Les forces terrestres américaines envisagent de se doter de robots de près de 80 tonnes pour ouvrir les itinéraires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Robert dit :

    Est-ce que ce véhicule arrive en pièces détachées ou quel aéronef ou navire est capable de le transporter ?

    • Barfly dit :

      Ce véhicule est transportable en entier. Les USA ont une grande flotte de transport (environ 90 navires logistique) capable de transporter des dizaines de véhicules de ce genre.
      Ce véhicule peut aussi être transporter par les airs (en nombre beaucoup plus restreint) grâce au transporteur C-5 Galaxy ou le C17 globemaster.

    • Wardak dit :

      un seul par C17

    • Gégétto dit :

      Robert,
      Des avions tels les C5 Galaxy ou C17 Globemaster peuvent transporter de tels matériels.
      Je pense 2 pour le C5, 1 pour le C17.
      Pour les navires, les USA possèdent des LSD ,LPD etc.

  2. B21raider dit :

    Comme me l’avait dit un jour un cadre de chez Nexter, les avions de combat c’est bien beau mais ça ne fait que des va et viens au dessus d’un territoire, tandis que le chars sert a consolider les gains obtenus par l’aviation, mais je pense aussi que la composante terrestre aura un rôle de pénétration a l’avenir juste pour rajouter un peu a l’effet de surprise, d’ailleurs il était même question entre les US et l’URSS de développer des subterrene (mais la technologie n y était pas a l’époque) pour exploiter le domaine souterrain….

  3. Fab dit :

    Cette capacité de brechage existe dans l’armée de Terre depuis 2004. Il s’agit de l’AMX 30 B2 DT, char de déminage téléoperé équipé au choix d’une charrue RAMTA ou de rouleaux URDAN. Il reçoit également des brouilleurs et des détecteurs de mines. Ce segment contre-minage/contre-mobilité était très actif dans les années 2000.

    • nono dit :

      Ce véhicule a été retiré du service en 2018. Il a connu une évolution en 2006 (ajout de la vidéo pour la téléopération) mais il n’a jamais prouvé son efficacité et était peu fiable dans son fonctionnement.

    • Krico dit :

      Merci beaucoup pour ces infos ainsi que la vidéo !
      Très instructif

  4. Clément dit :

    On approche de la scène d’ouverture de Terminator !
    Belle prouesse de robotique et de radiocommande en tout cas. Prochaine étape : la même chose mais automatisé.

  5. Fab dit :

    Petite vidéo de démonstration des capacités d’une section de déminage mécanique lourd téleoperée https://m.youtube.com/watch?v=fHJrpC8kZUo

  6. Auguste dit :

    C’est bien quand on a de l’argent à ne plus savoir qu’en faire.Et pour aller chercher des otages sous une tente,ils n’ont pas encore trouvé de robots?

  7. Aurel dit :

    Impressionnant.

  8. Gégétto dit :

    Apparemment,nos AMX 30 B2 DT seraient sous cocon.
    « Les capacités de brèchage encore en service sont donc à ce jour : la section de combat du génie avec la mise en œuvre de charges allongées et du Système de Déminage Pyrotechnique pour Mines Anti-Personnel (SDPMAP) ; l’engin blindé du génie valorisé (EBG VAL, 42 exemplaires, le dernier livré en février 2014) mais qui n’a pas la capacité à franchir une zone minée, et surtout le Système de Déminage Pyrotechnique pour Mines Antichars (SDPMAC) [5], un ensemble composé du lanceur israélien CARPET monté sur un Engin Blindé du Génie. »

    « Cette situation de déficit capacitaire n’est pas appelée à perdurer puisqu’est programmée, courant 2017, l’arrivée des premiers systèmes de déminage et de dépollution (SDZ, 10 exemplaires devraient être acquis) : des d’engins chenillés téléopérés avec, notamment à l’avant et sur une largeur de 2,2 mètres, des fraises mécaniques tournantes. Les moyens de brèchage seront ensuite renforcés vers 2024[7] avec l’arrivée du module d’appui au contact (MAC), lui-même constitué de deux engins blindés : l’engin modulaire du génie (EMG), qui devrait disposer d’outils de déminage pyrotechnique et d’ouverture d’itinéraire, et l’engin de déminage et d’appui direct en zone urbaine (DEMAD) ».(Ultima Ratio)

  9. vrai_chasseur dit :

    L’armée française a le même genre de joujou
    cf https://www.youtube.com/watch?v=WqRh9pGSwKk

  10. blondin dit :

    quel va être le successeur de l’EBG ? il me semble qu’on est un peu léger au niveau des moyens en génie lourd… Pourquoi ne pas se servir des Leclerc sortis de service comme base ? ça coûterait moins cher à développer, on aurait un châssis + GMP connu et éprouvé, avec un haut niveau de protection. Enfin il me semble que ça pourrait être une bonne solution pour un besoin qui doit s’élever à une cinquantaine ? de véhicule.

  11. Raymond75 dit :

    45 % des Américains ne peuvent pas se soigner correctement, mais ils ont la fierté de savoir que leur pays est à la tête de la plus puissante armée du monde … qui est incapable de stabiliser ce monde ! Pourquoi ? Pour que le complexe militaro-industriel (dénoncé il y a plusieurs décennies par Eisenhower, alors président des USA après avoir été commandant en chef des forces alliées) s’en foute plein es poches.

    Les militaires US ne sont que les représentants de commerce de ces industries.

    • Nico St-jean dit :

      @ Raymond75
      .
      « 45 % des Américains ne peuvent pas se soigner correctement, »
      .
      27,4 millions d’américains n’ont pas l’assurance santé, ce qui fait moins de 10% de la population .. Svp évitez la désinformation. : https://www.usdebtclock.org

    • Frédéric dit :

      @Raymond75 ??ç Si le système de santé aux États-Unis est indigne d’une grande puissance, vous annoncé un chiffre absurde et des reproches au CMI grotesque.
      45 %, c’est le pourcentage des prix Nobel de médecine remporté par les américains. Doit je rappeler que la santé absorbe 16 % du PNB américain, record mondial ! L’industrie pharmaceutique et les mutuelles de santé sont plus puissantes que LM ou Boeing.

      • Nico St-jean dit :

        @ Frédéric
        .
        « L’industrie pharmaceutique et les mutuelles de santé sont plus puissantes que LM ou Boeing. »
        .
        BEAUCOUP plus puissantes 😮 Le ministre de la santé québécois (qui représentait quand même 8,5 millions d’habitants) n’à même pas pu les faire pliés pour quelques dollars en moins à payer les contribuables.

  12. Greg dit :

    Les Abrahams ne sont plus fabriqués depuis presque 20 ans, ils vont en cannibaliser ?

  13. Plusdepognon dit :

    L’article est vieux, mais l’EBG pourrait n’être à la retraite qu’en 2030…
    http://forcesoperations.com/engin-blinde-genie-valorisation-se-termine/
    Si quelqu’un a des infos plus récentes…