Iran : Les Gardiens de la révolution recyclent les images d’un porte-avions américain prises par un drone

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Breer dit :

    Le sieur Trump joue avec le feu, il cherche et va sûrement trouver.. comme on dit…. dans ses phantasmes de dicta-dirigeant il pense faire tomber le régime iranien, sauf que depuis 2001 dans le monde rien ne se passe comme prévu, ou du moins tout se passe de travers… quand des ambassades, des consulats, ou des citoyens US seront visés, les américains sauront pourquoi…
    Et en plus il redéstabilise les autres nations en bloquant les importations de pétrole…
    La gouvernance de Trump est devenu une véritable dictature économique sur le monde afin de privilégier les USA, et cette guerre économique finira tôt ou tard par basculer en guerre militaire… étrangement on pourrait presque faire un parallèle avec la fiction, en se référant à la saga Star Wars….

    • TINA2009 dit :

      Bsr Breer !

      Pour ma part , je considère que TRUMP a un courage très enviable. On en reparlera dans plusieurs décennies, lorsque d’autres évènements sociaux et financiers seront survenus dans plusieurs régions du monde, dont l’origine sera les ennemis de TRUMP! Il y aura , ALORS, une rétrospective sur la situation avant TRUMP, durant le Mandat de TRUMP et le changement de direction avec des évènements TRAGIQUES après TRUMP!
      GLOIRE A TRUMP ! GLOIRE A TRUMP !
      L’ETAT PROFOND de plusieurs nations ont intérêt à ce que les huiles lourdes comme légères soient hors de prix…

  2. LEgionnaire dit :

    Fake news, cette porte-avion est en reparation depuis un moment.
    Video est simulation numerique.

    • Hostens dit :

      grâce aux drones chinois, Notre Dame de Paris a évité se ruiner.
      http://www.leparisien.fr/paris-75/incendie-de-notre-dame-sentinel-le-robot-extincteur-qui-a-aide-les-pompiers-16-04-2019-8054436.php
      c’est pas comme les soldats français, ils ont mis le feu au palais impérial de Pékin, et pillé des objets précieux, ils ne voulaient toujours pas les restituer.
      ils sont immoraux

      • Vinz dit :

        « Shark Robotics est une société française qui conçoit et produit des drones terrestres. »

        • Galopante dit :

          Ces drones made in France peuvent voler plus de 50 cm ?
          Ha ha ha ha

          • Frederic ATCHOU dit :

            On ne parle pas des jouets fabriqués en Chine mais de drones professionnels fabriqués en France. Un exemple parmi d’autres : https://www.dronevolt.com/fr/

          • Vinz dit :

            Le lien de votre honorable pote chinois fait référence à un drone de conception française, c’est dire la grande intelligence du commentaire. Il est vrai qu’on vous apprend à copier dans votre pays, pas à réfléchir. Les drones merde in China sont bien incapables d’éteindre un incendie.

      • Czar dit :

        fallait pas crucifier nos missionnaires tching-tchong. Les « barbares aux longs nez » se seraient contentés de les expulser mais les Fils du Dragon ont considéré que les clouer sur une croix serait un moyen de leur apprendre – sinon à vivre – du moins à mourir.

        et on leur a montré ce que valait la « puissance » chinoise et on vous a remis à votre juste place, une leçon que vous avez tendance à un peu oublier, le temps passant.

        de toute façon, vous ne vous privez pas de les voler si j’en crois que vol organisé au musée chinois du Chatêau de Fontainebleau, hein ?

        Votre « morale » sans doute.

        D’ailleurs, pourquoi tu nous brises les noyaux d’olive avec le sac du Palais d’Eté ?

        la plus grande destruction du patrimoine chinois, ça date depuis la fondation de la république populaire. Et spécialement lors de la Révolution culturelle

        La plupart de ces objets auraient été jetés dans des brasiers comme des « reliques bourgeoises et contre-révolutionnaires » par les gardes rouges, tu le sais très bien et nous ne l’ignorons pas non plus.

        Même si par principe je ne cautionne pas le pillage d’oeuvres (mais c’était une époque où l’on n’avait pas ces scrupules), ces objets n’existent toujours QUE parce qu’ils se sont trouvés en Europe.

        (et puis quoi, puisque Winne l’Ourson se préoccupe tant du soft power chinois, un musée avec vos babioles, c’est un peu plus efficace que des trolls payés 50 cts pour débiter leurs conneries sur tous les forums du monde, non ?)

        • Galopante dit :

          Vu les objets exposants dans les musées français, la plupart sont des objets dérobés venus de monde entier, tous les êtres volés ont le droit aller à ce pays pour les récupérer. La France est le plus grand pays de destruction et pillages de patrimoine humaine depuis des centaines d’années jusqu’en ce moment tous les samedis.

          • Frederic ATCHOU dit :

            Avant de venir troller les sites Français, apprenez à parler correctement notre langue.

        • Galopante dit :

          Le 1er mai aura beaucoup de pillages par les gilets jaunes, tout le monde peut y aller piller selon la philosophie des petits gaulois.
          Haha ha ha ha.

  3. Arnaud dit :

    C ‘est assez classique…. Mais après tout, même en France C-NEWS fait un reportage anti-daté d’E. Macron au Touquet (soit-disant dû à une pigiste stagiaire…mais cela étant, on se demande à quoi sert la direction de la rédaction), France 2 qui diffuse des images de Poutine en novembre 2018 chassant l’ours, et qui remontaient à 2007. Ou encore, les plus jeunes l’ont oublié, la fausse interview de Fidel Castro par PPDA, ou la fausse météo de 1986 qui indiquait que le nuage de Tchernobyl allait vers l’est (Chine…), alors qu’il survolait la France (Michel Chevalet, 29 avril 1986, Antenne 2 je crois).

    Ou pour nos amis américains des images d’armes de destruction massive en Iraq en 2003, ou des bébés tués dans des couveuses au Koweit en 1991…

    Enfin, tout ça pour dire que partout les images peuvent être, et même sont souvent, utilisées pour de la propagande. C’est assez classique, et forcément ça ne facilite pas la crédibilité.

    • aleksandar dit :

      Sauf que Poutine ne « chassait » pas l’ours dans cette vidéo, mais participait a une opération de sauvegarde du tigre de Sibérie.
      Si, bien sur, nous parlons de la même vidéo.
      Hasard, c’etait encore un stagiaire qui avait fait des bêtises !

    • T dit :

      le coup du stagiaire… j’ai souvenir d’une agence immobilière qui avait fait une énorme erreur dans la rédaction d’un bail.
      La faute à qui ? … au stagiaire bien sûr.
      Ce grand classique vise à minimiser la responsabilité de l’enseigne (le stagiaire ne fait pas réellement partie des effectifs, il n’est pas vraiment des nötres), alors que justement l’entreprise est d’autant plus responsable: car un stagiaire est censé être encadré, avoir un tuteur (au moins dans une entreprise de professionnels).

      • Pathfinder dit :

        @T
        D’autant que si une entreprise, que ce soit PR ou autre, met un stagiaire seul sur des services aussi « piquants », elle a déjà gagné quelques longueurs de cré-débilité : )

  4. Thaurac dit :

    L’Iran et photoshop, c’est une longue histoire d’amour.
    Souvenez vous du tir d’une dizaine de missiles, il y a bien 5 ans ou plus, les départs avaient été copiés collés et légèrement retouchés pour masquer les défaillances de certains et faire le nombre…

  5. Polymères dit :

    Guerre psychologique des gardiens de la révolution qui veulent donner l’impression de contrôler la situation, d’être en position « d’atteindre » un GAN américain assez facilement…
    Pourtant le détroit d’Ormuz est petit (si ce n’est l’ensemble du Golfe), l’Iran a vite fait d’envoyer un drone ou une petite embarcation sur zone. Mais la question est de savoir si les américains sont pris par surprise, qu’ils n’ont rien vu, qu’ils ne peuvent rien faire comme les iraniens et leurs défenseurs veulent l’imaginer ou si alors ils ont vus et ils laissent faire pour éviter un incident.
    Car en effet, l’Iran n’est pas en état de guerre avec les USA et la règle du premier qui tire reste la règle de la légitimité de représailles, la légitimité de l’acte, bref c’est le premier qui tire qui sera « l’agresseur » et aura bien du mal à se défendre sur la scène internationale.
    La marine américaine a de nombreuses fois été approchée par les iraniens et leur procédure n’est pas l’interception, mais bien l’observation, la dissuasion ou la légitime défense pas plus pas moins que lorsque les russes jouent également à ce genre de numéro. D’autant plus qu’avant Trump, le politique d’Obama envers l’Iran, c’était tout sauf la confrontation et un incident ne devait pas du tout avoir lieu. L’Iran instrumentalise une procédure américaine d’autodéfense ou ils savent très bien qu’ils ne tireront pas en premier sous peine de se retrouver dans une sale posture, les russes en font de même. La machine « propagande » derrière travestit ces approches en une « vulnérabilité » américaine ou en une « surcapacité » de leurs auteurs (si ce n’est qu’on invente des passages d’avions qui déconnectent un navire, avec un équipage en panique et j’en passe, tant qu’il y a du monde pour y croire…).

    Donc dans le contexte actuel, on va dire que c’est de « bonne guerre », mais les iraniens doivent se méfier, ce qu’ils faisaient sous Obama ils ne le feront plus maintenant. La placement des gardiens de la révolution sur la liste des groupes terroristes autorise et légitime (du moins à l’intérieur des USA) une action militaire agressive face aux iraniens. La présence et le mixage de l’armée iranienne avec les gardiens de la révolution est tellement grand, que les américains peuvent se « permettre » un droit à l’erreur et lorsque les gardiens de la révolution publient des images de drones, ça condamne d’une certaine manière, tous les drones iraniens.
    Les américains ne vont pas attaquer directement les gardiens de la révolution en Iran, mais cette mesure, ce blacklistage, c’est je pense, surtout un moyen de frapper les iraniens en Syrie, c’est de pouvoir abattre et tirer sur un élément iranien suspect dans le Golfe afin que justement de ne plus se laisser approcher comme par le passé. Ce n’est pas pour rien que les menaces iraniennes se tournent de nouveau vers un blocage d’Ormuz.
    La stratégie de Washington (qui est pour le coup, pas uniquement un délire de Trump, car un important groupe politique soutient l’agressivité envers l’Iran) est une stratégie de confinement, d’étranglement pour faire tomber le pouvoir iranien. Téhéran joue la corde militaire contre les USA, mais ce n’est pas l’outil militaire le coeur de l’affaire et ça ne se règlera pas de ce côté là, les iraniens ne doivent surtout pas emmener les américains sur ce jeu là, car avec Trump, avec le classement terroriste des gardiens, la réponse se fera, ce qui retient les américains d’agir de manière forcée, c’est une raison d’intervenir. Tant que ça se passe comme maintenant, les iraniens doivent juste s’inquiéter de leur présence et leurs actions en Syrie (voir en Irak et au Yemen) et de leurs habitudes à approcher les navires US dans le Golfe.

    Washington a donc subtilement établit un contexte en toute tranquillité, celui ou ils auront foutu en l’air l’accord sur le nucléaire.
    Ou ils ont mis l’outil militaire politique et diplomatique de l’Iran (ses gardiens) face à un mur et contre qui la légitimité d’agir peut se faire
    Ou par le choix d’une classification en « terrorisme » ils ont instaurés une approche psychologique et de propagande qui petit à petit fera son effet sur la masse.
    Ils ont donnés aux israéliens une sorte de carte blanche pour gérer le problème iranien en Syrie et au Liban ou même les russes ne s’y opposent pas.
    Mais surtout ils ont instaurés un régime de sanctions qui va de nouveau plonger le pays dans de graves problèmes budgétaires et économiques.

    C’est sur ce dernier point que tout va se jouer. On a beau détester les américains, beau vouloir « résister » la réalité c’est qu’ils ont une capacité de nuisances importante, une capacité à faire perdre plus qu’on a à gagner en s’y opposant et qui pousse à « suivre » le mouvement. Ce n’est pas juste une question des pays européen, voyez par exemple Poutine assurer à la Chine de la capacité russe à lui fournir du pétrole, cela n’est pas une annonce à l’envolée, c’est fait dans un contexte des sanctions contre ceux qui prennent du pétrole à l’Iran. En fait on peut même voir Poutine comme aidant les américains à détacher la Chine de l’Iran, donc à faire perdre à l’Iran ce marché (important) et surtout un pays ayant une capacité de pressions. Alors bien entendu Poutine ne le fait pas pour les américains, mais bien pour s’en mettre un peu dans la poche sur le dos de l’Iran, la seule chose à se demander c’est le sérieux qu’on peut avoir envers la géostratégie russe qui fait passer l’Iran comme un allié avec la Chine à ses côtés, prêt à faire la 3e guerre mondiale aux USA pour défendre l’Iran. La réalité, c’est que non, l’Iran est seul dans sa lutte contre les américains (et d’autres) que les russes, les chinois ne sont pas dans la partie sauf pour essayer de tirer avantage d’une situation par opportunisme, sinon le jeu de s’opposer aux américains est trop gros. Il n’y a que des communautés d’internautes, entretenus parfois par une propagande de deuxième niveau qui aime encore à s’imaginer une sorte d’alliance militaire entourant l’Iran, mais non, dès que les américains bougent et ne sont plus influençables, le suivisme (ou l’acceptation d’un nouveau contexte stratégique) ben ça contamine le monde entier, y compris ceux qui ont une idéologie de « résistance » contre Washington.

    Le 2 mai (dans 4 jours), ça deviendra sérieux, les sanctions vont se faire, la marine américaine risque de largement surveiller les navires allant se remplir légalement ou non de pétrole en Iran. On verra dans les semaines à venir de nouveaux volets de sanctions qui vont s’abattre sur les pays actuellement exempt de sanctions et qui n’ont pas agit pour réduire ou cesser leurs importations, à savoir principalement la Chine, l’Inde et la Turquie. Les autres pays sont assez « secondaires » et ils arrêteront rapidement d’importer du pétrole iranien.
    La Turquie risque de tirer la gueule et pourrait se retrouver dans un sale engrenage, elle qui est déjà en froid avec les américains (rappelons qu’il y a aussi des sanctions à qui achète des armes aux russes, les anciens contrats déjà signés ne comptant pas)

    Outre les sanctions, il y aura à venir un bouleversement sur le marché pétrolier. On sent déjà les tensions, d’un côté en Russie voir dans certains pays du Golfe, on veut profiter du moment pour pousser à une hausse des prix, aux USA par exemple (mais je pense que cela vaut pour tous les pays importateurs) on veut que ça produit plus pour absorber la production iranienne et pour réduire les prix.
    Mais du côté des exportateurs, on s’inquiète du risque de revoir émerger une guerre de l’offre ou chacun augmente sa production pour capter des parts de marché.
    La crise du Venezuela n’aide pas.
    Un pétrole cher, c’est aussi un tout bénef pour ce secteur aux USA qui risquera au bout de quelques temps à inquiéter les autres producteurs et ou on avait déjà vu une politique de hausse de production afin de ne pas perdre de marché (en vendant le moins cher!)
    On risque donc de voir prochainement une envolée du pétrole (d’ailleurs c’est déjà une tendance qui se ressent dans le marché tellement que c’est prévisible) avant de connaitre de nouveau une guéguerre intestine chez les producteurs qui fera replonger les prix.

    • Frédéric dit :

      Pour le pétrole, l’Agence Internationale de l’Énergie depuis l’année dernière déclare qu’en 2025, la consommation dépassera la production. Le pétrole a plus de 100 dollars le baril, on va y revenir….

  6. jyb dit :

    @nico saint jean
    donc nous sommes à peu près d’accord.
    1 l’interventionnisme iranien intervient en 2015.
    2 pas d’ingérence étrangère au yémen. ni ksa, ni iran, ni émirats. Les yéménites ont les ressorts pour solutionner seuls leur crise interne.

  7. lxm dit :

    En tentant de bloquer les hydrocarbures iraniens et vénézueliens, les USA permettent une remontée des prix mondiaux et donc de maintenir compétitifs leurs propres productions, et ils voudraient bien aussi que l’allemagne rompe avec le gaz russe et ont proposé de vendre du gaz ricain à la place. L’arabie est protégée des US malgré toutes ses exactions. Il faut nous rappeler du cas japonais de 1941, pays en pleine guerre sanctionné par les ricains et se trouvant obligé d’aller les attaquer pour mettre la main sur les hydrocarbures du sud-est asiatique.
    L’énergie dirige la politique, en fait on dira mieux, l’énergie dirige les sots, le sot est celui qui s’agite dès qu’on lève un billet; et vous savez tous ce qui se passe dans un conflit qui devient sérieux, les sots sont sacrifiés et c’est normal. Et même si la France est actuellement morte à cause de la corruption, je veux qu’elle revive pour accomplir son destin une fois que tous les sots seront tombés, et l’ignominie sera écrasée.

    • Meiji dit :

      « Les Japonais obligés d’aller attaquer les US …  » , pas du tout d’accord avec vous.

      -1931, sous de faux prétextes, le Japon envahi la Manchourie, les USA refusent de reconnaître ce nouvel état, étant alliés à la Chine.
      -1934, le Japon signale aux USA qu’il ne respectera plus le traité de Washington pour limiter la course a l’armement naval.
      -1937, le Japon envahi la Chine
      -1940, le Japon profite de la défaite de la France en Europe pour envahir l’Indochine

      C’est à ce moment que les USA ont décrété un embargo total sur le Japon, mais ils l’ont un peu cherché non?

  8. vrai_chasseur dit :

    Contrairement à l’Europe les USA ont bel et bien une stratégie à propos de l’Iran et celle-ci peut fonctionner.
    L’effet recherché sera non pas un fait militaire mais risque d’être plus simplement une implosion économique : les sanctions US sur l’exportation du pétrole iranien ont convaincu même les sociétés chinoises, qui contrairement au contexte Corée du Nord ne voient aucun intérêt stratégique à les contourner en Iran.
    De plus la majorité de la jeunesse iranienne n’a pas connu la révolution islamique de 1979 ayant porté Khomeiny au pouvoir. Après des années de disette économique et de brimades de la part d’une police religieuse omniprésente, elle est en ébullition et s’approche inexorablement du ‘Flash Point’, le point de chaleur où une seule étincelle peut enflammer le pays et faire basculer le régime des mollahs.
    Reste à déterminer la suite : l’opposition iranienne, ‘vaccinée’ du chaos post-khadafi en Libye, s’agglomère doucement autour d’une figure propre, celle de Reza Pahlavi Jr et attend son heure.
    Il reste au régime des mollahs le corps des gardiens de la révolution et sa force Al Qods, avec leur capacité éprouvée à gérer les proxies régionaux.
    La communication est dorénavant typique d’un régime aux abois, elle est centrée sur la force ‘invincible’ des gardiens de la révolution, sorte de garde prétorienne ultime qui peut renverser le destin à elle seule.
    Mais là aussi, des officiers al Qods entrent en dissidence façon ‘Lone Wolf’ et procèdent à des assassinats ciblés de mollahs en province. Le temps joue donc maintenant contre les mollahs et va les contraindre à effectuer un mouvement stratégique significatif sur l’échiquier régional, sous peine d’être conduits à imploser de l’intérieur.

    • Anonymous dit :

      Oui oui, ça fait 30 ans au moins qu on entend ça et à la fin l Iran tient toujours debout meme si la situation est difficile. Le peuple iranien lui meme soutient les gardiens de la revolution, s y attaquer n a juste rapproché ce corps d elite a la population, le fils d un ancien shah exilé chez l ennemi n est pas tres credible comme opposition, pas tres democrate tout ça. Les sanctions sur le petrole iranien ne seront probablement pas respectées par l inde la Turquie et peut etre la Chine, nous verrons. En tt cas quand Trump partira dans 1 an, et qu un candidat democrate s installera, vous verrez que l accord sur le nucléaire sera ressorti et que tt rentrera dans l ordre pour l Iran.

    • jyb dit :

      @vrai-chasseur
      – bien voir que les clercs et l’ircg sont deux corps distincts et pas en phase sur tout les dossiers.
      – les régimes de sanction sont comme le bombardement stratégique, jamais ils n’ont opposé un régime et une population.
      stig Dagerman le raconte très bien.

    • Amalric dit :

      C’est vrai que c’était tellement mieux à l’époque de la bonne entente avec l’Angleterre et les USA. Une dictature obéissante munie d’une police qui n’avait rien a envier à la gestapo (savak)…Et tout ça pour le bien du peuple bien-sûr. Genre Amérique latine des années 50-60 quoi. Le bon vieux temps. Et depuis la révolution, et l’opération ajax qui a bien aidé, les iraniens ne sont plus d’accord de se faire malmener par une puissance étrangère qui vit à plus de 10000 km de là. Après c’est sûr qu’être dirigé par une autorité religieuse c’est pas la joie non plus mais au moins c’est eux qui l’on choisi et c’est plutôt courant dans la région. Qu’on les laisse se débrouiller entre eux au lieu de faire semblant de s’occuper des droits de l’homme (comme si c’était les seuls et surtout les pires) alors qu’en réalité ce sont bien les cours du pétrole et les exigeances de certains pays de la région qui sont en jeu.

  9. nexterience dit :

    Le Traité de Quincy promet l’hégémonie de l’Arabie Saoudite dans la région. Vu le potentiel culturel, économique, humain de l’Iran, les USA ne peuvent laisser faire.

  10. Piliph dit :

    Cochons d’Iraniens, qui mettent les frontières de leur pays aussi près des porte-avions alliés… A part ça, pour observer un PA US, il suffit de monter sur les hauteurs de l’Estaque, au dessus du port de Marseille : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/video-l-impressionnant-porte-avions-americain-uss-john-c-stennis-est-a-marseille_3420705.html