CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’armée de l’Air met le paquet pour l’édition 2019 de l’Arctic Challenge Exercice

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. Daniel BESSON dit :

    Esprits de Guy La Chambre et de Paul Stehlin , sortez de ces corps et de ces avions !

  2. philbeau dit :

    Une façon de rappeler les capacités du Rafale pour la compétition ouverte prochainement pour le remplacement des F18 finlandais ?

  3. Lucy dit :

    Aujourd’hui 15 avions est considéré comme une force importante.

  4. Coumaillau dit :

    Gloire aux rafales il n’y a pas meilleurs et a leurs courageux pilotes

    • Ping dit :

      Et aux multiples pets grelus (15 avions / 300 personnes) sans lesquels ils ne voleraient pas… 😀

  5. Breer dit :

    Croisons les doigts aussi pour qu’il n’y ait pas d’incidents voir d’accident, lors de ces manœuvres internationales, il y a toujours des risques, pour exemple l’accident qui a eu lieu en Espagne, lorsque qu’un appareil grec s’est crashé sur des avions français en attentes de vol, tuant nos pilotes et nos techniciens au sol …

    • Plusdepognon dit :

      @ Breer
      Cet accident a surpris tout le monde. Les personnels se connaissent tous à force de se croiser, sur les bases le moral était dans les chaussettes pendant quelques mois avec cette horreur.

  6. Rufus dit :

    Espérons que l’Armée de l’Air aura trouvé la parade contre les missiles Méteor des Gripen suédois, car lors de la dernière mouture de cet exercice je connais quelques Cigognes qui ont perdu des plumes contre cet engin alors que leur habitude est plutôt d’en faire perdre aux autres…..