CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Vers le déploiement d’un groupe aéronaval américain au large du Venezuela?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. Anonymous dit :

    « La répression brutale du peuple vénézuélien doit s’achever et doit s’achever rapidement. […] Les gens ont faim. Ils n’ont pas de nourriture, ils n’ont pas d’eau dans ce qui fut l’un des pays les plus riches du monde » oui c est ce qu il se passe quand on met un pays sous embargo généralement le peuple ne se pavane pas dans l or…

    • chill dit :

      On se souvient de l’embargo contre l’Irak qui a causé un génocide avec la mort quasi planifiée de 500 000 jeunes enfants faute de lait et de médicaments, une abomination justifiée par Albright la satanique !
      Si c’est cela le camp du bien alors je vend mon âme à Belzébuth sur le champ.

    • Nico St-jean dit :

      Franchement … La population « crève de faim » depuis bien plus longtemps que l’embargo sur le Pétrole et qui plus est, cet embargo ne touche pas la population puisque cette dernière ne reçoit plus rien du gouvernement depuis un bail. L’embargo ne touchera que les militaires, les derniers à être encore nourris par le gouvernement dans le but de les garder en poche …

    • Amalric dit :

      C’est qui est incroyable avec les dirigeants américains (post ’45) c’est d’imposer des sanctions (embargos,…) et dans le même temps claironner que ces pays ne s’en sorte pas. Ou plutôt qu’ils n’ont pas le « bon » dirigeant. Cuba, Venezuela, Iran, Corée du Nord sont les plus connus mais il y en a d’autres. Ils ne peuvent plus acheter/vendre en dollars, plus vendre de pétrole, gel des avoirs à l’étranger (parfois plusieurs milliards) et les gars te dise « regardez ! Ils ne savent pas gérer leur pays ce sont des mauvais dirigeants,.. ». Personnellement je dirais que c’est une insulte à l’intelligence collective mais bon, personne ne leur dis rien alors pourquoi se gêneraient-ils ?

      • Plusdepognon dit :

        @ Almaric
        La méthode a fait ses preuves :
        https://youtu.be/eLYuJCZZOec

      • Lechavenois dit :

        à Amalric :
        .
        « … incroyable avec les dirigeants américains (post ’45) c’est d’imposer des sanctions… »
        .
        Tous les pays occidentaux d’après guerre, dans une moindre mesure certes ,se sont efforcés chacun avec leurs moyens, d’influencer des pays afin de servir les intérêts de leur métropole.

        .
        Pour la France je vous invite, si cela vous intéresse de rechercher des infos sur Jacques Foccart ( le « réseau Foccart  » ) et la Françafrique . Vous ne serez pas déçu.
        .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Foccart

    • v_atekor dit :

      Le seul embargo était sur les armes. Le nouveau est sur le pétrole mais il n’est entré en vigueur la semaine passée.
      .
      Et en fait il est essentiellement symbolique car la production de pétrole s’est effondrée, entre manque de maintenance, d’investissement, corruption et trafics que le pays est obligé d’importer son pétrole depuis l’Afrique…
      .
      Depuis le temps que cette crise économique couve (déjà avec Chavez !) il est largement attendu que sans changement politique elle s’envenime jusqu’à l’effondrement total. Et on y est. Le Venezuela n’extrait presque plus de pétrole, et le peu qui est extrait est par en contre bande. Avant de réparer les raffineries et les puits de pétrole, il faudra commencer par avoir de l’électricité, mais malheureusement les centrales ne sont plus en état, et fonctionne au pétrole, qui manque… et les câbles électriques ont été revendus pour le prix du métal.
      .
      Je souhaite bien du courage à celui qui héritera de cette situation. Même sans guerre civile latente, c’est 15 ans de reconstruction.

  2. Breer dit :

    Faudrait m’expliquer comment au Venezuela (et même dans n’importe quel état sud américain),
    quelqu’un qui s’autoproclame nouveau chef d’état, peut obtenir le pouvoir, sans le soutient de l’armée ….. soit la majorité des militaires de haut rang se retournent contre leur président actuel, soit les troupes se retournent contre leurs hauts gradés, s’associant à une partie de la population..
    Mais il semblerait qu’au sein de la population (et sans doute dans l’armée) tout le monde ne soit pas vraiment sur la même longueur d’onde…..

    • RastaLapin dit :

      Il ne s’est pas autoproclamé. Il faut arrêter avec cet adjectif ridicule. Maduro, qui a « gagné » des élections présidentielles largement truquées a refusé de prêter serment devant l’assemblée nationale comme le prévoit la constitution. A partir de là, il y a une vacance du pouvoir et c’est le président de l’assemblée nationale qui devient président par intérime jusqu’à l’organisation de nouvelles élections présidentielles. Comme c’est le cas du président du sénat en France.

    • Carin dit :

      @breer
      Les hauts gradés militaires tiennent les cordons des bourses du pétrole et des gros traffics… ce qui explique clairement leur position de soutient à ce malade mental… c’est donc par les soldats du rang que viendra la délivrance, lorsque les familles (au sens large) crèverons vraiment de faim, ils se soulèverons et arrêterons eux-mêmes leurs foutus généraux, qui pour le coup ne bénéficieront pas de l’amnistie promise!! Et les généraux le savent, ils amassent du pognon en pagaille pour les futurs jours sombres de leurs épouses et enfants, parce qu’ils ont compris qu’ils vont tous finir en geôles.

    • dolgan dit :

      Il s’est proclamé président selon un processus légal. Considérant que maduro étant sorti de tout cadre légal (assemblée constituante …), il n’est plus légitime. De fait chaque camp peut argumenter qu’il est plus légitime que l’autre. Seule une élection pourrait mettre fin à ce conflit de légitimité entre Maduro et le parlement.
      .
      Les militaires ne soutiennent clairement aucun camp (sinon ça se serait réglé manu-militari). Les généraux affichent un plein soutien à Maduro, mais l’armée ne bouge pas depuis des mois.
      .
      Et quand au peuple vénézuelien, presque tous les actifs ne vivant pas directement du régime de maduro se sont exilés. Les chiffres sont effarant.
      .
      Et avec de tels mouvement de populations, difficile d’imaginer une entente sur des conditions d’élection. Les opposants pouvant légitimement ne pas faire confiance à Maduro (qui avec la constituante, a montré tout le bien qu’il pensait de la démocratie) pour organiser une élections libres. Et Maduro refuserait vraisemblablement que les exilés puissent voter (sinon, même pas la peine qu’il se présente) arguant que les US manipuleraient les votes effectués à l’étranger.
      .
      Ce conflit de légitimité démocratique se réglera de manière non démocratique. Et selon le camp victorieux, on verra peut-être (rien n’est garanti) la démocratie se rétablir dans ce pays.

  3. Dimitri dit :

    Quelle légitimité possède les États-Unis plus qu’une autre nation pour frapper une nation souveraine et indépendante ?
    Si intervention il devait y avoir, elle doit se faire obligatoirement sous mandat de l’ONU et non en une intervention comme en Irak 2003. On voit qu’il y a anguille sous roche dans cette histoire. Si vraiment le malheur du peuple vénézuélien était le moteur de leur intervention, alors pourquoi n’ont-ils pas retouchés à la Corée du Nord depuis 1953 alors que celle-ci est dans la pire des misères, à en bouffer de la terre ?

    • lym dit :

      La comparaison avec la Corée n’a aucun sens… La proximité et les protectorats auquel le Venezuela se vend pose assez naturellement un gros problème aux USA. Mais même s’ils interviennent, ce qui prends un temps fou par rapport à l’histoire locale, ils ne feront pas pour autant comme en Ukraine ou en Georgie… un peu comme autrefois on a pu comparer les suites à l’est et à l’ouest du mur pendant 50 ans: Qui est venu en libérateur… ou pas…

    • chill dit :

      Excellentes questions, la loi du plus fort vous connaissez ?

    • ekiM dit :

      A cause de la Chine.

      Si vous aviez quelques connaissances relatives à la Guerre de Corée, vous le comprendriez aisément.

      • Dimitri dit :

        Ne vous inquiétez pas pour moi, j’ai bien plus de connaissances que vous ne le pensez, histoire ou culture générale.

        • heaume44 dit :

          Euh… Dimitri… Dimitri… Dimitri…
          Qui pensez-vous impressionner avec ce roulage de mécaniques virtuel ?
          Personnellement, cela me déclenche une franche hilarité 🙂
          « A large belly laugh », comme disait un de mes collègues anglo-saxons quand je n’étais pas encore retraité.

  4. Breer dit :

    Une intervention militaire US, juste avec des avions et des tirs de missiles à distance ???

    Les troupes vénézuéliennes, vont sans doute attendre sagement dans leurs casernes pour éviter les dégâts collatéraux !!! Quoiqu’ elles pourraient aussi se disséminer dans les villes, dans les rues, se mêler à la population pro Maduro … Soit le coup de bluff des USA fonctionne et les militaires se retournent contre Maduro, soit Trump, ses faucons et ses généraux et amiraux se retrouvent dans la cagade, car cela parait improbable que l’Armée US se permette de tirer dans les rues et les foules …. pas sûr que les populations d’Amérique latine l’accepteraient sans réagir…..

  5. Jacot la Paille dit :

    Ca sera le coup le plus facile des Etats-Unis, ils ont juste à attendre que la population n’est plus rien à manger.
    et hop encore un pays dans la poche.

    Les pays sud américain sautent les uns après les autres. Une aubaine pour les Etats-Unis.

  6. sentinelle dit :

    Les commentaires constituent un bon exemple de personnes qui ne connaissent rien à l’Amérique du Sud et lisent trop le monde et libération tout en écoutant franc-info !

    • Dommage dit :

      Bonjour, je n’ai pas commenté et je ne connais rien à l’Amérique du sud, mais je suis curieux: vous pourriez préciser ce qui vous énerve dans ces commentaires?

      • dolgan dit :

        Vraisemblablement, sentinelle considère que toute information non conforme à la ligne du parti (et de son leader) est mensongère. Je vous laisse deviner quel parti voit le Vénézuela comme une grande réussite …

  7. Auguste dit :

    Une intervention américaine au Vénézuéla serait une belle çonnerie de la part de Trump (Bolton).Une de plus.Quelles que soient les sympathies pour les US de beaucoup de gouvernements d’Amérique Latine,pour les populations c’est toujours des « gringos »avec les souvenirs qui s’y attachent.

    • John dit :

      Je pense que ça serait un énorme coup pour lui…
      Avoir un nouvel ennemi commun, quelle meilleure manière de remporter une nouvelle élection?
      Il justifiera que les latinos émigrant aux USA le font à cause de la crise vénézuélienne. Et il affirmera (même sans que ça se fasse) que contrairement à Bush, lui prendra possession des puits de pétrole pour rembourser le conflit…
      Bref, il sera tout content de montrer ses muscles. Et quoi de plus cool pour un enfant que de jouer à la guerre? Là il aura tous les équipements à sa disposition.

      • Auguste dit :

        Et il aura toute l’Amérique du sud,du moins les populations,contre lui.Et par conséquent il sera obligé d’y installer des dictatures pour éviter des gouvernements hostiles.Et puis la guerre dans la jungle vénézuélienne ce ne sera pas une partie de plaisir.

        • v_atekor dit :

          Non, ça ne se pose pas dans ces termes. Allez faire un tour en AL, il y a des gens sympa et qui parlent volontiers de politique. C’est grand, et il y a des coins chouettes pour passer votre retraite, ce sera l’occasion de connaître.

    • Nico St-jean dit :

      @ Auguste
      .
      Bien essayer Auguste, mais ce que vous dites est complètement faux. (qui plus est le terme gringos est plutôt amérique centrale qu’amérique du sud)
      .
      Selon le Pew Research Center, site spécialisé dans les opinions publiques mondiales :
      .
      Opinions favorables ou défavorables envers les USA en 2017, les % nuls représente l’indifférence. :
      .
      Colombie 51% Pour 38% contre.
      .
      Pérou 51% Pour 38% contre.
      .
      Brésil 50% Pour 30% contre.
      .
      Venezuela 47% Pour 35% contre.
      .
      Chili 39% Pour 47% contre.
      .
      Argentine 35% Pour 44% contre.
      .
      Mexique (qui ne fait pas partie de l’Amérique du Sud et qui subit Trump) 30% Pour 60% contre.
      .
      Moyenne de l’Amérique du Sud + Mexique = 47% Pour 38% contre.
      .
      Notons également que plus la population est jeune, plus cette dernière est favorable aux USA. Quelques exemples :
      .
      Brésil 50 ans + = 33% Pour. 18-29 ans = 72% Pour. (vous n’avez qu’à cliqué sur le graphique de la page pour faire apparaître les différences d’opinions par tranche d’age)
      .
      Et il est certains (toute proportions gardés) qu’au Brésil, Colombie et Venezuela, la population est encore bien plus favorable aux USA en 2018-2019 qu’elle ne l’était en 2017 pendant les sondages pour des raisons différentes.
      .
      https://www.pewglobal.org/2017/06/26/u-s-image-suffers-as-publics-around-world-question-trumps-leadership/pg_2017-06-26-us_image-01-1/
      .
      Alors Auguste, si Trump débarrasse l’Amérique du Sud de Maduro, je pense plutôt que se dernier aura encore plus de soutiens dans la régions ..

      • Auguste dit :

        On fera les sondages après l’intervention américaine.Déjà que les vôtres datent, n’incluent pas tous les pays d’Amérique « Latine » et vous avez du faire une moyenne pour cacher les résultats de Chili et Argentine,pays « libérés de la dictature kommuniss ».Je comprend que vous prépariez l’opinion à l’intervention,puisqu’avec votre tendre ministre Chrystia Freeland vous êtes à l’origine de ce coup d’état,mais les ficelles datent.
        PS:Vous n’avez toujours pas répondu à ma question:
        Chrystia Freeland,c’est bien la fille de Mickael Chomiak,qu’elle adore et partage ses idées à ce qu’on dit?.Chomiak le nazi Ukrainien.

        • Nico St-jean dit :

          @ Auguste

          « On fera les sondages après l’intervention américaine »
          .
          Pourtant c’est bien sur les opinions d’aujourd’hui et du passé récent, que vous vous êtes plantez ^^ Soit, ce centre de recherche fera lesdits sondages.
          .
          « PS:Vous n’avez toujours pas répondu à ma question:
          Chrystia Freeland,c’est bien la fille de Mickael Chomiak,qu’elle adore et partage ses idées à ce qu’on dit?.Chomiak le nazi Ukrainien. »
          .
          Nous voyons là tout votre sérieux dans cette tentative hasardeuse Auguste … Mickael Chomiak n’est pas son père mais son GRAND père. Son père, Donald Freeland, est un avocat et fermier, ancien membre du parti Libérale. Mme Freeland sait depuis toujours qu’elle est d’origine ukrainienne mais ce n’est qu’à l’age de 29 ans, lors d’une étude universitaire poussé sur les relations Ukraine-Juifs (à laquelle cette dernière est l’une des principales contributrices) qu’elle apprend de ses propres recherches que son grand père était journaliste pro ukrainien nationaliste anti-russe et juifs.
          .
          À par ceci et cela, Mme Freeland est diplômé d’Harvard en histoire et littérature russe ainsi qu’à Oxford ou elle fait ça maîtrise slave. On parle ici de quelqu’un d’extrêmement brillant mais surtout, une des rares ministres à avoir fait plus que correctement son boulot depuis qu’elle est en poste, se classant notamment comme 37e leader la plus influentes au monde (battant des présidents et premier ministres du même coup) grâce à sa gestion exemplaire du dossier CETA ainsi que du sauvetage de l’ALENA.
          .
          Je vous la fait courte, Auguste : Je me contre-fou éperdument de ce que son grand père à fait il y à plus de 70 ans, cette grande femme n’à jamais poser le moindre geste antisémite de sa carrière et elle à brillamment représenté son peuple comme ministre des affaires étrangères jusqu’ici. 🙂

          • ScopeWizard dit :

            Ah voilà , les « fameux » sondages …………….

            Mais on s’ en fout des sondages , ça ne veut rien dire , taux ou sondages ne sont jamais aussi précis qu’ un comptage et de plus comment ont-ils été réalisés ?

            Putain mais c’ est dingo à quel point les gens sont devenus assez « moutons » pour faire confiance à ce qui n’ est en réalité qu’ une manipulation et de la poudre aux yeux ………….

          • Auguste dit :

            Va pour mon manque de sérieux.J’ai quand même une excuse.Mon Anglais rudimentaire m’oblige à la traduction Google.Et il est marqué « père » et non grand-père.Quand aux recherches de Chrystia,elles ont surtout été forcées par les Polonais qui étaient sur sa trace depuis la fin de la guerre.Chomiak, ainsi que 2000 autres nazis, bien protégés par Anglais et US en Ontario et Alberta.L’un d’eux est même devenu Président de l’Université d’Alberta.Que la Chrystia soit brillante,j’en doute pas,mais qu’elle soit fidèle aux idées de Pépé et soutient fièrement ses convictions d’extrême droite,il n’y a aucun doute.Le groupe de Lima,pour détrôner Maduro c’est elle qui l’a créé,il me semble?.Quant à ses amitiés juives,elle est surtout l’amie de Soros,qui pendant la guerre a plus que fricoté avec les nazis et a, plus récemment, financé le coup d’état en Ukraine.Si vous vous en contre-foutez que les idées nazies refassent surface,permettez moi de m’en inquiéter.Si la brillante Chrystia avait été petite fille de kommunisss et qu’elle partagerait les idées du Pépé,vous vous en contre-foutreriez?:suis-je bête,les kommuniss ne pouvaient pas entrer au pays de la liberté et modèle de démocratie.

      • John dit :

        Vu comment Trump traite les hispaniques dans son pays, pas étonnant de voir que les chiffres d’opinion favorable aux USA aient chuté depuis l’arrivée de Trump. C’est d’ailleurs le cas partout dans le monde.
        Avez-vous évité volontairement de ne pas afficher les chiffres de 2015?
        https://www.pewglobal.org/2018/04/12/fewer-people-in-latin-america-see-the-u-s-favorably-under-trump/
        Il est pas impossible que Trump ait des soutiens locaux pour se débarasser de Maduro. Mais il aurait encore plus de soutien si cela se faisait sans militaire. N’oubliez pas que bien des pays sud-américains ont une histoire compliquée avec les USA…

        • Nico St-jean dit :

          @ John
          .
          « Avez-vous évité volontairement de ne pas afficher les chiffres de 2015? »
          .
          Non du tout, seulement je m’en tiens au sujet.
          .
          Depuis Trump, il y à même les pays de l’Otan ou ça à chuté Expl: Canada & France 2015-2016 = au dessus de 70% .. 2018 = sous 50%.
          .
          Le fait est que malgré l’agent orange (qui traite très mal la communauté hispanique de son pays comme vous le rappelez) les pays d’Amérique du Sud gardent majoritairement une opinion positive des USA.

          • John dit :

            Oui, bien évidemment… C’est aussi parce qu’une majorité est capable de distinguer le pays de son président.
            Mais avoir la capacité de réduire de 20% le jugement sur un pays à cause d’une seule personne, c’est énormissime.

            Et donc, si on s’intéresse aux chiffres concernant Trump, les taux d’approbation des alliés et de pays tiers sont plutôt mauvais !

            Ainsi, Macron qui a une opinion très défavorable à son encontre est vu internationalement comme étant une personne de confiance.
            Un sondage de ce même organisme a posé la question
            « confidence in _______ to do the right thing regarding world affairs ».
            https://www.pewglobal.org/2018/10/01/trumps-international-ratings-remain-low-especially-among-key-allies/
            Parmi 5 chefs d’état (Merkel, Xi, Putin, Trump et Macron), Trump a les plus mauvais chiffres. 27% lui font confiance, et 70% ne lui font pas confiance.
            Le taux d’avis non-tranché n’est que de 4% ce qui est très faible.
            Pour vous montrer la distinction entre USA et le président américain, voici une évaluation en Allemagne des avis concernant le président et les USA.
            https://www.pewglobal.org/2018/10/01/trumps-international-ratings-remain-low-especially-among-key-allies/
            Le taux favorable à Trump est 3x plus faible que le taux favorable à Trump.
            Il n’est pas impossible qu’une décision de Trump à ce sujet commence à poser problème en Amérique Latine.
            Il est évidemment aussi possible qu’elle soit bien reçue. Je pense personellement que l’opinion sera très divisée. La gauche et la droite sont deux groupes très puissants en Amérique Latine. Et la droite et la gauche ont une politique plus affirmée dans le sens de leurs opinions.

    • v_atekor dit :

      @Auguste : Vous n’êtes jamais allé en Amérique Latine et ça se voit. L’Amérique Latine, c’est d’abord l’Amérique (et l’exemple nord Américain), l’Espagne loin derrière, et le reste du monde… bon, ils savent que ça existe, mais ça ne va pas beaucoup plus loin.

      • Auguste dit :

        Non,je n’ai pas eu cette chance.Mais puisque vous la connaissez,que les US interviennent et nous en reparlerons.

  8. Szut dit :

    Il vaut mieux pour les vénézuéliens qu’ils tombent dans la poche des américains que dans celle de russes. Mais vu l’adoration de Trump pour Poutine, ce n’est pas gagné.

    • PierreF dit :

      Commentaire d’esclave de naissance n »hésitant pas sur le maitre à choisir et analyse stupide sur trump et poutine. Retour sur TF1 conseillé

      • Thaurac dit :

        Esclave de naissance, mais vous vous foutez de qui?
        Les zeks en urss, c’étaient et ce sont quoi?
        Un peuple qui a peur de se faire dénoncer par sa concierge, c’est quoi, des zombies?
        Les esclaves sont à rechercher du coté des soit disant régimes de gauche comme la CDN, la russie, la chine…..
        que votre idéologie ne vous rende pas aveugle!

  9. ScopeWizard dit :

    Les USA se comportent une fois de plus en parfaits dégueulasses …………..

    Maduro ne vaut probablement pas un clou , mais Gaido ne vaut guère mieux ……………..
    Par contre , il correspond et incarne une politique en faveur des intérêts US dans la région ……………. donc il sera parfait quand bien même massacrerait-il la moitié des Vénézuéliens …………………….

    Un pays aussi riche en pétrole que le Venezuela qui ne s’ en sort pas …………… même en ne se contentant que de la rente pétrolière , non mais cherchez l’ erreur ………………………..

    • Nico St-jean dit :

      @ Scope

      « Les USA se comportent une fois de plus en parfaits dégueulasses » – Vous racontez un beau paquet de conneries, Scope ..
      .
      En parfaits dégueulasses ? Non, étant leader de la région, c’est leurs devoirs d’intervenir avec la Colombie et le Brésil (qui sont fortement touchés par la déstabilisation vénézuélienne)
      .
      Juan Guaido est un pacifiste. Une seule raison l’à poussé à 1- s’autoproclamer président par intérim, 2- demander l’aide américaine : Parce qu’il ne sait plus comment se débarrasser du chavisme, véritable cancer vénézuélien qui n’à mené que corruption et cafouillage économique.
      .
      Guaido veut de nouvelles élections post Maduro et post chavisme dès que possible. Il veut une séparation des pouvoirs qui garantira une vraie démocratie. Séparation des pouvoirs, ça vous parle ? C’est le truc qui empêche Trump de faire n’importe quoi avec la plus puissante machine militaire du monde. Ou en détail : Signifie de séparer l’exécutif, le législatif et le judiciaire.
      .
      En gros, finis les militaires qui contrôlent tout à coup de mallettes de billets lancés par les chavistes ..
      .
      Ce n’est pas parce qu’il à fait des études aux USA (comme la grande majorité des étudiants à l’étranger dans le monde) ou qu’effectivement, se débarrasser du chavisme est dans l’intérêt des USA (comme tout le continent américain ..) qu’il sera mauvais pour son pays et au contraire même.
      .
      Quant aux américains, personne n’est dupe. Le gouvernement américain à la mission de servir au maximum les intérêts du Pays et à l’heure ou l’Amérique du Sud bascule de façon spectaculaire vers un rapprochement avec les USA, la normalisation + échanges économiques avec le Venezuela représente le bouclage de la boucle, la perte énorme d’influences russes et chinoises de la régions et plus de stabilisé sur le continent. Faudrait que Trump soit ENCORE plus imbécile qu’il n’y paraît pour rater une telle occasion …
      .
      Quant au pétrole, svp allez donc respectueusement vous renseignez sur la façon dont Chavez s’en est occuper … Vous comprendrez alors pourquoi le Venezuela rame malgré des **réserves** de pétrole prouvées immense. (réserves et productions sont 2 choses bien différentes)

      • ScopeWizard dit :

        @Nico St-jean

        Mais arrêtez donc un peu de les défendre ………….

        L’ Interventionnisme US s’ appuie sur une idéologie , vous comprenez ça , UNE IDÉOLOGIE …………..
        Les USA n’ en ont rien à cirer du bonheur ou du malheur des gens , ce qu’ ils veulent c’ est contrôler le Monde .

        Après , je vous l’ accorde , ce n’ est pas sans raisons et elles sont multiples ; toutefois , l’ aspect mystico-religieux en fait partie , ce qui donne déjà matière à réfléchir ……………..

        Personne n’ a le droit de s’ immiscer dans les affaires intérieures de quelque pays de la planète , PERSONNE ; il appartient aux peuples de se débrouiller et de régler LEURS problèmes à eux et si ça doit finir en génocide eh bien qu’ il en soit ainsi , s’ ils sont assez cons pour en arriver à de telles extrémités , que voulez-vous que je vous dise ?

        Alors , le jour où les USA seront devenus faibles à leur tour et que la politique qui y sera menée ne conviendra pas ou plus , chaque grand du moment s’ autorisera à intervenir quitte à y aller militairement ?

        Et ensuite vous vous étonnerez que de plus en plus de pays manifestent l’ envie et brûlent du désir ardent de posséder l’ arme nucléaire ?
        Mais c’ est tout à fait normal voyons !

        Interventionnisme et ingérence sont deux de nos pires fléaux mais le jour où vous le réaliserez et en mesurerez la portée ………….

        Ah , il est beau le bordel que vous avez mis au Moyen-Orient ; regardez où nous en sommes maintenant , en plein Guerre de Religions Revival …………….
        Mais quel magnifique résultat !
        Les USA se sont comportés en gros connards imbus de leur supériorité réelle ou imaginaire qui leur donne tous les droits , mais t’ en fais pas depuis le 11 septembre , ils sont plutôt tranquilles alors que nous , à présent nous sommes dans la merde grand teint !
        BRAVO LES USA ET TOUS CEUX QUI LES ONT SUIVIS ! MAIS VRAIMENT UN TRÈS GRAND « BRAVO » !!!

        Allez , avec un peu de chance , l’ Ukraine va à nouveau servir de prétexte ………….

        Désolé , mais depuis bientôt 30 ans ( laissons volontairement de côté les 40 ans de Guerre Froide ) les US font n’ importe quoi et nous allons tous le payer très cher ………….. d’ ailleurs nous le payons déjà ………………

        Quand on a la « chance » d’ être le plus fort , le plus riche , ou le plus beau , on ne passe passe pas son temps à le montrer ou à en abuser , encore moins à l’ imposer aux autres , sinon gare aux retours de manivelle qui pourront être extrêmement violents ………………….
        Par contre , rien n’ empêche de profiter de cette position dominante mais sans excès , avec mesure ………….

        • Barfly dit :

          Les USA sont responsables du désordre ou de la tension dans certaines parties du monde, on ne peut pas le nier, leur politique n’est pas la plus éclairée qui soit mais de là à les accuser de tous les maux de la terre, c’est simpliste. Franchement, certains pays font tout pour se retrouver dans la merde. Je n’ai aucune compassion pour les dirigeants Nord Coréen ou Vénézuélien par exemple… et il serait trop facile d’imputer aux USA le malheur que ces pays subissent, leurs dirigeants en portent une lourde charge.

          • Auguste dit :

            Le Vénézuéla est sous embargo,faut le rappeler.Maduro ou un autre auraient les mêmes difficultés.Que Maduro soit un incompétent,que la corruption mine le pays,soit.Mais faut se rappeler que Chavez a été élu pour lutter contre les mêmes maux.Avant Chavez c’était pas mieux et sans l’embargo.Et jusqu’à preuve du contraire,le Vénézuéla est une Démocratie et venir nous raconter que l’intervention est bonne pour le peuple vénézuélien,c’est se moquer du monde.

          • ScopeWizard dit :

            @Barfly

            Sauf que nul ne les accuse de tous les maux de la Terre , ça aussi c’ est « simpliste » !

            Au contraire , quand on connaît les raisons profondes de leur fonctionnement , leur politique est précisément on ne peut plus claire , encore faut-il savoir sur quoi elle s’ appuie ( Destinée Manifeste , Église Évangélique , Multiculturalisme , Ultra-Libéralisme , etc …..) …………

            Non , certains pays ne font pas tout pour se retrouver dans la merde ; primo , le Monde a d’ un point de vue culturel , mœurs , technologie , évolué de façon très différente avec parfois des écarts de plusieurs milliers d’ années ……………..
            Secundo , dans des pays où la raison du plus fort ne cesse de prévaloir , ce sont leurs dirigeants qui sont responsables et encore peut-être que certains autres pays les y enfoncent davantage histoire d’ intérêts divergents ; le plus souvent les peuples sont comme des cons et suivent le mouvement parce que le plus souvent également , ils n’ ont guère d’ autre choix soit parce qu’ ils sont dévoués , soit soumis , soit ignorants , soit un peu tout ça à la fois …………………..

            Ne NOUS en déplaise , depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale les USA sont devenus les plus forts , la bombe A les y a beaucoup aidés car la sortie de la guerre , contrairement à ce que l’ on pourrait croire et à ce qui n’ a pas été crié sur les toits , n’ a pas été une partie de plaisir et fut beaucoup plus délicate à gérer qu’ on imagine : entre la surproduction ( usines , personnels , investissements = grande pertinence et utilité du Plan Marshall et de ses contreparties pour les USA ) , des stocks parfois énormes , 11 millions de types à démobiliser et à faire rentrer au pays où entre-temps certains s’ étaient enrichis quand les autres s’ étaient fait trouer la peau loin de chez-eux ( ressentis , haines et colères , sentiment d’ injustice ) , etc , l’ Administration Truman a eu fort à faire ………….

            D’ autant que la planète était à présent menacée par une possible révolte populaire mondiale que nombre d’ analystes redoutaient plus que tout due par exemple au dénuement , à la faim , aux envies de revanche , etc ………….
            D’ où tout l’ intérêt pour les USA de se trouver très rapidement un nouvel ennemi qui de toute façon ne pouvait guère constituer une tasse de thé acceptable pour notre monde occidental étant-donné la cruauté avérée du régime du tyran soviétique ainsi que sa puissance militaire , sa richesse territoriale ; l’ URSS de Staline …………….
            Et c’ est parti pour quarante années de Guerre Froide qui vont permettre , d’ une part de maintenir un outil militaire à très haut niveau qualitativement comme quantitativement , d’ autre part , de s’ arroger tous les droits en tant que protecteur du « Monde Libre » ( notion de légitimité , de « souhaitabilité » ) notamment dans une Europe autrefois très puissante ( en particulier Royaume-Uni + France et leurs vastes empires coloniaux ) mais désormais fragilisée ( parapluie US ) ce qui va permettre aux USA de monter toujours plus en puissance autant économique que militaire que financière ( donc avec la puissance politique et diplomatique associée ) , enfin cette Guerre Froide va permettre de hisser les USA au delà même de première puissance mondiale , d’ en faire un super-géant à tous les niveaux …………

            Fin des années 1980 , l’ URSS implose , les USA dominent à présent le Monde qui n’ a plus qu’ à se laisser guider sous la bienveillance de leur conduite éclairée à base de libre-marché , de commerce , d’ échanges , etc …………
            Problème , le Monde n’ est pas QU’UN marché ouvert de plein vent , tous ne sont pas d’ accord d’ autant moins que tous ne sont pas à égalité ………………….

            Par conséquent , ça va coincer et des tas de nouveaux problèmes parfois des plus désagréables , parfois issus de passés que l’ on croyait à jamais enterrés , vont ressurgir un peu partout ………….

            Les USA eux pas contents donc eux bien montrer qui sont les plus forts , sauf que ça ne marche pas comme ça ………………
            Ils essaient donc d’ exercer leur influence partout où cela leur semble possible à condition que cela soit aux services de leurs intérêts quitte à ce que ce soit par la force , des autres ils n’ en ont rien à faire ………………sachant qu’ une grande partie de leur économie repose sur la guerre ; par exemple et à titre de comparaison , l’ ensemble de l’ industrie pornographique US rapportait dans les 10 milliards de Dollars chaque année en 2010 , tandis qu’ une guerre même modeste et limitée voire confinée sur un plan strictement régional peut rapporter la même chose chaque mois ……………..

            Normalement , ce sont les entreprises qui décident d’ exporter afin d’ accroître leur marché , dans le cas des ventes d’ armes , entreprises ou non , en règle générale ce sont les états qui en décident ……………….

            C’ est comme ça ………………

            Ce n’ est pas une vue de l’ esprit , c’ est un fait ……………

            Lorsque l’ on est le plus fort , on peut soit en profiter et s’ imposer quitte à écrabouiller tout ce qui vous entoure ou alors ne pas écrabouiller tout ce qui vous entoure mais se faire payer en retour si protection , soit en faire profiter , protéger , défendre , sans forcément attendre une contrepartie en retour ……………

            Bon , en même temps il est néanmoins clair qu’ à une échelle aussi importante que celle d’ un pays , à fortiori tel que les USA ou même la France , toute cette « idéalisation » de la notion de force , ne peut que fortement se relativiser ……………..

          • Nico St-jean dit :

            Tenez Scope, pour votre culture. Parce que vraiment vous êtes l’âne qui n’à pas soif et je n’ai guère envie de m’enfoncer dans un débat de sourd avec vous :https://www.youtube.com/watch?v=csuqcrIlEG4
            .
            Et ne venez pas jouer la pathétique carte de « se sont des mensonge de propagande » comme vous le faite si souvent .. Ce sont tous des professionnels et cette correspondante au Venezuela est bien plus au fait que nous tous. Bon visionnement.

          • ScopeWizard dit :

            @Nico St-jean

            C’ est vous qui parlez de débat de sourd ?

            Voilà qui est pour le moins cocasse ! 🙂

            Je vous la fais brève : oui , clairement oui , ce programme par ailleurs fort bien fait , que je connais perso depuis au moins 15 ans , est partial car il ne donne pas la parole à toutes les parties en présence dès lors qu’ il s’ agit de dossiers tels que celui-ci .
            Il se trouve que c’ est là l’ une des raisons pour lesquelles je ne veux plus le suivre , son côté propagandiste me dérange au plus haut point……………….
            Maintenant , les intervenants , souvent toujours les mêmes , sont de grande qualité ; le hic c’ est qu’ ils vont tous dans le même sens …………
            Où est celui qui soutient la politique de Maduro ? Où ? Quels sont ses arguments ? Nulle part …………
            Comme pour la Syrie il y a encore quelques mois …………
            Pourtant , les non-invités font aussi partie des protagonistes …………….
            Donc , si ce n’ est pas là une propagande , il y aurait quand même comme un gros cousinage …………..

            À présent , je vais vous poser deux questions très simples et directes………..

            1) Vous est-il possible d’ envisager que tous ne se prosterneront pas devant les sacro-saints USA ?
            Depuis le temps , dès qu’ il s’ agit de la Russie , des USA dans leur ensemble , ou du F-35 , votre réflexe ne varie jamais d’ un millième d’ angström de iota ; on dirait vraiment que vous touchez de l’ argent à chaque fois que vous vous exprimez sur ces sujets , jamais la moindre nuance ou presque ( le « presque » est très important dans ma formulation ) ………..

            2) Indépendamment de ces conneries qui tout compte fait me paraissent secondaires voire puériles , d’ où sortez-vous des données aussi précises sur les RADARS russes au nombre de TRM ( modules transmetteurs/émetteurs-receveurs qui caractérisent l’ antenne AESA tel que le RBE2 du Rafale ) près ? Tout cela est-il dans le domaine public ou s’ agit-il une fois de plus de baratin à visée propagandiste ?

            PS : au fait , j’ oubliais ( quand on m’ en colle une , en général j’ essaie d’ en rendre deux ) ……….. si je suis un âne sous-entendu inculte et borné , alors permettez-moi et souffrez que l’ on vous traitât , que JE vous traite d’ idiot utile doublé d’ un abruti !
            Sympa ?
            Sympa !
            Préférez-vous « troll » ou « vendu » ?
            Donc , je confirme : idiot machin doublé de bidule ça reste vraiment très gentil ! SYMPA ! 😉

    • John dit :

      Bon, n’oubliez pas que le prix du pétrole très faible a rendu problématique l’exploitation du pétrole moins pur, plus difficile à raffiner et surtout plus difficile à extraire. Et c’est ça le premier problème du Venezuela.
      Le second problème a été le manque de réinvestissement avant la crise du prix du pétrole. Une fois les prix très bas, les revenus du pétrole pour l’état ont été utilisés pour les dépenses courantes, et trop peu a été réinjecté pour assurer la production à long terme.

      • Albatros24 dit :

        Maduro a aussi licencié tous les ingénieurs et techniciens de la société nationale gérant le pétrole et le gaz, suite à une grève de leur part (contre le Gouvernement chaviste, un comble)
        Au final, pas de maintenance, donc catastrophe écologique et économique programmée.
        Les gens meurent de faim (sauf les afficioandos du régime en place), plus de production électrique (même problème que pour le pétrole, plus de maintenance).
        ce pays vit comme au 19ème siècle maintenant.
        Rien à voir avec Trump ou Obama, Chavez puis Maduro ont tout fait couler avec l’appui des plus grands démocrates de la terre…
        https://www.youtube.com/watch?v=bI5_AZte2DE
        L’Armée locale commence à se diviser à la base.
        Cela va finir dans le sang et par une intervention d’un corps expéditionnaire US si besoin, peu de gens regretteront Maduro au Vénézuela (en Chine Russie et quelques uns en Europe si).
        Les quelques gardes du corps russes de Maduro n’y feront rien.

        • John dit :

          Merci pour ce complément d’informations ! Ça a clairement achevé tout potentiel de succès qui était déjà bien réduit par manque d’investissement.
          Personne ne regrettera Maduro, certes. Mais j’espère que les Vénézuéliens anti-chavistes feront appel à l’ONU ou à l’OTAN plutôt qu’aux Américains seuls en cas de guerre civile.
          Si Trump fait ce qu’il avait annoncé concernant l’Irak, ça serait une honte. Il a affirmé plus d’une fois que les USA auraient dû se servir du pétrole irakien pour financer la guerre d’Irak…
          Quand on voit la situation en Iran et au Venezuela, on ne peut pas s’empêcher de penser malgré tout que les USA de Trump ne sont pas tout blanc dans l0augmentation des tensions !

          Petit aparté
          C’est ça de voir les élites comme étant l’ennemi du peuple. Les élites c’est les ingénieurs civils qui rendent les bâtiments sûrs, les architectes qui font un bon usage de l’espace, les médecins qui nous sauvent, les ingénieurs qui conçoivent les avions exportés partout, etc…
          Ceux qui sont considérés comme des élites par certains ne se sentent pas comme tel !

        • Nico St-jean dit :

          @ John
          .
          Oubliez l’ONU .. Chine + Russie = Veto. Pour ce qui est de l’OTAN, le Canada est là mais Trump ne peut pas imposé aux autres membres non-américains (continent) d’intervenir loin de chez eux. Si vous voulez venir, vous devez le faire de votre plein gré avec les conséquences qui vont avec.
          .
          « Si Trump fait ce qu’il avait annoncé concernant l’Irak, ça serait une honte. Il a affirmé plus d’une fois que les USA auraient dû se servir du pétrole irakien pour financer la guerre d’Irak… »
          .
          Oui et bien justement, sa serait bien pour une fois de parler du fait que les américains sont parties d’Irak sans rien toucher et que Daesh est surtout né de la décision des américains de RESPECTER la volonté IRAKIENNE de quitter ce pays qui n’est pas le leur.
          .
          Par contre, c’est le peuple vénézuélien qui demande une intervention américain. Il en vas de soit que les américains n’ont pas à tout payer. Une participation américaine dans la relance du pétrole (génie pétro-chimique, installations américaines, raffinage américain en sol vénézuélien tout en relançant la compagnie nationale de pétrole)
          .
          Et en contre-partie, investissements massifs américains dans l’économie vénézuélienne histoire que la pente ne soit pas de 15 ans mais peut-être 10, pour relancer l’économie.

          • John dit :

            Je pense qu’effectivement, espérer une intervention sous l’égide de l’ONU est très très improbable.
            Il n’empêche qu’une coallition serait bien plus crédible, d’autant plus si des Sud Américains y participent. …

            Concernant Trump / l’Irak… Si il n’a rien pris c’est bien parce qu’à son arrivée au pouvoir, les forces américaines ne maîtrisaient plus le pays. Mais si il l’avait pu, il aurait tenté de le faire…
            Ensuite, dire que Daesh est né de la décision de quitter l’Irak n’est pas tout à fait juste. Ou alors c’est une vision très technique de Daesh. Si vous parlez de la fondation du mouvement, ok… Mais par contre, les conditions ayant mené au terrorisme viennent bien de l’intervention américaine en Irak et de leur présence prolongée!

            Ensuite vous parlez du respect de la volonté irakienne… Ce n’est pas ce qui a poussé Obama à déplacer les troupes d’Irak en Afghanistan.
            Ce qui a motivé Obama, c’est le nombre de morts, et la cause injustifiée de la guerre d’Irak ayant mené au chaos.

            Concernant le Venezuela, j’espère que si ça doit se passer, le nombre de morts sera limités, et que la démocratie sera remise en place sans avoir une forme de situation similaire à celle d’aujourd’hui mais de droite…

  10. Thinker dit :

    Le PIB du Venezuela est passé de 255 Md$ en 2017 à 98 Md$ l’an dernier et alors même que le cour du pétrole était en hausse. En 2015 ils étaient à 239 Md$. De quoi inciter la plupart des dirigeants du monde à respecter les USA !
    Une intervention militaire est peut-être envisagée sérieusement parce qu’il va être difficile de les casser plus avec une simple guerre financière et économique ?

    A l’époque de Chavez, la stratégie en cas d’invasion était que les militaires prennent le maquis avec autant de matériel que possible dès lors que les défenses anti-aérienne du pays seraient HS. Il faut voir le niveau d’adhésion réel que le chavisme conserve au sein de l’armée, mais si un nombre suffisant de militaires y adhèrent encore, personne n’aura envi d’aller s’aventurer au sol pour affronter des guérilleros motivés dans la jungle équatoriale.
    Quant aux bombardements punitifs, malheureusement en général ils punissent plus les civils qui n’y sont pour rien que leurs dirigeants…

    • Iceman dit :

      Personne… à voir. Il y a un pays frontalier du Venezuela, avec qui les relations sont plus que mauvaises surtout depuis le début la crise, dont les forces armées ont pratiqué la lutte contre la guerilla dans la jungle pendant des décennies, souvent avec le soutien américain d’ailleurs…. Reste à voir quel prix les colombiens sont prêt à payer pour faire tomber Maduro. Le Brésil pourrait aussi être un participant plausible, mais ils ont, il me semble, moins d’expérience dans le domaine

  11. Ghostrider dit :

    l’enjeu pour les EU de modifier fermement et définitivement « la donne » au Venezuela dépasse de loin les frontières du pays, mais touche également le Nicaragua mais surtout Cuba,  » le grand frère « , qui a vassalisé le pays dés la révolution Bolivarienne , tout comme Cuba avait vassalisé, dans les années 70, L’Angola, grand producteur de pétrole. tout ceci sous le contrôle du Kremlin bien sûr. Le schéma et la politique restent identique, les acteurs, pour partie, changent. Mais nous sommes à la fin d’une logique d’une crise vénézuélienne protéiforme dont les ingrédients sont si nombreux qu’il collectionne tout les poncifs, gestion et logique pétrolière ubuesque, appauvrissement démographique terrible, déstabilisation de niveau régionale, narco trafic institutionnalisé, société civile évaporée au profit d’une gouvernance militaire exclusif, bref et j’en passe n’en jetez plus la coupe est pleine , cette crise a épuisé toutes ses ressources et comburants au sens propre et figuré pour perdurer. A ce stade les EU, géopolitiquement, ont décidé de sortir le grand jeu comme le résulte cet article de l’opinion … parce que le bordel est trop grand , qu’il y a opportunité de faire une pierre à 2 coups, voir 3 coup et bien évidemment avec des calculs d’influence que l’on ne peut nier.

    https://www.lopinion.fr/edition/wsj/venezuela-cuba-comment-etats-unis-veulent-abattre-troika-tyrannie-176542

    pour revenir à l’article, De mon sentiment ( mais je peux me tromper) le pré positionnement d’un groupe aéro naval fait plus partie d’une rhétorique politique et de pression des EU qu’une feuille de route pré établie qui irais crescendo pour une confrontation même mineure et dont les conséquences desservirais le but final recherché des EU . mais cela fait partie du jeu. Mais la réelle négociation se fait à un niveau beaucoup plus haut comme en témoigne le récent échange téléphonique entre Trump et Poutine. Car l’enjeu pour le triumvirat Russie, Chine, et Cuba est également très important et précisément pour Cuba qui mise sa survie dans cette histoire si pour une quelconque raison , le pétrole vénézuélien ne parviendrais plus à irriguer l’économie déjà vacillante cubaine.

    Et de mon avis, la négociation risque encore de traîner encore quelque temps … quid de la dette vénézuélienne vis à vis de la russie et de la chine qui à mon avis se sont déjà assis dessus, surtout de la perte d’influence géopolitique, l’avenir de Cuba, le recyclage de tous les militaires qui vivent du narco trafic ( tu pense bien que Guaido n’arrivent pas à leur faire changer d’avis, pour nombre d’entre eux  » leurs bouche est enfarinées à gogo  » , gueule de bois des cartels, etc etc … tous les facteurs de crispation sont très élevés et je vous parle des vénézuéliens et de l’enfer qu’ils vivent .. Géo politiquement et sociétale ment j’ai rarement vu en 40 ans un sac de nœud aussi complexe et malheureux.

    Chavez , en faisant preuve d’un peu plus d’intelligence et de moins d’aveuglement idéologique, aurait pu limiter la casse et en premier chef de ne pas virer les 18.000 cadres et techniciens de la PDSVA en 2002 .. ( comme le précise ses 2 articles
    https://www.contrepoints.org/2019/01/29/335800-venezuela-quelle-lecon-retenir-de-lechec-de-ce-champion-du-petrole
    https://blogs.mediapart.fr/otrava-gamas/blog/140618/venezuela-infos-la-chute-de-l-industrie-petroliere

    la suite n’est qu’une lente descente aux enfers jusqu’à l’ approvisionnement en eau et Electricité devenu chaotique par manque d’investissement et de maintenance. chinois et russes auraient mieux fait de conditionner leurs crédits à des clauses plus stricte, histoire de conserver à minima la pérennité de l’outil technique. un spécialiste industriel indique qu’il faudra 10 ans pour remettre à niveau les infrastructures .. 10 ans … une éternité pour le Venezuela.

    J’habite un magnifique petit village en bord de Loire, à proximité d’une grande ville. ce matin j’ai pris mon café dans une petite guiguette & bistrot proche du grand fleuve , la serveuse était nouvelle. On a échangé .. elle est vénézuélienne et arrivait en France il y 5 mois ..

    • ScopeWizard dit :

      @Ghostrider

      No soucy , j’ ai bien pris connaissance de ce que vous m’ avez répondu en HS ! 🙂

    • ScopeWizard dit :

      @Ghostrider

      Que voilà un point de vue intéressant et documenté ! 🙂

      Pour ma part , je partage une bonne partie de votre analyse de la situation ………..

      Une simple remarque toutefois : perso , je suis de ceux qui apprécient quand il y a du détail mais aussi de la précision ; c’ est pourquoi , même approximative , la datation compte beaucoup à mes yeux car elle me permet dès la première lecture de situer l’ évènement dans le temps .

  12. GILLES dit :

    La pitié a géométrie variable des USA est un modèle du genre, breveté depuis des lustres! « Le peuple du Venezuela souffre et aspire à la démocratie, alors on intervient à vocation humanitaire!… »
    Bien j’approuve le principe si tant est qu’il soit légal avec un mandat de l’ONU.
    Mais avant le Venezuela, dans la file des pays à ‘sauver » y a la Somalie, le Yémen, l’Afghanistan 2.0, la Corée du Nord, la Libye, … »
    Et en matière de démocratie peut-être une intervention en Arabie Saoudite?…
    That’ all folks!?

  13. DSVA dit :

    lol…attaque US….et 10 millions de réfugiés qui affluent à ses frontiéres…il faudra bcp de monde pr gérer tt ça…

  14. L’ Amérique qui est fidèle à sa doctrine MONROE, à savoir pas touche à son arrière cour, n’intervient pas aux Amériques hormis la Grenade en 83, ses interventions sont indirects, mais surtout elle a cette fois une « GROSSE PARTIE  » des pays d’Amérique Latine derrière elle, parce que les leaders venezueliens sont vraiment pénibles … Le Venezuela, c’est comme l’Algérie, pays très riche avec des dirigeants incapables de faire prospérer leur nation qui a tous les atouts, et surtout leaders prisonniers de leurs idéaux, avec la conséquence d’un peuple qui crève la dalle.

    • Reality Checks dit :

      « pays très riche avec des dirigeants incapables de faire prospérer leur nation qui a tous les atouts, et surtout leaders prisonniers de leurs idéaux, avec la conséquence d’un peuple qui crève la dalle. » dites vous.
      .
      Cela ressemble surtout à ce que disent les GJ qui défilent depuis des mois sous vos balcons!!!
      .
      En Algérie, sous Bouteflika, le PIB a explosé. Les infrastructures bâties sous ses mandats son innombrables.
      Il laisse un pays sans dette, avec des réserves considérables d’argent:
      Le Vénéruela a une dette exctérieure équivalente à 159% de son PIB en 2018.
      La France a une dette exctérieure équivalente à 189% de son PIB en 2018.
      En Algérie a une dette extérieure de DEUX POUR CENT de son PIB en 2018, en sus de ses réserves souveraines considérables…
      .
      Quand Bouteflika est arrivé en 1999 il y avait des milliers de personnes qui se faisaient tuer par les terroristes copains d’Al Nosra (avec la complicité des usual suspects).
      C’était couvre feu et état d’urgence, les gens vivaient dans la peur.
      Quand il est parti les gens chantaient et dansaient par millions dans les rues de toutes les villes du pays, librement, joyeusement et pacifiquement, toutes tendances politiques confondues.
      .
      Contrairement a ce que braie la presse francophone locale et leurs maisons mères françaises, le peuple algérien continue majoritairement à estimer et respecter le président sortant, mais il a dit stop à ce que son entourage exploite sa maladie pour faire n’importe quoi. Les citoyens sortent par millions pour réclamer un nouveau contrat républicain, pacifiquement et sans heurts, et veulent bâtir un avenir meilleur encore.
      .
      Je vous laisse comparer avec l’atmosphère apocalyptique qui règne à Paris tous les samedis… laquelle a beaucoup plus en commun avec le Venezuela, visuellement au moins…
      .
      Occupez vous donc de commenter ce que vous connaissez, pour le reste posez des questions, et vous trouverez des réponses.

  15. Barfly dit :

    Le Venezuela est gangrené jusqu’à l’os, le résultat d’une politique désastreuse, un exemple parfait des bienfaits du gauchisme ou de je ne sais quelle idéologie en « isme » bref un pays mûr pour le chaos ou la guerre civile avec en point de mire, les intérêts divergents des grandes puissances.
    Le porte avion US est là pour mettre un coup de pression mais je ne pense pas qu’ils s’en serviront… la décision d’intervenir se fera de façon collégial avec d’autres pays d’Amérique du Sud mais pas les USA seule de leur côté. Se serait un nouveau bourbier pour eux.