L’Hélicoptère interarmées léger, appelé Guépard, entrera finalement en service avec deux ans d’avance

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

111 contributions

  1. Toto dit :

    Donc, après avoir conduit à l’alourdissement du « HIL » en voulant lui faire remplacer ses Puma, l’Armée de l’Air en voudrait un autre, « de manœuvre », plus lourd ! Mais pour faire manœuvrer qui ? Déjà elle a du mal à assurer le transport tactique.

    • John dit :

      Est-ce que le but c’est de créer une guerre entre les diverses branches?

      Si j’ai bien compris, vous n’avez pas bien compris ce qui est écrit.
      Le Hil a été commandé par les forces françaises pour remplacer les fennec, gazelle, dauphin, panther et alouette 3. Et je ne sais pas si c’est la politique ou l’état major, mais ils voulaient aussi remplacer les Puma par le HIL (l’imposer à l’AA).
      L’Armée de l’Air et les aviateurs n’étaient pas très intéressés par cette idée pensant que le HIL n’est pas adapté pour remplacer les Puma, car pour ce rôle il leur faudrait un hélicoptère plus lourd.
      Est-ce plus clair?

      Ensuite, votre remarque est d’autant plus « fausse » que le H160 est un hélicoptère développé par Airbus sur fond propre. Et donc c’est Airbus qui a spécifié le marché qu’il attaquait avec cet appareil et donc sa gamme… Il s’agit d’un hélicoptère civil militarisé. Même si l’armée est le plus client actuellement, et qu’Airbus a aussi pris une orientation qui corresponde à ce besoin.
      Il est le successeur du Dauphin, qui lui était déjà utilisé par la Marine. La version militaire est le successeur du Panther. Les marchés attaqués par Airbus comprennent l’industrie pétrolière offshore, la gamme business, recherche et sauvetage en particulier en mer (donc gardes-côtes).
      Etant conçu pour le marché civil, les taux de disponibilités tendent à être largement meilleurs. La conception ne prévoit pas une utilisation aussi « extrême » que pour des hélicoptères purement militaires. Et comme les ventes attendues sont importantes auprès de clients existants, ils ont tout intérêt à égaler le niveau des hélico civils remplacés.

      Maintenant, plus de détails:
      Il a été décidé d’acheter une plateforme pour remplacer les hélicoptères suivants:
      – Fennec: 1.22 t à vide, 2.24 t max, vitesse max 248 km/h, distance franchissable
      – Gazelle: 1.2 t à vide, 1.9 t max, v max 310 km/h, distance franchissable
      – Panther: 2.4 t à vide, 4.3 t max, v max 306 km/h , distance franchissable 898 km
      – Dauphin: 2.2 t à vide, 4.3 t max, v max 296 km/h, distance franchissable 897 km
      – Alouette III: 1.2 t à vide, 2.2 t max, v max 210 km/h, distance franchissable 540 km

      A noter que la gazelle en tant qu’hélicoptère d’entraînement a été remplacé par l’EC 120 Colibri, hélicoptère très léger et idéal pour ce rôle.
      Maintenant, quelles sont les missions demandées pour le HIL et qui a mené au choix du H160:
      – Armée de Terre: Reconnaissance armée, appui feu, infiltration forces spéciales, évacuation sanitaire
      – Marine: lutte anti-navire, protection de la force navale, medevac
      – Armée de l’air: protection de l’espace aérien, recherche et sauvetage, action dans la profondeur ou renseignement

      Un hélicoptère plus léger n’aurait aucun sens. Airbus remplace le Dauphin avec cet appareil, avec une masse max de 6.05 t.
      Qu’est-ce qui rend le H160 plus adapté que d’autres?
      – Il est l’appareil de choix pour la Marine. Déjà sa conception marine (résistance accrue à la corrosion). Le Panther et le Dauphin sont des hélicoptères excellents pour la recherche et le sauvetage et ça explique son succès auprès des gardes côtes. Et leur dimension est idéale pour les autres missions de la Marine.
      Au niveau de la gamme il est idéal pour la marine.
      – Pour ce qui est de l’ALAT ou l’AdT… Pour l’évacuation sanitaire, il y a plutôt de la place. Pour l’infiltration des forces spéciales, par rapport au NH90 et autres hélicos « lourds », il a l’avantage d’être plus discret (la forme des pales permet de réduire de manière conséquente le bruit).
      – Et comme dernier élément démontrant que l’AA ne cherche pas à alourdir le HIL / H160, la protection de l’espace aérien comme elle est effectuée aujourd’hui sur fennec ne demande pas une version plis lourde. Et pour le reste, les missions sont similaires à l’AdT, renseignement, action dans la profondeur, et sauvetage.

  2. Twisted dit :

    Cool! L’armée française va enfin disposer d’un nombre réduit de types d’hélicoptères : Tigre, Caïman, Guépard, Caracal. Il restera encore les Super Puma, qu’on remplacera peut-être par des Chinook dans la prochaine LPM (ce qui serait logique, vu que les Super Puma sont principalement utilisés par les forces spéciales, et que le Chinook est dans leur ligne de mire depuis longtemps).
    J’espère que la totalité des appareils de transport des armées pourront être équipées du système HForce. Ça permettrait d’ajouter de la versatilité aux appareils tout en soulageant le Tigre, y compris sur le segment lourd, HForce comprenant l’intégration du Hellfire.
    J’espère sincèrement que le pari des armées d’acquérir un appareil moderne (H160) plutôt qu’un hélicoptère rustique (H145) sera gagné.

    • John dit :

      Le H145 me semble léger pour une partie des missions. Il n’est pas dans la même gamme que le H160.
      Les Panther / Dauphin sont conçus pour opérer en mer.
      Les clients de ces appareils comprennent les gardes-côtes de bien des pays, l’industrie pétrolière / gazière offshore. Et le H160 est conçu pour être la nouvelle version de ces hélicoptères adaptés à ces missions.
      .
      Ensuite, le H160 étant conçu sur fond propre pour le marché civil premièrement, puis ensuite adapté aux besoins militaires, sa conception est plus cohérente. Il n’y a pas tous ces compromis qui se contredisent totalement à gérer. Ensuite, les hélicoptères civils d’Airbus ont une excellente réputation, même le côté allemand.
      Et on voit une chose intéressante, les hélicoptères ne faisant pas partie de consortiums de constructeurs et ne répondant pas à des clients aux besoins divergeant atteignent une qualité généralement bonne voire très bonne.
      L’industrie pétrolière est très exigeante, qu’il s’agisse de sécurité mais aussi de la fiabilité. Une panne en mer peut-être catastrophique et ce n’est pas possible.
      Là où la Marine a aussi des besoins proches de ces différentes industries c’est aussi à l’atterrissage. Les plateformes pétrolières et les navires de forage pour cette même industrie, ou encore l’atterrissage au sommet d’un gratte ciel avec les vents violents, irréguliers et amplifiés sont similaires à l’atterrissage sur une frégate en mer agitée et venteuse.
      .
      Pour moi le fait que ce soit un hélicoptère civil militarisé est une bonne nouvelle.

      • ScopeWizard dit :

        @John

        Alors là , il faudrait que vous précisiez deux points :

        1) « Il n’y a pas tous ces compromis qui se contredisent totalement à gérer. »

        2) « les hélicoptères ne faisant pas partie de consortiums de constructeurs et ne répondant pas à des clients aux besoins divergeant atteignent une qualité généralement bonne voire très bonne. »

        Si vous pouviez donc clarifier ces deux arguments , ce serait parfait !

        • John dit :

          1) ce que j’entends par là c’est que les appareils développés sur fond propre sont plus cohérents que des appareils développés pour des clients ayant des besoins différant totalement, dont le seul point commun est la classe de l’appareil (le tonnage / les dimensions / nombre de turbines)…
          Ici, la base de l’hélicoptère devrait être saine (comme c’est le cas pour tous les hélicoptères civils d’Airbus). Et les adaptations militaires étant basées sur une version saine (hypothèse basée sur le passé type Dauphin/Panther ou EC-135 / EC-635) ne devraient pas tellement impacter la fiabilité et les qualités de vol.
          2) Si on pense au NH 90, à l’A400M, c’est plus la multiplication des besoins et des clients ayant posé problème selon moi. Le NH 90 a un nombre de versions incroyable. Et avoir une plateforme initiale devant prendre en compte tous ces besoins peut-être plus complexe que de partir d’une version civile et l’adapter aux différents besoins.

          Quelques détails sur le programme NH-90.
          EC France dirigeait le projet et est propriétaire à 43% de NH industries.
          Les autres entreprises principales sont EC Allemagne, et AW.
          Les 3 entreprises ont individuellement des hélicoptères excellents, et pour moi c’est indéniable. Safran, Thales, RR, Turbomeca, Sagem, MBDA… Bref, pas des mauvais…
          Si je me rappelle bien, un temps on parlait de 24 versions différentes commandées par les clients.
          Alors il y a les TTH et NFH. Mais dans ces 2 « standards » (même pas sûr que ce terme soit pertinent ici), il y a des sous versions tellement différentes. La Suède qui veut une cabine plus haut, etc…

          Donc pour moi, le fait de partir d’une version standardisée est la clé d’un bon programme d’hélicoptères. Que diverses versions ensuite soient développées, c’est une nécessité pour répondre aux besoins. Mais ces versions ne permettront pas de changer des éléments fondamentaux je pense.

          • ScopeWizard dit :

            @John

            OKA , merci : donc si je vous suis , concernant les hélicoptères , ces derniers lorsqu’ il est question d’ en doter des armées doivent de préférence être issus de programmes civils quand bien même leur potentiel militaire recherché devrait conduire à un développement très poussé pouvant malgré tout les éloigner grandement de l’ appareil civil initial ?

            Perso , ce qui me chagrine au sujet du NH90 , ce sont toutes ces histoires de corrosion , je ne trouve pas cela très normal car nous savons depuis longtemps construire des engins qui correctement et régulièrement entretenus n’ en subiront les effets qu’ au bout de plusieurs dizaines d’ années ………………

            Donc , en 2000 , entendre parler de choses comme ça relève OU de l’ anecdote sur laquelle on a volontairement placé une grosse loupe et dans ce cas nous sommes carrément si ce n’ est dans de l’ infox ( fake news ) du moins dans de l’ intox , OU nous sommes en présence d’ une anomalie voire d’ un grave défaut de conception ………….

            Dans les deux cas de figure , c’ est inacceptable .

  3. Fralipolipi dit :

    Très bonne nouvelle !
    Un « Guépard » prenant la suite d’une « Gazelle » … c’est tout un symbole 🙂
    .
    Le Tigre va pouvoir trouver là un jeune à même de l’aider ou de même de le remplacer parfois dans ses missions de combat.
    .
    Les Caracal et NH90 vont trouver un camarade au soutien pour le transport de troupes.
    .
    Les Fennec et autres Gazelle vont être remplacées par du beaucoup plus lourd … mais qui pourra en faire plus, plus loin et plus longtemps.
    .
    Les Dauphin/Panther vont trouver là leur successeur naturel.
    .
    Et ce programme HIL va permettre de conforter le lancement du programme H160, ô combien essentiel à l’avenir du site de Marignane, qui passe via ce programme à un braquet totalement nouveau (des points de vue technologique et d’organisation industrielle).
    .
    Bref, c’est un très bonne nouvelle 🙂

    • Fralipolipi dit :

      Sur ces photos complémentaires, on voit que l’ANL est déjà prévu en dotation.
      http://www.paxaquitania.fr/2019/05/le-hil-guepard-arrivera-finalement-dans.html
      .
      Espérons qu’il y aura plus tard la possibilité d’emports de quelques paniers de roquettes (notamment à guidage laser), et de réservoirs carbu pendulaires … tel un jeune Tigre pouvant transporter en même temps 5 commandos avec tous leurs équipements … eux-mêmes soutenus par le serveur de la mitrailleuse de sabord.

  4. B21raider dit :

    ne serait-il pas judicieux de passer aux hélicoptères coaxiaux ?

    • FredericA dit :

      @B21raider : « ne serait-il pas judicieux de passer aux hélicoptères coaxiaux ? »
      .
      Vous dites cela parce que les US viennent de (re)découvrir ce concept ? Si oui, saviez-vous que ce type de rotor existe depuis des années ? Breguet avec même conçu un prototype en 1946 (!) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Breguet_G.111
      .
      Sinon, Airbus Helicopter est propriétaire du brevet relatif au rotor de couple caréné (fenestron). Il me semble plus pertinent de continuer dans cette techno en l’améliorant plutôt que de « suivre les USA ». Vous noterez d’ailleurs que, Kamov excepté, les rotors coaxiaux ne se sont jamais imposés chez les constructeurs d’hélicoptères.

      • Fralipolipi dit :

        Et puis il n’est pas certains que de tels hélicos avec rotors coaxiaux (ou contra-rotatifs) puissent ensuite, du fait de leur hauteur :
        – rentrer dans tous nos hangars de frégate
        – être embarqués par l’A400M … sans avoir à tout démonter.
        .
        Alors qu’on notera ici le fait que les pales du Guépard seront très facilement repliables, justement pour faciliter sa mise en oeuvre en mer, ou sa projection en Opex.
        .
        Et puis, 330 km/h c’est déjà une belle vitesse de pointe (même s’il est encore plus important de regarder les accélérations ou les autonomies réelles de vol à vitesses élevées).

      • John dit :

        Le grande différence entre les hélicoptères américains et les hélicoptères russes ou l’hélicoptère Breguet, c’est que l’idée est de libérer la queue de l’hélicoptère pour y installer un système de propulsion. Ce système de propulsion permet de voler plus vite, et permet aussi d’être plus efficace énergétiquement.
        Airbus avec le X3 a une autre solution en installant de petites ailes et un système de propulsion latéral qui compense qui a aussi le rôle de compenser le couple.
        Niveau sécurité par contre, il y a un réel problème en réalité. Pour pouvoir sortir de l’hélicoptère, il faut attendre qu’il soit arrêté sous peine de passer à travers les hélices… Et ce n’est pas le cas des versions américaines.
        Bref, quoi qu’il en soit, toutes ces technologies ont un intérêt réel, et si l’approche américaine semble apporter des solutions que d’autres technologies ne fournissent pas, pourquoi pas suivre. Ne pas le faire bêtement c’est le seul point important.

  5. Bloodasp dit :

    Belle bête, en revanche j’espère que les sièges pilotes et co-pilotes seront blindés ….

  6. Debunk dit :

    Le Guépard est un des animaux ayant le taux de réussite lors de ses chasses les plus élevé aux monde : environ 50% de ses cibles terminent dans son estomac. Mais cala se paie par un « taux de disponibilité » très faible : le guépard n’est opérationnel que quelques heures par jour, tant sa course (jusqu’à 110km/h) est épuisante. Tout le contraire du Tigre, qui lui n’attrape guère plus que 5% de ses proies mais compense par une endurance bien plus élevée.

  7. felipe dit :

    le général André Lanata, avait ainsi mis en garde contre « un risque afférent à la logique d’homogénéisation des parcs d’hélicoptères » qui reviendrait à « faire un mouton à cinq pattes, sur mesure et coûteux, pour lequel on multiplierait le nombre de kits. »

    je crois que c’est hélas le risque si les considérations industrielles, commerciales et budgétaires priment. elles ont du sens mais à quoi sert une armée.
    il y a un monde entre une gazelle type FS et un PUMA, en passant par un LYNX ou un PANTHER

    • Dimitri dit :

      On est dans la politique de rationalisation des équipements exactement comme le Rafale dans l’armée de l’air qui remplace 7 types d’avion de chasses. Une machine une mission c’est fini ce temps là, ça coute trop chère.

    • John dit :

      Le Puma est hors sujet ici…
      Le Puma ne sera pas remplacé par les H160. Certains voulaient forcer l’armée de l’air à prendre le H160 en remplacement, mais l’armée de l’air a réussi à rejeter cela .

      • Sgt moralés dit :

        non certes,mais il m’est arrivé avec 2 al III (BTP 319) d’héliporter 12 combattants(2×6)2 sieges avant retournés et 4 sur la banquette arriére.

        • John dit :

          Je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi vous dites cela.
          Pourriez vous m’en dire plus?

          • ScopeWizard dit :

            @John

            Bien évidemment , il appartient en priorité à notre camarade @Sgt moralés de préciser le sens exact de son propos .

            Cependant , perso je pense que ce qu’ il essaie de mettre en évidence c’ est la capacité d’ adaptation par extension type « système D » d’ une machine ( Alouette III ) à la fois très robuste , performante et innovante ( pour l’ époque ) , qui pouvait faire plus et mieux à la demande que ce pour quoi elle était initialement prévue , ce qui pouvait grandement dépanner à l’ occasion genre une polyvalence de fortune .

            Donc , ce que je déduis de ceci , c’ est que le HIL tout beau et tout chaud qu’ il soit ou doté des derniers perfectionnements , ne sera peut-être pas capable de rendre les mêmes services que de vénérables Puma , certes anciens et rustiques , mais aussi peut-être plus souples dans leur emploi dès lors qu’ il s’ agit de se « débrouiller » avec les moyens du bord …………

            À présent , à notre ami de confirmer , de corriger , d’ infirmer …………………

  8. Aspicroc dit :

    Bel engin ! Un « petit » nouveau dans la ménagerie des hélicos français ! Mais subsiste une interrogation ! Par quel modèle vont être remplacés les bêtes de somme que sont les Puma ?

    • Alabatros24 dit :

      Les PUMA et Super Puma pourraient être remplacés par des Caracal, les plus rustiques pour l’Afrique ou l’Orient
      et éventuellement par des NH90 les plus modernes (pour l’Europe)
      Pour les lourds type Chinnook..cela reste du rêve.

    • Albatros24 dit :

      Le Caracal me paraît l’emporter sur le NH90 en termes de prix, de plafonds, de frets…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H225M_Caracal
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H225M_Caracal
      le Caracal me paraît plus franco français que le NH90 plus européen, certes plus moderne mais plus fragile dans un environnement désertique.
      Quelqu’un a t il des retours d’expériences du Caracal ?
      Il me semble avoir lu que ce vecteur était plus apprécié que le NH90 des mécanos et des utilisateurs.

  9. wagdoox dit :

    Voilà qui est bien pensé et une bonne nouvelle !

  10. Titispv dit :

    C’est dommage que l’hélicoptère ne sera pas capable d’utiliser le canon de 20mm ou bien roquette et missile ( Helfire et mistral)

    • Carin dit :

      @Titipv
      Il me semble que sur la photo illustrant l’article il y a bien ce matériel en 20mm… mais je peux me tromper.

      • Hermes dit :

        Un pod 12.7.
        .
        Pour ce qui est d’un Hellfire/Brimstone, je pense pas que ce soit exclu, voir même à qualifier l’ANL en terre, ou créer une version AC…
        .
        SI on peut intégrer l’ANL on peut y mettre les autres missiles.

        • Titispv dit :

          C’est sur que ça aurait de la gueule 20mm MMP roquette etc

          Par contre je me pose la question de la répartition des 80 exemplaires dans l’armée de terre entre les 3 RHC le RHFS et les plots avancer ( Djibouti et Abidjan) et EALAT GAMSTAT

  11. Spls dit :

    Il est très beau, il a de la gueule on peut pas dire le contraire… Mais question communication, le ministère comme l’industriel n’y vont pas de main morte. Continuer à l’appeler « léger » alors que c’est un hélicoptère de 6 tonnes, que l’équipage va passer à 4 pax (+2 mitrailleurs, opérateurs du treuil…). Continuer à dire que l’on va faire des économies de fonctionnement, avec une machine aussi complexe. Dans le cas du remplacement de la Gazelle, on va passer de 800cv à 2200cv : les turbines ont fait des progrès, mais de là à dire qu’on va faire des économies de carburant… Ce Guépard fera le bonheur des forces spéciales et plus tard de la Marine, mais ne remplacera jamais la Gazelle (hélicoptère léger, compact, économique, facile à utiliser). Question puissance de feu, je regrette que l’on n’est pas pris le chemin des Coréens qui développent avec Airbus (!) leur version du H155 (le LAH) avec un canon de 20mm en tourelle (Nexter commercialise une très bonne tourelle, la THL20). Enfin dernière question, combien de H125 ou H130 pourrait-on acheter pour le prix d’un H160 ?

    • nexterience dit :

      Il y a aussi la question de l’endurance : si le guépard est aussi endurant qu’un tigre, cela facilitera les opérations. Cf Harmattan.
      C’est sûr que l’heure de vol ne va pas baisser, si on se réfère à la loi « tonnage=coûts »
      La thl 20 serait top pour dissuader les tirs à 180° sur une machine peu protégée.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Spls!

      Pertinente réflexion :
      – Combien coûtent respectivement :
      A/ dans le civil : 1 H160, 1 H130, 1 H125.
      PS : Je prends les paris : je dis …. 15M USD, 5M USD, 4M USD toutes options.
      B/ en version militaire, la version la plus ( pour chaque hélicoptère mentionné . A savoir : H160M, H130M, H125M )à même de remplacer le plus de cellules actuellement actives . Pour ma part, je prends les paris, en disant respectivement , 25M USD, 7.2 M USD, 6.6 M USD . sans les munitions et missiles
      —> J’ai vérifié les prix !

      EN CONCLUSION : Pour défendre mon pays, je remplace des monoturbines ( fennec, gazelles et Alouette III) par des monoturbines avec une motorisation revue et corrigée, des équipements au dernier standard, et des armements + munitions également fabriqués sur le territoire national… Et en quantités significatives , et non la pauvre dotation prévue en H160M.
      Et pour ce qui concerne les biturbines :
      – le lynx ne disposait pas d’autonomie suffisante car trop léger.
      – Eventuellement, une version H160M pourrait remplacer les PANTHER et DAUPHIN PEDRO… Créant néanmoins un micro-parc . Personnellement, je préfère remplacer les PANTHER et DAUPHIN PEDRO par un mix entre des exemplaires NH90 et une Nouvelle version rusticisée de L’ EC225 ( pour ce-dernier, exemplaires venant grossir un commande pour remplacer le PUMA de L’Ada).
      – Avec un budget contraint, on arrive à doter notre MARINE, ADT et notre Ada d’une flotte beaucoup complète formant un tout beaucoup plus homogène et avec une maintenance maîtrisée de part l’aspect premier du cannibalisme, à minima, et quelque soit l’évolution des budget MAINTENANCE … Bref, exactement ce qui est réalisé aujourd’hui avec les Gazelles, et comme ce fut le cas avec le F1, mirage III, Alouette …

    • Tapis volant dit :

      Questions censées … mais la réponse est probablement dans l’article : « préciser les performances et caractéristiques attendues de ce nouvel hélicoptère. » est le travail engagé par la DGA. Soit préciser un caahier des charges … relatifs à un hélico dont le proto est déjà sorti et va se vendre en secteur civil. Soit 80% de l’appareil déjà existant.
      En gros, le choix semble fait d’abord pour « sécuriser » l’activité industrielle de Marignane (AH qui paraît-il ne serait pas parvenu à vendre le H160 sans l’armée française, ni à établir un plan de charge programme suffisant pour les 20 prochaines années sans cette commande), et -ds un second temps- fournir à l’armée « un outil » dont elle peut avoir besoin pour remplacer des besoins fort hétéroclites (reco/liaison/combat léger/FS ALAT, reco/transport/appui AA en remplacement Fennec, ASM/appui/sauvetage pour la MN en remplacement AlIII Lynx et Dauphin-Panther).
      En gros, le successeur putatif du Dauphin, certes trèèès bel appareil, mais + optimisé à mon sens pour du transport civil (offshore, VIP, affaires …etc…) que pour de la reco aéromobile, où la rusticité, puissance, l’agilité, capacité temps chaud et la résistance (blindage léger) sont déterminants. Je suis négatif sans doute …. matériaux cellule, équipements, avionique / radio et système de maintenance embarqué dernier cri sur cet hélico. Mais était-ce là l’essentiel ?

      • TINA2009 dit :

        Bsr Tapis Volant !

        Je vous rejoins sur nombre de points et observations mentionnés par vos soins .
        1/ Ce n’est pas parcequ’il n’est pas un hélico militaire , qu’il ne peut être un bon hélico à même de réaliser les missions militaires qui lui incomberont.
        2/ Ce n’est pas la cellule dont nos 3 armées ont besoin pour remplacer leurs Mono et biturbines en dotation et cités par vos soins!
        3/ LA MINISTRE des Industriels et Financiers de L’Armement, précise , elle-même, que le CDC n’est pas établi …. Et confirme l’adoption de la Cellule … C’est un aveu que le mandant n’est en aucun cas, un de nos responsables militaires et de la DGA : LES MANDANTS SONT AIRBUS et L’ETABLISSEMENT FINANCIER qui prêtera à AIRBUS la somme nécessaire, somme que nous paierons TOUS lors de la prochaine LPM (—> Qui c’est qui a pas encore ses 1200 m2 de jardin + sa serre de 4×10 m + ses boudins de piscine en 10×0.30 m????)!!!
        4/ Quand je vois le temps que l’on passe pour la maintenance avancée sur les Gazelles / aux Alouette III, et que je vois la photo du H160M—> Je m’interroge et je suis Sceptique… Réellement Sceptique.
        5/ La discrétion passive du H160M est considérablement réduite / à celle de la SA342M : La hauteur de la cellule est bien plus haute ! L’avantage du camouflage régulièrement mentionné par les pilotes et confirmé par les RETEX … Cet avantage n’existe plus déjà plus en ce jour de 28/05/2019!!!! C’est vraiment pas la cellule idéale pour nos ARMEES, pour nos camarades : En aucun cas ! La cellule des H125M et H130M maintienne cet avantage passif!

  12. Vinz dit :

    Ca va être compliqué de faire tenir toutes nos antiquités pendant encore 5 ans minimum, avec une dispo acceptable.
    .
    « il sera plus silencieux (réduction de 50% du bruit extérieur), plus facile à piloter »
    Quand on voit Tom Cruise piloter le H125 (j’imagine que c’est la même philosophie pour le H160) pour le film Mission Impossible, on se dit qu’en effet ça n’a plus rien à voir avec la Gazelle, Puma & co 🙂
    https://www.youtube.com/watch?v=ElLxBo4_o_0

  13. Dimitri dit :

    Une petite précision svp. Les Puma de l’alat sont bien sensé être remplacés par les nh90 version TTH ? Alors pourquoi l’armée de l’air ne veut pas de nh90 elle aussi ? Ils veulent un nouvel appareil en partant d’une feuille blanche ?
    Et pour ma part les gazelles si précieuses je les remplacerait par des H120 colibri pour les écoles de pilotage et par des H145m pour le combat. Pas plus compliqué. Et les Puma il n’y a qu’à les remplacer par le cougar qui est un hélicoptère pleinement satisfaisant, robuste et encore en production.

  14. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à toutes !!!

    —–>AAAAAHHH… quel bonheur que de lire PARLY-PARLA, à nouveau !
    —->En effet, Notre Ministre des Industriels et Financiers de L’Armement , est parfaite dans sa fonction. Elle est économe en mots, délicieuse dans la nature et la « profondeur » de ses arguments ( Supposés arguments… Me dit-on à l’oreillette??? Se peut-il être exact ???? )
    —-> Et ce « pré-financement » assuré …. Par L’INDUSTRIEL… Et dire qu’il fut un temps pas si lointain ou tout aurait été assuré par L’ETAT …. Justement, à propos de ce-dernier , quand on voit les résultats chiffrés auxquels on arrive lorsque l’on collecte les différents éléments de nos différents services , pour ma part, je suis particulièrement inquiet pour les 15 prochaines années.
    —> J’ai adoré  » le paiement des guepard sur la prochaine LPM  » . PARLY PARLAT s’en fout : Elle ne sera plus là dans quelques dizaines de mois, et donc absente pour la prochaine LPM. Pour ma part, je serais Elle : Je commanderais 2 PAN, 150 SCAF, 3258 VBMR Léger en supplement et 30 BATSIMAR comme dessert . On paiera sur la prochaine LPM ( entre autres).
    —>Bon…Bon , c’est dommage … On a plus de Ministre des Armées depuis plusieurs décennies , mais c’est comme cela …
    —> Au fait, il est pas encore défini le HIL, mais il sera moins onéreux en coûts, respectivement global – d’utilisation – en maintenance prévventive et curative ….. Alors , que l’hélicoptère n’est pas terminé dans sa définition … SACRé PARLY PARLAT, VA !!!!
    Vivement qu’on se prenne un conflit majeur et de haute intensité sur le sous-continent : 74 ans sans grosse merde ( hormis la EX YOUGOSLAVIE certes….), c’est plus possible. De plus, j’ai anticipé en achetant 4 stérilisateurs, 33 palettes de bocaux et joints stérilisateurs pour lancer ma production et commercialisation de plats locaux : Il me manque juste la matière première!!!

    • ScopeWizard dit :

      HA HA HA HA HA 😀 😀 😀 😀 😀

      Toujours aussi déjanté !

      N’ oubliez pas de jeter un œil à votre PLANCHA !

      N’ empêche qu’ à côté du délire qui souvent vous caractérise , chemine presque toujours un joli fond de vérité que d’ aucuns aimeraient bien décrypter …………tandis que d’ autres préfèreraient tout crypter ! 😉

      • TINA2009 dit :

        Bsr SCOPE WIZARD !

        Merci pour la remarque : J’adore le terme que vous avez employé : « déjanté! » . C’est un terme que l’on a rarement l’occasion de mettre dans une phrase ! J’aime bien !
        Merci !

        PS : Egalement, merci pour les 2 remarques concernant les 2 catégories de personnes et leurs positionnements / au décryptage. Je n’étais pas conscient que j’étais aussi peu explicite dans mes propos !
        —> Je dois effectuer des efforts ! Mais j’interviendrai très certainement moins souvent! Merci!

        • TINA2009 dit :

          PS :
          Vous avez parfaitement raison : J’ai nettoyé ma PLANCHA … Et j’en ai commandé un douzaine d’autre chez BOULANGER !!! avec – 57.21 % de rabais pour des double-foyers …. OOOOUUUUHHHHH …OOOuiiiii ! Ca va swinguer dans la chaumière !!!

          PS :
          J’adore le terme Déjanté que vous avez employé pour me décrire !
          Aussi, je vous le demande humblement : pourriez – vous , à compter de ce jour , le 28/05/2019, m’appelez uniquement par Déjanté … Car nous devons, collectivement, assurer l’augmentation de la fréquence de l’emploi de ce mot.

          PS :
          On peut le comparer, toute proportions gardées , avec le terme  » Gargantuesque », terme dont m’a rappelé une vieille connaissance .
          Pour rappel , ci – dessous …

          https://www.youtube.com/watch?v=QsaG8rJGlyQ

          Bonne soirée !
          A bientôt et bien amicalement !

          • ScopeWizard dit :

            @TINA2009

            J’ espère bien qu’ elle est propre , c’ est qu’ il ne faudrait surtout pas plaisanter avec l’ hygiène !
            Chez Boulanger ? oui c’ est un excellent distributeur avec qui perso le moins j’ ai affaire , le mieux je me sens …………..

            Vous appeler « Déjanté » ? Uniquement ?
            Alors , je veux bien l’ employer de temps à autre mais que je sache votre pseudo est TINA2009 , ce qui me convient parfaitement autant qu’ à vous je suppose …………

            Après , je ne dis pas , c’ est sympa de me confier une telle responsabilité en faisant de moi l’ ambassadeur de son utilisation voire de sa réhabilitation……………..

            Gargantuesque …………. oui et il y en a un paquet !

            Bonne journée !
            À bientôt et bien amicalement également !

            Je dirais même plus : amicalement vôtre ! 😉
            https://www.youtube.com/watch?v=mH9FbzPmet8

    • Passager dit :

      Bon, je vais faire l’avocat du diable.
      Pour la première partie c’est votre avis sur la personne et la politique, je vous le laisse, votre avis se défend.
      Pour la seconde partie, Parly nous donne les éléments dont le Guépard doit être doté soit le cahier des charges. Et puis, elle ne se mouille pas, le HIL/H160M ne part pas de rien puisqu’il y a déjà un prototype du H160 depuis 2015 avec des performance déjà connu.
      Enfin votre conclusion, je ne sais pas comment la prendre: c’est de l’humour malsain? vous êtes sérieux? Dans le second cas, je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce genre d’insinuation, généralement on ne tient ce genre de propos que jusqu’au moment où ça nous touche directement. Et c’est quoi le but: former la jeunesse (car tout le monde sait à quel point les jeunes en sont sortis grandis de la 1GM); recentrer les valeurs morales de la société (c’est un point de vue tellement subjectif que je n’ose pas m’étaler là-dessus); relancer l’économie (la seule raison qu’on ai l’impression que la guerre renforce l’économie, c’est que la guerre fait tellement plonger l’économie qu’après, elle ne peut que progresser); renforcer l’intérêt du politique pour le militaire (c’est sûr, ce n’est pas comme si en 1919 et durant les années 20 l’armée connaissait des diminution budgétaire) la gloire; la conquête?
      Je n’ose à peine imaginer les résultats d’un conflit de ce genre car rien qu’un conflit conventionnel serait désastreux (avec les guerres hybrides, les morts indirects explosent). On a connu en Europe deux conflits qui ont minimum causé la mort d’environ 80 millions de personnes sur son sol en un siècle, je penses qu’on peut se passer d’un autre.

      • TINA2009 dit :

        Bsr PASSAGER !

        Pour ce qui concerne ma conclusion , je conçois qu’elle vous ai interpelé, Scandalisé .
        Cependant, PASSAGER, elle part d’un constat FACTUEL premier et de plusieurs constats COMPLEMENTAIRES ( non mentionnés VOLONTAIREMENT par mes soins… Mais, réfléchissez, informez- vous, réfléchissez à nouveau) : Plusieurs pays, plusieurs responsables de plusieurs organismes européens civils/militaires et plusieurs responsables de représentants nationaux ont une dynamique et une politique qui ne fait autre que d’accélérer la survenue d’un conflit de Haute intensité sur le sous-continent —> Notre meilleur allié pour le critère SURVIE, c’est nous-même! Pour ce qui concerne le critère « DES » TEMPS + APPLICATION DE LA STRATEGIE INTEGRALE A CELUI DE TECHNIQUE », j’adhère aux rappels de Toshi YOSHIRARA et Carl Von CLAUSEWITZ!
        – J’apprécie votre formulation concernant les Différents Buts de mon propos!
        – Pour ce qui concerne votre « Fragilité » et/ou « peur » à OSER, Je tiens pour ma part à vous féliciter pour avoir OSER , en ajoutant ceci :  » OSEZ, OSEZ, OSEZ !!!… » Cela ne vous rappelle t ‘il personne ? Je n’ai fait que reprendre ces termes…
        Bsr et surtout MERCI MR PASSAGER ! Cela me rassure de lire des commentaires comme le vôtre … Même s’ils sont particulièrement virulents à mon encontre : cela n’a que très peu d’importance : En revanche, l’expression de vos réflexions sont riches sur ce sujet , et elles renvoient à nombre de constats, d’observations, d’expériences passées similaires… MERCI pour cela!

  15. Chimère dit :

    Bel hélico ! On ne peut plus reculer de toutes façons !! Espérons seulement une bonne disponibilité . Je pense qu’il pourra couvrir un panel de mission très large , qui sera appréciable , à n’en pas douter. Je me pose une question pour moi essentiel : le prix . En effet, la quantité étant une qualité qui commence à faire défaut en Europe, je me demande si nous n’aurions pas fait mieux de prendre plus petit ,mais plus nombreux….Qui assurera la formation sur cet hélicoptère ??

  16. ScopeWizard dit :

    À le voir , rapidement comme ça , on se dit qu’ il y en a dans les bureaux d’ études qui ont assidument suivi la série Supercopter ( Airwolf en VO ) , non ? 😉

    Bon , hormis , cette observation un poil malicieuse , en version militaire il présente une ligne générale vraiment sympathique …………..

    Cependant ………….tant que j’ y suis ……………. il me vient comme une requête de dernière minute ……………

    Par pitié les gars , à votre tour d’ être sympas , évitons les nervous breakdown à répétition qui usent prématurément les patiences ! 🙁
    Pas de bordel dans la mise au point du genre A400M ou NH90 , faites-nous ça bien , au top du top !!! 🙂

    • Frédéric dit :

      C’est en HS, mais j’ai appris il y a quelques années que Supercopter s’est écrasé en Allemagne le 6 juin 1992. L’hélicoptère après la série avez été reconverti comme ambulance aérienne.

      • ScopeWizard dit :

        @Frédéric

        Oui , je sais , accident tragique en revenant d’ une mission d’ évacuation sanitaire avec 3 morts au compteur ( pilote , médecin , assistant ) suite à une météo orageuse et tempétueuse 🙁 : j’ ai eu exactement la même info sauf que perso j’ avais le 9 juin 1991……. 🙂

        • Alpha dit :

          Le Supercopter, vendu en 1987 à la société allemande Hubschrauber-Sonder-Dienst, fut alors immatriculé D-HHSD, et mis au standard 222SP pour servir à l’évacuation sanitaire. Il s’écrasa contre une montagne le 6 juin 1992 à cause du brouillard, tuant ses 3 occupants (son pilote, un médecin et un aide-soignant). Il venait de déposer une jeune fille sérieusement brûlée et revenait à Berlin.

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Merci ! 🙂

            Certains disent à cause de conditions orageuses , d’ autres à cause du brouillard , d’ autres à cause de …………….

            J’ ai même ouï dire à cause de l’ obscurité ……………

            Bordel de m**** mais que s’ est-il passé au juste ???

            Allô Air Crash investigations ? 😉

    • John dit :

      Je me permets de vous répondre ici concernant votre exemple des ronds-points comme dépense inutile.
      Je suis tout-à-fait d’accord sur le fait que le nombre de points d’économies sont énormes, et ne réduire que le budget de l’armée n’a aucun sens.
      Mon seul point était de dire que la patrouille de France ayant un certain coût, parler d’économies possibles (en remplaçant les avions avec un avion moins cher à l’emploi, si ça existe en jet?). Redéfinir la « stratégie » ou le type d’événements auxquels participer, etc, etc…
      Mais oui, susciter des vocations et faire rayonner l’armée ainsi que l’industrie aéronautique a aussi un intérêt important.

      Mais au vu du budget français, il faut tout revoir sans exception, il faudrait un réel travail de fond, avec des audits externes à la France ne connaissant pas le système français.
      Si des étudiants de l’ENA étudiant le système administratif et publique français auditent l’exécutif, ses budgets, son organisation, les redondances nationales, régionales, départementales et locales, … les chances d’aboutir sont faibles.
      Mais vu le niveau de dépenses, et le niveau de satisfaction de l’état, il y a des milliards qui sont mal utilisés, c’est pas possible autrement.
      Pour moi, le défaut des nouveaux gouvernements, c’est qu’ils ajoutent de nouvelles taxes, de nouvelles subventions (pour les entreprises et les privés) plutôt que de tout reprendre à zéro, et de redéfinir toutes les taxes, toutes les aides, toutes les dépenses, et la réorganisation complète de l’administration, des élus, …
      Sans faire un travail aussi profond, je doute que des économies suffisantes puissent équilibrer le budget. Et surtout, ces économies impacteront le travail de l’état.

      Maintenant, quand je dis que le budget de la patrouille de France pourrait être réévalué, je parle bien évidemment dans le cas d’un projet de fond comme celui que je mentionne. Donc la PAF serait un élément minime du budget à revoir.

      • TINA2009 dit :

        Bsr JOHN !

        Je vous rejoins sur nombre des points évoqués ! Et vos constats et interrogations sur les personnes  » aux manettes », la nature des budgets et leurs méthodes de définition ( de ces budgets…), les décisions /orientations de ceux « mandatés » ( élus et surtout non élus…) m’apparaissent comme pertinentes.

        PS : Pour ma part, j’aimerai beaucoup vous lire en étant beaucoup plus explicite sur certains aspects des sujets que vous avez abordé ici … Et avec des liens . MERCI par avance !

    • John dit :

      Et concernant l’avion d’entraînement, la raison pour laquelle un Aphajet (et les appareils de cette génération et les suivantes) n’est selon moi pas suffisant pour le rôle de CAS dans le futur, c’est parce que les conflits au Moyen Orient et en Afrique du Nord ont vu l’armement de groupes rebelles, de terroristes et d’alliés de l’occident (peshmergas par exemple) s’alourdir. Ca signifie aussi que maintenant, les avions de Close Air Support n’auront plus seulement des AK en face d’eux, mais une gamme d’armement plus complète, de génération plutôt fin de la Guerre Froide (très très simplifié, la réalité est plus complexe).
      Mais du coup, sachant que ces armes vont certainement se retrouver sur des conflits futurs plutôt au Moyen-Orient, en Asie de l’ouest, dans certaines zones en Afrique… On l’a déjà vu en Afghanistan l’armement américain fourni aux Talibans face à l’URSS se retourner contre les Américains et l’OTAN par la suite. Il y a aussi des armes d’origine libyenne auxquelles font face les troupes françaises dans le Sahel, etc…

      Bref, des appareils du type Alphajet ne sont pas suffisamment protégés (pour les pilotes) et pas suffisamment résilients pour pouvoir encaisser des salves de DCA. Il y a la stratégie qui consisterait à se satisfaire de la maniabilité pour contrer leur incompétence. Mais pour moi, l’alphajet ou le M-346 FA sont des avions d’attaque et pas des avions de close air support. Pour l’attaque, le Mirage 2000 et le Rafale remplissent ce rôle. Par contre, je pense que les conflits actuels sont un bon terrain de jeu pour des avions du type A-10. Les dimensions et la forme ne correspondent pas à un avion d’entraînement.
      Mais je pense qu’un peu plus de protection aux endroits clés n’affecterait pas tant que ça la manœuvrabilité, et une conception protégeant « naturellement » les éléments clés pourrait aller dans ce sens.
      Donc en résumé:
      – avionique dans l’idée du PC-21 ou du T-X. La capacité de simuler un avion de chasse, afin de simuler en vol des missions avec les systèmes très proches voire le cockpit même du Rafale.
      Ça c’est le premier point, et peut-être l’élément que rend l’Alphajet un peu obsolète, même si pour l’apprentissage du vol pur, l’alphajet n’a rien à envier à d’autres avions d’entraînement. Et beaucoup d’avions n’ont rien à envier à l’alphajet à ce niveau.
      – Protection du cockpit, protection des réservoirs, ou du moins d’un réservoir, et protection des réacteurs.
      Mais protections amovibles (rapidement), pour l’alléger pour des missions de surveillance et renseignement où l’altitude de vol ne nécessiterait pas ces protections.
      – Au niveau de l’armement, une mitrailleuse (on voit l’efficacité qu’elle a sur l’A-10, et si on part du principe qu’un tel avion n’affrontera pas de blindés, du 30mm n’est pas nécessaire, mais du 20mm pourrait être intéressant).
      Et pour le reste, un armement proche du tigre (des roquettes, des MMP) et en plus des bombes non guidées. Et comme il est prévu à l’export, avoir une gamme large de bombes éventuellement même guidées et lourdes.
      Le T-50 coréen a une belle gamme d’armement, et il est très complet globalement. Etant conçu pour se battre contre une armée, forcément ses capacités sont plus poussés (brouillage, missiles air-air, etc, etc..)
      – La question des dimensions et des caractéristiques aérodynamiques est complexe.
      Pour une question de prix mais aussi de vol à basse vitesse utile au CAS, pas de capacité supersonique.
      moteurs au-dessus des ailes voire même sur le dessus de l’appareil. Les ailes hautes de l’alphajet sont un avantage pour l’entraînement / l’apprentissage, mais si on veut protéger les moteurs, c’est plus facile de le faire avec une aile basse, et ça correspond à ce qu’ils retrouveront par la suite. Ailes droites ou légèrement en flèche avec vol stable à relativement basse vitesse.

      Pour moi, ce qu’il y a de plus proche d’un avion fonctionnant pour ces 2 rôles pour un prix intéressant et une conception relativement simple, c’est l’Aero l-259 , et l’autre c’est le T-50.
      Pour la CdS, cet avion est vital, et pour le L-259, c’est combiner l’expérience d’un avion bien conçu, ayant déjà eu des versions antérieures pour l’attaque au sol, avec l’industrie israélienne que excelle dans l’utilisation du potentiel inexploité des avions et qui arrive à réellement améliorer chaque avion qui leur passe dans les mains (Dassault et Israël ont grandi ensemble, c’était clairement une relation win-win).
      Ses formes ne sont pas les plus élégantes mais il me semble aller dans la bonne direction.

      Sinon, si vous regardez les premiers jets, le BAC Jet Provost me semble aussi dans cet esprit.
      https://en.wikipedia.org/wiki/BAC_Jet_Provost#Specifications_(T_Mk._5)

      Et qques concepts où certains éléments sont intéressants:
      https://nationalinterest.org/blog/the-buzz/ares-the-light-attack-aircraft-america-needed-never-happened-19939

      • Alpha dit :

        @John
        Il y aurait pu avoir ça aussi :
        https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/2328.html
        Hélas resté à l’état de maquette…

      • ScopeWizard dit :

        @John

        Oui , le T-50 à ne pas confondre avec le Su-57 russe , dans le choix de la formule aérodynamique autour de laquelle il a été conçu est en fait une sorte de mix entre le F-16 et le F-5 …………..

        Pour moi , il faudrait être capable de revenir au concept d’ un avion école tel que le fut le T-33 après-guerre mais avec un niveau de performances proche du Jaguar et une modernité digne d’ un Mirage 2000 D , sans doute en bi-réacteur donc concevoir un tout nouvel avion et surtout savoir ce que l’ on va en faire ………….

        Est-ce qu’ un avion-école se doit d’ être systématiquement engagé sur des théâtres d’ opérations lointains fortement défendus parce qu’ il dispose d’ une bonne capacité CAS , je ne le crois pas étant-donné qu’ il faudrait avant-tout prendre en compte le fait que leurs pilotes seront jeunes et manqueront d’ expérience tout en n’ étant pas aux commandes d’ un chasseur aussi bien « protégé » que ceux du Rafale performant et multi-rôle ………………

        Par conséquent , me concernant même si notre Rafale peut tout faire , j’ opterais pour deux avions distincts -soit un de combat appui-feu et attaque au sol disposant de capacités air-air minimales + un second spécifiquement destiné à l’ écolage sur avion d’ armes- mais l’ on pourrait également envisager d’ en faire un seul qui soit « convertible » donc sur-dimensionné pour de l’ école de pilotage pure mais en revanche parfaitement adapté pour d’ autres missions comme le CAS ou l’ entraînement avancé ; à la sortie , nous aurions donc un biplace bi-réacteur classe Mach 1 et + , ravitaillable en vol , robuste , très maniable , léger et peu chargé en avionique donc en théorie peu onéreux , avec un emport de 3000 à 3500 kg max équipé d’ 1 ou de 2 canons de 30mm histoire d’ être en mesure de détruire des cibles moyennement blindées ou durcies et de se défendre en air-air avec en plus , pourquoi pas , des missiles IR de portée intermédiaire de l’ ordre de 30 ou 50 km en version ER ( Extended Range ) comme cela devient la norme depuis le MICA comparé par exemple au MATRA MAGIC et MAGIC 2 …………….

        Bien-sûr , il faudrait également le doter d’ une panoplie d’ autoprotection et de systèmes de détection pas trop limités afin qu’ il puisse être efficace et pas trop vulnérable ……………..

        Obtenir un avion qui ne soit pas cher pour du straffing ou du CAS qui fasse en même-temps office d’ avion d’ entraînement-école , pas évident …………….
        Or , il nous en faudra une certaine quantité , disons 150 ou même 200 car déjà les prévisions futures fixées par la LPM 2014-2019 sur seulement 225 avions de combat type Rafale AIR et Marine c’ est bien trop peu , il en manque au moins 50 ou 60 surtout lorsque nous en arriverons au « tout Rafale » , ce qui est à mon avis une erreur , m’ enfin ………

        Ré-inventerons-nous le A-10 ?

        C’ est comme pour vous , en Suisse , 20 ou 30 avions c’ est certes mieux que rien du tout , mais à la fois pour des questions de disponibilité opérationnelle et de maintien des compétences à bon niveau , c’ est trop peu , il vous en faudrait un minimum de 50 voire 60 + tout le reste de votre aviation .

        Quand je vois la flambée des tarifs à l’ achat et des coûts de développement et de production , notamment dus à la débauche d’ avionique et à la sophistication de plus en plus poussée du système d’ armes , je me dis que bientôt certains pays devront s’ équiper d’ une aviation de combat au rabais ou alors , et c’ est très clairement ce que l’ on observe , en quantités trop faibles …………….
        Ce qui va à terme considérablement influer sur le positionnement politique et géostratégique que ces pays ont sur la scène internationale , le rapport de forces jouant , à moins d’ une avancée technologique majeure , en leur défaveur ……………

        Enfin , c’ est mon avis sur la question……………….

        • John dit :

          Non non, je parlais bien du SU 57, pas trop mal comme avion d’entraînement n’est-ce pas?

          Mais en effet, votre commentaire semble pertinent, après le Mirage 2000, un avion de CAS en plus du Rafale serait une nouvelle approche de la flotte à 2 avions.
          Par contre, au niveau de l’autoprotection, je resterais pour ma part beaucoup plus simple. Je pense que dans les missions actuelles, un tel avion est pertinent. Dans un conflit plus symétrique, autant se contenter du Rafale, ou alors avoir toute l’avionique nécessaire pour l’auto-défense sur un pod.

          Et pour la Suisse, grosse erreur d’avoir rejeté le Gripen il y a quelques années.
          Aujourd’hui on aurait toujours une flotte mixte qui a pour moi un avantage énorme sur une flotte uniforme. Déjà il y a une meilleure gestion possible du potentiel de la flotte. Il y a une certaine assurance qu’en cas de problème technique, toute la flotte ne sera pas clouée au sol. Et l’autre avantage c’est d’avoir tous les 15-20 ans des appareils relativement modernes…
          Prenons le cas de la Belgique. Je comprends le choix du F-35 car avec 40 ans de service (soit jusqu’à 2065-2070), il est difficile de s’assurer que la flotte restera moderne alors que le pays concepteur n’utilisera plus cet avion ou alors de manière plutôt limitée.
          Et de l’autre côté, le F-35 sera toujours utilisé dans beaucoup de forces aériennes.
          Par contre, dans le cas d’une flotte mixte, la Belgique aurait pu acheter une flotte durant 40 ans, avec un achat d’un autre appareil 20 ans plus tard, où le SCAF, le F-35, le Tempest, le remplaçant du Super Hornets seront disponibles. Et pour les 20 prochaines années, le Rafale ou le Gripen seront au niveau nécessaire pour affronter les événements.
          Avec une flotte unique, les décisions seront plus difficiles, et les conséquences bien plus importantes. Avec une flotte mixte, un « mauvais casting » porte moins à conséquence ».

          Mon espoir pour la Suisse c’est le choix du Gripen si le nombre offert est le plus important. Et que dans les 5-10 premières années d’exploitation on se rende compte que le nombre est insuffisant pour la protection du pays. Et qu’ensuite le choix se porte sur un appareil complémentaire au Gripen.

          • ScopeWizard dit :

            Le SU-57 comme avion d’ entraînement dans l’ Armée de l’ Air Française ?

            Certains risquent de hurler ………… 😉

            Oui voilà , vous m’ avez saisi : le Rafale + un autre avion plus spécialisé ET dans l’ écolage et entraînement avancé ET en CAS voire en interception dite légère ……….

            Donc, concernant la Force Helvétique ou Forces Aériennes Suisses , pour quoi plaideriez-vous ?
            Une trentaine de Gripen + plus tard autant de Rafale en complément par exemple ?

            Perso , je pense qu’ avec une bonne quarantaine ou cinquantaine de Rafale ou même de Mirage 2000 type tiret 5 ou 9 , certes lui seulement mono-réacteur , vous aviez ce qu’ il vous fallait voire le nec plus ultra …………………bon , il vous aurait fallu une version type 2000 D donc disons 24 Mirage 2000 « air-air » + 36 Mirage 2000 « appui-feu/attaque au sol » soit 60 avions au total et c’ était bien …………………
            Hormis le Rafale , 24 c’ est à peu près la quantité de Mirage 2000-5 qu’ il doit nous rester à aligner en DA à l’ heure actuelle et le fait qu’ il soit à un seul réacteur ne devrait pas vous gêner outre-mesure puisque vous seriez favorable à l’ acquisition du Gripen E qui n’ est propulsé que par un seul lui aussi ………..

            Peut-être un Rafale « simplifié » à l’ instar de ce que fut le Mirage 5 par rapport au III , deux réacteurs étant plus sécurisants en cas de défaillance qu’ un seul surtout au-dessus de reliefs accidentés et aussi montagneux que la Suisse ?

            À vous de me dire …………….

          • John dit :

            Oui, je pense qu’un appareil léger plus un appareil plus lourd pour la Suisse sont assez pertinents.
            Mais j’irais plutôt vers le Gripen plus un appareil de génération suivante d’ici une vingtaine d’année, incluant le SCAF, le FA-XX (6e génération de la Navy, orienté supériorité aérienne), le Tempest… Enfin bref, l’avion de cette génération ayant le meilleur rapport qualité prix.
            Pour moi c’est ça l’avantage d’avoir 2 appareils. Il n’est pas nécessaire d’avoir l’appareil le plus pointu à l’achat. Il est mieux d’avoir un appareil de qualité (fiabilité notamment).

            Concernant le Gripen, plusieurs détails:
            – la précédente évaluation avait de par la méthodologie sous-estimé le progrès de celui-ci. Son évaluation s’est faite sur le Gripen C/D. C’est comme évaluer le Super Hornets avec le Hornets….
            – si les technologies et les performances atteignent leur potentiel, alors c’est l’avion à choisir. Evidemment, pour le moment, seulement Saab connaît l’avancement du programme.
            Mais au vu du fait qu’il n’a pas de retard et qu’il respecte les délais des clients actuellement, c’est plutôt encourageant.
            A sa manière, Saab développe de la qualité (réputation de tous ses appareils). Et le Gripen E est un tout nouvel appareil.

            Je rappelle que la Suisse ne cherche pas vraiment d’avion d’attaque au sol, d’où l’intérêt du multirôle. Mais même sur le F18, la capacité de frappe n’est pas exploitée.
            Disons que la géographie et les fortifications cachées dans le paysage sont la stratégie de défense au sol. L’aviation a pour rôle principal de protéger l’espace aérien. Dans ce contexte un Mirage 2000 n’est pas nécessairement un bon choix.
            Et pour être honnête, quitte à acheter d’occasion, autant acheter des F-18 à ce moment. La seule raison est évidemment le fait qu’il est déjà utilisé par la Suisse.

            Si le Rafale était choisi, ça serait pour moi de toute manière un bon choix, je ne pense pas que quiconque puisse dire que le Rafale n’a pas atteint ses promesses.
            Maintenant, la raison pour laquelle un Gripen E atteignant ses promesses me semble plus adapté est uniquement le nombre.
            Pour le même prix, le nombre de Gripen devrait être supérieur…
            Je pense que le Rafale ne sera jamais utilisé à pleine charge en Suisse. Il a été conçu pour attaquer à l’étranger.
            Le Gripen a été conçu pour défendre un espace aérien. L’espace aérien suisse est petit. Cela signifie que les avions ravitailleurs sont inutiles. Et donc, si il doit ravitailler en carburant régulièrement, il peut aussi ravitailler en armement. Il est conçu pour décoller / atterrir depuis des routes, et cela peut être fait avec peu de monde et peu d’outillage (conçu pour cela). Cela correspond plus facilement au fonctionnement d’une armée de milice.
            ET le volume d’armement n’est pas nécessaire.
            Donc à moins que le Gripen est tellement nul en combat aérien et donc le nombre ne sert plus à rien, je pense qu0il devrait être un bon choix.
            Mais c’est un bon choix à condition de venir avec un appareil complémentaire par la suite.
            Si la stratégie qui vient c’est d’avoir des drones en complément, alors dans ce cas, le Rafale pourrait être intéressant. Et dans ce cas, il est le choix incontesté.
            Mais pour moi, ça se joue entre les 2, car les 2 ont des technologies récentes, et les 2 résultent d’un développement conjoint à une nation, et avec des partenaires ayant un haut niveau de compétence et de qualité.

          • ScopeWizard dit :

            @John

            Si mes souvenirs sont bons , vous nous avez acheté des Mirage III qui sont entrés en service vers 1968 pour être retirés une trentaine d’ années plus tard et vu que vous désiriez les doter d’ un équipement de combat US que vous estimiez meilleur que celui que nous vous proposions alors mais que modifier nos Mirage en fonction de cet impératif coûtait très cher , plutôt que de choisir une autre machine notamment américaine possiblement moins performante que le delta de Dassault qui vous avait beaucoup plu , vous avez réduit la commande portant initialement sur une centaine à un peu moins d’ une soixantaine d’ avions en tout …………….

            En ce cas , après l’ épopée Mirage III S , BS/DS , RS , afin de rester dans de l’ européen , il vous fallait principalement opter 20 ou 25 ans ( donc entrée en service vers 1993 au plus tard ) plus tard soit pour le Tornado bi-réacteur en version ADV ( Air Defence Variant ) , soit pour le Mirage 2000 C ou -5 , soit éventuellement pour le SAAB Viggen en version JA-37 voire AJS-37 + bien entendu un petit nombre d’ exemplaires d’ entraînement comme le SK-37 , le 2000 B , etc …………….

            Donc , pour quelle raison la Suisse a t-elle tourné le dos à la construction aéronautique militaire européenne et a préféré choisir un appareil américain , en l’ occurrence le F-18 Hornet ?

            De plus , puisque vous avez des Hornet , il me semblerait logique car s’ inscrivant dans la continuité que vous choisissiez le Super-Hornet pour prendre la relève ……………..

            Alors , quid ?

    • LeGaulois dit :

      C´est-ce-que je me suis dit aussi. Que se passe t-il quand les écrans de télé tombent en rade? 😉

  17. Polymères dit :

    C’est peut-être vous qui êtes un peu trop focalisé sur le poids de la Gazelle pour en faire la référence de ce qu’est un hélicoptère léger. Est-ce qu’une petite citadine d’aujourd’hui doit être vu comme un véhicule lourd par ce que la 2CV était beaucoup moins lourde?
    Vous vous arrachez les cheveux avec un mot et vous imaginez que tout le me n’a pour objectif que de concevoir un hélicoptère léger, que s’il ne l’est pas, il serait donc « inadapté ».

    Ce que vous ne voulez pas voir, c’est que nous changeons de modèle et que vous, vous ne voulez voir qu’une continuité de ce qui se fait depuis 50 ans avec les hélicoptères légers, vous voulez une Gazelle neuve pour continuer comme avant. Pourtant peut-on considérer que nous sommes encore dans la même configuration, le même besoin qu’il y a 40 ans? Peut-on dire que la Gazelle aujourd’hui est adapté à ce qu’on recherche sur le terrain ou fait-on juste avec ce qu’on a par ce qu’il n’y a pas d’autres possibilités?
    Cela fait pourtant un petit moment qu’on a changé de modèle avec l’arrivée du Tigre, qui a largement pris le côté « offensif » de la Gazelle. Cette dernière étant aujourd’hui presque uniquement un moyen de reconnaissance pour lequel on peut légitimement s’interroger de sa pertinence à mesure que nous nous équipions de drones (je ne parle pas des reapers, mais des drones tactiques), des drones qui seront de plus en plus armés.

    Il s’agit d’imaginer le futur d’ici 30-40 ans et non de voir ce qui serait bien aujourd’hui ou dans les quelques années à venir en continuant comme si de rien était.
    Il y a un besoin important d’avoir un hélicoptère polyvalent, capable de transporter un peu de personnels, de faire de l’evasan tout en assurant un soutien aérien. Vouloir continuer à faire voler de petits hélicoptères pour principalement faire de la reconnaissance mais qui ne peuvent presque rien faire d’autres, c’est être imperméable à voir autre chose que ce qu’on connait.
    Pour ma part, j’estime que votre vision qui consiste à avoir un paquet de petits hélicoptères pour faire comme avant, n’est pas crédibles par rapport à l’armée que nous avons aujourd’hui, aux besoins héliportés de cette armée, aux menaces d’en face et aux évolutions technologiques.
    L’avenir de la reconnaissance elle se trouve du côté des drones et non plus des petits hélicoptères. Faire le choix d’un petit hélicoptère de reconnaissance plutôt qu’un hélicoptère polyvalent comme celui-ci c’est faire le pari que rien ne changera dans 10, 20 ou 30 ans. Pourtant les drones amènent ces capacités d’observations et de plus en plus des capacités de neutralisation qui est préférable à des hélicoptères et mêmes des avions. J’imagine bien plus un drone Patroller armé de roquettes guidées ou de MMP escorter un convois ou autre sur 20 heures que d’avoir un petit hélicoptère qui au bout de 2h doit rentrer par manque de carburant.

    Les coréens veulent un hélicoptère d’attaque léger (5tonnes, mais pour vous ça devient lourd uniquement à 6 par ce que,…par ce que c’est notre choix). Nous on a besoin d’un hélicoptère polyvalent, le Tigre est notre hélicoptère d’attaque. Le H-155 est la version antérieure du H-160, mais bon, vu qu’on envisage une gamme au dessus, forcément on est trop con et ce sont les autres qui sont mieux placés, là aussi par ce que c’est notre choix qui ne correspond pas à vos désirs que vous vous êtes forgés depuis un moment.

    Et pour votre dernière question, là aussi vous êtes totalement à côté de tout en imaginant que l’on a définit la cible de 80 hélicoptères en fonction du prix d’achat unitaire, que vous vous imaginez qu’avec un autre hélicoptère deux fois moins cher, on pourrait en avoir deux fois plus. Non, si on avait choisit le H-125, ça aurait été également 80 hélicoptères, on ne va pas recréer des unités par ce qu’on a trouvé un hélicoptère moins cher, le plus coûteux et le plus complexe n’est pas l’achat d’hélicoptères mais la formation, le soutien et tout ce qui va autour, si on en veut plus on en achète plus, vous semblez encore avoir la tête dans le début des années 2010 sans avoir vu que depuis, nous ne sommes plus à chercher des solutions d’économies pour maintenir de la quantité.
    Nous avons un modèle d’armée que vous devez saisir, des besoins nouveaux à satisfaire et des incapacités à effacer. Des évolutions technologiques à prendre en compte mais surtout vous avez besoin d’oublier le passé pour imaginer l’avenir, on ne cherche pas un hélicoptère d’attaque, ni un petit hélicoptère de reconnaissance, on cherche un hélicoptère qui sait tout faire pour qu’il puisse faire face à divers besoins.

    • Tapis volant dit :

      Pour l’ALAT ce sera qques missions en plus, voire une capacité d’appui feu + diversifiée sans doute…. mais le Tigre HAD doit faire env. 7 tonnes. Ce dernier n’est pas à proprement parler un hélico d’attaque « lourd » tel que Ah64E ou Ka52.
      Mais pour l’Aéronavale, quel positionnement par rapport à la flotte existante de NH90? sauvetage, appui feu et lutte anti-navire ANL … mêmes missions, non ?

    • Math dit :

      Je me faisais la même réflexion. Le NH 90 devait remplacer les pumas et super pumas. Nous dire qu’il faut un autre programme revient à dire: le NH 90 était raté… Ni plus ni moins. Pour économiser en MCO… on refait un hélico…

    • Math dit :

      Plus lourd, c’est plus cher en aéronautique. Ça a toujours été vérifié.

      • Fralipolipi dit :

        Oui, mais en parallèle, tous les armements prennent du poids au fil des générations :
        – M3-F1>M2000>Rafale
        – SNA Rubis > Barracuda
        > VAB > Griffon
        etc … etc …
        C’est le sens des choses, et avec plein d’explications toutes aussi logiques.
        .
        Et en parallèle, le PIB de la France n’a pas maigri depuis les années 70.
        Comme en même temps on commandera beaucoup moins de H160M que de Gazelle/Alouette3/Dauphin à l’époque,
        et bien … toujours mathématiquement, il est loin d’être prouvé que le coût acquisition + MCO H160M ne soit pas dans le sens du temps.
        … Rappelez-vous le Rafale : 1 seul avion pour en remplacer 7 (tous + légers et normalement moins chers … hormis le MIV) … aujourd’hui, plus personne ne se plaint de ce choix à l’AA !
        L’Omnirôle est finalement très facilement entré dans les mœurs pour les pointus. Et tout le monde en est ravi.
        Pourquoi pas rééditer pour les voilures tournantes ?
        .
        En tous les cas, je ne songe pas 1 seconde à critiquer notre gouvernement de savoir en faire le pari !
        Au contraire, j’applaudis.

        • ScopeWizard dit :

          @Fralipolipi

          Hello Fralipolipi ! 🙂

          Certes !

          A) C’ est très juste mais en même temps tout ça se discute ; nous savons que plus un avion ou un hélicoptère est lourd et plus il est bardé d’ électronique tout sauf de pacotille ( de vol , de navigation , sur un aéronef militaire : de combat ) et plus il va coûter cher à développer , à mettre au point ; s’ il est lourd en poids alors forcément quand bien même serait-il hyper-réussi aérodynamiquement parlant , il va lui falloir de la puissance c’ est à dire hormis une force aérodynamique , un système de propulsion lui conférant cette puissance dont il a besoin pour faire aussi bien voire mieux que des machines plus légères sachant que si l’ on n’ a pas de moteur tout prêt sous la main il va falloir en trouver un et adapter le tout ou alors en fabriquer un , ce qui est long et cher , ensuite ce qui va coûter cher c’ est que plus on voudra faire de choses avec cet aérodyne et plus il va lui falloir embarquer de systèmes , ce qui va là aussi alourdir ET l’ engin ET la note …………….

          Je ne sais pas si à ce jour nous serions capables de concevoir un hélico combinant certaines aptitudes du Tigre que ce soit en vol pur ( maniabilité , autonomie ) ou de combat ( puissance et précision de feu , protection ) , avec les capacités de transport d’ un Puma ( + ravitaillement en vol ) et les performances d’ un Super-Lynx ( vitesse ) le tout pour un poids à peine supérieur à celui de deux Alouette III chargées à bloc ( donc 2 tonnes et quelque X 2 ) sachant que qui dit autonomie + vitesse + capacité d’ emport ou de transport dit « économie » donc notre machine devrait à la fois rester légère c’ est à dire emporter peu de carburant , en consommer très peu c’ est à dire disposer d’ un moteur avec un rendement de fous , être équipée d’ une avionique très complète miniaturisée à l’ extrême et elle aussi super-légère le tout dans une cellule des plus résistantes et solides ( blindage poids-plume aussi performant qu’ un blindage beaucoup plus lourd ) avec un gros potentiel en performances et en capacité de transport ……………

          Perso , je trouve que ça fait beaucoup …………..

          B) Quant au Rafale , certes c’ est très bien d’ être en mesure de remplacer 6 ou 7 appareils avec un seul mais 1) ça limite l’ excellence de l’ avion dans tous les domaines donc il est « bon » ici , « excellent » là , « moins bon » ailleurs , 2) ensuite il ne faut pas oublier qu’ il est entré en service à une époque où nous avions encore un sacré panel d’ avions comme le Super-Etendard Modernisé ( SEM ) , le Jaguar , le Mirage IVP , le Mirage F1 CT et CR , le Mirage 2000 C , D , N , -5 , B ……………..
          Donc , dans ces conditions , c’ est vachement facile de décréter que : « ça y est c’ est bon le Rafale arrive et yapluka ……….. »

          Alors depuis , les Jaguar , Mirage IVP , Mirage F1 , SEM , Mirage 2000 N s’ en sont allés , la flotte s’ est considérablement réduite en termes de types d’ avions de combat puisqu’ il nous reste à présent tout juste quelques dizaines de Mirage 2000 qui assurent toujours le job chacun dans sa spécialité en secondant efficacement les Rafale , cependant l’ on se rend compte de plus en plus que le Rafale aussi bon et polyvalent soit-il , 1) soit ne suffira pas , 2) soit s’ avère un poil sur-dimensionné pour certaines missions notamment taper du pick-up , 3) soit posera un problème majeur en cas d’ immobilisation générale et forcée de la flotte si cette dernière constitue la seule et unique que nous ayons à disposition ……………..

          Conclusion , en attendant le SCAF et compte tenu du fait qu’ il nous faut un remplaçant de l’ Alpha Jet qui soit digne de ce nom , il nous faut au plus vite et en quantité un second appareil à tout faire bien moins onéreux que le Rafale qui soit en mesure d’ assurer une transition une fois les Mirage 2000 partis à leur tour afin de mener à bien l’ entraînement de base ou avancé , la formation , l’ écolage , les missions CAS ou de straffing voire faire de la police du ciel ……………

          Je ne vois pas comment nous pourrions faire sans ce second avion si tant est que nous désirions demeurer libres et indépendants comme nous avons la chance de l’ être encore de nos jours ………….
          Eh oui , nous n’ allons pas demander à d’ autres forces aériennes d’ assurer la formation ou l’ entraînement de nos pilotes tandis que nous maîtrisons encore si parfaitement la chose par nous-mêmes ………..

          Mais comme je vous l’ ai précisé en préambule : tout ça se discute ………… 😉

    • Drakkar dit :

      Merci pour cet éclairage qui fait sens !

    • ekiM dit :

      Très bien dit.

  18. Castel dit :

    C’est quand même assez rare pour être souligné.
    Cela montre aussi, que lorsqu’on veut vraiment s’en donner les moyens, non seulement, on ne subit pas les retards, mais on peut aussi prendre un peu d’avance !!
    Espérons seulement que cela ne fera pas prendre de retard à un autre programme…..

    • PK dit :

      OUi mais bon quand même… Ça fait juste un an de retard sur les premières prévisions.

      Donc on n’a pas prit d’avance : on a comblé un peu le retard…

    • Raphael dit :

      @Castel

      A vrai dire c’est quand même bien plus simple de militarisé un produit existant plutôt que de faire du sur mesure…
      Et l’on s’en donne les moyens parce que cela fera justement des économies avant tout.

  19. maxime (le vrai) dit :

    voilà une news présentée directement avec les élements de communication du ministère.
    Essayons d’être plus factuels et reprenons dans l’ordre :
    1/ Airbus cherche des débouchés sur le segment des hélicos, il lui faut au plus vite un appareil estampillé « militaire », ca fait plus sérieux.
    2/Il faut sauver les PME liées à Eurocopter, et les emplois associés. on va donc avancer le programme HIL
    3/ C’est pas prévu dans la LPM, donc on va monter une opération financière complexe :
    a/ Airbus va mettre 15 M€ (une broutille pour lui) et nous prêter le reste (135 M€), avec 6 à 7 M€ d’intérêts, soit si je calcule bien, un taux d’emprunt très favorable pour lui, surtout vu les taux actuels parfois négatifs que les états arrivent à contracter sur leurs emprunts.
    b/ on sait tous que ca va glisser, que ca va générer des évictions sur d’autres objets prévus en LPM, mais c’est pas grave on vous dit qu’on paiera plus tard.
    4/ Pour faire plaisir aux militaires, je titille leur fibre enfantine. Cet hélico pas financé mais que vous allez payer un bras, dont les specs ne sont même pas encore définies et que vous verrez au mieux en 2026, cet hélico n’est pas une simple machine. C’est une bête de guerre, un instrument de supériorité opérationnelle décisif, un GUEPARD !
    Rendez-vous en 2026 pour voir où on en est madame la ministre !

    • TINA2009 dit :

      Bsr Maxime ( LE VRAI) !

      J’apprécie votre scénario et son exposé !
      ENCORE, ENCORE, ENCORE !!!!
      Quand à la date du prochain RDV -2026- , je note , et je prépare UNE GALETTE POUR LA FETE DES MERES ( Ben … Elle est pas maman PARLY PARLAT???)?

    • Bloodasp dit :

      @Maxime: Pour le coup vous n’avez pas tort, je pense qu’il va falloir être vigilant sur le blindage, mais on verra il parait qu’il ya de nouveaux blindage sur la marché bien plus performant, masse divisé par 2, protection équivalente, affaire à suivre…

  20. ULYSSE dit :

    Je résume. La minsitre de la défense est devenue la premiere attachée commerciale de l’industrie de la défense, prenant la suite de son précursuer JY Le Drian, qui avait inauguré avec beaucoup de zèle ses nouvelles fonctions.
    On donne un coup de main à Airbus et on justifie à posteriori ‘l’achat d’un appareil dont le lancement commercial patine….. Remplacer les Gazelles par un biturbine de 6 T……laisse réveur.

  21. ULYSSE dit :

    Cher Polymère, l’homogénéisation et la polyvalence ont leur limite……qui paradoxalement est souvent budgétaire. Ecraser une mouche avec un marteau piqueur n’est pas la meilleure illustration de l’optimisation de moyens. L’ALAT a un vrai besoin d’un hélicoptère léger , à l’emploi peu couteux et 2 fois 1100 chevaux, quelle que soit la technologie utilisée seront toujours plus couteux qu’une fois 1100………

  22. Passager dit :

    J’aime beaucoup la version marine,elle a des beaux arguments à faire valoir. On peut dire qu’on monte de gamme par rapport au dauphin et à l’alouette III avec la capacité de tirée les futurs missiles anti-navire léger (mais aussi les mitrailleuses de sabord).

  23. Titeuf dit :

    Autant c’est une bonne nouvelle de recevoir des hélicoptères neuf autant je me mefie comme de la peste de ce nouveau joujou… Bardé d’électronique et j’ai l’impression que la France c’est faîtes enfler une fois de plus….
    En gros ce guépard c’est un AS 365 revu au goût du jour en vachement plus cher…..
    Qui vivra verra…….

  24. ScopeWizard dit :

    « Polyvalent, moderne, incroyablement rapide, »

    « incroyablement rapide » …………….

    Alors , en termes de performances dans son domaine de vol , pour mériter ce nom de « Guépard » , cet engin se doit d’ être nettement plus rapide que la Gazelle qui en vitesse maxi peut dépasser les 300 km/h ( soit en gros la vitesse d’ un TGV lancé au galop ) mais en « normale » suivant les versions affiche une vitesse de croisière bien moindre de l’ ordre de 230 km/h ; donc , notre « Guépard » devra selon moi atteindre 350 km/h et voler aux alentours de 300 km/h en croisière au minimum tout en étant capable de disposer d’ une bonne autonomie ( 700/800 km en convoyage ? celle de la Gazelle se situe vers 650 ) et pourquoi pas d’ être ravitaillable en vol …………..

    Hormis son utilisation dans les hauts reliefs montagneux , nul besoin qu’ il puisse grimper très haut ; 6000 mètres pour la Gazelle qui à elle seule améliorait considérablement les perfs des Alouette III et surtout II ( 3200 m et dans les 180/200 km/h ) que ce soit en termes de vitesse comme de plafond , donc un HIL à 7000 ou même 8000 m me paraît très bien …………………..

    Maintenant , ne pas perdre de vue les différences de puissance et le poids qui n’ atteint pas les 2 tonnes max sur une Gazelle , les 2.2 tonnes sur Alouette III ( 600 kg de plus que la II ) pour des puissances moteur sans commune mesure de 550 cv à 850 cv pour les Alouette et Gazelle …………….. or , ce « Guépard » va peser le triple ……………..

    1100 SHP ? ou plutôt 2000/2500 cv ? SHP ou Shaft Horse Power , c’ est l’ équivalent de la mesure de la puissance s’ exerçant sur un arbre de transmission ( 1 HP = 746 W ) ; oui , CV pour Cheval-Vapeur ( 1 ch = 735.5 W ) faisait trop « frenchie » ?

    Bref , affaire à suivre donc !

    • ScopeWizard dit :

      Prendre également en compte ses futures aptitudes en termes d’ accélération et de décélération …………….
      Question maniabilité , ça fait au moins 30 ans si ce n’ est 40 que l’ on sait faire des appareils à voilure tournante très agiles donc perso je ne me fais pas de souci sur ce plan-là ……….

      Pour moi , cet hélico « Guépard » serait comparable à un Lynx ou un Super-Lynx et évidemment au NH90 Caïman qui le remplace bien plus qu’ à une Gazelle ou une Alouette et en tous cas certainement pas à un Tigre prévu lui pour être avant-tout anti-char , raison pour laquelle Pacte de Varsovie oblige nous devions initialement en avoir 215 , et ne pouvant transporter personne d’ autre qu’ un pilote et un autre pilote assis en tandem à l’ instar des Apache , Cobra ou Super-Cobra américains , Mangusta italiens , Rooivalk sud-africains , Mi-28 russes …………

      Maintenant , il est néanmoins vrai que niveau puissance moteur et poids maximal le Tigre se rapproche beaucoup du Guépard et affiche une distance franchissable en convoyage assez impressionnante de 1300 km ………………..

      Lynx :
      https://forum.warthunder.com/uploads/monthly_2017_04/58ee75fac068f_LynxAH.7.jpg.572ea50df3fbf733edeadcac32daf0c3.jpg

      https://i.pinimg.com/originals/b5/da/1d/b5da1df21e3047ffc210a4c619d192a1.jpg

      http://img.wp.scn.ru/camms/ar/83/pics/21_8.jpg

    • Fralipolipi dit :

      Hello Scope.
      Le H160 est donné pour 330 km/h.
      Mais comme vous l’évoquez, plus important encore sont les accélérations (dont la vitesse ascensionnelle), et l’autonomie réelle de vol à vitesse élevée (sur ce dernier point, à l’inverse de se qui se passe chez dame nature, c’est bien la Gazelle qui risque d’avoir le souffle court bien avant le Guépard 😉
      .
      Cela dit, sur ces critères de vitesse, c’est au moins tout autant avec le Fennec qu’il faut comparer, car l’AA assure la police du ciel (notamment envers des avions privés) avec ses Fennec.
      Et sur ce sujet, je pense que le H160M sera un plus, tant pour la vitesse pure que pour l’autonomie de vol.
      .
      Idem dans les territoires ultra-marins.
      On imagine très vite toutes les plus-values que l’AA pourra tirer d’un couple de Guépard en Guyane (tant au dessus du Centre Spatial Guyanais, que vers la profondeur du territoire ou qu’au-dessus de la ZEE), versus quelques Fennec moins rapides, moins porteurs, moins équipés et de moindre autonomie.

      • Fralipolipi dit :

        Et puis il faut absolument que le Guépard puisse embarquer une grosse paire c……s (à savoir 2 réservoirs carbu pendulaires externes), comme le fait le Tigre.
        Car il est évident qu’à l’usage, avoir « encore plus » d’autonomie est toujours une bonne chose.
        .
        Le Tigre a déjà une très bonne autonomie en lisse, et pourtant, au Mali, mais aussi en France, il se balade de plus en plus souvent avec au moins 1 de ces réservoirs externes. Cet exemple type est assez flagrant, et très parlant au sujet de l’intérêt de l’élongation maxi de l’autonomie de vol.

        • ScopeWizard dit :

          D’ accord , mais compte tenu de sa puissance moteur , ce supplément de pétrole ne va t-il pas l’ alourdir exagérément ?

          J’ avoue que je m’ interroge ……………

      • ScopeWizard dit :

        @Fralipolipi

        Je partage ! 🙂

        Mais j’ ai quand-même du mal à comparer cet HIL avec les Fennec …………

    • charly10 dit :

      Salut scope
      Une petite erreur dans les altitudes max citées
      Pour info altitude en atmosphère standard version lisse
      Gazelle SA 342 plafond max 6000 m.
      l’AL3 SA316 plafond max 6500 m avec une altitude TAKE OFF max de 5800 m.
      Bien sur ce sont des perfos constructeur. En théorie avant qu’un appareil soit livré, un équipage du CEV doit tester la machine pour vérifier que les paramètres de l’enveloppe de vol constructeur sont dans les clous. Dans la pratique, lorsqu’il s’agit de livrer des séries d’appareils, et sous la pression des états-majors, le CEV certifie les appareils, sur dossier de mise au point constructeur, ce qui peut parfois amener à quelques soucis ultérieurs. J’ai connu cela dans la décennie 1980 avec les gazelles.

  25. Spls dit :

    @ Polymères : votre position se défend et je l’entends. J’ai d’ailleurs dit que ce Guépard sera formidable pour les FS, il semble taillé pour elles et les retex du Sahel. Pour la main d’oeuvre je comprends, mais là, visiblement on passe à un équipage à 4 ! Question modernisme, je serai plus radical, je voudrais des hélicoptères légers en monopilote, comme dans le civil ou comme dans le sauvetage en montagne…La technologie moderne le permettrait (viseur de casque), personne n’est choqué de voir des Rafale ou des F35 monoplaces. Ma définition de l’hélicoptère léger est celle de tous les fabricants d’hélicoptères, du H125 au MD500… Enfin je rappelle que l’US Army a retiré du service tous ses Kiowa pour les remplacer par des Apache (officiellement pour faire des économies !), maintenant elle cherche de nouveau un hélicoptère « scout »…

    • Polymères dit :

      Aucun équipage à 4, la possibilité d’avoir 2 mitrailleurs n’est pas un surplus d’équipiers de base.
      Je comprends bien « votre » volonté vers des hélicoptères légers, mais je crois que vous restez toujours sur une vision passéiste de ces hélicoptères, vous cherchez à perpétuer une tradition par la continuité du modèle.
      Moi je pense que nous ne sommes plus dans une époque ou nous avons besoin d’un petit hélico pour faire de la reconnaissance ou pour jouer un rôle de guêpes allant piquer les chars du pacte de Varsovie. Ce n’est pas par ce que vous vous dîtes qu’il n’y a qu’un homme à bord contre 4 pour le HIL qu’il serait moins cher, qu’on en aurait 4 fois plus. Cela ne marche pas ainsi, le besoin c’est 80 hélicoptères, ce besoin n’est pas conditionné à un prix ou un volume d’hommes, mais par rapport à la structure actuelle de notre ALAT.

      Pour moi l’hélicoptère léger de reconnaissance est déjà dépassé sur son utilité offensif par les hélicoptères comme le Tigre. Ses capacités de renseignements je pense qu’elles vont (si ce n’est qu’elles le sont déjà) être reprise par les drones de plus en plus nombreux et qui coûtent moins qu’un hélicoptère tout en offrant de meilleurs capacités d’endurance avec la garantie de ne pas subir de pertes humaines.
      S’engager aujourd’hui sur un petit hélicoptère léger par ce qu’on juge encore logique d’en avoir par habitude, alors qu’il entrera réellement en service opérationnel dans une dizaine d’années (les premières livraisons ne permettront pas d’apprécier pleinement l’appareil), c’est assez osé. Moi j’estime au vu des développements actuels des drones que dans 10 ans, on va reconsidérer l’usage de l’hélicoptère pour de la reconnaissance, si ce n’est même pour de l’attaque.
      Il serait presque plus logique de voir émerger des drones hélicoptères (comme c’est déjà le cas chez nous) pour effectuer ce travail de reconnaissance

  26. Jupiter dit :

    Moi je note surtout la présence d’un ANL.
    Ce nouveau missile va donner des opportunités nouvelles d’engagement pour la Marine. Nul doute également que l’ALAT pourrait en faire un bon usage dans le futur.
    C’est malheureusement aujourd’hui, le seul hélicoptère Français qui est prévu pour en emporter

  27. charly10 dit :

    Bel appareil, cependant quelques observations. Comme il est de coutume maintenant en aéronautique nous avons à faire en cabine avec des affichages dits « glass cockpit ».Ici il semble que ce soient deux écrans donc deux dalles rassemblant toute l’instrumentation de vol et contrôle moteur, accessoires, et armement. (Au passage il y aura comme toujours sur ces écrans quelques problèmes de vision avec le soleil)
    Très joli et pratique pour de l’aviation d’affaire, ou de la liaison aide au commandement, mais est-ce bien la bonne solution sur un matériel qui peut être engagé dans des conflits avec évolutions en en Vol tactique ? Je vois tout de suite la réponse « On sait qu’en vol tac on est plus souvent tète dehors que dedans » et puis on dispose maintenant d’infos essentielles sur la visière casque. …..Et puis le numérique c’est fiable …… la discussion est ouverte.
    J’ose quand même espérer que, dans le cadre de la dispo future, des campagnes d’essais en milieu type BSS , ont été ou seront menées par le GamStat. Vas avoir !!!
    En tous cas j’aimerai bien avoir la possibilité de tester cet engin ! On peut rêver.. !

  28. Carin dit :

    Personnellement je pense que la maquette présentée donne juste une vague idée du produit qui sera livré… il me paraît évident par exemple que les roues rétractables seront remplacées par des roues fixes et plus hautes ,sinon pour les posés sur crêtes ou sur terrain accidenté niet, pour l’emport d’ éventuels paniers de roquettes encore niet, et pour les posés durs je vous dit pas la gueule de la boule optronique!! De plus le poids annoncé prends en compte le blindage, mais date de plusieurs années… aujourd’hui il y a une petite start’up française qui a mis au point un blindage qui à épaisseur égale pèse 2 fois moins…

    • Bloodasp dit :

      @Carin: » aujourd’hui il y a une petite start’up française qui a mis au point un blindage qui à épaisseur égale pèse 2 fois moins… »
      Vous avez des info sur ladite start up? côté blindage il y a peu de publication sur le sujet, ce qui en général indique qu’il ya des avancées majeures, mais c’est du domaine du secret… Il y avait la cas du graphène, depuis silence radio total….

  29. mich dit :

    EH101 , Wildcat , Apache pour le RU , NH90 ,H160 ,Caracal , Tigre pour nous , ils nous manquent juste les Chinook ! le H160 devrait être un bon complément des couteux tigre et NH90 ,de plus , diversifier le type d ‘ hélicoptère permet de parer un problemme sur une des autres flottes ,encore faudra t il suivre au niveau de leurs MCO et de leurs lots de déploiement ,sinon le nombre ne voudra pas dire grand chose .Par contre je pense aussi qu ‘ un véritable hélicoptère « léger » aurait sa place , il devrait peut être aussi y avoir un peu plus de synergie avec les flottes de la sécurité civile et gendarmerie pour une utilisation en métropole ,avec un fonctionnement du GIH de Villacoublay à faire évolué par exemple , au passage un rôle en métropole pourrait aussi aider à acquérir une flotte de Chinook (je crois pas trop en un « lourd « européens et encore moins en un Russe).

    • batgames dit :

      trop de types d’appareils pose soucis ,on l’a vu à Kourks quand les allemands avait des tigres 1 et des panther et des chars type 4 et 3 encore …les russes eux avait le T34 facile à mettre en oeuvre….trop de gestion de stocks pose soucis à l’intendance et donc à l’opérationnel

      • mich dit :

        Bonjour ,désolé mon expérience sur char allemand est un peu limitée , mais beaucoup moins en aéro.Un « micro parc » peut poser problème sauf si on peut s ‘appuyer sur un appareil largement vendu ,quand à l’intendance ,elle a fait de gros progrès depuis la WWII , il faut juste arrêter de trop compter sur la bidouille (qui parfois cache des manques de compétences) et ne pas avoir d’ objectifs trop éloignés de la realité , c ‘est pas encore gagné ,je vous l’ accorde !

      • Plusdepognon dit :

        @ batgames
        Certes. Après, la plus grande bataille de chars a eu pour résultat un massacre de tanks soviétiques.
        Heureusement, Koursk était un formidable piège et hitler toujours nul à chier en stratégie.
        Mais effectivement, l’URSS a su construire simple et rustique, même si la réalité historique est qu’outre les immenses sacrifices consentis, elle a bénéficié de l’aide d’oncle Sam en matériels (camions, munitions, ETC… ).

  30. batgames dit :

    à force de mettre des pièces détachées sur nos vielles alouette 3 ,des pièces révisées au cas où aussi voir des piéces totalement neuves comme les vis ou autres quincaillerie ,à force de faire quelques éléments de cellules par nos chaudronniers …ces hélico n’ont plus rien à voir avec l’aéronefs de son début de vie …Donc parler d’âge pour ces hélicos c’est un peu difficile à traduire car aucun des hélicos n’est pareil au niveau potentiel

    • revnonausujai dit :

      euh, les hélicos, c’est comme les vieilles actrices; à la troisième révision des 50heures, il n’y a plus que la plaque constructeur qui est d’origine.

    • Carin dit :

      @Batgame
      C’est vrai, j’ai vu une émission sur l’alouette 3 et son pilote en répondant au journaliste expliquait que sa machine était bien plus vieille que lui… mais qu’il ne fallait pas se fier aux apparences car aucunes pièces de l’appareil était d’origine, et que même celles qui n’etaient plus proposées au catalogue du fabricant étaient entièrement refaites à la main par les excellents mécanos de cette vénérable machine.

    • ScopeWizard dit :

      @batgames

      Eh oui , je me suis souvent fait la même réflexion ………….