CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les forces françaises se renforcent « temporairement » au Gabon

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Traduire : un nouvel enlisement en Afrique, ce qui est une grande spécialité française.

    Je fini par me demander s’il cela ne correspond pas à une double volonté : un entrainement permanent en vraie grandeur (mais dans un environnement qui n’a rien à voir avec l’environnement européen), et aussi vous sortir de vos casernes de métropoles, où vous pourriez devenir dangereux en tournant en rond.

    Pendant ce temps, les Chinois encaissent les bénéfices, et les Japonais vendent des pickups.

    • Namroud dit :

      Et les industriels de défense du monde entier ( y compris français remportent des contrats) mon cher le business le plus juteux et rentable depuis l’existence de l’homme c’est bien celui de la guerre et il n’y a pas que les entreprises d’armement qui en profitent, il y aussi les sociétés de conseil et de sécurité privée et surtout les sociétés militaires privées ( anciennement connus sous le nom vulgaire de mercenaires , mais maintenant c’est devenu légal et spécialité dans le monde entier : blakwater, executive outcoms, wagner etc..) et bien sûr pour acheter des armes il faut demander des crédits aux banques, sans oublier les groupes de btp qui empochent le pactole en reconstruisant le pays ( les sociétés anglo-americaines ont raflé la mise en irak, les russes et chinois sont bien positionnés pour le marché syrien,comme ça été le cas pour reconstruire la Tchétchénie etc…) à votre avis, pourquoi dans le monde dès qu’une guerre s’achève une autre débute quelque part ?? Et à qui ça profite ??

    • Marsouin dit :

      Raymond,

      Si enlisement français il y a en Afrique il date des années 1820 et le début de la colonisation…
      Fallait pas y mettre les pieds

    • Sacha dit :

      « vous pourriez devenir dangereux en tournant en rond » Mais c’est vous le psychopathe de service hein. Faudra pas pleurer que vous vous faites ramener le museau dans vos conneries avec les commentaires, vu le manque mais absolu et redondant de respect que vous avez pour les gens en uniforme ?

      • Raymond75ardouville@wanadoo.fr dit :

        Je ne méprise pas les militaires (je suis un des rares à préconiser un service militaire adapté à notre époque), mais votre métier et votre besoin d’engagement est incompatible avec une vie de routine en garnison, même avec un bon entrainement. Des militaires qui tournent en rond deviennent instables ou se démotivent.

        • Polymères dit :

          Ben oui Ratmond, je l’ai déjà dit mille fois à des personnes comme vous, arrêtez de voir nos engagements comme des bourbiers coûteux, d’arrêter d’imaginer qu’on va en tirer un bénéfice si on rentre en caserne en France.
          On parle toujours qu’on « use » nos forces en opex, que ces opérations pompent le fric et que le seul devoir des politiciens c’est de s’en retirer.
          Mais non ces opex font vivre notre armée, grâce à elles on entretient une expérience militaire et opérationnelle qu’on ne pourra jamais acquérir dans un entraînement en France. Quant à l’argent, le simple fait que l’essentiel des coûts opex étant supportés jusqu’à récemment par des financements interministériels exceptionnels, l’absence d’opex n’aurait pas transféré cet argent pour de l’équipement, cet argent n’existerait même pas.
          Certes aujourd’hui on prend une tendance à vouloir donner au budget de l’armée une enveloppe OPEX de plus d’un milliard, là on pourrait évoquer une possible « économie » et un « réinvestissement » ailleurs, mais honnêtement, la tendance qu’on a prise sur la hausse du budget, change le contexte et la période de la petite économie n’est plus là, même si le devoir d’optimisation des dépenses reste.
          On ne dépense pas non plus énormément en opérations, même si on aime à dire le contraire, on est loin très loin à ce que peuvent dépenser les américains. N’oublions pas également que pour nos militaires, l’opex est recherchée et elle permet d’obtenir des primes qui lui amène un réel confort financier, même sentinelle est parfois recherché par certains.

          Le fait que l’on donne une enveloppe fixe supérieure pour les opex dans le budget indique qu’on pense continuer ainsi un moment et moi je vous le dis, cessez de voir ces engagements comme une inutilité qui rongerait nos moyens, nos hommes. L’opex fait vivre notre armée et nos hommes, lui amène de l’expérience et de l’aventure (qui est une base essentiel au recrutement et au moral du militaire) et s’avère en réalité bien plus bénéfique pour faire progresser et améliorer les équipements qu’elle ne les userait. Car oui l’opex révèle les problèmes, permet de les améliorer, elle révèle les manques, permet de les combler, elle permet de s’adapter en temps réel à divers menaces et évolutions de menaces.
          Rester en France conduit à une lassitude, à l’imaginaire opérationnelle très souvent basé sur des conflits anciens et dépassés, conduit à se regarder le nombril en cachant ou en ignorant les problèmes, les obsolescences. Tous les pays qui ont de telles armées se font et se feront toujours surprendre, leurs unités seront toujours moins bonnes que d’autres et la quantité ne fait pas toujours la différence, les guerres passées ou présentes démontrent bien l’avantage que procure une armée opérationnelle qui sait faire la guerre contre une armée qui se pense forte en raison du nombre de ses soldats (pour la plupart conscrits) et de ses équipements.

          Ces choses précieuses dans une armée, ne se voient pas, pourtant c’est bien souvent ici qu’on fait la différence entre une bonne armée et une autre. Malheureusement je constate que beaucoup préfèrent regarder la quantité d’hommes et de matériels pour juger de la puissance d’une armée, on oublie/néglige trop ces choses qui ne se voient pas.

          Par contre arrêtez avec cette mauvaise habitude à lier nos opex qui ne rapporteraient « rien » avec les chinois qui eux derrière, presque grâce à cela, en profiterait et tirent le bénéfice.
          Nous ne faisons pas des opex pour obtenir des contrats commerciaux et les chinois commercent avec tout le monde, car ils ont des produits peu cher, la conquête économique chinoise n’est basé que sur le moins cher et en Afrique comme ailleurs, ça joue, rien à voir avec qui fait les opex ou je ne sais quoi.
          Arrêtez de lier commerce et sécurité (politique, militaire, diplomatique…) comme si l’objectif ultime serait toujours de vendre. La France obtient beaucoup de sa présence, de son Histoire, de sa culture en Afrique. Les chinois vendent et progressent comme ils le font en Europe, avec ou sans nos opex, si on n’arrive pas à avoir des produits peu cher adaptés à ces pays qui ne sont pas riches, ben désolé, ce n’est pas en arrêtant les opex et en se désengageant pour n’avoir qu’une simple relation commerciale qu’on va progresser comme les chinois, au contraire, c’est à ce moment qu’on va tout perdre.
          De plus cessons de croire que les chinois ne font que tirer des bénéfices, peut-être qu’ils ne dépensent pas d’argent dans des opérations militaires, mais ils donnent énormément en « cadeau » (proche de la corruption) pour obtenir des parts de marché et des concessions. Ce sont des milliards et des milliards qu’ils donnent en crédits, servant à financer des achats chinois, bien entendu en agissant ainsi leurs parts augmentent, bien entendu pour elle le retour sur investissement de la part de ces pays pauvres et instables est loin d’être garantit (d’ailleurs ça commence déjà à vouloir se payer différemment, les africains prendront conscience rapidement du danger chinois qu’ils perçoivent aujourd’hui comme une chance et une alternative). Pourquoi donc vanter cette politique chinoise qui dépense des milliards pour obtenir cela en disant que tout est bénef et que pour nous, ‘investissement politique et sécuritaire ne serait que pertes et que lorsqu’on fait un prêt à la Côte d’Ivoire on joue le scandale en faisant croire qu’on donne l’argent du contribuable aux africains?
          Ce sont généralement les mêmes qui vantent la politique économique chinoise sur laquelle on doit s’inspirer qui viennent dire qu’on doit arrêter de donner de l’argent aux africains.
          C’est pour tous ces discours contradictoires que je m’interroge réellement sur la nature de ces gens, car au fond, ce qu’ils préconisent ne fait que réduire l’influence de la France, réduire le rôle de la France au profit d’autres, réduire nos intérêts économiques, réduire nos capacités militaires (tant l’expérience que nos positions stratégiques permettant de tenir un rôle).

          Il faut de la cohérence dans ce qu’on dit et ce qu’on souhaite, ne pas dire d’un côté qu’il faut abandonner l’Afrique et de l’autre souhaiter de voir une France forte et influente avec une bonne armée. Notre Histoire est ce qu’elle est, nous ne sommes pas la Russie ou l’Allemagne, on a des liens avec le continent africain, n’en déplaise souvent à ceux qui n’aiment pas les « étrangers » du moins ceux du Sud.

        • Naoned 46 dit :

          Alors que préconisez vous comme solution?
          Nous ramenons tout le monde en métropole,nous dissolvons les tdm et la légion puis on crée une milice populaire armee type ex DDR pour occuper les casernes et au cas où ?

  2. Anonymous dit :

    Les forces spéciales françaises en ak, c est Vlad qui doit apprécier ( j ai compris qu elle utilisée pour former les locaux, pas la peine de m incendier )

    • helaine jean pierre dit :

      @Anonymous : je ne comprends pas votre commentaire. Pourriez vous reformuler ?

      • Plusdepognon dit :

        @ helaine jean-pierre
        Les forces spéciales qui tire à la kalachnikov, cdla peut fait sourire les russes.
        Vu que la seule liberté qui est reconnue en ce moment aux forces occidentales est d’acheter américain.
        Humour.

    • vrai_chasseur dit :

      @anonymous
      Sur la photo d’illustration, pas une AK mais un Zastava M21s de fabrication serbe. Version mieux finie du Galil israélien. En dotation dans les forces camerounaises (NB le BIR bataillon d’Intervention Rapide camerounais est entraîné par la France et Israel).

  3. werf dit :

    Il faut arrondir les fins de mois de nos militaires des régiments hors FS avec les primes OPEX cela n’a rien à voir avec une quelconque stratégie militaire il n’y en a pas et cela se voit en Afrique notamment au Sahel. C’est de la présence et un semblant de formation dont on voit le résultat avec la force G5…

  4. Vinz dit :

    « En 2018, les EFG ont mené 295 actions de formation dans le cadre du partenariat militaire opérationnel [PMO]. Et cela, au profit de 7.500 soldats venus de 10 pays africains partenaires, dont 821 membres des Forces armées centrafricaines [FACa].  »
    .
    Un dégueulis de chiffres censé prouver quoi au final ? On sait ce que ça veut dire « former » des unités africaines, ça va faire soixante ans qu’on les forme…

    • Anonymous dit :

      Ben au Tchad ça a porté ses fruits non ?

    • PK dit :

      Ça sert surtout à entretenir de bonnes relations. Un jour où l’autre, un de ces gus formés sera général de son pays…

      Aujourd’hui, d’un point de vue pratique, je ne vois que cela.

    • Galopante dit :

      Ces petits gaulois font quoi au Gabon ?

  5. Bikoro dit :

    « Renforcement temporaire »? Et si c’était en rapport avec la situation politique ?

  6. Parabellum dit :

    Vine à raison…ca fait soixante ans et lus qu on forme la bas…des gens qui savent faire de temps en temps un coup d etat ou des guerrillas tribales…même si certains sont de solides gaillards et de bons camarades de bringue…bon on va continuer à verser de l eau sur le sable et quelques boîtes feront du fric en attendant que les chinois foutent tout le monde dehors..scénario répétitif et helas prévisible comme en France ou après 6 mois de gilets jaunes on n a pas au fond pas vu le moindre mouvement politique de fond…même rapport de force dans les sondages…et la bas on va réactiver Bouar…une pensée pour bigeard !