Les États-Unis pourraient déployer 120.000 militaires au Moyen-Orient si les tensions avec l’Iran s’intensifient

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. PK dit :

    L’avenir est sans surprise : ça fait bientôt trente ans que les USA ont besoin d’une guerre pour soutenir leur machine de guerre.

    • Namroud dit :

      Mon cher vous oubliez que le territoire américain lui même est une zone de guerre avec toutes les fusillades qui s’y déroulent. Pour info le nombre de victimes le 11 septembre 2001 est environ 3000 personnes ( qu’elles reposent en paix ) et le nombre moyen de victimes par armes à feu par mois depuis des décennies est environ 4000. Je ne parle pas des blessés. Et bien évidemment je n’oublie pas la NRA lobby tout puissant qui a le dernier mot. On a tendance à dire que le président des USA est l’homme le plus puissant au monde et c’est vrai vu de l’étranger, néanmoins contrairement au président Français, le président Américain doit composer avec le congrès ( budget, déclaration de guerre, intervention militaire, etc..) et les lobbys qui ont la mainmise sur le congrès justement

      • PK dit :

        Vous exagérez : qu’il y ait des débordements, disons culturels, est un fait : ça n’en fait pas une zone de guerre.

        Votre commentaire s’appliquerait davantage au Brésil ou mieux au Mexique.

        En revanche, les États-Unis portent le feu à l’extérieur. C’est indéniable.

      • Thaurac dit :

        Et pourtant ce n’est pas le pays n tête avec les morts par fusillade, voir les charniers au mexique, la colombie….et l’afrique dans certains pays ce ne doit pas « être mal »
        Ceci dit en proportion de la population!
        Attendons le Brésil qui vient d’autoriser la détention d’armes à feu!

      • tonton dit :

        bonjour,

        vous oubliez de dire que les victimes sont essentiellement aussi les tireurs.
        pour la plupart ce sont des suicides !!

  2. jyb dit :

    – madman strategy ou stratégie du bord du gouffre ( nixon) plus que stratégie de la tension.
    –  » collectées via des interceptions de communication et l’imagerie satellitaire » Grandiose ! pas vraiment non, c’est juste dans la presse.
    – 120 000 hommes en comptant ceux qu’on retirent ou retirent pas de syrie ou en les incluant ou les incluant pas ce qui reviendrait à les ajouter (ou pas)

  3. Raymond75 dit :

    Chaque président US se doit d’avoir sa guerre ; Trump prépare la sienne, et les soldats US obéiront aux ordres … J’espère que la France ne le fera pas.

    L’Iran, c’est la Perse, une es plus ancienne et raffinée civilisation ; rien à voir avec la culture de bande dessinée des américains. Le régime théocratique actuel est un incident de l’histoire.

    Vouloir isoler des grandes et anciennes nations, comme on a voulu le faire avec la Chine, comme on le fait avec la Russie et l’Iran, est infantile. La Terre est un tout petit radeau de sauvetage totalement isolé au sein d’un espace hostile, un radeau qui chaque jour devient un peu plus en perdition du fait de chefs de tribus primitifs.

    • Félix GARCIA dit :

      Nous (la France et son parasite, la République Française) aussi avons participé aux travaux de terrassement, de préparation de l’infrastructure globale que l’Eurasie construira sur les ruines de la civilisation occidentale (c’est ce que je pense), actuellement nommée « Nouvelles Routes de la Soie », ou encore « Belt and Road Initiative », préparée par la stratégie de l’Amiral Arthur CEBROWSKY (entre autres), parachevée par Donald « Gorbatchev » TRUMP … Rappelez-vous les propos du Colonel Legrier sur sa mission d’artilleur contre « Daesh / l’Etat Islamique » (Je sais qu’il ne me sera pas permis de dire ici qui, selon moi, est à la manoeuvre) …

      Donc notre avenir c’est quoi ? Un nouvel O.T.A.N. remplaçant les Etats-Unis par la Russie, une station-essence militarisée par une autre ? Cette guerre au proche-orient/levant, c’est aussi une guerre contre l’Europe, pas l’Union Européenne, l’Europe. Donc, on transfère toute notre puissance (industrie, technologie …) vers l’€mpire Germanique (Union €uropéenne), puis on alimente la machine avec des l’énergie russe ? Pfff …

      Y aura-t’il des hommes (ou femmes) de courage pour s’opposer ? Moi j’en serai, je ne sais pas comment, je suis impuissant sur tous les points de vue (je ne suis ni guerrier [peut-être de l’esprit, et encore …], ni politicien, ni rien …), mais j’ai (encore) ma dignité. Je ne compte pas m’indigner, mais m’opposer.

      Je me répète : GUERRIERS ET SOLDATS DE FRANCE, JE VOUS AIME !!!

      • Weld dit :

        M Félix Garcia, vous m’avez l’air d’être un peu spécial..

        • Félix GARCIA dit :

          J’entends très bien que ce ne sont pas des propos habituels, comme me le répète mon entourage : « Oui, beh on verra bien … ».

      • Marco dit :

        Encore un qui se prend pour un héros grandiloquent mais n’est pas tout seul dans sa tête…

        • Félix GARCIA dit :

          Je vous en prie Monsieur, des attaques « ad hominem » comme celle-ci ne font pas beaucoup de sens.
          Mais je comprends votre surprise (ou mépris) de lire des propos qui peuvent sembler incongrus et déconstruits.
          Quand à l’idée que je me prenne pour un héros …
          Grandiloquent ; ça je vous laisse le soin de le déterminer, mais non, je ne me prends pas pour un héros. Quand je parle de m’opposer, je connais ma « place », il s’agit d’exprimer ma désapprobation et ce aux personnes concernés. Ensuite, quand je dis que je compte retourner dans mes champs, et que là est ma bataille dans ce que je perçois être une guerre totale contre toutes formes de libertés, y compris celle de cultiver librement son lopin de terre afin de nourrir les gens (enfin, surtout mes proches, mais vu que j’habite Saint-Maixent-l’Ecole et que j’aime mon pays, je serai prêt à nourrir les Sous-Officiers de l’E.N.S.O.A.) autour de soi à partir d’une semence héritée du fond des âges … , je ne vois pas ce qu’il y a d’héroïque ou de si extravagant. Mais peut-être que du fait d’écrire vite ici, je me retrouve à m’exprimer confusément.
          JE NE SOUHAITES PAS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL. C’est tout.
          Le processus d’accaparement général auquel on assiste sous couvert « d’action étatique, national, international et supranational » ne me leurre pas. Et je ne compte pas participer volontairement de celui-ci, ni de force, avec le fait d’assumer ce que ça veut dire en temps voulu, en tous points.
          Je ne parle pas de prendre les armes … Mais il est vrai que je m’exprime ici librement sur un forum militaire, ce qui peut prêter à confusion, je vous l’accorde.

          Cordialement,
          Félix GARCIA

    • Le Breton dit :

      L’Iran a rien à voir avec la Perse, c’est une culture islamique qui fait effectivement sa propagande sur l’histoire de la Perse.

      • Félix GARCIA dit :

        Tout à fait d’accord, mais on ne fera pas renaître la Perse je crois (il parait que le projet ,c’est de leur filer le contrôle des pays en -Stan une fois tout ça fini, dans le cadre des « Nouvelles Routes de la Soie », et ne pas oublier d’où viennent les « Mollahs » ; France, U.S.A., Suisse, la City de Londres etc ..;).

        Félix GARCIA

      • Félix GARCIA dit :

        Tout à fait d’accord. Tout comme le néo-bolshévisme (Alexander Dugin [l’un des funestes penseurs derrière l’Eurasisme/Monde Multipolaire du Kremlin/Poutine], Alain Soral, l’Alt-Right/Droite alternative, les Gauchistes de tous bords …) n’a pas grand chose à voir avec aucun des pays sur lesquels il s’est greffé.

        Félix GARCIA

        PS : Voilà qui sont les gens qui agitent tout :
        par Yuri Bezmenov, ancien propagandiste, spécialiste de la guerre psychologique de l’U.R.S.S. ayant fait défection ;
        https://www.youtube.com/watch?v=pzeHpf3OYQY

        • Stoltenberg dit :

          Je salue le fait d’avoir partagé un enregistrement de Yuri Bezmenov ! Je l’ai déjà fait sur ce site car je crois qu’il mérite d’être connu par un public plus large !

          • Félix GARCIA dit :

            Et je suis heureux de savoir ne pas être seul connaisseur de ces informations. Mon plus haut espoir serait que cela soit considéré aux plus hauts échelons de notre pays , dans les parties ayant encore un amour de la France. Une audience plus large en ces temps funestes pour les propos de Yuri Bezmenov serait faire oeuvre de salut public il me semble.

            Je n’ose pas même partager ici le reste des informations qui me semblent pertinentes.

            Cordialement, Mr.Stoltenberg (un nom rigolo au vu des propos), je vous salue !

            Félix GARCIA

      • aleksandar dit :

        Comment le savez vous ?
        Vous êtes déjà allé en Iran ?
        Vous connaissez des iraniens ?
        Ou c’est juste ce qu’affirme TF1 et BFMacron TV ?
        Pas de chance pour vous, cette relation avec la perse est continuellement présente dans la mentalité iranienne.
        Et chaque iranien vous parlera de ses 3000 ans d’histoire.
        Les moins polis vous rappelleront gentiment qu’ils construisaient Persepolis quand vos ancetres couraient vêtus de peaux de bêtes pour chasser dans la foret.

      • Thaurac dit :

        Il me font rire les gars qui ressortent des histoires d’il y a 1000 ans, gloire et grandeur passée….
        C’est une dictature religieuse des plus agressives , qui veut maintenir sa jeunesse dans une vision rétrograde ( médiévale) de la société , et je ne suis pas sûr que médiévale soit adéquate car les femmes vivaient bien chez nous à cette époque..

        • Amalric dit :

          « Il me font rire les gars qui ressortent des histoires d’il y a 1000 ans, gloire et grandeur passée…. »

          Vous parlez d’Israel ?

      • Czar dit :

        fier bigouden, vous n’y connaissez pas grand-chose.

      • M dit :

        L’Iran est l’héritière de la Perse, quoiqu’on en dise. Dire le contraire est aussi stupide que réduire la France au gouvernement de Vichy.

        Je vous invite à vous documenter sur l’Iran du Shah. C’est pas très vieux 1979. Et lisez un peu l’origine de cette république islamique. L’Iran était un pays moderne, éclairé, un pilier de la diplomatie mondiale et un allié des capitales occidentales. Et il s’est passé ça :

        « Lorsqu’il (le Chah d’Iran) entama une politique de partenariat économique privilégié avec l’Europe, en particulier la France (accords pour le développement de l’industrie nucléaire), et surtout avec le Japon (pétrole iranien à prix réduit en échange des technologies japonaises), au détriment des États-Unis, ces derniers lui retirèrent leur appui et décidèrent de précipiter son éviction. Les États-Unis vont ainsi soutenir fortement l’expression de mouvements contestataires étudiants (pourtant marxisants), et financer la communication pour la révolution islamiste de l’ayatollah Khomeiny. »

        • Euclide dit :

          Mr M
          Votre réponse est assez proche de la vérité historique mais cela plaira pas à certains intervenants de ce forum

      • joni dit :

        Iran c est le pays des Aryens

        • Raymond75 dit :

          Tout comme la Bretagne est le pays des Bretons ! Les Aryens ne sont pas responsables de la folie meurtrière d’Hitler ni de la soumission de ses militaires pour commettre des horreurs.

  4. Félix GARCIA dit :

    Soldats Français, par pitié, NE MENEZ PAS (PLUS) LES GUERRES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL !!! NE SOYEZ PAS LES MERCENAIRES DE L’ENFER !!!
    JE VOUS AIME, ET JE NE SUIS PAS LE SEUL !!!

    Félix GARCIA

    • sentinelle dit :

      Dans l’état ou nous sommes mieux vaut mourir comme un lion plutôt que comme un mouton !
      Dans la pratique je tiens les saoudiens pour bien pire que les Iraniens dans l’agressivité de l’Islam mais un changement de régime en Iran permettrait enfin de s’occuper du serpent saoudien !

    • Faublas dit :

      Le soldat français fera ce que son commandement politique (le Président de la République) aura le courage de faire ou de ne pas faire. Que nous aimions ou supportions est une autre considération. Un soldat envoyé pour ce que nous considérons comme une c**rie par le pouvoir politique reste LE Soldat qui obéit à ses ordres et à qui nous devons le respect de l’exécution d’un ordre dont il n’est pas responsable. LA discussion relève du débat politique et pas militaire.

      • Félix GARCIA dit :

        J’admire votre sens du devoir !

        BIS : Messieurs, j’aimerai tellement boire une verre avec vous et avoir une conversation avec vous tous, vous écouter une dernière fois avant les combats, en espérant que l’on ai l’occasion de reparler un jour, quitte à ce que l’on soit tous entraînés, j’aimerai partager votre sort, y’a pas de raison d’attendre la soumission. Mon souhait est d’être paysan (semi-sauvage et naturel) pour le temps qu’il reste (là est ma bataille dans cette guerre il me semble), mais dans ma prochaine vie, je serai guerrier par les armes !!!

        JE VOUS AIME !!!

        Félix GARCIA, habitant de Saint-Maixent-l’Ecole, grand admirateur des hommes vaillants.

        PS : Si jamais je produis quoi que ce soit avant la fin dans mes champs, mes premières récoltes seront pour vous, les sous-officiers de ma ville natale.

        PPS : JE VOUS AIME !!!

      • didixtrax dit :

        pas d’accord, le choix moral de la légitimité est toujours présent, sans même parler des « lois de la guerre », sinon passons à des drones et à l’IA (enfin plutôt à la « connerie naturelle ») pour massacrer du civil et détruire des infrastructure ce sera moins coûteux.

    • MD dit :

      Les soldats français ne sont pas à vos ordres.
      Ils ont conscience de leurs devoirs.Ils rempliront sans état d’âme les missions qui leur seront confiées. Sinon ils ne seraient pas des soldats .
      Ils en ont aussi déjà entendu beaucoup trop d’autres personnes qui, comme vous, prétendaient les aimer. Alors ils n’aimeront pas du tout ce genre de slogans que vous leur lançez ici.

      • Félix GARCIA dit :

        J’entends ce que vous avez à dire.
        Personne n’est à mes ordres, j’en suis conscient, et n’ayant ni pouvoir ni influence, je supplie, je pries et vous ennuis avec mes propos.
        Et quoique vous disiez, je vous aime.

        Félix GARCIA

        PS: J’avoue ‘ »imaginer » une différence entre un guerrier et un soldat.

        PPS : Peut-être aimeront-ils mes fruits, légumes, céréales et autres produits des champs alors … Je comprends votre méfiance (voir dédain) envers « les slogans » et « proclamations d’admiration et d’amour ». Je vous assure ma sincérité, et nous vous ennuierai pas plus longtemps avec mes pensées et « états d’âme ».

  5. Nico St-jean dit :

    L’Iran à 3 options assez flagrantes.

    1- Elle patiente. Les chances de succès en leurs faveurs sont très faibles, mais sait-on jamais.
    .
    2- Elle négocie avec Trump et lui donne ce qu’il veut (je ne vois toujours pas pourquoi ils ne le font pas ni ce qu’il y à de mal à refuser l’ICBM …)
    .
    3- Elle attaque par manque de patience et se fait dérouillé [ nous ne sommes plus en 2008 et je doute qu’avec l’AS, les EAU, le Koweït et Israël, que cela prenne 37 jours avant de débloquer Ormuz + souffler la base de Bandar Abbas, ou se trouve justement le 3/4 de la flotte iranienne ..)
    .
    L’option 3 est clairement la pire de toutes et j’ose encore espérer qu’il reste un peu de matière grise au sein des gardiens de la révolution.

    • aleksandar dit :

      Commentaire typique d’un impérialiste qui reporte la faute sur la victime.
      Si trump n’avait pas déshonoré les USA en se retirant du JPOA, il n’y aurait aucune tension.
      Les iranien sont des gens patients et il y a comme l’a dit un ministre iranien bien des manières de contourner les sanctions et il a ajouté  » nous avons l’habitude « .
      Inutile de revenir sur votre délire de superpuissance militaire US, votre manque complet de culture militaire et votre approche  » Top Gun  » est un obstacle insurmontable.
      Les expressions type  » bandes dessinées  » que vous employez  » débloquer le detroit d’Ormuz  » ( comme si cela allait être un jeu d’enfant ) ou souffler la base de Bandar Abbas en apporte la preuve.
      65 ans de défaites militaires US devrait vous rendre un peu plus circonspect.

      • ruffa dit :

        Pauvre Alexandar : 65 ans de défaites militaires ??
        Faut vraiment être con et ignare de l’histoire pour affirmer ça
        Les cons ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît

        • aleksandar dit :

          J’aime beaucoup quand les trolls américains se laissent aller a insulter.
          Signe de faiblesse
          Guerre de Corée : défaite
          Guerre du Vietnam : défaite
          Guerre d’Irak : défaite
          Guerre d’Afghanistan : défaite
          Mais vous avez raison, les USA ont gagné une guerre, l’invasion de l’île de la Grenade en 1983
          Revenez quand vous voulez

          • ruffa dit :

            Sacré Alexandar
            Guerre de Corée : Il y a toujours 37000 soldats us en Corée du Sud!
            Guerre du Viet-nam : aucune bataille gagnée par les Viêt-cong Le contingent américain part en 1972
            Guerre du golfe 1991 : victoire
            Guerre d’Irak 2003 : toujours 15000 soldats américains sur place et régime en place pro-americain
            Victoire contre Daesh
            Afghanistan : Élimination de Ben Laden qui était le but de la Guerre!
            Quand on voit l’état De déliquescence de l’armée Russe on évite de la ramener !

        • Nico St-jean dit :

          @ aleksandar
          .
          Euh ? Guerre de Corée : Victoire puisque l’objectif de ramener la ligne au 38e parallèle fut atteint. Victoire militaire nette également.
          .
          Guerre d’Irak 1 et 2, victoire.
          .
          Guerre d’Afghanistan « défaite » ? .. Donc la guerre est fini ? Les talibans contrôlent maintenant l’ensemble de territoire afghan et mènent un gouvernement à la charia ? Non, la guerre n’est pas terminé et les talibans contrôle toujours 2 fois moins de territoires que l’ANA/US … Pour le moment il n’y à ni défaite ni victoire.
          .
          Ah la désinformation russe .. Ils appellent sa « la guerre hybride » maintenant.

      • Raymond75 dit :

        Vous exagérez : vous oubliez la glorieuse invasion des îles Grenade, couronnée de succès !

    • didixtrax dit :

      4- L’Iran fait intervenir des « amis » contre quelques intérêts US et va même si besoin jusqu’à dénoncesr publiquement ces « lâches attentats terroristes » de sorte à calmer les ardeurs US, tout en permettant à leurs dirigeants de continuer leur grotesque show de cow-boys pour leurs communication interne.

    • vrai_chasseur dit :

      @Nico
      pas beaucoup d’autres options en effet. Quelques commentaires
      1- Patienter. Difficile. Le peuple iranien est en ébullition. Le régime des mollahs a la montre contre lui et la pression sur la politique intérieure. Les sanctions économiques pèsent lourd sur la vie quotidienne, surtout auprès d’une jeunesse iranienne dont la majorité n’a pas connu Khomeiny et qui reproche maintenant ouvertement aux mollahs de tuer leur futur.
      Au passage, Trump a très mal joué en déclarant l’IRCG organisation terroriste. Les effets sont insignifiants (ils étaient déjà blacklistés depuis longtemps) et cela a juste ravivé un élan de patriotisme iranien. Aucun bénéfice, si ce n’est collatéral de faire basculer les votes indécis israéliens vers Netanyahu à la dernière minute.

      2- Négocier. le plus probable. En direct ou via un médiateur. L’EU est trop passive et aurait intérêt à aller chercher l’Inde par exemple pour l’accompagner dansa nue médiation. L’Iran est stratégique pour l’Inde, c’est pour elle la voie directe vers les marchés d’Asie Centrale y compris les juteuses ressources minières d’Afghanistan, et ce en by-passant complètement le Pakistan. L’Inde a déjà beaucoup investi en Iran (port de Chahabar sur la mer d’Oman par exemple, corridors terrestres rail route) et est le 2ème acheteur mondial de brut iranien. Elle a un intérêt stratégique direct à la stabilité de l’Iran.

      3- Confrontation directe. Très peu probable. Les Gardiens de la révolution sont tout sauf idiots et savent que le rapport de puissance militaire leur est défavorable. Ils ont méthodiquement « testé » sur le terrain et sur mer les procédures d’escalade militaires US. Ils connaissent les facteurs déclencheurs, les effets, les lignes rouges et savent à quoi s’en tenir. Ils joueront l’asymétrie via les proxies et milices (ils le font déjà), Al Qods étant passée maître dans l’art de mentorer. Au passage, le mentoring est une capacité militaire peu médiatisée des IRCG mais c’est probablement un de leurs meilleurs savoir-faire.

      4- Autre option ‘non prévue’ de l’Iran : se faire entraîner malgré elle dans un cycle infernal par dérapage grave de Trump et/ou de son proxy israélien. Il faut hélas rire jaune, la probabilité d’une ‘merde stratégique’ est réelle. Shit happens. Depuis 3 jours, les habitants de Téhéran perçoivent la nuit des survols à haute altitude et à grande vitesse. L’USAF collecte de l’intel, notamment sur la grosse usine de missiles de Lavizan et les autres usines.

      • aleksandar dit :

        Globalement je suis d’accord avec votre commentaire sauf sur 1 point.
        Vous surestimer les tensions internes en Iran.
        C’est normal, c’est le reflet de la propagande officielle en Europe, mais c’est loin d’être aussi  » en ébullition « .
        Exemple, la jeunesse iranienne. Elle serait soi-disant opposée au régime des mollahs.
        Mais les – de 30 ans représentent près de 60% des effectifs du Corps de Gardiens de la Révolution.
        Quand aux reproches fait au mollah, ils sont souvent mis en exergue par la propagande occidentale, mais il ne faudrait pas surestimer la réalité.
        Vous savez , c’est comme quand un journaliste fait un micro-trottoir, on enregistre 30 personnes et on en garde cinq pour l’antenne. Quatre qui exprime un opinion conforme a ce que veut le journaliste et une cinquième pour avoir l’air de faire du pluralisme.
        Il existe d’autre part une fierté iranienne et un fort patriotisme iranien, en cas de conflit il n’y aura pas beaucoup de déserteurs.

        • ruffa dit :

          On tiens un scoop : Alexandar à été autorisé à faire un sondage en Iran pour savoir si les gonzesses avaient le droit de porter un maillot de bain !
          Résultat : on surestime beaucoup la situation Alexandar propose de son côté que Les Mollah làchent le turban et font la paix avec Israël !

        • Nico St-jean dit :

          @ aleksandar
          .
          C’est vrais qu’en 2015 il n’y avait pas des centaines de milliers de jeunes dans la rue, pour empêcher que les mollahs se servent des 122 milliards débloqués par les américains, pour payer les organisations terroristes tels que le Hezbollah et le Hamas 😉 ..

    • berger dit :

      Les simulations de la Rand prévoient un vrai bourbier interminable et de très grosses pertes en hommes et en matériel.

    • tschok dit :

      @Nico,

      Pourquoi l’Iran ne négocie pas avec Trump en lui donnant ce qu’il veut? demandez-vous.

      J’articulerais différemment: l’Iran veut négocier, mais ne peut pas donner à Trump ce qu’il veut, parce qu’il veut la fin du régime.

      On ne connait pas beaucoup de régimes politiques dans l’histoire qui négocient pour leur fin et le régime des mollahs semblent franchement être le moins bon candidat pour être le premier, dans l’histoire récente, à vouloir négocier son propre sabordage.

      Quant aux Iraniens, les analystes disent qu’entre Trump et les mollahs, ils choisissent les mollahs. Mais pas par amour, plutôt par nationalisme.

      Alors, oui, la voie la plus sage consiste à négocier, mais je pense que les Iraniens vont se débrouiller pour négocier autre chose que le sabordage du régime. C’est pas les enjeux qui manquent en réalité:
      – l’acquisition de la capacité du seuil nucléaire, puisque la question est remise en jeu
      – la capacité ICBM, en lien avec la Corée du Nord, ce que l’Iran a toujours refusé de mettre dans un accord, donc ce serait bien de pouvoir l’y mettre
      – la capacité de nuisance régionale de l’Iran – enfin disons ce qui est considéré comme une capacité de nuisance – à savoir en premier lieu Yémen, Syrie-Irak et Liban
      – et puis bien sûr le pétrole

      Mais tout cela suppose que Trump ne reste pas sur la ligne Bolton et qu’il ne l’utilise que comme un puissant incitateur à la négociation, dans une sorte de jeu gentil flic-méchant flic. Sauf qu’en face, les Iraniens le voient venir.

      Je serais à leur place, je jouerais une carte: on se rend compte que Trump n’est pas aussi bon que ça dans les négos. Il s’est entièrement fabriqué une image de type habile, de grand négociateur qui prend l’ascendant sur son vis-à-vis et qui obtient tout ce qu’il veut d’un claquement de doigt grâce à ses talents miraculeux, mais dans la pratique, tout ce que les Etats-Unis obtiennent dans des négos est obtenu par quelqu’un d’autre que lui. En fait il a l’air d’être assez nul dès que la discussion se corse. Donc, j’irais au contact. Mais c’est pas le choix des mollahs pour l’instant.

  6. Auguste dit :

    Et comme si ça ne suffisait pas,la fine équipe de Washington veut militariser l’Arctique,sous le prétexte bidon de revendications russes sur les eaux internationales.Quelqu’un va peut être calmer nos Folamour:la Bourse.Elle commence à s’inquiéter de ces guerres commerciales.Et Trump y est sensible.

    • Thaurac dit :

      Si les russes avaient été moins revendicatifs, les usa ne bougeraient pas.
      Ta phrase contient la cause de ce problème, les russes!

      • Auguste dit :

        Seulement « les revendications russes sur les eaux internationales »de Trump& son orchestre,c’est du pipo,c’est faux.
        Les Russes ont demandé à l’ONU l’extension du plateau continental,sans aucune intrusion sur les zones des autres états.Les Russes ont respecté la Convention des Nations Unies sur les Droits de la Mer de 1997,que les USA n’ont pas signé.Ces Droits de la Mer stipulent qu’un Etat peut revendiquer une zone économique exclusive sur le plateau continental attenant à ses côtes.
        Quoi qu’il en soit,je ne vois pas en quoi les USA peuvent se permettre de parler de droits qu’ils ne respectent pas eux mêmes.Le Pompeo vient de refuser de signer un accord du Conseil de l’Arctique reconnaissant le danger pour la région du changement climatique.Pour Trump,le changement climatique n’existe pas,c’est une « fake news ».
        Et dans le domaine du fake news,c’est un expert le Trump.Le Washington Post a dénombré 9014 affirmations fausses de notre champion,en 773 jours.

      • Dresde dit :

        Avec un peu de recul ,vous constateriez que les USA appellent a respecter une convention qu’ils n’ont eux meme pas signé(Convention de l’ONU sur les Droits de La Mer) . A tout vouloir mettre sur le dos des russes mine votre crédibilité.

    • M dit :

      Trump n’aime pas la guerre. C’est une mauvaise conception de sa personnalité. Il menace beaucoup mais se refuse à toute guerre. C’est un isolationniste. Son idéal est une sorte d’autarcie impérialiste.

      En revanche, les conseillers qui l’entourent, notamment Pompeo et Bolton… Là c’est une autre paire de manche. Le risque c’est eux…

      • Polymères dit :

        On se souvient que les USA au début de la 1ère GM et de la 2e avaient un président isolationniste se refusant à la guerre, même quand elle battait son plein.
        On se souvient d’un courant anti-guerre (toujours présent dans la société américaine) très fort.
        Mais on a pût observé que tout cela peut totalement s’inverser, les pacifistes s’éclipser (pas tous quand même) au profit d’un courant guerrier.
        L’amérique, même si elle fait souvent la guerre a une société isolationniste et anti-guerre, mais quand ils sont frappés, c’est le volteface avant qu’un nouveau cycle recommence.

        La guerre ne se lancera pas (si elle devrait avoir lieu) du côté américain, elle se fera par une action iranienne, que Téhéran soit poussé à le faire ou par mauvais calcul

        • Amalric dit :

          @Polymères

          « …mais quand ils sont frappés… »

          Très bien. Rappelez-nous quand était-ce la dernière fois qu’un pays a attaqué les USA et par quel coté. Côte est ou ouest ? Par le Canada ou le Mexique ? Non parce que je n’arrive pas à me rappeler quand exactement ils ont repoussé l’envahisseur ni combien de victimes civiles américaines sont tombées suite à tout ça.
          A moins que vous parliez des indiens d’Amérique…Alors la oui effectivement c’était une catastrophe quand les envahisseurs sont passé à l’action. Ils ne reste quasiment plus personne.

          • jyb dit :

            @amalric
            7 décembre 1941 à pearl Harbour dans l’état américain d’hawai.

    • tschok dit :

      @Auguste,

      Ça, c’est l’enjeu du futur: si le dérèglement climatique transforme l’océan arctique en milieu fluide on risque de découvrir que les Etats-Unis et la Russie ne sont pas dans un rapport est-ouest, comme sur une carte 2D classique, mais dans un rapport nord-nord.

      En fait il faut poser la carte Mercator et prendre le globe terrestre à deux mains en plaçant le pôle nord en face des yeux. Là, on constate que l’océan arctique, qui se trouve aujourd’hui sous la banquise, devient une mer semi-fermée si jamais cette banquise fond, les Etats-Unis et la Russie étant chacun au nord l’un de l’autre, de sorte que le traditionnel rapport est-ouest se transforme en rapport nord-nord.

      A propos de Dr Folamour, il faut se rappeler l’itinéraire des B 52 lâchés par le général Rippert sur l’URSS: ils attaquaient par le nord. Imaginez ce qui se passe si l’arctique devient une mer fluide.

      Accessoirement, on constate que la Scandinavie devient vraiment très stratégique, ce qui permet de replacer l’intérêt marqué de la Russie pour cette région dans un contexte différent de celui auquel on est habitué.

      Maintenant, il est étonnant que Trump, qui nie la fonte des glaces, prennent des options stratégiques de long terme correspondant à un scénario de fonte des glaces. Euh, non en fait, c’est pas étonnant.

  7. Thinker dit :

    Sait-on jamais… si l’Iran ferme le détroit, peut-être que les Chinois et les Indiens vous aideront à leur péter la gueule pour accélérer la réouverture ?

  8. Lagaffe dit :

    L’Espagne a retiré provisoirement sa frégate engagée aux côtés du porte-avions américain Abraham Lincoln dans le Golfe.
    Entrer dans le Golfe « avec des bombardiers B-52, avec les tensions qui existent », c’est une décision qui « dépasse les termes de l’accord conclu avec l’Espagne » a indiqué la ministre espagnole de la défense.
    https://www.bruxelles2.eu/2019/05/14/labraham-lincoln-naviguera-sans-le-soutien-espagnol-decision-de-madrid/

    • Thaurac dit :

      Grand courage ibérique, j’imagine ce que doivent penser les autres marins de la flotte, pour cette belle défilade, alors qu’elle avait un rôle dans cette escadre….

      • Dresde dit :

        Alors que les États-Unis ont envoyé dans le golfe Persique le porte-avions USS Abraham Lincoln et une force de bombardiers par crainte d’une « menace crédible » de la part de l’Iran et de ses alliés, le général britannique Chris Ghika, porte-parole adjoint de la soi-disant coalition anti-Daech menée par les États-Unis, a assuré à la presse que le « niveau de menace » représenté par les combattants de la Résistance pour les forces occidentales ne s’était pas du tout intensifié. « Il n’y a pas d’aggravation de la menace posée par les forces pro-iraniennes en Irak et en Syrie », a déclaré le général Ghika, qui s’exprimait depuis Bagdad au cours d’une téléconférence au Pentagone.

    • Vinz dit :

      La Bundeswehr suspend son programme d’entraînement en Irak « en raison des tensions. »

  9. Fredo dit :

    Ils sont gentils les américains pour payer les loisirs et coup de mains perso de Trump.

  10. Fredo dit :

    Un seul bonhomme a lui tout seul nous entraîne dans la 3ème comme pour les 2 premières.

  11. Polymères dit :

    D’un côté je reste assez « prudent » sur les infos « secrètes » révélées par des médias, mais ici Trump, même s’il dit « ne pas vouloir et se préparer à la guerre contre l’Iran » a d’une certaine manière confirmer l’info.
    En bref c’est un projet sur la table et Trump dit qu’il n’a rien autorisé.

    120 000 hommes, c’est un chiffre cohérent par rapport aux moyens des américains, proche de ce qu’ils avaient balancés en Irak, ils ont un effectif pas trop différent d’il y a 15 ans. Par contre on peut se rappeler qu’en 2003, les américains avaient déjà piochés dans la garde nationale et certaines unités de réserves pour atteindre ces effectifs et que par la suite, pour supporter le côté humain, ils ont largement fait appel à des SMP.
    Trump a dit que s’il devrait intervenir, il enverrait beaucoup plus d’hommes que ces 120 000, personnellement j’en doute, sauf à y inclure les effectifs de la marine, de l’armée de l’air etc…
    Mais on doit bien garder en esprit, que l’amérique actuelle n’est pas engagée dans un gros conflit qui bouffe beaucoup de ressources et qu’ils sont en capacité de mener un nouvel engagement, car ce ne sont pas les quelques forces en Afgha, en Syrie ou en Irak qui handicapent Washington.

    La question est de savoir ce que feront les américains avec une telle force. L’invasion de l’Iran? Certainement pas, c’est un pays intenable pour eux. Je reste persuadé que pour les américains, les cibles sont et seront les diverses milices que Téhéran soutient, c’est aussi pourquoi pas Assad et le territoire iranien subirait des attaques ciblées, mais ne deviendrait pas un terrain de bataille sur lequel des forces terrestres américaines débarqueront.
    Mais au delà des forces américaines, n’oublions pas ses alliés régionaux qui sont très susceptibles de se joindre à leurs côtés pour affaiblir l’Iran et ses alliés, cela doit entrer en compte dans le rapport de force américain, ce serait presque même les américains qui pourraient se retrouver moins nombreux que leurs alliés.

    Attendons tout de même, il y a toujours une plus forte probabilité qu’il ne se passe rien plutôt qu’il y ait une guerre.

    • Vinz dit :

      « En bref c’est un projet sur la table et Trump dit qu’il n’a rien autorisé. »
      .
      Après la déconvenue en Irak, impossible pour l’administration US des vendre à leur opinion une guerre de la même façon. La seule possibilité de conflit c’est que l’Iran leur rentre unilatéralement dans le lard, et là l’opinion publique US suivra. Quant à laisser l’Arabie Saoudite faire le sale boulot, on voit bien l’efficacité au Yemen.

    • revnonausujai dit :

      l’emploi de la Garde nationale « outremer » fait partie de la doctrine américaine ( one force policy) Il n’y a qu’au Vietnam qu’ils n’ont pas envoyé de grandes unites , mais seulement quelques batteries et volontaires individuels; s’en est suivi un discrédit de la Garde, a priori, ils ne referont pas la même erreur.
      Ils estiment que « weekend warrior », ce n’est pas seulement un hobby, mais que , quand il faut y aller, faut y aller !

    • lxm dit :

      Il ne vous aura pas échappé la proximité de Trump avec les ultra orthodoxes juifs, le mariage de sa fille avec un jeune milliardaire vivant au 666 à NYc et qui s’occupe de l’actuel plan de paix avec les palestiniens. Et bien dans les prophéties juives rome et la perse doivent se faire la guerre sur la fin et la fin doit arriver avant que l’humanité ai 10 milliards d’habitants puisque dieu sera alors connu, il n’est pas notifié qui doit gagner. On ne peut pas évacuer la religion de l’équation.

  12. Expression libre dit :

    Trump ou comment jeter de l’huile sur le feu (avec son gendre). Ne soyons pas naïfs! Renseignons-nous!

  13. lxm dit :

    En histoire depuis la seconde guerre mondiale, on constate que les peuples du sud veulent souvent imiter l’occident( usa, europ ouest), mais que ces derniers veulent des dictateurs pour réprimer les libéraux qu’ils ont eux-mêmes attisés à créer( par exemple le dernier cas sissi qui tirait sur les libéraux pendant que nos journaux disaient qu’il tirait sur des islamistes). Alors il reste qui comme opposition aux dictatures( pouvoir temporel) ? il reste le pouvoir spirituel donc les religieux, l’Iran est ce cas extrême de théocratie créée de toute pièce. Pourquoi déteste t-on tant les libéraux des pays du sud ? parce qu’ils empêcheraient la corruption et la main mise sur les ressources de ces pays pire, ils enrichiraient ces pays qui concurrenceraient l’occident. Pour rappel, ce même occident a en point commun d’être dirigé par la franc-maçonnerie qui a longtemps étudié le comportement des foules, des peuples et le contrôle et sait qu’il faut toujours un opposant au pouvoir en place pour faire peur, tout en faisant en sorte qu’il n’arrive jamais au pouvoir. Ainsi on ne cherche pas la paix, on cherche un ennemi et on le crée si besoin, comme ben laden&cie. Le but est toujours le contrôle, le but est lisible, c’est l’unification bancaire mondiale pour unifier l’humanité par la finance( c’est le beau principe mais en fait c’est remettre au pouvoir une nouvelle noblesse). Il s’agit d’une course contre la montre( dernièrement l’inde a été forcée d’imposer les comptes bancaires à son peuple et refuser les liquidités) parce que voici le principe: une banque prête 100 mais demande un intérêt donc prend par exemple 104, donc il y a déflation car la différence doit venir de quelque part, donc créée par une nouvelle dette, donc le système ne peut fonctionner qu’avec une quantité exponentielle d’endettement pour ne pas s’effondrer donc il faut trouver des pigeons à endetter. Alors tout pays qui refuse la soumission au lobby bancaire devient ennemi mortel, c’est ainsi pour cela que l’iran subit une grosse pression depuis qu’il a dit qu’il voulait utiliser l’euro au lieu du dollar pour son pétrole, la chine aussi vient depuis peu de remplacer le dollar en yuan. Dès que vous ferez des recherches chronologiques vous tomberez sur des histoires d’or, de pétro-dollars. Les faucons américains suivent le délire des banquiers car pour eux le dollar est la monnaie de la guerre et finance l’arsenal des démocratie et permet d’acheter les industriels des pays soumis, un pays qui ne peut imprimer ne peut pas faire la guerre, la France ne peut plus faire la guerre depuis qu’elle a abandonné le franc. On combat des maths, des mathématiques engendrés par l’effet de levier des banques, cela fait dévier la psychologie, le comportement des gens, des dirigeants, des pays et engendre des conflits.
    Alors je dis un truc, interdisons la dette, inscrivons-le dans la constitution, on fait un reset, on crée une nouvelle monnaie non accolée à de la dette. Le monde se divise effectivement en deux( otan, ocs) et est à 2 doigts de la confrontation parce qu’une exponentielle ça part à un moment donné droit à la verticale, comme en 2008( crise bancaire par surendettement) avant de se reposer et repartir avec des bonds de plus en plus rapprochés jusqu’à celui de trop qui emportera tout et là ce sera mad max. Car même si le lobby bancaire arrive à conquérir tous les pays du monde dans le temps contraint pour maintenir la rentabilité suffisante, il ne pourra pas par construction être rassasié; et, comme on a vu avec la crise de 2008, où 10% du pib européen a été claqué pour sauver les banques, ce seront les peuples qui seront brutalement endettés à mort, devenant des serfs sur toute la planète( et on vous parlera d’écologie pour le justifier ), la dette convertie en actionnariats et titres de noblesse pour des types qui sembleront sortir de nulle part et auront le contrôle sur tout. Et ce sera la fin de l’humanité. Et je n’en veux pas de ce scénar de m.

  14. Breer dit :

    En cas de conflit armé, les américains (le peuple) seront-t-ils toujours d’accord pour risquer de voir des centaines d’hommes et de femmes (souvent jeunes) mourir au Moyen Orient, ce n’est pas certain cette fois ci, depuis l’Irak et l’Afghanistan, avec tous les mutilés de guerre tous les post traumatisés, et beaucoup de suicides chez les vétérans…. Mais bon, il est vrai que le patriotisme exacerbé demeure une constante conditionnée dans la culture US, et l’armée reste un des premiers employeurs la bas..

  15. Czar dit :

    En tous cas cette gesticulation montre parfaitement que l’étasunie ne mettra jamais un terme à son projet impérialiste avant de se faire casser les dents, d’une façon ou d’une autre.

    drumpf a clairement été élu sur une base isolationniste, sur l’idée que la seule frontière menacée, c’est celle avec le Mexique qui voit toute l’Amérique centrale se mettre en branle, façon « Camp des Saints » en violant la frontière yankee avec les drapeaux de leurs shitholes respectifs (quelle plus parlante illustration qu’il s’agit bien d’une invasion d’un genre inédit)

    l’Etat profond yankee a juste profité de l’inexpérience absolue de cette starlette de tévé-poubelle qui ne souhait pas réellement être élu, mais juste faire un peu de bruit pour alimenter sa « marque », pour préempter les rouages du pouvoir et y pousser ce perpétuel agenda.

    Hormis le retrait de Syrie, vite euphémisé par les « adultes dans la pièce », drumpf n’a finalement souscrit qu’à tous les tropismes du programme néo-conservateur qui est en train de vider le pays de sa substance humaine et matérielle (cf l’état tiers-mondiste de nombre d’infrastructures) au profit de ceux qui dirigent la vie politique US : grosse industrie, lobbies communautaires

    la seule chose qui compte pour nous, c’est de ne pas nous laisser embringuer dans ce naufrage

  16. joni dit :

    la fin de l iran est souhaitable pour tout ces voisins donc autant se servir.

    • Dresde dit :

      hmm! vous etes le nouveau hitler? ou le petit fils de Staline? vu que de nombreux russes vivent en Israel.

  17. Amalric dit :

    Rappel à tous,

    L’accord sur le nucléaire était une opportunité économique et diplomatique pour toutes les parties ! Un accord win-win comme disent les anglo-saxons. Une ouverture sur le un marché iraniens de plus de 60 millions d’habitants et ce malgré les tentatives de sabotages de contrats de nos chers amis. Les Européens avaient d’ailleurs beaucoup plus à gagner de cet accord que les US. Ceci explique peut-être cela.
    Au lieu de ça nous nous retrouvons avec des menaces de sanctions de nos soit disant alliés américains. Incroyable…

    Bonus: Il semblerait que l’on ai pas bien compris la demande des US d’augmenter la contribution financière à l’OTAN. C’est pourtant simple. Ils nous demande d’acheter tout chez eux. C’est compris ? Et tant pis pour l’emploi en Europe ils n’en on rien à foutre (pardonnez-moi). Soumission totale.

  18. pepel_WASSKA dit :

    Je m’inquiète des fake news.
    Je me souviens des armes de destruction massive qu’avait Saddam…