Le Centre de formation initiale des militaires du rang de la 11e Brigade Parachutiste prend le nom du 6e RPIMa

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Frédéric dit :

    Donc, ce n’est que le premier d’une récréation. A t’on une liste des nouveaux régiments ?

  2. jyb dit :

    vive la colo

  3. PK dit :

    Par Saint Michel, vive les paras !

    Un grand merci à Bruno, du temps où l’on cassait des ennemis de la France avec moins de pincette… mais autant de lâcheté politique !

  4. Arnaud dit :

    Une excellente nouvelle

  5. Expression libre dit :

    L’esprit guerrier mis à part…honneur et respect pour tous ceux qui sont morts sous le drapeau du 6ème mais morts pour qui pour quoi?

  6. Duc d'Orléans dit :

    Pouvez-vous nous donner les noms de régiments dissous qui ont été choisis pour les autres Centres de Formation Initiale de l’Armée de terre ? On reprend ce qu’avait fait la Légion avec le 4° Etranger.

  7. Caporal au 6,que de bons souvenirs.78/02

  8. Frédéric dit :

    Je rappelle que nous avions des divisions  »école » durant les années 80, les 12e et 14e divisions légères blindées « école » :

    http://armee-francaise-1989.wifeo.com/les-divisions-legeres-blindees.php

  9. Starbuck dit :

    Merci d’avoir recréé mon chére régiment mon général.
    Et au nom de Dieux vive la Colo
    « Tes anciens ont conquis tes lettres de noblesse en des pays lointains baptisé TOE Puis d’autres sont venus pour porter sans faiblesses sur la terre Africaine ton drapeau prestigieux
    Para du 6 partout on t’admire et te craint tes devanciers hier ne sont pas mort en vain ».
    Merci Mr Lagneau pour cet article

  10. dede dit :

    18°RTrs pour le CFIM de Dieuze;
    6°RPIMa pour le CFIM de Caylus;
    a priori 1°RAMa pour le CFIM de Coet;
    Pour le reste ?

    • NR dit :

      57e RI pour le RSMV de La Rochelle, 10e RAMa pour le RSMV de Brétigny, 2e RG pour le RSMV de Metz.

  11. VinceToto dit :

    Encore du F.D.G commercial…

  12. THIOUX dit :

    Mr THIOUX Aimable. Caporal chef au 6 Rpima en 1964.Je suis très fier d’avoir servi dans ce régiment. Je suis arrivé à 19 ans perdu,gamin,et ressorti en homme avec un horizon devant moi,réussir ma vie d’homme.Aujourd’hui à 74 ans,j’ai toujours en tête la devise des parachutistes ,se battre dans la vie pour gagner. (Croire et oser).Revoir renaître le 6 Rpima est à mon sens logique et un honneur, car il faut parler de ce corp d’armée si riche de ses campagnes de batailles .Mon général BIGEARD doit avoir de nouveau le sourire,et il le mérite. PAIX à son âme.

  13. Pierre dit :

    Bonjour, oui je suis d’accord avec votre retour.
    Non pas parcque je viens du 1RHP mais car en effet il me semble prestigieux de faire perduder le 6 RPIMA plus encore dans ces temps trouble ou l’identité et l’histoire française est déformée puis oublier..
    Par contre le rhp forme ces propres hussard enfin cela a peut être changer j’ai décrocher la soa depuis déjà plusieurs années

  14. vrai_chasseur dit :

    Bigeard avait une affection particulière pour « son 6 », outil tranchant qu’il avait façonné et conduit au combat lui-même.
    Assis à côté de St Michel il doit certainement regarder la jeune relève avec sa bienveillance bourrue et paternelle.

  15. Sgt moralès dit :

    en 1961 le 6 était en Algérie qu’il a quitté pour rejoindre Verdun , puis en 1962 a pris garnison à Mont de Marsan (caserne Bosquet) en remplacement du CI/1RPIMa,appelation depuis le 09/60 du GIBPOM qui formait l’ensemble des recrues « para-colo »(1,2,3 ,6,7,8 Rpima ,compagnie autonome,5 BPIMa…).

  16. Major DOTERO dit :

    Et le drapeau du 1°REP qui dort encore dans l’oublie, malgrés les très bonnes opérations en AFN !!

    • PK dit :

      Vu les souvenirs qu’il a laissé aux politiciens, va falloir beaucoup beaucoup d’eau qui coule (ou bien qu’on soit dans une merde noire) pour qu’on ose le recréer…

  17. JG von Rheydt dit :

    cela voudrait aussi dire assumer le passé. Plus facile de condamner Aussaresses pour avoir raconté ses souvenirs que de blamer les politiques pour leurs décisions, comme disons, par exemple, le Francisquain Mitterrand

  18. Marmule dit :

    La tendance est de transformer les régiments en réservoir de forces, chargés de la formation et sans aucun rôle opérationnel, dans lesquels on puise pour former des GTIA. Donner l’appellation de régiments, y compris des régiments prestigieux, aux CFIM, va dans le sens du « régiment=centre de formation ».

  19. cedivan dit :

    Que de (bons) souvenirs avec le 6…. Une excellente nouvelle qui me rajeunit !

  20. CHASSANG Jean-Marie dit :

    Engagé au 6°, contrat signé le 27/12/1962 au Centre d’ Auch, je rejoint Mont-de-Marsan le 3 janvier 1963 pour y faire mes classes, le régiment arrivant de Verdun le 15 janvier 1963 se trouve donc au complet…Nommé le 1er juin Caporal, je reste au groupe d’instruction à la première Compagnie avec le Capitaine Bauquis, je rejoins le 1er janvier 1964 groupe I.S.T. du groupement d’ instruction commandé par le Lieutenant LEPAGE et j’ ai quitté en fin d’ année le Régiment dont je garde un excellent souvenir de formation d Hommes…..