CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les vieux véhicules blindés de la Gendarmerie remplacés par des VAB modifiés pour le maintien de l’ordre?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

61 contributions

  1. Jean la Gaillarde dit :

    Ben je ne vois pas où est le problème. Il est clair qu’un VAB 6X6 pourrait très bien faire l’affaire puisque cela avait été testé !!!! ce besoin de se masturber l’esprit pour remplacer des véhicules dont la spécificité doit être d’avoir un moteur à l’arrière et qu’il n’en existe qu’un ….. Le VAB …. Voilà. Affaire conclue. et cela coûtera moins chère que de réfléchir à la conception d’un nouveau véhicule, et nian nian nian …. Je suis gendarme et je dis à nos chefs d’arrêter de poser le problème et de le retourner dans tous les sens, pour y revenir … puis l’abandonner … puis y repenser …. un peu de sens pratique. Les VAB ont été utilisé par la gendarmerie en Afgha. On prend des 6X6 pour une meilleure stabilité lors des percussions avec la lame, on en prend avec treuil en transport de troupes, tourelleau, pod lacry, on remotorise s’il le faut avec un moteur tout neuf ….. et voilà. Affaire conclue. On est repartit pour 30 ans.

    • Lumière dit :

      Le soucis, c’est qu’on déplace le problème. Oui, le VAB serait plus adapté, déjà il est un peu plus massif, c’est un 6×6 avec moteur arrière, il est gros et peut traverser facilement des cours d’eau (c’est aussi à prendre en compte pour les missions liées aux catastrophes naturelles, aux inondations, aux franchissements dans le cadre de ZAD).
      Mais, car il y a un gros mais. C’est remplacer un véhicule des années 1960 par un véhicule des années… 1970. Donc en clair, dans 10 à 20 ans maximum, on aura exactement le même problème : obsolète, cannibalisé car il n’y a plus de chaînes de production. Alors oui, c’est plus onéreux de produire un nouveau blindé qui ne sera disponible qu’en faible quantité (moins de 100 exemplaires) et qui n’aura que très peu de possibilités d’export. Mais est-ce qu’au moins, on ne serait pas assuré de quelque chose qui tienne un peu plus la route ? Et auquel on pourra ajouter les dernières améliorations en terme de sécurité (caméras thermiques ou IR, pods lacrymogènes, tourelle téléopérée capable d’accueillir un canon à eau ou une mitrailleuse pour des missions de haute intensité en OPEX, connectivité améliorée, confort amélioré avec un chauffage et une climatisation de bonne qualité, motorisation qui d’entrée tiens bien la route…) ?

      • Anthonyl dit :

        Reste que l’armée de terre en possède encore dans les 2500 en ligne et des masses de rechanges. Pour en maintenir une centaine dans la gendarmerie cela représente 50 ans de pièces détachées par cannibalisation.

        • Lejys dit :

          Si c’est cette solution qui est retenu, il faudra prévoir la création des quelques régiments du matériel….car même s’il existe un stock de pièces, elles sont loin d’etre neuve. Et l’objectif reste pour la gendarmerie d’avoir des véhicules disponibles qu’elle peut engager, pas des véhicules en permanence en maintenance à force de recycler des pièces d’occasion éprouvées.

      • R2D2 dit :

         » C’est remplacer un véhicule des années 1960 par un véhicule des années… 1970. Donc en clair, dans 10 à 20 ans maximum, on aura exactement le même problème : obsolète, cannibalisé car il n’y a plus de chaînes de production. »
        Vous partez du principe que la gendarmerie recupererait des épaves de l’armée de terre. Mais elle peut aussi acheter la derniere version (VAB Mk3) et ainsi repartir pour 30 ans minimum. Pour 100 exemplaires il n’y a pas plus simple.

        • Lejys dit :

          Les échanges précédant partaient de l’hypothese de récupérer les VAB de l’AT. Maintenant effectivement en prenant du neuf et cette version la, c’est bcp plus simple et surtout viable dans la durée. Reste le prix….correspond t-il aux finances de la gendarmerie?

          • R2D2 dit :

            « Reste le prix….correspond t-il aux finances de la gendarmerie? »
            Difficile de le dire… et j’ai malheureusement envie de dire qu’il ne se passera rien jusqu’a ce qu’un drame arrive. Et là subitement pouf pouf un budget apparaitra.

        • dolgan dit :

          Si on prend du neuf (ce qui vu le trrèèèss faible besoin est fort peu probable), ça sera sur une déclinaison de Scorpion. Le Mk3 est hors course sauf clientélisme politique.

          • R2D2 dit :

            le griffon a un moteur avant donc hors cible…

          • dolgan dit :

            @R2D2.
            .
            Oui, mais bon. avoir le moteur à l’arrière c’est pas indispensable à ce point.
            .
            De tout temps, on a su régler ce type de problème en mettant des masses pour allourdir le côté qui risque de se lever.
            .
            Et même sans ajout de poids à l’arrière, un griffon ou un serval devraient déjà pouvoir dégager pas mal de barricades. Le surcout d’une microflotte avec moteur arrière n’ayant qu’une très faible plus value dans un contexte d’utilisation très rare serait très compliqué a justifier.
            .
            Mais bon, de toute façon, ce sera du VAB. Il n’y a aucun doute sauf décision politique populiste et démago.

      • TINA2009 dit :

        Bjr à TOUS ET TOUTES !
        Bjr LUMIERE § iNUTILE DE VOUS MASTURBER LE CERVEAU !

        De 2 choses l’une:
        – soit le directeur de L’IGGN est **** !
        – soit le VAB est considéré comme le vecteur de la solution la plus appropriée, qui plus est , fabriqué sur le territoire national.

        1/ concevoir un nouveau vecteur est une « hérésie » : c’est simplement inconcevable ( sauf à ce que L’ARABIE SAOUDITE commande 150 exemplaires en payant la totalité de la commande dès-demain!
        2/ le vecteur VAB constitue une plate-forme qui dispose d’un potentiel intrinsèque énorme pour les 30-50 prochaines années, pour satisfaire les besoins de la GENDARMERIE, de L’ARMEE DE TERRE…. Mais également de L’ARMEE DE L’AIR et des SAPEURS POMPIERS !

      • John dit :

        Au niveau de la cannibalisation, y a de la marge sur le VAB qui est en cours de remplacement par le VBMR, ET qui est encore produit ou du moins offert à la production.
        Produire 100 exemplaires d’un blindé unique posera plus de problème de cannibalisation qu’un VAB…
        En plus, en France leur utilisation n’est pas intensive, et ils seront principalement sur des routes, et pas sur des pistes au Mali.

    • mich dit :

      Bonjour , pourriez vous me dires si il y a d ‘autre véhicule protégé ou blindé que les transports  » Iribus  » et les vbrg dans les forces de l ‘ordre .Est ce qu ‘un véhicule entre les deux aurait une utilité dans le maintien de l ‘ordre ?(de la gamme d ‘un PVP par exemple). En tout cas ,après ce qui se passe depuis de nombreux mois ,on ne pourra pas dire que l ‘on ne sait pas que nos forces de l ‘ordre ont besoin de pouvoir mettre à jour leurs matériels ,si au moins cette crise pouvait servir de prise de conscience ,mais bon plus facile à dire .

      • dolgan dit :

        Il y a les véhicules 4×4 de liaison que l’armée reçoit en ce moment qui auront une version protégée contre les jets de projectiles principalement. Ils serviront pour sentinelle , les liaisons intra-base et les déplacements en territoire safe (donc principalement métropole).outre sentinelle, on peut imaginer qu’ils soient « détournés » au profit des gendarmes en cas de besoin.
        .
        Il y a quelques véhicules blindés chez le gign il me semble (en dehors de paris, pas certain qu’il y en ait). Mais c’est pas pour le maintien de l’ordre.
        .

    • Naoned dit :

      Sauf cher monsieur que le vab 6×6 n’existe pas en France et qu’il n’a été vendu qu’à l’export
      En France nous n’avons que des 4×4 et vu qu’ils ne sont plus fabriques ,seuls sont disponibles ceux qui sont reformés par l’armée de terre
      Donc vos chefs ont raison de se poser les questions d’autant que les vab ont seulement 10 ans de moins que les vbrg
      Quand aux y’a qu’à,faut qu’on !!!!!!!!!!

      • ekiM dit :

        1/ Les VBRG ont quatre roues et non six. Donc des VAB standards feraient parfaitement l’affaire.

        2/ Ils ne sont plus fabriqués mais il y en a des milliers. De quoi survivre plusieurs dizaines d’années.

        3/ Les chefs se posent des questions, c’est très bien. Maintenant, pour connaitre un peu la gendarmerie, j’ai envie de dire qu’il y a d’autres priorités que de mettre 200 ou 300 millions d’euros dans de nouveaux blindés. Et, ça, les chefs le savent très bien. Maintenant, comme ils sont malins, ils savent aussi que pour obtenir 2, il faut demander 10. Donc, de vous à moi, je vous le dis : ça se finira avec des VAB. Et, là, la gendarmerie n’a même pas les moyens de se les payer. Donc, en fait, toute cette communication vise à obtenir les fonds qui permettront de se les payer.

        • NAONED 46 dit :

          Je connais bien le pb étant ancien off sup de gendarmerie
          On peut se demander aussi pourquoi un don des vab n’est pas possible car que vont ils devenir à l’issue de leur remplacement par les griffon ,vbci ou vbmr au sein de l’armée de terre
          Soit démantèlement en ERM soit don à des pays étrangers ?
          J’espère que le rattachement de la Gendarmerie à un autre ministère que les Armées ne sera pas un obstacle incontournable pour certains

    • Lejys dit :

      Comme évoqué plus bas, il faudrait prévoir le remplacement des moteurs, boîtes de vitesse, transmissions, éléments roulant, systèmes de freinage, sans compter les aménagements spécifiques à la gendarmerie.
      Bref, une fausse bonne idée.

  2. Vevert250 dit :

    Depuis la fin des années 1980, l’Armée de l’Air à une version du VAB ou VIB, spécifique au Génie de l’air : le Véhicule Blindé de Reconnaissance (VBR).
    Le VBR dispose d’une lame à l’avant et est destiné à nettoyer sommairement les pistes d’aviation des débris des tirs lors d’une attaque aérienne et à reconnaître l’étendue des dégâts causés par les projectiles divers.
    Il comporte un canon de 20 mm destiné à détruire à distance les munitions non explosées et des sabords de tir latéraux et arrières pour des tireurs de précision qui doivent également traiter des munitions non explosées de plus petite taille.

  3. Tintouin dit :

    « Mais il n’avait pas eu jusqu’à présent les faveurs de la gendarmerie. »

    Il serai intéressant d’en connaître les raisons. Car le VAB a fait ses preuves en zone de guerre. Et si la situation en France venait à dégénérer (velléités de partition comme l’évoquait Hollande lui-même, et Collomb plus récemment avec le « face à face »), le VAB VMO ne serait pas de trop non plus pour appuyer la gendarmerie mobile dans la reconquête de nos territoires islamisés du nord est parisien (oups, je l’ai dit).

    Il présenterait l’avantage de la polyvalence d’emploi: maintien de l’ordre, et contre-insurrection/guerre civile.

    • Clément dit :

      « nos territoires islamisés du nord est parisien »
      Ceci était un message de radio-cambrousse en collaboration avec radio-bobo et soutenue par le Medef.

      • Czar dit :

        le medef et les bobeaufs sont les premiers responsables par leur lâcheté ou par intérêt de la création de ces kystes sur notre territoire, je ne vois pas donc en quoi ils soutiendraient d’une quelconque façon ce discours

        je sais que la pertinence n’est pas ton souci premier, clamentable, mais essaie donc, une fois par accident de dire quelque chose qui tienne à peu près la route.

        • Clément dit :

          @Czar
          Je crois que vous êtes passez à cotés de la blague. Quand on parle des « territoires islamisés » en France, c’est comme quand on parle du « complot des reptiliens » : c’est ironiques, c’est pour se moquer de ce genre de fantasme.

          Les bobo, les bourgeois, les ruraux ont se point commun qui est d’avoir un imaginaire très fertile au sujet des quartiers populaires des grandes villes. Quand comme moi vous êtes un citadins/banlieusard depuis toujours, ça fait bien rire.

    • felipe dit :

      de mémoire, VAB et VBRG (alors VXB de Berliet) étaient en concurrence.
      l’autre intérêt du VBRG résidait dans l’existence de trois portes d’accès facile sur trois côté du véhicule, ce qui permettait de sortir ou d’y entrer du côté opposé aux manifestants. de plus la garde au sol était réduite par des portes articulées/
      le VAB a été doté de dozer
      le VAB existe encore en nombre très important
      le potentiel nécessaire à la Gn n’est pas celui demandé aux blindés de l’armée de terre
      le blindage du VAB n’est pas supérieur sans retrofit, ce qui alourdit l’engin
      un VAB 4X 4 peut très bien faire l’affaire si on admet la perte de la capacité d’accès par trois côté
      en termes de soutien, c’est une solution intéressante car le VAB est encore dans les parcs pour 15 ans au moins.

    • Lumière dit :

      Que de fantasmes et d’inepties d’un vieux croûton ignare.
      Vous ne connaissez pas beaucoup la France ou Paris pour sortir de telles conneries. Pourtant, à Moscou, il y a aussi une forte population tchétchène non ? Pas trop difficile de rouler le vendredi, en plein jour de prière ?

      Des velléités de partition ! Mais bien sûr ! Arrêtez vos fantasmes un peu, vous êtes ridicule.

    • R2D2 dit :

      De sélectionner le VAB enverrait aussi le message qu’il faut maintenant du matériel de guerre pour faire du maintien de l’ordre en France…

    • Plusdepognon dit :

      @ Tintouin
      Comme l’a dit Jean la gaillarde, la motorisation. Ce type d’engins doit balayer les barricades érigées sur les axes de façon instantanée.
      On parlait de ce remplacement… il y a vingt ans!

  4. Daniel BESSON dit :

    Un  » kit anti cocktail Molotov  » c’est de la poudre aux yeux et cela ne fonctionne que contre des Zadistes qui le lancent sur le blindage , même pas sur les orifices de ventilation !
    Tout militant ayant un peu de culture  » révolutionnaire  » sait que l’idée c’est de faire comme à Maïdan : Créer une boule de feu SOUS le véhicule pour détruire les pneumatiques en 10 secondes chrono.
    La Gendarmerie Nationale peut dormir tranquille avec ses VAB ! Les militants Français sont non seulement incapables de fabriquer des « cocktails Molotov  » selon la recette du professeur Frédéric Joliot-Curie mais ils sont aussi incapables de fabriquer de la  » crème anti-flash  » , la recette des Marines Us à l’oxyde de zinc reprise par l’Armée Rouge Japonaise , pour se protéger en cas de loupé …

  5. Krico dit :

    « Défi technologique » d’après ce général … ce qu’il ne faut pas entendre !
    Pour un véhicule dont la spécificité principale serait apparemment d’avoir une lame à l’avant. C’est navrant.
    Pour le reste, complétement d’accord avec Jean la Gaillarde.

  6. sly dit :

    Et aussi d’avoir un grand nombre de mécanicien formé sur l’entretien de VAB et un grand stock de pièce détaché.
    Le mieux est l’ennemi du bien.

  7. Bricoleur dit :

    Cette affaire de remplacement du VBRG est aussi grotesque que les autres. Depuis plus de 20 ans, on ergote, on mégote, on reporte. Le VAB VMO est une solution technique sur étagère assez peu chère, mais qui coûtera quand même quelques dizaines de millions. La seule vérité, c’est qu’on a jamais eu la volonté politique – bof, les manifs … on sait faire …, et c’est rare … – de mettre en place le budget qui va bien. Les gilets jaunes et leurs infiltrés black blocks vont peut-être enfin agir en tant que déclencheur. Ironie de l’histoire !

  8. L enduriste du dimamanche dit :

    Si mes douvenirs sont bon.
    Les deux ont été testé sous le même appel d’offre.
    Le VAB à été amelorié depuis le temps.
    en ces temps ‘difficile’ pour tes petites quantités…
    Un choix pragmatique!
    Pas le meilleur, certe . Mais quoi d’autre?
    Des VBCI ?
    Ou des chenilles? Merci les pavés.

    Tiens blague:
    Pourquoi les Belges installe des fleurs sur leurs chars?
    ( Pardon à nos Amis Belge).
    Un poil d’humour, ça change des trolls.

  9. Daniel Chollet dit :

    Et pourquoi pas par des FT 17 ?

    • Bravo-charlie dit :

      Ou bien de bons vieux Panhard EBR !
      En 1968 de Gaule les avait fait déplacer de Sourdun (9eme RH) à Vincennes

  10. Daniel BESSON dit :

    Bon,en espérant que ce post ne soit pas  » modéré  » même si le précédent n’avait rien de  » modérable  » !
    Au salon MILIPOL de 2013 , Panhard avait proposé son LRMSM de contre-insurrection urbaine qui avait retenu toute l’attention d’Igor Korotechenko :
    https://i-korotchenko.livejournal.com/787756.html

  11. Renard dit :

    Ce gégène est encore un mec trop payé pour sortir des inepties! Il aurait déjà fallut prendre le VAB et les VBRG n’auraient jamais du exister c’est aussi simple que ça!
    Dejà en 92 des gars de l’EGM de Strasbourg disaient que les entretiens des VB étaient hors de prix, en plus cette idée de devoir faire sortir les gars par les côtés c’est pas mal con aussi ça et avec des portes en deux morceaux, génial!
    Que des bonnes idées ce VB je vous dit! En plus cette **** c’est pas lui qui va casquer le nouveau véhicule, à moins qu’il ne prévoit de se reconvertir chez un fabriquant de blindés…
    Allez mon général, en 2S!

  12. Albatros24 dit :

    Des VBCI plutôt, ça relancerait la chaîne
    ou des Griffon
    M’ étonnerait que des barricades leur résistent…

  13. Albatros24 dit :

    …ou encore un Titus ici avec une lame ….malgré son moteur à l’avant…
    http://forcesoperations.com/milipol-2015-nouvelle-mue-securite-interieure-pour-le-titus-de-nexter/
    on peut donc faire de même avec des Griffon peints en bleu, utilisable en DOT par les moblos si besoin…

    • Albatros24 dit :

      et comme c’est un moteur indien de Tata il me semble, aucun soucis avec Angela.
      On l’a vendu à quelques pays déjà
      Moins cher qu’un Griffon, son moteur à l’avant le rend stable et surtout protège mieux l’équipage (ainsi en Afgha un RPG avait pénétré sous le volant un VAB malgré le blindage incliné causant la mort du conducteur).
      En STANAG 2 à 4 il résiste aux mines et IED, cocktails Molotov avec un système spécifique, une bonne climatisation : on peut l’envoyer avec des moblos dans des coins chauds (RCA, Nouvelle Calédonie Corse, dans certains faubourgs de nos villes aussi…) dans des conditions optimales. Il paraît que le moteur est très robuste

  14. ekiM dit :

    C’est quoi l’intérêt du moteur à l’arrière ?

    Parce que si quasiment tout le monde achète des véhicules de ce type avec moteurs à l’avant, j’ai envie de dire que ça doit pas être si important que ça …

    • John dit :

      Maintien de l’ordre et missions de guerre ne sont pas du tout les mêmes missions !
      Moteur mieux protégé à l’arrière si la lame est à l’avant?
      Avec tous les déchets à déblayer avec la lame à l’avant, il est peut-être plus sûr d’avoir le moteur à l’arrière. Les prises d’air ne risquent pas d’être bouchées, le moteur ne risque pas de surchauffer… En général, ces blindés avancent, les manifestants ne sont pas censés se retrouver à l’arrière du blindé…
      L’équilibre du blindé peut être une raison. Le moteur est très lourd, ajoutez y une lame, cela devient encore plus lourd, donc mieux vaut avoir une partie à l’avant, et l’autre à l’arrière.

  15. ulysse dit :

    RG 35 de BAE system ou Textron Tactical Armoured Patrol Vehicle…..moteur central (comme le VAB) et arrière. Si ça peut aider le général !dans sa recherche du mouton à 5 pattes……..

  16. Blondin dit :

    je comprends pas trop en quoi le moteur à l’avant empêche de monter une lame et de taper des barricades ?? y a un truc qui m’échappe…
    Il y avait eu il y a qqes années le Sherpa GV (Grand Volume), avec système de chenilles escamotable, et aussi un PVP, ou plutôt un VBR je ne sais plus, avec un système du meme genre.
    Pour revenir au VAB, il y a encore de quoi tenir un moment, entre les stocks de PR, les véhicules en parc, les revalorisations et le MkIII qui utilise une base similaire, ça peut tenir longtemps, et ce véhicule s’entretient plutôt bien, et a encore des capacités d’évolution. Espérons juste que ça ne traîne pas des années

  17. Jean la Gaillarde dit :

    Alors moteur à l’arrière car la lame, elle pèse. Donc si moteur à l’avant plus une lame, la répartition du poids n’est pas du tout homogène. De plus, lors des percussion, il faudrait considérablement renforcé l’avant afin d’éviter une avarie en cas (et j’ai vu cela une fois), d’échec lors de la percussion. Si les vérins sont voilés, imaginez les organes moteurs !!! Mais c’est surtout pour une répartition du poids (Equilibre, suspension avant ….). Les engins de chasse-neige ont des moteur à l’avant mais ….. c’est pour de la neige, là on percute des obstacles dures, parfois ancrés. Vous remarquerez d’ailleurs que les chasse-neige sont équipés d’une énorme benne, remplie de sel. Cela permet bien sûr de faire deux actions en même temps mais aussi, d’asseoir le véhicule et répartir le poid à l’avant et à l’arrière. Je pense ne pas trop me tromper.

    • PK dit :

      Le poids sur l’arrière du chasse-neige, c’est avant tout pour la motricité, car même avec quatre roues motrices, faut qu’elles s’enfoncent dans quelque chose pour adhérer 😉

      Du coup, ils sortent toujours chargés, même quand ils ne salent pas.

  18. lym dit :

    La carrosserie Labbé va donc pouvoir s’associer avec Ginette (la perfection au féminin) pour greffer une double lame au VAB afin de raser de plus près!
    Sinon, y’a les chars… à la chinoise et conforme à l’esprit « Le Reich En Marche ».

  19. Robinson dit :

    Quels seront les besoins du maintien de l’ordre dans 10 ou 20 ans ? On se trompe rarement en imaginant le pire.