Le système français SCORPION peut-il devenir le standard européen pour le combat infovalorisé?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. heaume44 dit :

    CaMo [Capacité Motorisée] c’est tout de même mieux que CaMé [Capacité Mécanisée].
    Quoique, étant donné l’usage germanique de la Pervitine, pendant la 2ème GM…
    OK, je sors.

  2. EchoDelta dit :

    La je dis bien joué !! C’est exactement ce qu’il faut faire : intégrer des pays un à un dans ce programme pour l’européaniser petit à petit et qu’il devienne un standard de fait et pas pas commencer par faire un standard et rebuter les partenaires potentiels qui pensent que l’on tire la couverture à soi.
    Si l’on pouvait faire la même chose avec le SCAF ce serait génial…

    • wagdoox dit :

      la différence c’est qu’un seul pays à mis en place la tech et la norme, un autre achète et ensuite on partage.
      La chronologie du SCAF est totalement différente, si on développe le SCAF+NGF seul et qu’ensuite on vend ca devient autre chose. quitte a partage la charge industrielle ou la maintenance derrière.

      • John dit :

        Sauf que cette technologie n’est sauf erreur pas détenue par l’Etat, mais un privé.
        Je vois mal comment un privé va offrir quoi que ce soit…
        Les standards partagés sont en général pour des développements faits en commun pour arriver au même standards opérationnels.
        Ici, c’est la technologie qui pourrait s’imposer par elle même.

    • NRJ dit :

      Pour le Scaf cela ne sera pas possible. En fait cette intégration a déjà lieu, mais avec le F-35 via les réseaux d’information de fusion des données dont les centres d’information sont basés aux USA. C’est d’ailleurs l’énorme plus-value du scaf que de pouvoir faire face à l’intégration du F-35 car il est soutenu par les 2 plus grandes puissances aériennes européennes.

      • EchoDelta dit :

        C’est pas sur, les standards évoluent vites, et l’EU peut créer un standard si elle le souhaite qu’il soit connectable avec les Standards US sera sans doute un plus, mais je ne vois pas pourquoi nous ne pouvons pas créer de standard. Je doute que nos gouvernements soient contents d’avoir des données fusionnées stockées, détenues et disponibles en version brute uniquement que aux USA.

  3. NRJ dit :

    J’espère que si d’autres pays font le choix de Scorpion, ils prendront quand même des véhicules plus adaptés au combat de haute intensité. C’est ‘e problème principal que je vois dans Scorpion : si l’information ne passe pas, car on nous aurait détruit les satellites ou brouillé les communications, on sera dépassé par nos adversaires. Les véhicules de l’armée française sont peu blindés (pour de bonnes raisons cependant) mais également probablement sous armés : à part les canons de 120 des Leclerc et les 40 d’à peine 300 jaguar on n’a rien face aux blindés ennemis (le canon de 25mm des vbci me semble trop léger en particulier).

    • Weld dit :

      Le 25mm neutralise largement les véhicules de type BMP russo soviétiques. Quant aux char, les missiles milan, MMP ainsi que les roquettes d’AT4 peuvent s’en occuper.

    • John dit :

      Le problème que vous mentionnez n’est pas différent de ce qu’il se passe aujourd’hui.
      Tant que la digitalisation et l’utilisation des données est un complément et ne remplace pas les compétences actuelles permettant d’opérer sans communication, alors pas de problème.
      Il y a un risque de compter trop sur les communications, tant qu’il est pris en compte, je ne pense pas que ça puisse être un problème

    • EchoDelta dit :

      Sans maitrise la puissance n’est rien. Ce n’est pas un concours de taille de canon.. Dans ce domaine je pense que la France sait ce qu’elle fait dans ce domaine, plus en cas tout que tous les autres européens réunis qui n’ont plus fait un déploiement de troupes au sol depuis des lustres.

  4. Monbars dit :

    Pour le coup, on a bien fait de se mettre avec les Belges. Ils ont toujours été nos alliés.. en 14 et en 39.

    • PK dit :

      Des alliés bizarres en 1940 qui nous ont tiré dessus quand on est venu les aider…

  5. Alpha dit :

    A noter, qu’au delà de ce coup de maître CAMO, s’ouvre un champ de coopération franco-belge pour les tourelles/munitions, avec un rapprochement entre FN Herstal (charge des tourelleaux téléopérés) et Nexter, via sa filiale belge MECAR (qui produira une grosse partie des obus de 40 mm), qui proposeront une gamme complémentaire à celle proposée chez nous… Cela pourrait ainsi former contrepoids -certes modeste dans l’immédiat- intéressant par rapport aux gros groupes allemands, comme Rheinmetall …

    • Alouettesi dit :

      Les Talibans ont utilisé des bombes artisanales, ont détruit beaucoup de ces cartons.
      La France a perdu à 4 pattes par terre en Afghanistan.

      • Czar dit :

        ça t’emmerderait d’apprendre le français quand tu viens troller, c****ux ? Qu’on n’ait pas non plus à te déchiffrer pour se foutre de ta gueule, c’est un clair manque de manières, de professionnalisme, et ça nuit à la bonne tenue générale du site.

        Allez, exécution, ca**rd.

      • nicos dit :

        Écoute camarade, quant ton pays cessera d’attaquer des pays sans ressources militaires pour les piller, on parlera du niveau de ton armée. Et à par construire des châteaux de sables qui ennuis tout le monde, elle fait quoi ton armée ?
        Vous les talibans, vous les achetez, normal entre corrupteur vous allez bien ensemble.

  6. TINA2009 dit :

    Pour ma part, je suis sceptique !

    Convaincre 2 etats supplémentaires ( luxembourg , suisse, espagne, irelande, portugal, grêce…) pourront me convaincre .
    Le collage FRANCE- BELGIQUE n’est qu’industriel et financier !

    • John dit :

      La Suisse?
      La Suisse produit ses propres blindés sur roues… Les CV90 qui sont un mix de l’EBRC et du VBMR (certes sur chenilles, malgré tout, puissance de feu transport de troupe).
      Les autres blindés sont principalement des 8×8, et seront dans les futur remplacés par des Piranha fabriqués par Mowag.
      Donc sur ce programme, la France n’a pas la moindre chance en Suisse… Sans compter que la neutralité suisse l’éloigne de ce type de partenariats.

  7. Naoned 46 dit :

    Ceci étant je vois mal l’interoperabilite franco belge dans la mesure ou les bataillons d’infanterie belges (1/3 Lanciers,12/13 de ligne ,Chasseurs ardennais etc )comptent en moyenne 500 personnels soit une petite moitié des régiments français
    Cette interoperabilite ne pourra se faire qu’au niveau compagnie au mieux et non au niveau de la brigade
    Ceci étant c’est une bonne nouvelle car en matière de forces spéciales les belges malheureusement se sont tournés vers les hollandais et les danois

    • Primula dit :

      La brigade motorisée belge va tout de même atteindre un effectif de 6000 hommes et femmes, dont prêt de 2500 uniquement pour les 5 bataillons de manoeuvre, le reste étant fourni par les unités « combat support » et « combat service support » qui utiliseront également des véhicules et moyens scorpion (par exemple les 2 bataillons de génie) et tout cela (a part peut être pour les 700 hommes du bataillon ISTAR) sera donc parfaitement interopérable avec l’armée de terre.
      Le scénario de mobilisation de la brigade entière reste évidemment extrêmement peu probable à moyen terme, même pour exercices, mais un « battle group » inter arme de la taille d’un régiment français sera tout à fait envisageable et réalisable.

  8. Czar dit :

    @L. Lagneau : avez-vous quelques infos concernant la langue qui serait retenue pour la formation et les échanges si ce contrat est mené à terme ?

    Parce qu’ayant travaillé avec des militaires belges, les flamoutches trustent une bonne part des places et chez eux, l’emploi de la langue française est à peu près l’équivalent de la kryptonite.

  9. Frédéric dit :

    Des articles suggère que la petite brigade luxembourgeoise et l’armée néerlandaise reviendrait la belge dans cette future intégration, mais j’ai des doutes concernant les Pays-Bas vu l’influence de l’Allemagne.

    • John dit :

      C’est surtout une question de langue… A la limite les Belges parlent au moins un peu français et donc la collaboration est possible.
      Mais les Néerlandais apprennent l’allemand et l’anglais à l’école et pas le français.
      Et le niveau d’anglais des français est largement insuffisant pour être pleinement interopérable.

      • EchoDelta dit :

        Les choses changent quand même… En deux générations on est passé du tout français, à l’apprentissage de l’anglais en primaire. Tous les jeunes qui 20 ans aujourd’hui savent parler Anglais, peut être le meilleurs de Shakespeare, mais suffisamment pour converser.

        • Carin dit :

          D’autant que si Shakespire renaissait de ses cendres… même en Angleterre, il y perdrait son…. latin.

  10. darklinux dit :

    Scorpion à l ‘ air bien sur le papier , mais il doit suffisamment simple à apprendre pour les opérateurs , logique pour le commandement et sécurisé pour tout le monde et bien sur pas cher , il faut donc dépassé notre langue . Fort heureusement , nous savons rédiger la documentation