirmé sa condamnation à 10 voix pour sur 15. A l’époque l’Ev^que de Ponthieu (de mémoire Mgr Lamotte) a demandé officiellement la grâce auprès du Roi Louis XV, qui a été refusée. Bref, une histoire de justice civile et pas religieuse…

        Enfin, vos citations bibliques ne font pas de vous un théologien, loin s’en faut ! Le concept de guerre juste et donc de la capacité à répondre à ses ennemis et posé de longue date par les Docteur de l’Eglise comme Thomas d’Aquin, sujet complexe mais passionnant, qui donne toute latitude à un soldat chrétien. Et le fait de tendre la joue gauche, renvoie à la loi juive du talion. Le christ indique là que la haine et la vengeance rendent malheureux, il n’indique aucunement que le combat est illicite…

        Enfin, heureusement qu’au sein de nos armées il y a de très nombreux SO et OFF cathos….

        • Logos dit :

          Peut être vous faut il une retranscription d’un extrait des propos de Serres, je reconnais qu’il fallait écouter 9mn, c est beaucoup… Il indique à propos du bon samaritain que le sens du texte, selon lui, n’est pas de soigner ceux qui ont besoin, mais de regarder les pires ennemis et de voir le « bon » en eux. Il ose dire « aujourd’hui, le bon samaritain cela veut dire, le bon nazi, le bon SS », … « le pire des hommes est quand même bon, alors là ça vaut le coup d avoir un dieu qui descend du ciel pour nous le dire, ça c est difficile a entendre, nous sommes même sourds à cela ».
          Et donc, si vous acceptez le message de paix et d’amour du christ, sans référence à Voltaire qui vous ulcère (ce n’était peut être pas la personne à nommer), en quoi y a t il un soucis d’avoir eu un appel chanté a honorer dieu – sous le nom qui plaira au chanteur – dans un lieu « saint » ?
          Franchement, parfois, je ne comprends pas ceux qui lors des offices serrent des mains en disant « la paix du christ », chantent des hymnes à la fraternité, puis une fois « ite missa est », oublient les idées fraternelles.
          encore une fois, la religion n’est pas un buffet froid ou l’on prend ce que l’on veut, mais pas les oignons – ça me donne des gaz… Si on croit, si se revendique de sa religion, alors de quel droit écarter tel ou tel message de dieu qui ne colle pas à votre idée? c est un tout.
          5 pater et 3 ave pour cette fois.

          • Robert dit :

            Logos,
            Pour résumer, vous vous êtes inventé une idée de la religion personnelle. Libre à vous, mais gardez vous de donner des leçons sur la religion des autres. Il n’y a aucun message de Dieu que nous refusons, d’ailleurs votre thèse confuse est incapable de préciser parce que vous ne connaissez pas le sujet, il vous reste à convoquer un philosophe qui donne son point de vue comme s’il connaissait mieux que les autres la religion catholique. Vous confondez, comme lui peut-être, un avis personnel sur la question avec la doctrine catholique qui est bien plus complexe.
            Un conseil, lisez saint Thomas d’Aquin.
            Les catholiques, pour la mienne, ont toujours été présent pour faire leur devoir d’état dont la guerre. Et si on veut tuer ceux dont nous avons la charge, on ne tend pas l’autre joue, mais on les défend parce que notre idéal n’est pas désincarné et que nous vivons en société de pécheurs. Même quand la république chassait prêtres et religieux enseignants, ils revenaient tous faire leur devoir à la guerre. Un Péguy dont tant de pages respirent l’amour du genre humain ira se faire trouer la peau devant ses hommes sans se poser de questions. Honoré d’Estienne d’Orves fera de même en débarquant en Bretagne, trahi par son radio il est pris avec deux autres par les allemands et assumera tout en interdisant de le venger. Même à l’officier allemand qui allait commander le peloton d’exécution, il ira accorder son pardon « vous êtes officier allemand, je suis officier français, nous avons fait tous les deux notre devoir, permettez moi de vous pardonner par avance. »
            Car faire la guerre et tuer ses ennemis ne veut pas dire qu’ils perdent leur humanité à nos yeux ni que nous les haïssons, mais qu’il existe des raisons légitimes de faire la guerre qui nécessitent d’être prêts à y sacrifier notre vie, et cet ennemi pensait probablement pareil. Le problème change quand on absolutise une cause, qu’on réduit un être humain à ses idées et qu’on est prêt à tous les moyens, rendus légitimes par l’absolutisation de cette cause. Là, on ne peut plus être en accord avec la doctrine qui permet la violence légitime, mais n’en fait pas un moyen toujours légitime.
            La société des hommes ne peut être une société évangélique par nous ne sommes pas des anges et que le péché originel nous a condamné jusqu’à la rédemption à faire des choses que nous pouvons réprouver, mais qui sont nécessaires pour le bien commun et la protection de notre prochain.
            Et prier ne dispense absolument pas de faire appel à notre raison droite et à former celle-ci.

          • Carin dit :

            @logos
            Dans ce cas, et pour cadrer avec vos écrits, je vous invite à vous rendre dans la plus proche mosquée, à vous planter aux milieu des fidèles et à faire un appel à la messe…. j’en profite pour vous faire mes adieux et à présenter mes plus sincères condoléances à votre famille. En fait j’espère lire dans la presse que vous avez mis en pratique vos idées d’échange religieux et que vous êtes donc…. mort .

          • LAHYRE dit :

            @Logos,

            vous avez une interprétation du dogme catholique qui n’est pas celui de l’Eglise catholique (cf. catéchisme et Canon)… Ceci explique cela… Je ne reviens pas sur les interprétations du bon samaritain, de la joue gauche, ou du fait d’aimer ses ennemis, je vous ai déjà répondu.

            « en quoi y a t il un soucis d’avoir eu un appel chanté a honorer dieu – sous le nom qui plaira au chanteur – dans un lieu « saint » ? » : Ce chant était un chant d’appel à la prière islamique, or, l’islam est considéré comme hérétique à juste titre… Bref, si vous ne comprenez pas que des chants hérétiques dans une église catholique relèvent tout simplement du blasphème, alors je ne peux pas grand chose pour vous. Ajoutons que l’islam appelle ouvertement aux meurtres des chrétiens et des juifs… Ca vous parle ça ou non plus ?

            Pdt que je suis là, le « geste de paix », a été rajouté à l’Eucharistie après Vatican II (cf. Synode de 1969), bref, rien à voir avec une messe… Un truc rajouter pour faire comme les protestants. Cela n’a aucun sens, alors même que les Espèces sont consacrées et que l’assemblée célèbre le sacrifice du Christ…

            Encore une fois la religion n’est pas un truc que l’on interprète dans son coin… Pour revenir vers votre sujet de départ, je vous conseille fortement de discuter avec un aumonier militaire sur le fait de savoir s’il est licite ou non pour un chrétien de porter les armes. Au passage, souvenez-vous des Templiers, cela nous ramène tout droit à la prière islamique au sein de l’église des invalides…. CQFD

            PS : nous monopolisons inutilement le blog pour une discussion sans rapport avec l’article, je propose donc d’arrêter là cet échange.

          • ScopeWizard dit :

            @Logos

            J’ aimais beaucoup Michel Serres , seulement il ne faudrait pas trop lui prêter Parole d’ Évangile non-plus , il lui est arrivé de sortir beaucoup de conneries par exemple en comparant exagérément des choses qui ne le sont pas comme son analogie entre avoir le nez plongé dans les bouquins et le monde virtuel actuel qui n’ ont rien à voir quant aux implications ou effets , notamment sur l’ esprit ou la santé même s’ ils agissent ou peuvent agir tous deux sur la capacité d’ imagination ou sur la culture que chacun peut y puiser ……………………

            Stimuler l’ imaginaire par de l’ écrit ou le faire par de l’ image , ce n’ est pas la même chose ; la BD allie les deux mais le texte reste très important tandis qu’ un visuel type informatique comme les jeux vidéos dépourvus de texte ou presque se réduit à regarder passivement une TV avec laquelle co-existerait une inter-action , une possibilité de modifier soi-même le scénario d’ un programme , de se placer en situation de compétition avec lui via ce potentiel inter-actif …………………

            Selon moi , le philosophe Michel Serres ( comme tous les autres sans exception ) n’ a pas toujours su faire preuve de la plus grande acuité d’ esprit et prétendre le contraire serait mentir ou se bercer d’ illusions ………….

            Cela étant , « se planter » n’ a rien d’ anormal et fait intégralement partie de l’ existence des êtres imparfaits que nous sommes , raison pour laquelle certains s’ imaginent que nous remplacer par des machines résoudra bien des problèmes …………….

            Je considère que nous devrions davantage nous développer , NOUS , plutôt que de tendre vers du toujours PLUS machine …………………..

            Il n’ empêche que ce qui s’ est produit aux Invalides reste très inquiétant mais qu’ en parallèle nous avons été en dessous de tout ………………..

            Quant au Pape François , qu’ espérions-nous d’ un Saint-Père issu d’ un pays multi-culturaliste ou confessionnel ( pourtant encore majoritairement Catholique ) tel l’ Argentine ?

        • ezrzr dit :

          Heureusement qu’on est censé être neutre quand on porte un uniforme…
          Les valeurs de l’armée foutent le camp…

          • Robert dit :

            Ezrzr,
            Qui est neutre dans la vie, personne ?
            Tendre à l’objectivité, rester honnête, être sincère dans sa démarche, mais neutre, la vie n’est pas neutre, il faut toujours choisir, prendre ou rejeter.
            On peut distinguer le spirituel et le temporel comme l’enseigne l’Eglise, mais ni nier l’un ou confondre les deux. C’est pourtant ce que prétend faire la république avec sa laïcité révolutionnaire et idéologique.

        • themistocles dit :

          Sans oublier les profits qu`il à tire du commerce d`esclaves. Raison principale de son lobbying, lors du traité de Paris de 1763 en faveur de la recuperation des iles à sucre des Antilles au lieu du Canada, où l`esclavage n`existait pas…
          A posteriori il n`avait toutefois, économiquement tout du moins, pas totalement tort, la valeur du sucre, à cette époque, ayant permis de generer des revenus très substantiels pour la couronne. Pour le reste le personage était, en effet particulierement infect.

      • Czar dit :

        malgré ton quatrième dan en sophismes creux et autres poses d’exprit frot de diner en ville, Logorrhéique, les faits demeurent et je crains que l’expertise de ton philosophe de tévé n’y change grand-chose: un appel à la prière islamique dans une église catholique est un acte de profanation, au sens strict du terme. Et donc réclamait une cérémonie de réparation.

        Une église n’est pas seulement un espace où des touristes en short prennent des photos « parce que c’est joli » de choses et de symboles qui ont depuis longtemps fui leur « culture » contemporaine, les plus doués se rappelant vaguement qu’on se découvre en général dans les bâtiments

        Imagine-t-on l’exact inverse, et image-t-on qu’en tel cas il n’y aurait aucune réaction des premiers concernés et des pouvoirs publics ?

        Le fait est que dans les raie publique française, les catholiques sont un paillasson, parce qu’ils tendent un peu trop la joue droite après la gauche.

    • Clément dit :

      @Czar
      N’importe quel rite abrahamique (juif, chrétien, musulman) peut être célébrés dans n’importe quel bâtiment dédié à l’adoration du Dieu unique. Ça ne rend pas le rite « nul » et ça ne profane pas le lieu de culte.

      • ScopeWizard dit :

        @Logos @Clément

        Oui , voilà , ça doit être exactement ça ; je propose donc que continuer sur cette lancée et voir jusqu’ où cela va nous mener …………. comme ça juste histoire de voir ………………..

        Bah , si ça tourne au vinaigre , vous pourrez toujours essayer les réclamations ; demandez au Pape François , il vous expliquera toute la marche à suivre …………. en fait , tout ceci n’ est qu’ une question de mode d’ emploi ………………..ou de malentendu !

        Il paraîtrait que son prochain Urbi et Orbi sera prononcé directement depuis La Mecque assis en tailleur sur la Kaaba ……………. il paraît …………………

        En tous cas , voilà qui sera sans nul doute très « fun » pour la Paix Mondiale et la coexistence heureuse et pacifique entre Hommes de bonne volonté ……………… 🙂

      • Robert dit :

        Clément,
        Vous n’avez pas conscience de proférer une énormité ?
        Quand à la profanation, laissez aux croyants de cette religion le soin d’en juger, visiblement vous n’en faites pas partie pour sortir un tel propos.

      • Carin dit :

        @clement
        Vous prêchez des convaincus… puisque les églises sont les seuls lieux de culte accessibles par tous, vu que leurs portes sont grandes ouvertes!! Mais je vous invite à vous présenter a la mosquée puis la synagogue de votre quartier, histoire de vérifier la valeur de vos écrits.

        • Robert dit :

          Carin,
          Prenez garde que Clément ne veuille vous démontrer que vous avez tort et ne suive votre conseil.
          Après tout, on n’a rien contre lui sinon quelques désaccords par ci par là.
          Et je doute que ceux chez qui vous voulez l’envoyer goûtent les sophistes.

      • Czar dit :

        tiens, tu as ajouté un doctorat de droit canonique à tes infinis talents ?

    • Robert dit :

      Czar,
      Le terme oecuménique ne concerne que les différentes confessions chrétiennes.
      Il s’agissait d’un concert commémoratif et pas d’un culte religieux. Même si la chapelle Saint Louis n’est pas affectée à l’usage par la religion catholique, sa seule raison d’être est ce culte. Au cours de ce concert, une pause a eu lieu durant laquelle a été récité à voix haute l’appel à la prière musulmane, donc un acte religieux musulman dans une église catholique. Pour certains musulmans, une prière musulmane en un lieu fait de celui-ci un lieu de culte musulman. Personne n’imagine qu’une prière catholique puisse avoir lieu dans une synagogue et une mosquée, ces religions étant radicalement opposées au christianisme. Même si certains catholiques libéraux n’hésitent pas à le faire, en dehors de la démagogie cela n’a aucun sens sinon de créer une confusion dans l’esprit des fidèles.
      Sous la voute de la chapelle se trouve des drapeaux pris à l’ottoman, qu’on nous explique pourquoi ces guerres ont eu lieu et pourquoi la cathédrale sainte Sophie de Constantinople a été immédiatement transformée en mosquée après la conquête musulmane ?
      Cet appel à la prière est un geste de défi, si c’était des catholiques qui l’avaient fait dans un lieu de culte musulman des émeutes et des meurtres auraient lieu dans le monde musulman pour laver l’affront. La prière de réparation a lieu après chaque acte profane dans un lieu de culte ayant pu souiller ce lieu sacré. Il semble que c’est le cas.
      https://www.lesalonbeige.fr/appel-a-la-priere-islamique-a-st-louis-des-invalides/

      • Logos dit :

        Sauf que eux n ont pas dans leurs textes sacrés (coran et interprétations) l’idée d’accueillir a bras ouvert l’étranger, quel qu’il soit. Le message originel du jésus (qui, à la base, était juif, juste en passant) était « tout homme est fils de dieu » et seul la paix et l’amour doivent être les arguments des chrétiens. Combien de martyrs l’église revendique t elle, morts au nom de cette non violence et de ce message d’amour? des milliers, des millions?
        Moi, je suis plutot comme Alliocha Karamazov, cad détaché de cela – « que vaut ton paradis s’il est bati sur les larmes d’un enfant ». Mais je respecte les croyants, ceux qui sont sincères dans le respect des textes qu’ils regardent comme « sacrés ». Les autres, ceux qui prennent la religion pour une norme sociale, hé ben…. j essaie de les mettre devant leur contradictions.
        Donc, de nouveau, un militaire dont le job est de tuer pour défendre la communauté (à la base, c est l’un des fondamentaux, ou j’ai rien pigé) et qui ose s’offusquer de la violation d’une norme chrétienne, ça me sidère.
        Par Hvedrung, quelle marrade ^^

        • Logos dit :

          Comme je suppose que vous n’irez pas chercher les détails chez Dostoïevski, voilà la substantifique moelle = L’harmonie universelle ne vaut pas une seule larme d’un enfant qui crierait à Dieu en se frappant la poitrine de ses petits poings […]. Et si les souffrances des enfants sont nécessaires pour payer la connaissance de la vérité (ndlr = le Paradis), j’affirme d’avance que le Paradis ne vaut pas ce prix […], l’entrée est trop chère, je m’empresse de retourner mon billet […]. »
          D’ou ma distance personnelle avec les principes chrétiens.
          Moi, je suis pour le Tête pour Oeil et Toute la famille pour Dent.
          Mais je ne crie pas au sacrilège si quelqu’un veut chanter dans une église – en plus, généralement, l’acoustique est bonne.

          • Robert dit :

            Logos,
            Concernant l’accueil de l’étranger à bras ouverts quel qu’il soit, la civilisation chrétienne ayant pris ses sources spirituelles dans le monde juif, l’Ecriture parle de l’obligation de l’hospitalité typique du monde méditerranéen d’ou est issu le judaïsme, le christianisme et l’islam, même si judaïsme et islam réservent bien des égards aux seuls membres de leur confession.
            Il s’agit donc, pour les chrétiens, des lois de l’hospitalité auxquelles s’ajoute la charité fraternelle. Mais la récupération et le détournement de cette hospitalité et de cette charité au profit de l’immigration massive, voulue par l’ONU, l’UE et le grand patronat oblige à revenir aux textes de l’Ecriture pour en retrouver le sens originel et légitime.
            Un étranger était quelqu’un qui venait sur votre sol et qui devait être considéré comme un invité, étant entendu qu’il respectait cette hospitalité et vos lois sous peine de ne plus être considéré comme un étranger invité mais un étranger envahisseur. Ces étrangers passaient chez vous un moment, ils ne prétendaient pas s’y installer sans respecter vos moeurs et vos lois ni y imposer les leurs. Sinon, dans ce monde ils auraient vite été renvoyés ou tués.
            Il y a eu plus de martyrs catholiques ou orthodoxes, voire protestants, au 20 eme siècle que durant toute l’historie de l’Eglise. Et principalement par deux utopies désireuses d’apporter la paix, la joie, au monde sous leur pouvoir, mais aussi par l’islam partout ou il règne jusqu’à aujourd’hui.
            Des chrétiens ont été martyrs pour s’être opposé pacifiquement à la profanation d’un dogme, avoir refusé de renier le Christ ou de participer à la cruauté de l’époque. Tout chrétien est « enfant de Dieu » et pas fils de dieu et tout homme ou femme est créature de Dieu pourvu d’une égale dignité.
            Les païens ont toujours haï les chrétiens, même si ceux-ci sortaient des catacombes lors des persécutions romaines, pour venir les secourir lors des épidémies. Et ils étaient accusés par eux des pires turpitudes, ce qui semble plutôt ironique vu les moeurs païennes, pour ne pas reconnaître qu’on les persécutait pour le Christ. Pourtant, après les invasions barbares, ce seront les chrétiens qui convertirons les chefs païens et le peuple. Aujourd’hui encore, les païens semblent trouver des qualités à l’islam alors qu’ils continuent de porter la même détestation au christianisme « religion d’esclaves » d’ou, peut-être, le sens de votre propos.
            Vous semblez affirmer une certaine fidélité à cet état d’esprit, comme une ignorance certaine de ce que vous rejetez.

        • Robert dit :

          Logos,
          Jésus est né d’une mère juive, mais Il n’était pas juif. Il était et reste Fils de Dieu et pas juste un être humain, juif ou non. Il est né dans le peuple juif, d’une mère juive, pour accomplir l’élection divine de ce peuple, mais Il est né de Dieu et est Dieu. Etre juif signifierait qu’Il ne serait qu’une créature humaine.
          Vous ne comprenez pas la religion catholique, ses dogmes et ses rites, aussi cela fausse votre jugement.
          L’Eglise catholique est la seule, avec l’orthodoxie sa soeur orientale, à croire en un Dieu personnel et aimant et à Sa présence parmi nous dans l’eucharistie. La chapelle saint Louis contient la présence de Dieu dans le tabernacle par les hosties consacrées qui y sont déposées, quelque que soit l’usage qui est fait de la chapelle par ailleurs. L’islam dans son ensemble rejette violemment le christianisme pour le pire péché à leurs yeux, associer d’autres avec Dieu. Ce qui est faux, le mystère de la Sainte Trinité dit Un seul Dieu en trois personnes, comme en trois dimensions, Père, Fils et Esprit Saint.
          L’islam donc se trompe par ignorance et un appel à la prière musulmane dans un lieu ou sont célébrés les funérailles de tant de soldats est un défi et une injure. Ils savent pertinemment ce qu’ils font, alors que le Kosovo voit tuer et persécuter les derniers chrétiens qui doivent être protégés par une force internationale, en venant dans un lieu ou sont disposés des drapeaux pris aux ottomans par nos soldats mais que nous manifestons une complaisance envers une armée musulmane en Europe par cette invitation. Une cérémonie de réparation est donc rendue nécessaire parce que ce lieu de prière a été souillé. Si, comme je le pense, vous ne pouvez pas comprendre ce mystère, au lieu de nous exposer vos jugements péremptoires, respectez que vous ne compreniez pas et que nous ne pensons pas comme vous, à travers notre petit jugement personnel et un peu prétentieux, pardonnez moi de vous le dire respectueusement.

          • Logos dit :

            @ Carin et Robert
            Avez vous conscience que vous réagissez en fonction de ce que ferait l’autre, mais d’un autre qui n’a pas la même foi chrétienne dont vous vous revendiquez?
            .
            Moi, je ne comprends pas que des chrétiens, au nom des principes donnés par un dieu aimant :
            1/ qui a sacrifié son fils (voire qui s est sacrifié lui meme si on s en tient a la trinité ou tout est Un: jesus, dieu, l esprit saint)
            2/ dont le message montre la voie de l’empathie absolue
            3/ qui demande aux croyants de tendre vers le pardon total et inconditionnel, qu’on doit mutuellement s’accorder ‘comme à ceux qui nous ont offensé’
            Que donc, au nom de cette religion, de cette foi prônant la tolérance et l’amour, il est urgent de laver à l’eau de javel bénite le lieu saint qu’un chant de ces vils musulmans a « profané » et qui aujourd’hui est impur ou souillé.
            .
            Dans la même veine, si un Ásatrúar veut égorger celui qui aurait craché dans la corne rituelle, lui, au moins, il est cohérent avec son culte.
            Faut choisir.
            Du coup, entre être bienheureux pour l’éternité par la contemplation de la lumière divine au milieu d’anges asexués dans le paradis chrétien et aller bambocher et castagner avec les autres einherjars tout en s’amusant avec les valkyries… voilà voilà
            🙂

          • Robert dit :

            Logos,
            Comme d’autres, je vous ai pris au sérieux et je vous ai répondu respectueusement, mais je comprends que vous ne respectez pas votre interlocuteur et que vous croyez que se moquer des gens et de leurs croyances, enfin celle des chrétiens pour les autres je doute que vous preniez le risque, était un jeu amusant.
            Et vous parlez de respect des convictions alors que vous tournez en dérision celle des autres et que vous professez une ignorance crasse dont vous semblez fier.
            On a la fierté qu’on peut, n’est-ce pas ?

          • Robert dit :

            Aujourd’hui, le président de la république, au cours d’une commémoration de résistants tués par les allemands à Caen, a lu publiquement la dernière lettre d’un jeune résistant, Henri Fertet, fusillé par les allemands à 16 ans. Pour commémorer sa mort Macron a lu sa dernière lettre et « omis » de lire entièrement la lettre ou ce très jeune homme exprime ses convictions religieuses. Alors, je joins la lettre complète avec les passages censurés par Macron. Eluder les convictions d’un héros de la patrie pour plaire aux puissants du jour, c’est cracher sur sa mémoire et faire preuve de soumission intellectuelle à une occupation mentale qui est la nôtre.

            « Besançon, prison de la Butte (Doubs)

            26 septembre 1943

            Chers parents,

            Ma lettre va vous causer une grande peine, mais je vous ai vus si pleins de courage que, je n’en doute pas, vous voudrez bien encore le garder, ne serait-ce que par amour pour moi.
            Vous ne pouvez savoir ce que moralement j’ai souffert dans ma cellule, [ce] que j’ai souffert de ne plus vous voir, de ne plus sentir sur moi votre tendre sollicitude que de loin. Pendant ces quatre-vingt-sept jours de cellule, votre amour m’a manqué plus que vos colis et, souvent, je vous ai demandé de me pardonner le mal que je vous ai fait, tout le mal que je vous ai fait. Vous ne pouvez douter de ce que je vous aime aujourd’hui, car avant, je vous aimais par routine plutôt mais, maintenant, je comprends tout ce que vous avez fait pour moi. Je crois être arrivé à l’amour filial véritable, au vrai amour filial. Peut-être, après la guerre, un camarade parlera-t-il de moi, de cet amour que je lui ai communiqué ; j’espère qu’il ne faillira point à cette mission désormais sacrée.
            Remerciez toutes les personnes qui se sont intéressées à moi, et particulièrement mes plus proches parents et amis, dites-leur toute ma confiance en la France éternelle. Embrassez très fort mes grands-parents, mes oncles, mes tantes et cousins, Henriette. Dites à M. le Curé que je pense aussi particulièrement à lui et aux siens. Je remercie Monseigneur du grand honneur qu’il m’a fait, honneur dont, je crois, je me suis montré digne. Je salue aussi en tombant mes camarades du lycée. À ce propos, Hennemay me doit un paquet de cigarettes, Jacquin, mon livre sur les hommes préhistoriques. Rendez le “Comte de Monte-Cristo” à Emeurgeon, 3, chemin Français, derrière la gare. Donnez à Maurice Andrey de La Maltournée, 40 grammes de tabac que je lui dois.
            Je lègue ma petite bibliothèque à Pierre, mes livres de classe à mon cher Papa, mes collections à ma chère maman, mais qu’elle se méfie de la hache préhistorique et du fourreau d’épée gaulois.
            Je meurs pour ma patrie, je veux une France libre et des Français heureux, non pas une France orgueilleuse et première nation du monde, mais une France travailleuse, laborieuse et honnête.
            Que les Français soient heureux, voilà l’essentiel. Dans la vie, il faut savoir cueillir le bonheur.
            Pour moi, ne vous faites pas de soucis, je garde mon courage et ma belle humeur jusqu’au bout et je chanterai “Sambre et Meuse” parce que c’est toi, ma chère petite maman, qui me l’a appris.
            Avec Pierre, soyez sévères et tendres. Vérifiez son travail et forcez-le à travailler. N’admettez pas de négligence. Il doit se montrer digne de moi. Sur les “trois petits nègres”, il en reste un. Il doit réussir.
            Les soldats viennent me chercher. Je hâte le pas. Mon écriture est peut-être tremblée, mais c’est parce que j’ai un petit crayon. Je n’ai pas peur de la mort, j’ai la conscience tellement tranquille.
            Papa, je t’en supplie, prie, songe que si je meurs, c’est pour mon bien. Quelle mort sera plus honorable pour moi ? Je meurs volontairement pour ma Patrie. Nous nous retrouverons bientôt tous les quatre, bientôt au ciel. Qu’est-ce que cent ans ?
            Maman rappelle-toi :
            “Et ces vengeurs auront de nouveaux défenseurs Qui, après leur mort, auront des successeurs.”
            Adieu, la mort m’appelle, je ne veux ni bandeau, ni être attaché. Je vous embrasse tous. C’est dur quand même de mourir.
            Mille baisers. Vive la France.
            Un condamné à mort de 16 ans.
            H. Fertet.
            Excusez les fautes d’orthographe, pas le temps de relire.
            Expéditeur : Monsieur Henri Fertet, Au ciel, près de Dieu. »

  7. Raël dit :

    Ce serait intéressant que la Marine nationale se montre aussi sévère envers ses marins (-> renvoi en cas de contrôle positif, y compris pour le cannabis), mais elle ne peut probablement pas se le permettre (cf. les difficultés actuelles majeures de recrutement/fidélisation…). Je pense que si c’était appliqué, avec un dépistage pour tous, on devrait se passer d’un pourcentage non négligeable de marins (en tout cas en surface)… ce qui aurait pour conséquence immédiate de clouer certains bâtiments à quai faute de personnels.

  8. OTOOSAN dit :

    Tiens, ça me fait penser que je dois lire un livre sur la « guerre de l’ Opium »…

  9. vrai_chasseur dit :

    Et avant ça, en Avril dernier c’était 7 marins testés positifs cocaïne sur le SNA HMS Talent, cf
    https://www.telegraph.co.uk/news/2019/04/14/royal-navy-sailors-kicked-submarine-testing-positive-cocaine/

    Et avant ça encore, c’était 4 soldats du HouseHold Regiment pris en flagrant délit de cocaine dans…les toilettes du château de Windsor. Le Household Regiment c’est celui du duc de Sussex, c’à-d le régiment …. du Prince Harry.
    By Jove, après des coupes budgétaires drastiques, que reste-t-il de la glorieuse armée de Sa Majesté …

  10. Aurel dit :

    Une cérémonie oecumenique n’est pas une profanation. Vous pouvez garder votre extrémisme pour vous merci

    • Thaurac dit :

      Vous pouvez garder votre bisournisme idéologique pour vous, c’est une profanation.
      Imaginez seulement l’inverse dans une mosquée, le gars est lynché et des gens comme vous donnent raison aux agresseurs ( pour de multiples raisons..)..Heureusement que les gens ouvrent de plus en plus les yeux, et que vous devenez de plus en plus isolé malgré la majorité des médias comme colporteurs de votre cécité idéologique.

    • LAHYRE dit :

      Cette cérémonie n’était pas oecumenique . L’oecumenisme englobe les orthodoxes et les protestants, pas les musulmans. Et, selon le droit Canon de l’Eglise, il y a bien eu profanation….

      • Robert dit :

        Lahyre,
        Je vous remercie de faire le boulot, j’en ai parfois assez de devoir préciser ce que chacun est apte à connaître s’il s’en donne la peine. Pire, je ne serais pas étonné de trouver un jour cette ignorance invincible, terme de Jean Madiran, chez un catholique pratiquant.

        • LAHYRE dit :

          @Robert,

          avec plaisir.

          Et oui, il est parfois affligeant de voir le niveau de connaissance historique et théologique parmi la population y compris des cathos. Je donne de temps en temps des conférences sur ces sujets, et certains, pourtant pratiquants, tombent des nues, croyant savoir… Il y a encore 100 ans, même les athées avaient un niveau de connaissance satisfaisant. L’ignorance est le mal de la fin du XXème début XXIème..

          • Robert dit :

            Lahyre,
            A quoi bon se cultiver quand on pense avec ses émotions et qu’on ne vit que pour assouvir ses désirs ? La sainte démocratie, loué soit son saint nom, vous fournit le nécessaire pour cette forme d’existence et elle se charge de penser pour vous.
            Je m’aperçois que l’abrutissement de masse est bien accepté par une génération qui chipote tellement pour prendre ses responsabilités et assumer son devoir d’état.
            Pour paraphraser un grand démocrate allemand, je précise que je fais dans l’ironie, « quand j’entend parler de culture, je sors mon Jack Lang. »

    • ScopeWizard dit :

      @Aurel

      Personnellement , je suis très favorable à un partage des extrémismes ; au moins , cela fera t-il de la place pour des survivants qui devraient , en principe , avoir une meilleure vie après coup à condition que nous ayons su éviter quelque holocauste radio-actif ………………… 😉

    • PK dit :

      LÉglise parle d’œcuménisme quand on réunit les catholiques, les protestants et les orthodoxes. Sinon, il s’agit d’interreligieux.

  11. Carin dit :

    Je pense que ces gars ont « snifé » la coco en boîte à terre, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’envoyer les chiens des douanes à bord….
    par contre, il est impératif de virer ces personnes, non pas parce qu’elles ont consommés de la cocaïne, mais pour leur faiblesse de caractère qui sied mal à leur emploi….. j’imagine mal ces gars garder leur calme s’ils étaient traqués par un soum ennemis !!! La cocaïne étant « efficace » que sous son empire… après ça n’est pas une « descente » c’est une chute abrupte, et les gars se retrouvent à 40% de leurs capacités… et sous l’eau, avec pour seuls repères une lumière blanche le jour et une rouge la nuit… c’est pas top.

  12. Jm dit :

    Avant de critiquer les marins anglais, commençons par balayer chez nous.
    Entre les stupéfiants qui circulent quasiment librement sur certains de nos bâtiments, et le prosélytisme qui a été à deux doigts de créer une « émeute » sur un des fleurons de la Marine Nationale, il y aurait de quoi virer 30 % des équipages, et je ne parle même pas de ceux qui sont à terre.
    Et malheureusement, c’est valable pour toutes les armées, y compris……la Gendarmerie.

    • Eric dit :

      Une armée, même professionnelle, est à l’image de la société dont elle est issue : un bon tiers de la population de ce pays use ou a usé de stupéfiants. Les militaires ne sont pas différents de certains jeunes cadres dynamiques du quartier de la Défense à ce sujet. Et c’est très loin d’être limité à la France : il suffit de remonter à la guerre du Vietnam, où l’usage de drogue était devenu un problème majeur dans l’armée US… Les soviétiques ont eu le même souci en Afghanistan, où près de la moitié du corps expéditionnaire fumait tous les jours. En réalité, drogues et stupéfiants (dont l’alcool bien entendu) ont toujours fait bon ménage avec la vie militaire.
      Concernant le prosélytisme, j’aimerais bien connaitre les sources ou informations qui justifient une vision aussi apocalyptique d’une marine complètement infiltrée par les islamistes. Je vous signale juste que ce n’est pas du tout celle de la DRSD. Vous avez entendu parler au moins ?

      • Plusdepognon dit :

        @ Eric
        Pour la drogue, cela ne date pas d’hier…
        https://youtu.be/ljsYxOzRSEE

      • ScopeWizard dit :

        @Eric

        Les SS avaient ce problème en plus de celui de conscience surtout en tant que Einsatzgruppen opérant sur le Front de l’ Est ou dans les territoires occupés comme ceux de Pologne ou des Pays Baltes , c’ est ce qui aurait conduit à la décision de mettre en œuvre « la Solution Finale » lors de la Conférence de Wansee en 1942 …………

      • Jm dit :

        Relisez mon propos ne le déformez pas, je n’ai jamais écrit que la MN était complètement infiltrée (c’est vous qui parlez d’islamistes, pas moi….), j’ai écrit qu’entre les usagers, consommateurs, vendeurs et revendeurs de produits stupéfiants plus les prosélytes d’idées contraires à notre république et nos idéaux, et susceptibles de passer à l’acte, mais qui y vont touche par touche, il y a de quoi virer 30% du personnels – tout cumulé. On est bien dans le 1/3 que vous précisez dans votre écrit.
        Pour ce qui est de la DRSD en particulier, les services de renseignements, puisque vous semblez bien « informé », renseignez-vous sur la règle des 4 ou des 4%, c’est selon.
        Et comme vous ne semblez pas convaincu, je vous invite également à prendre connaissance de certains comportements sur une base du sud, la plus grande – pas difficile à cibler – qui ont obligés la mise en oeuvre de mesures très particulières de protection et de sécurité, y compris pour le personnel cadre.

  13. Thaurac dit :

    Plus besoin de sonar, suffit de repérer les traces de cocaïne dans l’eau..

  14. Gégétto dit :

    Je constate que les narco-trafiquants sont montés en gamme.Du simple sous-marin en fibre de verre, au sous-marin en acier de 30 m de long,ils passent à la propulsion nucléaire…!!!

  15. Plusdepognon dit :

    Du temps où la drogue était moins à la mode, j’avais croisé des mecs sous ecstasy, qui disaient être sous-mariniers, dans le train en Bretagne. A l’époque, ça me faisait ni chaud, ni froid.
    De nos jours, ce sont les gens qui ne prennent rien qu’il faut chercher…

  16. LAHYRE dit :

    Que dire de nos casernes, où le cannabis est très répandu, et où certains gars sont « stones » dès le matin… A force de recruter dans certaines banlieues, et certains profils, les problèmes sont de plus en plus fréquents… Il y a un grand ménage à faire chez nous concernant la consommation de stupéfiants et le prosélytisme musulman.

    • Robert dit :

      Lahyre,
      Les islamistes ont cette qualité de décourager la consommation de drogue. C’est bien une de leurs seules qualités.

      • Jm dit :

        Ben t’as pas dû aller en Afgha !!!!!
        On est en pleine période d’attentats.
        On est en pleine période de cueillette du pavot.
        Cherchez l’erreur ………

        • Robert dit :

          Jm,
          Profiter de la culture, pour vendre, n’est pas forcément consommation. De nombreux groupes terroristes trafiquaient de la drogue tout en condamnant sa consommation chez les leurs.
          Les talibans vendaient l’opium ou le haschich, je ne suis pas sûr qu’ils en consommaient.

    • Intox dit :

      Cela ne risque pas de s’arrêter, j’ai vu que l’armée avait comme ambition de recruter plus de jeunes dans le 93 dans le cadre du plan « égalité des chances ». Quand l’armée fait du social, c’est consternant et s’apparente à du suicide. A l’époque de la conscription, on réformait les drogués. Maintenant si on le faisait, on devrait se séparer de la moitié de l’armée professionnelle. L’armée française en déliquescence avancée, comme le reste des institutions.

  17. roissard dit :

    « Que dire de nos casernes, où le cannabis est très répandu » : mais comment se fait t »il que la hiérarchie ne prenne pas ses responsabilités ? N’est t’il pas possible de faire venir des gendarmes avec les chiens qui vont bien ? N’est-ce pas un motif de rupture de contrat ?

    • Jm dit :

      c’est simple.
      Les militaires du rang (la majeure partie des consommateurs) sont des militaires en place qui ne sont quasiment jamais mutés, a contrario des autres statuts.
      Alors d’une part, si on les écarte, le commandement n’a plus d’historique et de passé, et d’autre part, ils sont tellement ancrés dans le paysage, ils sont tellement été mis sur un piédestal par tous les prédécesseurs (reprenez les livrets de notation : élément indispensable, rouage essentiel, etc) que dès qu’on leur fait la moindre réflexion, ils courcircuitent toute la chaîne de commandement et vont voir directement soit le chef de corps, soit le commandant de base. Et pour les raisons évoqués ci-dessus, ils sont souvent gain de cause, le sous-officier ou l’officier « rapporteur » se fait convoquer, et on lui fait comprendre que « pas de vague », on a besoin de ce personnel essentiel !!!!!!!.
      En fait, ils sont devenus comme le personnel civil, intouchable.
      J’ai eu personnellement sous mes ordres un Adc qui a rendu compte de ce type de comportement de la part d’un Clc- usage et « livraison de stupéfiants, additionné de harcèlement moral et sexuel, cela n’a pas traîné, il a été convoqué par le commandant de base pendant que j’étais en mission, et on lui a bien fait comprendre que s’il ne retirait pas la demande de sanction, son avenir au sein de l’institution allait se poursuivre à 800 km de là.
      Afin de défendre mon cadre, mon retour, j’ai annulé la demande de punition, et en qualité de commandant d’unité, j’ai puni directement le militaire et ai déposé plainte près le procureur de la République.
      Le commandement m’a convoqué, je me suis expliqué, et j’ai été obligé de dire que face à la gravité de la situation (en plein mouvement Weinsten et autre), il serait « dommage » que la presse s’empare de la chose, certains avancements pourraient s’en ressentir…..
      Pour la petite histoire, le Clc a été puni et sanctionné judiciairement, son contrat achevé, il a quitté l’institution et désormais, il est…..civil de la Défense et délégué FO.
      L’Adc est toujours en place, il est Major.

  18. vrai_chasseur dit :

    Taux d’addiction dans l’armée française, qq données ici :
    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/L-armee-est-elle-plus-exposee-aux-addictions

    Par ailleurs ça fait longtemps qu’on dope les soldats avant le combat…
    Les Marines US prennent des amphet’ et de l’extasy avant un assaut, les israéliens machouillent des chewing-gums ‘améliorés’ au meth, les tarés de Daech sont pris avec toujours des pilules de catalgon pleins les poches, les cinglés qui ont fait l’attentat de Bombay en Inde en 2008 ont tenus tête aux FS indiennes pendant 60h alors que certains étaient gravement blessés…aux analyses de sang post-mortem, tous chargés à bloc avec du dur genre héroine…
    En France le SSA distribuait des pilules de psychotrope, le Modafinil (jusqu’en Afgha) aux groupes de combat pour les missions ‘compliquées’ – remplacé par des pilules de CLP, dispo seulement à la pharmacie centrale des armées. Le seul enjeu des toubibs : éviter les effets secondaires trop forts (crise d’anxiété, délire agressif, etc) et surtout le phénomène d’addiction.
    Certains se débrouillent tous seuls…

    • Robert dit :

      Vrai chasseur,
      A part comme « antidépresseur » mais avec des effets pervers d’augmentation de risque dépressif une fois l’effet fini, je ne vois pas comment le cannabis peut être dopant. Quand à la cocaïne, une fois passé l’effet euphorisant, la tension retombe et on est à plat.
      Et l’alcool est un perturbateur dans plusieurs domaines et absolument pas dopant.
      Et les opiacés comme l’héroïne ne sont pas du tout stimulants.