La ministre des Armées fait une ferme mise au point sur les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

121 contributions

  1. berger dit :

    Quel foutage de gueule !

    • Pierre dit :

      Non c’est tres juste. Vous decouvrez la geopolitique?

    • Thaurac dit :

      C’est la réalité, elle a bien parlé

    • NulH dit :

      Pas d’autres choix, bonne stratégie de la ministre, hélas nous ne sommes pas dans un monde « bisounours ». Loin de là !!

      Toute l’industrie et la recherche en France est, et doit être, dans ce procédé conceptuel. Ensuite on cause… puisque l’on a alors plus d’informations et de projets.

      Ceux qui n’ont pas cela en tête mènent aux désastres.

  2. RastaLapin dit :

    La France n’est pas responsable de l’usage des armes qu’ils vendent aux bédouins. Ils achètent des armes on sait très bien ce qu’ils vont faire avec il n’y a pas de mystère, pas la peine jouer les étonnés. Quand j’achète une voiture Renault n’est pas responsable si j’ai un accident pour excès de vitesse ou non respect du code de la route.

    • John dit :

      Par contre, si vous donnez à une arme à une personne qui a un casier judiciaire long comme le bras pour avoir fusillé des personnes, il y a peut-être une forme de complicité.
      Votre exemple n’est pas bon, pour plusieurs raisons… Déjà, comparer le fait de tuer volontairement des civils au fait de faire un excès de vitesse montre à quel point on a réussi à déshumaniser les victimes de ces conflits.
      Ensuite, la grosse différence entre les exportateurs d’armement vers l’AS et Renault dans votre exemple, c’est que les exportateurs savent ce qu’il se passe avec leur armement. Par contre, lorsque vous achetez votre Renault, Renault ne sais pas que vous allez volontairement faire un excès de vitesse….

      Je vais vous donner d’autres exemples.
      En Suisse, il est possible d’acheter des armes semi-automatiques entre particuliers, il y a juste l’obligation de vérifier certains éléments.
      Si une personne est légalement « clean », et qu’elle me dit vouloir commettre un attentat ou une fusillade ou braquer une banque avec l’arme achetée, ou que d’une certaine manière j’ai cette information. Que penseriez vous si je lui vendais une arme? Pour moi cette situation est simplement impensable.

      Ceux qui disent qu’il faut « arrêter d’être des bisounours, les armes sont faites pour tuer »… Je ne suis pas d’accord. L’arme nucléaire peut techniquement démolir des villes, des vies… Mais la dissuasion est faite au contraire pour conserver une paix.
      L’armement vendu destiné à la défense nationale n’a pas le même rôle que des armes destinées à tuer des civils.
      Il y a des nuances qu’il est nécessaire de faire !

      • felipe dit :

        pas d’accord avec vous et vous êtes l’archétype du bisounours. il n’y a aucune différence entre une balle de 5.56 défensive et une balle offensive de 5.56. elles filent toutes les deux à 900 m/s.
        de plus , vous vous cachez derrière votre petit doigt parce que l’analogie avec la voirute se vérifie tous les jours .

        ces notions de défense et d’attaque sont de la pure logghorée médiatique. une stratégie défensive peut se traduire en opération offensive et vice-versa.
        de même les objectifs géopolitiques peuvent être louables et les procédés beaucoup moins, et réciproquement. tout est question d’interprétation et je tourve que ces ONG donneuses de leçons feraient mieux d’apprécier la dimension géopolitique des enjeux.
        mais nous sommes dans une société ou le tropisme du cas particulier compte plus que l’intérêt général.

        l’arabie saoudite n’est pas ma marque de fabrique préférée. elle achète des armes et elle en fait ce qu’elle en veut. les rebelles outhis aussi d’ailleurs.la guerre est dommageable mais cette posture « droit de l’hommiste » ne fait qu’un perdant : nous. je rappelle que ce conflit a débuté en 2015 et que la plupart de nos contrats n’ont pas été établis en fonction de ce conflit mais dans un environnement beaucoup plus général : celui de la confrontation avec l’iran, qui n’est pas non plus ma marque préférée.
        mais il faut choisir un camp
        le fond du problème est ailleurs. ces ONG sont les idiots utiles d’une partie de l’intelligentsia qui, sous couvert des droits de l’homme et de la lutte contre l’impérialisme a des objectifs clairs de lutte contre le libéralisme anglo saxons et européen. je leur suggère d’aller se pencher sur le complexe militaro industriel US, chinois ou russe.
        pour finir , la mort de civils est toujorus désolante. je note que ces mêmes ong/medias n’ont pas fait le même foin après les opérations de la coalition à mossoul ou à raqqa. deux poids , deux mesures

        • jyb dit :

          @felipe
          un peu hs. C’est la 3 ou 4ème fois (colonel Legrier, Maginot récemment etc) que vous réagissez sur attaque /défense; c’est assez conforme à ce qu’on enseigne en école militaire sauf que vous n’intégrez pas l’abaque (ou le ratio) masse/effet ou moyens/effets.
          On n’engage (théoriquement parlant) qu’à 3 attaquants pour 1 défenseur. La totalité des batailles récentes n’a fait que confirmer le bien fondé de ce postulat. Ce n’est pas qu’une facilité médiatique.

          • félipe dit :

            alors là, je ne pense pas être hors sujet. faire un distingo entre arme défensive et arme offensive, c’est du pipeau pour un militaire.
            une arme est une arme et elle sert à obtenir un effet sur le terrain. vendre une arme dite défensive revient à croire ou faire croire que l’acquéreur ne l’utilisera qu’en situation défensive. quand sommes nous en défensive et quand sommes nous en offensive ? c’est de la masturbation intellectuelle
            à austerlitz, l’aile droite de napoleon est dénfenise et elle utilise les même canons que soult qui s’empare de pratzen. en 1973, les israeliens sont en défensive jusqu’a ce qu’ils contre attaquent avec les mêmes armes et pénètrent en égypte.
            la notion de rapport de force n’a rien à voir avec cela . les 48 canons saoudiens utilisés a priori à partir du territoire saoudien au yemen ne font pas basculer le rapport de force pour l’emporter. la preuve cela fait quatre ans que les saoudiens sont enlisés.
            le rapport de force est une donnée -également théorique et souvent contredite- qui permet d’établir le nivezau minimum de ressources pour espérer gagner une bataille. rien de plus. comme on peut défendre à 1 contre 3, ou ralentir à 1 contre 2, etc. je me place au niveau éthique et à la juste définition des termes selon le niveau auquels ils sont employés . défense au niveau stratégique n’a rien à voir avec défense au niveau tactique.
            enfin pour revenir à l’arme nucléaire citée plus haut, cette arme marque une rupture telle dans la conflictualité – et c’est sa finalité- qu’elle ne peut être envisagée comme arme offensive ou défensive. sa puissance est telle que son utilisation rendrait incontrolable l’emploi de la force. il n’y aurait plus ni de défense ni d’attaque.

          • jyb dit :

            @felipe
            – hs parce que je n’ai pas lu dans les coms précédents ce distingo entre armes offensives et armes défensives, mais bien la question de la destination de l’arme et non de sa qualité.
            On pourrait à la rigueur parler de doctrine d’emploi. Ce qui me fait rebondir sur le nucléaire,
            l’arme nucléaire étant paradoxalement considéré comme une arme de non-emploi

          • jyb dit :

            @felipe
            Les mines terrestres sont des armes à vocation plutôt défensive.

        • Florent85 dit :

          @Felipe
          Entrant sûrement dans votre définition du bisounours, je veux bien vous répondre quand même.
          Quelque part les ONG jouent leur rôle (et je trouve que ça ne fait pas de mal que des gens soient là pour nous rappeler un peu que certains comportements peuvent poser question du point de vue éthique), évidemment parfois les choses sont + complexes qu’il n’y parait… et je suis un bisounours qui reconnait qu’un monde de bisounours, ça n’existe pas… il faut bien se positionner dans ce monde, et que « malheureusement » ça passe aussi par une industrie de l’armement qui fonctionne.

          Et en l’occurrence, Mme Parly s’est plutôt, je trouve, très bien exprimé, notamment parce qu’elle a opté, dans son argumentaire, pour une vision globale de la question. J’espère que ce qu’elle dit correspond à la réalité sur le terrain…

          • felipe dit :

            postulat numéro : la guerre est dégueulasse, et le sera toujours. tout le monde est d’accord là dessus. posons nous maintenant les bonnes questions :
            quel est l’objectif des ONG et des médias lanceurs d’alerte ? la paix dans le monde ? on peut têver en notant cependant que le monde s’il est plus instable est globalement moins mortifère qu’il y a quarante ans. ces ONG soutiennent t’elles le monde occidental ? non, le grand capital ? non, les intérêts des multinationales occidentales ? non, la politique étrangère occidentale ? non. sont elles aussi exigeantes à l’égard des autorités russes, chinoises, américaines ? non …
            elles ont un fond de sac recyclé style donneur de leçon : « les européens ne doivent plus vendre d’armes, ne doivent pas dépenser leur argent dans la défense mais dans le bien être social généralisé ; ils ne doivent plus avoir de politique étrangère, sauf celle des droits de l’homme ». Sauf que ce n’est pas cette politique qui assurera les approvisionnements et les exportations dont la france – et l’europe- ont besoin. donc pourquoi ? on en revient à la vieille vulgate anti libérale, anti capitaliste et altermondialiste déguisée.
            sur le dosssier, je suis désolé mais le dossier DISCLOSE est clair : il n’y a aucune affirmation mais seulement une possibilité technique d’utiliser des canons français dans des opérations qui ont causé la mort de civils outhis. c’est la note de la DRM qui le dit : au conditionnel. il faudrait donc que la france arrête ses exportations d’armes sur ce seul motif ???? mais ou on est ??? d’autant que ces mêmes ONG ne se sont pas effarouchées des pertes civiles à MOSSOUL.
            je suis désolé , l’éthique concerne l’emploi des forces armées françaises. l’éthique serait d’interdire dee vendre des armes clairement pour détruire intentionnellement et avec préméditation une population. on en est très loin. et je ne suis pas de ceux qui qauntifie leur horreur à l’aune du nombre de victimes civiles. c’est tout ou rien.
            Toute cette campagne est faite pour emmerder les gouvernements occidentaux qui ont choisi le camp – sans jugement de valeur d’ailleurs- arabie saoudite/israel/EAU/USA. point barre. Le pas de deux des allemands me fait rigoler : beaucoup moins regardants sur la vente d’armes (qui n’est pas leur préoccupation majeure) que sur la vente de BMW/mercedes/Audi.
            enfin soyons un peu pragmatique et cyniques : si nous en les vendons pas , d’autres le feront à notre place et l’équipement de l’armée française sera quasi hors de prix. de plus croire qu’au moyen orient, on aurait une stratégie d’influence efficace sur la seule éthique…

        • John dit :

          En quoi mon discours est bisounours?
          Bien évidemment qu’une balle va à la même vitesse quelle que soit la manière dont elle est utilisée. Par contre imaginez que la situation est franco française… Vous ne voyez pas de différence entre une police qui utilise ses armes pour stopper un attentat, ou une police qui tire sur ses manifestants?
          Moi j’y vois une énorme différence.

          Alors après, il est nécessaire d’avoir les bonnes informations sur ces questions. Et la réalité est que les seuls à savoir ce que fait l’Arabie Saoudite au Yémen, c’est les services secrets. Et je pense qu’une enquête officielle serait plutôt intelligente et permettrait d’avoir une image réelle de la réalité, plus éloignée de biais venant d’ONG pacifiste, ou d’industriels ne cherchant que les profits.

          Dire que l’Arabie Saoudite fait ce qu’elle veut… Très bien, mais à ce moment là, les pays vendant aveuglément des armes sans faire attention au client devraient retirer les questions des droits de l’Homme de leur constitiution.

          Ensuite, le terme « droit de l’hommiste » est la critique la plus ridicule que je puisse recevoir. Depuis quand vouloir le respect des droits de base de l’être humain est une mauvaise chose?
          Les ONG ne sont pas donneuses de leçon comme vous le dites. Je vous rappelle que nous sommes en démocratie, que la liberté d’expression existe, et qu’en dehors des pouvoirs officiels, il y a divers contres-pouvoirs qui sont sains. Contrairement à ce que vous pensez, bcp d’ONG n’ont pas la prétention de détenir la réalité, par contre ils cherchent à savoir ce qu’il se passe dans le monde.
          Les journaux n’ont plus les moyens pour avoir des journalistes partout, il y a des zones de conflit. Avec l’avènement d’internet, communiquer avec des gens subissant les conflits est plus facile. Et cela permet de donner la parole à ces personnes entre autres. Mais il y a aussi les canaux plus traditionnels utilisés par ces ONG.
          Quoi qu’il en soit, ils arrivent avec des infos alternatives aux médias organisés différemment. Et donc participent à offrir une information plus diverse, plus globale.
          Le but finale étant d’avoir le plus d’information en main pour débattre et prendre des décisions qui correspondent aux lois dans un premier temps, et éventuellement des décisions correspondant aux valeurs…

          Ensuite, les élites que vous dénoncez sont justement critiquées pour le libéralisme… Le libéralisme a changé de camp… Au final, votre commentaire est plein de clichés sur ce que vous pensez des ONG.
          Moi ce qui m’intéresse c’est de savoir ce qui est vrai. Et la question des civils est essentielle lorsque des armes sont vendues. Bien évidemment, les accidents, les erreurs ne devraient pas être utilisées comme prétexte systématique pour suspendre les ventes d’armes. Mais ce qui est suspecté (et je dis bien suspecté) c’est l’utilisation volontaire contre des civils.
          Si c’est le cas, ce sont des crimes de guerre. Et si ces crimes de guerre sont systématiques, organisés à un haut niveau de la hiérarchie et/ou que les dirigeants ne font rien pour les empêcher, voire les encourage, c’est grave.
          Et si les autorités françaises ont connaissance des faits avérés à l’aide des armes livrées par la France ou si ils ont connaissance de faits avérés et que l’armement français pourrait être utilisé pour ces faits et qu’ils continuent à vendre… Il y a complicité…
          .
          Je ne suggère pas de croire sur parole les ONG. Mais très souvent, ils sortent des choses très justes et intéressantes. Le rôle de l’état est de faire la lumière sur de telles infos pour s’assurer qu’ils ne font pas d’erreur.

      • Carin dit :

        @john
        Justement faites vous même la nuance… et vous verrez que ce sont les mêmes armes!!! Et je rajouterais que lorsqu’un avion lache une bombe sur une position ennemie qui se trouve dans un immeuble d’habitations, il y a de fortes chances pour que des civils soient touchés… lorsqu’une batterie tire un obus en ville pour les mêmes raisons idem… donc soyez réaliste, les armes ne servent pas qu’a domicile, en général le plus fort avance au delà de ses frontières. Et croyez bien que je ne suis pas pour cette guerre au Yémen, et que je tiens les saoudiens pour responsables de ce qu’ils y font. Ne plus leurs vendre d’armes, comme cela nous est présenté me fait penser à ponce Pilate, par contre appuyer de toutes nos forces l’ONU qui semble obtenir des résultats est pour moi la bonne solution pour arrêter le massacre perpétré par les armes, la famine, et le cortège des maladies qui vont avec. Je vous fait quand même remarquer qu’aucunes factions soutenue par l’Iran ne bouge, alors que les ricains massent du matos… peut-être que c’est parce que l’Iran ne distribue plus de munitions et autres roquettes que ce pays garde en prévision d’une hypothétique défense? Peut-être même que toutes ces milices ne sont plus payées, l’argent étant le nerf de la guerre? Même le Hamas a cessé les tirs de roquettes du jour au lendemain… chose qu’il n’avait jamais faite auparavant!!

        • John dit :

          Alors je n’ai pas été suffisamment clair peut-être.
          Moi je parle de crimes de guerre, et pas de dommages collatéraux.
          Bien évidemment, ça fait partie de la stratégie d’utiliser les civils dans l’espoir que l’ennemi n’ose pas s’attaquer à certaines positions. Et pour moi, c’est celui qui utilise les civils qui se rend coupable de crimes de guerre…
          Le fait est que dans des conflits de ce type, bien souvent les crimes de guerre se produisent des deux côtés.
          Moi, l’espoir que j’ai est que lorsqu’il y a de sérieuses allégations pour des crimes potentiels, systématiques, que l’état fasse un moratoire au moins sur de nouveaux contrats, mais surtout qu’elle utilise les services de renseignement pour faire la lumière sur ce qu’est la réalité.

    • Anonymous dit :

      Pourquoi ne pas vendre l’armé nucléaire aux Nords Coréens dans ce cas la ? Puisqu’après tout s’ils l’utilisent ce n’est pas de notre faute mais de la leur ? Quand une victime meurt d’une overdose de cocaïne ce n’est pas la faute en partie des trafiquants ou du dealer ben voyons ! Pareil quand les jeunes des quartiers nords de Marseille loue des kalashs ce n’est pas la faute du loueur s’il y a des victimes mais de l’assaillant ! Pourquoi la police s’obstine t’elle tant à rechercher qui fournit ces armes puisque ces derniers sont innocents ? Quelle injustice !

      • felipe dit :

        parce que justement, l’arme nucléaire n’est pas une arme comme les autres. son utilisation fait perdre tout contrôle à la guerre. en 1 nano seconde,c’est l’apocalypse, et plus personne ne contrôle plus rien. le résultat et les gains sont nuls.
        il s’est avéré que tout gouvernement qui détient l’arme nucléaire devient aussitôt « raisonnable ». il entre dans la dialectique des volontés et de la conviction. la corée du nord à l’instant où elle a eu l’arme nucléaire à changé de statut et de posture. finies les rotomontades..
        une arme nucléaire ne se vendra jamais.
        mauvais argument pour les vendeurs d’armes dans les banlieues. d’abord parce qu’ils sont hors la loi. c’est interdit et qu’ils ne s’en servent pas pour installer un « ordre meilleur » (au sens philosophique et politique) mais pour préserver leur business. par analogie ce serait comme si une compagnie maritime achetait des sous-marins pour couler les portes containers de ses concurrents.

        • tschok dit :

          Mais c’est pas con, ça. Dommage que ce soit interdit.

          A propos de guerre de course, je me demande s’il est opportun d’engager les navires de la marine nationale portant un nom de corsaire dans des opération anti-piraterie.

  3. Le Breton dit :

    Le temps des colonies sur lesquelles on basait la morale de la mission civilisatrice (c’était de la comédie et tout le monde le savait mais c’était efficace) était moins humain mais aussi moins hypocrite que le temps des alliances avec les despotes où on viendra critiquer la moindre de leurs actions.

    • felipe dit :

      ok… et donc.. on choisit qui dans la zone ???

    • Jerg dit :

      « Le temps des colonies sur lesquelles on basait la morale de la mission civilisatrice (c’était de la comédie et tout le monde le savait mais c’était efficace) »

      LoL, et que je te prends des raccourcis et que je te regarde l’hitsoire avec des lunettes a vision focale, et que je te fais des generalites avec des exemples.

  4. Khay dit :

    Bien dit.

  5. JG von Rheydt dit :

    La France « ne lâche rien », une caisse d’armes pour le Rwanda, des boucliers pour la Tunisie, un bakchich pour Karachi, des caesar pour l’arabie… Il y a que les BPC, je ne comprends pas. Le bourrin a fait un refus devant l’obstacle, incomprehensible… Les armes pour l’étranger, le Montsanto pour les citoyens, sont les 2 mamelles de la France.

    • Thinker dit :

      Les ONG font du très bon travail, il faut le reconnaitre. Il existe un relevé détaillé des bouts de missiles ou de bombe qu’on a retrouvé à coté des cadavres de civil. Alors on a principalement de la munition américaine, britannique mais aussi allemande et chinoise. Pour le moment on a retrouvé zéro munition de fabrication française à coté d’un cadavre de civil yéménite. Il faut dire que à part les obus de mortier on ne fabrique plus grand chose et que nos missiles on les vend pas aux Saoudiens. 🙂
      Donc monsieur von machin, l’Allemagne continue à vendre des bombes à l’armée Saoudienne via les filiales africaines ou italiennes de ses sociétés d’armement tout en nous faisant tout un pataquès pas possible parce qu’on seraient méchants et âpres au gain. Elle détient pourtant pour le moment un des pires palmarès de marchand de mort au Yémen et continu à y faire des affaires en faisant la morale aux autres. Vous croyez pas que vous avez une auto-critique à faire sur les agissements de votre pays d’origine non ?

    • GILLES dit :

      Le canasson Flambi 1er, flanqué de son mulet des affaires qui lui étaient étrangères, ont fait fort sur ce coup la: faire de la signature contractuelle de la France une signature à géométrie variable à l’image de leurs personnalités propres… Tout ça pour le refiler à l’Egypte, le futur terrain d’instabilité du Maghreb en face de chez nous!…

    • Goulag dit :

      Un clavier pour un ignorant…

  6. Thinker dit :

    Elle est douée la petite madame ! N’entendront qui voudront bien entendre.

    • Fred dit :

      @ Thinker
      Bof

      « toute menace au large du détroit pèserait lourd sur le trafic maritime mondial : tout le flux de containers d’Asie y transite, au même titre que les approvisionnements à destination de La Réunion » : la dernière proposition de cette phrase amphigourique est fausse.

      « La guerre du Yémen, c’est d’abord l’histoire d’un coup d’État contre un gouvernement légitime, mené par une faction soutenue par l’Iran » : la réalité de cet affrontement est infiniment plus complexe ! Impossible à résumer en moins de cent lignes, d’ailleurs.

      « Arabie Saoudite et (…) Émirats, pays par ailleurs menacés par des « missiles régulièrement tirés » par les rebelles ou encore par des drones et des « vedettes suicides » : une défense contre une attaque : quoi de moralement condamnable ?

      Et puis il s’agit de l’Arabie Saoudite … L’Arabie saoudite ! Une dictature qui martyrise ses minorités et oppositions en décapitant à tour de bras, qui ne tolère aucune autre religion, qui finance soutient et exporte dans le monde entier et jusque chez nous une vision irascible de sa religion, un pays qui torture puis découpe en morceau un journaliste – pourtant pas si véhément – à l’étranger …

  7. Thinker dit :

    Les armes ont probablement été exporté discret via la capitale de Cantabrie.

  8. Anonymous dit :

    « nous n’avons aujourd’hui aucune preuve qui attesterait que des armes de fabrication française sont utilisées à dessein contre des populations civiles. » Ben oui si on fait pas d enquetes aucun moyen de le prouver officiellement captain obvious, mais aux dernières nouvelles les Saoudiens et Emiriens ne produisent pas leurs armes, et leurs fournisseurs sont dans une écrasante majorité américains français américains et anglais, donc ces 3 pays ont leur part de responsabilité quand des civils sont touchés notamment des enfants tués dans un bus scolaire, il faut assumer et non pas se dédouaner. Ensuite l argument du  » on en a besoin sinon on va faire faillite et agiter la menace de perdre la composante nucléaire, c est vraiment malhonnete de sa part. L Arabie Saoudite c 13 milliards d achats d armement en 10 ans, soit 1,3 milliard par an, donc des munitions principalement rien de stratégique pas de Rafales ni de Fremm, si la 6 eme ou 7 eme puissance mondiale voit son industrie de l armement menacée pour 1,3 milliard de commandes annuelles, c est vraiment tres tres grave et honteux de notre part !

     » La guerre du Yémen, c’est d’abord l’histoire d’un coup d’État contre un gouvernement légitime  » le meme genre de gouvernement  » légitime  » qui dérangeait l Occident en Syrie en Ukraine et au Vénézuela, la fameuse hypocrisie occidentale.

    • Thinker dit :

      1,3 milliards c’est juste 15% de l’excédent commercial français annuel sur l’armement. Donc non ce n’est pas une paille. On est pas le plus gros marchand d’arme du monde, on est le troisième.
      D’autre part vous dites une grosse contre-vérité: on a vendu de la FREMM aux Saoudiens et ça compte pour gros dans les recettes réalisés dans ce pays au cours de la décennie écoulé. D’ailleurs les bonnes consciences ont dit que certes les navires de combat n’avaient pas encore trop tué de civil pour le moment mais qu’ils participaient au blocus qui « faisaient souffrir les populations locales » donc que la France était hautement condamnable pour avoir vendu des frégates à l’Arabie avant le déclenchement de la guerre du Yémen et que tout les Français devaient être stigmatisés en bloc pour ça jusqu’à ce qu’ils pleurent toutes larmes de leur corps en s’excusant. Les bonnes consciences passent sur le fait que les coalisés délivrent des laisser passer pour les convois d’aide humanitaire et de bouffe et que ces convois sont déchargés avec une telle efficacité par les putschistes de l’Iran que la bouffe pourri souvent sur cale ! Les points de détail n’intéressent pas les bonnes consciences, elles ne sont là que pour saboter ce qui marche encore chez nous !
      Au Venezuela les autorités en sont à tirer sur leur population à balle réelle pour les discipliner, le Venezuela ne produit pas d’armement, est-ce que la Russie envisage de stopper ses exportations d’armement ? La Russie peut le supporter c’est le deuxième exportateur d’arme dans le monde, ils ne sont pas à ça prêt non !

      • Fred dit :

        Non, pas de FREMM, trois Types F 3000 S (proche des FLF). Elles sont en cours de modernisation par Naval Group.

        « Des affrontements ont éclaté mercredi à Hodeïda, principal port yéménite sur la mer Rouge, au lendemain de l’annonce par les Nations unies du retrait des combattants houthis qui occupaient la ville dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu. Mais de nouveaux combats ont éclaté mercredi matin, les deux camps s’accusant mutuellement d’en être à l’origine. » (Reuters)

        • tschok dit :

          Il confond avec le Maroc et l’Egypte, je pense (des Zarabes quand même, mais pas Saoudiens).

          L’Orient, c’est vachement compliqué, la preuve: le Maghreb est au sud. Si on vole vers l’Orient avec des idées simples, je me demande si on arrive au bon endroit.

    • Goulag dit :

      Et l’occultation totale de la participation Russe et Chinoise dans tout ca! On devrait donc leur laisser tous ces contrats sous pretexte de bonne morale « occidentale »? Pensez vous qu’ils ont des etats-d’ames eux? Et l’Iran et ses sbires?
      Rien d’Anonymous la-dedans, juste un pseudo mal choisi.

    • Gérard Remetsmenun dit :

      Les saoudiens utilisent aussi des munitions allemandes produites en Italie ou en Afrique du Sud, ou directement en Arabie Saoudite puisque la coentreprise de Rheinmetal avec Denel a carrément vendu une usine aux saoudiens.
      Les seules munitions françaises sont celles des Ceasar qui ne sont pas sur le territoire yéménite. Donc quand un bus scolaire se prend une bombe, ce n’est pas une bombe française mais plus probablement une bombe allemande comme dans le cas de la frappe sur une maison ou la munition venait d’Italie…

    • Fred dit :

      @ Anonymous
      Noter les obus qui tombent opportunément sur les marchés : au bon moment, au bon endroit pour accentuer la famine*, et qui rappelle une « stratégie » déjà éprouvée à Sarajevo.

      * ce n’est pas une vue de l’esprit : une bonne vraie famine avec des morts de faim par dizaines de milliers. Des gens, des adultes, des enfants, morts, décédés, parce qu’ils n’ont pas mangé assez, le ventre gonflé, la peau flasque sur les os, parce que leurs muscles ont fondu, y compris ceux de leurs cœurs, des dizaines de milliers, assassinés. [mais l’Arabie saoudite est notre amie]

  9. jyb dit :

    bonne angle de défense, je souscris.
    Toutefois deux ou trois choses.
    1. énoncé performatif : président hadi, reconnu par la communauté internationale ( le prince saoudien dit : je te déclare président du Yémen ) mansour hadi, démissionnaire a été « réintronisé » par les saoudiens.
    Pour être moins polémique qu’avec mes amis yéménites zaydites, je vais aborder le problème via mes amis yéménites indépendantistes (du sud)
    Les « sudistes » pourtant alliés et soutenus par les émirats arabes unis ne reconnaissent pas l’autorité d’hadi, d’ou je rappelle des institutions parallèles.
    Donc en 2015, hadi démissionnaire et requalifié par le csg (conseil de sécurité du golfe) demande l’aide des saoudo/émiratis et ?
    Il est ou hadi depuis 2015 ? son gouvernement c’est qui, c’est quoi, c’est quand ? quels sont les « officiels » yéménites reconnus par la communauté internationale visibles ?
    Pour ceux qui cherche ou siège le président hadi, il est en résidence surveillée en arabie saoudite ( c’est un peu comme rafik hariri,
    sauf que là, mansour hadi tout le monde s’en fout visiblement)
    2. remettre les évènements dans le bon ordre, madame la ministre, merci.
    « …pays par ailleurs menacés par des « missiles régulièrement tirés » par les rebelles ou encore par des drones et des « vedettes suicides » » Les attaques contre les saoudiens et émiratis n’interviennent qu’après l’agression des saoudo/émiratis.
    3. Le yemen n’est pas la bss, donc ne pas trop clamer que les émirats luttent contre al qaida au yémen. C’est bien plus complexe que çà, les usa en ont fait l’amer expérience cet hiver et la situation ne va pas en s’arrangeant. En fait si! on assiste à des petits arrangements entre émiratis et al qaida dans certaines zones autour de taez en particulier. D’autre part al qaida et daesh se combattent toujours (avec une résilience difficile à expliquer) Pour ne rien arranger, alors que les usa parlent de reconnaitre la confrérie des frères musulmans comme mouvement terroriste, saoudiens et émiratis s’en sont fait une alliée au Yémen.

    • Anonymous dit :

      Exactement, avec ce genre de propos elle met la France dans une position délicate, car je rappelle que nous soutenons militairement, un militaire, Haftar qui agit aux yeux de tout le monde de manière très hostile contre un gouvernement reconnu de manière internationale, donc légitime. C’est ce genre de double masque, complètement incohérent qui plombe le poids de la France à l’international, les Etats Unis peuvent se le permettre avec Trump car c’est la plus grande puissance mais nous nettement moins, sinon notre image et notre poids seront altérés gravement et de manière irréversible. La Russie par exemple mène une politique loin d’etre irréprochable mais elle au moins est cohérente et suit une ligne tracée, c’est ce qui fait que la Russie, malgré un poids économique faible, pèse beaucoup. Elle compense en quelque sorte.

    • Thaurac dit :

      Houtis, pas même 20 % de la population du yémen, qui plus est, inféodé au même titre que le hez, à l’iran mollahesque

      • jyb dit :

        vous excusez le copier coller mais c’était valable hier, çà le reste aujourd’hui =
        Faux. Ce n’est pas bien de recopier les communiqués d’un pigiste de l’ambassade du ksa en France. Surtout quand on ne comprend pas ce qu’il dit…
        » (environ 20% de la population se reconnaît dans le zaïdisme et tous les zaïdistes ne suivent pas les Houthis) »
        selon le world fact book de la cia les zaydites sont 35%; Quand on commence par manipuler les chiffres, on sait à quoi s’attendre pour le reste. Aucune erreur, que des mensonges.

        • Thaurac dit :

          Bon un tiers
          Les Houthis tirent leur nom de leur guide spirituel, le chef religieux Badreddine al-Houthi et de son fils, Hussein, un influent prédicateur tué par l’armée yéménite en 2004. Ce mouvement rebelle, dont la branche politique porte le nom d’Ansarullah, appartient à la communauté zaïdite, issue du chiisme et concentrée dans les montagnes du nord-ouest du pays, à la frontière de l’Arabie saoudite. Les Zaïdites représentent environ un tiers de la population yéménite majoritairement sunnite.

          Très proches des discours de l’iran, bref, chiite égale « fouteurs de merde » dans tout le MO!
          d’ailleurs j’ai relevé ceci!

          Un journaliste de « L’orient le jour », donc pas occidentale
          « Pour Julie Kebbi, journaliste à L’Orient-Le Jour, le mouvement houthiste ressemble sur plusieurs points au Hezbollah. D’abord, au vu de la présentation visuelle des allocutions26. Bien qu’appuyé par l’Iran, les Houthis ne sont cependant influencés que par la doctrine de Velayat-e faqih, qu’ils n’adoptent que partiellement2 »
          Chiite , hez, même idéologie, même terrorisme…

          • jyb dit :

            @thaurac
            – Complètement ok, sur les chiffres et sur l’organisation calquée sur celle du hezbollah libanais
            avec un élément que l’olj devrait mentionner, c’est que la société yéménite est tribale, et que les tribus sont trans confessionnelles. Enorme différence avec le liban, c’est le tribalisme qui explique que les zaidites/houthis ou chiites (au choix) dépassent la simple appartenance confessionnelle.
            Je vous répète régulièrement que je n’ai aucun doute sur les qualités guerrières des yéménites, cela vaut aussi pour les 66% de non chiites. Donc il faut s’interroger sur le fait que ces 66% de yéménites, avec des milliers de mercenaires, les armées émiraties et saoudiennes, le soutien des fs us et brits (…) buttent sur les 33% de chiites.

  10. Fredo dit :

    En résumé des morts chez les autres pour du travail chez nous tout en continuant à faire la morale aux autres.

    • felipe dit :

      Oui et alors… cela ne vous a pas dérangé qu’on bombarde MOSSOUL ou RAQQA sans trop savoir si des civils étaient concernés. je n’aime pas les enturbannés de daech mais on a savemment vitrifié hommes, femmes et enfants. c’est vrai, ce sont de « méchants civils » eux…
      on arrête l’hypocrise : on vend des armes à un état souverain. il en fait ce qu’il en veut et il ne le fait pas plus mal que tous les autres pays de la planète, selon ses intérêts
      ce ne sont pas les mieux mais vendre à l’AS ou à l’Iran, cela changerait quoi ? on a chosi un camp, on lui vend des armes, ce qui nous permet aussi d’équiper notre armée.
      on utilise d’autres canaux pour influer les choses. en tout cas pas celui de ces donneurs de leçons d’ONG ou de mouvements libertaires (qui s’expriment d’ailleurs beaucoup moins en chine ou en russie) et qui on avant tout une seule idée : emm… le gouvernement , pas parce qu’il s’appelle macron mais parce qu’il fait partie de ces gouvernements libéraux/occidentaux/ capitalistes… des gouvernements « caca »

    • Pierre dit :

      Non c’est les allemands qui font la morale. Nous on assume nos choix!

  11. Félix GARCIA dit :

    Y-a-t’il des économistes et des juristes dans le forum ?
    Parce-que là y’a de quoi grincer des dents sur le principe de rentabilité d’un complexe militaro-industriel (ah beh oui, quand on a donné le pouvoir régalien et institutionnel de la création monétaire, bah on a beau avoir des armées, on ne sera jamais souverain sur aucun point : « La main qui donne est au-dessus de la ma main qui reçoit » disait le créateur de la mal nommée « Banque de France », Napoléon Bonaparte, et il savait de quoi il parlait, ou comme le disait l’inventeur du concept dans sa version moderne, Mayer Amschel Bauer « dit Rothschild »; peut m’importe le pantin qui est installé sur le trône de l’Empire Brtiannique, qui contrôle la masse monétaire contrôle l’empire, et JE contrôle la masse monétaire »).
    Bah, ne vous (vous les militaires) étonnez pas de devenir des mercenaires dans ce cas là, bah oui, faut « rentabiliser » … Si c’est une bonne raison de se battre et de mourir …

    MAIS QUI METTRA UNE TREMPE A CES GENS ? Un jour il faudra mettre à bas cette imposture, avec ce que ça implique …

    Félix GARCIA

    • lym dit :

      La main qui donne au dessus de celle qui reçoit, c’est moins valable quand on a une relation touchant à la raison d’être numéro 1 de son existence (sa défense) pour un état, que les fournisseurs pointus ne sont pas si nombreux (surtout après 2 décennies post guerre froide de réduction de voilure) et qu’on achète en fait ailleurs ce que l’on n’est pas en capacité de faire soit-même. Et cela très au delà de l’achat initial. La dépendance est donc croisée et je dirais plutôt en faveur de ceux qui savent encore faire…

      De fait, si certains pays dans le coin donnent arrosent tant de mains (achetant F15/Rafales/Eurofighters contre toute logique de flotte), ce n’est pas vraiment parce qu’ils se sentent au dessus de celles des vendeurs mais bien pour maximiser les chances d’en avoir toujours un qui reste compréhensif ou en capacité de produire, avec un avenir incertain, pour avoir les pièces/armements sans lesquels cela ne fonctionne pas longtemps.

      C’est certain qu’il n’en est pas de même avec un secteur agricole actuellement en surproduction par exemple: Là, la fameuse main du marché peut bien le presser comme un citron sans que personne en face ne puisse esquisser un bras d’honneur. Ce qui ne sera plus le cas le jour ou la nourriture manquera et que ce sera lâcher la fraîche ou bouffer les pissenlits par la racine à très courte échéance.

      Cette maxime ne vaut que pour un marché d’abondance, surtout quand il est vital.

      • Félix GARCIA dit :

        « Cette maxime ne vaut que pour un marché d’abondance, surtout quand il est vital », je vois très bien ce que vous voulez dire, mais non, cela ne vaut pas que dans un marché d’abondance.
        Pour ce qui est de la question agricole, vous vous adressez à la bonne personne : c’est mon domaine.
        Surproduction de quoi ?
        Le système agricole est d’une fragilité incroyable du fait de sa mondialisation et de son artificialisation, ainsi que par la mécanisation. Car comme vous dîtes, il faut les moyens de maintenir ces artifices (terres fertilisées artificiellement, travaillés artificiellement, semences artificielles, produits « d’entretiens des cultures » issus de la chime de synthèse accélérant l’artificialisation eux aussi).
        Je me contenterai de donner la solution : agriculture semi-sauvage, naturelle et manuelle ; redevenir paysan (ceux qui font le pays ; au sens du paysage, de la culture, « des cultures » etc …).
        Semis de forêts comestibles et de céréales sous parc arborés sur les modèles de Marc BONFILS/Masanobu FUKUOKA/Sepp HOLZER/ Et moi-même, Félix GARCIA.

        Cordialement,

        Félix GARCIA
        Là, ce serait beaucoup plus long à résumer que la question monétaire.

    • Criloc dit :

      100% d’accord avec vous.
      Mais la souveraineté peut aussi être européenne.
      Un empire européen indépendant et souverain qui vaudrait le coup qu’on se batte pour lui.
      Je rêve, je sais…

    • Barfly dit :

      Et alors on fait quoi ? On va pendre quelques banquiers ?

    • Bob Marley dit :

      Vous fumez quoi? Ca a l’air pas mal…

    • Thaurac dit :

      Repos Sergent 😉
      c’est la vie, si des usines d’armements ferment, la cgt, première critique de l’armée, sera dans la rue pour continuer la fabrication.
      on en est pas , surtout eux, à une incohérence près..

      • Félix GARCIA dit :

        Il s’agit du fait que chacune des nations du monde ont abandonnées leur prérogative étatique de battre monnaie, ce mettant de facto à la merci des prêteurs d’argent, qui par ailleurs en sont aussi les émetteurs par le droit exclusif accordés aux institutions privées, appelés « établissements bancaires » ou « banques privées », ce sont les banques privées, entreprises privées, qui détiennent les parts de propriété des banques centrales de chaque « état », et les banques centrales de lieux comme l’Union Européenne (Banque Centrale Européenne), les Etats-Unis d’Amérique (la mal-nommée Federal Reserve Bank), la Banque de développement Asiatique etc … et le sommet (ou apex) de cet structure ce situe à la Banque des Règlements Internationaux située à Bâle, en Suisse, ayant qualité d’Etat (moins la responsabilité juridique), et reconnus par tous. Cette Banque des Règlements Internationaux (B.R.I.), est composée des parts, parts détenues par les diverses banques centrales du monde, elle-mêmes détenues par des banques privées, elle-mêmes détenues par des capitaux privés et anonymes. Qu’on fasse le chemin dans un sens ou dans l’autre, pas trace des Etats dans la création, la mise en circulation et la gestion de la monnaie, ce qui représente dans la théorie juridique de la monnaie actuelle, une réserve de valeur, contrairement à ce que serait une monnaie émanant d’une entité juridique légitime comme un Etat, qui elle serait un SERVICE PUBLIC mis en place pour faciliter les échanges et « financer » des projets d’intérêts public.
        Les intérêts dû lors d’un emprunt (création monétaire) sont non-causés car il n’y a aucune contrepartie de la part de l’émetteur lors de l’établissement du contrat (emprunt/prêt).
        Une monnaie émise comme service public ne serait composé d’aucune contrepartie (intérêts).
        La gestion de la monnaie reviendrait à un SERVICE PUBLIC DE LA MONNAIE.
        Et non comme aujourd’hui, dans les mains des privées, sur le modèle historique de la banque de Hollande, puis d’Angleterre, puis Banque de France … (remarquez les dates d’implantation de ces structures dans les pays concernés et les évènements ayant précédés l’implantation de celles-ci).

        Donc, TOUS les états du monde ont reconnu la B.R.I. en 1933, et la reconnaisse toujours.
        TOUS les états du monde ont acceptés (ou ont été soumis à) la prise de pouvoir des Banquiers-commerçants sur la monnaie, et donc sur la volonté des nations. Le processus d’accaparement ne s’arrêtant évidemment pas là, ceux-ci profitèrent du pouvoir et des droits ainsi acquis pour continuer leur entreprise d’accaparement.
        « La main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit », c’est toujours d’actualité.
        Pourquoi les Etats et autres instituions publiques cherchent des financements sur les « marchés financier » d’après vous ? Avec obligation que ces marchés se situent à l’étranger, et que la gestion de la dette ainsi contractée (oui, car du fait de la logique mathématique des intérêts, il y aura toujours plus d’argent dû que de monnaie ne circulation, obligeant par-là même la création de nouvelles « monnaies » à intérêts, entrainant par-là même ce que l’on appelle dans le jargon « une cavalerie », ou une fuite en avant) doit elle-aussi échoir à des tiers situées à l’étranger, ainsi que la détention des titres de dettes ? (loi du 3 janvier 1973 entre autres)

        Voilà pourquoi je parle d’un scandale d’objectifs de rentabilité lorsqu’il s’agit de services publics, car c’est une conversation qui n’aurait pas lieu si la monnaie était un service public, et non pas un service rendu contre intérêts par des entreprises privées (Banques), rabaissant par-la même l’Etat (du fait de traiter d’égal à égal juridiquement au départ) au rang de simple entreprise, ainsi que tous les services publics, mais le rapport de force étant à l’avantage des « Banques ». D’où le « grignotage » progressif mais inéluctable de tout service public, comprenant par-la même le concept d’Etat.
        Voilà ce qui est appelé le Nouvel Ordre Mondial. La fin des Etats et leur remplacement par une « Gouvernance » privée et mondiale, et qui plus est anonyme de par la structure juridique du système.
        Et parmi ces service publics, « la Défense » ne fait pas exception, d’où l’application de la logique de rentabilité tous azimuts.
        D’où mes propos sur la transformation progressive des forces armées en mercenaires, mû par des objectifs de rentabilité, ou en tout cas mû par des objectifs privées qui ne sont pas ceux de peuples composant les nations, autrefois Etats.

        A la question : On va pendre quelques banquiers ? Je réponds non, il « suffit » de reprendre ce pouvoir régalien pour reprendre les autres et leur ôter tout appui juridique, mettre fin à l’anonymat des capitaux ainsi que leur « libre circulation ». Mais je ne serai pas contre le fait que tout le monde assume ses responsabilités, ce qui n’est pas possible lorsque l’on se cache derrière l’anonymat.

        Cordialement,
        Félix GARCIA.

        • Félix GARCIA dit :

          Et j’ajouterai la disparition progressive du concept juridique de « propriété privée » issu du Droit Continental Européen (et surtout Français) et son remplacement par celui de « propriété économique », aggravant encore le phénomène d’accaparement expliqué précédemment en étendant la jurdiction de la « propriété économique » aux êtres vivants (organes, esclavage, prostitution forcée etc …) et à la vie elle-même (brevets, semences etc …)

          Cordialement,
          Félix GARCIA

        • Thaurac dit :

          Aie service public, alors explique moi que depuis des années le nombre de fonctionnaires a augmenté mais que les services publics se sont dégradés.Pas que rentabilité mais 8 h/j , car pas de productivité, un qi général qui se rapproche de celui des rond points bref, comme dans l’éducation, toujours plus de sous, de profs, et les gars arrivent en 6° sans savoir lire et compter.
          dans une entreprise normale, plus des trois quart seraient virés pour incompétence!
          Et le problème, la fonction publique et assimilés nous coutent un bras, on emprunte essentiellement pour payer les salaires et les retraites…….on est en liquidation constante avec cette pléthores de fonctionnaires.
          Et si vous aimez autant que cela votre travail, passer au statut de privé ne devrait pas vous gêner!

    • Félix GARCIA dit :

      @Criloc, un beau rêve en effet, que j’ai longtemps partagé.
      @Bob Marley, … que répondre ?
      @Thaurac, tout à fait d’accord.

      Si vous souhaitez en apprendre plus, je vousconseille la lecture des ouvrages de Valérie BUGAULT (« Du Nouvel Esprit des Lois et la Monnaie », « Géopolitique de l’Entreprise »), ainsi que l’ouvrage de Jean REMY (« Théorie Structurale de la Monnaie et Applications »).
      Si vous souhaitez comprendre pour qui et pour quoi ce « Nouvel Ordre Mondial » ce met en place, je vous conseillerai la lecture de l’ensemble de l’oeuvre/des travaux de Pierre HILLARD.

      Cordialement,
      Félix.

      PS : Et encore ; JE VOUS AIME GUERRIERS DE LA FRANCE !!!

      PPS : Mais à présent, le problème est bien plus large que la question monétaire, mais c’est là que tout commence.

  12. Chasseur de Trolls dit :

    Pas mieux. Bravo madame la ministre, et je dis ça sans être macroniste, bien au contraire.
    À un moment les accusations sans fondement ça va deux minutes.
    Qu’on nous montre les débris de munitions explosées d’origine française qui ont tué des civils au Yémen, ou frappé en zone peuplée par des civils, et on reparlera. Pour l’instant il n’y a rien.

    • John dit :

      Par contre…
      Lorsque la Syrie utilise des armes chimiques, il y a une enquête internationale impliquant la France.
      Y a-t-il eu des enquêtes (avec la France participante ou instigatrice) concernant les morts civiles au Yémen?

      • Thaurac dit :

        Commençons par le début.
        que l’onu déclare comme terroristes les rebelles houtis, minorité dans le pays, qui a avec l’aide de l’iran ont fomenté un coup d’état contre un gouvernement légitime et après on parlera de morts des deux cotés, car comme toujours, selon la vison idéologique, les armes des rebelles ne tuent pas, celles d’en face oui, merveilleux…

        • Criloc dit :

          On parle de crimes de guerre, pas seulement de conflit. C’est habile de votre part d’éluder la question.
          En gros, armons les barbares et qu’ils se tuent entre eux.
          Et puis, quand on ne pense pas comme le gouvernement, on est un idéologue. Vous, vous êtes un vrai pragmatique. Un pragmatique qui trouve normal que des obus français tombent sur des habitations civiles.
          ça ne tient plus vos conneries. Vous pouvez le dire à Jupiter et ses potes. Tout ça va tomber. Le décor se fissure de partout. Et il y aura des vrais enquêtes avec des vrais jugements qui tomberont sur tous ces pragmatiques qui fournissent des armes à des salauds, ont touché des rétro-commissions et ont financé des journalistes et des fermes à clics pour défendre l’indéfendable sur les réseaux.

    • Le Breton dit :

      Tu portes bien ton pseudo, enfin, le dernier mot.

    • Anonymous dit :

      Parce que vous croyez sincèrement qu’aucunes armes françaises n’est employée au Yémen ? Les 13 milliards exportés en 10 ans seraient donc des pistolets à eau ? Ou alors c’est des armes de toutes origines sauf des nôtres c’est ça ? Pourtant on est fort quand il s’agit de repérer les dernières armes russes présentes dans l’est ukrainien ou encore chinoises jusqu’au bout du monde, mais quand il s’agirait de la traçabilité de nos ventes d’armes pouff plus rien. Vaste blague.

      • Thaurac dit :

        On s’en tape, c’est pas l’arme qui tue mais celui qui s’en sert!
        Que dire de la russie et des kalash….

    • Seb dit :

      Il n’y a rien parce qu’on ne cherche pas à savoir

    • Criloc dit :

      Les saoudiens commettent des crimes de guerre. Les saoudiens utilisent du matériel occidental dont des armes françaises.
      Mais quand les saoudiens commettent des crimes de guerre, ils prennent bien sûr soin de ne pas utiliser le matériel français. Vous nous prenez vraiment pour des cons…
      Chasseur de Trolls, il y a des obus français qui tuent desfemmes et des enfants au Yemen et vous le cautionnez avec le cynisme le plus éculé. Et j’adore le « pour l’instant ». On est jamais trop prudent…

      • Thaurac dit :

        En parlant de con, si vous avez des renseignements sur les armes non létales des houtis ( missiles, canons, mortiers, fusils..), je serais très curieux de les connaitre….

        • Criloc dit :

          Etre contre la vente d’arme à l’Arabie saoudite qui commet des crimes de guerre, c’est donc être pro-houtis et pro-iraniens ?

    • Pierre dit :

      A l’inverse des fragments de missiles iraniens il y en partout! Mais ca n’interresse pas les ONG « occidentales »…

      • Thaurac dit :

        Bien vu, encore la cécité idéologique franchouillarde qui a frappé..

    • Thaurac dit :

      On s’en fout Ségolènement, il y a des multitudes d’autres paramètres avant de regarder les détails.
      Qui a voulu cette guerre, qui a fomenté le coup d’état, qui a donné des armes aux rebelles..
      et comme je le répète souvent, dans ces pays où les combattants ont rarement des uniformes, ce qui sépare un combattant blessé d’un civil blessé, c’est qu’avant d’aller à l’hosto, on lui enlève sa kalash ( ou le rpg)..

      • Félix GARCIA dit :

        « On s’en fout Ségolènement » : MAGNIFIQUE !

        Cordialement,
        Félix GARCIA

  13. superlolo dit :

    intéressant elle a au moins une paire de baloche que certains devraient ce faire greffer……

    • J.Charles dit :

      Oui, je la trouve très douée, et en plus elle en a une belle paire. Jusque là je trouve qu’elle est de loin le meilleur élément d’un gouvernement depuis des années (décennies?).

    • Edouard dit :

      Sauf quand il s’agit de se battre contre Bercy…

    • Criloc dit :

      Vendre des armes à une dictature moyenâgeuse pour qu’elle commette des crimes de guerre, c’est courageux ?
      Percevoir des rétro commissions pour vendre des armes à des intégristes religieux, c’est courageux ?
      Certains devraient se faire greffer un cerveau avant de dire des énormités…

      • Thaurac dit :

        Que dire ( au niveau moyen age) des houtis armés par l’iran, c’est du ressort de la pré histoire..

  14. Expression libre dit :

    Que dire de plus? Je pense que nos « amis » allemands sont un peu, beaucoup, visés. Arrêtons d’être naïfs!

    • John dit :

      En lisant ça, je me dis que d’un côté il y a une forme de complicité, et d’un autre une forme de prise de conscience de la mauvaise utilisation des forces armées.

      • Goulag dit :

        La France fournit des armes a des nations partenaires du Golfe. Pas a des groupes armes d’opposition, comme le fait l’Iran. Dites moi que la Suisse n’a jamais vendu des armes qui par la suite ont ete utilisees pour tuer des gens? Suicider des civils suisses dans leur chalet avec leur arme d’autodefense? Un comble ca, des armes pour tuer vous rendez compte!

        • Thaurac dit :

          Pour une fois que je suis d’accord avec le Goulag !!!
          Un pauvre Zek

    • Criloc dit :

      Oui arrêtons d’être naïf ! Fabriquons des armes pour les armées françaises !!!
      Il y a des millions de chômeurs (ingénieurs, ouvriers, employés…) qui ne demandent que ça.
      Pour le financement, il y a d’autres solutions que d’exporter des armes à des dictatures : faire payer l’impôt aux grands groupes et utiliser la création monétaire. Mais bizarrement, nos dirigeants ne veulent pas faire payer l’impôt à l’oligarchie dont ils sont issus, allez savoir pourquoi. quant à la création monétaire, elle est le monopole de la banque centrale européenne qui n’a pas le droit de l’utiliser sauf pour sauver les banques.
      Oui, arrêtons d’être naïfs !! En France et en Europe, reprenons les manettes, mettons au pas cette oligarchie corrompue, réinstaurons la démocratie et constituons une défense indépendante etcrédible face aux ogres américains et russo-chinois !!

      • Kali dit :

        Pour être précis :
        Création monétaire et cie : https://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs
        \\
        J’attends que vous montriez les ingénieurs au chômage !
        Aux dernières nouvelles, le taux d’emploi des cadres (comprenant donc les ingénieurs !) est au seuil frictionnel, soit 3 % environ !
        seuil frictionnel : seuil ou période quasi incompressible de chômage entre deux emplois.

        • Thaurac dit :

          Chomage à 8.5 record depuis 10 ans , jamais aussi bas.
          Macron est un peu comme trump, il se font beaucoup bashés par des gens qui, lors de leur passage au pouvoir, ont plongé la france dans l’agonie, et uqi ne supporte pas certains succès économiques et sociaux.

          • Criloc dit :

            La France a 8,5 % de chômage. Génial !!
            3 millions de chômeurs, c’est pas mal non.
            Et les millions d’allocataires sociaux.
            Les préretraités, les travailleurs partiels forcés,…
            Vous vous foutez du monde…

        • Criloc dit :

          Vous avez raison, tout va bien en France. C’est pourquoi des centaines de milliers de jeunes diplômés et d’entrepreneurs partent ailleurs pour bosser.

  15. patex dit :

    Fermez le ban. Elle tient la baraque !

  16. vrai_chasseur dit :

    L’angle de tir de la ministre est bon.
    Quelques rappels utiles :
    – La France n’est pas la seule à vendre des armes aux saoudiens. Loin de là. C’est un grand bazar moyen-oriental où le monde entier vient vendre ses armes en grande quantité.
    – Au Yemen désigner tel ou tel comme perpétrateur de victimes civiles est hasardeux. Compter les victimes civiles est très aléatoire car il est impossible de recouper sur place. C’est pour cela que tout le monde emploie le conditionnel à commencer par la DRM. Les seuls chiffres disponibles sont des estimations statistiques moyennes, fondées sur les observations de l’ONU, les estimations des ONG, forcément partielles car ils ne peuvent aller partout pour des raisons de sécurité. S’agissant des saoudiens, ces statistiques font état d’environ 4800 victimes civiles depuis 2016 dues à des actions militaires directes émanant des saoudiens et de leurs coalisés.
    (cf https://www.acleddata.com/2019/04/18/press-release-yemen-war-death-toll-surpasses-70000/)
    – Si économiquement l’industrie française d’armement pouvait se contenter de ne vendre qu’à l’état français, on aurait encore aujourd’hui tout un tas de fleurons industriels peu internationalisés qui n’auraient pas fait faillite comme Manurhin, la MAS de St Etienne, la MAT de Tulle, etc etc. DCN ne serait pas obligé de vendre ses bateaux et sous-marins à droite à gauche, et Nexter serait resté la GIAT Industrie nationale. Même HK en Allemagne, qui vend pourtant ses fusils d’assaut à plusieurs gros acheteurs dont les USA, est endetté jusqu’au cou pour tenir.
    – Le conflit yéménite est complexe. Sa ‘granularité’ est très fine, les agences dénombrent environ 250 belligérants distincts sur le terrain. Un belligérant peut être un village, une alliance de chefs de tribus, une coalition ad hoc en fonction d’intérêts plus globaux comme daech, AQ, les houthis, les saoudiens, les émiratis, le grand voisin iranien….obligeant saoudiens et émiratis à faire la guerre par proxies et tenir en permanence à jour leur carnet d’alliances en fonction des intérêts, quitte à pactiser aujourd’hui avec l’ennemi d’hier.

    Dire que l’on ‘commet’ des victimes civiles au Yemen en vendant des armes aux saoudiens est une allégation beaucoup trop simpliste qui ne colle pas à la réalité. Exporter des armes n’est certes pas philosophiquement parfait, mais ne plus le faire est un discours puéril qui serait suicidaire à terme.
    Un bon point à la ministre pour le dire sans langue de bois.

  17. wagdoox dit :

    Donc pour résumé notre armée est devenue trop petite pour permettre la survie de l’industrie de défense donc on doit exporter coute que coute et à n’importe quelle condition, ca entraine une perte d’indépendance évidente mais tout cela est fait au nom justement du maintient de notre indépendance. Voilà qui est très clair, on se fout de notre gueule et on refuse de ce donné les moyens et l’UE reste une farce absolu qui nous coute 20 milliards d’euro par ans. Somme largement suffisante justement pour redonner un avenir à notre industrie de défense en toute indépendance.
    Après gros respect pour le ministre qui fait son boulot, défendre la France et son ministre du mieux qu’elle peut et elle assume haut et fort, quitte en endosser les contre sens de son patron tel que je viens de le démontrer. On ne parlera pas du donneur de leçon suprème (discours du centenaire de 1918), du défenseur de l’état de droit avant le droit de l’état (oui toujours son patron).

    • ScopeWizard dit :

      @wagdoox

      Eh oui , enfin un qui a mis pile dans la cible !

      En effet , toute la question de fond réside dans notre obligation à exporter et plus précisément à devoir le faire en dehors des frontières européennes ……………

      PS : félicitations pour l’ amélioration de votre Français ; alors , il y a certes encore beaucoup de fautes d’ orthographe ( mais qui n’ en fait pas ? ) mais d’ un point de vue structure et compréhension c’ est nettement mieux et tellement plus facile pour nous autres qui vous lisons ; SVP ne lâchez rien ……….. 🙂

  18. aleksandar dit :

    Les EAU luttent contre Al Qaida ?
    Bizarre, cela fait 8 ans qu’ils arment et financent Al Qaida en Syrie.
    « La guerre du Yémen, c’est d’abord l’histoire d’un coup d’État contre un gouvernement légitime, mené par une faction soutenue par l’Iran »
    C’est moche le mensonge. Parce que en 2015 quand la guerre a commencée, l’Iran est complétement invisible.
    Et cette implication de l’Iran reste potentielle.
    ( si bien sur on exclu les débris de missiles présentés par les USA a la presse avec  » Made in Iran  » écrit en gros dessus, la peinture n’était même pas sèche . )

  19. Raymond75 dit :

    Bien dit : « Une autre conséquence serait la fragilisation de l’action que mène la France contre le terrorisme » ; pour lutter contre le terrorisme, il faut vendre des armes aux pays qui financent et arment les terroristes, et financent les mosquées salafistes et les Frères Musulmans ! C’est pourtant simple, et il n’y a que les bobos gauchos drogués pour s’étonner.

    Grâce au terrorisme, on permet au lobbie militaro-industriel de se développer et de faire travailler son personnel.

    Et nos braves soldats font semblant de contrôler, à 4 500, un désert grand comme l’Europe, tout en le laissant traversé par tous les trafics possibles : contrebande, drogue, armes et êtres humains. Poursuivez votre combat, cela rapporte beaucoup … à d’autres.

    • felipe dit :

      faut pas trop rêver : l’armement qu’on fabrique et dont on s’équipe ne sert pas qu’à la lutte anti terro. dieu merci, on ne conçoit nos armes que contre des pickup armés de 12,7. on fabrique des armes qui serviront 30 ou 40 ans pour bien d’autres types de conflits : le SNA BARRACUDA avec torpilles, exocet block3 et MDCN, c’est pas seulement pour BAGHDADI

    • Thaurac dit :

      Regardez d’abord à qui sont venues vos kalashs, vos douchka , montées sur tous les pick up du sahel…vos lance roquettes, et après on discutera!

  20. Amalric dit :

    Bottage en touche et 2 poids 2 mesures sont devenu la norme pour nos dirigeants soumis.
    Vendre à l’AS (Yemen, décapitation, crucifixion, lapidation, soutient du terrorisme,…) c’est bien.
    Vendre à la Russie, ou plutôt ne pas vendre, les BPC (annexion de la Crimée) c’est pas bien.
    Le jours ou on aura des dirigeants qui ne se présenteront plus « pantalon sur les chevilles » devant certains pays la France retrouvera peut-être se grandeur.

    • Thaurac dit :

      « Vendre à l’AS (Yemen, décapitation, crucifixion, lapidation, soutient du terrorisme,…) c’est bien. »
      vous parlez bien des houtis soutenus par l’iran (qui vient justement de tuer des mineurs)?

  21. Criloc dit :

    La Ministre fait du Macron : des actes dégueulasses emballés dans du cynisme de haut vol.
    Certains peuvent applaudir l’artiste mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit juste de complicité de crime de guerre, d’indignité et d’atteinte grave à l’honneur de la France. Oui mais l’honneur c’est juste pour les drapeaux, personne n’y croit plus. Il faut arrêter d’être naïf. Soyons fort, soyons cynique, soyons pourris…

    Quant à la justification économique, elle est infondée :
    – c’est le choix de l’oligarchie Française et européenne d’autoriser l’optimisation fiscale des grands groupes et de se priver de la création monétaire. Résultat : démantèlement assumé de l’Etat et et sous-investissement militaire ;
    – les salariés français devraient être en train de concevoir et de fabriquer des armes de nouvelle génération plutôt que de fabriquer des armes pour les dictatures pétrolières.

    Et s’il s’avérait en plus que la campagne électorale de Macron a été financée par des fabricants d’armes ? Non, ce n’est pas possible. De toute façon, il faudrait enquêter. Et en France, il est interdit d’enquêter sur ce genre de sujet…

    Au fait, Monsieur LAGNEAU, j’adore le titre de votre article : « ferme mise au point de la Ministre ».

    République bananière, fabricants d’arme tout puissants, rétrocommissions à gogo, armées sous équipées, journalistes honnêtes en garde à vue, journalistes sous influence grassement rémunérés, démocratie en lambeaux, les français applaudissent et en redemandent : décadence… A vomir…

    • blondin dit :

      vous avez pas l’impression d’exagérer un peu ? vos solutions sont un peu simplistes, créer de la monnaie ça peut être bien mais ça règle pas grand chose sur le long terme et ça atteint vite ses limites.
      Et être complice de crime de guerre parce qu’on a vendu du matériel à l’AS ? c’est un peu excessif quand même… oui on leur a vendu des armes mais c’est eux qui les utilise et avec ce genre de raisonnement il faut interdire le commerce des armes, comme ça chacun se débrouillera dans son coin et le plus fort, celui qui saura faire les meilleures armes fera ce qu’il veut des autres. Enfin même si moralement c’est pas terrible, c’est le monde dans lequel on vit, et je préfère largement être dans un pays qui a la capacité de fabriquer ses armes, et de se défendre, plutôt qu’être dépendant des autres.
      Quant aux salariés qui devraient concevoir et fabriquer des armes de nouvelles générations plutôt que des armes pour l’export et bien sachez qu’ils font les 2 car l’export permet de financer la R&D, et donc de fabriquer de nouveaux matériels plus performants.

      • Criloc dit :

        Vendre des armes à une dictature qui commet des crimes de guerre, c’est être complices de crimes de guerre. Si vous vous arrangez avec ça, c’est très bien, mais pas moi.
        J’aime bien votre « avec ce genre de raisonnement il faut interdire le commerce des armes ». C’est vrai ça. Pourquoi ne pas vendre des armes aux dictatures qui nient nos valeurs et financent les terroristes qui tuent des civils chez nous et nos militaires dans le sahel notamment. Ben oui pourquoi ? Vous vous croyez réalistes et lucides. Vous déconnez juste à plein tube. Quant au financement par la création monétaire, on l’a fait jusqu’à Pompidou et ça a plutôt bien marché. Vous me faites penser à ces économistes qui pensaient qu’il ne fallait pas créer plus de monnaie qu’il n’y avait d’or ou même nos ancêtres qui ne voulaient commercer qu’avec des coquillages. En réalité, vous n’y entendez rien en économie. Vous ignorez que la banque centrale européenne a créé 720 milliards d’Euros en 2018 en achetant de la dette des états européens (quantitative easing). Développer un nouveau porte-avion coûterait 3 milliards sans compter les retombées sociales et technologiques pour toute l’économie. Ce n’est pas la création monétaire qui pose problème. C’est l’utilisation qui en est faite…

    • Thaurac dit :

      Ben, petit, j’ai pas voté pour lui, mais faut pas être sectaire, Macron ça marche bien pour la france ( ne vous en déplaise) et je voterais donc pour sa liste aux européennes, faut pas être aveugle, borné et fixé sur son nombril!
      Il y a eu une embellie, une récupération du pouvoir d’achat ( que les gauches n’ont jamais fait, au contraire, taxes sur taxes), des volontés de réformes, qui ne sont pas faciles ( régimes spéciaux, fonctionnaires) mais qu’il faudra bien faire pour arriver à boucler un jour, un budget , sans emprunter, et enfin, rembourser de la dette.
      On a encore une structure d’après guerre, des trente glorieuses qui n’est plus adaptée à notre époque.
      Un cabanon de cantonnier tous les km, c’est fini 😉

  22. Edouard dit :

    Ce qui me fait pleurer c’est que les mêmes qui sont choqués contre ces ventes d’armes seront les 1er a accuser l’Etat de ne pas protéger notre industrie d’armement quand elles fermeront faute de client à cause de leur fausse bonne conscience.

  23. Barfly dit :

    Nous avons des partenaires, ils sont loin d’être recommandables, nous leur vendons des armes, ils tuent avec.
    C’est pas très reluisant mais avoir une mentalité de « végétarien » n’arrangera rien. Une arme ça sert à se défendre ou à tuer, c’est moche mais c’est ainsi. Alors que devons nous faire : interdire l’industrie de l’armement française ?

  24. Bouboule dit :

    Les politiques devraient avoir plus souvent ce franc parlé

  25. Thaurac dit :

    Après Drian, Parly, deux bons ministres, mais comme toujours, Le drian est toujours pas trop loin…

  26. Clavier dit :

    Un contrat, une fois signé, ça se respecte…
    Avant on peut toujours se demander si on fait bien de faire affaire et quel sera le prix à payer plus tard….!

  27. Vinz dit :

    Ils sont vraiment à la ramasse au service « langages » du Mindef. Ils en sont réduits à pomper les fiches du président de la NRA. A moins que ce ne soit celles des cigarettiers.
    .
    S’elle avait eu l’idée de génie de m’embaucher, Mme Parly aurait expliqué 1) qu’autant de milliards dépensés en bombes et obus par les saoudites, c’est autant de milliards en moins en mosquées salafistes – 2) qu’autant les musulmans s’égorgent entre eux, autant d’occidentaux égorgés en moins -3) qu’autant d’enfants musulmans sans bras et sans jambes, autant de futurs kamikazes performants en moins sur nos marchés de Noël. Voilà. Ca ça claque bien. Ca c’est de la vision à long terme.
    .
    Ca fait même le job pour assurer la cohérence entre le discours sur la mort récente des deux FS au Burkina (mort pour la France, défense des valeurs de la République etc.), et le soutien et la vente d’armes à un régime islamiste sunnite pépinière/couveuse des groupes gangstero-islamistes qu’ils combattaient. Ne me remerciez pas, tout ça c’est kdo.

  28. Bob62 dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas spécialement un thuriféraire de ce gouvernement, mais Mme Parly semble faire le job.
    J’ai lu l’article de Michel Cabirol reprenant in extenso le discours de là ministre, et elle n’a fait que ramener un peu à la raison tout ceux qui attaquent la France mais évitent soigneusement de balayer devant leur porte.
    Voir également ses propos concernant la future répartition pour le blindé commun ou les allemands souhaiteraient bien nous la faire à l’envers.
    Après, malheureusement nous ne vivons pas dans un monde ou  » tout le monde il est beau et gentil » et ces ventes d’armes nous permettent de rester dans la course au large ou une grosse tempête se prépare.

    • Criloc dit :

      Ben oui, vendre des armes à nos ennemis, c’est préparer la guerre… Evidemment, il fallait y penser.
      Et puis, tous les autres sont pourris, alors il faut faire pareil. Il n’y pas d’autres moyens. Ben oui…
      D’ailleurs, on voit que la démocratie, c’est plutôt emmerdant pour être compétitif face à la Chine. Supprimons la. Poursuivons les journalistes qui font leur boulot.
      Votre course au large est perdue d’avance. On se bat avec des armes. On se bat d’abord avec des valeurs. Et vous les avez perdues.
      Je croyais bêtement que l’on avait faire l

  29. Thaurac dit :

    On apprend quand même une chose à la lecture de certains articles, c’est qu’au moyen orient, il y a deux sortes d’armes.
    Celles qui tuent, vendues par le méchant occidental, et celles qui ne tuent pas et dont se servent certains groupes peu recommandables comme le hezbollah, le hamas, les houtis ,l’iran,la syrie, les russes , et j’en passe vu la flopée de milices.
    C’est quand même étonnant, cette dichotomie !

    • Vinz dit :

      La technique de pisser contre le sens du vent atteint très vite ces limites – ce que vous venez juste de faire. C’est pas vous qui nous expliquiez que ces méchantes bombes russes vraiment, elle ne tuaient que des innocents civils en Syrie ? tandis qu’ils se contentaient de faire marcher leur commerce. Comme nous en fait, au final. Donc ils avaient bien raison finalement. Business is business. C’est étonnant cette lobotomie.

      • Thaurac dit :

        Si tu veux t’amuser…
        Oui, certains ont une vison manichéenne de la vente d’armes, les nôtres tuent, celles des terroristes (pré cités plus hauts ) ne tuent pas.
        on en arrive à des aberrations telles que celles que j’ai lues dans les journaux français ( et c’est pareil chaque fois), les journalistes font le buzz sur les morts à gaza, de la part de la riposte israélienne, et ne comprennent pas qu’israel n’est pas plus de morts après l’envoi de 700 missiles).
        comme le disent les israeliens, il faudraient que l’on sortent sur le pas de porte pour se faire tuer, afin d’équilibrer le bilan!!
        Un ,fait des frappes ciblées avec parfois, avertissement ( sms, tel, 1° frappe sur le toit sans gros impact) pour faire partir les civils ( et souvent les terroristes qui en profitent) alors que les autres envoie au pif, sur les villes des centaines de roquettes qui peuvent tuer n’importe qui, et personne s’en émeut.

        Idem dans tous les conflits, quand une coalition frappe, il n’y a que des victimes civiles, quand ce sont les rebelles, terroristes, que des soldats comme victimes, incroyables ces armes discriminatoires, on devrait en acheter car on doit surement vendre de la merde, pour toucher que des civils.
        au fait c’est pas pisser contre le vent, mais « cracher contre le vent  » réservé seulement à ceux qui avaient franchit le Cap Horn!

        • Vinz dit :

          Ce sont vos bouffonneries qui amusent. Vous nous pondez 40 posts dans cet article dans lesquels on ne trouve que les états d’âme sans intérêt de Thaurac et sa loghorrée directement pilotée par Bibi – donc que du vent.

    • Criloc dit :

      Thaurac, attention. Je voulais vous informer que le gouvernement Macron ou le mouvement en marche qui vous emploie pour lutter contre contre les trolls russes (c’est comme ça que vos employeurs appellent les gens qui ne pensent pas comme vous), adore l’Iran. Ils voulaient absolument faire des affaires avec lui (pétrole, automobile, banque, pourquoi pas des armes…) mais ils en ont été empêchés par les méchants USA qui selon votre employeur Jupiter n’ont pas respecté le droit international. Alors, tapez sur les houtis si vous voulez mais ne dites pas trop de mal de l’Iran. A trop vouloir en faire, vous oubliez l’objectif principal : le pognon. Et l’Iran en a un paquet comme l’Arabie saoudite. Ils sont donc parfaitement recommandables. Vous faites un métier difficile. Justifier l’injustifiable. Gérer les contradictions monstrueuses.

  30. ScopeWizard dit :

    Bon , en fait elle expose là ce qui est une vision entrepreneuriale , c’ est à dire que la vente d’ armes est en fait devenu -mais est-ce une surprise- un commerce .

    La question de fond étant OUI ou NON la France a t-elle absolument besoin d’ exporter son armement notamment vers n’ importe qui sachant qu’ avec une grande armée + une Europe unie , ce problème se poserait très différemment ………..

    Prenons pour exemple l’ avion Rafale qui me paraît des plus significatifs même s’ il s’ agit là d’ un outil très pointu ………………

    Au départ , les besoins de la France étaient estimés à 250 avions pour l’ Armée de l’ Air + 86 afin d’ équiper l’ Aéronautique Navale , ce qui nous faisait un total de 336 Rafale toutes versions confondues ……………

    Quelques années plus tard , pour des raisons d’ ordre géopolitiques et budgétaires ce nombre a été revu à la baisse et est tombé à 294 , puis 286 , me semble t-il à 258 , pour finalement s’ établir à 225 avec la LPM 2014-1019 soit plus d’ une centaine en moins …………….

    Dans le même temps , l’ Europe s’ équipait d’ Eurofighter Typhoon issu d’ une coopération principalement anglo-allemande et italienne ( tout comme le Tornado ) ainsi que de JAS 39 Gripen , un avion de combat mono-réacteur à la différence des deux autres , produit par le suédois SAAB ; donc , il existait au sein de l’ Europe un marché de plusieurs centaines de chasseurs à renouveler qui devait fort logiquement profiter à l’ industrie européenne de Défense et en l’ occurrence de construction d’ avions militaires ………..
    Les prévisions portaient sur près de 600 à 1200 Rafale au total sachant que ce programme nous avait permis à nous autre Français de tout maintenir en termes de capacités : hormis les cellules et notre excellent savoir-faire en ce domaine , les moteurs donc toute la partie motorisation onéreuse et longue à développer comme à mettre au point , les radars et toute l’ avionique de navigation et de combat qui va équiper l’ avion , l’ armement et en particulier les missiles …………. Nous pouvions compter et nous appuyer là-dessus pour à la fois vendre à l’ export sans forcément devoir sortit des frontières de l’ Europe et équiper nos forces ………………………

    Seulement , comme nous venons de le voir , des 336 Rafale initialement prévus + export , au fil du temps la voilure s’ est considérablement réduite ……………
    Déjà , parce que le programme Rafale a été plombé par d’ importants retards essentiellement d’ ordre budgétaire , ensuite parce qu’ un nouveau venu est arrivé sur le marché et nous a fait une entrée fracassante à savoir le F-35 de l’ américain Lockheed Martin venu chasser sur les terres d’ une Europe qui a refusé de se protéger ………….

    Par conséquent , non seulement le Rafale est commandé en de trop petites quantités par la France , un comble , à cause de rallongements de délais successifs il arrive trop tard par rapport au chasseur américain qui joue plus ou moins dans la même cour à savoir qu’ il est vendu comme étant multi-rôle bénéficiant de l’ énorme puissance économique et politique des USA mais pire que tout nombre de pays européens qui auraient pu choisir notre avion optent pour le chasseur US !
    En effet , le Typhoon un peu plus rapide mais aussi plus lourd et plus orienté air-air que le Rafale était plus ou moins arrivé au bout de son potentiel de ventes , de même que le beaucoup plus léger Gripen doté d’ une motorisation US …………..
    Le Rafale avait donc le champ libre pour se tailler si ce n’ est la part du lion du moins s’ exporter à quelques dizaines d’ exemplaires au sein de l’ Europe ………………….
    Or , à ce jour AUCUN pays européen autre que la France ne s’ est porté acquéreur ; tous préfèrent miser soit sur le F-35 , soit sur l’ un ou l’ autre de ses concurrents européens , soit sur des F-16 ou F-18 modernisés …………..

    Conclusion , plus le choix , Dassault doit exporter cet avion et le proposer à quiconque paiera la note fut-il l’ État ou le régime le plus moralement détestable de la planète voire s’ avérer être le pire ennemi de notre civilisation …………….

    De même , dans la rubrique « si nous avions quatre roues nous pourrions patiner plutôt que marcher , glisser , et ainsi risquer de piteusement nous casser la figure sur les eaux gelées du lac provoquant une hilarité générale autour de nous tandis que nous serions endoloris et trempés de pied en cap puis transis de froid éprouvant toutes les peines de monde à nous remettre en station debout et à maintenir l’ équilibre jusqu’ à la terre ferme histoire d’ y trouver réconfort et chauffage » , SI la France avait équipé sa propre armée de 300 exemplaires de cet avion , si les gouvernements successifs n’ avaient pas multiplié les excès de prudence budgétaires conduisant à des années de retard accumulées , si l’ Europe s’ était fermée et avait protégé son marché intérieur ( mais comment faire puisque le F-35 a précisément été construit en partie grâce à divers partenariats ( R&D ) comme celui de l’ Italie ou celui de la Grande-Bretagne ? ) du moins AVANT que le F-35 ne puisse être proposé sur son propre marché , alors en dépit des autres concurrents que sont le Typhoon ou le Gripen , le Rafale pouvait se vendre et même BIEN se vendre ……………….

    Nul besoin , excepté l’ envie d’ élargir son marché , de l’ exporter en dehors de l’ Europe et surtout pas vers des pays « douteux » ………. de chez douteux !
    Ou même de se retrouver contraints de s’ embarquer dans des contrats de fous-furieux comme avec l’ Inde ou de devoir se fragiliser par du transfert de technologies !

    Combien d’ exemplaires du Rafale ont été produits à ce jour ?
    176
    La France en ayant reçu 152 , l’ Égypte la totalité de ses 24 ( de mémoire me semble t-il au départ destinés à la France ) , le Qatar 17 sur 36 , l’ Inde son premier sur 36 ………………
    Et c’ est là que perso j’ aimerais bien piger quelque chose parce que jusqu’ à preuve du contraire toutes ces quantités additionnées font bien plus que 176 puisque ce nombre est déjà obtenu en ajoutant juste les avions de la France à ceux de l’ Égypte ………….
    Or , entre le Qatar et l’ Inde ça nous en fait 18 de plus soit un total de 194 ………………
    Y a comme qui dirait un truc qui ne va pas ……………

    Bref , toujours est-il , selon moi , qu’ affirmer que la France a forcément besoin d’ exporter son armement afin de garantir sa souveraineté et ainsi ne pas mettre en danger la survie de son industrie de Défense gage de son indépendance , n’ a de sens que 1) si la France , la première , ne joue pas le jeu , 2) si l’ Europe ne le joue pas à son tour …………….
    Les deux le jouant , cet avion se serait probablement aujourd’ hui construit à plus de 300 exemplaires voire même à 350 avec une Armée Française ayant pratiquement tout reçu et étant entre les stades F3R et F4 si ce n’ est F4R voire F5 …………..
    Et sans compter l’ export hors Europe ou l’ ensemble des possibles commandes …………..

    Évidemment , tout ceci , tout ce constat , ne concerne pas que le Rafale …………..

    Malheureusement , quand ça veut pas et que de surcroît « on » multiplie les conneries , le résultat est à la hauteur ……………

    Après , il y a certainement d’ autres paramètres à prendre en considération …………………..

  31. felipe dit :

    @jyb
    bonjour rapidement sur le caractère défensif des mines. justement un cas d’école :
    la DMZ coréenne mise à part, tout dispositif de minage sur le champ de bataille ne sert pas à se défendre mais à couvrir une autre action , généralement offensive, ou canaliser un adversaire là où on veut le détruire. la destruction n’a rien de spécifiquement défensif. le seul exemple criant de dispositif defensif, et qui a montré ses limites : la ligne maginot. tout le dispositif était centré sur le principe de repousser un ennemi qui avait pénétré le territoire national. même notre artillerie ne tirait pas sur le territoire allemand. le minage est une arme d’harcèlement et de retardement.
    un autre contre exemple : israel . sa meileure défense (par manque de profondeur stratégique) c’est l’attaque. pas question d’admettre un dispsitif défensif autre que de ralentir l’enemi pour le contre attaquer.
    l’usage de mines dans les opérations modernes visent à interdire une zone pour concentrer ses forces sur un autre point. autrement dit, améliorer localement son rapport de force pour… attaquer

  32. Vinz dit :

    Et franchement, vendre son âme pour 1 milliard par an, la France (pays censément souverain et indépendant) est tombée bien bas – niveau pute décatie dans son combi pourri de la Porte Maillot. Comme si on avait pas les moyens et les besoins de dépenser 1 milliard par an plus dans du matériel et des munitions, au lieu d’envoyer en opex des véhicules de 40 ans d’âge. ex – l’armée française, combien de Caesar ? Une armée famélique qui dépend des ventes à un pays voyou, l’AS, pour s’équiper ?
    .
    Vendre des armes à son ennemi (puisque rappelons-le, Flamby a déclaré la guerre contre l’islamisme et tout le monde connait le rôle du wahhabisme là-dedans), ça s’appelle de la haute trahison. Mais l’épicier a pris le dessus sur la vision politique – sauf pour les grands discours aux Invalides.

  33. jyb dit :

    @felipe
    excellent.
    Je vous « réciterai » que la mission « interdire » ( et celle de « tenir ») dans les textes sont des missions défensives.
    (çà mériterait un peu lus de temps mais en vrac : opération « bouclier défensif » israel 2000 ou 2002, guerre défensive des finlandais contre les soviétiques en 1940, on pourrait aussi raisonner par défaut : Suite à leur défaite en 45, les japonais se voit interdire la possibilité de constituer une armée (offensive) d’où la constitution des forces d’autodéfense japonaise on en déduirait donc que les systèmes non autorisés ne sont pas défensifs…à suivre)